mercredi 23 mars 2016

Terroristes ou résistants ?

Cela ne devait pas se reproduire ! Les autorités avaient prises toutes les précautions possibles ! C’est ce qu’affirmaient leurs représentants à chaque opportunité ! Et pourtant, ce mardi 21 mars deux explosions ont eu lieu à l'aéroport de Zaventem et une autre dans la station de métro Maelbeek, en plein cœur du quartier européen. 

Bruxelles a été la nouvelle cible. Ces deux attentats auraient fait, selon le dernier bilan provisoire, 30 morts et environ 230 blessés.

Un double attentat revendiqué par le groupe terroriste Etat islamique.

Federica Mogherini ne pleure pas sur les victimes israéliennes

Groupe terroriste ou résistant ?

D’aucuns assureront que cela dépend ! Ainsi, les Belges n’ayant, pour l’instant, rien à se faire pardonner, ceux ayant commis ces massacres sont présentés, par tous les européens et plus, comme des terroristes, des individus s’en prenant à des civils.

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog

Pour les sympathisants des barbus ils sont, à n’en pas douter, des résistants à la civilisation judéo-chrétienne qui ‘’colonise, spolie, assassine, est raciste et empêche la civilisation musulmane de retrouver sa splendeur passée’’.

Chacun rigolera doucement à l’énoncé de ces charges ! Au-delà de cette prétention à mettre en inculpation la planète non musulmane, qui est prêt aujourd’hui à entendre ce qui est encore des foutaises ?

Federica Mogherini posant auprès du plus grand assassin de Juifs depuis Hitler

Il y a quelques décennies, la même question se posait à l’encontre de l’Organisation de Libération de la Palestine (Olp) considérée alors, par la planète non musulmane, comme terroriste !

Qui alors connaissait l’existence d’un ‘’peuple palestinien’’ avant 1967 ? D’un pays nommé ‘’Palestine’’ ? De la spoliation de ce ‘’peuple’’ et du vol de ses terres par les Israéliens ? De Jérusalem capitale de cette ‘’Palestine volée’’ et du ‘’troisième lieu saint de l’Islam’’ en lieu et place du Mont du Temple premier lieu saint du Judaïsme ?

Il était alors évident que la manœuvre consistait, par l’installation d’un nouveau narratif, à déposséder le peuple juif de son droit à s’autodéterminer sur sa terre ancestrale ! Une grossière manœuvre poursuivant le rêve de son éradication par l’Ouma commencé en 1948.

Une manœuvre grossière mais qui se transformait, jour après jour, en ‘’vérité’’ !

Après quelques attentats bien sanglants, les autorités européennes compétentes -tout en assurant leurs concitoyens de traduire les terroristes en justice- signèrent, à l’instar des Suisses, des moratoires officieux devant les prévenir d’autres attentats en échange d’une reconnaissance internationale du ‘’juste combat’’ de l’Olp.

C’est ainsi que prit corps lentement et surement l’idée d’un « peuple palestinien spolié de son pays la Palestine, victime d’exactions de la part des colons, subissant l’apartheid israélien et cependant acceptant le partage de SON pays contre une paix juste et durable incluant le droit au retour des réfugiés dans leurs maisons ».

Au nom de cette nouvelle réalité, installée par la lâcheté qui prédomine en Europe, les ‘’Palestiniens’’ assassinant de nos jours des civils israéliens -femmes, enfants, vieillards et hommes désarmés- sont dorénavant considérés comme des « résistants ».

Cela dépend avons-nous dis ! Et les Israéliens refusant de se plier face à cette nouvelle histoire sont observés comme des « colonialistes, des extrémistes et des faiseurs de guerres » qu’il faut boycotter et juger pour « crimes de guerres » !

Ceux qui ricanent de nos jours face à la prétention des tarés d’Allah de se venger des ‘’méfaits occidentaux’’ devraient méditer sur la pleutrerie de leurs représentants si prompts à avoir accepté de se plier à l’Olp !

De nos jours sont convenues, par les instances internationales, les « frontières de 1967 » et Jérusalem-est « capitale de la Palestine », un pays se devant évidemment d’être judenrein. Reste à faire accepter le « droit au retour des réfugiés » de père en fils au sein même de l’état du peuple juif. Quelques centaines de milliers d’individus au bas mot !

Toutes choses inimaginables il y a peu !

On est donc tous, aujourd’hui, Bruxelles, après avoir été Paris, Charlie, Hyper Cacher, Police, Madrid ou Londres !

Mais attention, pas d’amalgames ni de stigmatisations ! L’Europe sera ainsi bien protégée !

Bon courage !

1 commentaire:

Réal Bergeron a dit…

Attention, pas d'amalgame, nous disent les bien-pensants moralistes et nos dirigeants. Peut-être pourrions-nous nous en permettre un car les récents attentats terroristes dans la capitale européenne, ont été commis uniquement par des musulmans.

Peut-il y avoir, de la part d'un adepte de la libre pensée, une abstraction totale d'amalgame sur les événements terroristes, revendiqués par des groupes musulmans extrémistes, fous d'Allah ?

Quelle triste spectacle que de voir l'émotion ( aux larmes sèches ) de Mme.Federica Mogherini, chef de la diplomatie européenne, qui n'a jamais émis le moindre signe de compassion quand les Juifs sont tués par ce même terrorisme islamique. Ça fait mal quand ça vous touche et que vous subventionnez les revendicateurs territoriaux terroristes, squatters arabes, dits " Palestiniens ".

Il est remarquable de constater que dans ce monde terestre, il existe deux définitions du terrorisme islamique extrémiste, terrorisme islamique en Europe et résistance islamique au Proche-Orient. Appellation à définir quand on peut y associer le Juif.

La fausse vertu du, pas d'amalgame, c'est un musulman extrémiste qui veut vous assassiner et qu'un musulman dit " modéré " veut qu'un musulman extrémiste vous assassine.

Ne soyons pas dupes la faute des humanistes de la gogôche, c'est le laxisme au multiculturalisme qui sert de Cheval de Troie au radicalisme islamique.

Israël réagissant aux attentats dans la capitale européenne, a accusé l'Europe d'avoir ignoré le danger posé par les cellules terroristes islamiques sur son sol, préférant critiquer Israël sur ses répliques défensives pour sa sécurité territoriale.

Le plus scandaleux, de la part de la France aux événements terroristes de Belgique, a été d'illuminer la Tour Eiffel au Champ de Mars, interprété comme signe de réjouissance par les terroristes.

:« Si l'Europe ne change pas de cap, de conception et de stratégie, eh bien, les attentats se poursuivront de plus belle et un jour l'Union européenne s'effondrera tel un château de cartes ». ( Freddy Eytan )

Vous avez entendu et entendrez encore :« Nous sommes en guerre contre ce fanatisme terroriste islamique ». En toute connaissance de ce vieil adage, « les bottines ne suivent pas toujours les babines ».