lundi 28 avril 2014

La mascarade de Mahmoud Abbas

Le Président de l’Autorité palestinienne (AP) a sorti une nouvelle carte de sa manche. L’union avec le Hamas, qui permettra des élections présidentielles et législatives. Dans cette attente, un gouvernement de consensus national composé de personnalités indépendantes sera formé sous cinq semaines.

« Le prochain gouvernement obéira à ma politique », assure Mahmoud Abbas. « Je reconnais l'Etat Israël, je rejette la violence et le terrorisme et je respecte les engagements internationaux», a-t-il assuré dans un discours de plus d'une heure depuis la Mouqata’a à Ramallah.

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.

Un gouvernement qui cédera cependant sa place à l’OLP dans les négociations avec l’Etat d’Israël car, selon lui, elle « représente l'ensemble du peuple palestinien ». Ainsi, pense t-il, seront satisfaites les exigences du Quartette pour le Proche-Orient 

Sauf que le Quartette et la communauté internationale ne seront pas appelés à mettre en œuvre les éventuels accords de paix mais le peuple ‘’palestinien’’ directement concerné.

Chacun s’interrogera donc sur la représentativité réelle de l’OLP devant, suite à cette union, incorporer le Hamas dont chacun connaît sa contribution à la paix ?

Face à cet impair sont rappelés les partis israéliens refusant toute création d’une ‘’Palestine’’. Excepté que l’Etat d’Israël étant un état de droit, nul n’imaginera un parti israélien quelconque prendre les armes contre cette création décidée par le gouvernement légitime en place.

Personne sauf les ‘’Palestiniens’’ ayant une doctrine à faire gober évidemment !

Dans ce même discours, Mahmoud Abbas a laissé planer la menace d'une auto-dissolution de l'Autorité palestinienne, qu'il dirige. Cette entité politique administrant seul les zones autonomes de la Judée et la Samarie, la zone A selon les accords d’Oslo, on imagine mal l’Etat d’Israël reconquérir ces territoires afin d’advenir aux besoins de cette population abandonnée.

Pour exemple, si le Hamas se dissout, nul gouvernement israélien ne sera contraint d’envahir la bande de Gaza pour survenir aux nécessités des habitants s’y trouvant.

Dernière perle, mais pas nouvelle, du Président de l’AP dans ce discours ! « Nous n'accepterons jamais de reconnaître un Etat juif », a-t-il dit.

Dans un communiqué publié le lendemain, veille de la commémoration de la Shoa, celui-ci a exhorté le gouvernement israélien « à saisir l'opportunité de conclure une paix juste et globale dans la région, basée sur une solution à deux Etats, Israël et la Palestine cohabitant côte à côte dans la paix et la sécurité ».

Deux états mais pas d’état juif ? Deux états mais pas pour DEUX peuples distincts ? Serait-ce cela une « paix juste » ?

La Paix étant une situation de fin de conflit, à quelle ‘’paix’’ le Président à vie de l’AP convie t-il le peuple israélien ?

Si pour parvenir à la Paix il faut discuter avec son ennemi, encore faut-il que celui-ci ait l’envie d’abandonner son statut inamical. Mahmoud Abbas préfère, quant à lui, abuser l’intelligence de ceux qui lui donnent du crédit.

Le peuple israélien dans sa très grande majorité n’en est pas !

32 commentaires:

yuri a dit…

"Face à cet impair sont rappelés les partis israéliens refusant toute création d’une ‘’Palestine’’. Excepté que l’Etat d’Israël étant un état de droit, nul n’imaginera un parti israélien quelconque prendre les armes contre cette création décidée par le gouvernement légitime en place."

En effet peut-être pas par les armes, mais les représentants de ces partis peuvent par voie démocratique faire capoter tout processus de paix de façon bien plus efficace que s'ils envoyaient une poignée de roquettes.

Encore une présentation binaire de la situation. Les méchants arabes qui mentent et assassinent et les gentils israéliens qui font tout bien comme il faut.
Cette présentation ne peut en aucun cas être crédible.

Sans compter que vous avez "oublié" la reconnaissance EN ARABE de la Shoah. Ce qui est quand même une petite révolution de la part de quelqu'un régulièrement accusé de négationnisme antisémite. Il avait déjà renvoyé ses accusateurs dans les cordes mais jamais en arabe, jamais directement envers la Umma.
Il y a du progrès côté palestinien. Difficile de le nier. Et du côté israélien?

"Dans ce même discours, Mahmoud Abbas a laissé planer la menace d'une auto-dissolution de l'Autorité palestinienne, qu'il dirige. Cette entité politique administrant seul les zones autonomes de la Judée et la Samarie, la zone A selon les accords d’Oslo, on imagine mal l’Etat d’Israël reconquérir ces territoires afin d’advenir aux besoins de cette population abandonnée."

Non mais le Hamas ou le Djihad le feront. Israël a déjà commis l'erreur de soutenir le Hamas pour affaiblir l'AP. Va-t-il recommencer en laissant l'AP se dissoudre et sa zone de gestion laissée aux mains des radicaux et/ou terroristes?

Ca serait cool. On pourrait arrêter de négocier et dire "c'est la faute aux arabes"

Jean-Pierre a dit…

Les élections, si elles ont lieu, ne peuvent être qu'une bonne nouvelle pour la Palestine. On devrait tous s'en réjouir.
On y verra plus clair.
Jean-Pierre

Anonyme a dit…

Bonjour Victor,

J'aimerais connaitre votre opinion concernant les dernières déclarations de Kerry ;déclarations reprises par le Daily Beast sous le titre : "Kerry Warns Israel Could Become ‘An Apartheid State’"

Merci et un tout grand bravo pour votre blog .

Salut cordial.
Douv

Victor Perez a dit…

Douv,

Je n'en pense pas grand chose de bien.

Bientôt la quille. Obama et Kerry vont bientôt prendre la porte.

Victor Perez a dit…

Jean-Pierre,

Bonne nouvelle même si le Hamas les remporte ?

Il est vrai que si celui-ci les remporte, on y verra beaucoup plus clair !

Victor Perez a dit…

Yuri,

Vous me dites " En effet peut-être pas par les armes, mais les représentants de ces partis peuvent par voie démocratique faire capoter tout processus de paix"

C'est vrai ! Ils peuvent faire capoter le processus, mais pas une décision gouvernementale prise par la majorité parlementaire.

Si la création de la "Palestine" est votée, ils ne prendront pas les armes comme le feraient le Hamas ou le Djihad islamique.

Mélanger les hypothèses de travail vous permet d'avoir un semblant de réflexion.

De même lorsque vous affirmez que le Hamas ou le Djihad remplaceront l'AP en cas d’auto-dissolution. Ce qui m’indiffère et qui sous entend une reprise des violences à l'égard d'Israël.

Celui-ci sera donc contraint d'intervenir tout comme il le fait dans la bande de Gaza.

Ce qui arrivera alors sera uniquement de la faute des arabes refusant d'admettre le droit du peuple juif à être libre et indépendant sur son territoire.

Mais il est vrai que pour vous, "Cette présentation ne peut en aucun cas être crédible" lol !

Quant à la Shoah reconnu par l'ancien négationniste...Outre que ce n'est pas le sujet, cela ne me fait pas même une belle jambe.

Seule sa reconnaissance d'Israël comme état du peuple juif sera considéré comme progrès.

yuri a dit…

Seule une soumission totale aux exigences israéliennes sera considérée comme progrès... C'est en effet une façon de voir les choses....

"C'est vrai ! Ils peuvent faire capoter le processus, mais pas une décision gouvernementale prise par la majorité parlementaire."

Bien sûr que si. S'ils sont suivis par une partie suffisante de la population israélienne ils le peuvent. D'ailleurs tout cela doit être soumis à référendum. Si à la suite de tous les échecs depuis 60 ans le peuple suit une voie radicale il peut sans violence populaire tout stopper ou revenir en arrière.
D'où l'intérêt de la propagande.

Il ne s'agit pas de mélanger "les hypothèses de travail" mais mais de les lister.

"De même lorsque vous affirmez que le Hamas ou le Djihad remplaceront l'AP en cas d’auto-dissolution. Ce qui m’indiffère et qui sous entend une reprise des violences à l'égard d'Israël."

C'est en gros ce que cela impliquerait. Mais si un nouveau front vous indiffère, passons.

"Celui-ci sera donc contraint d'intervenir tout comme il le fait dans la bande de Gaza."

Entraînant des répercussions internationales et locales qui je pense vous indiffèrerons moins.

"Ce qui arrivera alors sera uniquement de la faute des arabes refusant d'admettre le droit du peuple juif à être libre et indépendant sur son territoire."

Ben voyons. Et en aucun cas ceux qui auront détruit le partenaire modéré pour faire place aux extrémistes?
C'est sur ce point que ce n'est pas du tout crédible. Pour vous les actes israéliens n'ont jamais aucune répercussion sur l'écosystème. Puisque ce sont les gentils.

"Quant à la Shoah reconnu par l'ancien négationniste...Outre que ce n'est pas le sujet, cela ne me fait pas même une belle jambe."

C'est le sujet. Les arabes qui reconnaissent qu'un crime contre les juifs est une des pires tragédies de l'histoire reconnaissent par là même qu'il ne faut en aucun cas répéter ces crimes.

Si pour vous c'est pas un progrès...

Ca va forcer Israël à adapter sa propagande islamo nazi et compagnie et donc vous donner du travail pour l'apprendre par coeur, rien que pour ça, ça vous concerne ;-)

Jean-Pierre a dit…

Si le Hamas arrive par une élection démocratique, il faudra faire avec lui. Le peuple palestinien choisit lui même ses dirigeants.
Et les autres pays devront s'en accommoder.
Peut être que Israël aurait du faire une paix avant, c'est sûr. Ainsi va la vie !
La situation s’aggravera surement dans la région et il faudra pourtant s'en sortir d'une façon ou d'une autre.
Jean-Pierre

Victor Perez a dit…

Jean-Pierre,

Israël a fait, fait et fera avec ceux qu'il a en face. Rien de changé pour ce pays.

Le comique est ailleurs. dans le fait que vous admettez la possibilité que le Hamas soit un candidat à une élection démocratique.

Outre que l'on a vu ce que cela a donné à pour le peuple de gaza, imagineriez vous que l'on permette à Ayman al Zawahiri de l'être aussi ?

Vous êtes un sacré lobotomisé pour admettre une telle entorse aux valeurs démocratiques.

Victor Perez a dit…

Yuri,

"Seule une soumission totale aux exigences israéliennes sera considérée comme progrès"

Assurément ! La solution de deux états pour deux peuples n'étant pas un vœu pieu pour la très grande majorité du peuple israélien. Dès lors que les musulmans se soumettront à la reconnaissance du droit du peuple juif à son état sur la terre ancestrale la paix sera là.

Vivement donc qu'ils se soumettent. Malheureusement vous et vos clones êtes là pour empêcher cela.

Vous n'avez rien listé mais évacuer la donnée irréfutable. AUCUN parti israélien ne prendra les armes contre une prise de décision gouvernementale renforcée par le parlement, comme le fera le Hamas si par bonheur le dictateur de Ramallah signait une véritable paix avec l'état du peuple juif.

C'est la différence entre un peuple élevé à la démocratie et un peuple sous tutelle de dictateurs.

Autres façons de tronquer la réalité. Je vous cite:

"C'est en gros ce que cela impliquerait. Mais si un nouveau front vous indiffère, passons"

Passons quoi ? Votre façon de détourner ce qui est écrit pour m'imputer la recherche d'une nouvelle guerre ? Ou passons le fait qu'Israël est, quoi qu'il fasse, responsable de ce qui se passe chez vos protégés ? Ou encore passons le fait qu'Israël, à vos yeux, doit céder aux oukases musulmanes sous peine d'un nouveau conflit duquel il sera responsable ?

Toutes choses que vous me confirmez en écrivant que le refus d'Israël entraînera "des répercussions internationales et locales" et qu'il est responsable d'avoir "détruit le partenaire modéré pour faire place aux extrémistes?"

Le Juif toujours responsable ! Votre disque est connu et usé.

Israël est un état indépendant et préférera toujours vos condamnations aux condoléances hypocrites.

Pour terminer vous m'affirmez que les arabes reconnaissent la Shoa pour ce qu'elle est. Et pour vous c'est un progrès ! Chapeau.

Outre que cela indique exactement avec qui Israël avait à faire, cela démontre à quel point vous êtes lobotomisé. A tel point que vous ne comprenez pas pourquoi cette reconnaissance est leur affaire et non celle de l'Etat juif.

Mais il est vrai que si les arabes vivent dans un monde virtuel c'est aussi de la faute des Juifs.

Bref ! Je vous invite à allez diffuser votre "réflexion" sur des blogs qui ont la même vision que vous sur les Juifs.

Bon vent !

Jean-Pierre a dit…

La démocratie vient du peuple. Ce dernier vote pour qui il veut en fonction de ses souhaits et de son histoire.

On n'y peut rien.

On peut comprendre que le peuple vote aussi contre une occupation subie depuis trop longtemps. Dommage !

Le Front national pourrait être le premier parti de France aux élections européennes et ce n'est pas parce que les français sont d’extrême droite.

Jean-Pierre

Victor Perez a dit…

Jean-Pierre,

Puisque la démocratie vient du peuple, pourquoi l'empêcher, en effet, de voter pour des terroristes ?????

Ayman al Zawahiri a donc toutes ses chances ! Tout comme les nazis avaient le droit en 1933 et qui ont donc le droit de se représenter face aux électeurs.

Et après vous vous étonnez qu'Israël occupe encore un peuple qui élit des dirigeants qui n'ont d'autres projets que de le détruire !!!!!!!!!

Votre "logique" est impayable.

Continuez à m'amuser.

Jean-Pierre a dit…

Les allemands (nazis) appelaient les résistants français des terroristes. Alors ce mot me met mal à l'aise. Je ne répondrai donc pas.

Par contre, le Hamas n'a pas le droit de dire qu'il veut détruire Israël. Ni de le faire bien sûr. Bon, c'est peut être un phénomène de la guerre entre les deux pays. On peut comprendre éventuellement qu'ils ne vous portent pas dans leurs cœurs. Ils ont un peu la même réaction que vous envers eux.

Jean-Pierre

Victor Perez a dit…

Jean-Pierre,

"le Hamas n'a pas le droit de dire qu'il veut détruire Israël. Ni de le faire bien sûr"

S'il n'a pas le droit, alors c'est qu'il a la gauche ! lol !
C'est surement ce que l'on appelle, selon votre logique impayable des "résistants" !

Et vous trouvez normal qu'il se présente à des élections démocratiques !

Vous êtes de plus en plus comique !

Jean-Pierre a dit…

Votre plaisanterie me surprend sur un sujet grave.

Les élections démocratiques donneront ce que le peuple voudra. Nous ne pouvons pas choisir pour lui.

Mais attendons de voir si cela continue vraiment à aller dans ce sens.

Jean-Pierre

Réal Bergeron a dit…

Mahmoud Abbas ( Abou Mazen ) et Ismaël Haniyeh du Fatah et Hamas, ne sont nullement intéressés à la paix.

Et pourquoi le seraient-ils ? Ce n'est pas pour leur intérêt commun, renoncer à toute cette manne dont on les gave sans exiger des comptes aussitôt qu'ils lèvent les mains en l'air.

Nouvelle diversion fallacieuse qui fonctionne encore pour polir le cerveau des arabes et de leurs idiots utiles, que ces redondants accords de reconciliations ; 2011 au Caire, 2012 à Dorha, de nouveau en 2012 au Caire et de renouveau en 2014.

Si un accord de reconciliation nationale Fatah-Hamas étant facile à boucler en 5 semaines, pourquoi ont-ils omis de le faire les 7 dernières années ?

Victor Perez a dit…

Jean-Pierre,

Parce que vous croyez que je plaisante ?

Votre façon d'appréhender le conflit est symptomatique de votre abandon des valeurs démocratiques.

Donner du "résistants" à ceux qui ne rêvent que de détruire une communauté vivace et pacifique est preuve que le politiquement correct a fait correctement son travail sur vos neurones.

yuri a dit…

Première chose vos petits procès d'intention minables dé servent tellement votre discours qu'ils en sont ridicules ("vos protégés", vos guillemets etc etc)
Deuxième chose, arrêtez de sortir vos clichés antisémites ("le juif" responsable etc....) Si vous voulez sortir du terrain géopolitique, dites le et la discussion s'arrêtera simplement sans heurt ni perte de temps.

Donc pour vous une paix "juste" passe par une soumission totale. C'est intéressant comme point de vue.

"La solution de deux états pour deux peuples n'étant pas un vœu pieu pour la très grande majorité du peuple israélien."

Pour les israéliens je n'en doute pas. Mais si ces négociations ne fonctionnent pas en plus de 50 ans c'est bien qu'il y a un manque de volonté au niveau des dirigeants de part et d'autre. Ou des intérêts de part et d'autres à la poursuite du conflit. Sinon c'est de la bêtise pure et je ne pense pas ces dirigeants stupides à ce point.

"AUCUN parti israélien ne prendra les armes contre une prise de décision gouvernementale renforcée par le parlement"

C'est pas dit. Un parti officiellement ne le fera pas sans signer la fin de la démocratie. Mais. Il a fallu l'armée pour évacuer quelques colons à Gaza. Je vois mal les colons en Cisjordanie - qui ont été encouragés par le gouvernement d'Israël à s'installer - abandonner le fruit de leur travail sans rébellion. Si les accords sont signés il y aura malheureusement du sang israélien qui va couler.

Israël a déjà par le passé organisé ou attisé les dissensions au sein des mouvements palestiniens. Vous ne me ferez pas croire que le Shin Beth ou le Mossad sont mauvais au point d'avoir cru que le Hamas n'était qu'une association caritative au temps où Israël le finançait.
Il fallait emmerder l'OLP. Le discréditer.
C'est la diplomatie secrète plus ou moins bien gérée qui est responsable, et non "le juif" comme vous écrivez à dessein inavouable.

Quand aux répercussions locales et internationales si le processus est bloqué, elles seront inévitables. Le Judaïsme n'a rien à voir là dedans non plus.

"Pour terminer vous m'affirmez que les arabes reconnaissent la Shoa pour ce qu'elle est. Et pour vous c'est un progrès ! Chapeau."

C'est un progrès dans le sens où il s'agit d'un rapprochement. Dans le sens où ils n'utilisent plus la négation de l'Histoire pour des intérêts politiques. Si vous n'arrivez pas à en voir l'intérêt, c'est votre problème après tout.

"Mais il est vrai que si les arabes vivent dans un monde virtuel c'est aussi de la faute des Juifs."

Pour le monde virtuel, je dis lol. Vous vivez dans un monde où tout un chacun est obsédé par les juifs et n'agit ou ne raisonne qu'en fonction de la judéité ou non-judéité de l'autre. Ce n'est pas la réalité. Qu'Israël soit un état juif n'empêche pas que c'est un état parmi les autres qui défend ses intérêts quitte à utiliser des méthodes "immorales" comme n'importe quel autre état. L'idéaliser comme vous le faites est aussi de la discrimination.

C'est un état "normal". C'est vous qui le différenciez et le marginalisez avec vos obsessions. Et quand je dis vous, je dis vous. Pas "les juifs". Vous êtes assez tordu pour me répondre que j'accuse les juifs de chercher les problèmes et d'être responsables et blablabla...

Si vous voulez être crédible arrêtez de "racialiser" ou "ethniciser" tout débat. Ce n'est même pas lassant ou décourageant. C'est ridicule. Tout simplement ridicule.

Mais si vous préférez que toute discussion sur Israël consiste à dire "facho de colon" d'un côté et "antisémite" de l'autre vous êtes sur la bonne voie. C'est sûr ça fera avancer la paix....

Victor Perez a dit…

Yuri,

Juste un dernier point avant de mettre un terme à votre "réflexion" sur mon blog.

Savez vous pour quelles raisons le monde parle des "'Palestiniens" ?

Pour l'unique raison qu'ils sont en guerre contre les Juifs. Pas contre l'état d'Israël.

S'ils les israéliens n'étaient pas Juifs vous n'auriez pas même entendu parler des pôvres "palestiniens".

Pour cela vous pouvez remercier la oumma gorgée de pétrole et de pétrodollars.

Croire donc comme vous le faites que la communauté internationale se conduit normalement avec Israël révèle votre ignorance du sujet.

Fin !

Victor Perez a dit…

Yuri,

Appelez cela censure si vous le désirez, pour moi il ne s'agit que d'une fin d'une discussion qui est très loin d'être passionnante.

Un exemple que je tire de votre dernier post et qui explique la raison de l'arrêt de notre échange.

"Que lorsqu'un journaliste fait peut-être une erreur sur un échange de tirs il est harcelé pendant plus de dix ans?"

Charles Enderlin n'est pas harcelé mais il harcèle judiciairement avec la complicité et l'argent de son employeur ceux qui osent affirmer et démontrer qu'il a commis une faute professionnelle.

Pour lui il n'y a pas eu erreur comme vous l'affirmez mais bien assassinat de la part de Tsahal.

Encore un peu vous allez me dire qu'Aymeric Caron n'a pas fait d'erreur en comparant les agissements de Merah et ceux de Tsahal !

On "sait" tous que Tsahal tire comme des lapins les enfants "palestiniens", viole leurs mères et sœurs et torture leurs pères , frères et grand-pères les "résistants".

Ces idioties je vous laisse les écrire ailleurs que sur mon blog.

Bon vent!

Jean-Pierre a dit…

Je ne suis pas surpris, contrairement à vous, que les palestiniens n'apprécient pas qu'on ait pris leur terre, ou celle qu'ils considéraient leur terre, pour créer Israël. Cela dit, il faut la partager et ça devrait être le sujet des négociations qui ont capoté. Il ne reste plus qu'à trouver une autre solution internationale et c'est le plus difficile. M Abbas semble vouloir voir avec les autorités onusiennes.

Quant à la réconciliation Fatah-Hamas, c'est le problème des palestiniens. Il serait utile qu'ils se réconcilient mais on sait aussi que c'est plus que difficile. Il faut attendre des éventuelles élections pour voir comment le peuple va raisonner. Il faudra aussi attendre de voir si les deux entités pourront gouverner ensemble. Israël ne peut rien faire, si ce n'est d'attendre le résultat démocratique.

Les idiots utiles ne sont là que pour vous permettre de casser des cailloux sur ceux qui ne pensent pas forcément comme vous. Cela vous occupe mais ne vous grandit pas.

Qui veut la paix ? Réponse impossible. Les uns veulent tout et les autres veulent tout. Irréconciliable donc. Les organismes internationaux auront du travail pour longtemps mais les deux peuples ne se mettront jamais d'accord.

Jean-Pierre

Victor Perez a dit…

Jean-Pierre,

J'ai mieux à faire que de corriger à nouveau l'éternelle propagande antisémite qui sied tant aux idiots utiles de votre genre.

Une propagande affirmant la "propriété des palestiniens" d'un pays alors que cette même propagande est incapable de démontrer leur existence avant 1967 mais aussi est oublieuse que les arabes de la Palestine mandataire ont reçu 80% du territoire devenant ainsi la Jordanie.

Vous êtes libre, bien sûr, de négliger cette réalité, démontrant ainsi que vous aimez être pris pour un imbécile avalant tout ce qui peut nuire aux juifs. Mon blog, quant à lui, espère mieux comme lecteurs.

Véronique a dit…

Un jour, la colonisation s'arrêtera et on sera surpris de voir que le proche orient peut être plus beau.

Un jour, chacun aura son pays et on sera surpris de voir que le proche orient peut être calme.

Un jour, ....

Oui, un jour mais il faudra que chacun mette de l'eau dans son vin, que chacun respecte l'autre, que chacun accepte la paix.

Qui fera cette paix ? Pas les deux protagonistes, c'est sûr.

Qui alors ?

Véronique

Victor Perez a dit…

Véronique,

La vie est si simple !

Un jour la "colonisation" s'arrêtera et le proche-orient "sera plus beau et plus calme". Il n'y aura plus de massacre en Syrie, l’Iran cessera sa quête de la bombe nucléaire, l'entente régnera en Libye, ou encore l'antisémitisme aura disparu des 56 pays musulmans.

Vivement, en effet l'arrêt de la "colonisation".

Quant à votre affirmation que les deux protagonistes ne feront pas la paix, elle est aussi stupide que la précédente.

A ce jour, seuls les Israéliens sont prêts à la solution de deux états pour DEUX peuples.

A priori vous ne connaissez rien à ce conflit, je vous invite donc à aller jouer à la poupée. Je suis certain que vous vous souvenez de la façon que l'on doit la tenir.

Inutile de poster de nouveau, mon blog est réservé à ceux qui réfléchissent.

Véronique a dit…

"A ce jour, seuls les Israéliens sont prêts à la solution de deux états pour DEUX peuples."

Je vous trouve très affirmatif mais incomplet. Les israéliens sont prêts à la solution à deux états, mais à leurs conditions.

Il faut être précis pour comprendre les choses.

Véronique

Victor Perez a dit…

Véronique,

Il s'agit toujours d'une solution à deux états. C'est mieux que la proposition d'en face.

Ceci dit, on n'a encore jamais vu des paix signées sous le diktat des vaincus qui ont imposé ces guerres à Israël.

Hormis dans le monde de bisounours où vous vivez.

Comme vous dites, il faut être précis.

Véronique a dit…

Je ne sais pas si je vis dans un monde de bisounours mais je vis dans un monde où la communauté internationale par le biais de l'ONU n'accepte pas les "prises de guerre" je crois.

Il faudrait donc commencer par convaincre l'ONU et donc la communauté internationale. Sans ça, votre histoire ne tient pas la route et la Palestine appartient aux palestiniens.

Votre rhétorique répétée ne changera pas les choses si vous ne les dites qu'ici.

Je suis très légaliste et je tiens à le rester. Tout le monde devrait faire la même chose pour éviter les conflits.

Véronique

Victor Perez a dit…

Véronique,

Tellement de stupidités dites en si peu de mots !

Si vous êtes "très légaliste", commencez donc à rechercher les traces de la "Palestine qui appartient aux palestiniens" et que les Juifs ont "volé".

Cela vous permettra de sortit du monde bisounours dans lequel vous vous complaisez.

Mais je doute que vous le désirez !

Véronique a dit…

Vous avez des textes (autres que religieux) ?

Tellement de stupidités dites pour rien !

Véronique

Victor Perez a dit…

Véronique,

Je n'ai aucun texte, religieux ou non, assurant l'existence dans le passé d'une "Palestine" ni même d'un "peuple palestinien".

Et vous ?

Apparemment pas sinon vous me les auriez communiquer démontrant ainsi que vous ne vivez pas dans le monde de bisounours.

Véronique a dit…

Vous n'êtes pas d'accord pour dire que la Palestine appartient aux palestiniens, à ceux qui y habitent ?

Je ne vais quand même pas vous reparler de l'ONU que vous n'aimez pas !

Je trouve qu'on tourne un peu en rond.

Véronique

Victor Perez a dit…

Véronique,

A priori vous tournez seule en rond.

Je suis d'accord avec vous. Israël aux Israéliens et la "Palestine" aux "Palestiniens".

Il ne vous reste plus qu'à trouver où se trouve ce pays et quelles sont ses frontières.

Bonne recherche, mais loin de mon blog.

Fin de cet échange.