mercredi 1 juin 2011

A qui appartiennent les territoires ?

Que l’on arrête de parler de « territoires occupés ». La définition exacte est territoires disputés. Ci-dessous une explication juridique en image et sous-titrée en français.


On attend impatiemment une explication juridique contraire.

Merci à Aschkel.info pour le sous-titrage.

*************************************************************

Faute de laisser les internautes apporter une explication juridique comme réponse à la vidéo ci-dessus, le site Lepost.fr a préféré une fois de plus censurer le débat par l'éviction de l'article. L'excuse à cette "modération" est "propos agressif". On ne doute plus que ce site ne supporte pas la vérité dès lors qu'elle démystifie le narratif "palestinien".

Lire à ce sujet Requiem pour le site lepost.fr

50 commentaires:

Anonyme a dit…

On attend impatiemment une explication juridique contraire.



Les résolutions du CS ONU : 242, 476, 478.

D'autres questions ??

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Vous confondez le règlement du conflit avec la propriété historiques des territoires.

les "palestiniens" n'ont aucun droit sur ces terres. Ils en auront dès le règlement définitive du conflit.

Anonyme a dit…

Je donne une explication juridique comme demandé.

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Vous donnez une liste de résolutions pour régler le conflit.

Ces mêmes résolutions ne démontrent en rien la propriété "palestinienne" de ces territoires.


Si je me trompe merci de me l'expliquer.

En revanche, si vous comptez jouer sur les mots, vous êtes prié de jouer ailleurs.

akry a dit…

Anonyme et ses semblables ne jouent pas sur les mots : ils refusent sciemment les preuves et les évidences car elles ne vont pas dans le sens de leur bien-pensance ou de leurs manipulations.
Ce n'est même pas du déni, processus inconscient. C'est de la pure mauvaise foi, manœuvre perverse consistant à retourner comme un gant les notions de bien et mal et permettant de transformer les bourreaux en victimes. Quant aux ignorants, ils suivent, tels des bœufs.
Au fond de tout cela ? Le bon vieil antisémitisme qui maquille son nom en antisionisme, comme l'a si bien démontré P.A.Taguieff.

Anonyme a dit…

- qualificatif d'antisémite
- notion de "bien" et de "mal"
- référence à un auteur visiblement non lu.
- procès d'intention
- qualificatifs méprisants


C'est une réponse formidable Akri. Vous êtes dans une secte ou vous êtes juste crétin?







Victor, je vois que vous censurez d'office. Je ne perdrais pas de temps à élaborer une réponse qui finira dans votre corbeille si elle ne vous sied point

Anonyme a dit…

Vous soutenez la théorie du film qui dit que la 181 n'a aucune valeur? Ce qui voudrait dire qu'Israël n'a aucune existence légale? Vous êtes devenu antisioniste?

Gilles-Michel DEHARBE a dit…

Les médias occidentaux, à force de matraquer les populations avec le mot occupation ont fini par faire croire qu’en réalité Israël occupait la Judée et la Samarie .

Or sur le plan historique et juridique tout ce tintamarre médiatique est une falsification du droit international .

Comment admettre, sur le plan de l’équité et de l’évidence historique qu’il n’existe aucun lien entre la ville de Hébron et Israël . La grande partie de l’histoire juive s’est déroulée à Hébron . La Judée et la Samarie sont le berceau des Juges , des rois juifs et des prophètes . De nombreux chrétiens ont été détournés de leurs convictions et ont fini par croire que la Judée et la Samarie sont palestiniennes.

Ils oublient que dans leurs propres livres de catéchisme, ils apprennent l’histoire d’Israël en spécifiant que la Judée et la Samarie ont toujours été la terre d’Israël . Même si nous acceptons l’inacceptable en disant que tout cela remonte à des milliers d’années, alors on ne peut pas venir revendiquer une terre qu’on a perdu il y a si longtemps.

Mais l’aspect juridique actuel , donne-t-il raison à ceux qui prétendent qu’Israël occupe par la force des territoires palestiniens ?

Israël bénéficie d’une base juridique solide , fondée sur la jurisprudence internationale , et prônée par les plus grands juristes mondiaux .

Rappelons d’abord un certain nombre de faits historiques . La Société des Nations qui a confié le mandat sur tout le territoire palestinien aux Anglais en 1922, reconnaît dans son texte, un lien historique entre la Palestine et le peuple juif et le droit des Juifs de fonder sur cette terre un Foyer National Juif , sans pour cela préciser qui avait la souveraineté sur cette terre . Le 29 novembre1947, les arabes refusent l’application de la résolution 181 des Nations Unies qui stipulait la partition de la Palestine en deux Etats , l’un arabe et l’autre Juif . Ce refus a mis fin à tout fondement juridique de la résolution 181 des Nations Unies, qui de toute façon , n’avait aucune force de loi , étant votée par l’Assemblée Générale des Nations unis et non par le Conseil de Sécurité .

A partir de cette situation , nous sommes en présence d’un pays qui juridiquement n’a aucun souverain à partir du moment où l’Angleterre remet son mandat au Nations Unies , qui votent une résolution rejetée par les arabes . Il y a donc un vide juridique quant à la souveraineté sur les territoires de Judée et de Samarie .

A la suite de l’invasion d’Israël en 1948, par six pays arabes et la guerre qui s’ensuivit, la Judée Samarie tomba dans les mains des Jordaniens aidés par les Anglais . Cette invasion des Jordaniens ne constitue nullement sur le plan du droit international un transfert de souveraineté puisqu’il a été reconnu par toutes les nations que la Jordanie a attaqué Israël sans la moindre justification et quelle a occupé indûment ces territoires De toute façon, la Jordanie ne pouvait pas avoir en sa faveur une souveraineté qui n’existe pas . Pour se faire, il eut fallu une décision des Nations Unies conférant cette souveraineté à la Jordanie. Cette dernière s’est emparé d’un territoire par la force , sans être attaquée . Sur le plan juridique international, la Jordanie a commis une agression ...

Gilles-Michel DEHARBE a dit…

... et s’est emparé d’un territoire sans être menacée par personne . Les territoires de la Judée et Samarie ont été annexés, sans aucune base juridique , en 1950 par la Jordanie . Bien entendu aucun pays arabe n’a élevé la moindre protestation. Cependant cette annexion n’a été reconnue par la communauté internationale à l’exception de l’Angleterre et du Pakistan . Rappelons encore une fois que jusqu’en 1967, la Jordanie exerça la souveraineté sur la Judée Samarie , en interdisant à Israël son lieu de culte principal : le Mur Occidental et en profanant le cimetière juif du Mont des Oliviers, en volant toutes les pierres tombales pour en faire des latrines .

En 1967 le Royaume hachémite fit déferler son armée sur le territoire d’Israël sans la moindre raison , ni la moindre déclaration de guerre . Pour la deuxième fois, la Jordanie disposant d’une armée formée et aidée par l’Angleterre commet une agression , mais cette fois elle perd la Judée Samarie . Israël ayant été agressé et en repoussant l’agresseur se trouve dans son droit de s’emparer de la Judée Samarie . Ce qui n’était pas le cas de la Jordanie , celle-ci n’ayant jamais été agressée . La Communauté internationale a reconnu explicitement qu’Israël avait été agressé et qu’il avait le droit de se défendre . Le qualificatif « agresseur » n’a jamais été attribué à Israël, ni par les Nations Unies, ni par le Conseil de Sécurité .

En conclusion , conformément au droit international, le vide juridique qui existait pendant dix sept ans , à la suite de l’agression hachémite a été comblé par Israël qui a été agressé .

C’est exactement ce que dit le droit international : un pays qui en attaque un autre pour s’emparer de son territoire , sans aucun motif valable ne peut jamais prétendre exercer sa souveraineté sur un territoire acquis à la suite d’une agression.

En revanche , Israël , la partie agressée sans motif valable , s’est emparé d’un territoire en état de vide juridique , au détriment de l’agresseur . Israël est tout à fait en phase avec le droit international . Il est dans son droit d’exercer sa souveraineté sur la Judée et la Samarie .

L’exemple le plus significatif , est celui de l’accord d’Helsinki entre l’Allemagne , la Russie et la Pologne qui reconnaît la frontière Oder-Ness entre la Pologne et l’Allemagne . Cette dernière a perdu des territoires à la suite de son agression en Pologne et la communauté internationale a avalisé la perte de ces territoires à la suite de l’agression allemande.

Les allégations de la gauche israélienne disant qu’Israël n’a aucun droit sur la Judée Samarie n’ont aucun fondement juridique . Cette gauche et les Palestiniens devraient aussi demander à la Pologne de restituer à l’Allemagne les territoires annexés . Par ailleurs le silence des pays arabes, à la suite de l’annexion de la Judée Samarie par le Royaume hachémite indique clairement que le problème juridique est secondaire pour eux .

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Vous avez beau de jeu de discréditer le commentaire d'Akry. A ce jeu, vous démontrez que vous êtes vous même dans une secte qui refuse l'évidence et la réalité.

Je ne censure personne, sauf ceux qui refusent de débattre et tournent en rond pour avoir le dernier mot. Ici un minimum d'intelligence est obligatoire.
Vous pouvez donc vous essayez à une réponse mais faites en sorte qu'elle fasse avancer le débat. Histoire de nous enrichir intellectuellement. Si cela est trop pour vous, alors laissez tomber.

Pour ce qui est de la résolution 181: il s'agit d'un voeu de l'Assemblée générale et elle n'a que le poids d'un voeu. C'est l'acceptation de celle-ci par Israël et sa déclaration d'indépendance qui ont valeur juridique. Les arabes l'ont quant à eux refusé, ce qui fait que le territoire dévolu à un état ''palestinien'' est devenu un territoire libre de tout droit et disputé.

Si vous ne comprenez pas cette simple vérité, alors changez de sujet d'intérêt.

Anonyme a dit…

Deux erreurs fondamentales dans les commentaires de Gilles et Victor.

- La Grande Bretagne a transmis son mandat sur la Palestine à l'ONU en 1947.
- En 1948, les résolutions votées par l'Assemblée Générale avaient le poids de celles du Conseil de Sécurité aujourd'hui.


Pour la suite, les résolutions du Conseil de Sécurité réaffirment à chaque fois que les territoires acquis par la guerre ne sont pas légitimes.

En droit cela s'appelle le principe de l'intangibilité des frontières. En deux mots on peut le résumer par "vous aurez ce que vous aviez"

Bref, si je résume la situation
- La GB a remis les clés à l'ONU
- L'AG de l'ONU qui avait force de loi à l'époque a partagé.
- Les guerres telles que vous les avez décrites qui aboutissent à la présence israélienne en Cisjordanie, Jerusalem-est etc...

Il s'agit bien de l'occupation de territoires dévolus aux palestiniens. Au niveau droit, je m'entends. Après vous pensez ce que vous voulez.

La fondatrice de votre groupe sur lepost.fr a fait un texte sur la résolution 242 et les suivantes concernant ces territoires. Israël est bien hors la loi. Après la survie d'Israël force à rester hors la loi.

Si on m'avait dit il y a 6mois que je serais d'accord avec un post du groupe vérité je me serais tordu de rire.


Quand à votre censure concernant les commentaires inutiles, pourriez vous m'expliquer en quoi les insultes d'Akri font avancer le débat, quels arguments a-t-il donné, et en quoi fait-il avancer l'intelligence??????

Anonyme a dit…

La Hasbarah pourrait faire un effort. Ce film est du niveau d'un film d'entreprise ou d'un film pédagogique des années 70. Le fond fait plus penser à une propagande cinématographique URSS 1970. Franchement, avec les moyens qu'ils ont c'est une honte.

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Je vous cite:

"- La Grande Bretagne a transmis son mandat sur la Palestine à l'ONU en 1947."

Le 29 novembre 1947 l'ONU vota la résolution 181 et mis un terme au mandat anglais. Je ne comprends donc pas votre remarque qui est à vos yeux seulement une erreur fondamentale de Gilles ???????

C'est dans les années 1920 que la GB remis son mandat à la SDN.

Quant à la deuxième erreur....Je vous cite :

"- En 1948, les résolutions votées par l'Assemblée Générale avaient le poids de celles du Conseil de Sécurité aujourd'hui."

Que du bla-bla.

La charte de l'Onu qui définit les buts et les principes de l'Organisation des Nations unies a été ratifiée le 24/10/1945.

Le conseil de sécurité avec toutes ses prérogatives a siégé la première fois le 17/01/1946.

Ce qui démontre que votre information est pétrie dans l'absolue condamnation d'Israël. Tout doit concorder pour condamner ce pays.

L'Assemblée générale de l'époque n'avait guère plus de force que celle de nos jours. Si je me trompe démontrez le moi.

Ceci dit, effectivement "les résolutions du Conseil de Sécurité réaffirment à chaque fois que les territoires acquis par la guerre ne sont pas légitimes". Mais nulle part est mentionné le fait que ces territoires sont "palestiniens". Ce qui qualifie ces territoires de disputés et votre "l'intangibilité des frontières" comme nulle puisqu'aucune frontière n'a jamais existé en ce coin.

Le résolutions aideront à résoudre le conflit dès lors que le monde musulman reconnaîtra Israël comme état-nation du peuple juif. Ce qui n'est pas pour demain.

Bref! Si je résume votre commentaire, il est tout sauf sérieux. Voire même nul.

Pour ce qui est de la "fondatrice du groupe sur lepost.fr".... et de son texte.... Soyez plus précis. La connaissant très bien, je me ferais un plaisir de lui demander une réaction à ce texte que vous lui attribuez. Merci d'avance de m'indiquer les liens.

Akri résume très bien et non par l'insulte la position des "courageux" anonymes. Je n'ai rien à y retrancher et il n'y a rien à y débattre. C'est son avis que tout individu équilibré partage.

En revanche, pour ce qui est de débattre l'intelligence est requis. Notre petit échange a fait avancer le débat malgré tous les faux utilisés par vos soins.

A vous lire. Si vous avez quoi répondre intelligemment.

Anonyme a dit…

SVP, achetez un livre d'Histoire. Vous inversez les évènements.

La SDN a donné mandat à la GB en Palestine en 1920.

En février 1947, Attlee rend son mandat à l'ONU. C'est ce qui a déclenché la création de l'UNSCOP, à l'origine de la 181



Pour l'évolution des pouvoirs de l'ONU, je vous conseille un livre : http://www.decitre.fr/livres/Les-pouvoirs-du-Conseil-de-securite-au-regard-de-la-pratique-recente-du-chapitre-VII-de-la-charte-des-Nations-Unies.aspx/9782731405033





"Mais nulle part est mentionné le fait que ces territoires sont "palestiniens"."

Ils ne sont pas israéliens et les résolutions demandent le retrait israélien. Les résolutions parlent de "territoire palestinien incluant Jérusalem-est OCCUPE".

Elles parlent toute d'Israël "puissance OCCUPANTE" et non disputante lol.



Pourquoi cette haine de votre part. Etes vous incapable de discuter sereinement d'un sujet??

Pour la suite :
- l'article dont je parle est en tête de votre groupe. Discutez en avec elle. Je suis juste d'accord avec ce texte.
- Si pour vous parler du bien et du mal est un argument géopolitique, chapeau. J'attends juste une démonstration avant la conclusion.

Ciao, bonne censure

Anonyme a dit…

Oups, j'ai oublié de répondre sur les frontières.

Les frontières de 67 étant indéfendables, cela ne se règlera que par négociation et échange de territoires. Tant qu'Israël refusera de reconnaître les palestiniens (en arrêtant les guillemets stressants et méprisants par exemple) et que le Hamas refusera de reconnaitre Israël (comme l'a fait l'OLP par exemple), il n'y aura pas de négociations.

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Je n'inverse nullement l'histoire. En 1920 la GB remet le mandat entre les mains de la SDN pour décider du sort de la Palestine. Elle n'est plus de fait force occupante mais de gestion.

Idem pour 1947. Dans le mouvement de décolonisation l'Onu met un terme au mandat de la GB.

Mais tout ceci n'est que jeux de mot.

Pour ce qui est de vote livre, je préfère m'en remettre aux dispositifs de la charte de l'Onu elle-même. Trouver un avis contraire à toutes choses est aisé en nos jours. Ce qui ne fait pas de cet avis un avis éclairé et judicieux.

Je n'ai jamais dis que les territoires étaient israéliens mais DISPUTES.

Les résolutions de l'Assemblée générale, faut il vous le rappeler lol, sont sans force de loi. Elles ne font donc pas la loi et ne peuvent déterminer la qualité des territoires.

Que ces résolutions parlent "d'occupation" ne peut étonner que les "innocents " ignorant la majorité systématique antisémite de l'onu! re lol!

Quant à l'article dont vous parlez je n'en ai pas trouvé trace. Ceci dit, si vous parlez d'un post récent posté par MMlles, pseudo de la fondatrice du groupe qui l'a quitté il y a longtemps, il a été usurpé par un intrus. Un antisémite qui vous a probablement eu.

Car lorsque l'on veut croire tout est bon. Et comme vous êtes anti-israélien vous avez trouvé enfin un article qui vous plaisais.

Pour le commentaire d'Akry il ne s'agit pas de géopolitique mais simplement d'un avis d'un lecteur. Les commentaires sont fait pour cela. Vos commentaires n'ont rien n'ont plus de géopolitiques mais plutôt de propagande anti-israélienne et ils paraissent bien dans les commentaires.

Bref! Si je devais encore une fois résumé votre commentaire il est là encore peu sérieux.

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Les frontières de 1967 n'existent pas. il s'agit de la ligne d'armistice de 1949.

Les frontières déterminent les limites territoriales d'un état. La "Palestine" n'a jamais existé entant que pays mais uniquement en tant que région englobant la Jordanie.

Il est donc impossible de parler de frontières.

Mes guillemets autour de "Palestine" et "Palestiniens" précisent qu'il s'agit de terme inapproprié. En revanche autour d'Autorité palestinienne je n'en mets jamais.

Dans tout cela il n'y a là rien de méprisant hors mis votre accusation sibylline à mon égard.

Il n'y aura aucun état de "Palestine" tant que le monde musulman refusera de reconnaître Israël comme état-nation du peuple juif. Car pour discuter de paix il faut déjà reconnaître l'autre.

Quant aux Israéliens ils reconnaissent déjà en grande majorité la nécessité d'un état pour les "Palestiniens". Ce qui n'est pas vrai de l'inverse.

Anonyme a dit…

Ravi que vous soyez moins nerveux.

"Les résolutions de l'Assemblée générale, faut il vous le rappeler lol, sont sans force de loi. Elles ne font donc pas la loi et ne peuvent déterminer la qualité des territoires.

Que ces résolutions parlent "d'occupation" ne peut étonner que les "innocents " ignorant la majorité systématique antisémite de l'onu! re lol!"



Je parlais de celles du CS. Pro israélien grâce au droit de véto. Comme la 1544 par exemple. Elle parle bien de force d'occupation.

Après je suis d'accord sur le fait qu'aujourd'hui une résolution de l'AG n'est que consultative. Le vote (probable) de création de l'état palestinien, par exemple, ne sera pas contraignant sans résolution du CS. A laquelle Obama mettra son véto.

Oui dire "frontières de 67" ou "ligne d'armistice" n'a que peu d'importance. C'est dire la même chose.
Pour la suite vous répétez des erreurs énormes. Les frontières ont été acceptées en 48 par la déclaration d'indépendance d'Israël. Vous vous souvenez du principe de l'intangibilité des frontières.


Pour le côté "people". J'avoue que je n'ai rien lu d'hostile aux juifs dans l'article dont je vous parle. Ni dans ses autres articles. Mais je n'ai pas fouillé plus que cela. Tandis que celui d'Akri transpirait la haine.

Anonyme a dit…

joli video. Pierre Ramelot à la réalisation?

Anonyme a dit…

Amusant.

Tu écris : "On ne doute plus que ce site ne supporte pas la vérité dès lors qu'elle démystifie le narratif "palestinien"."

Alors que toi tu censures tout ce qui démystifie la réécriture historique des """"""""""""""""israeliens""""""""""""""

Tu censures toute les réponses à tes posts et tu râles quand on te censure


En clair il y a deux censures : celle, intolérable, qui te censure et celle, intelligente et supérieure, lorsque tu censures les autres.

Tu es comme tous les exaltés : pathétique

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Le Conseil de sécurité est donc pour vous "pro-israélien" pour cause de véto US?

Intéressant !

Selon mon compte, 14 sur 15 membres votent à chaque fois contre Israël ou au mieux s'abstiennent !

Effectivement donc, c'est un Conseil Pro-israélien. lol

Tout comme il est pro-syrien car la Russie refuse une résolution condamnant ce pays. Voire même pro-iranien car la Chine refuse souvent d'amener son concours aux sanctions contre son pays. Commerce oblige.

Il y a des résolution qui parlent d'occupation, voire même de "Palestine". Mais aucune résolution du CS délimite la propriété des territoires sur l'ensemble.

Que vous le vouliez ou non, ce sont donc des territoires DISPUTES et non OCCUPES. Il faudra bien un jour définir ce qui appartient à l'un et à l'autre.

Il est donc très difficile de parler "d'occupation", de "colonies" et de "colons". Des colonies qui ne sont même pas qualifiées d'illégales. C'est vrai ! Le CS est pro-israélien. lol!

Vous jouez d'habitude sur les mots, sauf quand cela vous arrange. La ligne d'armistice de 1949 n'est pas une frontière de 1967. Et vous affirmez maintenant que l'on parle de la même chose.

Sauf qu'en affirmant les frontières vous définissez d'avance, au contraire de la résolution 242, ce qui n'est pas à Israël et donnez du poids aux revendications "palestiniennes". Ce n'est donc pas du tout la même chose.

Les frontières de 1948 ont été acceptées par Israël mais refusées par les arabes. Ce qui a changé la donne. Les frontières de 1948 ne sont donc plus valables et doivent être redéfinies. Même les "palestiniens" n'osent pas à visage découvert réclamer le retour à ces frontières. Ils préfèrent pour cela revendiquer un "droit au retour" d'étranger au sein de l'état juif. Cela fait plus droit de l'homme et des individus comme vous tombent dans le piège.

Je ne sais pas ce que dit l'article en question puisque je ne lis pas les stupidités de cet intrus. Un intrus qui n'inspire pas la haine selon vous mais se permet d'infiltrer un groupe adverse pour y déverser sa vision.

Une vision qui est très proche de la votre.

Ne faites vous pas une seule et même personne ?

**************

Anonyme,

Plutôt que le nom d'un metteur en scène, j'aurais préféré jauger votre "intelligence" quant à contredire les affirmations contenues dans cette petite vidéo.

Chose difficile pour vous ?

*********************

Anonyme,

Je n'ai pas pour habitude de censurer. L'échange ci-dessus, et bien d'autres sur mon blog, te démontre le contraire.

En revanche, je mets un terme à des débats qui n'en sont pas et tournent à vide.

Sur ma page du post, je n'ai évidemment pas de temps à perdre avec tous les antisémites que draine ce site. D'ailleurs ils sont prévenus de ne pas perdre leurs temps sur ma page. Cela est écrit en bon français.

Si tu appelles tout cela de la censure, demandes vite au site lepost.fr d'en faire autant. Ainsi, mes articles ne seraient jamais censurés.

Anonyme a dit…

"Tout comme il est pro-syrien car la Russie refuse une résolution condamnant ce pays. Voire même pro-iranien car la Chine refuse souvent d'amener son concours aux sanctions contre son pays. Commerce oblige."

On peut en effet le voir comme ça. Nos parlons ici d'Israël, mais si nous parlions de la Syrie, il y aurait aussi à dire sur le CS.
Toujours est-il que pour une raison ou une autre les USA ont toujours mis leur véto sur les résolutions contraignantes pour Israël. C'est difficile à nier. Et même les récentes brouilles entre Obama et le gvt israélien ne devraient pas changer grand chose.

Après je ne vois pas sur le jeu des mots. Les lignes d'avant 67 sont forcément celles de l'armistice précédent. Ratifié. Lignes qui ont prouvé leur peu de fiabilité... Sur ce coup le jeu rhétorique est minime si l'on connait un minimum les évènements.

Le principe de l'intangibilité des frontières ne dit pas quoi appartient à qui mais se base sur les derniers accords (dans notre cas ce serait la 181 et/ou l'armistice de 49). Tout ce qui se rajouterait suite à une guerre serait irrecevable. C'est tout.

Je ne parlerais de droit au retour, même si humainement il serait nécessaire, politiquement c'est irréalisable si l'on veut arriver à la paix et la sécurité dans la région.

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Petit à petit vous me donnez raison.

Ainsi, le CS n'est pas pro-Israël. Lorsque l'on sait de quoi on parle on dit que les USA sont pro-Israël. Ce qui gène énormément tous les anti-israéliens qui ne rêvent qu'à une cassure ente ces deux peuples.

Vous devrez attendre encore longtemps ce moment. S'il arrive ! lol

Mais vous avez préféré parler du CS. Ce qui donne plus de poids à vos accusations qui s'effritent au long de notre échange.

Autre point que vous avez du mal à contredire.

La ligne d'armistice ne trace pas les frontières de la "Palestine" en devenir comme le stipule la résolution contraignante 242. Parler donc de frontières est mensonger.

Ces frontières non définies devront être négociées et la "Palestine" créée. Ce qui impose la lecture que les territoires n'appartiennent à personne et doivent donc trouver propriétaire suite à des négociations entre les deux parties.

Exit donc "l'intangibilité" de frontière qui n'en ont jamais été.

J'aurais aimé par ailleurs que vous m’apportiez une démonstration que ces territoires appartiennent aux "Palestiniens".

Acceptez vous cette mission ? J'ai hâte de vous lire. re lol!

Pour le "droit au retour" rien ne s'impose à ce qu'il se réalise en "Palestine". Vous ne l'avez même pas pensé tellement que vous l’imaginez qu'en Israël même.

C'est dire combien, vous êtes conditionné à blâmer Israël.

Anonyme a dit…

Démontrons

Les résolutions contraignantes du conseil de sécurité parlent clairement de territoires palestiniens occupés. Les USA n'y ont pas mis de véto.

L'acceptation de la 181 par Israël définit ses frontières. L'armistice de 49 également. Le principe d'intangibilité des frontières dit qu'il ne peut y avoir d'annexion par la guerre (attaque ou défense, peu importe) suite à ces traités.

Dans tout ceci la "propriété" israélienne ne peut pas être revendiquée. La propriété palestinienne est clairement admise par le CS. Et en plus Les traités acceptés par Israël définissent les frontières.

La position du Likoud est juridiquement indéfendable. Même les USA auront du mal à la défendre au CS.

Il faut donc qu'Israël négocie avec les palestiniens, qu'ils signent un traité avec certainement des échanges de territoires afin que les palestiniens aient un état et Israël des frontières gérables. Avec bien entendu tout ce qui va avec (reconnaissance mutuelle etc etc...)

C'est sur qu'en voyant le Likoud et le Hamas, je me dis que ce que je viens d'écrire n'arrivera jamais. Alors bien malin qui pourra prédire la suite des évènements....

pour le CS, très majoritairement pro-israélien à l'époque de la 242, il est vrai qu'il ne reste guère que les USA, la GB et la France (permanents) puis une minorité (Allemagne...) chez les élus. Mais le droit de véto donne une orientation à toutes les décisions.

Quand au droit au retour, les revendications palestiniennes parlent du retour chez eux, Israël compris. Auraient-elles changé??

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Vous démontrez quoi ? Votre opinion ?

Quelle sont les résolutions du CS qui "parlent clairement de territoires palestiniens occupés".

Citez les moi!

Pour la 181, Israël l'a accepté, les arabes non. Ce qui la rend caduque. Que vous le vouliez ou non. On ne peut plus demander à Israël de reconnaître cette loi dès lors qu'elle favorise ceux qui l'ont agressé.

Une armistice dénote un ligne où les combats ont cessé et non pas des frontières. Que vous le vouliez ou non. Israël n'a donc pas nécessité de reconnaître cette ligne comme des frontières qui arrangeraient ceux qui l'ont agressé.

Sur ces deux points Israël ne capitulera jamais. il vous faudra bien un jour que vous l'acceptiez.

La position du Likoud (laquelle d'ailleurs ?) est partagée par la très grande majorité du peuple israélien.

Ramener le débat au niveau d'un parti que vous comparez au Hamas démontre le peu de sérieux de votre argumentation. Aucun likoudnique n'appelle à la mort des ''Palestiniens'' au contraire de la charte du Hamas que vous n'avez probablement pas lu.

Comme le reste d'ailleurs.

Ce n'est pas parce que les ''palestininens'' revendiquent que les Israéliens doivent s'y soumettre.

Les "réfugiés" sont morts pour la plupart et les descendants sont des étrangers à cette terre. Il n'y a que les individus vous ressemblant qui persistent à y voir un droit alors qu'ils ne s'opposent nullement à ce que les clandestins aient des papiers dès leurs arrivées sur le territoire de l'Europe. Battez vous pour que les ''palestiniens'' récupèrent leurs droits dans les pays où ils sont nés.

Pour conclure : ou vous revenez avec des arguments vérifiés et vérifiables par tous et non pas uniquement votre opinion et vos certitudes, ou je ne verrai plus d'intérêts à échanger avec vous.

Anonyme a dit…

Ok, vous voulez des points précis, ils arrivent. Mais je suppose que cette fois encore ils seront censurés et vous vous en tirerez par un message insultant sans laisser de possibilité de réponse....

Les résolutions qui parlent de territoires palestiniens et d'occupation

242

point 1 a. "Retrait des forces armées israéliennes de[s] territoires occupés au cours du récent conflit ;"

476

point 1: "Réaffirme la nécessité impérieuse de mettre fin à l'occupation prolongée des territoires arabes occupés par Israël depuis 1967, y compris Jerusalem".

478

Point 1: "Réaffirme la nécessité impérieuse de mettre fin à l'occupation prolongée des territoires arabes occupés par Israël depuis 1967, y compris Jerusalem".

1544

Réaffirmant qu’Israël, puissance occupante, est tenu de respecter scrupuleusement ses obligations et responsabilités juridiques.






Ils appartiennent aux..... Arabes. Ils sont occupés par....... Israël.

Vous avez gagné le droit de rejouer. Y'a-t-il eu un véto us ? Non.





Inutile que je prouve que la 181 fait force de loi, vous l'avez fait vous même :

"On ne peut plus demander à Israël de reconnaître cette loi dès lors qu'elle favorise ceux qui l'ont agressé."

Vous dites qu'Israël ne reconnaîtra jamais cette loi. Comme les arabes, en 48 en somme.




De même pour l'armistice, vous dites vous-même qu'Israël est hors-la-loi. Mais là en plus ce sont des traités bilatéraux... qui font force de loi. Le droit international prend très au sérieux les traités.


"Sur ces deux points Israël ne capitulera jamais. il vous faudra bien un jour que vous l'acceptiez."


Opinion. Mais je le sais, et c'est justement un des noeuds du problème.



Le Likoud, lisez sa charte.

Je cite : "Le gouvernement d'Israël rejette catégoriquement la création d'un État arabe palestinien ouest du Jourdain."

"Jérusalem est l'éternelle capitale unifiée de l'État d'Israël, et
seulement d'Israël."

"Le fleuve Jourdain comme frontière permanente "

"Le gouvernement est parvenu à réduire sensiblement l'étendue du
territoire que les Palestiniens devaient recevoir de l'arrangement
intérimaire. Le gouvernement va insister sur le fait que la sécurité des secteurs essentiels à la défense d'Israël, y compris la zone de sécurité de l'Ouest et les colonies juives, doivent demeurer sous autorité israélienne."


Je ne vais pas la coller en entier, mais elle explique clairement que soit toutes les exigeances israéliennes sont accéptées soi il n'y a pas de paix.


On en reparlera après. Les deux se rejoignent dans leur refus de négocier. Et oui, j'ai vu les sondages, le Likoud cartonne en Israël.






Un dernier point que je trouve personnellement excellent puisque vous détruisez en 2 phrases toute la rhétorique sioniste.

"Les "réfugiés" sont morts pour la plupart et les descendants sont des étrangers à cette terre. Il n'y a que les individus vous ressemblant qui persistent à y voir un droit"


A vouloir défendre aveuglément et sans réfléchir un camp, on finit par sombrer dans l'incohérence....



Encore un point, vous me reprochez de ne rien prouver (malgré les références), mais faites-vous la même réflexion à la vidéo que vous diffusez?? Il n'y a que l'opinion du réalisateur qui n'apporte aucune preuve à ses assertions. Seulement comme elles vont dans votre sens, c'est moins grave.

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

J'ai du mal à croire que vous comprenez ce que j'écris. A mon avis, comme cela vous gène vous faites semblant de ne pas le comprendre.

Qu'Israël "occupe" des territoires, là n'est pas le sujet. Seul l'idiot dira le contraire.

Ce que vous ne démontrez pas en revanche est la propriété de ces territoires. Nulle part je ne lis la propriété des ''palestiniens''. Le terme n'y est même pas mentionné. Pour la simple raison le peuple ''palestinien'' n'existait pas et seule l'OLP les représentait. Une OLP que nul pays occidental ne reconnaissait jusqu'en 1988. Jusqu'au fameux "caduc" et les négociations d'Oslo.

1988, date à laquelle les Jordaniens ont abandonné tout droit sur les terres qu'ils occupaient auparavant jusqu'en 1967.

Ce qui fait que le terme "Arabe" ne veut rien dire.

Mais admettons que les arabes soient les ''Palestiniens''.

Il est demandé par la 242 un retrait des forces armées israéliennes DE territoires occupés. Ce qui démontre bien que le terme occupé est abusif puisque nul ne connaît les frontières de ce qui est occupé et de ce qui ne l'est pas.

Ce qui nous ramène au problème des "frontières de 1967" qui n'en sont pas. Si oui, à partir de la résolution 242 démontrez moi le contraire.

Ensuite j'ai du mal à vous suivre.

"Inutile que je prouve que la 181 fait force de loi, vous l'avez fait vous même :" ?????????????

Si vous sortez les phrases de leur contexte cela n'aura plus d'intérêt.

Mais pour vous démontrez combien vous vous fourvoyez à jouer sur les mots, je vais vous reprendre.

Israël a reconnut la résolution 181. Ce qui lui a permis de décréter la renaissance de l'état d'Israël et constituer l'acte juridique.

Les arabes, et là le terme veut tout dire, l'ont refusé et ont perdu la guerre qu'ils ont déclaré.

Et vous trouverez normal qu'Israël efface tout et reparte sur des bases qu'ils ont refusé une première fois ?????

Non seulement la 181 n'était qu'un voeu sans force de loi mais maintenant vous souhaitez qu'Israël lui reconnaisse un rôle dans le règlement du conflit ?

Vous n'êtes vraiment pas sérieux.

Que le Likoud ait une charte... et alors. (Une charte d'ailleurs bien amendée par le discours de Netanyahou).

Mais de là à le comparer au Hamas... Il n'y est nullement écrit qu'il faut tuer les "palestiniens". Ni tout autre crime.

Ceci dit, le Likoud n'a pas et n'aura jamais la majorité à lui tout seul.

Vous avez des comparaisons foireuses et insultantes pour l'intelligence.

"Un dernier point que je trouve personnellement excellent puisque vous détruisez en 2 phrases toute la rhétorique sioniste."

Là je ne vous comprends pas du tout. En quoi ais-je détruis la "rhétorique sioniste" ???????

Pour finir, je ne peux m'empêcher de rire de vos commentaires qui se contredisent les uns après les autres.

Je pensais, à vous lire, que le CS est pro-israélien.

Et voilà que je lis ceci de votre plume:

"Y'a-t-il eu un véto us ? Non."

Alors ??????? Pro ou anti ?????? Lol!

akry a dit…

Je reviens tard à ce blog pour y découvrir la pertinence de mon premier post qui a déclenché l'ire d'anonyme. Peu me chaut son venin hormis le fait qu'il démontre exactement mes propositions. Rien ne manque : confusion des valeurs (sur le bien et le mal), procès d'intention et omnipotence télépathique (anonyme sait mieux que moi les livres que j'ai lus), et, comme il se doit, insultes (sectaire, crétin, etc.).
Pour ce qui concerne le débat historique et géopolitique, Victor et Gilles-Michel Deharbe ont excellemment dit l'essentiel.
Pour ce qui concerne les attaques ad hominem, je me félicite des attaques d'être méprisable et j'assume « la haine qui suinte de moi » (ah ! Ces levantins huileux...). Et je maintiens le terme d'antisémite même si dissimulé sous celui d'antisioniste. Vous n'avez rien contre les juifs tant qu'ils sont vulnérables, n'est-ce pas ? Mais le bon temps est fini où l'on pouvait humilier, spolier, torturer et gazer les juifs en toute impunité. Il faudra bien vous rentrer cela dans la tête.
Vos tentatives de disqualification de mon post -- sans aucune importance -- sont de même nature que celle de délégitimation de l'État d'Israël et illustrent à la perfection la perversité dont j'ai précédemment parlé.

Anonyme a dit…

Akri, on me demande d'argumenter, svp faites de même. J'ai argumenté "crétin", merci d'argumenter "antisémite". Et merci d'arrêter de parler de bien et de mal, on n'est pas à la messe ici. De plus je ne parle pas de juifs. J'ai déjà dit que je vois un problème politique. J'ai toujours condamné l'amalgame judaïsme-sionisme.

Je n'ai pointé qu'une erreur dans le commentaire de GM Deharbe. C'est la vidéo de propagande qui me dérange.

Fini pour le people, on repasse au sujet.


Victor, je crois que vous ne lisez pas ce que j'écris. Relisez les résolutions, ce sont bien des territoires dévolus aux arabes.
Que les Jordaniens et autres pays arabes aient été ignobles envers les palestiniens ne change rien. Que la Jordanie ait renoncé à ces terres ne change rien. La 1544 date de 2004.

Pour répondre en deux mots à votre éternelle question : à qui appartiennent ces territoires : aux arabes. Merci d'avoir parlé d'Oslo.

Pour la 242 je suis d'accord. Le texte original soutenait Israël à très forte majorité.
Les suivantes glissent petit à petit vers la reconnaissance des aspirations des palestiniens. Le soutien inconditionnel est de plus en plus intenable.

La charte du Likoud n'appelle pas à l'assassinat des palestiniens mais à la guerre (à la "non-paix" plutôt) si toutes ses exigences ne sont pas acceptées. CA, c'est jouer sur les mots.

D'ailleurs c'est sur le refus de négocier et de reconnaitre un partenaire pour la paix que les deux sont comparables. De même que dans le refus de l'existence d'un état pour la partie adverse.

La coalition au gouvernement est large. Mais entre Shass, Beitenou d'un côté et quelques petits partis de gauche de l'autre, le Likoud apparait presque modéré. Les derniers sondages que j'ai lu lui accordant à peu près 35% des sièges, il est certain que la population va vers une Knesset de droite nationaliste. Ce qui n'aidera pas la paix.

Pour répondre à vos deux dernières remarques.

- Le CS évolue avec le temps. Sa position en 49 n'est pas la même qu'en 2011. Il est certain que tant que les Etats-Unis siègeront en membre permanent (et la France et GB dns une moindre mesure), aucune résolution vraiment contraignante ne sera votée sur Israël. Seulement dans une position intenable, même les USA ne peuvent pas tout bloquer pour garder une certaine crédibilité. A ce sujet, il serait peut-être bon de ménager ces alliés jusqu'à présent indéfectibles.

- Une population dont les expulsés sont morts et dont les descendants n'ont rien à voir avec cette terre. Comment osent-ils réclamer des droits sur cette terre?

Désolé, mais sortant de votre plume ça m'amuse.

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Amalgame judaïsme-sionisme ? Qui sont donc les Sionistes ? Pas des Juifs ?

A lire ceci, ça vous catalogue le bonhomme.

Bref! Les marocains, les irakiens ou encore les saoudiens sont des arabes. A qui donc donner ces territoires ?

Le terme ''palestinien'' n'existe pas dans les résolutions. Pas même dans les livres d'histoire sérieux.

Donc, vous n'avez pu contredire "la vidéo de propagande" qui vous dérange et démontrer que les Israéliens n'ont pas de droits légaux sur ce mêmes territoires.

On se moque de tel ou tel soutien inconditionnel au CS ou ailleurs. D'autant plus qu'il est nettement plus inconditionnel envers le monde arabe aux vues des intérêts bien compris des états.

La loi EST, et l'on est prié de faire avec.

Le likoud n'est au pouvoir que depuis deux années. Kadima et le parti travailliste l'ont été beaucoup plus longtemps.

Une question donc: Pour quelles raisons l'état de "Palestine" n'existe pas encore. Ont-ils eux aussi une charte qui refuse de "négocier et de reconnaitre un partenaire pour la paix" comme le Likoud ?????????

Evidemment que non. La réponse tient du fait que les "palestiniens" refusent l'état juif. Il n'y a que des individus comme vous qui ne voient pas cela.

Pour conclure l'échange qui devient de plus en plus stérile, je vous propose de nommer vous même les pays devant siéger au CS.

Quant à ça:

"Une population dont les expulsés sont morts et dont les descendants n'ont rien à voir avec cette terre. Comment osent-ils réclamer des droits sur cette terre?"

Je me demandais quand donc allez vous ramener une comparaison avec l'histoire malheureuse du peuple juif.

Pour répondre a votre comparaison hideuse, les "palestiniens" pourront retourner sur la terre de leurs "ancêtres" en "Palestine". Dès lors qu'il reconnaîtront le droit du peuple juif à s'autodéterminer sur la terre de leurs ancêtres. Ce qu'ils n'ont pu faire rapidement.

Mais cela ne vous convient pas car une solution juste pour vous ne passe que par l'éradication du foyer juif.

Notre échange devenant inintéressant, je ne vois plus d'intérêt à converser avec vous.

Fin de la partie pour ce qui me concerne.

Anonyme a dit…

Totalement d'accord. Votre aveuglement et vos fantasmes vous perdront.

Je conclus sur quelques citations de vous :

Vos arguments :

"A lire ceci, ça vous catalogue le bonhomme."

"Il n'y a que des individus comme vous qui ne voient pas cela."

"car une solution juste pour vous ne passe que par l'éradication du foyer juif."

"Le terme ''palestinien'' n'existe pas dans les résolutions. Pas même dans les livres d'histoire sérieux."





Et une sur laquelle nous finirons d'accord puisque je ne dis que ça depuis le début :

"La loi EST, et l'on est prié de faire avec."

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

J'aime particulièrement votre dernière citation de mes écrits.

"La loi EST, et l'on est prié de faire avec."

Vous n'arrêtez pas de tronquer leur sens tel jusqu'à plus soif. Vos commentaires sont là pour le prouver.

Entre nous, un antisémite ne ferait pas une autre lecture du conflit que la votre.

Ceci dit, merci d'être passé et de m'avoir permis de démontrer que les "anti-sionistes" n'ont aucun argument pour prouver la propriété "palestinienne" de ces territoires.

Anonyme a dit…

Du grand Victor Perez.

Ou la preuve que vous ne lisez rien puisque tout ce que je n'ai "pas démontré" est démontré dans mes messages précédents.

Vos assertions et celles du film d'entreprise, par contre, ne sont pas démontrées.

Mais comme vous êtes incapable de le démontrer, vous me traitez d'antisémite. Si ce message est censuré comme le précédent, cela ne changera rien pour celui qui lit l'échange. D'un côté des arguments, de l'autre des vociférations et des insultes.

Et pour celui qui connait un tant soit peu la région et son histoire, une belle crise de rire sur votre compte.

Rien que pour ça, merci

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Je ne sais pas si je suis grand, mais je vais vous démontrez à la fois le peu d’intérêt à dialoguer avec vous, mais aussi que vous êtes, sans nul doute, petit. Pour ne pas dire pire.

Je vous cite un de vos nombreux "arguments" qui sont restés sans démonstration.

" En 1948, les résolutions votées par l'Assemblée Générale avaient le poids de celles du Conseil de Sécurité aujourd'hui."

Votre commentaire de 12 : 50

Apportez en la preuve. Et ne venez pas m'indiquer des liens d'auteurs inconnus allant dans votre sens.

tant que vous ne vous serez pas plié à cette exigence minimum de vérité, ne comptez pas sur moi pour reprendre le dialogue.

Vous pourrez toujours crier à la censure, je ne ferai que me marrer.

Anonyme a dit…

http://www.oboulo.com/charte-nations-unies-pouvoirs-organes-57318.html

d'autres questions???

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Non! pas d'autres questions tant que vous n'aurez pas répondu à la précédente.

A savoir, apporter la démonstration
qu'en " En 1948, les résolutions votées par l'Assemblée Générale avaient le poids de celles du Conseil de Sécurité aujourd'hui".

(Un de vos "arguments" dont vous m'avez, dites vous, démontrer la réalité).

J'ai cherché sur votre lien, et n'ai tien trouvé comme je m'y attendais.

N'y revenez pas tant vous ne m'aurez pas amener cette démonstration.

Anonyme a dit…

sur le lien

"La Charte des Nations Unies instaure six organes principaux.(...) L'AG a dans certains domaines un pouvoir décisionnel contraignant."

Dois je tout copier coller ou votre mauvaise foi trouvera-t-elle un terme après avoir réellement lu toute la thèse?

De toutes façons vous êtes obtus. Même si vous aviez raison sur ce point précis, ce qui n'est pas le cas, les résolutions du CS valident mon argumentation.

Trouvez autre chose. Vos méthodes de tout petit joueur, bien que rodées, sont transparentes. Je sais pas, imaginez... Vous arrivez bien à voir des antisémites à la moindre argumentation construite et contraire, en cherchant bien vous arriverez à imaginer des choses un peu moins négatives.

Bref vous avez raison la discussion est inutile. J'avoue, le CS n'a jamais rien demandé à Israël, les territoires ne sont pas occupés puisqu'ils appartiennent à l'Etat d'Israël depuis 10000ans même que les khazars sont originaire de là-bas, Obama est méchant, et tous ceux qui font un rappel des lois sont antisémites. Ca vous va? Ou je dois rajouter que seule la guerre totale et la disparition des arabes amèneront la paix, que Netanyahu est champion des négociations (il attend en trépignant devant la table à cette heure-ci, le pauvre) et que son parti demande la reconnaissance d'un état palestinien dans sa charte.

Dites, vous vous rendez compte de ce que vous faites gober à vos lecteurs????

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Je ne sais pas ce que mes lecteurs gobent ou pas. Ce que je sais est que je ne gobe pas la propagande antisémite d'individus vous ressemblant.

Vous m'avez affirmer que, je vous cite:

"En 1948, les résolutions votées par l'Assemblée Générale avaient le poids de celles du Conseil de Sécurité aujourd'hui".

Ceci pour bien appuyer qu'Israël devait respecter la résolution 181, "loi" à vos yeux, et donc les frontières indiquées, malgré que les musulmans l'ont violé et rendu caduque.

Je vous ai demandé à plusieurs reprises de me démontrer votre assertion. Vous en êtes incapable. L'Assemblée générale, en 1948 comme de nos jours, EST CONSULTATIVE. Et donc sans force de loi.

En revanche, pour me démontrer que la science fiction est votre domaine de prédilection vous êtes un as. Votre dernier commentaire en est la preuve évidente.

Malheureusement, ce sujet ne me passionne pas.

Vous comprendrez qu'à mes yeux vous n'êtes qu'un individu ayant gobé la propagande ''palestinienne'' et donc antisémite. Je ne sais pas si ce fait est volontaire de votre part ou si vous n'êtes qu'un idiot utile de la haine millénaire à l'encontre des Juifs.

Merci donc d'oublier mon blog. Définitivement.

Anonyme a dit…

Et oui, c'est compliqué de lire un document aussi long. C'est plus facile de dire que ça n'existe pas. Une vidéo de 4mn explique tellement mieux le droit international. Pourquoi s'embêter à réfléchir? Autant gober bêtement, c'est si simple....

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Nous ne sommes pas tous aussi "intelligents" que vous !!!!!!

On sait tous aussi qu'une image vaut mille mots!!!!!! lol!

Anonyme a dit…

Et oui, les images de votre film sont un peu comme celles qui nous expliquaient que Tchernobyl a contourné les frontières françaises. Pareil, des beaux dessins et un gentil monsieur souriant et qui sait tout.

C'était plus simple à comprendre que les rapports des spécialistes.

Nos thyroïdes se rappellent que les images valent mille mots. Les israéliens qui partiront se battre pour les fantasmes et les mensonges de leurs dirigeants et de leurs relais dans les médias, s'en souviendront aussi. S'ils n'en sont pas morts....

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Plutôt que de parler de "beaux dessins et (d')un gentil monsieur souriant et qui sait tout" j'aurais préféré que vous me montriez votre savoir en me prouvant que ce gentil monsieur raconte "fantasmes et mensonges".

Mais il est vrai que cela n'est pas donné à tout le monde. Surtout ceux qui se contentent d'affirmer la validité d'un texte sans le moins la démontrer.

Par ailleurs, et cela prouve combien vous vivez dans un monde virtuel empli de haine à l'encontre des juifs, les Israéliens ne se sont jamais battus pour autre chose que la défense des leurs et de leur patrie. A preuve du contraire, ils ont toujours été agressé.

Il n'y a que les individus vous ressemblant qui affirment que cela EST fantasme.

Il vous est donc conseillé fortement d'aller fantasmer sur un forum où vous pourrez saliver sur tous les mensonges qui vous plairont.

Anonyme a dit…

C'est dur de ne pas avoir réponse à tout, hein ? La censure est parfois mieux pour défendre "la parole libre"

Bref tout est démontré dans mes messages précédents. Le fait que vous cherchiez la petite bête sur un seul argument prouve la validité de tous les autres. Le fait que vous censuriez cette constatation le prouve également.

Au fait, je ne parlais pas des guerres passées, mais de celle que vous (et le gentil monsieur avec ses beaux dessins) appelez de vos voeux et de vos plumes.

Je comprends mieux ce petit film de propagande après avoir lu vos deux derniers textes condamnant d'avance toute tentative de négociation.

Les "individus" qui me "ressemblent" seront toujours opposés aux fauteurs de guerres tels que vous. Si pour vous le pacifisme est de l'antisémitisme, c'est que vous n'avez rien appris de l'histoire.

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Votre opinion, comme votre certitude d'avoir "démontré" m'indiffèrent. Vous êtes encore libre de croire ce que vous voulez.

En revanche, je vais rebondir encore une fois sur une de vos remarques oh combien révélatrice.

Je vous cite:

" Si pour vous le pacifisme est de l'antisémitisme, c'est que vous n'avez rien appris de l'histoire"

L'histoire m'a apprit que le pacifisme a conduit à la deuxième guerre mondiale et causé l'assassinat de six millions de juifs (pour ne parler que d'eux). Ce qui prouve que cette attitude fut munichoise et collaboratrice des antisémites les plus horribles du temps passé.

Au contraire de vous, je préfère préparer la guerre pour avoir la paix. Ainsi, ceux qui cherchent Israël sauront qu'ils risquent de s'y faire prendre fermement.

Qu'ils n'y viennent pas, et la Paix régnera dans la région.

Par ailleurs, votre obstination à vouloir débattre avec moi démontre, sans contestation possible, la validité de mes écrits.

Je vous conseille d'arrêter de vous faire du mal et d'aller ailleurs épancher votre rage.

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Inutile d'insister, je ne publierai plus vos stupidités telles que celle-ci reprise dans votre dernier envoi.

"Ce sont les vainqueurs des guerres qui écrivent l'Histoire et ce sont les guerriers qui gagnent les guerres"

Et se sont les "pacifistes" comme vous qui sont la cause de ces guerres suite à la croyance que satisfaire les dictatures amènera la paix.

Inutile de me répondre, cela serait temps perdu pour vous.

Tyjaro a dit…

@Victor Perez,

Pour mieux comprendre...

Un article de wikipedia : ''Cette guerre fut déclenchée comme une « attaque préventive » d'Israël contre ses voisins arabes, à la suite du blocus du détroit de Tiran aux navires israéliens par l'Égypte le 23 mai 1967 (les Israéliens avaient préalablement annoncé qu'ils considéreraient cet acte comme un casus belli)1.'' source http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_des_Six_Jours.

Cette guerre fut-elle déclenché par une agression à l'endroit d’Israël (comme l'indique l'article de Gilles-Michel DEHARBE plus haut : '' En 1967 le Royaume hachémite fit déferler son armée sur le territoire d’Israël sans la moindre raison , ni la moindre déclaration de guerre . Pour la deuxième fois, la Jordanie disposant d’une armée formée et aidée par l’Angleterre commet une agression , mais cette fois elle perd la Judée Samarie . Israël ayant été agressé et en repoussant l’agresseur se trouve dans son droit de s’emparer de la Judée Samarie .''... ou déclenché par Israël dans son refus du blocus ?

Question d'à propos : Comment se fait-il que nous retrouvions le même article de Gilles-Michel DEHARBE (1 juin 21;36) sous la plume d'un autre auteur en l’occurrence le Rabbin Haim Harboun ? source : http://haim.harboun.free.fr/droit_international.htm

Merci d'avance s'il y a réponse..

Victor Perez a dit…

Tyjaro,

Je n'en sais rien ! Est-ce le même homme ? Est-ce un emprunt de l'un ou de l'autre ?

Il faut les questionner.

Tyjaro a dit…

Mr DEHARBE,
J'ai trouvé cet article que vous écrivez sur le ''droit international'' sous la plume (à ce qu'il semble) du Rabbin Haim Harboun. Êtes-vous l'auteur de cette article ou avez-vous simplement omis de nous en signaler la source ?
N.T : Article d'ailleurs fort éclairant. Merci

Tyjaro a dit…

@Victor Perez

J'ai écris à Mr Deharbe concernant la source de l'article..j'attend sa réponse..

Mais, selon vous, est-ce Israël qui a déclenché cette guerre appelé ''Guerre des six jours'' (selon wikipédia) ou fut-elle déclenché, selon l'article de Mr Deharbe, parce qu’Israël a été agressé sans raison ?
Merci

Victor Perez a dit…

Tyjaro,

Je vous renvoie à l'article de Wikipédia. L'attaque préventive était une mesure de légitime défense.