lundi 8 février 2016

Réponse à un collectif d’ambassadeurs anti-israéliens publié par l'Immonde

Un collectif d’ambassadeurs français a lancé un appel publié dans le quotidien Le Monde et l’a intitulé : « Paris et Bruxelles doivent agir pour sauver l’Etat palestinien ». A la lecture de ce pamphlet anti-israélien, la destruction de l’Etat d’Israël au nom des droits de l’homme ‘’palestinien’’ est programmée.

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.

Cette vague de violence nous disent-ils, « si déplorable soit elle – exprime la frustration et l’humiliation ressenties après près de cinquante ans d’occupation militaire et policière par Israël ».

A bien comprendre, la responsabilité totale est israélienne, ce pays n’ayant apparemment fait aucun geste de paix.

Et pourtant !

Après tant de guerres de légitime défense :

- Israël s’est retiré du Sinaï, a signé la paix avec l’Egypte et s’y tient jusqu’à ce jour !

- Israël a signé la paix avec la Jordanie et s’y tient tout autant jusqu’à ce jour !

Deux pays ayant décidé pleinement de vivre en paix avec la nation juive.

- Israël s’est pareillement retiré unilatéralement du Liban et a reçu en échange une deuxième guerre en 2006 voulu par le Hezbollah qui a juré de ‘’libérer la Palestine’’ de toute présence juive de la mer au jourdain.

- Israël a encore quitté de façon unilatérale la bande de Gaza, a obtenu en compensation la prise du pouvoir par le Hamas et trois conflits successifs ayant pour finalité la même que le Hezbollah : un territoire judenrein.

Par ailleurs, est-il nécessaire de rappeler que la signature des Accords d’Oslo par l’Etat d’Israël a légitimé l’organisation reconnue alors comme terroriste l’Olp, créant de ce fait l’Autorité palestinienne qui, à ce jour, récuse encore la reconnaissance de l’Etat d’Israël comme étant celui du peuple juif ? 

Un refus produisant un terrorisme que ce collectif de diplomates ne reconnaît pas comme tel : « Comme on pouvait s’y attendre, le gouvernement israélien fait l’amalgame entre ces violences spontanées et le terrorisme international de Daech ».

Outre que Daech manie aussi bien le hachoir que n’importe quel ‘’palestinien’’, quid, à peine les Accords d’Oslo signés, des attentats suicides dans les bus, restaurants et/ou discothèques israéliens qui ont tant garni le passé de ce ‘’peuple’’ ? 

Ont-ils pareillement exprimé la « frustration et l’humiliation » et une volonté de paix ?

Que n’a pas reçu Yasser Arafat en l’an 2000 à Camp David pour qu’il refuse la proposition israélienne ? Quel que soit le manque, celui-ci justifiait-il l’intifada Al-Aqsa en lieu et place de contre-propositions ?

Pour quelles raisons obscures Mahmoud Abbas, lui aussi, n’a-t-il pas répondu positivement à la proposition d’Ehud Olmert en 2008 ? Qu’a-t-il manqué, là encore, pour que le dirigeant de l’AP refuse d’avancer d’autres ouvertures politiques et préfère fuir la négociation ?

Ce président à vie pense t-il obtenir par la voie diplomatique internationale une Jérusalem exclusive et un droit de retour de centaines de milliers de ‘’réfugiés’’ au sein même de l’état juif ? 

Qui pourra lui promettre l’abandon de la veille ville par le peuple juif et le suicide d’Israël par un repeuplement, inimaginable ailleurs ?

Au final de cette réflexion, où sont donc les contre-propositions de paix ‘’palestiniennes’’ ? 

Où sont donc leurs concessions favorisant la solution de deux états pour DEUX peuples ? 

Où est donc exprimée cette volonté ‘’palestinienne’’ qui fait porter la culpabilité sur les épaules du seul Israël ?

Nulle part ! Bien malin celui qui la trouvera, qu’il soit membre de ce collectif ou non !


Réalité du conflit omise par les fauteurs de Paix

Cette poignée de diplomates, parfaitement instruite de ces faits ambitionne, cependant, de résoudre ce conflit.

Il propose une intervention militaire « qui permettrait au peuple palestinien de jouir enfin de ses droits et à Israël d’assurer sa pérennité dans un véritable consensus régional », accompagné ou suivi de « La reconnaissance immédiate de l’Etat palestinien », de la suspension du traité d’association entre Israël et l’Union européenne « tant que la colonisation se poursuivra et que les droits humains des Palestiniens ne seront pas respectés » et la mise en veilleuse de « la coopération économique et scientifique privilégiée dont bénéficie Israël ».

Menace militaires, boycotts, mise au banc des accusés et reconnaissance pleine et entière des ‘’droits palestiniens’’, ce ‘’peuple’’ dont le collectif serait incapable de conter son passé (non terroriste) ni son pays. 

C'est le menu anti-israélien proposé par les signataires de cet appel qui conclue qu’« Il faut oser cette rigueur pour détourner Israël d’une politique d’apartheid où il perdra son âme. Il faut le convaincre que sa sécurité ne peut être assurée sans la satisfaction des droits des Palestiniens, musulmans comme chrétiens ».

A ce stade, les seules questions qui gagnent à être posées sont : la paix adviendra t-elle ensuite ? Israël, restera-t-il l’état du peuple juif et sera-t-il reconnu comme tel par le Hamas, le Hezbollah ou encore l’Iran voire le Fatah de Mahmoud Abbas ?

Quel est le signataire qui peut prétendre le garantir ?

Aucun !

Suite à ce triste constat, l’illogisme de cet appel en devient flagrant jusqu’à pousser l’interrogation de leur motivation !

L’antisémitisme étant fleurissant en terre européenne, chacun se fera sa propre opinion !

12 commentaires:

דוב קרבי a dit…

À ce niveau de haine aveugle et d'antisiomitisme assumé par d'éminents représentants du Quai d'Orsay, il n'est plus besoin d'argumenter. Ajoutons à cela la dernière saloperie de Fabius et nous avons un visuel complet de l'exécration maladive des rogatons des Affaires étrangères françaises.
Toutes ces gesticulations vindicatives n'auront pour effet que d'affermir la volonté du peuple israélien à ne rien céder devant menaces, chantages et crachats de ce pays qui s'éloigne de la décence chaque jour davantage.

Gertrude a dit…

Pays de vendus. Le gouvernement de Vichy! Que peut - on attendre d'un gouvernement qui mène à l ' abattoir des enfants juifs?

Anonyme a dit…

Si vous publiez la liste des noms de ces haineux ambassadeurs en partie venant de vieilles familles françaises à particule et donc souvent anciennement pétainistes complices des nazis en 39-45 vous constaterez qu'ils sont presque tous étaient ambassadeur dans les pays arabes ou sont passés par le quai d'Orsay dans le département Moyen Orient
Enfin l'un de ces ambassadeurs à la retraite alain de Sedouy de Chartier avait en 2010 sur le même IMMONDE lancé avec un quarteron d'ambassadeurs pro arabes une même pétition aussi stigmatisante contre Israël sans demander une intervention militaire
Comment voulez vous que des négociations se fassent quand la France les sabote en permanence par du. chantage du ministère des AE ou des déclarations de haine anti israéliennes voire. Anti juives car cela a des répercussions en France sur les français de confession juive qui se sentent de plus en plus étrangers dans leur pays et de seconde zone.
Qu'attendent le PM et le Président Hollande pour arrêter ces initiatives haineuses et racistes?

VictorJ a dit…

Dit Bibi dit:
Les voici vos ambassadeurs dont le pedigree montre leur formatage.
Les ambassadeurs signataires de cette tribune à charge sont :
• Yves Aubin de La Messuzière, affecté à différents postes à N'Djamena, à Amman, Sanaa, Damas, Rabat, au Caire, à Bagdad, à Tunis et revient à Paris comme directeur d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient.Il a également siégé au conseil d'administration de l’Institut du monde arabe à Paris (comme vice-président).
• Denis Bauchard, de l’Ifri s'intéresse au monde arabe. Il a été attaché financier pour les pays des Proche et Moyen Orients, ambassadeur en Jordanie puis directeur d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient au ministre des Affaires étrangères. Il a été président de l'Institut du monde arabe.
• Bertrand Dufourcq, ?
• Christian Graeff, dignitaire arabisant, il a principalement représenté la France auprès de pays arabes dans les années 1980- Premier conseiller à l'ambassade de France en Syrie, ambassadeur de France en Libye et ambassadeur de France en Iran
• Pierre Hunt, ?
• Patrick Leclercq, ambassadeur en Jordanie (1985-1989). Directeur des départements Afrique du Nord et Moyen-Orient (1989-1991) au Ministère des affaires étrangères français.Ambassadeur en Égypte (1991-1996)
• Jean-Marc de La Sablière, a été directeur de l'Afrique subsaharienne au quai d'Orsay
• Jean-Louis Lucet, ambassadeur de France au Sénégal, en Israël, en Italie, et auprès du Saint-Siège. Vice-président du Secours catholique et de la Fondation Caritas France, membre de l'Académie de Saintonge et de l’Œuvre d’Orient à Jérusalem.
• Gabriel Robin, ?
• André Ross, ?
• Jacques-Alain de Sédouy, ambassadeur en Jordanie
• et Alfred Siefer-Gaillardin, ambassadeur de France en Algérie

yossef a dit…

ce n'est l'appel de ces antiisraéliens primaires, qui m'inquiète, c'est l'absence de réaction du gouvernement français et surtout des institutions juives françaises et européennes face à un texte appelant à l'éradication d'Israel.

Bernard a dit…

Tout ce qui est dit et qui ne correspond pas au discours israélien, est considéré comme antisémite ...... Israël ne peut pas se tromper, c'est évident !

Je continuerai de penser que Israël doit se contenter de la ligne de 67 et que la Palestine doit pouvoir exister aussi.

Par pitié, ne mélangez plus antisémite et anti Israël !

Bernard

elie.kazado@sfr.fr a dit…

La palestine n'a jamais exister comme Etat ou Peuple.
Israel est depuis plus de 5000 ans l'Etat du Peuple JUIF
Jérusalem sa Capital.
Les Arabes ont 57 Pays,chercher l'erreur ?...

Victor Perez a dit…

Bernard,

Tout ce qui ne correspond pas à la stricte réalité EST antisémite. Le texte de ce collectif oubli la bonne volonté des Israéliens et les méfaits des "palestiniens" et de leurs frères.

Ce qui n"est pas anti-israéliens mais antisémite.

Bernard a dit…

Ce qui ne correspond pas à la réalité d’Israël est donc antisémite. Voilà une autre définition de ce mot et il suffit de le savoir.

Bernard

Anonyme a dit…

Complément des ambassadeurs :
Dufourck a été chargé de mission au Quai d'Orsay dans les années 80 par le sinistre Roland Dumas ministre desAE
Hunt à ete ambassadeur en Tunisie en 1980
Robin a été nommé par Giscard d'Estaing comme Directeur des Affaires Politiques au Quai d'Orsay entre 79-81
Ross était attaché commercial et a permis des transactions de toute nature à l'ambassade du Laos avan d'être promu rapidement vers 1982 ambassadeur du Laos, puis de l'Inde et Japon .Il a acheté le Château de Glanes (Collaures?) qu'il a restauré .Etre ambassadeur ça semble bien payer??
Lucet est le fils de Charles Lucet ancien ambassadeur au Liban.Sa carrière au Vatican et ses attributions au secours catholique et àCaritas des organismes anti israéliens surtout bien connus des juifs par leur passé glauque à la fin de la guerre en 1945 envers les allemands.

Victor Perez a dit…

Bernard,

Comment de mes mots "stricte réalité" en êtes-vous arrivé à "réalité d'Israël" ?

S'il est vrai que la stricte réalité concourt à la défense d'Israël, elle n'en fait pas une réalité à part.

Pour le penser et l'affirmer comme vous le faites, il faut donc être sacrément tordu pour y voir encore un coup des Juifs !

Victor Perez a dit…

Anonyme,

Merci de vos informations, mais veuillez signer d'un pseudo vos commentaires.