mercredi 13 novembre 2013

La propagande ‘’palestinienne’’ en action démentie par Google

On se souvient de la petite vidéo, faite par l’ex-Vice ministre des Affaires étrangères israélien Danny Ayalon, désireuse d’expliquer simplement les raisons du conflit israélo-arabe. Petit film qui a fortement déplu à la partie arabe qui a chargé deux charmantes jeunes filles de s’introduire, par les prouesses de la technique, en son sein afin de corriger la ‘’propagande’’ israélienne.

Une ‘’correction’’ qui laissera le spectateur, doté d’un minimum de réflexion, plié en quatre !

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.

« Je ne sais pas ce que tu as fumé Danny, mais essaies-tu de me dire que, moi palestinienne, je n’existe pas ? Tu veux dénier que mes ancêtres ont existé ?» interroge la ‘’candide’’ jeune fille dans cette vidéo reprise en main.

Sûre de son fait, et de l’éducation qu’elle a reçue, elle assure que « La Palestine est le nom qui a été utilisé pour décrire la zone entre la Méditerranée et le Jourdain aussi loin que 450 avant l’ère chrétienne ». Et pour enfoncer le clou au plus profond de la cervelle des étourdis n’ayant pas appris leur catéchisme : « Un homme dont vous avez sans doute entendu parler, né à Bethléem, une ville de Palestine…Attendez, est-ce que Jésus n’était pas palestinien ? ».

Avec de tels arguments, qui peut rivaliser ? Danny Ayalon peut aller se rhabiller !

Sauf que le spectateur plié en quatre, mais remis de ses émotions, s’interroge encore si Jésus n’est pas le dernier des ‘’Palestiniens’’, faute de tout autre indice démontrant un quelconque passé du ‘’peuple palestinien’’, en Palestine ou ailleurs ?

Ngram Viewer est une application linguistique proposée par Google, qui permet d’observer l’évolution de la fréquence d’un ou de plusieurs mots ou groupe de mots à travers le temps. Au vu des résultats donnés aux propositions « Palestine », « Juifs palestiniens » et «Arabes palestiniens », dans les langues dominantes telles l’anglais, le français et le russe, l’impression première de la ‘’disparition du peuple palestinien’’ depuis Jésus se confirme fortement !

Aussi loin que l’on remonte dans les siècles, on retrouve, au plus tôt, l’usage du terme « Palestine » en français et à partir de 1627. Le groupe de mots « juifs palestiniens» est aperçu, quant à lui, dans des ouvrages en anglais à partir de 1826 alors que « arabes palestiniens » l’est en russe mais pas avant 1894, 1898 en français et 1911 en anglais. Ce qui fait très juste pour crier que le ‘’peuple palestinien’’ est un ancien peuple dépouillé de son territoire !

Conclusion qui nous confirme soit que le monde intellectuel planétaire des siècles précédents a ignoré le passé de ce ‘’peuple’’ depuis la crucifixion de Jésus le ‘’palestinien’’, ou que celui-ci n’existe depuis qu’en réaction au désir exprimé et légitime du peuple juif de faire renaître son ancienne patrie en Palestine à la fin du XIX siècle. Un peuple, quant à lui, dont on retrouve la trace, au fil du temps, sur ce territoire mais aussi à travers la planète entière.

Cette pitoyable tentative de la communication arabe démontre, si besoin était, qu’elle est aux abois et que les arguments utilisés par Danny Ayalon touchent justes !

************************************************************************

Voir la réponse de Danny Ayalon : Rebuttal The real truth abut Palestine

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Ca veut rien dire ngram viewer. En français Israël apparait en 1583 et Palestine en 1550.

La Palestine romaine devrait apparaître au moins dans les livres historiques et Israël au moins dans la Bible puisque c'est le même mot que l'Etat actuel.

Victor Perez a dit…

Anonyme,

Après vérification Palestine apparaît en 1627 et Israël en 1661. Vous avez donc apparemment mal lu.

Prochain commentaire avec un pseudo.

Herman a dit…

https://books.google.com/ngrams/graph?content=Palestine&year_start=1500&year_end=2000&corpus=19&smoothing=3&share=&direct_url=t1%3B%2CPalestine%3B%2Cc0

https://books.google.com/ngrams/graph?content=Isra%C3%ABl&year_start=1500&year_end=2000&corpus=19&smoothing=3&share=&direct_url=t1%3B%2CIsra%C3%ABl%3B%2Cc0

Dans tous les cas ça ne change rien. C'est du pipeau. Ces mots étaient utilisés bien avant.

L'anonyme du dessus qui ne s'est pas présenté tout à l'heure

Victor Perez a dit…

Herman,

Cette différence s'explique, je viens de le découvrir, par l'emploi de la majuscule.

Ceci dit, s'il est vrai qu'Israël et Palestine sont des termes employés il y a longtemps, mon article voulait juste démontrer que le "peuple palestinien" n'a pas laissé de trace depuis Jésus le "palestinien".

Justicien, a dit…

Malheureusement, compte tenu de l'inculture régnante ou de la mauvaise foi tout simplement, la légende encore une fois risque de l'emporter sur la réalité.
Jésus n'est-il pas la preuve d'une légende tournée en preuve contre un Peuple qu'il n'a jamais renié mais que d'autres au cours des siècles lui ont fait renier pour mieux effacer la matrice de leur propre histoire transformée et inventée.
L'Homme a toujours préféré la légende à la réalité moins rose.