mardi 3 février 2015

Sophie Aram et l’Islam

Sophie Aram est une comédienne. Il suffit, pour s’en persuader, de la voir vivre ses chroniques. Mimiques, sourires, froncement des sourcils appuient le sujet du jour choisi. Dans l’émission ‘’Spécial Islam’’ du Petit Journal de Canal + elle a souhaité répondre à Philippe Tesson qui a affirmé sur Europe 1 que les terroristes « sont musulmans » car se revendiquant de l’Islam

Ce qui lui a, aussitôt, valu la suppression de sa chronique hebdomadaire dans Le Point et désagrément qui n’arrivera pas à Sophie Aram sur France Inter car totalement respectueuse du politiquement correct !

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.


Un alignement qui l’oblige à énoncer dès le début de son texte que ‘’ces musulmans’’ sont pour elle « certaines personnes se revendiquant de l’Islam ».

Sauf à être stupide, n’est-ce pas déjà faire ainsi l’amalgame entre cette religion et les terroristes ? N’est-ce pas, de la sorte, valider le fait que cette confession autorise une lecture assassine ? Philippe Tesson a-t-il dit autre chose ? 

Qui d’autre que les ‘’alignés’’ a compris qu’il parlait alors de TOUS les musulmans ?

A trop vouloir innocenter LES musulmans, ce politiquement correct interdit toute correction préventive et installe les musulmans ‘’modérés’’ dans une position très inconfortable.

Une situation qui, intellectuellement, juxtapose à chaque fois les terroristes se revendiquant de cette religion de ‘’paix, d’amour et de tolérance’’ aux chrétiens « qui mènent des actions violentes contre le droit à l’avortement » et aux Juifs « ayant craché sur une fillette de huit ans au prétexte que sa jupe n’était pas assez longue ».

Des actions et des crachats qui n’ont à ce jour coûté aucune vie, bien au contraire de ceux qui, selon Sophie Aram également, se revendiquent de l’Islam !

Un énième abus de langage que la chroniqueuse assume et qui l’autorise à garantir au public qui l’écoute béatement que ces derniers ne représentent qu’une « minorité d’activistes violents ».

Une minorité qu’elle n’ose, évidemment, chiffrer mais que chaque quidam, un tantinet matheux, évaluera à quelques millions d’individus ayant une certaine lecture de cette religion. 

Ce qui fait beaucoup !

Une quantité qui ne doit pas, sauf à prendre le risque d’être catalogué comme « raciste » et poursuivi au tribunal du politiquement correct, permettre au simple quidam inquiet d’exiger que les dérives de l’Islam et de ses adeptes ‘’s’en revendiquant’’ soient condamnées et rejetées par la majorité musulmane ‘’modérée’’ !

Le meilleur de sa chronique fut atteint lorsqu’elle pensa très fort à tous les croyants, musulmans notamment, pour qui « la religion est un choix qui n’engage qu’eux-mêmes, un choix intime, (…des croyants) qui respectent le droit de croire ou non, de pratiquer ou non, le droit de chacun d’aimer qui il veut, voire de l’épouser et ce indépendamment de sa préférence sexuelle ».

Exit donc les condamnations de l’apostasie, du mariage libre, ou encore de la liberté sexuelle que prévoit la sharia !

Un extrait qui concède, en fait, un sérieux doute quant à ses connaissances sur cette religion et qui pourrait, comme elle le dit si ‘’magnifiquement’’ en conclusion, « donner des gaz » à ceux qui refusent d’être pris pour des idiots.

Pour sa formation, encourageons Canal + à lui offrir un livre de Malek Chebel, lui aussi invité de cette émission si ‘’instructive’’. 

Le seul hic étant qu’il n’a pas encore écrit : ‘’La sharia pour les nuls’’.

Mais ce ne saurait tarder !

5 commentaires:

©Valerie Sha Live a dit…

Bonjour! :-)

Bon, faudrait qu'elle nous explique aussi ce qu'elle veut dire par "je ne crois pas au blasphème" et qu'est-ce qui lui laisse croire que si elle s'exprime librement, elle n'a pas de gazs?

Réal Bergeron a dit…

J'ai toujours été agacé par le terme " musulman modéré ", comme s'il existait un Coran pour " modérés " et un Coran pour " radicaux " et le terme « minorité d’activistes violents », c'est facile comme argument quand il est impossible de quantifier et que nous savons qu'un seul " activiste violent ", c'est de trop et inacceptable.

:« Terrorisme islamiste : crevons l'abcès ! ». Il faut oser nommer l'ennemi. ( Renaud Chenu )

Victor Perez a dit…

Sans pseudo, aucun commentaire ne sera publié.

Cintas a dit…

Bonjour Victor,

Un lien vers l'interview de Dominique VIDAL du monde diplomatique sur les attentats..,.un juif antijuif malsain , une vrai pourriture , il met sur le même plan les musulmans qui doivent dénoncer les actes des terroristes de charlie hebdo et de hyper cacher avec les juifs de france qui doivent dénoncer les doit disant crimes de guerre de gaza etc etc une pourriture de VIDAL.
http://oummatv.tv/dominique-vidal-sur-charlie-hebdo-cela-ne-sert-a-rien-de-choquer-les-gens-pour-les-choquer

Victor Perez a dit…

Cintas,

L'interview de Vidal sur Ouma Tv symbolise parfaitement l'alliance islamogauchiste.