mardi 23 septembre 2014

Une petite chinoiserie pour l'année nouvelle 5775

Bonne année 5775 à tous.                                                                                שנה 5775 טובה ומתוקה כדבש 



lundi 22 septembre 2014

L’inversion de la réalité qui enracine l’antisémitisme

Chacun connaît le ‘’soin’’ apporté par l’Agence France Presse (AFP) aux dépêches qu’elle communique à ses clients et à travers eux aux lecteurs, auditeurs et téléspectateurs dès lors qu’il s’agit de l’Etat d’Israël. Le quotidien Libération, mais pas seulement, très fidèle consommateur de l’agence, annonce la « Reprise des négociations israélo-palestiniennes la semaine prochaine ». 

Si le quidam peut-être satisfait de cet avis, à lire le corps du texte il aura la confirmation de l’inversion des réalités. Celle qui assure la culpabilité coûte que coûte de l’Etat du peuple juif. Voire la preuve de la responsabilité, entre autres, de cette agence de presse dans la hausse de l’antisémitisme en Europe et ailleurs.

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.

Il est une règle, non écrite mais très respectée dans le journalisme de nos jours, de retranscrire, lorsqu’il s’agit du conflit israélo-‘’palestinien’’, le nombre de morts de part et d’autre. Cette ‘’loi’’ interdit, absolument, la communication du nombre de terroristes éliminés de la surface de la terre et qui restent pour la profession, au détriment de toutes logique et bonne foi, des « militants, résistants, combattants » malgré leurs acharnements à ne viser que des civils, des femmes, des vieillards et bien sûr des enfants.

C’est ainsi que le texte de la dépêche n’indiquera pas le nombre de terroristes tués laissant croire, une fois de plus, que seuls des civils se trouvent dans la bande de Gaza :

« Israéliens et Palestiniens avaient conclu le 26 août un accord mettant fin à 50 jours de conflit à Gaza --près de 2.200 morts côté palestinien, en grande majorité des civils, et 73 côté israélien, quasiment tous des soldats ».

Pour le non initié au conflit, celui-ci comprendra sans beaucoup d’efforts combien sont précis et ‘’humains’’ les ‘’Palestiniens’’ qui ne visent quasiment ‘’que des soldats’’, et criminels de guerre les Israéliens ‘’assassinant les civils’’, les femmes, les vieillards et bien sûr les enfants !

Mieux ! Pour l’antisémite caché sous le paravent de l’antisionisme, raison et appui lui seront ainsi donnés pour manifester et appeler à la destruction de l’Etat d’Israël, à le boycotter voire à contraindre les politiques et les gouvernements à condamner et à juger les dirigeants de cet état ‘’criminel’’.

vendredi 19 septembre 2014

Le jardinage français de l’antisémitisme

Le jardinage est la pratique, et parfois l'art, d’ensemencer et de maintenir des végétaux dans des conditions idéales pour leur développement. 

La France, mas pas seulement, fait penser à un grand jardin où l’antisémitisme serait le végétal à soigner.

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.

François Hollande a donné une conférence de presse dans le Palais de l’Elysée. Plusieurs sujets ont été abordés, notamment le dernier conflit dans la bande de Gaza entre l’Etat d’Israël et le Hamas

C’est Régis Faucon « ex- TF1, toujours journaliste » (59 :00) qui s’y colle.

« (…) Vous n’avez pas semblé très inspiré au moment de l’affaire de Gaza (…) pourquoi avoir donné le sentiment de prendre parti pour un camp, en l’occurrence Israël ce qui n’était pas la meilleure façon d’exercer une politique d’équilibre (…) pourquoi ne pas avoir eu dès le début des paroles de compassions pour les victimes civiles palestiniennes et en particulier, ce qui a beaucoup choqué, les nombreux enfants tués à ce moment là »  

Pour comprendre comme il se doit ces deux questions aberrantes, il faut se reporter au communiqué de l’Elysée du neuf juillet dernier faisant part de l’entretient téléphonique avec le Premier ministre israélien lui assurant qu’« Il appartient au gouvernement israélien de prendre toutes les mesures pour protéger sa population face aux menaces ».

La veille, l’Etat d’Israël avait décidé de mettre fin aux dizaines de missiles visant les civils israéliens par l’opération « Bordure protectrice ».

Réaction de bon sens ! Entre démocraties nul ne peut attendre d’autres attitudes.

Mais dans le monde où vit la France, il est anormal d’avoir de l’empathie pour un état qui se voit menacé par des dizaines de missiles meurtriers par jour. Voire par le kidnapping et l’assassinat de ses enfants.

François Hollande aurait-il été mieux inspiré en déconseillant les représailles défensives d’Israël ? Ce qui aurait placé la population israélienne en danger continu mais aussi ravi et donné de l’espoir à ceux qui rêvent en France et ailleurs, cachés sous les oripeaux des droits de l’homme, à l’éradication de cet état.

Le Président de la République Française aurait-il été mieux inspiré en gardant le silence ? Voire en condamnant l’état du peuple juif refusant de voir ces citoyens menacés de morts ?

Qui aurait pris alors au sérieux la diplomatie française ?

Autre détail qui reflète parfaitement l’esprit collaborationniste français est l’affirmation, par le journaliste, que la France a pris parti pour l’Etat d’Israël « ce qui n’était pas la meilleure façon d’exercer une politique d’équilibre » !

Equilibre entre l’Etat Israël d’une part et les groupes du Hamas et du Djihad islamique, reconnus par la communauté internationale, y compris pat l’allié israélien, comme groupes terroristes d’autres part ?

Est-ce cet équilibre là que la France doit exercer ?

lundi 15 septembre 2014

Haski via Enderlin : « C’est la faute aux Juifs messianiques »

Le Juif a, de tous temps, servi de bouc émissaire aux maux de cette planète. Peu importe s’il était religieux ou laïque, riche ou pauvre, instruit ou idiot il était responsable. Point barre ! 

Il en est de même pour le conflit du Proche-Orient

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.

Dans un article intitulé « Charles Enderlin : pourquoi un Etat palestinien est désormais impossible » et publié sur le site en ligne Rue89, l’auteur Pierre Haski a trouvé, grâce à l’aide du « professionnel » de France 2, LE coupable : ‘’l’irrésistible ascension du messianisme juif, colonisant à tout va, et rêvant de la construction d’un « troisième Temple » à l’endroit le plus explosif de la planète, là où se dresse le dôme doré de la mosquée Al Aqsa à Jérusalem’’.

Chacun aura bien compris, cette minorité a bloqué et bloque encore la création d’un Etat ‘’palestinien’’ vivant en paix aux côtés de l’état du peuple juif !

Mais qu’en est-il exactement ?

- En 1948 l’état arabe prévu par l’Onu n’a pas vu le jour. Était-ce la faute aux Juifs, messianiques ou non ?

- De 1948 à 1967 ce même état n’a pas vu sa naissance sur les territoires de Judée, Samarie et de Gaza nettoyés de toute présence juive. La faute, là encore, aux Juifs, messianiques ou non ?

- Suite à la guerre gagnée de 1967, Moshé Dayan, alors Ministre de la défense proposa le retrait des territoires conquis contre la paix. Ce qui aurait permis à nouveau la création de cet état ‘’palestinien’’ tant désiré par ces tristes journaleux. Trois NON vinrent comme réponses de Khartoum

On n’ose poser la question : la faute aux Juifs messianiques ?

- En 1993 les Accords d’Oslo ont été signé par le gouvernement en place. Cette minorité a-t-elle empêché cette signature ?

- En 1996 les électeurs israéliens, suite à la barbarie sans nom des ‘’palestiniens’’, ont quelque peu repoussé ces dits accords en élisant Benjamin Netanyahou avec le mandat de ramener la sécurité. 

La faute aux Ju… doit-on continuer à se poser cette question idiote ?

- En l’an 2000, à Camp David, Yasser Arafat repoussa l’offre d’Ehud Barak, et en l’an 2008 c’est Mahmoud Abbas qui refusa l’offre d’Ehud Olmert. Quelqu’un aurait-il entendu le ‘’pro’’ de France 2 et le cofondateur de Rue89 reconnaître cette simple vérité ? 

Qui imaginerait ces gauchistes faire leur devoir de journaliste et accuser les ‘’palestiniens’’ ?  Peu de monde !

Si ces deux dirigeants ‘’palestiniens’’ ont repoussé alors la création de la « Palestine », était-ce dû aux Juifs messianiques ? Ou aux Juifs « colons » ? De droite, d’extrême droite, etc… ? 

Bien sûr que non !

vendredi 1 août 2014

Charles Enderlin ou la propagande anti-israélienne

Evoquer, dans une discussion, l’envoyé permanent de France 2 à Jérusalem c’est, dit la rumeur, se reporter au « professionnel du conflit proche-oriental ». Journaliste depuis plusieurs décennies, auteur de plusieurs livres, tribun infatigable micro à la main, tout quidam désireux de s’informer à ce sujet se doit donc de tenir compte de ses analyses.

Mais pour ceux sachant lire entre les lignes, Charles Enderlin n’est rien d’autre qu’un propagandiste de gauche obsédé par le Premier Ministre israélien et le camp qu’il représente !

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.

Dans un énième article publié sur son blog et intitulé « Mais pourquoi donc, le Hamas arrêterait-il les tirs ? », nombreux sont les poncifs qui le démontrent.

Le premier d’entre eux est basique : « une armée régulière combat une guérilla opérant dans le territoire où la densité de population est la plus élevée au monde ».

La réalité, quant à elle, démontre que Macao, Monaco, Singapour, Hong Kong ou encore Gibraltar sont, dans l’ordre, plus denses que le cliché perpétuellement asséné ! On peut même rajouter à cette petite liste les grandes métropoles tel que Paris !

Une autre banalité du texte est celle d’assurer que « (...) quelque part dans Gaza, Mohammed Deif, (…) ne doit pas être mécontent. Pendant des années, Israël et Benjamin Netanyahu l’ont laissé préparer ses forces à l’affrontement avec Tsahal ».

A bien interpréter ce reproche et pour en éviter d’autres de la part de ce ‘’professionnel’’, il faut donc impérativement qu’Israël et Netanyahou se lancent au plus tôt dans une guerre contre le Hezbollah et ses cent mille missiles pointés sur la population !

« Les lance roquettes sont dispersés un peu partout dans Gaza dans des galeries que l’armée ne parvient pas à repérer ». 

On se demande même ce qu’a bombardé Tsahal ces derniers jours et ce qui a entraîné une diminution journalière du nombre de missiles tirés sur la population israélienne ?

 « La droite israélienne a toujours préféré conclure des accords militaires avec l’organisation islamiste – cessez le feu, échanges de prisonniers – plutôt que des accords politiques avec l’OLP et l’Autorité autonome. Avec le Hamas, au moins, il n’est pas question de négocier des concessions territoriales ».

A bien y réfléchir, on cherche encore ce qu’à pu signer la gauche avec l’OLP et l’Autorité autonome lorsqu’elle était au pouvoir et les effets bénéfiques en résultant ?

Les « Accords d’Oslo » signés en 1993 ont déclenché les attentats-suicides causant l’assassinat de plusieurs centaines d’israéliens ! Les concessions territoriales proposées à Camp David en 2000 ont mené à l’Intifada d’Al-Aqsa. Quant à celles beaucoup plus généreuses d’Annapolis en 2008 elles virent le refus catégorique de Mahmoud Abbas !

Le retrait unilatéral de la bande de Gaza en 2005 est devenu, pour sa part, LE facteur principal de guerres !

Ces échecs sont-ils dus à la gauche ? Ceux actuels dus à la droite ? Ou tout simplement aux ‘’Palestiniens’’ secondés par leurs frères du monde musulman refusant coûte que coûte que le peuple juif dispose de son état ?

Que nul n’attende une réponse claire et honnête de la part de Charles Enderlin ! Ni les contre-propositions mis sur la table par Arafat ou Abbas car il y en a jamais eu !

La suite de l’article est de la même saveur !

« C’est probablement avec satisfaction que Deif a accueilli la déclaration de Netanyahu au cours d’une conférence de presse le 14 juillet dernier: ‘’ Je pense que le public israélien comprend à présent ce que j’ai toujours dit : Il ne doit pas y avoir une situation dans laquelle nous renoncerions au contrôle de la sécurité sur le territoire à l’ouest du Jourdain’’ ».

Ce qui permet à l’auteur de conclure après, probablement, une intense réflexion : « En d’autres termes, un état palestinien indépendant et souverain ne devrait pas exister en Cisjordanie ».

Selon la conception de gauche, c’est soit un état de « Palestine » ayant la sécurité d’Israël entre ses propres mains soit c’est l’impossibilité de cet état !

Faut-il à tous prix que cet état s’étende sur la vallée du Jourdain, mince bande de terre stratégique empêchant, par exemple, l’import par les sous-sols de missiles iraniens ou syriens ?

Selon quelles lois ? Selon quels accords ?

Seule l’idéologie de gauche et ses sympathisants ont déjà dessiné les frontières de ce nouvel état ! Pour certains, ils ont même accordé le « droit de retour aux réfugiés palestiniens » et, évidemment, la capitale israélienne !

vendredi 25 juillet 2014

L’antisémitisme a dorénavant un nom : « Palestine »

Pointant qu'il n'y avait pas cet antisémitisme quand la gauche jadis participait à des manifestations pro-palestiniennes, le Premier ministre Manuel Valls n'est pas surpris de voir les Verts et l'extrême gauche venir gonfler aujourd'hui les cortèges. 

« Ils ont un problème avec Israël » a-t-il affirmé dans l'avion qui l'emmenait à Madrid pour une rencontre avec le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy.

A cette liste il aurait pu y ajouter le PCF, le Front de gauche et la gauche du Parti Socialiste.

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.

Mais au-delà de cette énumération, quel est donc le « problème avec l’Etat d’Israël » ? Quelles sont donc les motivations de cette gauche fétide pour qu’elle manifeste sa hargne, automatiquement et à tous propos, contre l’Etat du peuple juif ?

La première des raisons est, que ce pays aux mœurs occidentales est, à coup sûr, par excellence celui où la religion a droit de cité. Un pays, et donc un peuple attaché depuis plusieurs millénaires à son culte malgré les diverses oppressions subies de par le monde.

Véritable défi pour les gauchistes prônant l’abolition de toutes les croyances !

Le second argument est que l’Etat du peuple juif représente aussi la défense et la mise en valeur de la culture juive. Action qui contre, de fait, le multiculturalisme, ce mélange de cultures si cher à ces gauchistes !

L’Etat hébreu c’est également un état nation avec ses emblèmes, son drapeau, son hymne et sa mémoire du passé évoquant et exigeant la défense des frontières honnies par les gauchistes !

Si l’on ajoute à tout cela l’amour de cette patrie par la quasi-totalité du peuple juif, que ses composantes soient israéliennes ou diasporiques, cela transforme cette nation en pays à abattre !

Toute excuse fera donc l’affaire !

Le conflit israélo-arabe et son rêve d’éradication de l’Etat d’Israël sera, en conséquence, la ‘’bonne aubaine’’ ! Défendre un « peuple dépossédé de son territoire, occupé, maltraité et réfugié », quoi de plus noble ! 

Depuis, les gauchistes se sentent « tous palestiniens » !

Certains d’entre eux proposent pour ‘’pacifier’’ la région des plans rétrécissant au maximum le territoire dévolu à l’Etat d’Israël et un retour de centaines de milliers de « réfugiés » en son sein.

D’autres un état unique pour les Juifs et les ‘’Palestiniens’’, oubliant de préciser qu’aucune minorité ne vit décemment dans les cinquante-six pays de la planète à majorité musulmane.

Mais qu’importe ! L’état du peuple juif abhorré aura, alors, disparu au nom de la « Palestine ».

Démonstration sans équivoque que l’antisémitisme ronge cette gauche fétide à l’idéologie mortifère pour les valeurs universelles et le droit de chaque peuple à s’autodéterminer comme il l’entend.

Une gauche se présentant comme ‘’humaniste’’ ainsi que ‘’droit de l’hommiste’’ et qui n’hésite pas à manifester dans les rues aux côtés d’islamistes aux banderoles explicites, brûlant le drapeau israélien et où l’on hurle « morts aux Juifs » !

Ce que ne supporte plus Manuel Valls et une très grande partie du peuple français avec lui !

lundi 14 juillet 2014

Réponse au misérable Gideon Levy

On ne présente plus la caricature de journaliste qu’est devenu, au fil de ses ‘’articles’’, Gideon Levy ! Ni son employeur, le quotidien Haaretz, repris par les pires antisémites et Juifs haineux de soi que compte la planète. Il en est ainsi du dernier texte écrit et intitulé « Notre misérable État juif », lequel conclut qu’il semble « qu’un État juif ce soit un État raciste, nationaliste, conçu uniquement pour les Juifs ».

L’extrémiste de gauche Gideon Levy est donc en phase avec sa triste idéologie fétide, une doctrine mortifère pour tout peuple refusant de disparaître ! 

Principalement pour le peuple juif contraint par la force des événements du passé à avoir son refuge.

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.

Dans le corps de son texte, ce propagandiste affirme que « Dans l’État juif, il ne reste rien de l’injonction biblique selon laquelle il faut être juste avec la minorité ou avec l’étranger ».

Vrai ou faux ? Un petit rappel de quelques faits précisera la réponse !

Dans les textes de loi israéliens est inscrite la peine de mort. Sentence jamais appliquée jusqu’à ce jour envers cette minorité de ‘’Palestiniens’’ qui n’a comme seul objectif que d’agrafer à son palmarès le maximum de scalps juifs. Que ceux-ci appartiennent à des vieillards, des femmes ou des bébés les indiffèrent.

Est-il utile de rappeler le nombre de terroristes relâchés pour sauver la vie de quelques israéliens otages ?

Faut-il dénombrer les Syriens soignés par cet état juif « raciste » ? Des Syriens pas forcément amicaux, tout au moins jusqu’au début de la guerre civile qui ravage leur pays.

Quid de ces ‘’Palestiniens’’ soignés alors qu’ils ne rêvent qu’à l’éradication du pays sauveur ? Des ‘’Palestiniens’’ lesquels reçoivent l’alimentation et l’électricité de la main de ces ‘’Juifs, « enfants de la génération nationaliste et raciste ». 

Du bien-être qui permet aux tourneurs et fraiseurs ‘’palestiniens’’ de s’alimenter entre deux fabrications de roquettes et qui est dorénavant condamné par A.B. Yehoshua, écrivain israélien célèbre pour ses positions pacifistes.

Que dire encore de ces arabes israéliens députés à la Knesset et porte-paroles des ennemis du pays qui les salarient ? Telle la députée Haneen Zoabi qui fit le signe des trois doigts pour signifier sa joie du kidnapping des trois jeunes israéliens ! 

Quelqu’un l’aurait-il vu aux domiciles des parents en deuil ?

Faut-il rappeler tous ces arabo-israéliens qui refusent absolument de devenir citoyens de la future « Palestine », préférant restés citoyens de ce pays « raciste et nationaliste, conçu uniquement pour les Juifs » ?

Pour conclure cette liste très peu exhaustive, que dire des avertissements lancés par Tsahal aux Gazaouis prévenant du prochain tir ?