samedi 23 octobre 2010

Charles Enderlin et France 2 sur la sellette

Le bureau du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, à travers le Directorat National de l’Information, a diffusé le 21 octobre dernier son avis  sur ce que l’on nomme aujourd’hui « L’Affaire Mohamed A-Dura ». Un enfant ‘’palestinien’’ de la bande de Gaza qui aurait été, selon le journaliste de France 2 Charles Enderlin, assassiné par l’armée israélienne le 30 septembre 2000. Un ‘’meurtre israélien’’ qui a fait les beaux jours des médias internationaux et « servi de prétexte a certains pour inciter à  la haine, à l'antisémitisme et à la violence contre des israéliens ». L’Intifada armée et l’assassinat de Daniel Pearl par Al-Qaïda, parce que juif, en sont des preuves évidentes.

Le point de vue officiel israélien est sans appel pour la chaîne France 2 ainsi que pour son envoyé permanent.

Il soulève « des doutes sur le bien-fondé  des affirmations de la chaine française FRANCE 2, telles qu'elles ont été diffusées le 30 septembre 2000, et selon lesquelles l'enfant aurait été touché par des tirs en provenance du poste de l'armée israélienne au carrefour de Netsarim, visant l'enfant et son père Jamal ».

Il évoque les méthodes « par lesquelles les palestiniens ont créé et mis en scène des événements médiatiques au service de leur propagande; d'ailleurs, le journaliste à l'origine du reportage Al Dura avait admis dans un documentaire être au courant de ces pratiques palestiniennes ».

Il précise « qu'il était faux de faire endosser la responsabilité dans l'affaire Mohammed Al Dura à Tsahal et à l'Etat d'Israël. Les éléments révélés réfutent les assertions qui avaient alors été émises à l'encontre des israéliens, et que les médias internationaux, FRANCE 2 en tête, n'avaient jamais soumises à examen approfondi en leur temps ».

Enfin, il rappelle que « l'incident avait fait l'objet d'une enquête scrupuleuse par Tsahal. L'enquête, comprenant des tests de lignes de feu, des expertises balistiques, l'analyse de la documentation de l'incident etc., avait constaté l'impossibilité de démontrer de manière claire et nette l'identité de la personne qui aurait atteint le jeune garçon. A ce moment la déjà, la thèse d'un tir de Tsahal avait été sérieusement mise en doute ».

A ces quatre points, Charles Enderlin a répondu à sa façon sur son blog. Non pas en admettant son erreur, mais en considérant que le point de vue officiel israélien n’était que « la troisième étape du modèle de la théorie du complot développé par le chercheur britannique David Aaronovitch : ‘’Des personnages de premier plan apportent leur caution à la découverte de la vérité’’ ». Ici, des proches du Premier ministre et un complot qui le vise, évidemment.

Il ne s’agit pas ici de décortiqué sa réponse mais de comprendre combien il tourne autour du sujet aux fins d’éviter de se confronter aux réalités.

Ainsi, à l’accusation que France 2  n’avait jamais soumis à examen approfondi les assertions émises à l’encontre des Israéliens, Enderlin assure que « L’armée israélienne n’a JAMAIS demandé à France 2, de participer à une enquête quelconque. Nous l’aurions accepté à condition qu’elle se déroule selon les critères internationaux d’indépendance et de sérieux et avec un suivi juridique, voire judiciaire » (sic).

Sauf à apprécier les conditions émises à l’égard de l’état d’Israël où la Justice s’écrit avec une majuscule et les commissions d’enquêtes ne sont décriées par aucune opposition, on se rappellera les promesses du précédent président de France Télévision, Patrick de Carolis, de tenir sur le sujet une commission d’enquête conjointe avec le Crif. Un Crif  qui affirme que « Les raisons qu’il (Charles Enderlin) donne (dans son dernier livre) du blocage de la commission d’enquête demandée par le CRIF à France 2 sont fausses ».

Une accusation claire et nette non dénoncée à ce jour.

Autre point important. Le point de vue officiel israélien rappelle l’enquête de Tsahal sur le sujet affirmant la forte probabilité que l’enfant « aurait été atteint par le feu nourri des Palestiniens émanant au même moment à partir de plusieurs sources, dont certaines étaient proches de l'endroit où se tenaient le jeune garçon et son père ».

Assertion tenue, rappelons le, suite à l’investigation de Tsahal.

Charles Enderlin, suite à ‘’l’enquête’’ qu’il a probablement tenue avec son assistant Talal Abu Rahma (alors seul sur les lieux de l’incident), est d’avis différent.

Ainsi, lors d’un entretien de promotion de son dernier livre sur France 24 , il assure à la 3.20 minute, qu’au moment de la mort de l’enfant « il n’y avait pas de tirs croisés à ce moment là, (…) pas de tirs qui partaient en direction de la position israélienne, il n’y avait que des tirs qui venaient vers le père et le fils, il n’y avait donc pas de tirs croisés en ce moment là ».

Chacun comprendra aisément qu’il n’a point de doute quant à la nationalité du ‘’meurtrier’’.

Charles Enderlin n’est plus à un mensonge ou une approximation près. Il est devenu, contre son gré, une icône d’un combat anti-israélien où le politiquement correct mène la danse. A ce jour, les téléspectateurs de France 2, pour ne parler que d’eux, ne connaissent toujours pas les griefs portés contre leur journaliste. A l’heure où sont écrites ces lignes, aucun média francophone n’a repris dans ses colonnes l’avis officiel du bureau du Premier ministre.

Cependant, la muraille qui le protège actuellement est entrain de se fissurer. L’actuel gouvernement israélien ne pourra en rester là, et devra tôt ou tard réclamer de la chaîne française une correction, sinon une commission qu’elle ne pourra refuser.

************

D'autres articles sur Charles Enderlin par le module de recherche Google sur la page d'accueil de ce blog

20 commentaires:

Anonyme a dit…

BONJOUR A TOUS
COMMENT PEUT TON DONNER DES DETAILS SUR UN EVENEMENTS SANS ETRE PRESENT SUR LES LIEUX ET AVOIR VU DE SES PROPRES YEUX LES FAITS?????????
BRAVO ARLETTE CHABOT (n'est plus la directrice de l'INFORMATION POLITIQUE SUR A2) A ETE REMERCIEE ELLE QUI C'EST EVERTUEE A DIRE Qu'ELLE AVAIT LES PREUVES DE LA MORT DE CET ENFANT MAIS QUI NE LES A JAMAIS MONTRE SAUF A 2 JOURNALISTES QUI NON FAIT AUCUN COMMENTAIRES A CE SUJET

geneghis a dit…

Pourquoi s'en prendre à des faits qui ont plus de dix ans maintenant.
Qu'importe d'où venait la balle. Cet enfant était au mauvais endroit, au mauvais moment.
C'était un accident et non un meurtre planifié.
Pourquoi remettre cette bien triste histoire sur le tapis alors que la lutte continue de faire des morts.

Victor PEREZ a dit…

Geneghis,

Cela a une énorme importance. La vérité doit être dite aux fins de ne pas permettre à la haine anti-juif de se propager par ce motif.

Anonyme a dit…

Bonjour,
Cette affaire Al Dura, de quelques façon qu’on la regarde est une vilaine affaire !

En effet, vraie ou fausse, il était évident et prévisible, qu’elle allait provoquer animosité et belligérance, entre des communautés. Ceci dans tous les Pays où elle allait être diffusée. Alors pour un SCOOP, un journaliste, dans un conflit, où déjà il n’en faut pas beaucoup pour attiser les tensions, n’hésite pas, fier et sûr de lui, de ramener ces images et de les commenter avec le ton que l’on connait. Condamnant d’avance ! Juge et parti !!!
Israël, sur le coup, avec le sérieux et l’honnêteté qu’elle met dans ce genre d’affaire ne s’est pas précipitée en disant :
- Non ce n’est pas nous, c’est les autres !
Tout à son honneur, encore une fois, ne s’est prononcée, qu’après une enquête.

Ce qui est dérangeant ici, c’est que ce Monsieur Enderlin, ne pense qu’a lui. Il provoquerait une apocalypse, qu’en tant que journaliste, il se sentirait absout de toute responsabilité.
Maintenant il s’avère que sa vidéo, et son entêtement sont plus que douteux.
Ce qui me fait de la peine, c’est que cela n’a pas empêché, Monsieur le Président Sarkozy de lui décerner une médaille. Pourquoi ? Par admiration pour un producteur de « scoop » ? Étant, lui-même, et je parle du Président, l’objet de méchantes et injustes rumeurs, comment a-t’il pu céder à une telle offense, envers ceux qui se battent pour connaître la vérité sur cette affaire. ? N’en a-t-il donc pas compris la portée grave et internationale où elle a menée ? Où ici, encore, notre Président, tous comme les présidents Français qui l’ont précédé à voulu surtout donner des gages de son attachement au monde arabe contre Israël ?
Monsieur Enderlin devrait un petit moins penser à son nombril, à ses intérêts, et un peu plus à la responsabilité qu’il porte et il est fort à parier que lorsque le Monde sera redevenu cohérent (cela fini toujours par arriver) le nom de ce Monsieur dans le annales de l’histoire ne sera pas une jolie référence.

Sarah

Anonyme a dit…

Puisque vous souhaitez exhumer cette triste histoire, il serait peut-être judicieux d'apporter des faits nouveaux, des preuves ou des arguments qui ne soient ni votre avis, ni celui du gouvernement Nethanyahu et encore moins un copier-coller des pseudo-arguments de ceux qui ont décidé d'avoir la peau de ce journaliste.
Comme vous je souhaiterais connaître la vérité sur cette affaire, mais les pressions ou les diffamations n'apporteront jamais la sérénité nécessaire à cette recherche de vérité.

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Le fait nouveau EST que l'état d'Israël a, enfin, donner son avis officiel.

Il ne vous aura pas échapper qu'Enderlin se vantait partout que l'état d'Israël ne le démentait pas.

Si vous souhaitez vraiment connaître la vérité, alors exiger de ce journaleux qu'il ne s'oppose plus à une enquête et qu'il affronte, avec France 2, ses contradicteurs.

Chose qu'il n'ont encore JAMAIS fait. Pas même mis au courant leurs télespectateurs de la contradiction portée à leur encontre.

Eli a dit…

Ci-joint la lettre de Philippe KARSENTY et celle de Bibi

http://eli-d-ashdod.over-blog.com/article-declaration-du-bureau-du-premier-ministre-israelien-au-sujet-de-l-affaire-mohamed-al-doura-59502527.html

Eli d'Ashdod

Anonyme a dit…

"Le fait nouveau EST que l'état d'Israël a, enfin, donner son avis officiel."
En effet mais ça ne reste qu'un "avis" non étayé.
Il aurait pu être intéressant que vous replaciez cet avis dans son contexte. Entre autre
- Départ d'Arlette Chabot de son poste
- Nomination de Pflimlin à la tête de France Télévision par N. Sarkozy.
- Augmentation des cabales contre ces juifs qui "pensent mal"

Les mauvaises langues disent déjà qu'Enderlin va sauter lors de la première grille de programmes de Pflimlin. Nous verrons en septembre prochain.
Cela dit, le lien d'Eli laisse largement penser qu'il existe réellement un acharnement contre ce journaliste. Est-ce l'objectivité relative dont fait preuve un journaliste à double nationalité (franco-israélienne) qui déclenche cette haine?
Je rappelle à la décharge d'Enderlin que lors de l'attaque de la flottille, il fut le seul à avoir une attitude de journaliste lors du très honteux journal de 20h suivant les faits.
En fait, sortant de toute pensée nationaliste ou raciste, c'est peut-être tout simplement le fait qu'il soit un journaliste qui ne joue pas l'attaché de presse qui déclenche cette haine. Le fait qu'il soit en partie israélien le fait en plus passer pour un traître aux yeux de certains.
Triste. La démocratie israélienne devrait se méfier de ces atteintes à la liberté de la presse.

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Un "avis non étayé" ? D'où tenez vous que le gouvernement ne s'est pas penché sur l'enquête mené par Tsahal dès le début ? C'est pourtant sur celle-ci que s'affirme l'avis gouvernemental.

Et la thèse d'Enderlin ? Est-elle étayé ????????

Lui qui ne se trouvait pas sur place, dont le film ne montre aucune goutte de sang, que pas un témoin outre son caméraman ne corrobore ses dires....

Et de surcroît refuse toute commission ou joute oratoire directe et médiatisé avec ses contradicteurs.

Faut il rappeler que CNN refusa ce film car manquant de véracité ?

Les ''mauvaises langues'' disent que vous n'êtes pas objectif. Vos deux messages orientés le démontre.

Eli a dit…

Mon lien ne fait absolument pas part d'un acharnement contre Charles ENDERLIN, mon lien fait preuve d'un acharnement contre tous les "journaleux" qui massacrent le noble métier de journaliste, qui se doit:
1) de vérifier ses sources.
2) de séparer l'information de son commentaire.

Tant que les "journaleux" se comporteront ainsi vis à vis d'Israël où leur esprit partisan prend le pas sur leur métier, leur laissant déverser leur haine sur le seul pays démocratique de la région, je frapperais à bras raccourci sur les-dits "journaleux.

Les gens n'étant pas tous des écervelés, ils finiront bien par avoir une lueur qui leur permettra de comprendre que ce n'est pas parce que c'est dit ou vu à la télévision que c'est la vérité.

A ceux qui veulent une information digne de ce nom, je peux indiquer l'excellente émission C'est dans l'air sur la 5, qui leur donnera une autre vision de la réalité, ils abandonneront alors la daube servie quotidiennement par A2.

Pour ceux qui le peuvent, GUYSEN TV servie par:
Bouygues "46"
Free "88"
Numéricable "60"
SFR "225"
Orange "178"
et aussi directement sur internet
http://www.guysen.com/tv/index.php
Ceci s'appelle de l'information, j'attends vos commentaires en retour lorsque vous aurez comparé les émissions servies par les uns et les autres.

Eli d'Ashdod

Julien a dit…

Salut mon brave Victor,

malgré toute ton énergie à salir Enderlin, il ne t'a même pas mentionné dans son ouvrage, quel ingrât !

Dis moi pasque tu ne sais pas que pour CNN c'est totalement faux... il ne faut pas reprendre tout ce que dit Finkielkraut sans vérifier mon cher...

Quant à l'enquête de Tsahal il s'agit de celle de Yom Tov samia qui a été qualifiée "d'initiative personnelle" par le chef d'etat major et critiquée par la juge Almagor à Tel-Aviv..

Cette enquête a même fait marrer le sénat américain... c'est dire si c'est du sérieux...

Sacré Victor

Julien

Victor PEREZ a dit…

Julien,

A te lire, pour CNN c'est du faux. L'enquête de Tsahal ne vaut rien.

Mais toi tu sais la vérité. C'est celle d'Enderlin.

Tu as un don pour faire marrer tes contradicteurs qui eux s'appuient sur des faits avérés, logiques et raisonnés.

Tout ton contraire.

Anonyme a dit…

J'ai rencontré Philippe Karsenti à Herzliya samedi 30 à l'occasion de la conf donnée sur la mise en scène Al-Doura.Il a même été assez gentil pour me laisser partager son taxi, pendant le trajet jusqu'à Tel Aviv on a parlé de ce combat qu'il mène depuis tant d'années pour démontrer la supercherie et réveiller les consciences...C'est dur, mais il a bon espoir, il m'a dit de ne pas m'en faire (je trouve révoltant que toutes les chaînes se soutiennent et défendent unanimement cette imposture, en ne laissant s'exprimer que le seul Charles Enderlin) et qu'il estimait que la vérité serait connue dans les six mois qui viennent.
Il est actuellement reparti aux USA pour continuer à montrer les rushs, qui montrent entre autres que l'enfant lève le coude et regarde la caméra: il est évident pour tout le monde qu'il est bien vivant à la fin du reportage. S'il a été tué par qui que ce soit, moi je suis la Reine de Jordanie.
En déclarant "l'enfant est mort" Charles Enderlin a fait une INTERPRETATION. Il a SUGGERE que l'enfant était mort, et tous les spectateurs (pardon, les téléspectateurs) l'ont cru, victimes d'une sorte d'hypnose collective. Ce qui montre bien la nocivité des medias, qui peuvent faire gober n'importe quelle connerie à des millions de gens, pourvu qu'elle les conforte dans leur antisémitisme primaire (pardon encore, antisionnisme viscéral...mais ça revient au même, non?)et transformer l'information en spectacle de music hall. (de mou J call)
Shavoua tov lé coulam.
Bonne nouvelle, Philippe Karsenty revient en Israël pour Hanoucca (il a dit "en décembre")venez nombreux à ses conférences si vous tenez à la vérité.

Julien a dit…

mouarff... sacré Victor, tu es tellement sûr de toi que tu es obligé de censurer...

La vérité n'est pas bonne à entendre, n'est-ce pas...

bisous

Julien a dit…

Je disais :

CNN a diffusé les images...

Mike Hanna, alors responsable du bureau de CNN à Jérusalem a d'ailleurs déclaré : "J'ai toute confiance en Talal et je suis persuadé que les images sont authentiques"....

Victor PEREZ a dit…

Julien,

Si Mike Hanna affirme que les ''images sont authentiques'' sur la foi de sa propre opinion sans enquêter auparavant comme l'ont fait d'autres ainsi que Tsahal, cela démontre EVIDEMMENT que le gouvernement israélien se fourvoie en accusant France 2 et Enderlin de faux.

Bah! on sait bien que le gouvernement israélien fait lui de la politique et non pas le journaleux. Pardon le Journaliste.

Par ailleurs, j'aime te lire lol! Pourquoi te censurais-je ?

Sacré Julien qui prend ses désirs pour la réalité.

Julien a dit…

Mon dernier message n'est pas passé c'est pas plus compliqué que cela...

Pour en revenir à nos moutons, donc tu as mentis à propos de CNN et maintenant tu continues avec la prétendue enquête de Tsahal...

Il s'agit de l'enquête PERSONNELLE d'un général (c'est ainsi qu'elle a été qualifiée par le chef d'Etat-Major), en l'occurrence de Samia, le même général qui a vite ordonné la démolition du mur devant lesquels étaient les Al-Dura... Comme cela au moins il n'y a plus aucun impact de balles à analyser pour déterminer l'origine des tirs.... En même temps il avait déjà la conclusion de l'enquête avant de la débuter...

Toujours le même général qui a prétendu qu'on voyait des flash de balles sur la vidéo alors que c'est techniquement impossible ...

Comme je te le disais même le sénat américain s'est marré devant le sérieux de l'enquête de Samia...

C'est fou comme quand cela t'arrange tu fais l'impasse sur "les faits avérés, logiques et raisonnés" (sic !)

Sacré Victor ! Moi aussi j'adore te lire...

Victor PEREZ a dit…

Julien,

Ton dernier message n'est pas passé et tu m'accuses automatiquement de censure. Ce qui discrédite tes ''analyses''. Je n'attends d'ailleurs rien d'autre de ta part.

CNN, autant que je le sache a refusé la primeur des images. Puis, comme tout le monde les a publié, il l'a fait aussi. Sans prétendre au scoop qu'il pouvait attendre puisque Talal travaillait aussi pour cette chaîne.

Parce que "enquête personnelle" d'un général, donc enquête fausse ????????

Conclusions de l'enqupete qui ont pourtant été reprises officiellement par le bureau du Premier ministre:

http://aschkel.over-blog.com/article-declaration-officielle-du-premier-ministre-israelien-qui-est-un-ferme-dementi-aux-declarations-mensongeres-de-charles-enderlin-dans-son-livre-et-dans-les-medias-59498686.html

Allez Julien ! Avec ta finesse accuses Bibi de faux qu'on se marre un peu.

Au fait! Passe le bon,jour à ton pote Enderlin. Il a besoin ces temps-ci de soutiens.

Julien a dit…

Wow, tu es vraiment sans scrupule, tu te contredis toi-même sans le moindre gêne, avec un tel aplomb....

Sinon il est évident que nul mensonge ne peut sortir du cabinet Netanyahou... Sérieusement Victor je pensais que tu avais un minimum d'estime pour tes lecteurs...

Tu es juste un propagandiste parmi tant d'autres... Arrêtes de te faire passer pour ce que tu n'es pas.

Victor PEREZ a dit…

Julien,

Ce qui me console, c'est que toi au moins tu n'est pas fanatisé par ton idéologie pro-palestinienne et d'extrême gauche.

Fais moi plaisir. Retournes auprès de tes compains idéologiques et oublie moi.

Ainsi tu ne seras plus contraints de subir mes "mensonges" ainsi que "mon manque de scrupules".


Adieu!