lundi 15 septembre 2014

Haski via Enderlin : « C’est la faute aux Juifs messianiques »

Le Juif a, de tous temps, servi de bouc émissaire aux maux de cette planète. Peu importe s’il était religieux ou laïque, riche ou pauvre, instruit ou idiot il était responsable. Point barre ! 

Il en est de même pour le conflit du Proche-Orient

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.

Dans un article intitulé « Charles Enderlin : pourquoi un Etat palestinien est désormais impossible » et publié sur le site en ligne Rue89, l’auteur Pierre Haski a trouvé, grâce à l’aide du « professionnel » de France 2, LE coupable : ‘’l’irrésistible ascension du messianisme juif, colonisant à tout va, et rêvant de la construction d’un « troisième Temple » à l’endroit le plus explosif de la planète, là où se dresse le dôme doré de la mosquée Al Aqsa à Jérusalem’’.

Chacun aura bien compris, cette minorité a bloqué et bloque encore la création d’un Etat ‘’palestinien’’ vivant en paix aux côtés de l’état du peuple juif !

Mais qu’en est-il exactement ?

- En 1948 l’état arabe prévu par l’Onu n’a pas vu le jour. Était-ce la faute aux Juifs, messianiques ou non ?

- De 1948 à 1967 ce même état n’a pas vu sa naissance sur les territoires de Judée, Samarie et de Gaza nettoyés de toute présence juive. La faute, là encore, aux Juifs, messianiques ou non ?

- Suite à la guerre gagnée de 1967, Moshé Dayan, alors Ministre de la défense proposa le retrait des territoires conquis contre la paix. Ce qui aurait permis à nouveau la création de cet état ‘’palestinien’’ tant désiré par ces tristes journaleux. Trois NON vinrent comme réponses de Khartoum

On n’ose poser la question : la faute aux Juifs messianiques ?

- En 1993 les Accords d’Oslo ont été signé par le gouvernement en place. Cette minorité a-t-elle empêché cette signature ?

- En 1996 les électeurs israéliens, suite à la barbarie sans nom des ‘’palestiniens’’, ont quelque peu repoussé ces dits accords en élisant Benjamin Netanyahou avec le mandat de ramener la sécurité. 

La faute aux Ju… doit-on continuer à se poser cette question idiote ?

- En l’an 2000, à Camp David, Yasser Arafat repoussa l’offre d’Ehud Barak, et en l’an 2008 c’est Mahmoud Abbas qui refusa l’offre d’Ehud Olmert. Quelqu’un aurait-il entendu le ‘’pro’’ de France 2 et le cofondateur de Rue89 reconnaître cette simple vérité ? 

Qui imaginerait ces gauchistes faire leur devoir de journaliste et accuser les ‘’palestiniens’’ ?  Peu de monde !

Si ces deux dirigeants ‘’palestiniens’’ ont repoussé alors la création de la « Palestine », était-ce dû aux Juifs messianiques ? Ou aux Juifs « colons » ? De droite, d’extrême droite, etc… ? 

Bien sûr que non !

Ce n’est jamais la faute des ‘’palestiniens’ et de leurs mentors. Le Juif EST le coupable ! La retranscription du dernier conflit dans les médias l’a encore démontré.

A tel point, que ces deux propagandistes n’imaginent pas un seul instant pour l'avenir une « Palestine » vivant en PAIX aux côtés de l’Etat d’Israël, état du peuple juif, et comprenant des citoyens de confession juive ! 

Adepte du messianisme juif ou pas !

Cette « Palestine » se doit, dans l’esprit de cette gauche fétide, être JU DEN REIN ! Pas de Juifs ! Semblable à ce qu’avait rêvé Hitler pour l’Europe !

D’où cet « état palestinien désormais impossible » que l’on retrouve dans le titre de l’article de Pierre Haski et l’analyse de Charles Enderlin. Constat responsabilisant uniquement le juif dans la poursuite du conflit. Accusation qui conforte, évidemment, les antisémites et accroît la haine des Juifs qu’ils soient israéliens ou pas !

A l’heure où l’Europe se lève contre l’antisémitisme, on attend avec impatience le procès de ceux qui l’alimentent par la diffusion de leur idéologie fétide.

28 commentaires:

קרבי kravi a dit…

Le jour où on fera le procès des Juifs de Cour n'est pas encore arrivé.
Il faudrait d'abord établir une charte déontologique à l'usage des journaleux propagandistes de toute la presse conformiste, nettoyer les écuries d'Augias du Quai d'Orsay, exiger que les faits historiques soit enseignés dès l'école primaire et obliger les politiques à tenir compte des réalités du monde. Mission impossible.
L'Europe est en train de rentrer dans un long cauchemar.

jacques a dit…

Le messianisme juif serait donc représentatif "du" juif?

C'est ce que vous semblez dire lorsque vous résumez l'article de Pierre Haski.

Si ce n'est pas le cas alors la totalité de ce pamphlet destiné uniquement à trouver de l'antisémitisme chez Haski et votre cible préférée tombe à l'eau. Plouf!

Comment pouvez vous leur reprocher de ne pas parler du messianisme à une époque où le sionisme était majoritairement laïc et... de gauche (était-il "fétide" à l'époque puisque de gauche?)

Comment pouvez vous refuser de voir les raisons des échecs d'aujourd'hui en faisant diversion avec celles du passé - parfois justement parfois non.

Comment pouvez vous dire qu'ils souhaitent une Palestine judenrein alors qu'il est question de colonies d'un état et non de l'implantation de juifs qui pourraient éventuellement prendre la nationalité palestinienne, voire une bi nationalité - même s'il 'est peu probable que la réconciliation israélo palestinienne se voit de notre vivant.

Comment pouvez vous, de votre position, critiquer la couverture du dernier conflit. Les journalistes ne parlaient-ils pas de "terroristes" "cachés dans des écoles et des mosquées" "tirant sur des civils". N'est-ce pas la reprise exacte de votre discours?

- Avez vous réellement lu Charles Enderlin? Si oui, comment pouvez vous l'accuser de n'avoir jamais attaqué ni pointé les responsabilités palestiniennes dans les échecs divers?

En clair ce texte que vous nous présentez n'est rien d'autre qu'une attaque personnelle gratuite contre deux personnalités. Pourrions nous savoir ce qu'ils ont pu faire pour être haïs à ce point? Pas de théorie du complot, des faits.

Victor Perez a dit…

Jacques,

Vous voulez des faits, je vais vous en donnez. La précision est ma passion.

Vous me dites:

"Le messianisme juif serait donc représentatif "du" juif?"

A priori oui puisqu'il bloque, selon ces experts, la création de la "Palestine". Voyez vous d'autres coupables que le juif dans ce blocage ? Ne me répondez pas l'israélien, je vous demanderez lequel ?

Réalité donc qui évite, vous en conviendrez que mon pamphlet tombe à l'eau. lol !

Oser comparer la gauche d'aujourd'hui et celle d'antan ne manque pas de piquants. J'en connais qui doivent rire dans leur tombe.

Si ce messianisme juif participe effectivement à ce blocage, il est minoritaire. Une grande majorité des Israéliens, la plupart Juifs, sont pour un état de "Palestine".

Dès lors bien sûr que les barbares qui souhaitent habiter ce futur pays reconnaîtront le droit des Juifs (encore eux) à vivre en paix dans leur état. Des barbares en très grande majorité de ce côté ci du conflit qui refusent une telle reconnaissance.

Détail qu'apparemment vous avez oublié. Je vous rassure, vous n'êtes pas le seul. Ces deux experts l'oublient à chaque pige de propagande qu'ils publient.

M'accuser donc de diversion ne manque pas de piquants là encore car la réalité je ne la fuis pas !

Je ne sais pas si personnellement "'ils souhaitent une Palestine judenrein". En revanche ils se font les champions des désirs des "palestiniens" et donc du monde musulman où l'antisémitisme est enseigné à l'âge du biberon.

Les "colonies" (encore faut-il me démontrer qu'elles se situent sur un territoire appartenant ou ayant appartenu à un état) peuvent du jour au lendemain se transformer en villes et villages "palestiniens" et être une source de revenus pour ce nouvel état.

Vous écrivez :

"Les journalistes ne parlaient-ils pas de "terroristes" "cachés dans des écoles et des mosquées" "tirant sur des civils""

J'ai écouté attentivement les médias et....je n'ai pas vu un seul terroriste. J'ai même entendu les journalistes avouer avoir tu certains événements pour cause de peur.Ils ont préféré attendre leur départ de gaza pour dire la vérité.

Mais le mal était fait, leurs rédactions, au fait évidemment de ces menaces, n'en ont pas moins publié la propagande du Hamas rappelant par exemple à chaque fois le nombre de civils tués. On attend encore de savoir si Israël a combattu contre de femmes, des enfants et des vieillards.

Ils ne sont pas haïs, ils n'en valent pas la peine. Ils sont en revanche méprisés et méprisables. Ils ont réduit la belle gauche d'antan à n'être de nos jours que peu de chose.

Où est-elle soutenue et par qui ? Cherchez et dès la réponse trouvée vous aurez envie de vomir.

MG a dit…

Pierre Haski n'a donc jamais mis les pieds à Jérusalem ou vu en photo l'Esplanade du Temple?
Il aurait vu que la coupole dorée est celle du Dôme du Rocher; celle d'Al Aqsa est gris-argent.

Victor Perez a dit…

MG,

Petit détail qui lui a échappé et qui montre le soin porté aux "articles".

Ce qui ne l'empêche nullement de rappeler, comme pour mieux confirmer sa connaissance du dossier, qu'il fut correspondant permanent de Libération de 93 à 95 à Jérusalem.

De quoi sourire du journaleux et pleurer sur le sort de l'information.

jacques a dit…

lol. Plus facile d'attaquer sur un détail que sur le fond...

Passons.

Donc c'est "le" juif qui est responsable du blocage des négociations... C'est le buraliste, l'employé de bureau, le chômeur, l'ouvrier, le ptit dealer de ma petite ville qui est responsable du blocage du processus de paix....
Avec vous les théories du complot juif ne sont pas prêtes de s'arrêter. Comme s'il y en avait besoin.

Bien entendu qu'il s'agit d'une partie des israéliens (et également des palestiniens, cela va de soi) qui porte la responsabilité ACTUELLE des blocages. On peut disserter sur les raisons passées mais ce n'est pas sujet ici présenté.
Ce serait être aveugle que de nier la montée de l'extrémisme anti-arabe en Israël allié aux courants des colons. Autrefois réservé à l'extrême droite et quelques religieux "sionistes" cette idéologie touche de plus en plus d'israéliens et influe forcément sur les décisions prises à haut niveau. Ne serait ce que pour des raisons électoralistes mais pas seulement.

Ce messianisme n'est hélas plus aussi marginal que vous le laissez croire. Mais plus que ces quelques allumés photogéniques ce sont bien leurs idées, leur idéologie qui contaminent la société israélienne.
Si la majorité israélienne est selon les sondages favorable à un état palestinien, on peut se demander pour combien de temps encore.

La gauche d'antan? Laquelle? Celle de Lénine, Trotsky, celle des protocoles, celle de la SFIO, celle qui prônait le colonialisme ou celle qui fut sioniste XIX° début XX°?
Juste une question, je n'ai pas la réponse et je ne fait pas de morale. Est ce que c'est la gauche qui a changé ou le sionisme? La gauche était pro sioniste car le projet sioniste était fondé sur des valeurs de gauche, auto détermination, refuge contre les persécutions, état mais organisation en kibboutz, etc etc... Qui est maintenant récupéré par de l'extrême droite, du messianisme et autres allumés religieux?
Sans compter un des travers de la gauche qui consiste à se positionner du côté du plus faible quelles que soient les circonstances.
La gauche a-t-elle vraiment changé?

"Les "colonies" (encore faut-il me démontrer qu'elles se situent sur un territoire appartenant ou ayant appartenu à un état) peuvent du jour au lendemain se transformer en villes et villages "palestiniens" et être une source de revenus pour ce nouvel état."

Intéressant. Pour que ce ne soit pas des colonies il faut démontrer que soit les terres appartiennent à l'état, soit qu'il n'y a pas de lien directe entre l'état et la colonie. Bonne chance.
Ce qui est intéressant c'est la projection utopiste. Certes en théorie c'est LA solution idéale. Des juifs et des arabes qui travaillent ensemble et prospèrent dans l'intérêt de tous. Vous oubliez juste d'un côté le ressentiment arabe dû à la création même de ces colonies et leur gestion - et également une récupération de ce ressentiment par des extrémistes-, et de l'autre côté la montée de ce messianisme et/ou extrême droite qui est maintenant majoritaire dans les colonies.
C'est triste mais c'est le monde réel.

Bien que n'ayant suivi ce dernier conflit que de très loin, j'ai largement entendu parler de terroristes. Vous ne pouvez bien entendu pas demander aux médias de parler de terroristes pour qualifier les enfants enterrés vivants dans des immeubles bombardés, mais globalement ils parlaient bien de terroristes qui creusent des tunnels, attaquent des civils etc etc Presque du JSS. Dommage pour Israël qu'il y ait eu telle violence, car les médias français étaient de son côté cette fois.

Pour conclure, au vu du nombre d'articles que vous publiez pour dire du mal d'Enderlin, je ne suis pas certain que le mot "mépris" que vous avez employé soit le plus juste. Pour un passionné de la précision, on a vu mieux.

Victor Perez a dit…

Jacques,

Souvent les détails sont parlants. D’ailleurs ceux qui vous concernent ne sont pas mal. Ils ne m’empêcheront pas toutefois de parler du fond de votre pensée.

Ce n’est pas ‘’ le buraliste, l'employé de bureau, le chômeur, l'ouvrier, le ptit dealer de ma petite ville qui est responsable du blocage du processus de paix.... » mais le juif messianique. Dixit les journaleux. Ce n’est pas pour eux une théorie mais bien la réalité. Pour eux, supprimons le « juif messianique’’ et la paix viendra. Lol !

‘’Bien entendu qu'il s'agit d'une partie des israéliens (et également des palestiniens, cela va de soi) qui porte la responsabilité ACTUELLE des blocages’’

Aucun israélien ne porte la responsabilité d’un blocage. Jusqu’à preuve du contraire Israël est une démocratie et nul coup d’état n’a encore eu lieu. Même Netanyahou parle de DEUX états pour DEUX peuples. Il est toujours au pouvoir.

Pour ce qui est des ‘’Palestiniens’’, c’est bien la majorité qui refusent de reconnaître le droit de l’état juif à exister en réclamant l’absurde ‘’droit de retour’’ en son sein, Jérusalem comme capitale de leur ‘’Palestine’’ qui sera un état judenrein. C’est cela la paix à vos yeux ? Pour moi c’est le seul blocage.

‘’ La gauche d'antan? Laquelle?’’

Pas celle qui défile avec les islamiste du hamas, ni celle qui compare les français partant au djihad avec les Juifs français écœurés immigrants dans la démocratie israélienne. Celle d’antan n’existe plus. Elle a été enterrée depuis les accords communs de 1981. Elle s’est faite avalée par les cocos, verts, npa etc…

Poser la question ensuite ‘’ Est ce que c'est la gauche qui a changé ou le sionisme?’’ démontre une inculture. Relisez donc mon article et vous y trouverez toutes les occasions perdues par les ‘’palestiniens’’. Des ‘’palestiniens’’ soutenus par cette gauche fétide quels que soient leurs actes.

Victor Perez a dit…

(suite)

‘’ Si la majorité israélienne est selon les sondages favorable à un état palestinien, on peut se demander pour combien de temps encore.’’

Qu’attendent donc les ‘’palestiniens’’ pour reconnaître les droits du peuple juif sur sa terre ? Question que toujours les moralisateurs oublient. Ainsi seulement l’on verra si les Juifs, messianiques ou non, bloquent la paix et s’il s’agit de la théorie du complot ou de la réalité.

Cette majorité a tendu sa main elle n’a reçu que de la violence depuis 1948. Oublier cela c’est être de mauvaise foi.

‘’ Pour que ce ne soit pas des colonies il faut démontrer que soit les terres appartiennent à l'état, soit qu'il n'y a pas de lien directe entre l'état et la colonie. Bonne chance’’

A vous suivre donc, les territoires sont ‘’palestiniens’’. Malgré que jamais n’a existé un tel état. Dans votre conception du droit international, il suffit donc de transférer les ‘’palestiniens’’ comme le furent les Juifs par les Jordaniens en 1948 pour affirmer que les ‘’palestiniens’’ sont des colons s’ils reviennent. C’est simple le droit international tout compte fait ! lol !

La Judée et la Samarie n’appartiennent légalement à personne. Le seul peuple ayant des droits historiques sur ces territoires est le peuple juif. Le peuple ‘’palestinien’ n’a jamais existé avant 1967. Ceux qui le composent sont des Arabes de la Palestine mandataire. Ceux-là ont reçu près de 80% de cette région pour leur état. Autre détail que les moralisateurs oublient toujours dans leurs tristes analyses.

‘’ Dommage pour Israël qu'il y ait eu telle violence’’. Parfait résumé de votre pensée qui rejoint celles des journaleux.

Oubliés les avertissements de Tsahal avant tout bombardement. Oubliées les actions du hamas obligeant les civils à monter sur les toits. Oubliés les tirs incessants de missiles à partir des zones civiles.etc…

Moralisateur comme vous êtes, Tsahal aurait dû s’abstenir de toutes défenses des citoyens israéliens par peur de dégâts collatéraux. Femmes, enfants et vieillards. Une petite question : à vos yeux la vie d’un juif a-t-elle une valeur ? Lorsque vous subirez des milliers de tirs meurtriers et que vous nous montrerez que vous agissez différemment que vous l’exigez des israéliens j’accorderai une attention à vos conclusions stupides.

‘’ Pour conclure, au vu du nombre d'articles que vous publiez pour dire du mal d'Enderlin’’

Jamais vous ne trouverez d’articles de ma main disant du mal de la personne Enderlin. Ce que je dénonce à chaque fois est son manque de professionnalisme et l’idéologie qui l’anime. Lorsque l’on veut en remontrer on se doit d’être précis.

Ce que vous êtes loin d’être.

jacques a dit…

Que de caricatures Monsieur Perez. Que d'approximations, de généralisations et même de contradictions.

Ravi que vous admettiez vous-même qu'il ne s'agit donc pas "du" juif que pointent les deux journalistes.
Après est-ce votre caricature? Supprimer le juif messianique? Il me semble plutôt à les lire qu'il s'agit de leur mouvement "intellectuel" ou leurs actes et non leur personne, leur existence en tant qu'être humain qui est pointée.

Quel rapport avec le fait qu'il s'agisse d'une démocratie, qu'il n'y a pas eu de coup d'état? Cela signifie qu'une frange, minoritaire mais de moins en moins, ne peut mettre en danger un processus de paix? Très réducteur.
De même Netanyahu parle mais agit aussi. Jusqu'à présent, on l'a vu négocier avec les partis extrémistes, se vanter d'avoir perverti Oslo, on l'a vu conclure des accords de cesser le feu avec le Hamas mais jamais conclure un accord avec l'Autorité Palestinienne.
Parler, ça fait 60 ans qu'on entend des grands appels à la paix, mais les actes?

Le droit au retour? Qui y croit? Les palestiniens? Je ne le crois pas. Demander l'inacceptable dans une négociation est une tactique. Ne soyons pas naïfs. Revenir sur ce point peut permettre de négocier autre chose.

Pour la gauche relisez mon commentaire, comprenez le et ensuite nous pourrons en discuter. A moins que votre vision dogmatique soit la limite de la réflexion que vous pouvez avoir sur le sujet.

Vos paragraphes suivants concernant la "main tendue" depuis 1948 montre soit une ignorance totale de l'Histoire, soit un travestissement à dessein de cette histoire. Je vous laisse choisir.

Les "concessions" israéliennes listées dans votre article ne sont montrées que sous un angle. Un pei d'objectivité ne serait pas du luxe.
Ce n'est pas le sujet de cet échange mais si vous voulez en parler je n'y vois pas d'inconvénient, sauf que cela montre clairement que faute d'arguments vous faites diversion.

Je n'ai jamais écrit que ces territoires appartenaient aux palestiniens, j'ai écrit qu'ils n'appartenaient pas à Israël. Ce que vous confirmez vous même.
Quand aux droits historiques.... Si c'est votre argument, trouvez le notaire qui vous fera un acte de propriété. Encore une fois bonne chance.

"Oubliés les avertissements de Tsahal avant tout bombardement. Oubliées les actions du hamas obligeant les civils à monter sur les toits. Oubliés les tirs incessants de missiles à partir des zones civiles.etc…"

Vous confirmez donc que j'ai pu lire ou entendre ça dans les médias français. Merci.

Après j'entends vos arguments sur la défense des populations israéliennes. Mais avouez que prendre des ados à coup de tank ça marque mal quand on se targue d'être une armée "morale". Comme si une armée pouvait être morale à partir du moment où elle utilise le bombardement et le pilonnage.

Quand à votre question sur la valeur de la vie d'un juif, c'est bas, c'est de l'argument de caniveau.

"Ce que je dénonce à chaque fois est son manque de professionnalisme et l’idéologie qui l’anime."

Ce n'est donc pas du mépris mais de l'obsession "à chaque fois". L'accuser de falsification et de malhonnêteté ne serait pas une attaque personnelle?

"Lorsque l’on veut en remontrer on se doit d’être précis"

Faites ce que je dis et pas ce que je fais en gros...

Victor Perez a dit…

Jacques,

Vous êtes le ministre de la parlotte.

C’est bien le mouvement intellectuel que je visais. Et non les personnes. Pour les journaleux c’est ce mouvement qui est le blocage.

La bonne blague. En supprimant ce mouvement aurez vous la paix ? Ridicule, risible serait celui qui l’affirmerait.

‘’ De même Netanyahu parle mais agit aussi. Jusqu'à présent, on l'a vu négocier avec les partis extrémistes, se vanter d'avoir perverti Oslo, on l'a vu conclure des accords de cesser le feu avec le Hamas mais jamais conclure un accord avec l'Autorité Palestinienne.
Parler, ça fait 60 ans qu'on entend des grands appels à la paix, mais les actes?’’

Il faut être deux pour faire la paix. Les actes israéliens sont listés dans mon article. Des actes que nul ne peux remettre en cause. Pas même vous malgré vos grandes phrases.

Où sont les actes arabes d’abord puis ‘’palestiniens’’ ensuite ? Où sont les propositions de paix de ce monde rêvant à l’éradication de l’état du peuple juif voire du peuple juif lui-même ? Nulle part. Vous ne pouvez pas même lister leurs contre propositions de paix autre que capitulation tel le ‘’plan de paix’’ de l’Arabie Saoudite de 2002.

Le summum de votre ‘’pensée’’ est atteint lorsque vous écrivez : ‘’ Parler, ça fait 60 ans qu'on entend des grands appels à la paix, mais les actes?’’

La Judée et la Samarie sont sous administration israélienne depuis 1967. Israël est donc LE problème depuis sa renaissance ? C’est cela qu’il faut comprendre à vous lire ?

‘Le droit au retour? Qui y croit? Les palestiniens? Je ne le crois pas’’

C’est même cette exigence qui a fait capoter les offres de paix israéliennes de 2000 et 2008. Cette ignorance du conflit me démontre que vous jugez sur la forme (merci les médias) plutôt que sur le fond.

Je vous rassure vous n’êtes pas seul à avoir été contaminé par la désinformation de vos journaleux préférés.

‘’ Pour la gauche relisez mon commentaire, comprenez le et ensuite nous pourrons en discuter’’

J’ai relu votre commentaire précédent. Je l’ai bien compris. Je vous cite : ‘’La gauche était pro sioniste car le projet sioniste était fondé sur des valeurs de gauche, auto détermination, refuge contre les persécutions, état mais organisation en kibboutz, etc etc..’’

Ne vous en déplaise, la gauche (non israélienne) de nos jours a abandonné tout cela. En revanche, le peuple israélien dans sa quasi majorité est toujours en faveur du projet sioniste qui était ‘’fondé sur des valeurs de gauche, auto détermination, refuge contre les persécutions, état mais organisation en kibboutz, etc etc..’’

Le sionisme aux yeux du peuple juif dans sa quasi-totalité a toujours le même objectif. Ce qui n’est plus le cas pour la gauche (non israélienne) mais aussi les autres courants politiques qui chargent la mule du sionisme pour mieux cacher leur antisémitisme.

‘’ Les "concessions" israéliennes listées dans votre article ne sont montrées que sous un angle. Un pei d'objectivité ne serait pas du luxe.’’

J’attends votre ‘’objectivité’’ de pied ferme.

‘’ Je n'ai jamais écrit que ces territoires appartenaient aux palestiniens, j'ai écrit qu'ils n'appartenaient pas à Israël’’

C’est bizarre, mais j’ai eu l’impression que vous accusiez seulement les israéliens de ‘’colonialisme’’. Que vous étiez même prêt à forcer les israéliens à se retirer en faveur des ‘’palestiniens’’. Sans aucune négociation. Me trompe-je ?

‘’"Oubliés les avertissements de Tsahal avant tout bombardement. Oubliées les actions du hamas obligeant les civils à monter sur les toits. Oubliés les tirs incessants de missiles à partir des zones civiles.etc…"

Vous confirmez donc que j'ai pu lire ou entendre ça dans les médias français. Merci.’’

Vous avez entendu tout cela dans les médias français ? C’est donc ma ‘’paranoïa’’ qui m’a alors rendu sourd ! lol !

Victor Perez a dit…

(suite)

‘’ Mais avouez que prendre des ados à coup de tank ça marque mal quand on se targue d'être une armée "morale". Comme si une armée pouvait être morale à partir du moment où elle utilise le bombardement et le pilonnage’’

Israël aurait visé des ados ? C’est surement dans vos médias français que vous avez entendu cela. Lol !

Pour me convaincre de cette atrocité, indiquez-moi quelque exemple. Etant sûr que vous ne radotez pas et savez ce que vous écrivez vous n’aurez pas de mal à me satisfaire.

‘’ Quand à votre question sur la valeur de la vie d'un juif, c'est bas, c'est de l'argument de caniveau.’’

C’est peut-être bas, mais vous ne m’avez pas répondu. Que doit faire Tsahal face à la conduite sans nom du hamas ? Laissez les citoyens israéliens sans défense ou empêcher un tir de missile quitte à faire des dégâts collatéraux ?

Tsahal étant l’armée des citoyens israéliens, je vous repose donc ma ‘’basse’’ question : la vie d’un juif a-t-elle une valeur à vos yeux moindre que celle d’un ‘’palestinien’’ quel qu’il soit ?

‘’ Ce n'est donc pas du mépris mais de l'obsession "à chaque fois". L'accuser de falsification et de malhonnêteté ne serait pas une attaque personnelle?’’

A chaque fois signifie à chaque article et non pas à chaque fois qu’il bouge. Mauvaise fois quand tu me tiens !

Si ‘’ L'accuser de falsification et de malhonnêteté est une attaque personnelle’’ dois-je alors ne pas réagir ? Comment doit-on faire pour dénoncer les manques de déontologie qui caractérisent maintenant cette profession dans sa quasi-totalité ?

En conclusion, vous représentez bien le ministère de la parlotte. Ya qua et faut quon doivent surement être vos collaborateurs.

קרבי kravi a dit…

Victor, cela fait des années que je vous vois ferrailler avec ce genre d'individus. Au reste, je le soupçonne d'être toujours le-même sous des pseudos différents, tant style et arguments se ressemblent d'un papier l'autre.
Aucun fait, aucun raisonnement ne saurait venir à bout de cette cécité à front de taureau. Vous aurez beau remonter aux sources historiques — sans même parler de références bibliques ou archéologiques —, revenir aux traités, brandir le droit international, démontrer — comme s'il en était besoin — la totale et ignoble partialité des médias français en défaveur d'Israël, bref confronter la réalité avec la propagande, celle –ci finira forcément par prétendre présenter les apparences de la victoire.
Je sais bien que vous n'écrivez pas pour lui mais pour le lecteur de bonne foi. Cela ne m'empêche pas d'admirer votre patience, tout en la sachant gaspillée.

jacques a dit…

Nous progressons.

Vous admettez enfin que ce n'est pas "le" juif qui est visé par les analyses de ces journalistes mais l'idéologie d'un mouvement.
Plouf donc.

Si faire passer à dessein l'analyse des conséquences d'un mouvement pour de l'antisémitisme n'est pas une attaque personnelle, c'est que ma définition d'attaque personnelle n'est pas à jour.

Après libre à vous de croire que les colons israéliens pourront être évacués en cas d'accord de paix. Un beau faukon.
Libre à vous aussi de croire qu'il est aujourd'hui possible que palestiniens et israéliens pourront vivre ensemble dans les colonies devenues palestiniennes après un éventuel accord. Belle utopie mais mais pas avant quelques générations. Un beau yaka.

Sur la gauche je ne pense pas que les valeurs de base aient disparu. Ce sont les palestiniens qui maintenant demandent leur auto détermination. Ce sont eux qui subissent check points, murs...
Sans compter ce que j'ai déjà dit, la propension de la gauche à se mettre du côté du plus faible en fermant parfois les yeux sur les torts de ces plus faibles.
La société israélienne est maintenant très à droite, ses soutiens encore plus.
Le sionisme a pris une direction plus Jabotinski et sionisme religieux que Ben Gourion ou Herzl.

Donc est-ce la gauche ou le sionisme qui a changé?

Le droit au retour? Ca me fait penser au vote des étrangers en France. On en parle tout le temps, ça passionne ça énerve mais tout le monde sait que ça n'arrivera certainement jamais.
C'est leur "table catholique", un moyen de bloquer ou de négocier autre chose.

Colonialisme, oui, puisque territoires non israélien occupé par des citoyens israéliens, avec lois israéliennes, armée israélienne, commerce etc etc.
Demander aux israéliens de partir sans négociations? Ou ai-je écrit ça? Ne pas en créer de nouvelles ou ne pas s'étendre pour permettre les négociations peut-être, non?
On en revient au problème soulevé par Enderlin.

Plutôt que de travestir ses paroles pour y créer de l'antisémitisme c'est peut-être cette direction que vous devriez tenter d'analyser. Ce serait beaucoup plus intéressant d'avoir une analyse de droite dure sur ce sujet pointé par Enderlin que ce mélange d'attaques personnelles et de ressassage de propagande.

Ah au fait. Mea culpa, ce n'était pas un ado qui a été tanké, mais un "terroriste" de 4 ans. http://www.lepoint.fr/monde/gaza-un-enfant-de-4-ans-tue-par-un-tir-de-char-israelien-28-07-2014-1849648_24.php

Victor Perez a dit…

Kravi,

Ce genre d’énergumène nous instruit sur la propagande diffusée. Il nous contraint à réfléchir sur leurs méthodes.

Quoi qu'il en soit nos efforts d'explication payent. Les islamo-gauchistes sont de plus en plus déconsidérés. C'est cela le seul but de mon blog.

Merci de votre soutien.

yossef a dit…

et si on parlait simplement de justice sur le confli israélo/arabe
Israel sans la Judée/Samarie et le Golan c'est 22000 km2 pour 8 millions d'habitants.
La ligue Arabe 22 états , 13 millions de Km2 pour 350 millions d'habitants.
La Judée/Samarie c'est 6000 Km2 pour 1,5 million d'habitants
arabes et 300 000 habitants israéliens soit l'équivalent de 5 à 6 villes de la banlieue parisienne, de là à parler de colonisation , il y a un monde, d'autant, que ces territoires ont été pris lors de guerres défensives et non colonialistes.
Le Monde est intoxiqué et trompé par la puissance de la propagande arabe, qui voudrait faire croire, que la paix du Monde ne tient, qu'à 6000 km2.

Victor Perez a dit…

Jacques,

Dernière réponse.. J’ai horreur de tourner en rond et de surcroît voir mon contradicteur esquiver toutes mes questions et mes arguments.

‘’Vous admettez enfin que ce n'est pas "le" juif qui est visé par les analyses de ces journalistes mais l'idéologie d'un mouvement’’

Mouvement soutenu par…des Juifs. Je vois mal quiconque supposer que ce mouvement religieux soit soutenu par.. des musulmans ? lol ! Et plouf donc ! Je n’ai jamais vu un journaliste parler du messianisme musulman au Proche-Orient et donc indiquer la responsabilité du monde musulman dans la situation actuelle. Un monde musulman qui refuse de reconnaître Israël comme étant le pays du peuple juif. Votre ‘’ définition d'attaque personnelle n'est pas à jour.’’ Ni votre connaissance du dossier. Surfer sur Youtube vous y verrez les vidéos d’Abbas refusant ce simple droit aux Israéliens.

‘’ Après libre à vous de croire que les colons israéliens pourront être évacués en cas d'accord de paix. Un beau faukon’’

Dans le cas d’u accord de Paix véritable, il n’y aura aucun problème à évacuer les ‘’colons israéliens ’’ de la ‘’Palestine’’ ou à les laisser sur place.

a) Pour la simple raison que la majorité d’Israël l’aura décidé. Dans ce pays aucune minorité ne fait la loi. Contrairement à ce qu’affirment vos protégés.
b) pour la simple raison qu’il y aura la paix et donc aucun danger à y laisser des Juifs.

Croyez vous que les ‘’palestiniens’’ arriveront un jour à ce stade. A reconnaître le droit du peuple juif à son propre état et à respecter une minorité ? Continuez à lire vos journaleux, vous en serez persuadé.

‘’ Sur la gauche je ne pense pas que les valeurs de base aient disparu’’

Lol ! Elle soutient juste les revendications des ‘’palestiniens’’. A savoir :

Un état judenrein, Jérusalem comme capitale de la ‘’Palestine’’ ( les Juifs devront surement demander un visa pour se rendre sur le Mont du Temple) et une juste solution pour les réfugiés. Lol ! Un état ce n’est pas suffisant ? Et vous osez assurer que la gauche a gardé ses valeurs ? Plouf et re plouf comme vous dites.

Le sionisme n’est pas à droite ni à gauche. Les Israéliens sont encore majoritaires pour un état de ‘’Palestine’’ à leur côté. Votre ‘’analyse’’ a encore fait plouf en affirmant que le sionisme a changé. Seul le refus d’un suicide national vous fait dire de telles sottises.

‘’ Le droit au retour? Ca me fait penser au vote des étrangers en France. On en parle tout le temps, ça passionne ça énerve mais tout le monde sait que ça n'arrivera certainement jamais’’

Le charme avec vous est que vous ne progressez jamais dans la réflexion. Dites le aux ‘’palestiniens’’ que cela n’arrivera jamais. Allez faire un tour dans les ‘’camps de réfugiés’’. Il y en a même à Gaza (ils ne sont pas chez eux ?) en Judée et en Samarie (il s ne sont pas chez eux ?).

‘’ Demander aux israéliens de partir sans négociations’’

Lobotomisé à tel pont que exigez un état judenrein. Pourtant il y aura la paix ? Exigez vous aussi le transfert des arabes israéliens ? Cela ne vous viendra pas même à l’esprit. Deux poids deux mesures est le commencement d’un fléau. Je vous le nomme pas, vous savez surement duquel il s’agit.

Pour conclure, vous me parlez d’un môme de 4 ans tué par Tsahal. Y avait-il intention ? N’est-ce pas suite à ‘’ Des combats intermittents (qui) ont lieu depuis le matin dans ce secteur du nord de l'enclave palestinienne entre soldats israéliens et combattants de la branche armée du mouvement palestinien, les Brigades Ezzedine al-Qassam’’

Avez-vous remarqué que terroristes chez les journaleux français se transforment en ‘’combattants’’. Des combattants tirant exclusivement des missiles sur des civils juifs. En autre sur un môme juif de 4 ans nommé Daniel Tergerman. Mais le juif a-t-il la même valeur que tout autre à vos yeux.

Je commence à en douter sérieusement.

http://www.europe-israel.org/2014/08/enfant-de-4-ans-tue-par-un-obus-du-hamas/

Fion de notre échange. Restez sur vos positions. Cela fera plaisir à vos journaleux.

Victor Perez a dit…

Yossef,

On peut même imaginer que tout territoire donné à la ''Palestine'' et judenrein deviendra désertique et à la charge de la collectivité internationale.

Tout comme Gaza. Mais on peut y rajouter la Syrie, la Libye, le Soudan, etc... Malgré leurs richesses pétrolifères.

קרבי kravi a dit…

Jacques, " Le sionisme a pris une direction plus Jabotinski et sionisme religieux que Ben Gourion ou Herzl."
C'est exact, et vous m'en voyez ravi.
Voici enfin un révisionnisme dont on peut être fier. Ce sionisme révisionniste est armé, car il sait bien que c'est le seul moyen de survivre au milieu de nations génocidaires. Et antisémite, que ce la vous agréé ou non.
Face à des négationnistes génocidaires, la bonne volonté ne suffit pas. Elle est même suicidaire.
Croyez tant que vous voudrez qu'Abbas et sa clique ne demandent pas mieux que de vivre en bonne intelligence avec Israël, ça ne mange pas de pain et vous donne bonne conscience, comme à tous les pacifistes qui prétendent donner des leçon de moraline à l’État hébreu.
Les pacifistes de votre genre ont montré leurs limites dans les années 30, ça va bien.
Reste que l'armée la plus éthique du monde protège Israël. de ses ennemis, et surtout de ses faux amis.

jacques a dit…

J'avoue ne pas avoir fini la lecture de votre réponse au moment où votre mauvaise foi s'est fait montre et où la récitation a pris le pas sur la discussion.

Et en descendant ma souris je vois un lien europe-israël. Êtes-vous du genre à vous renseigner sur la crise ukrainienne grâce à Ria Novosti ou UT1?

Je vous laisse donc vous goberger avec vos amis qui "pensent" exactement comme vous au mot près. L'histoire jugera et ni vous ni moi ne serons encore là pour en lire les conclusions.

Ca doit être lassant de passer sa vie à réciter les mêmes choses à longueur de textes et de réponses. Je ne vous soupçonnerais pas de prendre plaisir à étaler votre mauvaise foi je vous plaindrais presque.

PS : M. Kravi, je suis assez d'accord avec vous. Lorsque les arguments sont les mêmes au mot près, on peut suspecter une propagande... Dommage que vous n'en tiriez que des conclusions partiales.

Victor Perez a dit…

Jacques,

Connaissant par cœur l'attitude d'individus tel que vous, je n'attendais pas d'autres mots de fin de votre part que celui-ci.

Faute de pouvoir contredire mes arguments par un raisonnement intelligent voilà que vous en êtes réduit à dénigrer Europe-Israël qui, lui même, n'a fait que reprendre les dépêches De Ynet (Yedihot Aharonot) et I24 news. Il est vrai, deux sites en ligne israéliens.

A mon tour une question :

Êtes-vous du genre à vous renseigner sur le conflit Proche-Orient en lisant les journaux français ?

A n'en pas douter !

Ce qui classe sans erreur possible toute votre prose.

Merci d'être passé et d'avoir confirmé aussi bien les méfaits de la propagande si chère à vos journaleux.

jacques a dit…

Il s'agit de votre opinion. Lorsque j'ai sorti cette phrase, je cherchais des pistes pour comprendre l'éloignement du sionisme et de la gauche. Pour M. Perez et d'autres, la gauche s'est éloignée du sionisme parce qu'elle est "antisémite" et "intoxiquée par la propagande islamo-gauchiste". Raisonnement que je trouve un peu court.
La gauche a-t-elle changé de valeurs ou le sionisme s'est-il droitisé à un point que la gauche ne puisse plus le soutenir sans renier ses valeurs?
C'est le débat que je lançais. Ni une affirmation, ni un jugement. La réflexion et le débat ont-ils place ici?

Mon opinion sur Abbas, qui n'engage que moi? Non je ne pense pas qu'il souhaite vivre en paix avec Israël. Par contre je le pense pragmatique. Lorsqu'il a déclaré que le triple non était une erreur historique par exemple. Il a bien compris qu'Israël était là, et là pour longtemps et qu'il faut faire avec. Pas le choix, sauf à déclencher un conflit perdu d'avance quelle que soit la forme qu'il prenne.

Pacifisme? Années 30? Sauf que nous ne sommes pas dans les années 30, la situation est très différente, elle serait plus proche des années 10 si l'on tient absolument à faire des analogies. Le discours de l'adversaire barbare (qui lui aussi tient le même), les revanches territoriales que ce soit dans les pays de l'Est, en Asie ou au Proche-Orient, un contexte économique "tendu", l'influence guerrière des clergés sur les populations...
Et si les pacifistes des années 30 ont failli gravement, ceux du début du siècle précédent étaient bien silencieux... Ou assassinés ou décrédibilisés. Tout comme aujourd'hui.

Victor Perez a dit…

Jacques,

"Lorsque j'ai sorti cette phrase, je cherchais des pistes pour comprendre l'éloignement du sionisme et de la gauche."

Faux ! Cette phrase a tout de l'affirmation et rien de l'interrogation.

Le débat à sa place ici. Si Kravi veut s'y adonner, je lui laisse ce plaisir.

Pour ma part j'ai déjà trop donné.

קרבי kravi a dit…

Jacques,
S'interroger sur la droitisation du sionisme n'a aucun sens aujourd'hui, si ce n'est dans une optique historique.
La très grande majorité des Israéliens — quelles que soient leurs opinions politiques et quel que soit leur degré de religiosité — veulent à la fois la paix et la sécurité. Ne parlons pas d'une infime minorité de postsionistes qui ne représentent rien mais sont grandement encensés en dehors du pays, haine anti-israélienne oblige.
Si vous évoquez la France, il est évident pour tout observateur de bonne foi que la plus grande partie de l'extrême gauche se joint à l'antisémitisme islamique et à l'antisémitisme canal historique de l'extrême droite. On se demande alors de quelles valeurs et de quelle gauche vous parlez.
Ignorez-vous vraiment que les déclarations d'Abbas sont, d'une part à double face selon qu'on les entend en anglais ou en arabe, d'autre part très éloignées de ses actions politiques (glorification du terrorisme, rémunérations des assassins incarcérés, incitation à la haine du Juif dés la maternelle, etc.). Alors, pragmatisme si on veut, mais de celui qui l'amènerait tout droit à la fin d'Israël.
Pas le choix ? Bien sûr que si, ils pensent avoir tout leur temps. Et comptent aussi sur l'Iran.

jacques a dit…

Monsieur Perez si vos arguments en avaient été je vous aurais répondu avec plaisir.

Votre premier "argument" :

"Mouvement soutenu par des.... Juifs"

Ca ne veut rien dire. Je suis désolé. Il est soutenu par des juifs et alors? Le critiquer c'est critiquer "le" juif, c'est être antisémite? C'est dire que "Le Juif a, de tous temps, servi de bouc émissaire aux maux de cette planète"?

Que voulez vous répondre à quelqu'un qui tire la discussion en dessous du caniveau?

Je suis désolé mais face à ce genre "d'arguments" et de mauvaise foi, j'abandonne.

Continuez de vous informer impartialement avec europe-israël ou euro-palestine je m'en fous, vous êtes autant sectaires les uns que les autres.

Bonne journée.

jacques a dit…

Merci de reprendre la phrase dans son contexte. Evidemment que c'est une affirmation, c'est un constat. Lisez donc le reste.

Ah! Vous l'avez fait. Donc c'est encore de la mauvaise foi, c'est encore du caniveau... Tout pour faire diversion en gros.

Ca pourrait marcher mais là ça se voit tellement c'est énorme.

Qu'est-ce qui vous effraie à ce point?

Victor Perez a dit…

Jacques,

Mais bien sûr que ""Mouvement soutenu par des.... Juifs" n'est pas un argument en lui-même.

Il n'est que l'explication de "juif messianique", terme servant à vos journaleux à stigmatiser le juif, rien que le juif.

Votre réponse confirme le peu d'intérêt à vous accorder.

Fin de la récré.

Victor Perez a dit…

Jacques,

Merci de confirmer que cette phrase est un constat de votre "analyse" et non une interrogation.

C'est que je dis. Il s'agit de votre opinion formatée par vos médias préférés.

Quant à remette dans le contexte... C'est ce que vous refusez de faire dès lors que cela ne nuit pas aux Israéliens. lol !

Inutile de poster à mon intention. Comme dit plus haut j'ai déjà donné.

jacques a dit…

Enfin des arguments.

Sur une optique sécuritaire, bien évidemment que la droitisation ou la récupération religieuse du sionisme n'a aucun intérêt.

Mais il y a d'autres optiques. Déjà le processus de paix, s'il existe encore. Les messianiques c'est le "grand Israël" que même Beitenou ne demandais plus et la droitisation c'est le refus d'un état arabe à l'ouest du Jourdain. cf la charte du Likoud par exemple.
Il y a là aussi double discours.
Et n'oublions pas que cette idéologie est de plus en plus présente en Israël.
Dans une optique de soutien international, la droitisation et le messianisme sont le parfait argument anti-israélien. Parler de l'extrême droite israélienne fait inconsciemment référence à l'extrêm droite française même si elle est fondamentalement différente. Quand aux montées de religiosité, ça renvoie également aux religieux musulmans ou aux catholiques passés.
Comment voulez vous que la gauche soutienne?

Qu'elle soit gangrénée par une frange antisémite est évident, mais cela ne signifie pas qu'elle l'est.
Sinon que penser de l'antisémitisme virulent de nombreux chrétiens sionistes?

Double discours d'Abbas? Oui bien sûr. Ce n'est pas ça qui compte mais les actions politiques. Citez moi un dirigeant de nos belles démocraties qui tient le même discours à son peuple et à l'international.