dimanche 26 juin 2011

Le ‘’plan de paix’’ de JCall

JCall est un collectif d’intellectuels juifs européens ayant appelé, il y a un peu plus d’une année, les Israéliens à la raison et aux clauses d’une paix ‘’palestinienne’’, mais aussi la communauté internationale «à mettre en place les conditions nécessaires à la conclusion rapide d’un accord de paix au Moyen Orient». 

A lire les propositions ci-dessous, aucun doute ne demeure quant à savoir qui pressuriser.

Ouri Wesoly est rédacteur pour le Centre Communautaire Laïc Juif (CCLJ) véritable soutien du collectif ci-devant. Un journaliste pour le moins très de gauche, ne portant pas dans son cœur (c’est un euphémisme)  les Juifs religieux et/ou de l’autre bord politique, et évidemment signataire de « l’Appel à la raison » et de son ‘’plan de paix’’. « Il était temps que les « voix de la paix » se fassent à nouveau entendre » fut son message d’amitié envers JCall lors du lancement de cette association. Une ‘’paix’’ qu’il expose dans un commentaire au bas de page d’un de ses articles au titre très suggestif : « Un second passeport « au cas où ».... ».

Des propositions détaillées devant, selon lui, régler définitivement le conflit :

- « Israël se retire de la quasi totalité de la Cisjordanie (95%) en compensant les terres qu’il annexe par d’autres prises sur le territoire israélien. C’est sur ces 95% que l’Etat palestinien verra le jour. Les colonies, illégales aux yeux du droit international, seront démantelées sauf les blocs contigus au territoire israélien et se trouvant sur les terres annexées. »

Ce qui revient à admettre légalement un état de « Palestine » Judenrein tel que Mahmoud Abbas l’exige et qu’Hitler avait tenté de réaliser pour l’Europe. Chacun se doutera que par cela, les relations futures entre les deux états seront quelque peu tirées.

- « Pour Jérusalem, le principe est que ce qui est arabe passe sous souveraineté palestinienne et que ce qui est juif reste israélien, l’idée étant qu’aucune fraction d’un peuple ne soit dominée par l’autre. La partie arabe de Jérusalem devient la capitale de l’Etat de Palestine et la partie juive reste  la capitale de l’Etat d’Israël ».

A comprendre très précisément et pour ne parler que d’un seul point, la veille ville étant à majorité arabe, elle passera sous tutelle ‘’palestinienne’’. A la charge des Israéliens de se procurer alors un laissez-passer pour accéder au seul Mur des Lamentations que, dans sa ‘’bonté’’, l’Autorité palestinienne les laissera gérer !

- « En ce qui concerne les réfugiés palestiniens et leur droit au retour : Israël reconnait les souffrances subies par les Palestiniens en 1948 et accepte leur droit de retourner dans leur patrie ».

Israël se devra de reconnaître sa responsabilité dans la guerre d’indépendance de 1948 déclenchée par cinq armées arabes refusant l’idée même d’un état juif. Une culpabilité qui ouvre la porte à une multitude de procès qui s’ils ne se terminent pas comme souhaités par les parties civiles donneront lieu à des plaintes au niveau international. Voire  à un nouveau conflit.

-« Les réfugiés ont donc le droit de revenir  en Cisjordanie et à Gaza et de devenir automatiquement citoyens de l’Etat de Palestine. Israël acceptera le principe du retour d’un nombre limité de réfugiés (entre dix et cent mille) sur son territoire ».

Outre que l’hypothèse d’un accueil d’étrangers haineux, revanchards et s’affirmant victimes est rejetée par la très grande majorité du peuple israélien, outre que la « Palestine » devra devenir quant à elle Judenrein, outre que les dédommagements des réfugiés juifs des pays arabes ne font pas partie du ‘’plan de paix’’, rien ne nous dit, hormis les JCalliens, que les ‘’Palestiniens’’ se contenteront de ces chiffres ridicules sachant que le dernier recensement effectué par Saëb Arekat dans The Guardian s’élève à sept millions de « réfugiés palestiniens» !

-« En ce qui concerne la sécurité : elle sera garantie par une force internationale, comprenant des Américains et des Européens. Cette force ne pourra être retirée qu’avec l’accord des deux parties ».

Chacun se souviendra, pour l’exemple, que les Européens chargés de surveiller la frontière entre l’Egypte et la bande de Gaza, après le retrait unilatéral israélien, se sont volatilisés dès la prise violente du pouvoir par le Hamas. Quant à la force internationale au Liban, autre exemple, chargée par la résolution 1701 d’empêcher le réarmement du Hezbollah, tout quidam un tantinet sérieux confirmera son inutilité. Deux petits exemples démontrant toute l’inanité d’une telle proposition.

- « L’Etat palestinien sera non-militarisé avec uniquement des forces destinées à garantir l’ordre et la sécurité. Durant quelques années, une petite présence militaire ainsi que des stations d’alertes avancées israéliennes  seront maintenues dans la vallée du Jourdain. Ce traité se conclura par l’abandon par les deux camps de toute autre revendication sur le territoire de l’autre ».

Voici, à quelques nuances près, un point positif que chaque Israélien pourrait partager. Sauf que le Président de l’A.P. est contre toute présence militaire israélienne en « Palestine » ! Voire de toute présence juive même dans les forces internationales tant désirées par Ouri Wesoly. Ce qui plombe sérieusement son ‘’plan de paix’’.

En conclusion, ce ‘’pacificateur’’ rappelle que ses propositions sont « grosso modo ce qu’on nomme les « paramètres Clinton », c’est à dire les propositions que le Président Bill Clinton a faites en décembre 2.000 aux négociateurs israéliens et palestiniens de l’époque ». Et que Yasser Arafat refusa en enclenchant sous un prétexte fallacieux « l’Intifada des mosquées » !

A lire les propositions de JCall exposées par Wesoly, nul ne peut douter qu’ils se font l’avocat de la partie ‘’palestinienne’’. Toutes les exigences de celle-ci lui sont offertes sans négociations sur un plateau par ceux-ci qui représentent, n’en doutons pas, cette partie de l’échiquier politique qui a renoncé à son origine juive, son patrimoine et son histoire pour mieux se mouler au sein des sociétés où elle vit et ne plus souffrir des attaques causées par la persistance de l’existence de l’état juif et le politiquement correct anti-israélien et antisémite qui y sévit.

Naïf et/ou idiot utile, JCall a réuni difficilement, en plus d’un an, moins de huit milles adhésions à sa vision néfaste de la paix malgré le soutien de médias et de politiques de notoriétés publiques. Un nombre qui démontre le côté épiphénomène de ce collectif appelé à disparaître tôt ou tard car ne disposant pas du soutien de la majorité du peuple israélien à un ‘’plan de paix’’ délégitimant sa présence en sa terre et octroyant sa sécurité à des tiers.

30 commentaires:

Eli d'Ashdod a dit…

Boker Tov Victor,

Shabbouat Tov,

Ne pas oublier aussi le précédent de 1967 ou "le Machin" s'était retiré très vite sans demande Israélienne, uniquement face aux rodomontades de NASSER. Le machin est donc responsable de la suite qui a été donnée à cette agression caractérisée.

Lorsqu'on perd la guerre, on en paie le prix, on perd des territoires.

Moralité:Nous sommes un peuple souverain, nos dirigeants sont élus démocratiquement, les remettre en cause en raison de la couleur politique du gouvernement est totalement antidémocratique.
C'est une ingérence dans les affaires intérieures d'un état souverain.

Le peuple est souverain, c'est lui faire injure que de critiquer ses choix. Surtout lorsque les critiques ne représentent qu'eux même. Ce sont des groupuscules de 4 ou 5 personnes disposant de fonds de l'Etranger qui font le plus de bruit. IM TIRTZOU l'a bien dénoncé.

Que les BOBOS s'occupent de la Libye, de la Syrie, de la Corée du Nord, de l'Iran pour ne citer que ceux-là, ils ont du travail pour un bon bout de temps.

Quand à Enderlin et France 2 tant qu'Israël n'aura pas retiré l'accréditation en raison de leur désinformation éhontée, nous subirons ces mensonges qui nous délégitiment aux yeux du monde entier.

Il faut terroriser les terroristes, traiter les barbares avec une barbarie plus forte encore.

Et si cela déplait aux "biens pensants", nous leur donnerons des conseils pour qu'ils fassent la même chose chez eux, avant de se retrouver étrangers dans leur propre pays, sous le joug des envahisseurs. Ils ont déjà fait les 3/4 du chemin.

Dans tous les cas, nous ne comptons sur personne pour nous protéger, l'histoire nous l'a largement démontrée. Par contre, nous avons du faire l'éboueur pour l'occident à plusieurs reprises: ENTEBBE, OSIRAK. Nous répugnons à nous engager systématiquement pour des gens qui nous dénigrent.

Eli d'Ashdod

Ouri Wesoly a dit…

Merci, M. Perez, pour ce compte –rendu, si subjectif soit-il, des propositions du camp de la paix. Elles sont certes critiquables et perfectibles mais elles ont cependant, à mon sens, un grand avantage par rapport aux vôtres : elles prennent en compte l’existence de l’ennemi. Vous savez, les gens avec qui on désire se réconcilier et avec lesquels, bon gré mal gré, il faudra passer des compromis.
A l’inverse, les propositions de votre mouvance forment un catalogue unilatéral d’exigences qui ne laissent aucune place à ceux d’en face et risquent donc fort peu d’aboutir à une vraie paix. Ce qui, au demeurant, semble être le but réel de ceux qui les formulent.
Je regrette par ailleurs la diatribe de votre avant dernier paragraphe ( contre ceux qui renoncent aux moules, etc.) » D’autant qu’elle est inexacte : notre position « inconditionnels d’Israël, adversaire de son gouvernement actuel » nous vaut peu d’amis dans une société où l’anti-israélisme, parfois mâtiné d’antisémitisme, est, de fait, très répandu. Mais, fort heureusement, nous ne faisons pas tout cela pour être populaires. Ni chez vous ni chez eux
Par contre, votre denier paragraphe pose, lui, une question d’importance : est-il préférable d’être un idiot utile de gauche ou un imbécile dangereux de droite ? Un vrai choix de société, dirais-je.
Ouri Wesoly (www.cclj.be)

Anonyme a dit…

Vous avez écrit cet article uniquement parce que l'auteur d'un autre article a démonté vos "arguments"

Vous êtes mauvais joueur, Victor.

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Oury Wesoly aurait dites vous "démonté mes arguments" ?

Lesquels ? Et par quels autres arguments ?

Lorsque vous m'aurez répondu à ces deux petites questions je prendrai en considération votre remarque.

Victor PEREZ a dit…

Mr Wesoly,

Vos propositions n'ont aucun "avantage" pour le camp d'Israël mais pour celui de nos ennemis. Elles ne sont, en fait, qu'une simple reprise du catalogue des exigences ''palestiniennes'' de surcroît dotées de fantasmes sur ce que vous appelez "notre camp".

Des exigences qui font fi de tout bon sens et de l'histoire.

Aux compromis, la très grande majorité du peuple israélien y est prêt et depuis 1967. Souvenez vous: - Moshé Dayan et les trois Non de Karthoum.

-Les accords d'Oslo et silmutanément les attentats suicides et autres meurtres d'Israéliens jusqu'à la nomination de Netanyahou pour y mettre fin.

-L'élection d'Ehud Barak et sa vision de la paix pour les deux peuples, puis l'Intifada des mosquées comme réponse.

- Le retrait unilatéral de la bande de Gaza puis les milliers de roquettes "artisanales" sur les civils israéliens.

Bref! Les Israéliens ont déjà démontré leurs désirs de paix par des intentions et des actes. Les ''palestiniens'' JAMAIS.

En conséquences, vos condamnations systématiques de "notre camp" (qui est très large ne vous en déplaise) se réduisent à ne parler que de l'arbre qui cache la forêt et ne servent que l'idéologie mortelle qui vous guide et à vous donner bonne conscience. Pas la réalité. Pas l'établissement d'une paix réelle.

Pour une paix juste et durable, le premier acte serait qu'Israël soit reconnu comme état-nation du peuple juif. Revendication, parmi d'autres, que votre "mouvance" fétide se refuse à reprendre.

Revendication certes du gouvernement actuel mais supportée par cette très grande majorité du peuple israélien (de toutes tendances politiques ou presque) que vous dénigrez car vous lui refusez le droit au simple bon sens et la soumettez à la pression internationale quitte pour cela la mettre en situation instable.

Pour conclure, si vous êtes heureux de votre statut d'idiot utile à la cause de nos ennemis et dangereux -si l'on n'y prend garde- à la survie d'Israël et du peuple juif, je préfère quant à moi être un imbécile de droite ou d'ailleurs qui comprend que seuls nous sommes à même de nous protéger et que nos droits ne sont pas à négocier.

Comme je l'ai dit dans l'article, JCall et ses soutiens ne sont qu'un épiphénomène de plus qui finira dans le mur comme tous ceux qui les ont précédé.

Bonne chute.

Anonyme a dit…

Oui, c'est dans le lien que vous fournissez dans votre article. Pour exemple, les "arguments" démontés sont :
- vos bottages en touche pour vous sortir de situations inconfortables
- votre utilisation de l'agressivité et de l'insulte pour ne pas répondre aux faits précis
........

Vos méthodes de débat en fait.

Comme il est chez lui, il n'a pas pu parler de votre méthode qui consiste à censurer votre interlocuteur après avoir insulté copieusement ses facultés intellectuelles dans un dernier message. Toujours dans une discussion où vous vous sentez en difficulté en fait.

Victor PEREZ a dit…

Mon pauvre anonyme,

Indiquez donc aux lecteurs les "situations inconfortables" où je me trouvais et les insultes que j'ai employé à son égard.

Cela aura un peu plus de gueule que votre dernier commentaire qui justifie, croyez moi, toute censure à votre égard car vous n'amenez rien au débat mais déversez votre rancœur faute d'avoir du répondant.

Anonyme a dit…

Merci de montrer ainsi votre méthode.

Bof, pour lui, vous avez mis le lien je laisse les lecteurs juger. Pour moi vous avez mis fin à au moins trois discussions : une sur le droit, une sur le pacifisme, une sur les humiliations arabes, une sur les amalgames entre juifs et israéliens.... A chaque fois vous étiez en difficulté, et à chaque fois vous avez mis fin à l'échange en balançant une insulte sur mes capacités à débattre.

Comment avoir du répondant face à une censure qui ne vous laisse pas répondre, ne serait-ce qu'aux insultes, et qui tente de vous manipuler en permanence?

Je serais ravi de débattre mais sur un terrain neutre, sur lequel vous ne pourriez pas censurer, et où je ne pourrais pas être accusé de censurer.

En tout cas ici, la démocratie n'existe pas. Est-ce ce que vous souhaitez pour Israël? Que les gens comme vous y fassent disparaître la liberté d'expression déjà bien malmenée par l'équipe au pouvoir?

Wesoly a dit…

Fort bien, M. Perez, je prends acte de ce que vous préférez être « un imbécile de droite ou d’ailleurs » .Auriez-vous l’amabilité de noter que, quant à moi, je ne me considère absolument pas comme un « idiot utile » de quelque cause que ce soit ?

Ces points étant acquis, venons-en au fond. Je conteste vos présentations biaisées des négociations israélo-arabes mais plutôt que de refaire l’histoire, je préfèrerais en rester au présent ( et au futur).

A mon sens, tout votre discours –et celui de vos amis- se base, sur un présupposé : Israël est le plus fort et il le restera. Il ne doit donc rien concéder aux vaincus. S’ils ne sont pas contents, tant pis pour eux, de toute façon, le temps joue en faveur de l’Etat juif.

Mais pendant que vous contemplez ainsi avec satisfaction votre puissant nombril, nous, à gauche, nous inquiétons de la montée des dangers dans et hors d’Israël. Nous constatons avec effroi que ses ennemis se multiplient et se renforcent.

Nous pensons que la courte vue des politiciens actuels mène l’Etat du peuple juif vers un cycle sans fin de haine et de sang. Et qu’il est dans l’intérêt supérieur d’Israël de négocier maintenant, tant qu’il a encore des cartes en main.

Et négocier, M. Perez, ce n’est pas répéter sur des tons différents la liste de ses exigences. Négocier, c’est accepter les compromis pour qu’à la fin, les deux camps soient assez satisfaits pour renoncer à se battre. Si c’est cela que vous appelez des positions pro- palestiniennes, grand bien vous fasse.

Un dernier point, si vous voulez bien : je m’étonne que vous brandissiez à tout bout de champ le fait que nous soyons minoritaires pour démontrer que nous nous trompons. Votre camp a certainement la majorité et elle lui donne le droit incontestable de mener la politique de son choix. Cela ne signifie pas pour autant que l’opposition a automatiquement tort.

Prenons un exemple au hasard : vos amis de la droite judéo-israélienne ont été sans interruption dans l’opposition de 1922 à 1977. A vous suivre, les Jabotinsky, Begin etc. n’ont dit que des bêtises durant plus d’un demi siècle ? Voilà qui n’est guère aimable pour ces grands hommes. Et qui montre une curieuse conception du débat démocratique

Ouri Wesoly (www.cclj.be)

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Je vous ai demandé d'indiquer aux lecteurs les "situations inconfortables" où je me trouvais et les insultes que j'ai employé à l'égard de Wesoly" et encore une fois vous bottez en touche en criant à la "censure".

Une "censure" bien peu efficace qui vous a permis de débattre ici selon vos propres dires 4 fois et qui a fourni un lien pour permettre aux mêmes lecteurs de juger sur pièce!!!

Une mauvaise "censure" donc.lol!

Ce que vous ne comprenez pas est qu'il est inutile de débattre avec les individus tel que vous imbus de leur petite personne croyant que leur opinion est vérité.

Je suis prêt à tout débat s'il est intelligible et s'il se base sur des arguments vérifiés est vérifiables.

Votre obstination à vouloir débattre avec moi démontre l'intérêt de m'avoir comme contradicteur.

Mon désir de mettre fin à nos échanges, ce qui est pour vous une "censure", démontre le peu d'intérêt à débattre avec vous.

Je vous affirme donc à nouveau qu'il y a une vie ailleurs que sur mon blog comprenant beaucoup d'endroits neutres pour y raconter toutes les stupidités que vous voudrez.

Bon vent!

Victor PEREZ a dit…

Mr Wesoly,

Je note, avec intérêt, que vous reconnaissez être de gauche. Cette gauche si unanime et si solidaire d’Israël… N’est-ce pas ? Pour ce qui me concerne seuls les idéologues me catalogue à droite. Surfez sur mon blog, vous constaterez que j’ai aussi la dent dure contre cette droite vendue au politiquement correct anti-israélien quand il n’est pas antisémite.

Si vous souhaitez savoir de quel parti je suis, sachez que le seul qui m’intéresse est celui d’Israël et du peuple juif. Comme la très grande majorité du peuple israélien voire du peuple juif. J’appuie donc tous partis qui vont dans ce sens. De gauche, de droite ou d’ailleurs. Et ne venez pas me sortir l’absurdité que les partis d’extrêmes droite quel qu’ils soient défendent le peuple juif pour me coller leur étiquette. Elevez le débat svp.

Ceci dit, on peut constater le précipice qui nous sépare. D’autant plus lorsque vous utilisez le terme de : « judéo-israélienne ». Et vous osez prétendre, après l’emploi d’un tel qualificatif péjoratif dans votre pensée, défendre le peuple juif et l’état d’Israël !!!!!!!!! Que nenni. Je vous l’ai déjà dit, avec des ‘’amis’’ tel que vous Israël n’a pas besoin d’ennemis.

Quant aux négociations ! Vous dites ceci : « qu’il est dans l’intérêt supérieur d’Israël de négocier maintenant, tant qu’il a encore des cartes en main. Et négocier, M. Perez, ce n’est pas répéter sur des tons différents la liste de ses exigences. Négocier, c’est accepter les compromis pour qu’à la fin, les deux camps soient assez satisfaits pour renoncer à se battre ».

Négocier pour vous est tout simplement rappelons le : Diviser Jérusalem ; accepter une « Palestine » judenrein ; reconnaître la ‘’faute’’ d’Israël dans sa renaissance et par la guerre déclarée par les pays arabes ; accepter le « droit au retour » de « réfugiés » ; remettre notre sécurité entre les mains tiers ; et oublier les dédommagements des réfugiés juifs des pays musulmans chassés de chez eux par la force en laissant derrière eux tout ce qu’ils possédaient. J’oublie quelque chose ?????????

En revanche, négocier pour les ‘’Palestiniens’’ selon votre propre analyse, c’est : Recevoir Jérusalem comme capitale de leur nouvel état établit sur 100% des territoires conquis suite à la guerre des six jours ; établir un état judenrein ; être reconnu comme les victimes de la guerre de 1948 décrétée pour jeter les Juifs à la mer par les pays frères; voir des dizaines de milliers de ‘’palestiniens’’ s’établir en Israël même, c'est-à-dire ‘’CHEZ EUX’’ ; voir une force internationale défendre avec le même engouement qu’au Liban par exemple les Juifs ; J’oublies quelque chose ????????? Je suis certain que non. TOUTES leurs revendications sont dans ces quelques lignes.

Au final, où sont donc les compromis ‘’palestiniens’’ « pour qu’à la fin, les deux camps soient assez satisfaits pour renoncer à se battre » comme vous le dites si bien ??????????? Il n’y en a pas !

Nulle part. Sauf peut être la bonté de consentir à ce que l’état-juif vive encore quelques années avant sa transformation en 3éme état de ‘’Palestine’’ nettoyé bien sûr de toutes présences de JUIFS.

Par ailleurs, être minoritaire, ne vous donne pas le droit d’affirmer sur tous les tons et toutes les ondes l’illégitimité du gouvernement actuel. Sauf bien sûr si l’on n’est pas démocrate. Ce que la gauche oublie souvent d’être dès lors qu’elle se trouve dans l’opposition. Elle a recourt alors à la peur pour faire revenir l’électeur en son sein.

Comme vous le faites si bien dans votre commentaire : « Nous constatons avec effroi que ses ennemis se multiplient et se renforcent. Nous pensons que la courte vue des politiciens actuels mène l’Etat du peuple juif vers un cycle sans fin de haine et de sang. Et qu’il est dans l’intérêt supérieur d’Israël de négocier maintenant ». Ce qui permet d’attester que négocier pour vous se révèle être qu’une capitulation.

Ce qui déconsidère toute votre analyse. Ais-je besoin de rajouter quelque chose ?

Wesoly a dit…

C’est, j’ai regret à le dire, M. Perez, un brin lassant de voir ses propos incompris ou déformés. Peut être devriez vous relire ce qui est écrit avant de vous ridiculiser ? J’ai, par exemple, utilisé le terme « judéo-israélienne » pour parler des années 1920-1977, soit 28 ans avant la création d’Israël (« judéo ») et 29, après. Il y a-t-il là de quoi exciter votre ire ?

Ce serait bien aussi de ne pas vous énerver sur vos propres réponses à vos interpellations. Alors que je n’ai pas encore eu l’occasion de dire un mot, vous me reprochez de vous coller une étiquette d’extrême droite, moyennant quoi vous me sommez ensuite d’élever le débat ?
Et si déjà, vous devriez bien changer de clavier. Les touches « ? » et « ! » sont d’évidence bloquées et c’est quelque peu agaçant.

A part cela, bien sûr que je suis de gauche. M’en suis-je jamais caché ? Et après ? Qu’est ce que c’est que cette accusation de ne pas être solidaire d’Israël ? Si je ne craignais pour votre santé, je vous rappellerais que c’est la gauche qui a préparé, fondé et dirigé Israël avec bien plus de réalisme et d’intelligence que vos amis de droite n’en ont jamais eu.

C’est avec ce gouvernement, incompétent et inefficace que nous ne sommes pas solidaires, Et le gouvernement n’est pas l’Etat, fort heureusement, en l’occurrence.

Bref, je m’ennuie, d’autan que nous avons fait le tour de nos désaccords, me semble-t-il. Je vous remercie de m’avoir laissé m’exprimer (courtoisie rare chez les vôtres) et, puisque c’est votre territoire, je vous laisse volontiers le dernier mot. Si vous pouviez ne pas en abuser...

Ouri Wesoly (www.cclj.be)

Victor PEREZ a dit…

Mr Wesoly,

Comme vous le dites si bien, nous avons fait le tour de nos désaccords. Vous ne les contestez même pas. Vous préférez bifurquez et m’accuser de n'avoir pas compris et d'avoir déformé vos propos ! Ais-je j’ai bien lu ?

Je ne vais donc pas abuser et rappeler que vous n'avez même pas répondu à l’essentiel de ces désaccords que j'exprime dans ma précédente réponse mais préférez parler en mon nom et démontrer combien je serais ''ridicule''.

"Ridicule" d'avoir oublié probablement que "c'est la gauche qui a préparé, fondé et dirigé Israël avec bien plus de réalisme et d’intelligence que vos amis de droite n’en ont jamais eu", me dîtes vous.

C'est Ben-Gourion, entre autres grands hommes, qui va être content d'être comparé à la gauche actuelle (1). Celle qui s'associe par exemple avec le Hezbollah et le Hamas pour défiler dans les grandes villes européennes et hurler "mort aux Juifs" et "mort à Israël". Celle qui signe des appels aux boycotts des produits mais aussi des intellectuels et des universités. etc...

Je comprends donc que devant tant d'incuries de votre camp vous vous "ennuyez" face à mes arguments.

Bon retour en Belgique. Je reste quant à moi en Israël.

(1) http://jforum.fr/forum/france/article/pour-qui-voter-en-france-en-2012?utm_source=activetrail&utm_medium=email&utm_campaign=newsletter%20du%2028-06-2011

Anonyme a dit…

@Mr Perez,

Cela fait des dizaines d'années que wesoly et ses acolytes de "gooche" essaient de passer pour les seuls représentants de la petite communauté
juive francophone de Belgique.
Malgré leurs éructations ,je puis vous assurer que leur opinion est heureusement minoritaire sur Israel .
Ils sont épaulés par les habituels medias, clo(w}n(e}s de libé et du monde,ce qui les favorise dans leurs multiples apparitions dans ceux ci, irritant ainsi l'opinion de la majorité des Juifs francophones qui restent très majoritairement pro israéliens.
Salutations distinguées,

Trumpeldor

Anonyme a dit…

Trumbledor, voulez vous dire qu'il n'y a que la droite et l'extrême droite qui ai le droit d'être pro-israélienne?

Anonyme a dit…

"Anonyme a dit...
Trumbledor, voulez vous dire qu'il n'y a que la droite et l'extrême droite qui ai le droit d'être pro-israélienne?"


Théoriquement non mais en pratique OUI !

Exemples : la dérive pro jihadiste des partis socialistes européens et malheureusement,encore plus dommageable pour les USA et Israel, l'attitude de moins en moins pro israélienne des démocrates américains,que je qualifie personnellement de "dhimmicrates" ......
Rappel:Israel est le seul état du p.o ou les droits de l'homme,de la femme,des homosexuels,des autres cultes sont reconnus !
Malgré ces faits patents, la "gauche" nous voue aux gémonies .

Trumpeldor

Anonyme a dit…

Trumpeldor (dsl d'avoir écorché le pseudo)

Ne faudrait-il pas voir plutôt le fait que les gouvernements israéliens successifs se sont éloignés de plus en plus des valeurs traditionnellement "de gauche". Ces partis de gauche que vous citez ne s'éloignent pas d'Israël, mais prennent leurs distances avec une politique israélienne qui va à l'encontre de leurs valeurs.

Comment expliquer, du moins en Europe, à la fois un éloignement des partis de gauche et un spectaculaire (et hallucinant) rapprochement des extrêmes droites. Je ne vois qu'une explication, ce sont bien les valeurs que représente Israël qui ont changé.

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Seuls les membres et les sympathisants de l'alliance brune- verte-rouge peuvent affirmer, sans se trouver ridicule, ce que vous dites.

Qui se trouve et qui se tient sur la flottille de la haine ?

La gauche et l'Islam.

Qui a voté le financement d'un bateau français au Conseil régional de Rhônes Alpes ?

La gauche et le FN.

http://jforum.fr/forum/france/article/pour-qui-voter-en-france-en-2012?utm_source=activetrail&utm_medium=email&utm_campaign=newsletter%20du%2028-06-2011

Bonne lecture.

Anonyme a dit…

Le FN reste un cas un peu particulier au vu des positions antisémites de son ancien patron, et d'une part encore importante des sympathisants. Même si la nouvelle direction semble s'en éloigner.

Je parlais des extrêmes droite européennes en général. Celles qui ont été accueillies en grande pompe récemment en Israël.

Après, la flottille défend officiellement des valeurs "de gauche". Je dis officiellement car il semble évident qu'à côté des humanitaires il y a des personnages un peu moins recommandables.

Il est normal que les partis de gauche se retrouvent sur cette flottille. Elle défend leurs valeurs.

Je réponds à chaud, je lirais votre lien avant de continuer ce message.

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

FN ? cas particulier évidement! La gauche peut donc copiner avec contre les Juifs ??????????

Valeurs de gauche ? Elles sont complices avec le Hamas pour que le blocus soit levé et l'importation d'armes mortelles libérée de toutes entraves. (Inutile ici de relever la longue liste de toutes les actions antisémites organisées à l'encontre d'Israël par ce bord politique).

Lorsque l'on se trouve devant l'évidence, la seule chose qui reste à faire est d'affirmer que les "extrêmes droite européennes en général (...) ont été accueillies en grande pompe récemment en Israël"

Lesquelles et par qui ???????? On ne le saura pas.

Peut-être plus tard.... à froid.lol!

Ceci dit, cela démontre que c'est bien la gauche qui s'est s'éloigné des valeurs universelles et des droits de l'homme quel qu'il soit et non pas Israël qui réagit encore et toujours en légitime défense.

Anonyme a dit…

Qui? : des responsables de parti d'extrême droite :Geert Wilders, Filip Dewinter et Frank Creyelman (responsable de la commission des affaires étrangères, Parlement belge), Heinz-Christian Strache (successeur de Haïder), René Stadtkewitz (président du Parti de la Liberté wilderien, Allemagne), Kent Ekeroth (responsable du Parti des Démocrates Suédois)...

La délégation a été reçue à la Knesset en loge d’honneur, rencontrant divers parlementaires et ministres (Likoud, Shass)
- La délégation a été reçue par le maire d’Ashkelon, à l’occasion d’une conférence organisée à l’université locale (ville jumelée avec Aix) .
- La délégation a également été reçue par David Buskila, Maire de Sderot...et membre du parti travailliste ! (ville jumelée avec Antony) mais également par le kahaniste Moshe Feiglin, membre important du Likoud, avant une tournée en "Samarie".


Vous avez bien lu, un travailliste



Je suis désolé, je ne suis pas un professionnel comme vous, j'ai autre chose à faire que de subir vos sarcasmes qui ne remplaceront pas votre absence d'argument sur le sujet. lol mdr ptdr xD lol re-lol et super-ptdr!!!!!!!!????????

Si vous refusez de discuter censurez comme vos collègues de JSS ou juif.org, mais cessez ce ton méprisant et prétentieux. Merci.

akry a dit…

L’antisémitisme du FN n'est plus à démontrer. Ce qui est nouveau, c'est la posture palestinophile ET antisioniste de l'extrême gauche. Ce qui est bien une posture antisémite, quoi qu'en disent les intéressés.

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Geert Wilders extrémiste de droite?

Qu'est-ce pour vous l'extrême droite ? Tous ceux qui combattent vos amis de gauche qui copinent avec le FN (qui lui fut condamné pour antisémitisme) et l'islam?

Pour les autres je n'en parlerai pas je ne les connais pas. D'autant plus qu'aucun média israélien n'a fait état de leurs visites. C'est dire l’accueil en "grande pompe" que vous leur avez trouvé !

J'aimerais d'ailleurs que vous me citiez vos sources. Vous qui prétendez ne pas être un professionnel.

Ce que je puis affirmer en revanche, est que Marine Le pen fut exclu d'u groupe qui avait comme projet de visiter Israël et son gouvernement. Exclusion qui fut demandée par le gouvernement israélien.

Ceci dit qu'il y ait des contacts entre les partis de différentes tendances de différents pays il n"y a à mes yeux rien de choquant.

Ce qui est plus important à mes yeux est la politique gouvernemental d'un pays. Et aucun parti d'extrême droite reconnu comme tel et comme antisémite ne fut reçu à ce jour par un gouvernement israélien. Que cela fut en grande ou petite pompe.

En revanche, l'association malsaine brune-verte-rouge tourne à plein. et c'st cela qui doit vous inquiétez. Si évidemment, les valeurs universelles sont importantes à vos yeux.

Ce que je doute très fortement.

akry a dit…

Shalom Victor,
vous l'avez quand même reconnu, non ? C'est l'anonyme omnipotent, celui qui sait mieux que vous-même ce que vous avez lu. Celui qui attaque ad hominem. Le modèle de révisionniste avec qui il ne sert à rien d'argumenter puisque, par définition, ses certitudes sont irréfragables. Sinon, pourquoi travestirait-il l'histoire ? Toute tentative de discussion avec ce genre d'individu est vaine et perte de temps.

Anonyme a dit…

Voici le lien demandé.

http://www.rue89.com/2010/12/23/contre-lislam-lextreme-droite-europeenne-avec-israel-182113

Je vous rappelle également que l'an dernier ce sont les partis d'extrême droite, dont le FPÖ, qui furent les seuls à soutenir Israël lorsque Tsahal a attaqué la première flottille.

Sinon, si c'est pour se faire insulter par un énergumène grossier et prétentieux, tout est en effet inutile.

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

J'ai lu vote lien et je n'y ai pas trouvé ce que vous affirmiez plus tôt: "Je parlais des extrêmes droite européennes en général. Celles qui ont été accueillies en grande pompe récemment en Israël"

Des extrêmes qui, selon Rue89, " ne se sont pas affiliés à l'Alliance européenne des mouvements nationaux qu'ont mise en place Bruno Gollnisch et le Front national en octobre 2009. Cette visite en Israël va sans aucun doute accentuer encore le fossé". Sic!

Des extrémistes de droite qui n'en seraient pas tout à fait !!!!!!lol!

Mais surtout, je n'ai pas trouvé votre affirmation qu'ils "ont été accueillies en grande pompe récemment en Israël".

Il y a bien un ministre qui en a rencontré et... qui s'est fait tapé sur les doigts pour cela.

Bref! Vous n'êtes qu'un professionnel de la désinformation et de la propagande. Vous affirmez des faits qui, lorsque l'on vérifie, ne sont que de vagues déformations du réel qui ne servent que votre fantasme de voir les Juifs n'être que des racistes voire des nazis. Vision qui doit cacher cette alliance malsaine verte-brune-rouge que vous n'avez toujours pas condamné.

Faites moi plaisir, restez dans votrer monde virtuel et ailleurs que sur mon blog.

Anonyme a dit…

Je fais mon mea-culpa. Je suis un propagandiste professionnel.

Les valeurs et la société israélienne vont de plus en plus à gauche. Le groupe de Bruno Gollnisch est le seul représentant de l'extrême droite européenne. Aucune extrême droite ne courtise et n'est courtisée par le gouvernement Netanyahu, Liebermann est un modéré de centre-gauche, et vous un humaniste limite trotskiste.

Affirmer le contraire comme je l'ai honteusement fait signe mon antisémitisme, et comme le dit le progressiste Akri, je travesti la réalité, je fais du révisionnisme, et dans sa modération, il a omis pour ne point me vexer mon négationisme.

Je retourne dans mon monde virtuel, et vous laisse dans la vraie vie des vrais gens. Là où Israël est la perfection incarnée et où le reste du monde (sauf les gentils de droite comme Delanoë, DSK, Goasguen, Léon Blum...)veut la mort de ses habitants.

Bonne journée. Votre réveil sera dur.

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Voilà encore une méthode utilisée par les propagandistes que vous faites votre.

Détourner le sujet initial du débat afin de faire oublier les premières affirmations.

Une méthode, je vous l'assure totalement éculée.

Anonyme a dit…

J'avoue détourner la conversation puisque je ne faisais que répéter votre avant-dernier message.

J'ai oublié par contre de dire que mon lien ne parle ni d'Israël, ni d'extrême droite. Ni celui-là d'ailleurs : http://www.google.fr/search?hl=fr&source=hp&biw=1024&bih=415&q=Israel+extreme+droite+europeenne+rencontre%24&aq=f&aqi=&aql=&oq=

Encore toutes mes excuses d'avoir osé observer (mal) l'évolution de la société et des valeurs israéliennes. Et également de m'acoquiner avec des antisémites tels le parti socialiste (de Blum à Delanoë) ou des pires comme Krivine et sa clique du NPA.

Allez, je vais vite m'informer sur le monde réel, comme le site de l'armée (en français), celui du Likoud ou Israel7

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Bien sûr que vous détournez le sujet du débat.

Votre lien ne fait référence qu'a deux seuls actes. Celui d'un vice-ministre qui rencontre des députés d'extrême droite et d'un voyage de députés européens en Israël que vous avec qualifié "d'accueil en grande pompe". Où est-il cet accueil ????

Un ministre isolé dans sa démarche et critiqué, et un voyage d'élus européens reçus dans différents cadres de la vie politique et non comme invités d'honneur.

Deux seuls articles repris et commentés par vos amis si "honnêtes" de Islamic-inteligence, lcr-lagauche, egalité-réconciliation, ou encore ballaciao....

Et grâce à ces sites d'extrême gauche vous osez affirmer "avoir observé l'évolution de la société et des valeurs israéliennes" !!!!!!!!!

C'est à mourir de rire.