mercredi 11 février 2015

Le ‘’pro-israélisme’’ de Charles Enderlin et de J Street contre Netanyahou

Nul n’ignore plus les idées politiques de Charles Enderlin censé, selon la déontologie de la profession, informer objectivement les téléspectateurs de France 2 sur le conflit israélo-arabe. Un penchant net à gauche, évidemment camouflé au plus grand nombre. Une sympathie pro-‘’palestinienne’’ qui pousse de plus en plus d’individus vers le rejet de l’Etat d’Israël et de ses soutiens juifs.

De fait, un ‘’journaliste’’ israélien, vivant en ce pays et qui se refuse à comprendre le bon sens menant ses concitoyens.

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.

Dans un texte au titre désabusé « Les Israéliens veulent Netanyahou » il reprend à son compte, entre autres fadaises, ce qu’a écrit il y a peu Rogel Alpher dans Haaretz, auteur par ailleurs d’une chronique symptomatique de cette gauche fétide assurant qu’« Israël est ma maison, mais je ne peux plus vivre ici ».

Tout un programme !

« Une majorité d’israéliens, écrit Alpher, glorifie son armée, vénère la mémoire de l’Holocauste, soutient la poursuite de la colonisation, s’oppose – pour une raison ou une autre - à un accord avec les Palestiniens, et favorise le renforcement de l’identité nationale religieuse de l’état ».

Quelle est donc cette raison non explicitée mais si gênante pour l’idéologie qui mène ces deux ‘’journalistes’’ engagés ? Simplement l’exigence d’une totale capitulation israélienne !

A savoir, un retour aux « frontières de 1967, Jérusalem capitale de la Palestine, et une juste solution pour les descendants des réfugiés au sein de l’état du peuple juif ». Sans oublier le nettoyage ethnique des Juifs « colons » de la Judée et de la Samarie et la prise de risque sécuritaire suite au retrait de Tsahal des frontières avec la Jordanie.

De quoi sérieusement inquiéter les Israéliens désireux, quant à eux, de poursuivre leur vie en tant que Juifs dans le pays de leurs ancêtres et installer la droite aux commandes pour longtemps ! Constat épouvantant sérieusement les tenants de cette gauche capitularde et désireuse du pouvoir.

Une gauche dans laquelle se trouve pareillement J Street, association américaine se présentant comme ‘’pro-israélienne’’.

Là encore, tout un programme !

Cette Ong a lancé une pétition « Je suis un Juif. Bibi ne parle pas pour moi » visant à sensibiliser l'opposition au discours du Premier ministre Benjamin Netanyahu au Congrès le 3 mars prochain. Une protestation faite en raison que le Premier ministre israélien n’a « aucun mandat pour parler au nom des Juifs des États-Unis ».


Elle aurait réuni, à ce jour, vingt mille signatures.

Ce qui est très peu pour prétendre pétitionner au nom des cinq millions de Juifs américains ! Mais aussi de tous les autres Juifs des autres diasporas soucieux de l’avenir de l’Etat d’Israël, conscients de l’animosité de Barak Obama et de la dangerosité de l’accord prévu avec l’Iran sur ses centrales nucléaires.

Tout cela serait bien risible si Jeremy Ben-Ami, Président de cette association, n’avait écrit il y a peu une lettre destinée aux membres du Congrès us. Une missive réclamant « pour le bien de la relation israélo-américaine que le Premier ministre Netanyahu reporte son prochain discours au Congrès après les élections israéliennes ».

A lire cette missive, la seule objection à la visite « est la possibilité que le discours sera utilisé pour faire avancer la campagne de Netanyahu. Comme le clip vidéo ci-joint le montre clairement, c’est exactement ce qui est arrivé à la dernière élection israélienne il ya deux ans lorsque le Likoud de Netanyahu a utilisé son discours au Congrès 2012 comme base pour une campagne publicitaire ».

Tout quidam pro-israélien soucieux de l’avancée nucléaire iranienne aurait attendu toute autre raison qu’une campagne anti-bibi ! Le souci de J Street n’est donc pas, à priori, la menace iranienne mais la réélection de Benjamin Netanyahou, représentant de cette droite honnie par les tenants d’une gauche aux valeurs mortelles pour l’Etat du peuple juif.

Ceci dit, au nom de qui s’exprime ce Juif américain pour intervenir dans le débat politique israélien ? Aurait-il un mandat pour ce faire ?

Bien sûr que non ! La gauche se situant au-delà de tel détail !

A n’en pas douter, le ‘’pro-israélisme’’ de cette gauche assurera la victoire de Benjamin Netanyahou en mars prochain mais aussi les succès de la droite aux élections à venir. 

26 commentaires:

קרבי kravi a dit…

Il faut être d’une mauvaise foi phénoménale ou d’une ignorance crasse pour oser écrire qu’ « une majorité d’israéliens s’oppose – pour une raison ou une autre - à un accord avec les Palestiniens ».
La seule réalité incontestable, sauf dans les esprits malades d’idéologie, est que les palestiniens refusent tout accord de paix avec Israël.
Quant aux manœuvres de Jstreet, elles ne sont plus à démontrer. Que ne ferait-on pas pour complaire à son héros démocrate, Potus Obama, qui ose influer sur la seule élection démocratique du Moyen-Orient ?

Daribau a dit…

jstreet=CIA

Vincent a dit…

Vous allez un peu vite je pense.

Israël veut la paix à ses propres conditions. Les palestiniens veulent la paix à leurs propres conditions.

C'est sûr que ça ne peut pas fonctionner.

Vincent

Victor Perez a dit…

Vincent,

Renvoyez dos à dos les belligérants ne vous fera pas comprendre le nœud du conflit.

Les "Palestiniens" ne veulent pas la paix mais la fin de l'Etat du peuple juif.

Vincent a dit…

Je sais que vous êtes persuadé que vos idées sont les bonnes. Mais donnez leur les frontières de 67 et vous verrez ce qu'ils diront.

Parfois, les choses simples peuvent faire avancer.

Vincent

Victor Perez a dit…

Vincent,

Y compris Jérusalem et le premier lieu saint du Judaïsme ?

Ceci dit, vous oubliez les propositions de paix d'Ehud Barak 2000 et d'Ehd Olmert 2008.

Voulez vous savoir ce qu'ils en ont dit ?

2000 = intifada
2008 = refus d'Abbas

Vincent a dit…

C'était seulement pour vous dire que les palestiniens sont aussi d'accord pour la paix. Mais comme les israéliens, à leurs conditions !

On ne peut pas affirmer n'importe quoi non plus.

Vincent

Victor Perez a dit…

Vincent,

Si exiger une "Palestine" nettoyée de tout juif et, parallèlement, un droit de retour de centaines de milliers de "réfugiés" au sein de l'Etat du peuple juif est pour vous "vouloir la paix".... alors je ne sais plus ce qu'est vouloir la fin d'Israël.

Si, comme vous le dites, l'on ne peut affirmer n'importe quoi sauf à être ridicule, il en est de même pour ce que l'on écrit.

Relisez vous la prochaine fois !

קרבי kravi a dit…

Vincent, les « frontières » de 67 ne sont pas frontières mais lignes de cessez-le-feu puisqu’il n’y a jamais eu d’État palestinien auparavant et donc jamais de frontières.
Un Israël réduit à ces limites serait totalement indéfendable, tout le monde -- sauf Obama, Védrine, shalom arshav et leurs nombreux admirateurs -- le sait.

Hervé a dit…

" centaines de milliers de "réfugiés" " ??????
Pardon mais d'ou tenez-vous ce chiffre ? Même l'UNRWA en dénombre 5 millions (contre 7 pour Amnesty International si je me souviens bien).

Quand à revenir au ligne de 67, je trouve les Palestiniens bien conciliants dans la mesure ou ils acceptent de fait un état Israélien. A leur place j'aurais demandé un retour à 1947...

Hervé.

Vincent a dit…

Je suis d'accord pour dire éventuellement que la défense d’Israël serait compliquée. C'est bien sûr à négocier ou à faire trancher par les tribunaux.

Mais ne dites pas que l'un veut la paix et l'autre pas !

Vincent

Victor Perez a dit…

Vincent,

J'ai autre chose à faire que perdre mon temps avec vos stupidités.

Négocier la défense d'Israël dites-vous ! Avec qui ? Ceux qui rêvent de l'éradication de ce pays ?

Trancher par des tribunaux ? Lesquels ? Existent-ils des tribunaux tranchant les conflits ? Faites moi donc la liste !

Croyez ce que vous voulez, mais ne m'importunez plus avec de telles réflexions.

Victor Perez a dit…

Hervé,

C'est votre "pudeur" qui a retenu votre plume antisémite ?

Rêvez de l'éradication de l'Etat du peuple juif seul devant votre écran ou avec vos amis nazislamistes.

Pour ce qui est des Israéliens ils continueront leurs vies en allant de succès en succès.

Bonne masturbation intellectuelle !

Vincent a dit…

Bon, je ne vous importunerai plus. Mais avouez que Israël n'a aucun droit sur la Palestine d'après la communauté internationale et que pour négocier, il faut que les deux parties en aient envie. Que faites vous pour ça ? la colonisation, le blocus, bof ce n'est pas ça qui va mettre les palestiniens dans de bonnes conditions.

Mais je sais que vous n'aimez pas qu'on vous contredise, alors je ne dirai plus rien. Attendons pour voir si une fin peut se dessiner un jour.

Vincent

Victor Perez a dit…

Anonyme,

Mille excuses mais de débat sans pseudo

Victor Perez a dit…

Vincent,

Merci de votre décision de ne plus m'importuner avec vos stupides réflexions.

Puis-je vous conseiller, maintenant que vous avez du temps de libre, de rechercher où se trouve ou où se trouvait la "Palestine" ainsi que ses frontières, sa capitale, ses dirigeants,...bref, son passé et tout ce qui fait l'histoire d'un pays.

Je suis persuadé que suite à ces recherches vous avancerez vite dans la connaissance de ce conflit. Ce qui ne veut pas dire que vous deviendrez honnête intellectuellement.

קרבי kravi a dit…

Vincent, " la colonisation " est un mot mensonger : on colonise une terre appartenant à d'autres. Rien de tel en l'occurrence.
Le "blocus", conforme au droit international a démontré -- et montre tous les jours, si on en croit les prises de la marine -- sa nécessité absolue lors de tsouk eytan.
Bien entendu, pour accepter les faits, il faut d'une part être au courant, d'autre part sortir de 'idéologie instillée par les propagandistes et relayée par la presse française en sa quasi totalité.
Je vous le souhaite sincèrement.

Vincent a dit…

Je ne me fie pas aveuglement à la presse. Je me réfère plutôt à ce que dit la communauté internationale et l'ONU.

Je pense que vous ne suivez pas cela.

Vincent

Victor Perez a dit…

Vincent, René,...

Quels sont vos autres pseudos ?

Comme je l’affirmais plus haut, l’honnêteté intellectuelle de votre part n'est pas pour demain.

קרבי kravi a dit…

Vincent, la communauté internationale ? Celle qui laisse massacrer partout dans le monde -- mais qui s'étrangle dés qu'un palestinien se casse un ongle -- ou se moque éperdument des intentions génocidaires de l'Iran ?
L'ONU et sa majorité automatique manipulée par l'OCM, ou sa Commission des droits de l'homme où siègent la plupart des pays génocidaires, esclavagistes ou autoritaires ?
Le droit international ne peut pas être manipulé par Abbas et consorts au gré de leurs fantasmes éradicateurs.

Vincent a dit…

La communauté internationale et l'ONU ne peuvent pas aller contre les pays. Certains problèmes ne seront donc jamais résolus contre la volonté de la Russie par exemple ou des USA.

Je le regrette mais je m'efforce de comprendre cet état de fait.

Vincent

zicki71 a dit…

Je suis désolé mais je crois que M.Vincent est ou bien naïf ou il ne connaît pas grand chose du problème israölo palestinien.
Il suffit de voir ce qu'ont apporté les retraits d'Israël de Gaza, d'une partie de la Judée et Samarie,et malgré l'autonomie concédée à plusieurs villes et territoires de Cisjordanie sans oublier les attaques répétées contre des juifs eä l'intérieur
même des synagogues. A cela s'ajoutent toutes les initiatives de M.Abbas pour faire acceder la "Palestine" auprès de plusieurs instances internationales ( ONU,,Tribunal interna-Itional...) .en dépit des Accords d'Oslo.
.

Vincent a dit…

Ce que je pense n'est pas important zicki. Par contre efforcez vous de comprendre ce que j'écris. (règles de l'ONU).

Vincent

Victor Perez a dit…

Vincent,

Avez vous recherché "où se trouve ou où se trouvait la "Palestine" ainsi que ses frontières, sa capitale, ses dirigeants,...bref, son passé et tout ce qui fait l'histoire d'un pays" ?

J'en doute !

Comment va rené ?

Vincent a dit…

Je parlais du droit de véto qui ne permet pas de prendre certaines décisions contre les avis de certains pays.

Pour le reste, je vous laisse à vos idées personnelles. Mais ne demandez pas l'impossible à l'ONU.

Vincent

Victor Perez a dit…

Vincent,

Outre que chacun peut aisément imaginer ce que serait le comportement de l'Onu envers Israël s'il n'existait pas de veto, avez vous recherché "où se trouve ou où se trouvait la "Palestine" ainsi que ses frontières, sa capitale, ses dirigeants,...bref, son passé et tout ce qui fait l'histoire d'un pays" ?

Vous n'avez pas cherché puisque ce pays n'a jamais existé.

Maintenant que vous avez avancé dans la connaissance du conflit, interrogez vous quant à connaître la raison de cette invention !

Le ferez vous ? J'en doute car vous êtes trop lobotomisé pour cela. A tel point que vous condamnez le veto us.

Vous ne m'avez pas répondu, comment va votre clone René ? lol !

Merci d'être passé, je me suis instruit avec vous.