mercredi 13 janvier 2016

La gauche est aux abois

Ouvda, le magazine télévisuel de la chaîne israélienne Aroutz 2, a dévoilé, en caméra cachée, la forfaiture de la gauche représentée, entre autres par les associations dites des droits de l’homme. 

Dans le reportage diffusé, le militant Ezra Nawi de l’Ong Ta’ayouch a reconnu avoir dénoncé à l’Autorité palestinienne les ‘’palestiniens’’ qui vendaient leurs terres aux Juifs, tout en sachant l’interdiction promulguée contre ces ventes et la sentence de mort prononcée à l’égard des ‘’fautifs’’.

Un militant actif qui a reçu de l’argent de la part de l’Ong Breaking The Silence en remerciement de ses talents d’organisateur de manifestations anti-Tsahal, et qui a la conscience si ‘’propre’’ qu’il a tenté de fuir l’Etat d’Israël ! 

Panique se soldant par une arrestation à l’Aéroport Ben-Gourion.

Ezra Nawi, le militant juif rêvant d’une ‘’Palestine’’ judenrein

L’organisation d’extrême gauche Betselem, dont un militant a été également cité dans cette triste affaire, a répondu que la dénonciation de ces ‘’Palestiniens’’ était la « seule manière légitime » de faire stopper l’achat de terres par des Juifs en Judée Samarie.

Le IIIème Reich, rêvant de la « pureté de la terre », n’aurait pas dit mieux !

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.

La journaliste Amira Hass est connue pour son antisionisme. Observant les dégâts occasionnés par ceux qui se sont infiltrés au sein de ses ongs favorites, elle a décidé de dévoiler, dans un article, leurs identités tenues secrètes. Cela, outre de faire peser quelques menaces physiques comme vengeances sur ses concitoyens, aura le ‘’mérite’’ d’informer les Ongs espionnées.   

Délation relayée par le journal Haaretz malgré le fait qu’il se targue haut et fort de son respect de la déontologie de la profession, mais aussi d’être un défenseur acharné des droits de l’homme ! 

Un quotidien cédant facilement ses colonnes à toutes les accusations anti-israéliennes possibles et inimaginables, lu avidement par tous les antisionistes de la planète dans sa version anglaise, et qui combat actuellement le projet de loi exigeant la transparence du financement des ongs par les entités politiques étrangères.

Soutiens financiers, entre autres, de l’Union Européenne qui a contribué récemment, selon Ong NGO Monitor, à la campagne de l’Ong Betselem contre l’adoption de cette loi. Une intrusion dans le débat politique israélien sous le prétexte d’appeler l’ami et l’allié Israël ‘’à rester fermement dans la famille des nations démocratiques et à ne pas suivre cette tendance inquiétante que nous voyons principalement dans les régimes autoritaires. Celle de maitriser l’activité des ongs’’.

Rien de moins !

Dan Shapiro, l’Ambassadeur US en poste en Israël a affirmé, pour sa part, « que les gouvernements doivent protéger la liberté d’expression et la contestation pacifique et créer une atmosphère où toutes les voix peuvent être entendues ».

Une sollicitude si ‘’amicale’’ afin d’empêcher toute transparence financière qui en devient suspecte !

Il est vrai que la divulgation de l’aide financière des gouvernements étrangers accordée aux ongs participant directement à la mise à mort de ‘’palestiniens’’, parce que propriétaires terriens vendant leurs biens aux Juifs, ajouterait à la mauvaise image que se fait d’eux la population israélienne, voire les opinons publiques de ces pays complices !

Ce qui procure une raison de plus pour pousser à l’adoption de cette loi !

12 commentaires:

Yehuda a dit…

Cet Israeliene qui devoila les noms de personnes qui aident l eta d'Israel va erte arrete pour mettre en danger des personnes qui travaillent pour Israel a etre plus en securite, quel aurait la situation si c 'etait des religieux activistes de droite qui auraient publie la liste pour mettre en danger des gens qu'aurait fai l 'eta d'Israel pour tel cas a se produire.

Victor Perez a dit…

Yehuda,

Cette journaliste d'extrême gauche connue ne sera pas arrêtée. Si cela était elle aurait été jugée et condamnée depuis des années comme collaboratrice des ennemis du pays.

Les individus dénoncés ne travaillent pas pour l'état d'Israël mais pour eux même. Il arrive que des israéliens écœurés prennent des initiatives sans en demander l'autorisation ou le parrainage de l'état.

Prochain commentaire de votre part avec un français amélioré.

Réal Bergeron a dit…

Il est hilarant de constater le degré de panique engendrée par cette loi israélienne sur la transparence des ONG en Israël de la part de ces fossoyeurs antisionistes et de leurs bailleurs de fonds étrangers.

Ça grenouille de, sauve qui peut, à l'idée de devoir dévoiler leurs sources obscures de financements.

La perception qui serait un bel uppercut asséné à l'UE, qui a toujours le nez fourré dans les politiques internes israéliennes.

Longue vie à Israël et surtout pas de quartier à l'endroit de ces ONG magouilleuses qui fabulent et hallucinent sur une hypothétique violation de la liberté d'expression.

Anonyme a dit…

Les ONG tout comme l'humanitaire d'ailleurs ont toujours joué double (et trouble) jeu. Ce n'est pas nouveau et c'est dénoncé particulièrement par la gauche, mais pas qu'eux, depuis que ces organisations existent. Par exemple : http://partage-le.com/2016/01/pourquoi-les-ong-et-le-complexe-industriel-non-lucratif-de-gauche-sont-un-probleme-par-stephanie-mcmillan/

On peut parfaitement comprendre la volonté d'Israël de se débarrasser de ces ONG qui sapent les efforts de communication sur le projet palestinien de cet état. On peut également comprendre le refus d'un état de se voir mis dos au mur par ces organisations dont les buts politiques ont toujours été secret de polichinelle.

Seulement cela fait partie du jeu diplomatique et démocratique auquel tous les pays démocratiques se conforment. Il n'y a qu'à lister les pays ayant contrôlé ou interdit ces ONG pour se faire une idée. Par exemple la Russie. Peut-on lui reprocher d'avoir voulu faire taire la campagne de diabolisation orchestrée contre elle depuis les évènements en Géorgie ou en Ukraine? Non, bien sûr que non. Est-ce un modèle de démocratie? Non plus. Le contrôle des ONG est-elle devenue une arme de communication utilisée contre la Russie? Oui.

Cette loi de contrôle des ONG aura un effet pervers. Faire taire ces organisations induira dans l'esprit de chacun qu'il y a des choses très graves qu'Israël veut cacher. Faire taire ces organisations ouvrira le débat sur la réalité de la démocratie israélienne. C'est une erreur. Si Mme Hotovely ne supporte pas la critique de son gouvernement, qui n'a bien sûr rien à se reprocher, alors la transparence est une meilleure arme. Et laisser parler les accusateurs est plus efficace que de les faire taire.

M. Bergeron, si je peux me permettre, celui qui met en permanence son nez dans les affaires internes de l'autre n'est pas celui que vous croyez. Entre les ministres israéliens qui poussent à l'exil une partie de la population française, les pressions pour nous empêcher d'informer le consommateur sur le lieu de production des marchandises, l'incruste d'un premier ministre à une manif ou il n'était pas convié et qui en plus se plaint du bus, ou encore récemment la tentative d'interdire une vente d'art... Et je ne parle là que pour la France...

Jeff

Victor Perez a dit…

Jeff,

En quoi exiger la transparence nuirait aux faits et gestes des Ongs et les ferait taire ? Est-ce que le fait de diffuser les noms des gouvernements parrains nuirait à ces derniers ? Si oui, que n’a-t-on voter cette loi plus tôt !
Quant à ces ongs, qu’a t’elle besoin d’aller mener ses combats hors des frontières d’Israël ? Israël n’est-il pas souverain pour décider ce qui a à corriger chez lui ?

Quant au reste :

‘’Entre les ministres israéliens qui poussent à l'exil une partie de la population française’’

Les Juifs quittant la France ont-ils besoin de cet appel ? Si votre réponse est oui, ce serait les prendre pour des idiots.

‘’les pressions pour nous empêcher d'informer le consommateur sur le lieu de production des marchandises’’

Information ou participation hypocrite au boycott de ce pays ? Ayez le courage de vos opinions.

‘’ l'incruste d'un premier ministre à une manif ou il n'était pas convié’’

Des Juifs sont assassinés et le Premier Ministre du pays où ils ont été enterrés n’aurait pas du se rendre à cette manifestation !?!?

‘’et qui en plus se plaint du bus’’

Il est vrai que les rues de France sont sûrs !!!!!!!!!!!!!!!!!

‘’ou encore récemment la tentative d'interdire une vente d'art.’’ J’ai beau creusé la question, je ne vois pas de quoi vous parlez ! Le savez-vous vous-même ?

Anonyme a dit…

Cela ne nuirait pas aux faits et gestes bien entendu. Cela pourrait par contre jeter un discrédit au niveau de la neutralité. Apprendre qu'une ONG est financée par la fondation Bill Gates, ou l'état français, grand allié d'Israël, pourrait l'empêcher de travailler aussi sereinement avec certains pays musulmans par exemple au vu de leur financement pro-israélien.

Mais vous ne m'avez pas répondu sur le point important de mon intervention : les effets induits sur l'image d'Israël et ses relations avec ses partenaires par cette loi.

Pour ma petite remarque à M. Bergeron, je vous vois par contre bien plus disert.

- Justement, les Juifs de France sont libres de faire leur choix. Ce n'est pas la place d'un ministre étranger de dire à un français ce qu'il doit faire.

- Justement en différenciant les produits israéliens des produits des colonies cela permet de différencier les deux et de lutter en partie contre le boycott. De toute façons la loi impose d'informer sur le lieux de production des marchandises. Respectons la loi y a pas à faire d'exception pour tel ou tel.

- M. Netanyahou n'était pas invité. Il a foutu un bordel monstre dans la représentation diplomatique (obligé d'inviter Abbas etc... un comble)
Mais quoi qu'il en soit quand on est pas invité, que c'est clair que sa présence n'est pas souhaitée ni souhaitable, et que l'on s'est en plus engagé à ne pas venir, déjà on vient pas, et au minimum on ferme sa gueule. Ca s'appelle de la politesse, chutzpah ou pas.

- cherchez mieux : https://www.google.fr/search?q=israel+vente+d%27art&source=univ&tbm=nws
http://www.lemonde.fr/arts/article/2016/01/15/une-uvre-d-ernest-pignon-ernest-retiree-d-une-vente-aux-encheres_4847704_1655012.html

Sinon ça serait bien que l'on reste sur les points soulevés par votre texte pour ne pas trop se disperser. Je relevais juste l'erreur factuelle de M. Bergeron et son inversion malencontreuse. Pas de quoi en faire un débat.

Jeff

Réal Bergeron a dit…

@ Jeff,

Il ne faudrait pas que vous nous preniez pour des canards sauvages.

En affichant ici votre tentative, ouverte, d'une diversion du sujet de M. Victor Perez, qui démontre votre manque d'argument pertinent au sujet.

Vous vous êtes permis cette diversion alors vous me permettrez sans doute une même diversion, serait-ce que pour souligner un certain relent d'un pétainisme français.

Un rappel de mémoire quand la capitale française souligne et décore officiellement en le proclamant " président palestinien ", pour flatter son électorat arabe français antisioniste, le fallacieux angélisme de paix de Mahmoud Abbas ( Abou Mazen ) qui se permet un totalitarisme auprès des squatters arabes du Proche-Orient qui subissent son mandat illégitime d'une dite " autorité " qui est échu depuis 10 ans.

Par ce fait, entre autres, l'immixtion française dans la politique interne israélienne n'est plus à prouver par son caussionnementt d'un État dit " Palestine " invention de Yasser Arafat ( Abou Ammar ), l'égyptien qui se voulait " palestinien ".

Victor Perez a dit…

Jeff,

Croyez vous qu’il y a matière à débattre de vos commentaires ?

La loi israélienne ne concerne que les ongs israéliennes. Et quand bien même cette transparence ne sera exigée qu’en Israël. Les pays musulmans pourront être maintenu dans l’ignorance. Lol !

Le Premier ministre étranger est le Premier ministre du pays où ils se réfugieront le cas échéant. D’où son devoir de rappeler qu’Israël les attend dès leurs décisions prises. Que cela vous dérange on s’en moque. Le Premier ministre en question ne doit rien à ceux qui ne savent pas protéger les Juifs.

Différencier les produits c’est agir contre le boycott ? re lol !

Quant à la loi qui l’impose, qu’elle commence donc à étiqueter les produits provenant des dizaines d’autres confits qui existent actuellement. Cela évitera que l’on, se pose la question des deux poids deux mesures si chère à l'antisémitisme.

Inviter Abbas ? En quel honneur ? Celui des terroristes ayant assassinés les Juifs ? C’est dire combien la France est malade. Il suffit de lire vos inepties pour s’en rendre compte.

Quant à Barghouti, s’il est pour vous un Mandela, pour nous il n’est qu’un terroriste ayant du sang juif sur les mains. Les assassins du Bataclan sont-ils à vos yeux des Mandela également ?

http://www.lemondejuif.info/2015/07/france-la-justice-annule-le-titre-de-citoyen-dhonneur-daubervilliers-du-terroriste-barghouti/

Bref ! Vos stupidités ne m’amusent guère. J’y ai répondu par politesse et pour mettre un terme à cet échange.

Fin ! Merci de ne plus insister.

Victor Perez a dit…

Jeff,

Je vous ai demandé de ne plus insister car je n'ai nulle envie de répondre, encore une fois, à la propagande qui a lobotomisé vos neurones et à votre "humour" qui accuse vos contradicteurs de ne pas respecter la stricte réalité.

Conversez avec le "peuple palestinien" qui a comme chef le terroriste Barghouti et entouré d'ong qui vous indiqueront ce qu'il faut penser mais loin de mon blog.

Si toutefois vous désirez jeter vos oeillères, je vous invite alors à lire mes articles ainsi que mes diverses réponses faites précédemment à vos clones.

Fin de l'échange

Anonyme a dit…

J'avais bien compris que vous n'étiez pas très ouvert pour discuter lorsqu'on n'est pas d'accord avec vous. Quand de toutes façons j'écris qu'on a le droit en démocratie de penser et d'exprimer des conneries, que c'en est un fondement, et que vous me répondez "mon ami Barghouti", la discussion est bien entendu inutile inepte et impossible.

Seulement une partie de mon intervention était en réponse à M. Bergeron qui me répondait "Pétain", "diversion" et autres gentillesses. J'aurais bien aimé éclaircir.

A moins bien entendu que vous ne soyez une seule et unique personne. Ce qui ne semble pas improbable.

Jeff

Victor Perez a dit…

Jeff,

En démocratie vous avez effectivement le droit "de penser et d'exprimer des conneries, que c'en est un fondement". Pour ma part,j'ai de droit, dans cette même démocratie, de refuser de dialoguer avec un lobotomisé qui n'a rien d'original à me raconter.

Votre propagande mettant la réalité hors de la réalité, ou réduisant les droits de l'homme a des concepts devant réduire les sociétés à rien, d'autres clones me l'ont récité.

Je ne vois donc aucun intérêt de reprendre une discussion qui me lasse.

Réal Bergeron a dit…

@ Jeff,

Vous citez :« Seulement une partie de mon intervention était en réponse à M. Bergeron qui me répondait "Pétain", "diversion" et autres gentillesses. J'aurais bien aimé éclaircir ».

Vous me paraissez une personne qui a droit à une réplique et je vous l'adresse pour éclaircissement.

Je ne vous n'ai pas répliqué , pétain ,mais pétainisme qui signifiera toujours la capitulation et la collaboration quel que soit la génération et l'époque invoquée.