mercredi 7 janvier 2009

La lâcheté occidentale

Mais qu’est-ce donc qui fait courir les diplomates européens vers le Proche-Orient ? Invariablement pas la survie d’Israël au milieu d’un monde hostile, mais plutôt sa condamnation politique systématique suivi d’un espoir toujours renouvelé de pouvoir freiner son droit régalien à la légitime défense, faute d’une communauté internationale digne de la charte onusienne devant régir les relations entre les pays. A nouveau, et suite aux représailles israéliennes dans la bande de Gaza, une délégation de la présidence européenne ainsi que le président français ont œuvré pour un cessez le feu épargnant physiquement, de fait et principalement, un groupe de terroriste reconnu comme tel par la civilisation occidentale.

Pourquoi donc un tel acharnement envers Israël dès lors que celui-ci agit comme le ferait n’importe quel autre pays de par le monde ? L’éthique en plus ! Pourquoi ce ‘’ traitement de faveur ’’ qui n’a pour objectif que de favoriser une autre confrontation ultérieure et inexorablement de nouvelles victimes de part et d’autre ? Une seule réponse à cette interrogation vient à l’esprit. La peur d’une guerre de civilisation entre le monde occidental installé dans le confort de la consommation à tout va et la communauté musulmane pétrie d’idéologies mortifères rappelant une époque médiévale peu reluisante au niveau des droits de l’homme.

Mais si ces chancelleries s’inquiètent tant malgré leur supériorité technologique, c’est que cette dernière serait inefficace sur le plan intérieur. A croire la « déléguée de la Palestine » auprès du Conseil européen Leila Shahid, -chacun sait combien il est ‘’difficile’’ de ne pas la croire- il y aurait près de vingt deux millions de musulmans en Europe. Véridique ou non, une multitude qui fait peur aux dirigeants des diverses chancelleries et les obligent à composer avec les individus les plus radicaux, de plus en plus barbus, polygames à souhait, revendiquant la charia comme mode de vie et rechignant à s’intégrer aux valeurs des pays hôtes.

Une peur palpable lors de chaque manifestation de rue par la violence des propos exprimés mais aussi par les dégâts occasionnés par les plus extrémistes d’entre eux. Une peur qui oblige les chancelleries à nier la culture violente, l’antisémitisme et le racisme à l’encontre de l’infidèle qui suintent au travers des diverses expressions de cette tranche de la communauté. Une peur qui les contraint à rechercher invariablement un hochet qui calmerait leur rage et leur haine.

Ainsi, tel un os jeté au chien qui va mordre, Israël est considéré par la plupart des gouvernements européens comme le fautif tout trouvé de cet état de fait ! Comme responsable de toute dégradation future au sein de ces mêmes nations mais également au plan international ! Un état d’esprit à l’encontre d’une démocratie qui a permis à Nicolas Sarkozy -qui se prétend pourtant ami de l’état juif- de parler de ‘’disproportion’’ des représailles israéliennes et à la délégation européenne de les définir comme une « guerre offensive ». Un refus de l’évidence qui s’apparente à un rejet de la défense des valeurs universelles qui ferait se retourner dans leurs tombes ceux qui se sont battus pour les imposer et faire avancer le statut de l’humain. Un asservissement envers les pays de l’OCI qui ne voient l’avenir de la planète qu’à travers leur mode de vie.

Si l’on peut comprendre cette lâcheté et ce rejet égoïste de combattre pour autrui, tout au moins pour celui qui vous ressemble, on ne peut douter que la carcasse juive jetée en pâture à l’Islam conquérant ne rassasiera pas une communauté ayant un mal de vivre et une dent à l’encontre de ceux qui ont tout. Si le déshonneur fait, pour le moment, œuvre de politique occidental, il est à craindre que celui-ci sera suivi d’une guerre de religion ou, pire, d’une abdication pure et simple de la part du monde occidental.

7 commentaires:

popi soudure a dit…

VOTRE ARTICLE EST D UNE LUCITE IMPLACABLE....! LEILA "marthir" a soulevée le lievre en parlant de la menace eventuelle de 22 millions de muslims en europe et encore je pense que l on est lion du compte ! rien qu en france , ou j habite , il y a une estimation de 14 a 18 millions d emigrés (dont la majorité musulmane ) , donc avec l allemagne au moins 5 millions , le chiffre semble plus que correct malheuresement ! et n oublions pas qu il y a p^lus de 22 pays européens ....!;;...l islam a trouvée sa cinquieme colonne et les médias et gouvernements l on BIEN compris ! la dhimmitude guette l europe .... SOUHAITONS QU ELLE NE DEVIENNE PAS EURABIA;........ §

Fox a dit…

Vous savez Victor, nous vivons aujourd'hui dans un monde aux valeurs inversees. L'Art degrade est prime et recompense et l'Art esthetique est meprise et detruit par la critique.

Les gens aiment les films qui finissent mal, ou le heros s'en prend plein la gueule, ou les mechants gagnent et ou il n'y a surtout pas de morale (je n'aime pas non plus la morale trop nian-nian). Ca ne me gene pas que des films finissent mal ou que le mechant gagne de temps en temps, car c'est la realite. Mais certains ne se repaissent que de ce genre-la ! destructeur !

Donc les gens trouvent le Hamas, le Hezbollah, les taliban sympas meme s'ils pretendent le contraire.

Il y a quand meme des racines du mal implantees dans la societe.

ariella r a dit…

Le drame de la société occidentale résulte surtout du fait qu'il s'agit d'une société non seulement embourgeoisée et rassasiée mais vieillissante contrairement à l'énergie de la jeunesse des pays arabo-musulmans dont la natalité est dix fois plus importante que celle des occidentaux.

Les occidentaux sont confortablement installés dans des appartement vastes mais vidés d'enfants et remplacés par des caniches ridiculement pomponnés. Ils ne désirent qu'une seule chose, c'est qu'on les laisse ronronner au soleil avec un programme de vacances en prévision et le coups d'œil semi-attentif sur les valeurs boursières quotidiennes.

Anonyme a dit…

La Bible est relativement claire au sujet de tout ce qui se passe au moyen orient. Tout lecteur attentif de la Bible comprend parfaitement ce qui s'y passe et Se qui finira PAR ARRIVER INELUCTABLEMENT. "Quant les hommes appelleront le bien mal et le mal bien, alors viendra la fin des temps " !!!
On approche !!..........

FoxRenard a dit…

Ariella, ce que vous dites a propos des enfants decroissants en Occident est juste. Mais les enfants que nous avons, nous les cherissons. Les enfants des pays arabo-musulmans, qui eux s'accroissent, servent de chair a canon. Aussi, ne faites pas passer les pays arabo-musulmans comme energiques ou dynamiques. En traitant leur futur (les enfants) de la sorte, ils sont dans un etat de bien plus grande degenerescence que l'Occident.

Mais c'est vrai que l'Occident devrait plus reformer une communaute unie que des individualites. C'est pourquoi les valeurs pronees par la droite republicaine aux USA comme les valeurs familiales, par exemple, ne sont pas ringardes comme le pretend la gauche. Et quand on sait qu'il y a environ 200'000 avortements par annee en France, avortement qui est considere comme acceptable par toutes les gauches occidentales, on se dit qu'il n'y a pas besoin d'etre un catho hysterique pour comprendre les mefaits de l'avortement a outrance dans nos societes occidentales.

Ca me fait rire tous ces petits gauchos-bobos qui pleurnichent sur le sort de ces pauvres enfants palestiniens mais qui ne trouvent rien a redire sur la quantite phenomenale d'avortements annuels dans leur propre pays (qu'ils haissent)...

ariella r a dit…

Personnellement je ne fais aucun lien entre le droit légitime accorde à toute femme de choisir d'enfanter ou d'avorter. C'est un acquis et je ne propose nullement de reconsidérer la chose.

La situation présente de l'Occident embourgeoisé jusqu'à la moelle et qui refuse de se laisser distraire pour regarder en face les tracas qui finiront bien par s'abattre sur lui, même s'il choisit aujourd'hui de les ignorer, m'inquiète bien plus.

Lorsque je parlais de sociétés arabo-musulmanes énergiques parce que plus jeunes, je ne voulais évidemment pas souligner une créativité et un dynamisme nuls car inexistants mais plutot parler de ces sociétés vivantes par la natalité mais inefficaces car enfermés par des régimes dictatoriaux abusifs (ou par une mauvaise intégration dans leur pays adoptif) et qui par conséquent, sont disposés à suivre et combattre avec vigueur au nom d'une idéologie même radicale et dévastatrice.
Les occidentaux ne sont évidemment pas prêts à suivre car ils ont un autre programme plus alléchant et si Israël dérange en faisant du remous au PO, il faudra donc faire taire rapidement l'intrus... et c'est ce qu'ils font.

FoxRenard a dit…

"Personnellement je ne fais aucun lien entre le droit légitime accorde à toute femme de choisir d'enfanter ou d'avorter. C'est un acquis et je ne propose nullement de reconsidérer la chose."

1-Les moyens de contraceptions actuels sont infinis donc non a l'avortement comme moyen de contraception.

2-Un foetus n'est pas une tumeur !

3-Il me semble qu'il y a aussi un pere qui a son mot a dire, l'enfant n'etant pas une exclusivite de la femme qui aurait droit de vie et de mort !

4-Pauvre "civilisation" !