mercredi 7 mai 2014

Les Juifs

Rien, ne change, hormis le nom de l'objet de leur haine. Le Juif s'est transformé en Sioniste et est donc, sous prétexte d'un narratif mensonger cachant son antisémitisme, condamnable à souhait.


En 1975, Philippe Clay espérait pour sa part un avenir meilleur à ceux à qui l'on trouvait beaucoup de défauts.


D'abord, ils ont un nez
Un nez, un drôle de nez
Et puis, un nom, un nom,
Un drôle de nom

Ils ont comme un accent
Oui, c'est ça, un accent
Un drôle d'accent qui fait...
Comment dire... pas français

On dit qu'ils ont d' l' argent
Oh oui, beaucoup d'argent
Qu'ils ont gagné comment?
Sûrement pas honnêtement
Ils sont toujours ensemble,
Qu'est-ce qu'ils complotent ensemble?

Et les commères disent
"C'est pas qu'on n' les aime pas, mais"
"C'est pas qu'on n' les aime pas, mais"

A propos... et le Christ?
N'oublions pas le Christ!
De Barabas et lui,
Lequel ont-ils choisi?
C'est vrai qu'en deux mille ans
Nous avons eu tout l' temps
De le recrucifier...
Oui, mais c'était après

C'est vrai qu'ils ont payé,
Qu'on leur a fait payer
Un peu trop cher... mais nous
On n'était pas dans l' coup
Nous, on ne voulait pas
Nous, on ne savait pas

Et tous les braves gens disent
"C'est pas qu'on n' les aime pas, mais"
"C'est pas qu'on n' les aime pas, mais"

Mais quoi... c'est le passé
Le passé... ressassé...
Pourquoi? pour des ragots
Ou bien quoi?... quelques mots
Sur les murs d'un métro
La porte d'un lavabo...
Il n'y a vraiment pas
De quoi fouetter un chat

Ils sont chez eux, d'accord,
Les autres aussi. Alors
Ça peut durer longtemps
Oui, mais pendant ce temps
Qui paiera l'addition?

Et au café Dupont
Les joueurs de belote disent
"C'est pas qu'on n' les aime pas, mais"
"C'est pas qu'on n' les aime pas, mais"

Mais moi, je me demande
Pourquoi toujours ce "mais"?
Mais moi, je vous demande
Quand cela va cesser!
Ils ont bien mérité
D'avoir enfin la paix
Et qu'on leur dise, comme
A tous les hommes:
Shalom! Shalom! Shalom!

28 commentaires:

Yossef a dit…

Merci d'avoir retrouvé ce texte, je l'avais entendu pour la première fois dans l'émission de Danièle Gilbert "Paris première", à l'époque ; je n'avais retenu, que l'empathie de P. Clay pour les Juifs pour le "shalom"; qu'ils leur adressait.
40 ans après , c'est chanson n'a malheureusement pas pris une ride. Elle est à classer avec "le plaidoyer pour ma terre" de H. Pagani.

Hanna a dit…

Magnifique! Merci

zicki71 a dit…

Dans le versets 9-10 du 1er chapitre de l'Exode (C'est le nouveau Pharaon qui n'avait pas connu Joseph qui parle)
"Voyez ,la population des enfants d'Israël surpasse et domine la notre , Eh bien usons d'expédients contre elle autrement elle s'accroîtra encore ,et alors,survienne une guerre ils pourraient se joindre à nos ennemis " .
Ces accusation ont été répétées depuis des millénaires et, comme on le voit elles sont toujours d'actualité.

Anonyme a dit…

Relisez vous. Dans votre introduction vous écrivez que le sioniste à cause de son narratif mensonger est un antisémite condamnable à souhait.

Exactement ce que disent les antisionistes les plus durs. Est-ce un lapsus révélateur?

Victor Perez a dit…

Anonyme,

Je vous retourne la question. Relisez vous, ainsi vous aurez la confirmation que votre subconscient est, au mieux abruti par la propagande ou que vous êtes incapable de comprendre ce qui est écrit.

Ce qui dans les faits est pire.

A vous de voir laquelle de deux situations vous convient le mieux.

Vous écrivez "que le sioniste à cause de son narratif mensonger est un antisémite condamnable à souhait."

C'est tellement stupide que vous en concluez que le Sioniste "est antisémite".

Je cite ce qui est écrit exactement : "Le Juif s'est transformé en Sioniste et est donc, sous prétexte d'un narratif mensonger cachant son antisémitisme, condamnable à souhait"

"sous prétexte d'un narratif mensonger cachant son antisémitisme"

Si après cette explication vous osez affirmer que l'un signifie l'autre...Nul ne pourra rien pour vous.

Prochain commentaire avec un pseudo ou il rejoindra sa juste place. La poubelle.

Avec Pseudo a dit…

Apprenez à construire une phrase en français puis vous reviendrez me faire la morale

Victor Perez a dit…

Avec pseudo,

Plutôt qu'un conseil j'aurais préféré un leçon de français.

Je me contenterai de vous avoir appris la politesse en vous présentant.

C'est déjà quelque chose.

Avec Pseudo a dit…

Et je vous en remercie. Je me permets donc, n'ayant pas la place de développer une pédagogie dans un commentaire de vous renvoyer vers un résumé : http://la-conjugaison.nouvelobs.com/regles/grammaire/les-structures-de-phrases-167.php

Cela dit la chanson est très belle, le texte sublime qui sait être sans pitié avec les cons et beau à la fois... Même si je ne vois aucun lien avec Israël, le sionisme et toute politique quelle qu'elle soit. C'est universel comme texte. C'est ce qui fait sa force.

Victor Perez a dit…

Avec pseudo,

Touché me semble t-il !

Quoi qu'il en soit, vos liens ne m'intéressent pas dans la mesure où ils n'expliquent rien.

Vous auriez eu de la gueule en me réécrivant la phrase qui n'est pas "bien construite" selon vos dires.

Vais-je lire cette correction ? Wait and see !

patrick a dit…

Vous êtes pitoyable. Même en grammaire vous êtes incapable d'admettre quand vous avez fait une erreur.

Alors quelqu'un incapable d'admettre qu'il a été peu clair sur une phrase complexe, cela n'est pas étonnant que toute discussion sur le fond soit impossible

Victor Perez a dit…

Patrick allias Avec pseudo,

Je vais vous donner un scoop. Je ne suis pas professeur de Français.

Ceci dit, plutôt que de me reprocher quoi que se soit, j'aurais aimé vous voir réécrire la phrase que vous n'avez pas compris. Ainsi chacun aurait pu comparer.

La critique est facile mais l'art beaucoup plus difficile.

Cette carence aura eu au moins le mérite de démontrer l'inutilité de débattre avec vous car ne comprenant rien à rien.

Inutile de revenir poster vos stupidités. Uniquement la réécriture de la phrase sera considérée.

Avec Pseudo a dit…

Ah bon je suis Patrick? Ah ben merde alors, vous m'en apprenez une bonne là.

"Les juifs sont devenus des sionistes. Sous le prétexte d'un narratif mensonger cachant l'antisémitisme, ils sont condamnables à souhait."

Dans votre phrase on ne sait pas à qui est attribué le narratif mensonger et l'antisémitisme.

Le fond est est par contre très très discutable et il sent à plein nez la récupération politique d'un texte universel.

Mais inutile. Comme l'a dit Patrick, pardon comme "je" l'ai dit lol, si une simple réflexion sur la forme vous met dans cet état, aborder le fond revient à tendre le flanc à un flot ininterrompu d'injures.

Bonne journée

Avec Pseudo a dit…

Un donc entre "sont" et "condamnables" ne serait pas du luxe non plus.

Victor Perez a dit…

Avec Pseudo,

Si vous n'êtes pas Patrick alors vous êtes son clone. Ou inversement. Ce qui ne peut être pris pour une flatterie.

Quant à votre explication "maligne".....

Vous comprendrez mieux le sens de ma phrase dès lors que vous cesserez de transformer et supprimer les mots et la ponctuation.

Suppressions et transformations, je n'en doute guère, faites par inadvertance. lol !

Je reprends donc votre extrait de phrase et j'y accole ci-après la phrase originale afin que vos falsifications deviennent visibles à l’œil nu.

"Les juifs sont devenus des sionistes. Sous le prétexte d'un narratif mensonger cachant l'antisémitisme, ils sont condamnables à souhait."

Ma phrase :

"Le Juif s'est transformé en Sioniste et est donc, sous prétexte d'un narratif mensonger cachant son antisémitisme, condamnable à souhait."

Si vous n'aviez pas la place de développer une pédagogie dans votre précédent commentaire, dans celui-ci vous vous êtes octroyé celle de réécrire un nouveau narratif à partir de la réalité. Un peu comme vos amis "palestiniens"..

Qui s'assemble se ressemble dit le dicton. On ne peut décidément pas vous flatter.

Avec Pseudo a dit…

Puis-je savoir en quoi votre sens initial souhaité a été transformé?
Quel nouveau narratif?

Vous êtes ahurissant de mauvaise foi.

D'ailleurs je m'en fous. Si vous souhaitez que 50% des lecteurs lisent que le sioniste est un antisémite avec un narratif mensonger c'est votre problème.

Démerdez vous

Victor Perez a dit…

Avec Pseudo,

Si vous êtes incapable de voir les termes supprimés et la ponctuation transformée je ne peux rien pour vous.

Fin de cet intermède débile.

Avec Pseudo a dit…

La ponctuation est transformée dans un soucis de clarté et ne modifie pas le sens.

Aucun terme n'est supprimé.

Victor Perez a dit…

Avec Pseudo,

Vous n'êtes qu'un rigolo.

"et est donc" a disparu.

"cachant son antisémitisme" est devenu "cachant l'antisémitisme"

"condamnable à souhait" est devenu "ils sont condamnables à souhait"

Pour la ponctuation, une virgule s'est transformée en point créant ainsi une proposition en nouvelle phrase.

Il n'y a que vous pour assurer que tout cela ne modifie en rien le sens de ma phrase.

Plutôt que de rechercher la "clarté" allez donc apprendre à écrire. Ainsi vous apprendrez à comprendre le sens de ce qui est écrit.

Le lien que vous m'avez communiqué plus haut est justement celui qui vous faut.

Bon vent !

patrick a dit…

Excellent! Du très grand Victor "j'ai toujours raison nananèreuh" Perez.

On écrit pas "celui qui vous faut" mais "celui qu'il vous faut". lol

Vous connaissez la différence entre Dieu et un petit extrémiste totalitaire?

Dieu ne se prend pas pour un petit extrémiste totalitaire.

Continuez donc à nous faire rire.

Le "clone" lol

Victor Perez a dit…

Patrick,

Cherchez bien, je suis certain que vous trouverez d'autres coquilles de ce genre. D'autant plus dans mes réponses aux commentaires écrits à la va vite.

Ceci dit, vous auriez eu de la gueule si vous m'"aviez réécrit la phrase de mon texte qui est, selon vous, "incompréhensible".

Un art qui vous manque et qui explique l'inutilité de débattre avec vous sur des sujets sérieux mais aussi la rage qui est en vous et qui, est dirigée vers ceux qui combattent l'idéologie, le sectarisme et la bêtise.

Toutes choses qui sont vôtres si l'on se fie à vos tristes commentaires.

Avec Pseudo a dit…

""et est donc" a disparu"

Et est revenu dans le commentaire complémentaire

""cachant son antisémitisme" est devenu "cachant l'antisémitisme""

Mea culpa, Je vous ai mal recopié.

""condamnable à souhait" est devenu "ils sont condamnables à souhait""

Le sujet le verbe et le complément sont mêmes il n'y a aucun changement de sens.

"Pour la ponctuation, une virgule s'est transformée en point créant ainsi une proposition en nouvelle phrase."

Tout à fait. En séparant les propositions nous n'obtenons que de la clarté en plus sans en modifier le sens.

"Il n'y a que vous pour assurer que tout cela ne modifie en rien le sens de ma phrase."

Il n'y a que le "son antisémitisme" qui modifie le sens, et je reconnais facilement avoir fait une erreur de recopiage en supprimant le "son".

Mais je le répète si 50% des lecteurs lisent que le sioniste est antisémite et dégueule un narratif mensonger, ce n'est pas mon problème. Cela n'enlève rien à la force du texte que vous citez.

patrick a dit…

De mieux en mieux. Vous luttez contre l'idéologie en répétant des dogmes idéologiques, vous luttez contre le sectarisme en étant sectaire et vous luttez contre la bêtise en étant borné au point de ne pas accepter qu'il puisse y avoir un flou dans une de vos phrases.

Si mes commentaires sont tristes les vôtres sont hilarants... sauf peut-être pour Philippe Clay à qui l'on devrait accoler une dynamo pour récupérer l'énergie produite à se retourner dans sa tombe.

Quand à la correction de votre phrase, quelqu'un s'en est chargé mais comme vous êtes inapte à la discussion je ne perdrais pas mon temps comme lui.

Je continue par contre à rire de vos petits tours d'illusionniste mal réchauffés au micro-onde.

Victor Perez a dit…

Avec Pseudo,

C'est justement l'adjectif possessif "son" qui indique qui est antisémite. Selon où il se situe dans ma phrase il indique que c'est le narratif mensonger qui est antisémite et non pas le Juif comme vous l'avez affirmé, imbu que vous êtes.

Victor Perez a dit…

Patrick,

Je n'attendais pas autre chose de votre part qu'un dérivatif vous permettant d'esquiver une réécriture de ma phrase "incorrect".

Votre clone d'ailleurs vient juste de reconnaître son erreur.

Pour le reste, qu'attendre donc de vous sur les sujets sérieux ? Rien.

Avec Pseudo a dit…

Qui est imbu?

Le problème du "son" dans votre phrase est justement que le doute est mis. Est-ce le narratif ou le sioniste qui se rattache au "son"?

L'oubli de ma part du "son" modifie le sens car le "le" pourrait faire croire qu'il s'agit d'un antisémitisme global et non celui spécifique du narratif (ou du sioniste si l'on reprend votre construction)
D'ailleurs dans votre phrase le juif n'existe plus puisqu'il est devenu sioniste....

Mais nous quittons la grammaire pour le fond. Et comme le dit votre pote Patrick, si vous n'acceptez pas une simple critique sur une construction de phrase, attaquer une discussion sur le fond est porte ouverte à une discussion sans fin.

Et c'est moi qui suis imbu? La projection de ses propres faiblesses à dessein n'est plus de la grammaire non plus. C'est de la rhétorique....

Victor Perez a dit…

Avec Pseudo,

Ce n'est plus de l'orgueil mais l'ignorance qui guide votre réflexion.

L'adjectif possessif "son" se situe entre deux virgules en compagnie de "narratif mensonger". L'antisémitisme ne peut donc concerner que celui-ci.

Si vous n'avez pas l’honnêteté de reconnaître votre méprise, ayez la dignité de vous effacer discrètement avant que je ne sois contraint de censurer vos stupides "analyses".

Avec Pseudo a dit…

Bon on va pas y passer la semaine. Votre phrase est très claire. Vos deux virgules pourries donnent le sens que vous imaginez. Vous êtes un dieu. Je vous aime. Bonne journée

Victor Perez a dit…

Avec Pseudo,

Un grand merci ! lol !