jeudi 4 février 2016

La presse toujours aussi ‘’bienpensante’’

La presse est impartiale. Honni soit qui mal y pense ! A preuve, l’information relayée aux lecteurs de CBS NEWS concernant l’attentat terroriste du 03 février à Jérusalem, dans lequel une policière des frontières a succombé à ses blessures et deux autres ont été grièvement blessés.

Selon des rapports différents, les trois terroristes étaient armés de mitraillettes, de couteaux et d’explosifs.

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.

Malgré tous ces éléments en main, le département de l'information du réseau de télévision et de radio américain CBS a titré «  Trois palestiniens tués dans la violence quotidienne ».

Chacun ne se plongeant pas dans le corps de l’article imaginera, aussitôt, la ‘’barbarie’’ israélienne décrite de si nombreuses fois dans la presse, ou, comme la Ministre des Affaires étrangères suédoise, réclamera une enquête internationale.


Titre qui a fait bondir le gouvernement israélien. 

Suite à cette réaction, CBS News a accepté de modifier quelque peu ce titre insultant l’intelligence : « Des Palestiniens ont tué un officier israélien, en ont blessé un autre avant d’être tués ».


  
Si l’on ‘’remercie’’ ce média d’avoir précisé la qualité de l’israélienne assassinée froidement alors que celui-ci, à l’instar de tant d’autres, refuse d’utiliser le terme « terroriste » en ce qui concerne les ‘’Palestiniens’’, on s’étonne tout de même qu’il ait cédé à l’exigence d’honnêteté réclamée par le gouvernement israélien !

Ce média avait-il une partialité à se reprocher ? A chacun d’y répondre !

2 commentaires:

Réal Bergeron a dit…


Nous ne pouvons pas rester indifférent à un événement terroriste, avec l'élimination de ses acteurs, résultant d'une mort et blessés graves au nom d'une idéologie antisémite programmée.

Cependant pour en venir au sujet du billet, ce titre médiatique cache beaucoup plus qu'une omission volontaire de la réalité à signifier.

Citation au texte en cautionnant la réflexion de M. Victor Perez :« ...on s’étonne tout de même qu’il ait cédé à l’exigence d’honnêteté réclamée par le gouvernement israélien !».

Ce titre médiatique comporte aussi un piège mensongé, non corrigé, qui conclut que ce média n'a rien cédé de son objectif initial.

Et cet objectif initial est de faire gober le mensonge " Palestinians " et le média se paye honteusement la propagande de le répéter dans son correctif, en recevant un remerciement d'honnêteté.

Je crois que le gouvernement israélien est tombé à pieds joints dans le piège de la " solution à deux États " en remerciant le média du correctif apporté.

Laisser un mensonge d'une invention identitaire subliminale se répéter, finit par lui donner chez les propagandistes et les idiots utiles une légitimité hallucinatoire, de vérité.

Quand on exige un tel correctif, il faut qu'il soit exigé sur ; l'omission, la partialité, le mensonge et la déformation médiatique subjective.

Victor Perez a dit…

Real Bergeron,

Vous en demandez trop ! Du coup ils risquent d'être beaucoup plus méchants. lol !