samedi 27 septembre 2008

Mauvaise foi quand tu nous tiens !

Le Webmaster du site UPJF , Menahem Macina, a écrit un article, dont je suis l’un des sujets, intitulé « Affaire Al-Dura: V. Perez a-t-il été victime d’un "sous-entendu de racisme" émis par Ch. Enderlin ». On pourrait croire à une inquiétude bienveillante de sa part alors que c’est bien tout le contraire dont il s’agit. Tournée comme cela est fait par ce responsable, sa prose me transforme en aiguillon systématiquement et bêtement anti-Enderlin. Ce qui lui permet du coup d’enchaîner sur un deuxième sujet dans ce qu’il croit être la vérité de « l’Affaire Mohamed Al-Dura ». Il est vrai qu’après l’échange public tendu que nous avons eu récemment on peut facilement comprendre sa rage à vouloir me faire passer pour ce que je ne suis pas. Je me contenterais donc, dans ce nouveau droit de réponse, de démontrer sa mauvaise foi exprimée dans ce pamphlet à la défense de l’envoyé permanent de France 2 en Israël.

Dans ce dit article, Macina souligne une ligne en rouge de la réponse de Charles Enderlin (qu'il cite entièrement) à un de mes posts sur son blog affirmant : « Mais, pour monsieur Perez, c'est un palestinien donc... Ce qu'il dit est sujet à caution... ». C’est, vous l’avouerez, comme si j’affirmais que « parce que noir … malodorant » ou encore « parce qu’Arabe…travail mal fait ». Celui qui affirmera que ces phrases ne sont pas racistes n’a vraiment rien compris à la défense des valeurs universelles. C’est le cas de Menahem Macina ! Pour lui « Quiconque a une maîtrise suffisante de la prose française ne s’étonnera pas que je ne voie aucune allusion au racisme présumé de V. Perez, dans cette phrase de Ch. Enderlin. Ce que le journaliste exprime, c’est tout bonnement son agacement devant le fait qu’on discrédite le rapport d’un praticien, au seul motif qu’il est Palestinien, et donc… forcément partial par solidarité » (sic !)

Je pourrais lui donner crédit de son verdict si, évidemment, j’avais dénigré d’une quelconque manière le rapport du praticien au seul motif qu’il est Palestinien. Oui, mais voilà ! Dans mon message, que je site ci-après dans son intégralité, nulle trace d’une quelconque déconsidération envers ce médecin :

« Le jeudi 11 septembre 2008 à 07:28, par Victor PEREZ

Mr Charles Enderlin,

Mais quand donc arrêterez-vous de prendre les lecteurs pour des imbéciles ?
Le médecin "Palestinien est il plus qualifié que le médecin Israélien ? Ne peut-il mentir comme vous le supposez pour le médecin juif ? Mais au delà de cette triste constatation exprimée dans votre blog, quand donc prouverez-vous VOTRE bonne FOI?
Par exemple, en organisant un débat public entre ces deux médecins afin que chacun se fasse une opinion sur votre travail.
Car n'oubliez JAMAIS, que du débat qui fait rage il n'est sujet que du crédit que l'on peut vous porter ainsi qu'à France 2.
Et pour le moment, votre conduite nous mène tout droit à une certaine méfiance, voire à une méfiance certaine.

Cordialement
»

Comme chacun peut le juger, nul discrédit de ma part envers ce médecin ‘’palestinien’’. La phrase que je souligne en gras ne fait réponse, ni plus ni moins, qu'au discrédit que porte Charles Enderlin envers le médecin juif qui affirme avoir soigné Jamal Al-Dura antérieurement à ses blessures. Je mets donc les deux médecins sur un même pied d’égalité. De surcroît, dans ce petit message je sollicite de Scoopy un débat public entre ces deux professionnels pour que nous, simples spectateurs, puissions y voir plus clair.

Tout cela, les lecteurs auraient pu le voir au premier coup d’œil et se faire par eux-mêmes une opinion si, évidemment, le responsable du site de l’Union des Patrons Juifs de France avait eu l’honnêteté de publier les quelques lignes de ma réponse au sein même de son article aux fins qu’ils jugent sur pièce et non pas les renvoyer à un lien que peu consulteront car se fiant aux dires de ce dernier.

Ce qu’il n’a pas fait certes, mais lui a, cependant, permis de régler un petit compte personnel en me faisant passer, par des mots et un style savamment choisis, pour un paranoïaque, un frustré et un rancunier (des qualités dont il serait bien incapable de prouver leurs fondements) mais surtout d’avoir une belle introduction à un article où l’objectif est, évidemment, la ‘’défense’’ à tout prix et contre tout bon sens de Charles Enderlin. Ce qui est, je vous l’assure bien plus grave si l’on considère les nombreux doutes que portent beaucoup d’entre nous sur le reportage controversé.

Dans un précédent article, j’affirmais que Menahem Macina, de par l’utilisation du site qu’il a en charge le transforme en outil destructeur pour les intérêts d’Israël mais aussi pour ceux du peuple juif. Aujourd’hui j’amène la preuve que sa vision des faits et erronée et, qui plus est, malhonnête.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Le fayottage de Macina vis à vis de France2 continue encore dans son commentaire sur l'article de V.Chemla.
Après avoir joué au petit prof en donnant des leçons de vocabulaire et d'orthographe, le voila maintenant qu'il prétend incarner l'éthique juive et se faire le juge du non respect de celle-ci par les uns et les autres. Mais pour qui se prend-il ?
Scoopy répond a V.Perez et V.Perez répond à scoopy. C'est probablement ce qui fait enragé Macina. Pour avoir suivi les échanges sur le site d'enderlin, moi aussi j'ai bien compris que scoopy soupconnait V.Perez de racisme.

anna a dit…

Décidément, Mecina se fait de plus en plus étrange et son bla-bla insipide et rageur ne mene plus qu'a zapper son site et aller voir ailleurs.
Il est évident pour tous que cette phrase d'Enderlin (Mais, pour monsieur Perez, c'est un palestinien donc...) laissée en suspens n'est que racisme et purement racisme.
Faut vraiment n'avoir plus rien à se mettre sous la dent pour alimenter une polémique stérile et faire de ce site dont il a la charge, un espace pour règlements de compte futiles et sans interet.

Ariella R.

popi soudure a dit…

je dois avouer que moi aussi quand j ai lu l article de m.mecina,j ai ete profondement mal a l aise ! ces propos sont méprisant et limite bizaroide ! il me donne l impression de retourner sa veste dans l affaire al dura et ecoute complaisament les propos d enderlin ! il se positione en juge et peut etre est il jaloux de votre échange verbal avec scoopy ?

Anonyme a dit…

Dans l'article de M Macina vous concernant la 2 eme partie fait référence aux mails que je lui ai adressé sur le peu de crédibilité que m'inspirait la communication par Charles Enderlin de l'"expertise du Prof Walden"
Je vous communique la réponse que je lui ai envoyé.

Extrait du texte de M Macina :
"Pour toutes ces raisons, j’estime que jeter - explicitement, ou de manière allusive – le doute sur l’authenticité d’un rapport d’expertise médicale, parce qu’il émane d’un médecin qui milite pour les droits de l’homme, c’est une attitude qui va bien au delà du procès d’opinion - procédé déjà suffisamment indigne. A mon sens c'est un "blood libel"."

Mon mail de réponse :

Vous avez une interprétation fort tendancieuse de mes propos qui ne correspond pas à ce que j'ai voulu vous exprimer dans mes courriers.

Le professeur Walden, pour lequel, je tiens à préciser, je n'émets aucun doute sur ses qualités professionnelles, a réalisé une "expertise" à travers un dossier qui lui est adressé par des médecins jordaniens et sur une vidéo tourné par le même cameraman qui a réalisé les images du 30/09/2000 et à qui, malgré vos certitudes, l'Etat d'Israël a retiré sa carte de presse et j'ajoute, bien entendu, sans avoir jamais ausculter Jamal AL DURA.

Ces faits vont à l'encontre d'une expertise objective qui doit être menée par des médecins nommés par les 2 parties, en présence de Jamal al Dura et avec des examens effectués sur place. (radios etc etc)

Voila les raisons entre autres (il semblerait que d'autres éléments viennent étayer ces doutes) pour lesquels ce rapport peut être critiquable.

Effectivement je vous l'accorde son statut de membre d'une ONG pro palestinienne et de militant de Shalom Arshav ne sont aucunement rédhibitoire mais il me semblait que ces informations avaient leur place dans votre article afin que vos lecteurs aient une parfaite connaissance du sujet(1).

En effet, comme il est précisé par Charles Enderlin, et je pense, pas innocemment, que le Professeur Walden est le médecin personnel de M Pères je ne comprends pas en quoi révélé son appartenance politique serait indigne, à moins que vous suggériez que ces appartenances le soient......

Je vous remercie par avance de m'accorder cette réponse.

Salutations

(1) Santé en Palestine - Solidarité ONG
Le conflit israélo-palestinien a des conséquences de plus en plus lourdes en matière de santé : les médicaments ne parviennent plus à Gaza, les patients qui ont besoin d'hospitalisation à l'extérieur sortent très difficilement du territoire, et les problèmes sont également nombreux en Cisjordanie. Des ONG israéliennes, palestiniennes et étrangères sont mobilisées au quotidien pour améliorer l'accès au soin des populations enclavées. Avec le Pr Rafi Walden, directeur adjoint de l'hôpital Shiba à Tel-Aviv, membre de l'Association des médecins pour les droits de l'homme et le Dr Bernard Guillon, gynécologue-obstétricien, fondateur de l'association pour le développement de la santé des femmes, de retour de mission en Cisjordanie.
http://www.epra.fr/www/programmes/recherche/rech_the323.php?categorie=5%2F+Vie+associative

Victor PEREZ a dit…

@ anonyme

Menahem Macina s'est fourvoyé à émettre l'avis d'un spécialiste fait à partir d'un rapport médical et d'une vidéo.

Selon l'agence Metula News Agency (lire l'article de Stephane Juffa) ce dit rapport est très certainement un faux.

Le webmaster de l'Upjf fera t-il amende honorable ? J'en doute très fortement.

Anonyme a dit…

Les articles de M Juffa mettent à mal les "certitudes" de M. Macina il devrait normalement en tirer les conséquences...
Mais franchement ce n'est pas l'essentiel.

Par contre les allées et venues de Jamal à la frontière jordanienne les autorités israéliennes les connaissent depuis le début comment se fait il qu'ils n'apparaissent qu'aujourd'hui?

Et maintenant s'il se confirme qu'Enderlin a fait ce nouveau faux avec la complicité, encore une fois de talal, "auteur" de la vidéo de l'hopital de Shifa présente sur le blog d'Enderlin et qui a servi à la soi disante "expertise" du Prof Walden ,pourquoi les responsables de la communication du gouvernement israèlien (SEAMAN)ne retire pas immédiatement l'accréditation du journaliste de france 2 pour fraude et atteinte grave à la réputation de l'Etat d'Israël ?
Qu'attendent ils ?

Pour mémoire l'équipe de france 2 a également participé à la manipulation de la plage de Gaza.

Cette décision, justifiée, démontrera qu'on ne peut pas en toute impunité salir l'honneur de Tsahal...