jeudi 5 février 2015

L’alliance entre la gauche et l’Islam, une triste réalité !

Si l’on cherche des affinités et des accointances entre une certaine gauche et l’Islam on en trouvera aisément dans l’interview qu’a donnée le journaliste Dominique Vidal à OummaTv. L’idéologie trouvant toutes les excuses à cette foi et à ses adeptes fleurie dans toute sa splendeur dans les réponses de celui qui se dit « ne pas être Charlie ». 

Malgré les circonvolutions de ses explications chacun comprendra que pour ce propagandiste la liberté d’expression a des limites et que chacun se doit à une « éthique de responsabilité ». 

Dès lors que celle-ci touche à l’Islam bien sûr ! D’ailleurs, on cherchera en vain cette moralité dès lors que les propos aborderont dans le même entretien, par exemple, l’Etat d’Israël et ses institutions !

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.


Pour le journaliste du Monde Diplomatique il n’y aurait en France que « quelques dizaines de jeunes dits djihadistes ». 

Chacun est, bien sûr, censé lui donner crédit de ces affirmations, sa profession l’obligeant à une déontologie. Comme vérifier ses sources et ne pas prendre parti.

Des impératifs qui ont fait long feu !

Sur BFMTV le trois février dernier le juge antiterroriste Marc Trévidic a assuré qu’il y a « des opérations antiterroristes toutes les semaines ces derniers temps », mais « nous n'avons pas assez d'enquêteurs ». « On a repéré tellement de djihadistes qu’on n’a pas assez d’officiers de police judiciaire pour les arrêter ! »


L’un des deux est donc un menteur. Chacun jugera !

A la question « la radicalisation des jeunes djihadistes est-elle attisée par les interventions étrangères au Proche-Orient. » Dominique Vidal soutient que « c’est exact » mais il faut y rajouter deux autres facteurs : ‘’le poids et la profondeur du bilan du colonialisme ainsi que l’apartheid social en France’’.

Des facteurs qui interrogent quant à son honnêteté intellectuelle !
  
Chacun s’étonnera en conséquence que l’Algérie soit, près de cinquante-trois années après son indépendance, toujours l’exemple par excellence de la démonstration de l’échec d’un ‘’colonialisme’’ occidental passé, cela malgré la richesse pétrolifère de ses terres. 

D’autres pays, auparavant sous domination étrangère et sans richesse dans le sol, auraient pu être cités, démontrant de la sorte le peu d’intérêt à accorder à cette excuse. L’Etat d’Israël en est un ! Sa pleine réussite en est le parfait contre-exemple. Modèle qui confirme que la radicalisation de certains musulmans est due par une certaine lecture du Coran et de ses coutumes et non pas par la faute, encore et toujours, de l’occident.

‘’L’apartheid social’ a aussi son côté comique. Tout quidam se questionnera quant aux raisons qui ont vu toutes les autres communautés vivant en France, sans exception, ne pas se radicaliser à l’instar des musulmans ? Facteur qui n’a donc d’autre objectif que l’excuse et qui permettra évidemment d’autre méfaits, aussitôt ‘’justifiés’’ là encore par cette doctrine fétide !

Le troisième élément déclencheur de la radicalisation serait les interventions militaires des occidentaux dans le monde musulman, lorsque ce ne sont pas ses absences. 

Une communauté musulmane française qui regarde « Les deux cents mille morts en Syrie sans que la communauté internationale ne bouge le petit doigt », qui subit « les horreurs de Daesh (…) » et qui voit « en Palestine à Gaza cet été l’armée israélienne commettre des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité extrêmement graves ».

Si l’on comprend que le peuple juif, au vu de son petit nombre, ne se soit pas radicalisé après les meurtres de Juifs parce que Juifs, l’on saisit mal le calme de l’immense monde chrétien au vu des milliers de meurtres, de viols, de pillages et d’expulsions de ses membres par les tenants d’un Islam barbare ?

Que pourrait expliquer cette différence d’attitudes si ce n’est, là encore, une certaine lecture de l’Islam permettant cette radicalisation ?

Le journaliste-propagandiste de cette idéologie islam-gauchiste ne répondra pas. Il préfère en revanche, face à « l’injonction faite aux musulmans de lutter contre le radicalisme de certains jeunes », en appeler aux Juifs Français pour qu’ils dénoncent « la politique du gouvernement israélien (ainsi que) le comportement de l’armée israélienne » à Gaza l’été dernier. 

Bien que chacun cherchera vainement une condamnation judiciaire prononcée, voire un fait criminel établi de façon non partisane et faisant référence à une ligne politique scélérate d’un quelconque gouvernement de cet état depuis sa renaissance !

Mais pour l’islamo-gauchisme si l’un a autant d’excuses qu’il le souhaite, le second n’aura que blâmes et rejets quoi qu’il fasse !

C’est ce qui fait tout le ‘’charme’’ de cette doctrine malsaine qui mène l’Europe actuellement ! L’antisémitisme -la Judéopathie- et l’extrémisme musulman ont de très beaux jours devant eux !

5 commentaires:

Réal Bergeron a dit…

En espérant pour cette République française d'être dévorée en dernier par ce redondant " zing zing " gauchiste qui par un aveuglement volontaire n'hésite pas à baisser son " froc " dans un relent d'un pétainisme-collabo, anti-Juif.

Dans un mutisme, pro-arabe, d'une France médiatique concernant Israël via squatters arabes de la Bande de Gaza en se gardant bien, de relater l'établissement par l'Égypte d'une zone de " No man's land " au, Couloir de Philadelphie, de Rafah.

Quand Israël n'est pas concerné, il n'y a pas d'intérêt médiatique pour cette gauche médiatique française.

Ainsi va cette attitude fallacieuse, sociale, médiatique et politique françaises par une capitulation à ses valeurs républicaines.

Anonyme a dit…

Il y a quand même un discours stéréotypé de la palestinopathie qui va être de plus en plus difficile à tenir si on ne veut pas être ridicule. L'actualité de ces derniers mois tendrait à montrer que la France et Israël sont désormais à peu près dans le même bateau. Les attentats en France, depuis les fêtes de noël, ressemblent fortement à ceux qui ont eu lieu depuis cet été en Israël. Après la publication du dernier numéro de Charlie Hebdo, il a été question dans plusieurs pays musulmans de boycotter les produits français. Depuis fort longtemps, dans certaines banlieues, toute sorte de projectiles accueillent les forces de l'ordre et même les pompiers. Une petite intifada, en quelque sorte. Et le premier ministre, en bon pyromane, a récemment soufflé aux futurs émeutiers le concept d'apartheid, si utile depuis fort longtemps dans la propagande pro-palestinienne. Avec ce matériel conceptuel, nos islamistes pourront plus aisément légitimer leurs futures exactions.
Au fond, bien des banlieues françaises ne sont déjà plus rien d'autre que des  territoires occupés, des colonies françaises sur le territoire français. Pour mes concitoyens qui voudraient avoir l'audace de s'y installer, on ne devrait pas tarder à pouvoir parler enfin d'implantations. Allah akbar !
Christian Labrune

Victor Perez a dit…

A l"Anonyme buté,

Je ne diffuserais plus aucun commentaire sans pseudo.

A bon entendeur salut !

Cintas a dit…

Quand on voit qui forme nos journalistes ,un militant extrêmiste de gauche Dominique Vidal directeur adjoint du monde diplomatique, journal censé être une référence,ce minable qui a écrit un livre avec l'ancien collaborateur des terroristes palestiniens déja condamné par la justice Israélienne Max Warashawski , je cite Wikipédia :
Après avoir été journaliste dans les hebdomadaires communistes France nouvelle, puis Révolution, dont il fut licencié avec les deux tiers de la rédaction en 1987, il a travaillé pour différents journaux, dont La Croix jusqu'en 1991. Il a été ensuite directeur international du Centre de formation et de perfectionnement des journalistes (CFPJ) et président de l'Association européenne de formation au journalisme (AEFJ). En 1995, il a rejoint l'équipe permanente du Monde diplomatique, dont il sera rédacteur en chef adjoint, puis responsable des éditions internationales et du développement.

Cintas a dit…

Ce lien pour voir cet autre Islamogauchiste Askolovitch en présentation de son livre à la foire du livre de Casablanca, son échange musclé avec cette "socialeuse" Arabo-Algéro-Française ? Askolovitch à plat ventre devant cette militante universitaire musulmane proche de tarik ramadan et des comités contre la soit disant Islamophobie en France.Voir la séquence où Asko s'en prend à L'imam Chalgoumi qui a la tord de ne pas détester les juifs et de promouvoir le raprochement judéo-arabo-musulman et de souhaiter la paix avec Israel, il a le tord pour ces Islamo-gauchiste de condamner les terroristes djihadistes et un comble pour Askolovitch et ses amis salafistes , il condamne les actes terroristes du Hamas.
(séquence à 1mn36 de la vidéo).
Tellement à l'aise Askolovitch avec les antisionistes pro-hamas et j'ajoute, la plupart antijuifs. Askolovitch fils de l'ancien directeur de l'Arche , le très connu journal juif français...un Salopard opportuniste (le fils).
Ce même Imam Chalgoumi Condamné à mort avec Dalil Boubakeur par Les barbares de daesh, dans la récente vidéo...les islamo-gauchiste préfèrent les antisémites des banlieues, les freres musulmans comme l'antisémite notoire et idole de ramadan , l'Imam Kardaoui (un savant pour eux... ??)
http://youtu.be/C7OcumGJ9As