dimanche 28 juillet 2013

Quand la haine d’Israël mène la réflexion

Rue89 est un site en ligne de gauche dans lequel l’Etat d’Israël est toujours décrit selon l’idéologie maison. C'est-à-dire, perpétuellement raconté à son désavantage. Pour ce faire, est ‘’embauché’’ d’office tout ‘’journaliste’’ pouvant contribuer à cet objectif. Walid Salem se dit doté d’un « amour pour le livre, l'écriture et l'art ». En conséquence, joignant l’utile à l’agréable il a écrit un texte intitulé « Les Bédouins d’Israël menacés par un plan d’expulsion de leurs terres ».

A se fier aux termes qu’il emploie, Israël est un état que tout être normalement constitué se doit de détester !

Ainsi, au sein de ce pays assure t-il, existerait une « population arabe vivant sous un statut de citoyens Israéliens déplacés à l’intérieur d’Israël ». A savoir les bédouins ! Individus se portant toutefois volontaires pour servir dans l’armée…qui les aurait ‘’déplacé’’.

Ceux-ci « Après le conflit de 1948, la plupart des Bédouins du Néguev ont dû fuir ou ont été chassés et déplacés ». Rien d’autre que du recyclé !

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.

La vallée du Jourdain étant « stratégique du fait de la frontière avec la Jordanie et représentant l’essentiel des terres agricoles » celle-ci « devint un des projets les plus importants de la colonisation juive ». Le Juif étant ce qu’il est, le quidam normalement constitué imaginera aisément ‘’l’avidité’’ de celui-ci à « coloniser » son propre territoire ainsi que la ‘’souffrance’’ des bédouins en résultant, nomades par excellence.

Aux bédouins, nous apprend Walid, a été cependant proposé un regroupement et une attribution de « terres constructibles, l’accès à l’eau, à l’électricité, aux routes, au soutien médical et aux écoles ». Ce qui a satisfait tout de même une moitié de cette population nous informe l’auteur.

L’autre moitié n’ayant pas accepté cette offre fut donc « parquée à l’intérieur d’une zone de ‘’camps’’ considérés illégaux : la ‘’Zone Fermée’’ ». Pas moins ! Le lecteur ne saura pas si des kapos gardent ces « camps » !

A tout cela s’ajoute des sous-titres très parlant tel « La mise en route du processus de ségrégation », ce qui serait somme toute normal pour un état dit « d’apartheid », mais aussi des citations laissant entendre que l’Etat d’Israël n’est pas souverain dans ses propres frontières, reconnues par la communauté internationale, et ne possédant pas ce droit régalien de l’aménagement du territoire devant servir l’intérêt de la collectivité nationale.

Un droit existant dans le pays, mais pas seulement, hébergeant l’auteur de cette prose indigeste et donnant à l’administration française l’autorisation de préempter toutes propriétés dans l’intérêt du bien collectif et, donc, de déplacer les populations gênantes.

Si dans l’intérêt de l’information du public il y aurait beaucoup à dire sur le sujet, la façon de former les lecteurs à la haine du juif israélien, quoi qu’il fasse, est devenue la règle pour la plupart des médias européens.

Rue89 n’y déroge pas ! Il se plie à l’air du temps !

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Rien de nouveau sous le soleil de Pierre Haski cher Victor !
A côté des propos délirants tenus au sujet d'Israel, il y a les fameux commentaires et "commentateurs".
Ainsi, une certaine "Lifka" qui défendait de façon posée et magistrale le point de vue israélien sans jamais se départir de la courtoisie a été tout bonnement virée par le modérateur.
Je ne connais pas personnellement cette remarquable Lifka mais le débat est mort depuis...si débat véritablement il y avait.

Voyant sans doute que Rue89 était discrédité sur son lamentable discours anti-sioniste, le Nouvel Obs qui a acquis le site d'Haski a donné de la voix à de vagues "experts" sur la question dans ses pages rebonds (ou plus pour employer leur terminologie).

Expert dans le nouveau lexique journalistique de gauche veut dire avec un patronyme arabe et/ou affublé de titres tels que "docteur en Science Po" ou encore "géopolitologue".

Cela mériterait un livre entier qui serait d'un drôle si nous pouvions répertorier toutes ces imbécillités néo-journalistiques faisant la part belle à de sombres commentateurs.

Aujourd'hui, on a trouvé plus fort que la presse de gauche pour vilipender Israel : celle de l'extrême-droite comme le bd Voltaire de Jamet et Robert Ménard. C'est du très lourd dans le genre.

Il semblerait que certains sites sionistes aient enfin goûté le peu de cas qu'il faut faire d'alliances nauséabondes ! J'espère que vous m'aurez comprise.
Il ne s'agit pas de se couper d'alliances nécessaires mais pas au prix de notre âme et encore moins de notre judaïsme.

A vous relire Victor !

Nina

Anonyme a dit…

Chère Nina,

Etant un ancien blogueur de Bivouac-Id et ayant souvent aussi posté sur Fdesouche(là, c'était chaud pour moi et d'autres juifs qui s'y sont risqués), et ces deux sites ayant disparus, que reste t'il a part quelques isolés comme Guillaume Faye qui se sont coupés de leur base identitaire pour essayer en désespoir de cause de chercher une alliance au sein des milieux sionistes américains?
Merci de m'en informer.

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Un pseudo pour la prochaine fois.

Anonyme a dit…

Cher Victor,

Je ne désire pas me dérober, loin s'en faut mais je n'ai pas trouvé de lien pour indiquer mon pseudo parmi la liste proposée
"sélectionner un profil" je n'ai trouvé qu'anonyme" n'ayant pas de site ni de blog.
Quelle est la marche a suivre svp?
Merci

Victor Perez a dit…

Il vous suffit juste de signer votre texte par un pseudo.