dimanche 13 mars 2011

Marine Le Pen et les Juifs

Frédéric Haziza entendait interviewer la dirigeante du Front national Marine Le Pen sur la fréquence juive et le temps d’antenne de la station Radio J. Dès son annonce, un tollé communautaire est venu argumenter que c’était légitimer le FN et lui ôter ses oripeaux d’épouvantail politique largement mérités, acquis par Jean Marie Le Pen et tous les barons du parti adeptes du révisionnisme, du négationnisme et de l’antisémitisme.

En conséquence, l’entretien fut annulé et la censure recouvrit ses droits.

Le politiquement correct sévissant en Europe a donc encore marqué des points et le verbe a été une fois de plus bafoué. Car, à réfléchir, nul n’a jamais vu le FN manifester sous les drapeaux du Hezbollah et du Hamas, aux côtés de manifestants levant le drapeau israélien orné du svastika avant de le brûler en criant « mort à Israël », « mort aux juifs ».

Nul ne peut non plus prétendre que ce parti, reconnu pourtant comme antisémite, s’est joint à l’appel du boycott de l’état juif, qu’il soit politique, commercial, culturel ou sportif, ni qu’il organise des semaines contre « l’Apartheid israélien » !

Et pourtant, on a pu apercevoir, en réaction à l’invitation de la Présidente du Front National, de bonnes ‘’consciences’’ juives s’organiser pour qu’aucune voix juive n’aille au FN lors de la présidentielle de 2012, sans qu’elles n’aient jamais appelé auparavant à condamner le vote aux partis de gauche, du PS au NPA. Des partis qui s’empressent de manifester contre Israël à toute occasion ou participent à des actions illégales au regard de la loi ou immorales au vu de l’histoire du peuple juif.

Tel, pour ne parler que de quelques élus les plus connus, Elisabeth Guigou appelant au boycott des produits manufacturés dans les « colonies ». Hubert Védrine votant en 2002 une condamnation d’un massacre imaginaire de Djénine en tant que ministre des Affaires étrangères. Ou encore Michel Rocard affirmant en Egypte que la création d’Israël fut une « erreur historique ». Voire, pour ne pas oublier l’UMP, Nicolas Sarkozy participant, au Conseil de sécurité, au jeu anti-israélien des résolutions soutenues par des régimes antisémites aux mains pleines de pétrole et de pétrodollars.

Des individualités qu’aucune ‘’bonne conscience’’ juive n’ose appeler à leurs censures ni à se battre, avec une même fougue, pour leurs assurer les échecs électoraux mérités. Un silence au nom d’un politiquement correct qui voit, au final, les instances de la communauté juive prises au piège en lieu et place d’imposer, face à tous, la défense d’une démocratie forte des valeurs universelles et des droits de l’homme. Un quasi mutisme qui absout la politique arabe faute de reconnaître publiquement que les différents partis de l’échiquier politique, du FN au NPA, se valent dans leur anti-israélisme.

Deux poids deux mesures qui ne font que diviser la communauté juive qui en oublie presque d’afficher d’abord sa solidarité avec l’état Israël quelque soit le gouvernement en place et les difficultés à cela. Une division qui finira par se retourner contre celle-ci pour cause de préférences et intérêts politiques de quelques uns de ses dirigeants et personnalités, et de leur analyse erronée du conflit.

Des ‘’élus’’ qui n’ont apparemment pas compris que le mal antisémite se répand petit à petit et que leur seul et dernier espoir et refuge reste et se nomme Israël.

*************************************************************

Note: Au vu des réactions que génère ce sujet, il me semble bon de préciser que je n'ai aucune sympathie envers le Front National, ni envers Marine Le Pen ou tout autre dirigeant de ce parti aux idées fétides.

Il ne s'agissait pas ici de dénoncer une annulation d'un interview mais plutôt le comportement des ''bonnes consciences'' juives prêtes à ignorer combien les partis républicains sont néfastes envers Israël mais aussi envers les valeurs universelles que nous aimons.

61 commentaires:

ticotitao a dit…

Vous parlez de l'immediat... Il faut envisager le moyen et long terme. 1939-45 n'a pas commence en 1938.

Gérard Brazon a dit…

Je n'ai rien a ajouter ou à retrancher. Cet article est l'exacte vérité d'une situation lamentable. Les contestataires à cette émission sont victime de son "idéologie gauchiste" qui lui interdit de penser autrement que comme des "gauchos-bobos" accessoirement juifs. Je reprends cet article sur mon blog non pas avec plaisir car j'aurais préféré ne pas avoir à le faire. Mais, Il me semble que devant l'incohérence de la communauté juive idéologiquement pervertie, c'est nécessaire de diffuser cet article le plus possible. Encore merci Victor Perez.
http://puteaux-libre.over-blog.com

Anonyme a dit…

Le sionisme qui fait de la pub pour l'extrême droite française. Au moins, vous avez tombé le masque. C'est le premier point intéressant de ce texte, qui n'est pas le premier sur un site pro israelien à soutenir plus ou moins ouvertement l'extrême droite.

Nous sommes maintenant éclairés sur les objectifs de la comm' israélienne.

Merci pour cet article.

Gilles-Michel DEHARBE a dit…

Aujourd’hui, d’aucuns reprochent au monde associatif, aux intellectuels et aux politiques de consacrer beaucoup d’énergie à la lutte contre l’extrême droite et à la mémoire des conséquences de sa forme la plus extrême (les fascismes allemand et italien), et d’occulter au passage les crimes commis par les régimes communistes : Russie soviétique, Chine contemporaine, Corée du Nord, régime de Pol Pot ...



On est toujours surpris de voir a quel point l’extrême-gauche française fait l’objet de plus de compassion, de plus de sympathie que l’extrême-droite. Il ne s’agit pas ici de faire l’apologie de l’une par rapport à l’autre, ou défendre l’une par rapport à l’autre, mais juste rappeler que l’une vaut tout autant que l’autre. Regardons Arlette Laguiller ou Olivier Besancenot invités sur un plateau de télévision. Il est incroyable de voir les gens applaudir à leur arrivée, chroniqueurs grands sourires, bref de les voir traités comme des invités « normaux ».



Etrangement l’accueil ne sera pas le même si les invités sont JM Le Pen ou sa fille, pourtant leurs idées ne sont ni plus, ni moins dangereuses que celles d’Olivier et d’Arlette. Etrangement aussi, au sein même de la classe politique, on a le sentiment de deux poids deux mesures dans le traitement des extrémistes de gauche et de droite.



Regardons le comportement de nos femmes et hommes politiques sur un plateau TV où ils sont tous rassemblés un soir d’élection. L’extrême-droite a le sort qu’elle mérite, elle est méprisée par l’ensemble de la classe politique. Mais, incroyablement, l’extrême-gauche fait l’objet d’un favoritisme dans le traitement des relations, ce qui laisse perplexe. Olivier et Arlette sont pris comme des politiques fréquentables, tant par la droite que la gauche républicaine. Ils sont considérés, point de sourires narquois ou d’attaques violentes envers eux de la part des partis républicains alors que l’extrême-droite elle, fait l’objet de l’unanimité contre elle. La gauche aime l’extrême- gauche, du moins l’écoute, voire la courtise. La droite tolère l’extrême-gauche sur l’échiquier politique. La droite n’aime pas l’extrême-droite. La gauche ne tolère pas l’extrême-droite sur l’échiquier politique.



Il n’est pas nécessaire de marteler ici, ce qu’est la dangerosité de l’extrême-droite, tout le monde s’en charge, le politique, les syndicats, les associations. Faisons un sondage, vous verrez que la plupart des personnes interrogées sauront expliquer, en partie, en quoi l’extrême-droite est dangereuse. Faisons ce même sondage au sujet de l’extrême-gauche, les résultats ne seront pas du tout les mêmes, c’est effrayant ! Faut-il rappeler ce qu’est l’extrême gauche ? Que connait le peuple d’Oliver et d’Arlette ? Rien, si ce n’est qu’on a envie de les appeler par leur prénom, tellement ils arrivent à passer pour sympathiques. Ce ne sont pas des innocents dont le seul objectif est la paix dans le monde et l’amour dans les chaumières, non, pour ces gens là, un maître mot, un seul objectif : LA REVOLUTION !



L’extrême-gauche (NPA ex LCR, LO, etc) repose sur l’idéologie marxiste. Ses leaders et son encadrement sont des communistes extrémistes (trotskistes et maoïstes) dont le seul objectif est la destruction de la République. L’oublier, ou prétendre que tout cela serait aujourd’hui dépassé, relève du rêve, de l’inculture ou de l’inconscience politique la plus totale. On pourrait s’étendre sur le noyautage des syndicats et du monde associatif par l’extrême-gauche. On pourrait parler du coté occulte de ces organisations quasi secrètes. On pourrait parler de la violence des membres actifs. On pourrait parler de tant de choses sur l’extrême gauche.

Claudie a dit…

Oui, Victor Perez, malheureusement votre étude reflète la réalité ....
Ce n'est cependant pas pcq l'on n'est en accord que l'on soit de gauche.
Oui, les partis se sont engagés de manière vile jouant le jeu du Hamas et OLP..
Mais de là à s'engager vers M.Le Pen?? J'en frémis...
Que faire sinon? Compter sur soi.!

Anonyme a dit…

C'est une erreur de croire que tous ceux qui ont protesté contre cette invitation sont de gauche. Le présenter ainsi dressent les gens les uns contre les autres. Les cons sont partout. A droite et à gauche. Mais surtout aux extrêmes ... il faut bien le constater.

Anonyme a dit…

Vous semblez avoir une mémoire sélective, et oubliez que Marine fut la compagne des pires antisémites et des pires anti-sionistes.

Vous souvenez vous de son porte parole d'il y a quelque temps, ce Alain Soral responsable du mouvement Egalité et Réconciliation, qui la quitta aux dernières éléctions pour créer avec son ami Dieudonné et le centre Zahra le Parti Antisioniste.

Vous souvenez-vous des colloques qui rassemblent extrémistes de gauches, extrémistes de droite et Islamistes pour dénoncer le droit d'Israel à exister.

Vous souvenez-vous des propos du FN pro-didactures arabes et dénoncant Israel...propos qui ne sont pas passés inaperçu des gouvernements israélien qui ont toujours refusé de donner une invitation officielle aux représentants du FN, à commencer par Marine Le Pen.

De plus je n'ai pas le souvenir que des associations représentatives de la communauté juive aient jamais invitées de représentant de l'extrême gauche.

En conséquence de quoi, je suis tout autant que vous attaché à Israel, attentif aux prises de position anti-sémites et anti-sionistes d'où qu'elles viennent, de gauche comme de droite.

Mais je n'accepterais jamais au nom des valeurs que je défends, de mon identité juive, de soutenir un parti raciste et antisémites. Même si celui-ci pour des raisons bassement éléctorales préfère mettre en avant sa haine de l'Islam, et feindre oublier son antisémitisme et celui de ses membres.

Je félicite donc les auditeurs de Radio J pour avoir fait pression et à la radio pour sa décision d'avoir annuler la participation de Marine Le Pen...et je n'oublierais jamais que derrière les attaques de l'Islam c'est aussi les juifs qui sont visés.

J'espère

Anonyme a dit…

Mr Perez comparaison n'est pas raison. Ne vous déplaise je suis français et la France est mon pays. Vous avez des députés arabes israëliens qui délegitiment en tout impunité l'état d'Israël, libre à vous. Si nous ne souhaitons pas que M.Le Pen soit invitée sur une radio juive en France c'est notre affaire. Amicalement.

Anonyme a dit…

Bien évidemment que c'est une erreur de censurer Mme Le Pen au lieu de lui poser des questions, entre autres sur certains détails.

Mais c'est une erreur encore plus grave de faire une telle publicité pour elle sur un site qui se dit pour les juifs. A moins que vous ne vouliez provoquer la prophétie finale de votre article. Et pour cela vous êtes prêt à encourager la destruction totale des valeurs qui ont fait la République. C'est au mieux irresponsable. Au pire, cynique destructeur et méprisant, non seulement pour les juifs mais pour toute la communauté nationale et pour toutes les valeurs auxquelles nous avons cru.

Anonyme a dit…

Nous les juifs nous avons de quoi nous sentir très mal. Et les « anonymes » dont on s’imaginent qui ils sont, qui s’expriment ici, désirent donner des leçons, ENCORE ! Mais au fait de quoi sont-ils surs ? De quel côté pouvons nous nous tourner et nous sentir rassurés ?

Le fait est que pour une partie de notre communauté, la gauche et son extrême, en ces jours sombres nous font beaucoup plus peur que Marine Le Pen. En arriver là, ce n’est pas rien ! Et ils n’en sont pas innocents. Et c’est très significatif de la méchante et mauvaise position où l’on nous met.

Alors qui ? Des bobos gauchos ou de Marine le Pen ? Terrible dilemme ! Et si nous en sommes là, c’est à cause de vous, éternels prêcheurs bienséants, qui avez cherché à ligoter notre parole, dès lors que nous nous sommes sentis agressés, alors que nous n’inventions rien, et que ce qui arrive était en marche. C’est vous qui êtes responsables de la situation actuelle. Alors, ayez au moins le bon goût de ne pas continuer à vous croire forcément, toujours du bon côté, et de détenir toutes les bonnes solutions. Vous ne cessez avec vos prétentions de laisser pourrir les situations. Continuer à vous auto-satisfaire. Mais oui! Vous seriez les bienfaiteurs, ceux qui agissent pour le bien ! … Vous ressemblez étrangement aux mêmes d’une autre époque. Ils étaient tellement surs, eux aussi, qu’ils étaient les gentils et les meilleurs.

Maintenant, c’est à chacun d’entre nous, à travers ses ressentis, ses peurs, ses craintes de voir ce qu’il en est. Personne n’a de leçon à recevoir et surtout pas des personnes telles que vous !

Nous pouvons seulement, ça et là aller chercher l’information, comme celle ici, traquer les analyses, celle-ci n’est d’ailleurs , pas fausse et elle ne nous donne aucune consigne de vote que je sache !

Après nous être informés, alors il restera de notre responsabilité personnelle, nous ne sommes pas des veaux ! En notre âme et conscience de comprendre vraiment ce qui nous arrive et de choisir, ce que l’on pense réellement le meilleur pour nous. Et pour la France, car après tout, c'est l'avenir de la France surtout qui compte à présent !

Je demande seulement, instamment, et très poliment, à tous ceux qui ont cherché à nous empêcher de nous exprimer, depuis quelques années, ceux « qui ont le monopole du cœur » que maintenant ils nous laissent tranquilles !

MMlles

Victor PEREZ a dit…

Anonyme du message 15:52,

Je devine combien vous révez de voir un sioniste de mon genre en appeler à voter Le Pen.

Et bien non ! Ni j'appelle à cela ni je dédouane ce parti des lourdes accusations qu'il traîne.

Il vous faudra un peu plus que votre compréhension faussée de cet article pour démontrer que la ''comm' israélienne'' en est réduite à cela.

En revanche, je vous conseillerai de surveiller d'un peu plus près votre parti préféré, de peur que vous soyez considéré comme un extrêmiste. Car voyez vous, tous ces partis, à mon sens, se valent.

Victor PEREZ a dit…

Anonyme du message 19:08,

Moi aussi je "n'accepterais jamais au nom des valeurs que je défends, de mon identité juive, de soutenir un parti raciste et antisémites".

Ces mots sont entièrement miens. D'ailleurs, promenez vous sur mon blog grace au module de recherche Google, et vous verrez combien je méprise ce parti.

Victor PEREZ a dit…

Anonyme du message 19:58,

Je n'ai fait aucune publicité de ce parti fétide. Le sujet principal n'est autre que le silence des instances juives face à l'antisémitisme caché des partis dits républicains.

je vous engage à relire mon article.

Anonyme a dit…

Victor,

Et pour être honnête, je pense que même si Radio J avait reçu Marine Le Pen, elle n’aurait rien eu à se reprocher. Si ce n’est jouer le jeu démocratique comme il convient.

En revanche ne pas recevoir des personnages comme Besancenot est tout à fait logique, le masochisme n’est pas une attitude saine… quand celui- ci se fait remarquer dans des manifestations (avec d’autres) où l’on braille :

- « A mort les juifs »

Non, mais je ne comprends vraiment pas la manière de réfléchir de certains. Ou je comprends plutôt très bien, qu’elle est parfaitement impartiale. Et que la démocratie ici ne leur importe que quand cela les arrange…..

MMlles

Victor PEREZ a dit…

MMlles,

Il faut d'urgence que la communauté juive française prenne conscience que la défense d'Israël est primordiale.

Il suffit de la voir s'acoquiner avec des partis républicains qui n'ont de cesse que de taper sur Israël pour mieux commercer avec ses ennemis.

Les extrêmes évidemment sont à bannir de nos fréquentations.

Amitiés

Anonyme a dit…

Victor,

Tout à fait d’accord avec vous, Éviter les extrêmes ! À condition comme vous le faites remarquer dans votre article, de ne pas avoir d’attitudes incohérentes !

Je m’explique : On a exhorté Israël de négocier avec Arafat, avec Abbas. Ceux-ci sont pourtant responsables de centaines de morts. Et pourtant Israël l’a fait.

Le négationisme du père de Marine Le Pen est impardonnable. D’autant plus qu’il n’a jamais présenté d’excuses. Mais Marine Le Pen a fait des déclarations pour reconnaître la Shoah et l’horreur que cela a représenté … Israël et le monde juif n’est plus en guerre avec l’Allemagne. Alors ne serait-ce que permettre à Marine Le Pen de participer au débat National, c’est tout à fait envisageable, sans que l’intelligentsia juive ne se mette à crier au scandale…. Ou alors qu’ils remettent en question, aussi nos rapports présents avec l’Allemagne et sa descendance….

Par ailleurs, en ce qui concerne la Shoah . Personne ne peut nous demander de l’oublier, c’est impossible ! Aussi, nous avons le droit de commémorer cet évènement, non pas pour culpabiliser qui que ce soit, mais pour d’une part :

- pour que cela ne se reproduise pas,

- et pas ailleurs, par devoir pour ceux qui l’ont subit. Et cela, sans esprit de vengeance.

Alors pourquoi nous enjoindre, nous seriner, nous reprocher le souvenir de la Shoah, et dans le même temps, jouer les vierges effarouchés devant Marine Le Pen qui a aujourd’hui le droit de montrer que peut-être elle pourrait représenter un Parti fréquentable (pour le moment, je ne lui donne pas de blanc-seing du tout).

Vous comprenez, pourquoi je trouve qu’il se trouve pas mal d’hypocrisie et d’absurdité ?

De plus, que c’est vrai, vous c’est logique vous parlez plus en tant qu’Israélien. Mais ici, pour la communauté, nous sommes Français juifs. Nous n’avons pas le droit de ne voir que les intérêts de notre communauté. Ils comptent c’est évident, et nous devons nous en inquiéter… Mais les intérêts de la France doivent être pris en compte dans le débat politique.

Et pour les mauvais esprits, je rappelle justement, que c’est pour agir d’abord en Français que nous devons compter Marine Le Pen dans le débat politique. Parce que s’il ne s’agissait que du sort des Juifs, elle serait plus effrayante pour nous que pour les musulmans, connaissant qui elle draine encore derrière son Parti, avec un père plutôt proche des Dieudonné et Soral.

Donc si nous ne lui laissons pas la parole, comment deviner et savoir ce qu’elle a en tête. Peut-être, qu’elle ne désire que le bien de la France, sans démagogie…. Cela reste à prouver.

Bonne soirée,

Anonyme a dit…

Mr Perez,
Vous exagerez tout de même quant vous évoquez le "silence des instances juives face à l'antisémitisme caché des partis dits républicains."

C'est bien de rappeler qu'il peut être partout mais c'est un combat qu'elles mènent tous les jours.

Gilles-Michel DEHARBE a dit…

Marine, l’idiote utile ?

http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/article-marine-l-idiote-utile-68988999.html

Anonyme a dit…

Comme gérard Brazon, je n'ai rien à ajouter ou à retrancher.

Laisser Marine s'exprimer n'est pas lui décerner gratuitement un certificat d'honorabilité et de bonne conduite.

On parle de 'cons' sur ce fil. Je tiens à rappeler que, quoi qu'on fasse, quoi qu'on dise, on est toujours un con pour quelqu'un.

On ne peut être plus clair. Seuls les hypocrites ne veulent pas admettre que l'analyse de Victor Perez relève du simple bon sens.

Davidex

Anonyme a dit…

cher ami
j'ai d'abord sursauté, piqué une colère puis essayé de comprendre(dans le désordre)
et votre note de fin d'article m'a éclairé.
ainsi vous ne soutenez pas le FN, merci de le préciser! car la lecture de votre tribune ,tend à nous prouver le contraire ne vous en déplaise.
vous me direz que je vous ai mal lu , dans ce cas je ne suis pas le seul....
c'est une chose d'être en colère contre des ennemis qui attaquent Israel à longueur de blogs et de manifestations , c'en est une autre de faire la danse du ventre à des partis venus tout droit de la face la plus noire de l'histoire contemporaine.
bien à vous.
serge M.

Anonyme a dit…

"Le sujet principal n'est autre que le silence des instances juives face à l'antisémitisme caché des partis dits républicains."

J'avoue que l'antisémitisme de N.Sarkozy ou D.Strauss-Kahn m'a toujours fait froid dans le dos. Ce doit être caché derrière leur antisionisme exacerbé... Antisionisme qui se révèle tous les matins chez M. Strauss-Kahn, comme il l'a déclaré....

Que l'antisémitisme existe partout est une chose, mais il ne faut pas tout confondre.

Bref, même si votre postulat de départ était exact, vous mettez sur le même plan un parti dont l'antisémitisme fut un "fond de commerce" et dont la branche Gollnisch qui représente une bonne partie des membres, traite le clan Le Pen de "sionistes" (sic), avec l'UMP et le PS.

Qu'est-ce d'autre qu'une campagne de légitimation du FN à destination de la communauté juive. Votre note de fin de page ne change pas la mise sur le même plan des deux. Au mieux, elle dit "tous pourris, tous les mêmes, tous antisémites". C'est grave.

Plusieurs sites comme drzz ou aschkel sont sur la même longueur d'onde et avec les mêmes notes de bas de page, du genre "Le FN est vachement bien, mais je lui fais pas de pub". C'est en plus hypocrite.

Votre haine des musulmans rejoint certains axiomes politiques du FN, mais est-ce suffisant pour légitimer le FN dans sa globalité ?

Si votre article concernait "l'inaction" de la communauté envers les partis politiques "républicains", pour le coup je vous demanderais de ne pas nous prendre pour des imbéciles....

Il serait de meilleur ton que vous vous occupiez de faire la paix avec vos voisins plutôt que de vous ingérer dans les problèmes politiques et communautaires en France. Exacerber les tensions communautaires ou importer encore plus votre conflit est inutile, c'est déjà bien assez la merde comme ça. Nous ne sommes pas en Israël, nous ne voulons pas d'extrême droite.

Victor PEREZ a dit…

Cher amis,

Quoi vous dire de plus que je n'ai déjà écris ?

Evidemment, ceux qui me lisent depuis longtemps savent que je n'ai aucune indulgence pour les extrêmes.

Cependant, je n'en ai guère plus pour les partis dits républicains tel l'UMP ou le PS dont j'ai été longtemps un de leur électeur en France.

Ces partis fêtent le Juif mort en 1940 et tapent à longueur de temps sur le juif vivant qui ose s'affirmer indépendant. Car celui-ci menace le commerce avec des régimes antisémite et datant du moyen âge.

Ce qui m'énerve encore plus, c'est de voir les instances communautaires faire ami-ami avec ces partis sachant qu'ils sont tous contre les intérêts d'Israël.

Et ce qui m'énerve encore plus est de voir des personalités aller à l'encontre des intérêts du seul refuge qui leur restera si, par malheur, l'Europe s'islamisera.

Il est temps que la communauté juive se ressaissise. C'est ce que j'ai essayé de dire. Et beaucoup l'ont compris comme cela et pas autrement.

cordialement

Anonyme a dit…

Franchement Mr Perez, vous exagerez encore quant vous prétendez que "les instances communautaires font ami-ami avec ces partis sachant qu'ils sont tous contre les intérêts d'Israël."
Primo le FN c'est encore pire, et secondo, vous prenez un peu les juifs de France pour des andouilles.

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Que le Fn soit pire je vous le concède.

Pour les autres partis, qu'a donc fait la communauté lorsque Sarkosy à voter une résolution contre Israël ?
Rien!

Le Ps a t-il condamné la position française au Conseil de Sécurité ?

Non!

Quelle fut la réction des instances communautaires face à la complicité du PS ?

Silence complet!

Il est temps pour la communauté de comprendre que son seul intérêt est la défense d'Israël.

geneghis a dit…

Je n'ai pas lu tous les commentaires. Mais je suis toujours surprise qu'on désigne les opposants de l'extrême-droite de "sales gauchistes" et autres noms d'oiseaux.
Si le fait d'être contre le FN ou l'UDC en Suisse est être de mouvance gauche, alors je suis de mouvance gauche.
Ce qui ne m'empêche pas d'avoir du recul et de voter pour le personnage et ses idées avant d'aller voter pour un parti. Mais chez nous, c'est un peu plus compliqué que lesdites démocraties avec élections présidentielles tous les 4 ans minimum.
Toujours est-il que je suis contre la censure, telle qu'elle soit, ceci afin de pouvoir montrer ce qui est caché, car l'interdit attire.
J'ai fait un billet sur la visite de Marine Le Pen mais je ne trouve plus le lien. Je mets celui-ci à la place: http://faicmfsf.wordpress.com/2011/03/07/petit-tour-dans-les-pays-du-nord/

Victor PEREZ a dit…

Un petit lien. Non pas pour dédouaner le FN, mais pour révéler que souvent la gauche dite bien-pensante n'a rien à lui envier.

http://philosemitismeblog.blogspot.com/2011/03/la-gauche-est-plus-antisemite-que.html

Anonyme a dit…

Mr Perez, vous vous moquez vraiment du monde quant vous dites que communauté ne fait rien.
Et vous être très désobligeant à traiter de "gauchiste" les gens qui ne sont pas des extrémistes. C'est la nouvelle mode maintenant dès qu'on n'est pas d'accord avec le FN ?

j'ai bien peur qu'à force d'être aussi caricatural vous finissiez par pousser les gens à gauche ...
Méfiez vous !

Gérard Brazon a dit…

Je viens de lire l'ensemble des commentaires et ma foi, je suis atterré par certains qui relèvent de la mauvaise foi. Le FN existe-t-il? OUI. Est-il antisémite? Probablement encore à travers ses membres. Faut-il lui interdire les médias? NON. Tout simplement parce qu'il vaut mieux qu'il s'exprime et s'explique. Marine Le Pen n'est pas son père et je rejoins l'un des anonymes (Pourquoi d'ailleurs?) qui dit qu'Israël commerce avec les descendants et sans doute enfants des nazis. Faut-il considérer que ce n'est pas bien d'échanger avec les enfants des nazis? Bien sûr que non! Alors pourquoi ne pas laisser la possibilité à cette femme de prouver voire de changer l'un des socles de son parti politique?
Ce n'est pas en l'excluant que cela pourra se faire. Faut-il donc inscrire le nom de Le Pen sur le mur de l'infamie pour l'éternité? NON. Comment rendre responsable un enfant des fautes de son père. Pourquoi ce enfant ne pourrait-il pas être différent? Au moins en partie.
Je continue de penser que lui interdire de parler à Radio J fût plus qu'une erreur! C'est une bêtise dû encore une fois à l'idéologie des bobos-gauchos-peut-être juifs qui sacrifient les intérêts d'Israël aux intérêts de leur partis politiques. Alors certes, c'est une affaire Franco-française mais, l'antisémitisme qui monte et fait des ravages dans les têtes ne vient pas du FN. Même si le FN n'a pas encore commencé sa mue en se débarrassant des ses éléments antisémites. Il n'en reste pas moins que Marine Le Pen a dit des choses importantes sur la barbarie commise envers les juifs. Sa déclaration au regard de son origine a bien plus d'importance que celle convenue par d'autres mais qui n'en pensent pas moins.
Tout cela pour dire, que si je ne suis pas Front National, je ne m'interdit pas d'écouter sa Présidente. Je n'ai pas vu le FN défiler avec d'autres en hurlant "Mort aux Juif" comme certains partis de l'extrême gauche et autres associations "droit-de-l'hommistes" comme le MRAP qui, chacun le sait porte un "amour fou" pour Israël alors qu'il est proche du Parti Communiste Français et de la gauche en général.
Il est temps que certains d'entre vous, se réveillent et se rendent compte que le danger premier ne vient pas du FN mais bien d'un islam conquérant et prosélyte dans les Cités de France où se recrutent les futurs "miliciens fous de dieu". Haineux véritablement des juifs. Le cliché du "SS blond aux yeux bleus" s'est transformé en militant brun aux yeux noir de haine pro palestinien.
Il aurait été plus intelligent d'écouter Marine Le Pen, de lui poser des questions et de la contraindre à s'impliquer, elle et son parti dans une démarche de soutien à Israël. Cessons ces discours, ces rappels d'une histoire ou la FN n’existait pas encore et où ce sont des socialistes et des radicaux essentiellement qui votèrent les pleins pouvoirs à Philippe Pétain qui aggrava la Shoah par le retrait de critères justifiant la déportation. Parmi les "anonymes" aucun ne rappelle la "francisque" d'un certain François Mitterrand devenu "résistant en novembre 1943. 8 mois avant le débarquement. Curieux ce silence! Parce qu'il serait devenu "socialiste" par la suite et grand défenseur de la cause juive? Même pas. Il est resté un fidèle ami de René Bousquet. Ce nom vous dit quelque chose Messieurs et Dames anonymes?
L'histoire nous enseigne que rien n'est tout à fait blanc ni tout à fait noir. Il faut se souvenir des ces faits et non brailler comme le fait la bien pensance qui est loin d’être elle-même innocente.
Encore Merci à Victor Perez et un bonjour en passant MMle
Gérard Brazon
http://puteaux-libre.over-blog.com

Anonyme a dit…

L'UMP avec la visite récente de Besson, ou de MAM, condamne-t-il Israël ?

Non.

L'Ump augmente-t-il les échanges avec Israël?

Oui.

Jospin a-t-il traité les palestiniens de terroristes avant de prendre des pierres?

Oui.

Les dirigeants français se battent-ils pour se rendre au dîner de l'ambassade israélienne bis?

Oui.

Je ne vais pas continuer sur des centaines de pages. Si vous voulez être crédible, respectez au moins les faits.

Mais si vous considérez que le FN est au même niveau, habitez donc en France et votez pour eux, puis vivez avec eux au pouvoir. Je vous garantie que vous préfèrerez un ignoble gauchiste comme Strauss-Kahn.

Etre vigilant ne signifie pas gober n'importe quelle imbécilité.

D'ailleurs en passant, ce ne serait pas une de ces ordures de gauche, M. Blum, qui a fait pression et soutenu Israël?

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Je pourrais continuer votre liste avec des faits qui ne mangent pas de pain. Mais cela n'en vaut pas la peine. Le fait est que lorsqu'il faut défendre Israël il n'y a plus personne.

Seuls les actes comptent. Pas les paroles.

Je vais vous rappeler un fait qui illustre très bien mes propos.

De 2000 à 2002 l'UMP et le PS se partagaient le pouvoir. Durant cette période, les deux partis au pouvoir refusèrent de reconnaître l'antisémitisme montant. Un antisémitisme qui ne venait pas cette fois-ci du FN mais des musulmans. Ce qui était inconcevable à condamner à leurs yeux.

Il a fallu que la communauté s'unisse et descende dans la rue par milliers pour que cet antisémitisme vienne à l'ordre du jour.

Ce qui démontre parfaitement que lorsqu'il faut choisir entre les Juifs et d'autres, les Juifs sont souvent négligés voire inconsidérés.

Je me rappelle par ailleurs que lors de cette même occasion quelques centaines d'alterjuifs ont préféré manifester en groupe et séparés car il s'agissait, par cette manifestation, de soutenir Israël également.

Quelle idée bizarre de soutenir Israël! Non ???????

Probablement les mêmes qui distribuent des batons pour battre Israël du style JCall et qui ne veulent la censure que pour ceux qui ne partagent pas leurs avis tel Patrick Klugman. Des Juifs qui ne s'offusquent en revanche jamais de voir les pro-israéliens censurés systématiquement par les médias.

Quant à me proposer de voter pour le FN, il suffit de me lire pour savoir le mépris que je lui porte également.

Anonyme a dit…

Vous avez raison, l'UMP et le PS sont deux partis antisionistes acharnés, et en plus antisémites. Melle Le Pen, n'est pas différente d'eux à ce sujet. Je ne vois qu'une solution pour les français de confession juive. Quitter tout ce qu'ils ont, leur vie, leurs amis pour aller s'installer en Palestine.

C'est en caricaturant un peu le résumé de votre texte rajouté à vos explications. Et vous allez me dire que j'ai mal lu....

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Vous avez tout à fait raison. L'UMP et le PS sont antisionistes non pas par le coeur mais par leurs actions. La raison étant évidemment l'intérêt mercantilme aux dépends des valeurs universelles.

Quant aux Juifs français, ils doivent surtout défendre Israël d'où ils sont. Car ce pays est un joker dans leurs mains. A eux de savoir le protéger.

Ce qu'ils font très mal actuellement.

Quant à votre dénomination ''Palestine'' en lieu et place d'Israël, si c'est un lapsus elle démontre combien l'idéologie anti-israélienne est forte.

Si ce n'est pas un lapsus, elle montre combien votre haine est grande et combien les partis UMP et PS en sont responsables.

MMlles a dit…

Bonjour Victor,

En Palestine, nous devrions tous partir en Palestine ?

C’est bel et bien ce que le dernier « anonyme » en date a laissé échapper consciemment ou inconsciemment.
Inutile et sans aucun esprit de paranoïa d’imaginer ce que pense vraiment cet individu. Et cela prétend vouloir discuter raisonnablement et avec impartialité.

MMlles

Anonyme a dit…

Eric Raoult, UMP, considère qu'Israël "c'est plus important que les retraites".

M Strauss Kahn déclare "Se lever chaque matin en se demandant comment il pourra être utile à Israël"

L'Union Européenne applique des règles d'importation et des droits de douane favorables à Israël.

S'il est vrai que la France essaie de garder des relations "privilégiées" avec le monde arabe, il n'en reste pas moins que son soutien à Israël est de plus en plus indéfectible.

Les mettre au niveau d'un parti qui a popularisé le négationisme, ou du moins "détailisé" la Shoah me semble immonde et surtout FAUX.

Vous osez me parlez de haine après vos écrits? A la haine, vous rajoutez le mensonge et la normalisation d'idées plus que douteuses.

Si je comprends le sens de votre texte, vous avez été plus que maladroit et votre démonstration a bien montré vos accointances avec l'extrême droite. Vous oubliez seulement que l'histoire de l'extrême droite en Europe a une toute autre tonalité que celle de l'extrême droite israélienne vis-à-vis des populations juives.

Votre haine du musulman est elle assez grande pour en arriver à de telles compromissions?

Anonyme a dit…

Nous n'allons tout de même pas succomber au piège de l'attrait de Marine Le Pen pour les voix et voies Juives, il ne faut pas ommettre que, par ailleurs, elle veut imposer ses sympathies juives par des PROCES contre des associations juives contre l'antisémitisme et creuser des fossés.
Cela peut être destructeur de nous prendre à partie ainsi afin de briser cette solidarité qu'elle admire tant.

MMlles a dit…

Bonjour Mr Perez,

Je lis tous les commentaires et vraiment, je ne sais comment vous pouvez-vous défendre. Alors qu’avec votre blog, votre signature, vos textes vous faites et vous en avez le droit, une analyse telle que vous la voyez et ressentez des évènements que vous désirez traiter…Je pense que c’est la Liberté d’expression et je ne comprends pas pourquoi, elle est autant mal vécue, dès lors que l’on ne paraît pas un gauchiste acharné, et ceci pour quel sujet que ce soit.

Ce qui démontre, si c'était encore utile, à quel point, ce parti, de gauche, devient impératif, et ne laisse augurer, sil venait à gagner, que le règne d’un absolutisme et d’un totalitarisme digne des pires pays.

En revanche comment arrivez-vous à vous défendre contre un « armée » d’anonymes ?

Ils ont la tache facile !
Puisqu’ils manquent de courage, personne le leur demande de se dévoiler, – mais au moins pour que le débat soit cohérent, entre un anonyme et un autre – qu’ils aient la bravoure, si ce n’est la politesse, de se démarquer les uns des autres…. Je ne sais pas moi…. en se donnant un numéro peut-être ? Ou bien mettre « l’anonyme de telle heure » ?

Quel suivi logique pour n’importe quelle discussion mise sur le tapis, peut ainsi être mené ? C’est du grand n’importe quoi. Et je dois avouer….lol, que je n’ai jamais vu autant de courageux « anonymes » que chez vous. Pourquoi ? Imagineraient-ils que vous seriez en accointance avec ce fameux Mossad ? Waouh !!!

A moins que partout, dans cet article, et dans les autres que vous avez traités, il s’agit de la même personne qui alors, décidément serait à vos trousses. Comment le savoir, si elle se planque autant ? Quel courage !!

Victor PEREZ a dit…

Anonyme (message de 09:33),

Il n'y a pas plus aveugle que celui qui refuse de voir et de sourd que celui qui refuse d'entendre dit l'adage.

Il se vérifie avec vous.

Je n'ai jamais écris que les partis dits républicains équivalent le FN en antisémitisme.

Mais QUAND donc ces dernières années ces partis ont pris la défense d'Israël (qui n'est rien d'autre que la défense des valeurs universelles) ?

Uniquement lorsque leurs intérêts n'étaient nullement menacés. Je ne parlerais donc pas comme vous de défense indéfectible.

Ce qui fait que ces partis sont également antisionistes.

Me sortir donc quelques exemples d'individus qui agissent ou agiront de même lorsque leurs propres intérêts éléctoraux seront menacés me fait donc sourire.

Quand aux accord économiques ils ne sont que le fruit d'intérêts communs. Affirmez qu'il s'agit en quelque sorte d'une fleur faite à Israël me laisse pantois.

En fait, ce qui vous gène est la révélation que les partis démocrates agissent de la même façon que le ferait un parti antisémite. Des actions qui conduisent l'état juif à un isolement diplomatique que le FN ou tout autre parti du même genre ne dénoncerait pas.

A votre place et lors des prochaines élections j'irai à la pêche. Sauf à désirer être considéré comme un anti...

MMlles a dit…

Oui, ce que je tenais à dire aussi…
Tout le monde peut le constater – Pour la majorité des personnes qui tiennent un blog politique – Ceux-ci, en général, sont le fait de personne qui cherchent à servir une cause. Ce blog défend Israël, c’est clair et net !

Et alors, serait-il défendu qu’il se trouve quelques personnes qui aient ce désir de défendre Israël ? Pourquoi ces reproches, continuels et répétitifs à ce sujet ? Parc e que ce pays serait le mal absolu sur cette terre ?

Alors, je vois aussi, l’accusation qui revient en permanence que c’est la haine des musulmans qui serait le moteur de ce blog !

Je me demande comment quiconque pourrait défendre Israël , sans faire mention de ses ennemis ! Et qui sont les ennemis d’Israël ? Qui braille UNE VÉRITABLE HAINE, envers Israël, que vous imputez à qui veut s’en défendre ?

De l’autodéfense, n’est pas de la haine, c’est un moyen de survivre et pour autant, elle n’implique pas forcément la haine.
Celle-ci, vous la trouvez chez les autres, nos ennemis ; Pas difficile de les découvrir, les déclarations venimeuses, les velléités de destruction et du pays et des juifs dans leur ensemble. Les vidéos belliqueuses font florès – On peut y voir des enfants éduqués à cette haine, dès l’age de deux ans. Ceux qui font mine de les ignorer, eux-aussi, sont forcément animés de cette haine, pour se montrer aussi sourds et aveugles.

Que préconise t –ils comme défense ? – S’ils n’acceptent même pas des analyses qui tentent de montrer qu’Israël n’est pas le grand méchant loup qu’il prétendent.

Quels droits nous laissez- vous donc ? Celui d’aller encore à l’abattoir, sans piper mot ?

Messieurs les anonymes, si vous l’êtes anonymes, c’est bel et bien parce que vous avez conscience de votre injustice. Je ne sais, quand le monde redeviendra normal. Si cela n’est pas pour bientôt par des hommes actuels, qui auraient la bravoure de faire leur aggiornamento – J’ai encore suffisamment confiance en l’humanité, il arrivera toujours un moment où un monde perverti, tel que celui d’aujourd’hui, finira par dégouter le plus grand nombre. Et là…. Bonjour les anonymes et les autres.

Croyez-moi, j’en suis sure…. La justice adviendra !

Vous parlez de haine, à ceux qui osent se défendre contre ceux qui veulent les voir disparaître ? Leurrez-vous, vous-même , si c’est ainsi que vous réussissez à dormir du sommeil du juste….

Anonyme a dit…

"Quand aux accord économiques ils ne sont que le fruit d'intérêts communs."

Je vois que vous commencez à comprendre qu'il ne s'agit pas d'anti ou de philosémitisme, mais de politique et d'intérêts. C'est un bon début.


"Me sortir donc quelques exemples d'individus qui agissent ou agiront de même lorsque leurs propres intérêts éléctoraux seront menacés me fait donc sourire."

Mes exemples étant du niveau des votres, je suis fort aise que nous soyons d'accord

Que les partis "républicains" soient antisionistes est quand-même très amusant. Que vous disiez ça sans rire m'inquiète sur l'état de votre lucidité et/ou de vos sources d'information.

Mais assez de digressions. Retour à l'article. Mettre le FN au même niveau que les autres partis, en s'adressant à un public intéressé et souvent sensibles sur le sionisme et le judaïsme reste quand même une belle boulette.

A moins que vous ne dissociez aujourd'hui antisionisme et antisémitisme. Ce qui serait très amusant au vu de vos précédents textes...

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Vous confirmez que les intérêts passent avant la défense des valeurs qui ont fait la société des lumières et des droits de l'homme. J'en prends note et suis désolé que vous ne le condamnez pas.

Mes exemples sont démonstrateurs d'une politique réelle. Les votres ne sont qu'image furtive et de principes.

Que vous ayez perçu, dans mon article, une similitude d'idéologie entre le FN et les les autres partis ne regarde que vous.

En revanche, le résultat de leurs politiques équivaut bien à de l'antisionisme au vu de leur comportement envers Israël.

Mon public "intéressé et souvent sensibles sur le sionisme et le judaïsme" saura faire la part des choses et ne pas se laisser abuser par les reproches d'individus comparant une condamnation d'une politique à un appel à un soutien au FN.

Anonyme a dit…

Le blocus de Gaza c'est pour les droits de l'homme ou des intérêts?

Question volontairement provocatrice pour voir si vous préférez l'intérêt israëlien aux droits de l'homme.... Et ainsi ravaler votre morale de supermarché.

Je n'ai pas perçu une "similitude de principe" entre ces partis. Vous les avez juste placés au même niveau. Refondez donc votre article, car c'est la seule lecture que l'on peut en faire.

Un soutien sans faille (si ce n'est les 4 déclarations que vous citez), malgré des résolutions du conseil de sécurité bafouées depuis 60 ans serait de l'hostilité? Ressaisissez vous donc mon ami. Vous savez, tirer sur ses alliés ne les poussera pas à augmenter leur soutien.

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Le blocus est en effet dans l'intérêt des droits de l'homme. Evidemment l'homme juif qui a, comme tous les autres, le droit à vivre en toute sécurité. Ce que le Hamas lui nie.

En fait, votre question n'est pas provocatrice mais symptomatique d'un individu oublieux que le Juif à lui aussi des droits.

Notamment celui de ne pas respecter des résolutions non contraignantes ou appelant à la fois les DEUX PARTIES à trouver la paix. Petits détails que vous avez là encore oublié!!!!!!

Et ne venez pas me dire que le monde musulman est désireux de reconnaître le droit des Juifs à vivre en tant que tels sur la terre de leurs ancêtres et que seul Israël est fauteur de guerre.

En fait, vous êtes tout compte fait emblématique de la politique française et européennes.

Regardez vous dans un mirroir et vous comprendrez mieux mon article.

Pour conclure, je ne tire pas sur les alliés mais sur la communauté juive qui ne voit ses intérêts que de la façon autorisée. A elle de se délivrer du politiquement correct et d'envoyer balader tous ceux qui refusent d'appuyer Israël et les valeurs que ce pays représente.

Anonyme a dit…

"les valeurs que ce pays représente."

Vous voulez parler du rempart contre la barbarie islamiste? lol

"Le blocus est en effet dans l'intérêt des droits de l'homme."

lol, j'attendais que vous me fassiez un couplet là-dessus.

Plus sérieusement, la communauté juive est attachée à Israël, mais reste française, ne vous en déplaise. Elle ne va pas considérer le FN comme un parti fréquentable (et se le farcir au jour le jour) uniquement parce qu'il est aussi islamophobe que certains...

Le communautarisme est une plaie qui gangrène les relations sociales en France. Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, il y a des tensions communautaires, dont sont bien souvent victimes les personnes de la communauté juive.

Vous confondez affaires étrangères, rapport entre les partis "républicains" et Israël, et politique intérieure, là où les partis "républicains" ont encore un petit peu à coeur de ne pas tout céder au communautarisme, malgré le Sarkozysme.

Vous êtes peut-être incollable en droit de l'homme, en phosphore et en processus de paix, mais votre vision communautariste de la France est abominable.

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Les pirouettes sont elles pour vous une façon d'esquiver la réalité ?

Vos lol, re lol et sous-entendus cachent mal le fait que les partis républicains n'ont plus rien à proposer.

La preuve est que vous reconnaissez que la communauté juive est victime. Victime de la politique d'autruche opérée depuis des décennies de compromissions.

A la France donc de se réveiller et contraindre ces partis à une autre politique.

Sinon vous vous coltinerez le FN

Anonyme a dit…

Non, elle servent uniquement à couper court à la logorrhée habituelle, style un bombardement de civils parfois c'est bien pour la promotion des droits de l'homme. Qui de plus me semble n'avoir aucun rapport direct avec ce texte.

Vous n'avez pas besoin de me démontrer la nullité des programmes ou de la gestion publique des partis dits républicains. De là à rapprocher leurs valeurs de celles du FN.... Je veux bien qu'ils soient dépassés, incompétents, dans leur monde... Mais antisionistes ou antisémites, vous ne nous ferez pas avaler ces couleuvres là.
D'ailleurs même Melle Le Pen est favorable à Israël, au grand dam d'une partie de son électorat. Dans un article de Haaretz, elle encensait même la politique israélienne sur les thèmes de la sécurité, immigration etc... Un parti antisémite favorable à Israël, cela ne vous rappelle rien?

Je reconnais aisément, les faits divers le prouvent, que la communauté juive est une des victimes de l'état de fait actuel. Mais là où votre démonstration merde, c'est lorsque vous l'attribuez à la "politique de l'autruche" des gouvernants, alors que le problème est dans la "communautarisation" des rapports sociaux en France. Débutée en 81 sous F. Mitterand, président de gauche mais homme de droite, et la montée en puissance des associations et militants communautaristes, dont vous faites partie.

La France devient petit à petit un empilement de communautés repliées sur elles-mêmes, qui se haïssent plus ou moins et plutôt plus que moins.
La droite sarkozyste au pouvoir actuellement encourage cet état de fait, pour des raisons de maintien au pouvoir : le Front National en a toujours rêvé

C'est bien là où votre raisonnement ne tient pas. Ce n'est pas un supposé antisémitisme de ces partis républicains qui crée ces tensions, mais bien le repli communautaire. Repli communautaire auquel vous participez, de toute bonne foi j'en suis sûr, en considérant le juif comme juif, le musulman comme musulman... Et non le citoyen, bêtement citoyen. Je suis navré, mais c'est ce que l'on appelle un idiot utile du Front National.

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Un bombardement de civil dites-vous ? Quand donc Israël a pris des civils pour cibles ?

Cet exemple pris de votre commentaire démontre combien la politique des partis républicains vous atteint. Israël forcément "coupable" et donc à vendre pour des intérêts mercantiles.

Une politique qui se révèle de fait anti valeurs universelles de par sa mauvaise foi, anti-israël et donc antisioniste. C'est un fait que vous le vouliez ou non. Israël pâti de cette politique par sa délégitimation internationale sur des accusations aussi fausses que la votre ci-dessus.

Quant à la communautarisation... A qui la faute ? La gauche par Mitterand, Sarkozy la continue et même le FN l'approuve selon vos propres dires. Je suis d'accord. Ils sont les responsables du repli communautaire par leur silence sur la cause réelle. Une cause qui menace d'émeutes, voire de terrorisme les Français.

A Malmoë les Juifs quittent la ville. A Vault-en velin également. Pour ne citer que ces deux exemples connus. Est-ce là encore de leur faute ?

Reprocher donc cette politique à des "associations et militants communautaristes" juifs est se mentir à soi-même.

Et cela vous regarde. Et n'empêchera pas la montée du FN.

A vous d'approuver ou de combattre ce danger que je signale.

Anonyme a dit…

Je suis ravi que nous ayons enfin au moins un point d'accord.

Je ne pose pas la responsabilité à des ""associations et militants communautaristes" juifs". Elles sont comme les autres. Embarquées malgré elles dans cette politique catastrophique de "communautarisation", et y participent.

Le rapport de force n'est pas en leur faveur. "L'expulsion" de citoyens de Malmö ou autre, sous prétexte de leur judaïsme est évidemment intolérable. C'est bien une conséquence du repli communautaire de part et d'autre. Rien que le fait de parler de "rapport de force" entre des citoyens, supposés égaux en droit, m'est insupportable et contre toutes mes valeurs. Le constat fait mal. Et je ne vois aucune solution se dessiner dans un futur proche ou moins proche. Tous se radicalisant pour des raisons X ou Y.

C'est pour ça que la banalisation du FN, dont la séparation communautaire est partie intégrante du programme, me fait bondir et me semble aller contre les intérêts des citoyens de confession juive, et par là-même tous les citoyens.

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Posez vous donc la question. A qui la FAUTE de cette comunautarisation ?

Qui l'a permise ?

Et vous finirez par voir le danger du FN comme je le vois et les instances communautaires juives comme les idiots utiles d'une politique anti-israélienne faite par les partis républicains.

Anonyme a dit…

Je dirais au système libéral qui a besoin de diviser pour maintenir son pouvoir en place, ainsi que les dirigeants qui se sont succédés.
Aux associations communautaires qui ont prospéré.
Aux crises économiques qui ont poussé au repli.
Au racisme quel qu'il soit et quelle qu'en soit l'expression.

Les causes sont multiples, j'en oublie certainement un paquet d'importantes.

Le danger du FN. Là aussi je vois des tas de dangers si le FN se hissait au pouvoir, ou même si ses valeurs continuent à se propager.

Les instances communautaires juives sont tout aussi irresponsables que les autres instances communautaires qui ne prennent en compte que leurs intérêts communautaires et non les intérêts généraux.

Quand à l'anti-israélisme que vous voyez partout, je ne suis pas certain que ce soit le sujet, même si l'importation du conflit par les diverses communautés sont un élément important du problème.

Nos hommes politiques sont globalement pro-israélien, même si le business avec les arabes ne leur permet pas d'être inconditionnels. En jouant le bi-partisme, les instances communautaires juives jouent le camp d'Israël. Ce qui malheureusement est leur rôle, et qui malheureusement aggrave le problème communautaire.

Je vous le répète, j'avoue ne pas imaginer même le début d'une solution.

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

La question résumant votre problème est la suivante.

Faut il défendre les valeurs universelles ou plutôt le commerce et ses intrigues.

Lorsque vous aurez répondu à cette simple question vous y verrez plus clair.

Dans un sens ou dans l'autre. Et peut-être me rejoindrez vous pour poussez la communauté juive, au moins celle-ci, à combattre ces politiques qui vendent la France et ses valeurs.

Anonyme a dit…

De coeur, je vous répondrais bien évidemment les valeurs universelles.

C'est là que le problème se corse, et vous le savez bien en Israël. La vie, la gestion, les intérêts ou la survie d'un Etat et de sa population ne s'arrêtent jamais à ces considérations.

Bien sûr que tous, nous devrions lutter contre les communautaristes et les politiques qui ont laissé passer les valeurs de citoyenneté et ce que vous appelez "universelles" à la trappe.

Eli a dit…

Anonyme,
Je ne peux laisser passer votre discours qui demande à Victor de s'occuper d'Israël et pas de la France. En tant que bi-nationaux, nous avons tous les droits de donner notre point de vue sur toute la politique de la France, et de la critiquer. Par contre en tant que Juif de Galout, vous avez le devoir de vous opposer à toute atteinte aux intérêts d'Israël, car c'est votre seule porte de sortie, si les évènements qui se précisent dans le monde s'accentuent.
En tant que Français de l'Etranger, nous n'avons jusqu'à ce jour la possibilité de voter que pour l'élection Présidentielle. l'année prochaine, la nouvelle loi nous permettra d'élire un député.
En ce qui concerne l'élection de dimanche dernier, les résultats obtenus ne sont imputables qu'à l'électorat français qui a voté à 64% pour la pêche.
Cette élection n'est pas mineure, les conseillers généraux font partie des grands électeurs, et ils sont appelés à élire les sénateurs renouvelables par tiers tous les 3 ans. cette élection laissera des traces dans la couleur de la chambre haute.
Au lieu de pousser des cris d'orfraie lorsqu'on évoque que le petit facteur est aussi dangereux si ce n'est plus que le FN que je ne soutiens pas, vous n'auriez pas eu ce problème si vous n'étiez pas allés à la pêche 2 dimanche d'élection. Si il y avait eu 66% de votants au lieu de 36, le pourcentage du FN ne serait pas à 20% mais plus proche de 11% ce qui représente en général son étiage.
Moralité: balayez devant votre porte, et soutenez la seule démocratie du secteur qui défende le mode de vie des occidentaux.

Eli

Anonyme a dit…

Eli

"si vous n'étiez pas allés à la pêche 2 dimanche d'élection"

cela n'aurait rien changé puisque ma circonscription ne renouvelait pas ses conseillers.

Cela mis à part, je vous suis totalement dans l'importance de cette élection, qui en plus de ce que vous listez désigne ceux qui vont gérer notre quotidien. Ce n'est pas à un partisan de la démocratie directe comme moi que vous apprendrez l'importance des élections locales. D'ailleurs lorsque je dois voter dans ces élections je ne choisis pas un parti mais un gestionnaire. Pas une organisation, une personne.
D'ailleurs dans mon département, le FN a fait que dalle, et les communistes n'ont que peu de circonscriptions.

Je ne m'exprimais pas sur le facteur de Neuilly. Je suis juste gêné que des gens supposés défendre les intérêts de la communauté juive fasse une publicité à peine voilée au FN.

Là où je vous rejoint moins c'est lorsque vous dites, qu'en tant que binationaux, vous avez le droit de critiquez la politique française(etc...) Pourquoi pas. Toute politique démocratique se doit d'accepter la critique d'où qu'elle vienne. Mais alors pourquoi refuser aux "intellectuels" français (juifs ou non) de critiquer la politique israélienne? Après tout, le conflit a été importé en France, nous avons notre mot à dire si on veut éviter un embrasement des communautés.
Si, en tant que partisans d'Israël, nous croyons que la poursuite de la colonisation, les guerres contre le Liban, Gaza, la délégitimation du droit international.... Si tout ça pour nous ressemble à un suicide d'Israël, pourquoi ne devrions-nous pas le dire? Il s'agit de notre "dernier refuge" comme vous dites.

Une autre question. Lors d'élections en France, vous voteriez plutôt pour un candidat "bon" pour les intérêts français, ou un candidat favorable à Israël, bien que les deux soient conciliables.

Attention. Cette dernière question est là juste pour vous mettre en garde. Je ne vous demande bien sûr pas d'y répondre. Un commentaire comme vous venez de faire donne du grain à moudre aux antisémites qui parlent à longueur de Web de "complot juif" ou remettent au goût du jour certains protocoles.... Tout comme d'autres légitiment et promeuvent, par haine de la gauche et de l'islam, un parti dont les détails historiques ou les "nez" des journalistes font encore du bruit dans la presse.

Eli a dit…

Anonyme, je viens de passer une heure à vous répondre et j'ai perdu mon comment.

Eli

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Je vous reprends sur un point (ce qui ne sous entend nullement que je suis d'accord avec le reste).

Je vous cite:

"Toute politique démocratique se doit d'accepter la critique d'où qu'elle vienne. Mais alors pourquoi refuser aux "intellectuels" français (juifs ou non) de critiquer la politique israélienne? "

Qui refuse à qui le droit de critiquer Israël ??????? Qui s'en empêche ? Cela est devenu un sport international.

Ce qui est en question est la critique systématique et idéologique qui fait qu'Israël est devenu le bouc émissaire de beaucoup d'état lorsqu'ils ne prévoient pas de le transformer en la Tchécoslovaquie de 1938.

Ces sois-disant ''intellectuels'', juifs ou non, font la politique du pire.

Et c'est cela qui est condamnable.

Eli a dit…

Anonyme première partie,,

En tant que Français, nous avons le droit et le devoir de nous impliquer dans la gestion des affaires françaises. Ce qui nous avait été reproché dans un autre comment.
En tant qu’Israéliens, la même règle s’applique.

Nous pouvons également critiquer la politique de tel ou tel pays, c’est la règle de la démocratie. Mais nous nous refusons à nous ingérer dans les affaires intérieures de la Suisse, ou de tout autre pays dont nous ne revendiquons pas la nationalité.

En conséquence, nous demandons à tous les non israéliens de ne pas s’ingérer dans nos affaires intérieures, nous ne sommes pas une république bananière, nos dirigeants sont démocratiquement élus, Et ils doivent appliquer la politique que nous souhaitons. Que cette politique plaise ou non. C’est ça la démocratie.

En ce qui concerne les juifs de France ou d’ailleurs, ils ont les mêmes droits à la critique que les non juifs, et sont tenus à la même réserve quand à l’ingérence dans nos affaires intérieures. Si ils veulent s’exprimer, c’est facile, ils font leur Alyah, Israël est le seul pays au monde qui vous délivre une carte d’identité dans l’heur qui suit, vous obtenez la nationalité dès que vous avez posé le pied au sol. Qui dit mieux.

Les juifs non Israéliens doivent avoir une réserve supérieure aux non juifs, car Israël est le seul pays où on ne vous regardera pas de travers en raison de votre judéité. C’est le seul havre de paix qui vous restera lorsque l’islamisation de l’Europe rendra votre vie insupportable car vous serez tombés en Dhimitude. Nous sommes la pierre angulaire de la défense des valeurs occidentales, c’est pour cette raison que les arabes veulent nous éradiquer.

Eli

Eli a dit…

Anonyme suite,



Si vous voulez connaître le point de vue des Israéliens, suivez ce lien http://eli-d-ashdod.over-blog.com/article-un-yishouv-qu-est-ce-57866797.html

En ce qui concerne mon vote aux prochaines Présidentielles : seule l’opposition qui a le ministère de la parole s’est lancée dans cette course inutile. Nous avons élu des gestionnaires pour 5 ans, les socialistes sont en campagne électorale depuis déjà 4 ans, La belle Ségolène nous a délivré son couplet pendant trois heures lors de son échec aux dernières Présidentielles, pour la plus grande joie des chaines de désinformation nationales qui n’ont pas le temps d’évoquer un quintuple assassinat inqualifiable en raison des événement du Japon, mais nous aurait rebattus les oreilles pendant 3 jours, si un malheureux arabe s’était cassé un ongle en se coinçant le doigt dans la portière d’un bus conduit par « un colon extrémiste », vous m’expliquerez ce qu’est « un colon extrémiste de 4 mois ».



Nicolas SARKOSY au cours de la première année de son quinquennat nous a gratifié de 52 réformes une par semaine, les années suivantes ont étés moins fournies mais tout de même, pendant 25 ans ses prédécesseurs de gauche ou de droite se sont empressés de ne rien faire car il fallait surtout être réélus, et laisser la patate chaude de la retraite aux suivants.





Lorsqu'on réforme, nécessairement on gêne ceux qui sont concernés. Il a donc mécontenté beaucoup de monde, il sera temps à l'époque du bilan de considérer sa balance et d'en tirer les conséquences. Pour l'heure laissons le travailler encore jusqu'à la fin de l'année, il se déterminera alors, il nous l'a déjà dit.

Gageons que s'il se représente, il aura analysé ses chances de succès, sinon, je suis persuadé que de nombreuses personnes se mettront sur les rangs.

Entretemps prions pour que les journalistes s'occupent de questions de fonds, et non de réactions à chaud sur des évènements montés en épingle.

De Gaulle avait réclamé de séparer l'information du commentaire, cette façon de donner l'information est toujours la seule honnête, malheureusement elle est rarement appliquée.



Lorsque tous les candidats se seront déclarés, et que les listes seront closes, il sera temps de réfléchir à son vote chacun selon sa conscience, et de se déterminer dans le secret de l’isoloir.



Pour ma part, je me suis toujours fait un point d’honneur à amener mes parents au bureau de vote afin qu’ils puissent s’exprimer bien que leur idées soient à l’opposé des miennes. C’est ça la démocratie, je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrais pour que vous puissiez le dire. Est-ce que la réciproque est vraie ?





Eli

Anonyme a dit…

Eli,

Je suis d'accord avec vous quand vous parlez de vous impliquer dans la politique d'Etats dont vous êtes citoyens. De même lorsque vous demandez aux "étrangers" de ne pas s'ingérer.
Là où j'ai du mal à vous suivre c'est sur la distinction entre ingérence et critique.
Nos "intellectuels" ne s'ingèrent pas dans la politique israélienne. Le voudraient-ils qu'ils ne le pourraient pas, Israël étant comme vous dites un Etat souverain.

Les seules ingérences possibles, en droit international, c'est lorsqu'un état, démocratique ou non, ne respecte pas ce droit. Hors de cela, l'ingérence est impossible. Seuls restent la critique, les arguments et le débat.
Peut-être sous entendez vous dans ce mot "ingérence" les campagnes BDS. Mais elles n'ont rien à faire avec le droit. Il s'agit là d'une question de morale, laissé à la liberté de chacun.
Je ne fais que des suppositions car j'ai vraiment du mal à cerner où il y a ingérence. En Lybie, je vois, en Iran, je vois, en Afrique, je vois, à Gaza, je vois... mais en Israël???
Peut-être faites vous allusion aux colonies, aux frontières... Là, il s'agit de droit international et appliquons le. Ca sera déjà un bon début. Si j'ai tout saisi, les US ne pourront mettre un véto sur les frontières de 67, à cause d'une précédente résolution du CS, et enfin un état palestinien verra le jour à côté d'un état israélien. Ce que souhaitaient officiellement les deux camps. Comment cela va-t-il finir, Israël refusant la création de cet état maintenant....

Après sur votre théorie du choc des civilisations, je n'arrive pas à vous rejoindre. Désolé. Cela mériterait un sujet entier. Difficile de vous répondre comme ça. Rien ne prouve le dogme de Huntington.

De même pour votre lien. Il y aurait trop à dire, et nous avons déjà beaucoup digressé. En effet, ce sont les vainqueurs qui écrivent l'Histoire, mais ça me semble un peu tôt.

Politique française... En effet, un peu tôt également pour pronostiquer ou même faire ses choix. Le déni de démocratie de M. Sarkozy lorsqu'il a fait passer le TCE contre le résultat d'un référendum est également pour beaucoup dans le dégoût et la défection des français.

Mais tout cela nous éloigne trop du sujet de base.

Reste que le FN, malgré un socle commun avec des extrémistes (anti-islam, choc des civilisations...), malgré le rapprochement de Mme LePen avec le sionisme (Mme LePen est traitée de "sale sioniste" (sic) sur les forums d'extrême droite), la défense de "l'identité" occidentale.... Malgré tout cela ce parti reste un danger pour tous, et plus particulièrement la communauté juive. Bien plus que les partis de gauche, qui bien que critiques envers Israël, luttent plus contre un communautarisme. L'Histoire nous a montré que les rapprochements entre le sionisme et l'extrême droite débouchent sur des catastrophes. Ne renouvelons pas certaines erreurs.


Victor,

Toutes ces campagnes d'attaques personnelles envers les critiques d'Israël, jusqu'au comédien François Cluzet, sont clairement des tentatives d'intimidation.
J'aimerais vous voir condamner aussi fermement ceux qui soutiennent le gouvernement israélien de manière systématique et primaire, que ceux qui l'attaquent de la même façon.

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Je vous cite:

"Toutes ces campagnes d'attaques personnelles envers les critiques d'Israël"

Nul n'attaque ces ''critiques'' d'Israël sur le plan personnel mais sur leur rapport au conflit proche-oriental. Ni moi, ni ceux que je lis.

Votre affirmation démontre donc combien est fausse votre interprétation du même conflit.

D'où l'inutilité de débattre avec vous sauf à vouloir tourner en rond. et votre dernier commentaire en est une belle illustration.

Anonyme a dit…

"Nul n'attaque ces ''critiques'' d'Israël sur le plan personnel "

- Le passé de Hessel et sa carrière
- La famille et la crédibilité professionnelle d'Enderlin
- La qualification d'antisémitisme ou de "self-hating"
- La famille de Jean Daniel
......

C'est en effet du débat d'idées.

Vous refusez de vous exprimer à ce sujet, et même de le voir. Belle esquive. Que devons nous "lire entre les lignes"?

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Le passé et la carrière d'Hessel ont été mis en avant par lui-même. D'où le rappel obligé qu'il n'a jamais écrit la déclaration des droits de l'homme ou encore qu'il n'est pas juif.

La famille d'Enderlin n'a jamais été prise à parti. Si je me trompe donnez moi quelquers liens. Quant à son discrédit il n'est dû qu'à son refus de débattre de son fameux scoop. Aurait-il un doute sur son professionalisme ?

Les qualifications d'antisémitisme découlent d'analyses de faits et ne sont pas des actes gratuits. Posez vous donc la question inverse. Est-ce de la critique que d'être hostile systématiquement aux Juifs ? Selon l'académie française il s'agit ni plus ni moins que d'antisémitisme.

La famille de Daniel se résume à sa fille Sarah qui avait accusé les israéliens de violer les ''palestiniennes'' pour qu'elles soient ensuite mises à mort par leurs familles au nom de l'honneur. Une accusation évidemment jamais démontrée mais ''défendue'' par son père. Quant à ce dernier est-il vaiment nécessaire que je rappelle quelques uns de ses hauts faits de plumes ?

Comme vous pouvez le constater, rien de personnel dans tout cela mais bien une critique de cette hostilité systématique d'Israël.

Et vous savez dorénavant commnent cela se nomme selon l'académie française.

En conclusion, je ne vois vraiment aucun intérêt à débattre avec vous. Sauf à tourner en rond comme vous venez de le faire, une fois de plus, avec ce dernier commentaire.