mercredi 22 juin 2016

Le ‘’plan de paix’’ d’Itshak Herzog

Le chef du parti Travailliste israélien, mais également celui du « camp sioniste », a, quelque temps avant les élections législatives de mars 2015, négocié et signé la ‘’Paix’’ avec le Président à vie Mahmoud Abbas ! 

Un protocole d’accord qu’il n’a pas promu pendant la campagne mais qu’il comptait bien mettre en application une fois élu au poste de Premier Ministre, tel que le prévoyaient, alors, les sondages.

Une entente que le peuple a ignorée jusqu’à maintenant ! A quoi bon l’informer !

Itshak Herzog à la Mukata de Ramallah. Où est le drapeau israélien ?

Ce pacte prévoyait, entre autres surprises, un retrait de 96% de la Judée et de la Samarie, les 4% restant étant compensés par du territoire israélien. Première conséquence de cette décision, une évacuation de dizaines de milliers de « colons » qui officialise indirectement une « Palestine » Judenrein. Un état qui, cependant, dit vouloir vivre en paix avec son voisin, le peuple juif !

Hitler l’a rêvé pour l’Europe, Herzog le réalise sur un territoire qui est le berceau du Judaïsme.

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog

Autre joyeuseté, le retrait israélien de tous les quartiers arabes de Jérusalem-est qui deviendra capitale de la « Palestine ». Ce dont se moque éperdument Mahmoud Abbas. L’important, à ses yeux, est la main mise sur la vieille ville et le Mont du Temple. Ainsi, le Kotel sera administré par les Israéliens et « l’Esplanade des mosquées » par les ‘’Palestiniens’’. Le reste devant être mis sous surveillance internationale et donc hors de portée de fouilles archéologiques et du désir des croyants juifs de prier sur le parvis de leur premier lieu saint.

Ainsi, ce lieu, mais aussi la tombe de Rachel à Bethlehem, de Yossef à Shrem ou encore le Caveau des Patriarches à Hébron seront, tous, entre les mains étrangères. Nul, évidemment, n’imaginera qu’un jour un Juif aura quelque problème frontalier à s’y rendre !

La ‘’Paix’’ en est garante ! D’ailleurs la lutte contre le terrorisme sera exécutée par une coordination israélo-palestino-jordanienne, le Président à vie ‘’palestinien’’ acceptant qu’Israël laisse, dans la vallée du Jourdain, une présence symbolique de deux compagnies de blindés.

Le Hamas, le Djihad islamique, le FPLP ou encore le Hezbollah et l’Iran en rient encore !

Dernier cadeau de l’homme qui dirige cette gauche qui fabrique des idiots utiles aux ennemis, un dédommagement sera versé aux « réfugiés » dont seule une « petite partie » pourrait entrer en territoire israélien selon un chiffre convenu entre les deux parties.

Reconnaître un « droit de retour » c’est avaliser la réalité d’un narratif mensonger assurant la ‘’faute’’ de la renaissance d’Israël. C’est admettre qu’il existait un pays et un peuple qui en a été chassé, alors que nul ne peut conter leur passé avant 1967. 

Pas même l’Autorité Palestinienne qui a construit un musée pour cela, de plusieurs millions de dollars, et qui est toujours aussi vide.

Quel est ce chiffre de « réfugiés » s’interrogera-t-on par ailleurs ? Il sera probablement décidé lors des négociations à venir. Bien après, évidemment, que les frontières soient tracées et validées, et que Jérusalem-est soit reconnue officiellement et installée comme la Capitale de la « Palestine ».

Mahmoud Abbas serait le pire des imbéciles s’il en discutait auparavant. Ce qu’il n’est pas !

Et s’il y a mésentente sur le chiffre ? La Cour de Justice Internationale sera saisie. L’ONU convoquée. Les ‘’amis’’ d’Israël seront tous invités à faire pression pour lui faire comprendre tout l’apport de la ‘’Paix’’ établie.

Et si cela ne suffit pas ? Dans cette région un chef d’état est si vite remplacé ! Gaza en est l’exemple type.

Itshak Herzog a obtenu, face à toutes ces concessions, la ‘’PAIX’’. Toute analyse sérieuse garantira une paix éphémère qui fondera la fin de l’Etat d’Israël et du Sionisme.

Selon un récent sondage, le parti Travailliste est crédité de neuf sièges à la Knesset. Ce qui illustre le sérieux des électeurs qui construisent la fin d’une gauche qui ne ressemble plus à celle de Ben-Gourion.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci pour ces précisions et ce serait intéressant d'avoir, si possible, la copie du document signé par Herzog, parce que je pense qu' abas n'a rien signé.

Bonne continuation dans les infos et commentaires.

Restons vigilants et avertisseurs ! ! !

G.Bernard, évangélique ami d'Israël inconditionnellement et.... français ! ! !
gilbert.bernard3@orange.fr

Victor Perez a dit…

G. Bernard,

Abbas aurait eu bien tord de ne pas signer un tel document.

Merci de votre soutien