jeudi 14 novembre 2013

La vision idéologique de Charles Enderlin

Certains s’interrogent sur les raisons de la poussée de l’antisémitisme en Europe et principalement en France. Une hostilité systématique envers les Juifs cachée sous le paravent d’un antisionisme développé dans les médias nationaux par la bouche et/ou les écrits des journalistes à demeure, ou envoyés, en Israël.

L’envoyé permanent de France 2 à Jérusalem, pourtant juif, israélien et, paraît-il, ayant fait son service militaire ne déroge pas à la règle de ses employeurs. Charles Enderlin en bon petit soldat de la guerre larvée qui se joue contre l’Etat du peuple juif a une idéologie à soutenir.

La logique et le bon sens ont, vraisemblablement, déserté sa réflexion !

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.

Dans un texte intitulé « La vision de Netanyahu », publié dans son blog, il confirme que tout le mal vient des Israéliens ! Il nous affirme qu’il « sera quasi impossible d’évacuer cent mille colons installés au cœur de la Cisjordanie, les 260000 autres étant regroupés dans des blocs d’implantations. En admettant que cela se fasse, resterait le problème de Jérusalem Est (…) »

L’évacuation de tous les Juifs est donc une obligation ? Imaginer un israélien vivre en « Palestine » entant que citoyen de ce pays serait donc irraisonnable ? A bien comprendre, un état judenrein ne le gênerait pas ! Si par mégarde les Israéliens réclameraient l’équivalent, et donc le départ de tous les arabes israéliens, il ne sera sans doute pas le dernier à crier au racisme !

« En admettant que cela se fasse, resterait le problème (…) de l’esplanade des saintes mosquées. Le Mont du Temple pour le Judaïsme et le Haram al Sharif, de l’Islam. Ni les Juifs, ni les Musulmans ne sont prêts à renoncer à leurs lieux saints ».

Faut-il lui rappeler qu’Ehud Barak puis Ehud Olmert, dans leurs propositions de paix en 2000 et 2008, ont accepté de partager l’administration et la propriété du Mont du Temple ? Parallèlement, n’est-ce pas le monde musulman qui refuse à ce jour de reconnaître tout lien entre ce lieu et le Judaïsme ?

Comment expliquer ce ‘’petit oubli’’ de la part de ce ‘’grand professionnel’’ ?

S’en suit une citation de tous les membres du gouvernement qui sont en faveur de l’annexion de « la Cisjordanie appelée  ‘’Judée Samarie’’ ». Ceux qui auront noté les guillemets autour de « Judée Samarie » s’interrogeront sur la provenance du terme Cisjordanie et les raisons des ‘’Palestiniens’’ de ne pas se dénommer, en conséquence, Cisjordaniens ou WestBankiens dans la langue de Shakespeare. Ils ne pousseront cependant pas le ridicule à rappeler à l’envoyé permanent de France 2 qu’en revanche « Juif » vient étymologiquement du terme « Judée ».

Comment expliquer de nouveau ce ‘’petit oubli’’ commis par ce ‘’grand professionnel’’ et sa réprimande subliminale de l’emploi de ces termes par les représentants du peuple  juif ?

« Reste Benjamin Netanyahu. Veut-il un accord ? Apparemment oui, mais à ses conditions. Que l’OLP reconnaisse Israël comme l’état du peuple juif. Que Jérusalem réunifiée reste sous la souveraineté israélienne. Que le Jourdain soit la frontière de sécurité d’Israël et que les négociations ne se déroulent pas sur la base de la ligne d’armistice de 1948. Toutes choses que les Palestiniens rejettent ».

Et que le journaliste ne condamne pas !

Ainsi, est aberrant pour ce dernier l’exigence de la reconnaissance de l’Etat d’Israël comme état du peuple juif ! Ce ‘’professionnel’’ ne poussera pas son intelligence à étudier les raisons de ce rejet ni a se souvenir que l’Olp exige le retour de centaines de milliers de « réfugies » au sein même de cet état ! Ce qui n’incitera pas, évidemment, les Israéliens à remettre leur sécurité à cette gentille ong si avide de libérer la Palestine de toute présence de Juifs. Y compris de Jérusalem, la ville qui n’est pas citée une seule fois dans le livre saint de l’Islam. Avec tout cela comment ne pas comprendre que les Israéliens, impatients d’une frontière sûre telle que l’exige la résolution 242, revendiquent que les négociations ne se déroulent pas sur « la base de la ligne d’armistice de 1948 » ? 1948 ? Quel lapsus révélateur !

Comment expliquer cette nouvelle ‘’gaffe’’ commise par ce ‘’grand professionnel’’ ? L’idéologie fétide qui l’anime aurait-elle pris définitivement le dessus ? Une doctrine qui assure, sur le dossier iranien, qu’il « ne faut donc pas se leurrer, le chef du gouvernement israélien  fera tout pour empêcher la conclusion d’un accord intérimaire à Genève qui ne comprendrait pas au moins l’arrêt total de l’enrichissement de l’uranium en Iran et l’arrêt de la construction du réacteur à eau lourde d’Arack ».

Toutes choses, évidemment, qui n’ont rien à voir avec la production de bombes nucléaires ! L’absurde est poussé ici jusqu’à reprocher au Premier Ministre de ne pas faire confiance en des dirigeants qui ont menti à la communauté internationale depuis plus d’une décennie. « Netanyahu fait feu de tout bois. Il demande aux lobbys pro-israélien et à ses alliés républicains, à Washington, de faire pression sur l’administration Obama afin de maintenir les sanctions internationales imposées au régime de Téhéran ».

Les démocrates, alliés d’Israël, sont étrangement oubliés ! N’est-ce pas, cependant, le président démocrate de la commission des Affaires étrangères du Sénat, Robert Menendez, qui, après avoir blâmé « la liste de tromperies perpétrées par l'Iran » en une décennie de pourparlers sur son programme nucléaire, a écrit dans le journal USA Today que de nouvelles sanctions seraient « une police d'assurance nécessaire » pour garantir que Téhéran négocie de bonne foi ?

Il semblerait donc que même les alliés démocrates d’Israël font « feu de tout bois » !

Comment, là encore, expliquer cette si mauvaise ‘’analyse’’ commise par ce ‘’grand professionnel’’ ?

A trop vouloir démontrer, Charles Enderlin a illustré au final, par son texte, toute sa vision idéologique anti-israélienne. Ce n’est effectivement pas sur son blog ni sur les médias où ils travaillent qu’il exposera la vision du Président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, toujours détenteur de son nom de guerre Abou Mazen.


Une vision qui ne comprend pas le droit du peuple juif à l’autodétermination sur la terre ancestrale. Un ‘’détail’’, sans doute, que n’ont pas à connaitre les téléspectateurs !

6 commentaires:

Anonyme a dit…

A voir les commentaires, le "Enderlin bashing" n'est plus aussi payant depuis que P. Karsenty a été condamné par la justice pour diffamation.

http://geopolis.francetvinfo.fr/charles-enderlin/wp-content/blogs.dir/77/files/2013/07/arret-2-END-PK-du-26-6-13.pdf

Fred

Victor Perez a dit…

Fred,

Karsenty a fait appel en cassation. Ce qui démontre que votre conclusion est simpliste.

Mais apparemment elle vous fait plaisir. Tant mieux pour vous et tant pis pour les téléspectateurs qui se font manœuvrés par un idéologue et le service public qui l'emploie.

Anonyme a dit…

Ah. Il a changé d'avis, de logique.

Comme tout au long de l'affaire, ça ne m'étonne pas plus que ça.

Enfin libre à vous de commenter tous les billets du blog d'Enderlin, de parler de tous ses livres et tous ses reportages.
Votre mauvaise foi, guidée par une idéologie très hésitante sur cette affaire, se voit tellement que finalement vous lui faites de la pub.

Bonne continuation

Fred

Victor Perez a dit…

Fred,

Je vois bien que ma liberté de "commenter tous les billets du blog d'Enderlin, de parler de tous ses livres et tous ses reportages" vous agace.

Je vais donc poursuivre ne vous en déplaise.

Victor Perez a dit…

Fred,

Soyez gentil, restez avec vos certitudes et encombrez d'autres blogs que le mien avec. Vos stupidités ont déjà été diffusées ici et suffisent à vous cataloguer.

Par ailleurs, si ma prose vous déplaît nul ne vous oblige à la lire. Rabattez vous, par exemple, sur le site d'Enderlin, il adore et publie les commentaires où est souhaitée l'éradication d'Israël.

Victor Perez a dit…

Fred,

Vous n'êtes pas même capable de lire le commentaire situé sous l'article d'Enderlin, sujet du mien ci-dessus, espérant l'éradication d'Israël et vous avez la prétention de venir me livrer votre "analyse"

Ne vous sentez vous pas grotesque ?