lundi 18 novembre 2013

Lorsque l’AFP ampute le discours de François Hollande

Chargée de collecter, vérifier, recouper et diffuser l'information, sous une forme neutre, fiable, et utilisable directement par tous types de médias, l’Agence France Presse (AFP) s’est vu, cependant, attribuer, au fil du temps et du conflit israélo-arabe, le sobriquet d’Agence France Palestine. Si d’aucuns avaient encore le moindre doute quant à l’aversion, sinon plus, qu’éprouve l’AFP envers l’état du peuple juif, celui-ci, à coup sûr, s’effacera à la lecture de la retranscription du discours du Président français en visite d’état en Israël faite par cette agence et reprise par la quasi-totalité des médias.

François Hollande, à l’issue de son entretien avec le Président israélien Shimon Pérès, a fait une déclaration. Après avoir fait un petit tour d’horizon sur les relations franco-israéliennes et les problèmes régionaux, il en vient à aborder le sujet du conflit israélo-‘’palestinien’’.

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.

« Il y aura des gestes à faire, de part et d’autre. Des gestes du côté israélien ont commencé d’être produits – la libération des prisonniers – d’autres sont attendus, notamment sur la colonisation. Et puis, il y a des gestes du côté palestinien. J’en parlerai avec Mahmoud ABBAS »



Si du côté israélien les gestes antécédents de bonne volonté sont actés et les futurs entérinés par le gouvernement, nul ne peut prétendre de même en ce qui concerne l’Autorité palestinienne (AP). Voire, nul ne peut lister ceux qui seraient prévus de sa part ! Devant cette carence éternelle, François Hollande s’est, selon ses dires, engagé à en parler lors de sa future rencontre avec le chef de l’AP. Ce qui serait, évidemment, une première et devrait faire la une de toute agence de presse qui se respecte.

Décision qui a cependant déplu à l’AFP !

Dans une vidéo retraçant ce discours et intitulée «Israël: Hollande attend des "gestes" sur la colonisation » (bien que plusieurs sujets aient été abordés lors de cette déclaration un titre différent aurait étonné de sa part), les ciseaux ont donc agit sur le sujet du conflit. C’est ainsi que la citation reprise ci-dessus a été sectionnée de l’exigence présidentielle envers la partie ‘’palestinienne’’.


Exit donc les « gestes du côté palestinien » tant attendus qui, seuls, pourront faire avancer la résolution de ce conflit. L’agence a donc décidé arbitrairement que les lecteurs n’ont pas à être informés de cette intention présidentielle.

Selon un récent rapport européen l’antisémitisme a augmenté en Europe. A n’en plus douter, l’Agence France Palestine, par sa désinformation systématique consolidant le paravent de l’antisionisme, en porte une très large responsabilité !

5 commentaires:

Norbert a dit…

Peut être que François Hollande veut en parler avant avec Mahmoud Abbas. Il me semble que c'est ce qui a été dit.

On le saura donc aujourd'hui.

Norbert

Norbert a dit…

Bon, Hollande demande l'arrêt complet de la colonisation et dit aux palestiniens, semble t il, qu'il va falloir céder sur le droit au retour.

Est ce recevable par les deux partis ?

Norbert

Victor Perez a dit…

Norbert,

J'apprécie le "semble t-il" !!!!!!!!!

Norbert a dit…

B Netanyahou colonise tout ce qu'il peut et rien ne change. Ainsi va le monde.

On verra ce que feront les USA en janvier. Auront ils le courage nécessaire ?

Deux pays pour deux peuples, ça ne doit pas être si difficile que ça !

Norbert

Victor Perez a dit…

Norbert,

J'apprécie aussi le "B Netanyahou colonise tout ce qu'il peut" !

Selon l'AP elle-même, la "colonisation" représente 1.9% du territoire de la Judée et de la Samarie.

Plutôt que de réciter bêtement ce que rapporte la propagande, je vous invite à réfléchir sur le sujet et sur la raison de l'AP de refuser, par exemple, de reconnaître Israël comme état du peuple juif.

C'est même pour cette raison que les pays arabes ont déclaré en 1948 à ce jeune pays la guerre .