mercredi 29 octobre 2014

Le dhimmi Daniel Cohn-Bendit

L’ex-député européen dit Dany le rouge étale son humeur sur l’antenne d’Europe 1 chaque matin. Le 28 octobre dernier celle-ci était apparemment joyeuse. A voir le titre de sa petite chronique, chacun en effet aurait pu se réjouir qu’enfin un israélien trouve grâce publiquement à ses yeux. 

C’était malheureusement sans compter sur l’idéologie fétide qui l’anime et qui lui commande d’aimer uniquement les Juifs qui battent leur coulpe sur le compte de l’Etat d’Israël.

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.

« Daniel Cohn-Bendit félicite le président israélien Reuven Rivlin ». La raison étant sa venue à la commémoration du massacre de Kfar Qassem qui eut lieu le 29 octobre 1956. Quarante-sept arabes israéliens, dont 15 femmes et 11 enfants âgés de 8 à 15 ans, qui revenaient des champs près du village et ignorants du couvre-feu décrété ont été froidement abattus.

Daniel Cohn-Bendit s’est donc félicité d’un geste qui se rajoute à d’autres mais que celui-ci préfère ignorer. 

Politiquement correct oblige !

Une enquête a été menée alors. Une année plus tard, une cérémonie réunissant plus de quatre cents dignitaires, dont des ministres et des membres de la Knesset, des représentants du gouvernorat militaire de la région et des notables de villages voisins, fut organisée pour une réconciliation. Des indemnités ont été versées aux familles endeuillées. Les auteurs de ces crimes ont été traduits en justice et condamnés.

Sans oublier que l’ordre de tirer à vue pendant la période du couvre-feu a été rejeté par nombre de policiers israéliens. Ce qui a fait depuis jurisprudence, commencé à établir l’éthique des corps armés israéliens et permis à la ministre de l’éducation Yuli Tamir en 2006 d’ordonner aux écoles du pays de commémorer le massacre de Kfar Qassem afin de réfléchir sur la nécessité de désobéir à des ordres qui apparaissent comme contraires à une certaine morale.

Au final, quoi que l’on puisse penser de la réaction israélienne à ce massacre, celle-ci est très loin d’être négligeable !

Que l’ex-député rouge-vert se félicite alors à l’antenne uniquement du geste présidentiel, donnant l’impression de la sorte, par son manque de précision, qu’il y a débat au sein de la société israélienne sur la reconnaissance du massacre par les forces du pays, n’est donc pas pour étonner ceux qui le connaissent bien !

Nul ne sera par ailleurs étonné de ne l’avoir jamais entendu se féliciter d’un geste musulman implorant le pardon quant aux nombreux massacres et nombreuses guerres imposées au peuple juif par ce camp-ci depuis la fin du XIX siècle. 

Il n’est pas même interloqué par cette carence !

La demande de pardon à ses yeux, semble t-il, ne doit provenir que du Juif, forcément coupable !

10 commentaires:

zicki71 a dit…

Un autre à ajouter dans la longue liste des Juifs honteux . anti-israéliens, antisionistes anti-israéliens

Bravo!!!!! a dit…

Encore une analyse fulgurante de génie. Daniel Cohn Bendit est un dhimmi, le Juif est forcément coupable... Je suis époustouflé.

Un bémol tout de même, de ne pas avoir avoir rapporté d'autres déclarations du Président israélien “Le temps est venu d’admettre que la société israélienne est atteinte d’une maladie qui exige un traitement” lors d'une conférence intitulée “De la xénophobie à l’acceptation de l’autre”

A part ça du pur génie comme d'habitude

Victor Perez a dit…

Bravo,

Ajouter cette déclaration à mon article aurait-il changé les félicitations et donc l'humeur joyeuse de Cohn-Bendit ?

Bien sûr que non ! Au contraire, car la "culpabilité" du Juif est encore ici "démontrée".

Je ne vous dis donc pas bravo pour ce manque de jugeote !

Par ailleurs, si on liste les sites antisémites qui se sont dépêchés de citer la déclaration que vous vous êtes empressé de reprendre à votre compte sans la remettre dans son conteste, là encore, je ne vous dis pas bravo !

Quoi qu'il en soit, si les pays de la planète seraient autant atteints que le serait l'Etat d'Israël, on sentirait tout de suite un mieux.

Bravo!!!!! a dit…

Pardon, je le ferai plus. Je pensais benoîtement que cette déclaration concernait les relations entre juifs et arabes israéliens et qu'elle dénonçait le manque de dialogue de part et d'autre et l'installation d'une hostilité terrible entre les deux parties.
Je pensais également que cela permettait de contextualiser l'intervention de M. Le Président de l’État irréprochable lors de la commémoration du massacre.
Suis-je bête. C'est vous qui avez raison.

Vous en avez conclu que cela rendait le Juif coupable. Vous avez encore et toujours totalement raison. M. Cohn Bendit est un dhimmi qui aime dire du mal des Juifs parce qu'il a la haine de lui et qu'il aime les pétro dollars du Qatar. Pourquoi réfléchir, contextualiser, analyser lorsque la Vérité est étalée aussi subtilement devant nos yeux ébahis.

Si je puis me permettre, je vous rappelle que le si s'accorde mal avec le ré. Le sens de votre dernière phrase nous éclaire de ses lumières, mais la forme n'est pas digne de la vérité absolue qu'elle dégage. Une petite erreur d'inattention qui ne change en rien la lumière de vos écrits.

Victor Perez a dit…

Bravo,

Vous parlez de mon erreur, mais quel est le sens de votre intervention ici ?

Avez.vous deja entendu Cohn.Vendit féliciter Netanyahou, ou quiconque d'autre, assurant, par exemple, Jérusalem capitale d'Israël ?

Bien sûr que non ! En revanche ce qui peut nuire à Israël intéresse son idéologie. Si vous ne comprenez pas cela, vous ne comprenez pas grand chose.

En fait, non seulement vous n'avez rien compris à mon article, mais votre commentaire est hors sujet.

Si je peux un petit conseil. Continuez à lire les sites antisémites et laissez mon génie tranquille.

Bravo!!!!! a dit…

Je n'aurais pas utilisé le mot génie. J'aurais eu trop peur de passer pour un vil flagorneur. Mais puisque vous l'utilisez.... Et je le laisse à sa place : au firmament.

Je me suis déjà excusé d'avoir tenté d'apporter un élément de contextualisation alors que la pure vérité nous était servie sur un plateau.

Je vais encore me faire taper sur les doigts par votre haute bienveillance, mais pourquoi un démocrate féliciterait un Ministre qui affirmerait quelque chose de faux au nom du droit?

La commémoration de Rivlin est pour vous nuisible à Israël?
Je n'aurais pas cru dans ma profonde naïveté ignorante. J'aurais au contraire cru que c'était une preuve de compassion et un geste fort. Mais c'est vous qui savez.

Quand aux sites antisémites, ils disent du mal de Cohn Bendit et l'appellent même Cohn-Bandit. Alors je n'y vais plus.

Victor Perez a dit…

Bravo,

Pour "génie" : "A part ça du pur génie comme d'habitude" Votre commentaire plus haut du 30/10 à 11:18.

Lorsque l'on critique il faut être concis.

Votre "contextualisation " n'a d'autre but que de changer de sujet. Ce qui fait que vous êtes hors-sujet. Si vous désirez parler des relations juifs/musulmans, je n'y vois pas d'inconvénients, mais ne mélangez pas tout.

Ceci dit, pour "contextualiser" (lol) ma précédente réponse, Cohn-Bendit aurait-il félicité Reuven Rivlin lorsqu'il affirme (et il l'affirme) que Jérusalem est la capitale de l'état d'Israël une et indivisible ?

Bien sûr que non !

Et pourtant, ce n'est pas faux et nul droit international ne vient affirmer le contraire.

Pour conclure, je doute très fort que vous n'alliez plus sur les sites antisémites. Si oui, d'où avez vous pioché cet "élément de contextualisation" ?

Bravo!!!!! a dit…

J'ignore si ce site est antisémite : http://www.jpost.com/Israel-News/Politics-And-Diplomacy/President-Rivlin-Time-to-admit-that-Israel-is-a-sick-society-that-needs-treatment-379223

Ou bien celui là : http://www.jta.org/2014/10/19/news-opinion/israel-middle-east/rivlin-violence-an-epidemic-in-israeli-society

Si c'est le cas dites le moi et je les lirai plus jamais.

Je ne critique pas, et me vois honteux d'avoir été pris la main dans le sac du léchage de bottes en parlant de votre génie. J'ai peur que trop d'éloges justifiées ne vous fassent perdre votre proximité avec la réalité de terrain. On ne peut être au firmament et les pieds sur terre en même temps. Ou alors il faut de sacrées longues jambes.

Mais je suis d'accord j'avais mal lu votre chef d'oeuvre analytique. La participation de Rivlin a ces commémorations n'a absolument rien à voir avec les relations juifs/musulmans. Et les félicitations de Cohn Bendit n'ont vraiment rien à voir avec ça non plus. Je suis vraiment bête de changer de sujet comme ça. Contextualiser ce sujet pas grave de la société israélienne était vraiment idiot et détourne le quidam de la vérité que vous dévoilez ici..

J'ai peut-être raté quelque chose, mais quel traité ou quel accord fait de Jérusalem la capitale "une et indivisible" d'Israël? Dans mon ignorance j'en étais resté à l'invasion jordanienne puis israélienne jamais reconnues par personne.

Non je suis trop trop bête. Je fais encore diversion avec des choses insignifiantes.

Cette brillante thèse n'a que pour but de dire que Cohn Bendit est très méchant. Et Dieu sait qu'il est méchant. C'est ce qu'ils disent sur les sites antisémites que je lis plus.

Encore pardon d'avoir fait aussi lamentablement diversion de la profondeur profonde de votre réflexion si subtile.

Victor Perez a dit…

Bravo,

C'est bien de m'avoir citer deux sites en anglais. Cependant il est troublant de vous voir reprendre les traductions exactes des sites antisémites.

Ceci dit, vos lectures m'indiffèrent.

Laissez votre humour à deux sous au vestiaire. Après m'avoir imputé du génie, m'avoir mis au firmament, voilà que vous craignez que je perde pied avec la réalité.

Cessez de vous faire des films. Vous êtes le seul spectateur.

Comme vous dites, pour Cohn-Bendit "La participation de Rivlin a ces commémorations n'a absolument rien à voir avec les relations juifs/musulmans".

Ce qui l'intéresse dans celle-ci n'est autre que la demande de pardon du président aux Arabes. C'est écrit en toute lettre sous la vidéo dont vous trouverez le lien dans mon article.

Que vous refusiez de saisir cette réalité là encore m'est indifférent.

Vous êtes libre de mourir idiot. Et de continuer à croire par ailleurs que les Israéliens vont attendre votre permission ou celle de la communauté internationale pour définir quelle est leur capitale.

Fin de cet échange stérile. Tourner en rond est hors de mes facultés intellectuelles.

Victor Perez a dit…

Bravo,

J'ai bien peur que vous ne mourriez idiot car je n'ai pas de temps perdre. Idiot mais de surcroît utile à l'antisémitisme.

Refuser de comprendre ce qui est écrit et faire des pirouettes à chaque mot n'a fait que confirmer ma triste idée de votre petite personne.

Le site de Soral, Egalité et Réconciliation, vous attend.