mardi 7 janvier 2014

Dieudonné M’Bala M’Bala est leur créature

Qui aujourd’hui se dit l’ami de l’antisémite Dieudonné M’Bala M’Bala ? Peu de monde ! Chacun s’en dissocie soit parce qu’il s’en prend aux Juifs à propos de tout, soit parce que d’extrême droite, soit les deux pour la gauche car l’un ne va pas sans l’autre. Ceux qui le condamnent de nos jours ont mis plus d’une décennie à s’apercevoir que l’antisionisme qui l’animait n’était rien d’autre que le bon vieux antisémitisme connu. Nul gouvernement, ni parti, ni homme politique, ni média, ni intellectuel, tous engagés évidemment envers les droits de l’homme n’ont œuvré pour son interdiction.

Leur retenue avait comme motif, la liberté d’expression. Celle-là même qui a façonné ‘’l’humour’’ de Dieudonné ainsi que le ‘’goût’’ de ses fans. Il est donc intéressant de se rappeler quelques tirades ‘’antisionistes’’ dites au nom de cette liberté.

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.

Daniel Cohn-Bendit, dans un discours au parlement européen : 2’’20 « Israël vole l’eau des Palestiniens et leur revend »

Eva Joly, candidate à la présidentielle française de 2012 :

Question de Jean-Pierre Elkabbach : « (…) la politique du gouvernement d’Israël transforme les territoires palestiniens en camp de concentration à ciel ouvert. Et en particulier dans le cas de Gaza. Vous signez ça ? »

Réponse : « Oui, je signe cela ! »

Henri Guaino, Conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, auteur de ses principaux discours pendant tout le quinquennat et actuellement député sous l’étiquette UMP, sur le même sujet, confirme.

Cécile Duflot, alors cheffe des Verts, dans une manifestation suite à l’arraisonnement de la « flottille pour Gaza » : 2’’30 « Ce qui s’est passé cette nuit c’est un acte de piraterie, c’est un acte de guerre conduite contre une flottille pacifique (…) on peut parler de terrorisme d’état »

François de Cluzet à France 2 : « Salah Hamouri est en prison en Israël pour délit d’opinion. (…) il est en prison tout simplement parce qu’il a dit qu’il était contre la colonisation et la poursuite de la colonisation ».

Le hic étant évidemment qu’il n’y a pas de délit d’opinion en Israël et que ce ‘’palestinien’’ a été condamné pour avoir tenté d’assassiner le Rabbin Ovadia Yossef (z »l).

Ce qui n’a nullement empêché le Maire de Paris, Bertrand Delanoë, de le recevoir avec tous les honneurs en sa Mairie.

On ne peut clore cette petite liste très peu exhaustive sans rappeler l’icône de la gauche, l’indignant Stéphane Hessel qui n’hésitait pas à hurler sur le pavé parisien « Israël assassin ! ».

De petites phrases en sophismes, de mensonges aux sentences toutes faites, l’antisionisme avait un bel avenir devant lui. Il n’y avait donc aucune bonne raison d’arrêter le ‘’comique’’ Dieudonné dans la décennie écoulée. Il a fallu que celui-ci lui attribue la couleur, l’odeur et le goût de l’antisémitisme pour qu’il devienne le pestiféré que chacun connaît dorénavant.

En un mot, ceux qui ont fabriqué Dieudonné tentent aujourd’hui de sauver l’antisionisme en jetant leur bébé avec l’eau du bain.

11 commentaires:

Marie Jo a dit…

Je ne connais pas trop Dieudonné mais il parait qu'il a dit "mort aux juifs". Il faut le punir pour avoir dit ça, c'est sûr. On n'a pas le droit de dire des conneries pareilles !
On devrait pouvoir lui faire un procès pour ça et lui donner une peine à la mesure de cette connerie.

Par contre, on a le droit de dire qu'on est pas d'accord avec la colonisation par exemple. Ne pas être d'accord avec un acte ou une façon de faire, n'est pas antisémite mais juste un désaccord. Et on devrait pouvoir punir ceux qui nous traitent d'antisémite !

Votre article est l'occasion de faire une différence qui me semble très très importante.

Marie Jo

Victor Perez a dit…

Marie-Jo,

Lorsque l'on accuse Israël de "coloniser" la Judée et la Samarie cela n'est rien de moins que de l'antisémitisme. Ces territoires n'ont jamais appartenu au "peuple palestinien" inventé en 1967 pour nourrir le conflit contre les Juifs.

Il n'y a pas même une loi onusienne qui les leur attribue !

Maintenant que vous savez ceci et ne pourrez pas contredire cette vérité, posez vous la question de savoir si vous avez le droit de "punir ceux qui vous traitent d'antisémite" ?

Marie Jo a dit…

Oui, je devrais en avoir le droit. Car ne pas être d'accord avec un acte est juste un désaccord, sans plus. A moins qu'il soit nécessaire d'être toujours d'accord avec les actes des israéliens, peuple qui ne peut se tromper !

Marie Jo

Victor Perez a dit…

Marie-jo,

Commencez à différencier les actes et la propagande. Cela vous évitera à juger des actes israéliens sur la base de la propagande antisémite.

Anonyme a dit…

Laissez tomber Marie-Jo. Le discours est tellement rodé et le crâne tellement hermétique que vous ne pourrez faire comprendre à ce genre de personnes que l'on peut critiquer les actes d'un état sans souhaiter la destruction de sa population.
Ils sont assez forts pour affirmer sans honte que critiquer les implantations est équivalent à vouloir rouvrir Auschwitz. Que de boycotter les produits d'un état dont nous désapprouvons les actes est comparable au pogrom de la nuit de cristal... bref.

Et si par insistance et précision vous arrivez à démonter ces sophismes vous serez censurée et un joli message travestissant vos propos, soulignant votre obsession et vous accusant d'antisémitisme apparaîtra.

Vous perdez votre temps. Dommage pour tout le monde.

"Si tu peux supporter d’entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d’entendre mentir sur toi leurs bouches folles
Sans mentir toi-même d’un mot ;
(....) tu seras un homme mon fils"
Kipling "if"

démon-crassie

Chinook a dit…

Dieudonné est la créature des journalistes qui entretiennent une constante désinformation, des supposés massacres, colonisations, apartheid et j'en passe. C'est du bout des lèvres qu'ils condamnent ce qu'ils ont contribué à façonner main dans la main avec les politiques. Voilà des années sans que cela soulève une quelconque indignation que ce personnage se nourrit de la haine des juifs et des Israéliens.
Le tribunal vient de statuer, Ce militant extrémiste pourra faire son show. Rien dans ses propos n'est antisémite. Circulez, il n'y a rien à voir!

Victor Perez a dit…

Démon-crassie,

Vous conseillez à Marie-Jo de "laisser tomber" et vous-même insistez

Ne vous sentez pas ridicule à perdre votre temps face à un "crâne tellement hermétique" ?

Votre insistance n'est-elle pas du en fait à votre impossibilité de contrer la réalité qui est la base de ma réflexion ? Evidemment !

Ne perdez plus votre temps sur mon blog, vous n'y ferez que perdre vorte temps.

Marie Jo a dit…

Je ne voulez pas répondre en me disant que vous tournerez toujours les arguments en votre faveur.
Mais, quand vous dites :
"Lorsque l'on accuse Israël de "coloniser" la Judée et la Samarie cela n'est rien de moins que de l'antisémitisme. Ces territoires n'ont jamais appartenu au "peuple palestinien" inventé en 1967 pour nourrir le conflit contre les Juifs."
Ces territoires appartiennent à Israël ? Bien sûr que non ! Donc, il s'agit bien de colonisation.
Les faits sont têtus et il faut s'y fier. Les tourner à votre avantage n'y fera rien.

Marie Jo

Victor Perez a dit…

Marie-jo,

Si ces territoires n'appartiennent pas légalement à Israël, historiquement c'est le berceau du Judaïsme.

Nul peuple autre que juif ne s'est attaché à cette région dénommée Judée et Samarie.

La communauté internationale peut les appeler Cisjordanie et qualifier ces territoires comme bon lui semble, il n'en reste pas moins que l'histoire est là pour la contredire.

Parler donc de colonisation est faire preuve de propagande. L'histoire est têtue et il faudra en tenir compte tôt ou tard.

Anonyme a dit…

La vache !!!! tu mélanges tout !!!!!!

Victor Perez a dit…

Anonyme,

L'essentiel n'est-il pas que tu ais l'esprit clair ?

Prochain post avec pseudo.