vendredi 31 octobre 2014

Les idées préconçues anti-israéliennes de Charles Enderlin

Armin Arefi, journaliste au Point, veut comprendre pourquoi la flambée de violence actuelle à Jérusalem était « inévitable ». Pour ce faire, il fait appel dans un article intitulé « Charles Enderlin : "Le sionisme religieux a phagocyté toutes les institutions d'Israël" » au grand, très grand professionnel, envoyé permanent de France 2 dans la capitale de l’Etat d’Israël.

Chacun se doute des réponses responsabilisant totalement cet état et ses habitants, uniquement juifs bien sûr. Leurs lectures ne décevront que les ignorants !

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.

Pour placer le sujet, Armin Arefi plante le décor dans son introduction : « (…) la tentative d'assassinat par un militant palestinien du rabbin ultra-sioniste Yehuda Glick. Cette figure de l'extrême droite israélienne (…) ».

L’extrême droite n’étant pas en odeur de sainteté en France, chaque lecteur comprendra, en son for intérieur, la nécessité de cette tentative, ratée à l’heure actuelle. Un « extrémiste de droite » de moins ne sera pas pour déplaire à la planète qui en remerciera le « militant » d’avoir sacrifié sa vie pour cela.

Peut-être même lui décernera t-elle, un jour, la médaille du juste à sa sortie de prison !?

Attrapant la perche tendue, Enderlin poursuit en assurant « C'est un des principaux activistes du sionisme religieux pour le droit des juifs à aller prier sur l'esplanade des Mosquées (le mont du Temple pour les juifs) ».

« Activiste », et non militant comme l’assassin ‘’palestinien’’, et « esplanade des mosquées » en lieu et place du Mont du Temple, premier lieu saint du Judaïsme

A n’en pas douter, le rabbin « ultra-sioniste » Yehuda Glick rêvait apparemment de se convertir à l’Islam.

Le risible n’est cependant toujours pas là ! 

A la question de savoir pour quelles raisons les Juifs ont interdiction d’y prier, le ‘’pro’’ répond : « si de telles prières étaient autorisées, la réaction du monde musulman serait terrible. Imaginez un instant une cérémonie juive dans Saint-Pierre, ou une messe chrétienne à La Mecque : on ne joue pas avec les lieux saints ».

Quelqu’un imaginera t-il des musulmans priant sur le Mont du Temple ? Des mosquées construites sur les ruines d’un lieu saint du Judaïsme ?

Allons bon ! Science-fiction que tout cela évidemment !

Ainsi est justifiée la colère du monde musulman et, entre autre, l’assassinat de ces juifs désireux tout simplement de prier sur leur lieu saint. Un lieu sur lequel furent construites des mosquées, devenues ‘’saintes’’ subitement en 1967 après leur conquête par les Israéliens, et que les journalistes propagandistes se chargent de débaptiser en « esplanade des mosquées » cependant jamais citée dans le Coran.

Pour parfaire l’explication de la colère ‘’palestinienne’’, Charles Enderlin termine son entretien en assurant qu’il ne faut pas oublier « (...) que les accords de Camp David ont échoué en juillet 2000 parce qu'aucun accord n'a pu être trouvé sur l'esplanade des Mosquées ».

Et dire que les observateurs intègres pensaient bêtement que l’exigence d’un ‘’droit de retour’’ de centaines de milliers de ‘’réfugiés palestiniens’’ au sein même de l’état du peuple juif en était la raison ! Refus israélien toujours en vigueur actuellement !

Il était un temps où les journaux avaient comme objectif celui d’informer leurs lecteurs. De nos jours, ces derniers sont phagocytés par des propagandistes d’une idéologie fétide où le juif refusant de s’y plier est LE coupable. Un politiquement correct débité au détriment de la vérité et du simple bon sens faisant le succès personnel et la fortune de ceux qui savent surfer.

A n’en pas douter, Charles Enderlin est devenu, au fil du temps et de l’idéologie fétide qui le mène, l’envoyé permanent de France 2 à Al-Qods.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

On peut parler d' enderlinade
Franco

Ducky Smockton a dit…

LA RÉALITÉ

Monsieur Enderlin, vous êtes au journalisme ce que le cloaque est à l’égout. Vous êtes un imposteur, et vous ne pourrez plus tromper tout le monde tout le temps.

HAUTE DÉFINITION

Enderlin (Charles) : Du service Public au service de la désinformation, de la haine, de l’incitation à la haine, au lynchage, au meurtre… ” Prix Goebbels de la désinformation ” (du nom du ministre allemand de la Propagande du IIIe Reich); Scénariste et producteur de fictions. Capable de transformer le vivant en mort; de faire apparaître et disparaître les cicatrices; d’empêcher les blessures par balles de guerre de saigner. Journaliste à l’objectivité sans faille. Modèle professionnel de Jacques Chirac et des journalistes français. Détenteur de rushes invisibles, mais néanmoins accablants. Les montrera le jour suivant la Saint-GlinGlin 2019, selon une clause signée avec le metteur en scène de Pallywood et les acteurs, MM. Al-Dura le père (?), le fils, et le Saint Esprit.

sassy a dit…

L’extrême droite n’étant pas en odeur de sainteté en France,
Cela était peut être vrai il y a 20 ans. Ce n'est plus le cas ou l'extrême droite est plus qu'en odeur de sainteté puisque premier parti de France. Il faut plutôt comprendre que l'intelligentsia française cherche toujours a interviewer les anti israéliens qui eux sont en odeur de sainteté sans une France pro arabe.

Victor Perez a dit…

Sassy,

Il fallait bien sûr comprendre "L’extrême droite n’étant pas en odeur de sainteté en France" médiatique et politique.

zicki71 a dit…

Tous les moyens sont bons pour beaucoup de média pour occulter les liens réligieux ,historiques et culturels des Juifs avec la terre d'Israël. L'utilisation systématique des termes utilisés est frappante : "Esplanade des mosquées au lieu de "Mont du Temple (ou au moins les deux) ,"Cisjordanie" au lieu
de Judée-Samarie, Jérusalem "troisième ville sainte de l'Islam" alors qu'elle n'est même pas mentionnée dans le Coran.....
Les Juifs se font attaquer par des Palestiniens sur le HAR HABAIT et sont accusés d'être des "provocateurs " s'il s'y rendent pour prier. Bel exemple de tolérance la part de ces extrémistes musulmans qui "pensent" que l'Esplanade leur appartient et de lâcheté de la part des Gouvernements israéliens qui se sont succédés sans avoir dit clairement aux responsables du WAQF et de l'AP qu'ils sont UNIQUEMENT AUTORISES A' ADMINISTRER la mosquée Al Aqsa et le Dôme du Rocher sur l'espace du Mont du Temple . On assiste trop de fois à des débordements de violence de part de jeunes
fanatiques palestiniens qui en plus jettent des pierres du haut de l'esplanade sur les fidèles qui prient au pied du KOTEL HAMAARAVI (Mur des " Lamentations pour les média ).
IL EST GRAND TEMPS QUE CELA FINISSE.