mercredi 27 janvier 2016

La duplicité antisémite de l’Onu

Le secrétaire général de l’Onu Ban Ki-Moon, lors d'un débat du Conseil de sécurité consacré à la situation au Proche et Moyen-Orient, a demandé aux Israéliens et aux ‘’Palestiniens’’ de ne pas renoncer à la vision de deux Etats, Israël et ‘’Palestine’’, vivant côte à côte dans la paix et la sécurité.

« Les parties prenantes doivent agir, et agir maintenant, pour empêcher la solution à deux États de disparaître à tout jamais », a-t-il dit, avant d’ajouter : « Mettre en œuvre cette vision – deux Etats vivant côte à côte dans la paix et la sécurité - offre le seul moyen à Israël de conserver à la fois sa majorité juive et son statut démocratique ».

Pour que l’Etat d’Israël conserve sa spécificité d’état refuge pour le peuple juif, il est vital que le monde musulman renonce au ‘’droit de retour’’ de centaines de milliers, voire de millions de descendants des ‘’réfugiés’’ au sein même de celui-ci.

Le secrétaire général compte t-il, en conséquence, sommer l’Autorité palestinienne à abandonner publiquement et officiellement cette exigence nulle part inscrite dans la loi internationale ? 

Prévoit-il de fermer l’UNWRA, organisme onusien uniquement créé pour subvenir aux besoins des ‘’réfugiés’’ et contrecarrant, par son existence, l’intégration complète de ces dits ‘’réfugiés’’ au sein des pays de leurs naissances ?

Aux dernières nouvelles, nul signe n’expose cette volonté ! Le quidam lambda aura donc du mal à imaginer de quelle façon l’Etat d’Israël peut ou pourra à lui tout seul empêcher le rêve fétide ‘’palestinien’’ de son éradication ?

Mais du ‘’machin, il n’en faut trop en demander !

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.

Surtout lorsque son secrétaire général assure que « les mesures de sécurité à elles seules ne mettront pas fin à la violence ». « Elles ne peuvent pas répondre au profond sentiment d'aliénation et de désespoir que ressentent certains Palestiniens, en particulier les jeunes », a-t-il complété.

‘’Analyse’’ exclusivement réservée à l’Etat juif ! Quid du désespoir des jeunes Kurdes ? Des jeunes Kabyles ? Des jeunes Sahraouis ?.... 

Ne luttant pas contre les Juifs, l’Onu s’en moque !

S’il est évident que le rêve nauséabond ‘’palestinien’’ ne mettra pas fin aux mesures de sécurités israéliennes protégeant hommes, femmes, enfants et vieillards, chacun sera estomaqué de la justification onusienne apportée aux meurtres de ceux-ci !

En effet ! Si ce ‘’désespoir’’ devient compréhensible, comment alors ne pas saisir le ‘’sentiment d’aliénation ’’ de Mohamed Merah assassinant froidement en 2012 Jonathan Sandler, ses deux fils Gabriel, 3 ans, et Aryeh, 6 ans, puis Myriam Monsonégo, âgée de 8 ans, la fille du directeur de l'école Ozar Hatorah ?

Ainsi, selon lui, seront ‘’vengés’’ les enfants ‘’palestiniens’’ de Gaza !


Quatre individus forcément ‘’complices’’ d’Israël ! A preuve, leurs enterrements dans ce pays, témoignage posthume de leurs allégeances à ce pays ‘’colonisateur’’ !

Autre ‘’justicier’’, Amédy Coulibaly. A son actif quatre autres ‘’collaborateurs’’ juifs éliminés lors de leurs achats à l’Hypercacher de Vincennes en 2015. Yohan Cohen qui agonise longtemps sous les yeux des otages, Philippe Braham, François-Michel Saada qui tente de ressortir du magasin mais le ‘’vengeur’’ lui tire dans le dos, et Yoav Hattab.


Tous les quatre enterrés, eux aussi, à Jérusalem, ville de surcroît devant devenir la « Capitale de l’état occupé de la Palestine » selon la communauté internationale.

Chacun complétera cette liste non exhaustive ! D’aucuns y rajouteront les victimes de Paris, New York, Madrid, d’autres ceux de Londres, Boston ou encore Los Angeles. Les meurtriers étant tous évidemment ‘’désespérés et aliénés’’ par la politique de ces pays. 

A justifier l’injustifiable c’est la réalité que Ban Ki-Moon assassine, et avec lui les puissances ne le désavouant pas. C’est ainsi que l’antisémitisme a vu sa côte d’alerte atteinte dans les pays occidentaux, fléau que ceux-ci ont eu du mal à reconnaître, et c’est ainsi que seront blanchis les prochains assassinats d’individus, juifs ou non mais tous ‘’coupables’’ d’allégeances intolérables aux yeux de leurs assassins.

Quant aux ‘’palestiniens désespérés’’, il ne tient qu’à eux d’améliorer leur réel. Il leur suffit d’ignorer l’Onu, de se débarrasser de leurs potentats locaux puis d’accepter la pleine et entière réalité d’Israël comme état du seul peuple juif.

C’est ainsi et seulement ainsi qu’ils pourront prétendre à ne plus être aliénés et jouir d’un état propre vivant en paix aux côtés de l’Etat juif.

28 commentaires:

Paul a dit…

Je comprends vos remarques mais je pense qu'il faudrait aller vers la paix avec les palestiniens avec plus de volonté.

Rabâcher ne sert à rien, il faut avancer !

Paul

Victor Perez a dit…

Paul,

Pour faire la paix il faut être deux.

Le peuple israélien a démontré depuis fort longtemps son désir de paix.

zicki71 a dit…

Ce Monsieur Paul NE CONNAÎT RIEN AU PROBLÈME NI ENCORE MOINS A' SES CAUSES .
Malheureusement c'est le cas de beaucoup de monde.

Réal Bergeron a dit…

Le fantasme hallucinatoire d'une solution à " deux États " pour régler la fallacieuse revendication territoriale, des squatters arabes, en est tout bonnement à ses derniers râlements.

Ce sont principalement les squatters arabes revendicateurs du territoire israélien qui n'en veulent pas. Et pourquoi voudraient-ils une telle solution, eux dont la pitance est assurée par la communauté internationale via le machin ( ONU )?

Le plus antisionisme, c'est par le machin ( ONU et consorts ) qui paye des salaires aux terroristes du Hamas via l'UNRWA, dont la charte demande l'éradication d'Israël.

Ne soyons pas dupes, quand le Secrétaire général du machin, Ban Ki-moon, le pantin des décideurs de cette organisation des Nation Unis envahi en son sein par le Cheval de Troie islamiste, proclamait qu'il exigeait que l'organisation enquête sur les soupçons de crime de guerre israélien, il n'a jamais eu autre but qu'une diversion pour tenter d'étouffer sa responsabilité d'avoir laisser le Hamas se servir des installations du machin ( ONU ) comme entrepôts d'armes et munitions et de rampes de lancements de roquettes et d'obus de mortier.

Le machin ( ONU ) et son Secrétaire général, Ban Ki-moon doivent être passés en jugement pour crime de guerre.

Si l'accusation est acceptable pour l'un, elle doit être aussi acceptable pour l'autre.

Anonyme a dit…

Heureusement que nous avons zicky71 qui connait parfaitement le sujet et va donc nous expliquer :

- A quoi ressemblera le Moyen-Orient une fois la solution à deux état officiellement morte, l'OLP détruite, les colonies laissant de petits ilots arabes en Cisjordanie si elle les laisse.
- Que deviendront ces arabes qui selon les révisionnistes n'ont jamais existé. Retourneront-ils au néant?
- Pourquoi aucun dirigeant israélien depuis un sacré moment ne s'interroge publiquement sur les raisons de la perduration du conflit en dehors d'affirmation sur "les religions" et les "terroristes".


....

Et toutes ces questions que l'on se pose sur la dichotomie entre les paroles israéliennes dans le monde et les paroles et actes israéliens en Israël et territoires palestiniens.

Merci beaucoup Zicki71 d'éclairer les lanternes des ignorants.

julien

Victor Perez a dit…

Julien,

Êtes vous à ce point naïf ? Quand donc cette solution à deux états a t-elle existé ?

Quand donc les ‘’palestiniens’’ l’ont-ils accepté ? En 1948 ? 56 ? 67 ? 73 ? 82 ? première intifada ? attentats après les ‘’accords d’Oslo’’ ? la deuxième intifada ? les guerres successives de gaza ? les attentats aux couteaux ?

Croyez vous les dirigeants israéliens aussi idiots pour ne pas comprendre la situation et les accuser de ‘’dichotomie’’ ? Que feriez vous à leur place ? Contenterez vous les arabes qui, aux fins de l’éradication d’Israël, ont inventé le ‘’peuple palestinien’’ qui possède déjà 80% du territoire de la Palestine mandataire ?

Continuez donc à vous leurrez et à faire le jeu des nouveaux nazis.

A chacun son dada. Pour ma part, et celle de Zicky, c’est la défense du réel !

Anonyme a dit…

"Êtes vous à ce point naïf ? Quand donc cette solution à deux états a t-elle existé ?"

A chaque fois que Netanyahou parle pendant ses déplacements. Il le dit avec tellement de ferveur.

Donc si je résume votre réponse, la réalité que vous défendez c'est :

- il n'y avait pas d'arabes au Moyen Orient jusqu'à ce "qu'on" les "invente"

- pourtant "on" leur aurait donné 80% de la Palestine mandataire

- seuls les palestiniens qui n'existent pas sont responsables : Goldstein, la colonisation, les mensonges, les colons extrémistes, les trahisons des accords... n'ont jamais existé

- les arabes qui n'existent pas sont membres du Parti National-Socialiste des Travailleurs Allemands.... Parti dissous par l'Histoire et ses propres abominations en 1945 si vous l'ignoriez.


Par contre un aveu : "Croyez vous les dirigeants israéliens aussi idiots pour ne pas comprendre la situation et les accuser de ‘’dichotomie’’ ?"

Vos dirigeants mentent donc en permanence à la communauté internationale qui en échange les soutiennent.

Quelle belle description des israéliens. Avec vous ils n'ont plus besoin des arabes... Heureusement qu'ils n'existent pas.

J'espère que zicki71 interviendra car en l'associant à cette réponse vous le faites passer pour un sacré imbécile. Lui qui était censé nous éclairer....

julien

Victor Perez a dit…

Julien,

Le ‘’sacré imbécile’’ n’est nul autre que vous-même qui esquivez les questions posées et est incapable de nous conter le passé historique de ce ‘’peuple’’. Il est en effet plus simple de les transformer en arabe pour clore le débat…mais en oubliant que les Jordaniens étaient aussi des Arabes habitant la Palestine mandataire avant de recevoir sans accord du peuple juif 80 % du territoire.

Heureusement qu’il vous reste la propagande antisémite et l’attaque contre Netanyahou.

Encore un peu et vous allez être contraint d’attaquer Itshak Herzog qui a enfin reconnu que la paix était impossible avec le ‘’peuple’’ que vous aimez tant !

Je vous repose donc la question : quand donc le monde musulman a-t-il reconnu le droit du peuple juif à avoir son propre état sur la terre ancestrale laquelle il n’a jamais quitté sauf lors du nettoyage ethnique organisé par la Jordanie ?

Pour votre prochain post, essayez aussi d’innover et de nous raconter ce que vous feriez en place du Premier ministre israélien devant un tel refus obsessionnel

J’en rigole d’avance !

Paul a dit…

Deux États bien délimités et reconnus par le monde entier permettrait de mettre fin à un conflit trop ancien pour être bon.

Cette solution ne convient pas à Israël car ce pays veut toute la Palestine. Il faut le reconnaitre une bonne fois pour toute !

La France n'arrivera pas à régler le problème, évidemment.

Les palestiniens ne font rien non plus pour faciliter la sortie du conflit. Ils ont torts car ils vont dans le sens d’Israël.

Quelle entité extérieure prendra le sujet à bras le corps ?

Paul

Victor Perez a dit…

Mon pauvre Paul,

Israël ne veut pas ‘’toute la Palestine’’. Lol ! Elle n’a jamais revendiqué les territoires de la Jordanie qui, comme vous ne le savez pas lobotomisé que vous êtes, a été créé sur la terre de la Palestine mandataire et attribué aux Arabes que vous dénommez ‘’palestiniens’’. 80 % excusez du peu.

Lorsque vous me démontrerez les droits, historiques ou légaux, de ce ‘’peuple’’ sur la Judée, la Samarie et Gaza alors je serais prêt à considérer leurs exigences de Jérusalem comme ‘’Capitale’’ ou encore les ‘’frontières de 1967’’.

A vous lire ! re lol !

Paul a dit…

Je parlais bien sûr de la Judée et de la Samarie quand je parlais de la Palestine. Vous jouez sur les mots mais vous aviez bien compris......

Cela dit, ça ne fait pas avancer le sujet.

Paul

Anonyme a dit…

J'esquive les questions? Lol. Et où avez vous répondu aux miennes en dehors de vos divagations sur l'antisémitisme et le parti nazi? Ne m'accusez pas de vos travers ce sera un bon début.

Ne m'accusez pas non plus de vos travers lorsque vous mélangez "peuple juif" et "israélien" pour biaiser le débat.

Quant à la naïveté, je vous rassure. Je suis d'accord avec vous sur un point. La solution a deux états est morte et la paix dans ce cadre devenue quasi impossible.

Et pour finir sur Netanyahou, je ne l'attaque pas je met juste en relief son double discours. Celui en anglais pour la communauté internationale et celui qu'il tient à Tel-Aviv en Hébreu.

Donc pour répondre à une de vos questions que je reprend sans la biaiser : quand le monde musulman a-t-il accepté les droits politiques et légitimes d'Israël? Accords d'Oslo.

Quand au passé historique de ce peuple vous me faites rire. Je peux autant vous raconter le passé du peuple palestinien avant 48, que vous ne pouvez me raconter le passé du peuple israélien avant cette date. On peut raconter leur génèse mais pas leur histoire.

Vous me faites également rire lorsque vous me demandez ce que je ferais à la place de Netanyahou. Si vous ou moi savions comment régler ce conflit nous ne serions pas à discuter sur un blog. Mais déjà je prendrais en compte pragmatiquement la réalité de la situation au lieu de m'enfermer dans ma charte qui refuse toute existence d'un état arabe à l'ouest du Jourdain. Les alliés inconditionnels d'Israël en ont marre de se faire insulter et des mensonges, le soutien des juifs états-uniens est en chute libre, le monde, états comme citoyens, se range de plus en plus du côté palestinien - même le Canada lol... Alors soit il a une stratégie que je ne cerne pas soit il est complètement aveugle et fanatique. L'avenir s'il existe le dira.

Mais reprenons la base. Puisque pour vous les arabes n'existent pas - en tout cas n'ont aucun droit - puisque les colonies n'en sont pas et sont parties d'Israël, comment voyez vous ou espérez vous la Cisjordanie dans les années qui viennent?

Un peu de franchise!

julien

Victor Perez a dit…

Paul,

Le territoire s’appelle donc Judée et Samarie et non donc ‘’Palestine’’ ! Vous progressez.

Indiquez moi maintenant au nom de quoi Israël devrait accepter que Jérusalem soit la Capitale de la ‘’Palestine’’ et que les ‘’frontières de 67’’ soient les frontières internationales.

Vous ferez ainsi avancer le sujet.

A vous lire.

Victor Perez a dit…

Julien,

Quelles questions ais-je esquivé ? Pouvez vous me les citer ?

Les Accords d’Oslo ont, selon vous, reconnu Israël comme état du peuple juif ? Pour quelles raisons donc Mahmoud Abbas refuse de répéter ce qu’il a signé en 1993 ? lol !

Si pour vous peuple israélien est l’égale de ‘’peuple palestinien’’, racontez moi donc le passé du peuple arabe devenu ‘’palestinien’’ d’un pays qui n’a jamais existé comme moi je peux vous raconter le passé plurimillénaires du peuple juif.

J’ai hâte de lire comment vous allez différencié, par exemple, le passé du ‘’peuple palestinien’’ du peuple jordanien. Lol !

‘’ Mais déjà je prendrais en compte pragmatiquement la réalité de la situation’’

Racontez moi donc quelles est la réalité. Ainsi je verrais comment vous allez faire pour éviter de reconnaître que le peuple israélien est pour la solution à deux états et non pas le ‘’peuple palestinien’’ ni même le monde musulman.

"Et pour finir sur Netanyahou, je ne l'attaque pas je met juste en relief son double discours. Celui en anglais pour la communauté internationale et celui qu'il tient à Tel-Aviv en Hébreu".

A une différence près : Netanyhaou ne décide pas. C'est le peuple israélien qui en a seul le pouvoir. Dites moi autant du "peuple palestinien"" que l'on rigole un peu.

Quant à l’avenir de la Judée et la Samarie hors Jérusalem selon moi, je le vois dans une confédération judéo-arabe vivant en paix aux côtés de l’Etat d’Israël nation du seul peuple juif.

A lire vos réponses. Ainsi nous comptabiliserons le nombre de questions que vous avez esquivé.

Anonyme a dit…

Les questions que vous avez esquivées?

30 janvier 19h03
"- A quoi ressemblera le Moyen-Orient une fois la solution à deux état officiellement morte, l'OLP détruite, les colonies laissant de petits ilots arabes en Cisjordanie si elle les laisse.
- Que deviendront ces arabes qui selon les révisionnistes n'ont jamais existé. Retourneront-ils au néant?
- Pourquoi aucun dirigeant israélien depuis un sacré moment ne s'interroge publiquement sur les raisons de la perduration du conflit en dehors d'affirmation sur "les religions" et les "terroristes"."

Vous esquissez enfin un début de réponse en fin du dernier commentaire ce dont je vous remercie.

Reprenons les vôtres même si déjà largement répondu :

- "Les Accords d’Oslo ont, selon vous, reconnu Israël comme état du peuple juif ? Pour quelles raisons donc Mahmoud Abbas refuse de répéter ce qu’il a signé en 1993 ?"

Les accords d'Oslo ont reconnu Israël comme état ayant des droits légitimes. Ne mélangez pas tout!
Abbas le répète considérant qu'Israël se définit comme il veut que ce n'est pas son problème. Lui il reconnait un état avec lequel négocier.

CE QUE LES ISRAELIENS REFUSENT!!!!!! Super pour une solution à deux états....

- "racontez moi donc le passé du peuple arabe devenu ‘’palestinien’’ d’un pays qui n’a jamais existé comme moi je peux vous raconter le passé plurimillénaires du peuple juif."

Là c'est du foutage de gueule. Déjà à l'époque des tribus juives il y avait des arabes. Prenez Wikipedia, vous trouverez même des estimations démographiques.

- "J’ai hâte de lire comment vous allez différencié, par exemple, le passé du ‘’peuple palestinien’’ du peuple jordanien."

Nationalité et géographie. Comme un provençal et piémontais par exemple.

- "Racontez moi donc quelles est la réalité."

Je l'ai citée dans mon commentaire 31 janvier 15h02 "au lieu de m'enfermer dans ma charte qui refuse toute existence d'un état arabe à l'ouest du Jourdain. Les alliés inconditionnels d'Israël en ont marre de se faire insulter et des mensonges, le soutien des juifs états-uniens est en chute libre, le monde, états comme citoyens, se range de plus en plus du côté palestinien - même le Canada lol."

Je rajouterais la situation dans les colonies dont le retour en arrière semble impossible.

-"A une différence près : Netanyhaou ne décide pas. C'est le peuple israélien qui en a seul le pouvoir. Dites moi autant du "peuple palestinien"" que l'on rigole un peu."

Le peuple israélien choisit ses dirigeants. Les dirigeants choisissent la politique et la stratégie. Le peuple allemand a élu Hitler, les palestiniens le Hamas. Ils l'ont regretté amèrement dans les deux cas. La démocratie est le moins mauvais des systèmes mais y a quand même parfois des bugs dramatiques.
Cela dit imaginez le chaos si l'AP démissionnait en bloc pour respecter la durée de mandat...

- "Quant à l’avenir de la Judée et la Samarie hors Jérusalem selon moi, je le vois dans une confédération judéo-arabe vivant en paix aux côtés de l’Etat d’Israël nation du seul peuple juif."

Merci pour cette réponse partielle. Les peuples étant devenus irréconciliables avant un moment une séparation devra se faire. Reste à voir les conditions, et si Netanyahou ne change pas ses plans, c'est à dire des arabes sans souveraineté et sous coupe israélienne cela n'évoluera pas non plus. le terrorisme nationaliste risque d'exploser (sans mauvais jeu de mots). Et il faudra leur reconnaître des droits et convaincre les colons d'accepter leur simple existence... Pas gagné.

Le risque étant d'en arriver à une situation à la sud-africaine.

julien

Paul a dit…

Judée et Samarie = Cisjordanie. Non ?

Pour ce qui est de Jérusalem, je crois qu'il faut s'en tenir aux avis démocratiques du reste du monde, et donc aux "frontières" de 1967.

Je ne connais pas assez le sujet pour avoir un avis personnel.

Je sais bien que vous voulez aller contre l'avis de la communauté internationale, avec des choses "parait il faisant partie de l'histoire". Je me contente du présent.

Paul

Victor Perez a dit…

Paul,

Êtes vous ignorant ou innocent ?

Cisjordanie est le nom donné à ces territoires par un pays, la Jordanie, qui a occupé illégalement ces territoires tandis que les Juifs peuplent ceux-ci depuis des millénaires et jusqu’à 1948 pour cause de nettoyage ethnique jordanien.

Quant à vos démocraties, qu’elles commencent à demander d’abord l’avis des israéliens, les seuls qui peuvent se valoir des droits historiques sur ces territoires.

En fait, vous vous contentez de réciter la propagande qui a endoctriné vos neurones et non pas de la réalité présente.

Victor Perez a dit…

Julien,

Stupidité sur stupidité. Voilà à quoi se résume votre commentaire.

Les questions idiotes auxquelles je n’ai pas répondu ! Que je sois contraint d’y répondre démontre vos connaissances du conflit !

‘’ A quoi ressemblera le Moyen-Orient une fois la solution à deux état officiellement morte, l'OLP détruite, les colonies laissant de petits ilots arabes en Cisjordanie si elle les laisse’’

Mais à ce qui est maintenant. Les ‘’palestiniens’’ et le monde musulman n’ont plus de quoi intimider Israël. Ils comptent sur l’Europe et les idiots utiles de votre genre. Sans ces derniers la paix finira par s’installer.

‘’ ces arabes qui selon les révisionnistes n'ont jamais existé. Retourneront-ils au néant’’ quand donc vos ‘’révisionnistes’’ ont affirmé que ces arabes n’ont jamais existé ?

Il est vrai que pour vous arabes et ‘’palestiniens’’ c’est kif-kif. Subtilité qui vous permet de fuir les questions gênantes. Les Jordaniens étaient-ils avant 1946 des Arabes ou des ‘’palestiniens’’ ? Lol ! Montrez moi que vous n’êtes pas un révisionniste en répondant à cette petite question.

‘’ Pourquoi aucun dirigeant israélien depuis un sacré moment ne s'interroge publiquement sur les raisons de la perduration du conflit en dehors d'affirmation sur "les religions" et les "terroristes"."’’

Mais les dirigeants israéliens y compris le dirigeant du parti travailliste connaissent la raison du conflit. A savoir le refus de tout état pour le peuple juif. Ne transposez pas votre ‘’analyse’’ à deux sous sur d’autres, cela vous fera avancer dans la réflexion.

Maintenant le reste :

‘’
Les accords d'Oslo ont reconnu Israël comme état ayant des droits légitimes. Ne mélangez pas tout! Abbas le répète considérant qu'Israël se définit comme il veut que ce n'est pas son problème. Lui il reconnait un état avec lequel négocier.’’

Mais bien sûr qu’Israël se définit comme il veut ? Pensiez vous le contraire ? Ceci dit, Abbas reconnaît il le droit d’Israël à se définir comme l’état du peuple juif ? Question à laquelle vous ne répondez que par une pirouette. Ce qui en dit long.

‘’ CE QUE LES ISRAELIENS REFUSENT!!!!!! Super pour une solution à deux états....’’

Accords d ‘Oslo, camp David 2000, Annapolis 2008, … Les Israéliens refusent ou ce sont vos protégés qui refusent encore et encore de reconnaître la solution de deux états pour DEUX peuples ? Encore une question que vous escamotez !

‘’ Déjà à l'époque des tribus juives il y avait des arabes’’ lol ! Chacun sait bien que les Cananéens étaient déjà des Arabes. Et tant pis si l’Arabie n’existait pas encore. Vous êtes ridicule.

Victor Perez a dit…

(suite)

‘’ - "J’ai hâte de lire comment vous allez différencié, par exemple, le passé du ‘’peuple palestinien’’ du peuple jordanien."

Nationalité et géographie. Comme un provençal et piémontais par exemple’’

Racontez moi donc l’histoire et le passé de la Jordanie avant 1946 comme vous pouvez me racontez, j’en suis sûr, l’histoire centenaire des provençaux et des piémontais. Puis ensuite l’histoire des ‘’palestiniens’’ avant 1967. Tout ce qui fait un peuple et qui le différencie des Jordaniens. J’ai hâte de vous lire ! lol !

Quelle réalité m’avez-vous raconté ? Celle de la charte des partis israéliens qui sont tous des partis démocrates ? Pourquoi ne pas m’avoir conté les chartes des partis ‘’palestiniens’’ qui sont tous des partis anti-démocratiques ? Ne les avez-vous pas lu ? Encore cette ignorance du conflit ! re lol !

‘’ Le peuple allemand a élu Hitler, les palestiniens le Hamas’’ Mais aussi le président à vie Abbas. Tous trois de grands ‘’démocrates’’. Bonne comparaison de votre part.

Pour ce qui est du côté israélien, comme vous dites le peuple israélien choisis tous les 3 années environ leurs dirigeants. Ils choisiront des dirigeants qui auront un programme appliquant la solution à deux états pour deux peuple dès…qu’ils auront la certitude qu’ils ont un partenaire pour cela. Ce qui n’est pas le cas. (Démontrez moi le contraire si vous en êtes capable !)

Dire qu’il faut que je vous précise cela !

‘’ Cela dit imaginez le chaos si l'AP démissionnait en bloc pour respecter la durée de mandat...’’

Pour ma part je n’attends que cela. Cette hypothèse permettra enfin aux ‘’palestiniens’’ de se libérer de leurs despotes, seule solution permettant une solution de paix.

Et pour finir toutes ces stupidités , ‘’ Le risque étant d'en arriver à une situation à la sud-africaine’’

Impossible car Israël ne gouverne pas et ne gouvernera jamais cette population.

Bref ! J’ai perdu du temps à répondre à vos stupidités. Ou vous collez à la réalité et répondez aux arguments que j’avance ou je mettrais fin à cet échange stupide. J’ai mieux à faire.

Anonyme a dit…

Je ne suis peut être pas un hyper spécialiste du conflit, mais j'essaie de ne pas confondre les concepts comme nationalité/ethnie/religion, et lorsque je parle d'histoire, au lieu de pérorer je me renseigne. Ce qui est un poil plus utile à mon humble avis.

Je vous remercie de vous être contraint à répondre. Et vos réponses sont claires et éclairent la volonté d'une partie des israéliens sur la vision du conflit.

- la paix c'est une Cisjordanie israélienne
- les seuls et uniques responsables de la situation c'est les arabes aidés "d'idiots utiles"

ça a le mérite d'être clair.

Pour l'Histoire des arabes je vous renvoie là : https://fr.wikipedia.org/wiki/Arabes

La partie "antiquité" devrait vous intéresser puisque selon vous ils n'existaient pas encore.

Je ne vous renvoie pas vers JSSNews qui explique en long en large et surtout en travers que les arabes de la Palestine n'ont jamais existé et "squattent" le Moyen-Orient.

Toutes les réponses que vous me demandez sont facilement trouvables sur votre moteur de recherche préféré en tapant "histoire jordanie""histoire palestine" etc etc. Je n'en dirais pas plus qu'eux et je n'ai pas la foi pour les paraphraser ou les copier/coller.

Cela dit, un des points mérite une réponse car je crois qu'il centralise tout votre argumentaire.
"Racontez moi donc l’histoire et le passé de la Jordanie avant 1946 comme vous pouvez me racontez, j’en suis sûr, l’histoire centenaire des provençaux et des piémontais. Puis ensuite l’histoire des ‘’palestiniens’’ avant 1967. Tout ce qui fait un peuple et qui le différencie des Jordaniens. J’ai hâte de vous lire ! lol !"

Argumentaire fallacieux puisque personne ne dit que jordaniens, palestiniens et même certains syriens et d'autres arabes n'ont pas un passé historique commun ou qu'ils seraient des peuples différents.
Par contre leur nationalité est différente. Et les "apatrides" souhaitent se constituer en état sur la terre qui les a vus naitre. Comme l'ont fait d'autres un peu plus à l'ouest. Sans compter que leurs "frères" jordaniens, syriens, etc n'hésitent pas à les massacrer de temps en temps.

Anonyme a dit…

En vous relisant un autre point mérite d'être éclairci.

"Pour ce qui est du côté israélien, comme vous dites le peuple israélien choisis tous les 3 années environ leurs dirigeants. Ils choisiront des dirigeants qui auront un programme appliquant la solution à deux états pour deux peuple dès…qu’ils auront la certitude qu’ils ont un partenaire pour cela. Ce qui n’est pas le cas. (Démontrez moi le contraire si vous en êtes capable !)"

C'est du double discours. La charte du Likoud - certes parti démocratique, mais avec une charte qui ferait envie au Hamas -
- refuse formellement un état palestinien :"The Government of Israel flatly rejects the establishment of a Palestinian Arab state west of the Jordan river.
The Palestinians can run their lives freely in the framework of
self-rule, but not as an independent and sovereign state. Thus, for
example, in matters of foreign affairs, security, immigration and
ecology, their activity shall be limited in accordance with
imperatives of Israel's existence, security and national needs."

- encourage la colonisation "The Jewish communities in Judea, Samaria and Gaza are the realization of Zionist values. Settlement of the land is a clear
expression of the unassailable right of the Jewish people to the
Land of Israel and constitutes an important asset in the defense of
the vital interests of the State of Israel. The Likud will continue to
strengthen and develop these communities and will prevent their
uprooting."

-refuse toute négociation sur Jérusalem :"Jerusalem is the eternal, united capital of the State of Israel and only of Israel. The government will flatly reject Palestinian proposals to divide Jerusalem, including the plan to divide the city presented to the Knesset by the Arab factions and supported by many
members of Labor and Meretz.

C'est d'ailleurs exactement ce que dit Netanyahou lorsqu'il s'exprime de Tel-Aviv.
Faire des propositions inacceptables est aussi un moyen de bloquer une négociation. Les deux ne sont pas des partenaires de bonne volonté.
Petite parenthèse sur Abbas, si lui ne reconnaîtra jamais Israël état du peuple juif, il ne peut pas s'opposer à ce qu'Israël se définisse comme cela lui chante. Mais est-ce utile? N'est-ce pas reconnu de facto? Lorsqu'il reconnait Israël comme état et accepte de négocier pensez vous qu'il ignore qu'il y a des juifs en Israël?

Et un dernier point "Impossible car Israël ne gouverne pas et ne gouvernera jamais cette population."

Naiveté ou utopie? Lorsque l'AP s'effondrera il faudra bien qu'Israël remplisse ses devoirs d'occupant et donc gouverne ces populations.

julien

Victor Perez a dit…

Julien,

Que du bla bla, rien de concret et aucune réponse à mes arguments.

Continuez à vous renseigner mais changez de livres d’histoire. Cela vous permettra de vous désendoctriner de la propagande antisémite qui à colonisé vos neurones et qui vous fait dire, par exemple, que le Likoud est le méchant. A-t-il seulement pu empêcher les Accords d’Oslo ?

Anonyme a dit…

Mais M. Perez vous savez bien qu'un argument fallacieux ne peut obtenir aucune réponse puisqu'il est construit de façon à ce que ce soit impossible. J'ai donc préféré démonter l'argument que d'y répondre.

Vous donnez à nouveau le baton pour vous faire battre. N'est-ce pas Netanyahou qui s'est vanté devant une caméra d'avoir torpillé les accords? Le Likoud n'a-t-il pas une responsabilité au moins morale dans l'assassinat de Rabin? Certains membres ne font-ils pas de son assassin un héro?

Je veux bien changer de livres d'Histoire, mais à la lecture de votre dernier pamphlet contre Ban Ki Moon, je me dis que ce n'est pas à moi d'en changer. Les colons français, russes, etc qui s'installent en Cisjordanie en auraient été chassés en 48? Hallucinant. Vraiment.
Encore un exemple d'argument fallacieux.

julien

Victor Perez a dit…

Julien,

Ce qui est hallucinant est de lire votre incompréhension de mes textes. Une incompréhension telle que votre réflexion en devient incompréhensible!

" Les colons français, russes, etc qui s'installent en Cisjordanie en auraient été chassés en 48?" !!!!!!!!!!!??????????????

Comme vous dites, c’est hallucinant de bêtise !

Y a-t-il donc un intérêt quelconque à débattre avec vous ?

D’autant plus que vous vous questionnez sur la responsabilité du Likoud dans ‘’l’échec’’ mais pas sur la raison qui l’ont fait élire en 1996 en lieu et place de Shimon Pérès le maître d’œuvre des Accords d’Oslo !

Vos livres d'histoire vous ont-ils donné les motifs?

Un Likoud battu en 1999 par le parti travailliste et...toujours pas de paix ! Ce parti lui aussi refuse un état de "Palestine" ?

Continuez à lire vos livres d'histoire, la réflexion ne vous intéresse pas. A ce point là il serait bon de vous interroger sur les raisons qui vous pousse tant à critiquer les Juifs. Mais ce n’est qu’un conseil.

Anonyme a dit…

Déjà cher Monsieur je ne "critique" pas LES Juifs. Je parlais de politique, de partis, de relations internationales etc etc. Si c'est votre stratégie du désespoir de faire glisser une discussion politique vers du racisme ou de l'attaque sur des personnes, vous vous trompez d'interlocuteur. D'ailleurs les partis de gauche israéliens ne sont ils pas aussi composés de juifs? Les associations israéliennes anti-colonisation ne sont elles pas aussi composées de juifs? Mauvais argument M. Perez dans tous les sens du terme.

Je crois que vous ne lisez pas vos propres textes. Vous écrivez dans votre dernier pamphlet "La raison en est tout simplement leurs retours après la guerre des six jours. Un retour suite à leurs départs engendrés par la purification ethnique entreprise, contre eux, en 1948 par les forces jordaniennes."

Vous expliquez donc la colonisation actuelle par des français, russes, belges etc, près de 300.000 quand même, par le fait que des juifs palestiniens aient été chassés en 48. Je démontrais juste que l'argument est fallacieux. Des faits exacts : la Jordanie a effectivement chassé des juifs, mais une interprétation qui n'est qu'un sophisme.

Pourquoi les israéliens votent ceci ou cela, ce n'est pas à chercher dans les livres d'Histoire. L'Histoire recense en théorie des faits. Votre réponse serait plutôt à chercher dans la sociologie, la psychologie....

Une piste expliquant en partie le vote à droite des israéliens peut se retrouver par là : http://frblogs.timesofisrael.com/israel-le-narratif-national-et-la-paix-partie-1/

julien

Victor Perez a dit…

Julien,

Apprenez à mettre une fin à un échange.

Séparer Juifs et Israéliens est déjà démonstration de vouloir nuire aux Juifs. Je vous laisse en tirer la conclusion.

Quant à "Vous expliquez donc la colonisation actuelle par des français, russes, belges etc, près de 300.000 quand même"

Avant tout des Israéliens sur une terre mise entre les mains israéliennes par les accords d'Oslo. Sur une terre dont vous êtes incapable d’apporter la moindre preuve de la propriété "palestinienne" ni même de conter le passé "historique".

Autre preuve de votre endoctrinement. La méthode Goebbels marche à fond sur vous aussi.

Fin de l'échange. Votre prochain post ne sera pas considéré.

Anonyme a dit…

Oui je comprends. Vos "arguments" pulvérisés il ne vous reste que l'invective et la censure.

Classique.

julien

Victor Perez a dit…

Julien,

"mes arguments pulvérisés".......... lol !

Bon vent