vendredi 14 mars 2014

L’histoire tronquée par John Kerry

Le Secrétaire d’Etat américain John Kerry, face au Comité des affaires étrangères du Sénat, a affirmé, sans rougir, que le Premier Ministre israélien n’a pas à s’entêter sur la reconnaissance de son pays comme état du peuple juif « Il n’y a aucune raison de s’entêter à soulever encore et encore ce sujet ». Pour enfoncer le clou, il a même affirmé que Yasser Arafat a ‘’reconnu à deux reprises, en 1988 et en 2004, l’Etat d’Israël comme état juif’’ et donc qu’il n’y a « aucun charme à s’entêter sur ce sujet ».

Affaire suivante aurait dit un juge ! Sauf que…

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.

L’ami Google questionné est en peine, lui-même, d’en apporter la moindre preuve ! En 1988 l’ancien dirigeant de l’Ap a repris tout simplement les déclarations du Conseil national palestinien, lequel réaffirme la déclaration d’indépendance de l’Etat palestinien avec « Jérusalem pour capitale et le droit au retour des réfugiés » au sein de l’Etat juif, paraît-il reconnu comme tel !

A lire cette déclaration, les termes juif et Israël, y sont absent !

En 2004, c’est reclus dans ses bureaux de Ramallah qu’il aurait admis le caractère juif d’Israël à deux journalistes du quotidien Haaretz, connu pour son ‘’intégrité intellectuelle’’.

Il semblerait donc que son successeur, Mahmoud Abbas, n’ait pas lu ce tabloïd. Ce qui expliquerait, peut-être, son opposition absolue sur cette question ! Qu’attend donc le secrétaire d’état américain pour lui faire parvenir une copie ? 

Ainsi qu’à Benjamin Netanyahou et au peuple israélien ignorants de cette acceptation !

Pour compléter ses propos, John Kerry, face à ce même comité, a rappelé que dans la résolution 181 « le sujet de l’état juif a été résolu. Dans cette résolution, il y a entre 30 et 40 mentions qu'Israël est un Etat juif ».

Faut-il faire injure à cet ‘’ami’’ d’Israël et lui remémorer que cette annotation EST la raison du conflit déclenché en 1948 ? Qui oserait affirmer, sans peur du ridicule, que s’il s’était agi de la création d’un énième pays musulman il y aurait eu, alors, opposition ?

Faut-il également lui pointer que cette même résolution ne fait nullement mention d’un état ‘’Palestinien’’ mais d’un état arabe, et que la délimitation de celui-ci se fait par la citation des noms historiques Judée et Samarie.

Noms on ne peut plus juifs !

Cette attitude obamanienne n’est pas étonnante en soi. Elle l’aurait été si, au contraire, le Président US avait exigé la fin d’une revendication irréaliste, à savoir le droit de retour de centaines de milliers de « réfugiés », et la reconnaissance basique du peuple juif à disposer de lui-même sur une partie de la terre ancestrale.

Dixit la même résolution 181 !

Cette posture hostile prouve, si cela était nécessaire, que ce conflit ne se resolvera pas sous le règne d’un Président US qui a ruiné la paix un peu partout sur la planète alors que beaucoup, le Comité Nobel en tête, en attendait autre chose !

30 commentaires:

Willie Shapira a dit…

ce qu'il dit est vrai en certains cas psychologiquement parle..mais pas ds celui-ci...Obama a ruine la paix comme vs dites...c penible pour tous a part les islamistes...son frere est d'ailleurs le chef des freres musulmans...la politique est rarement agreable surtout pour nous...j'ai l'angoisse de voir ce qui se passe en france ils sont carrement envahi...on leur crache dessus et ils disent que c la pluie,helas...

sylvie b a dit…

barack hussein frêre mus en chef et sont chien courant porte le combat d'Amalek

Jean-Marie a dit…

Willie Shapira, la France ne va pas mal, croyez moi. On peut dramatiser, si on a rien à faire.
Pour le sujet qui nous occupe, à savoir les négociations israélo-palestiniennes, je crois que les deux protagonistes n'ont pas compris qu'ils devaient faire des concessions. Le pays des juifs est à faire par Israël, pas par un accord avec les palestiniens. Dommage qu'on bute sur des points aussi peu importants.
Il est évident que le sort des réfugiés est à traiter quand même mais hors pays pour les juifs.
Pour le reste, j'avoue qu'il y a tellement de concessions à faire de part et d'autre, que je ne vois pas la fin des négociations si les USA n'impose rien. Il faudra surement autre chose que des négociations.
Jean-Marie

Victor Perez a dit…

Jean-Marie,

Le problème est dans ce que vous avez souligné :"Il est évident que le sort des réfugiés est à traiter quand même mais hors pays pour les juifs"

Dès que le monde musulman aura abandonné cette exigence irréaliste et donc reconnu le droit du peuple juif à un état, le conflit sera pratiquement résolu.

Hermine Leboutte a dit…

Je viens de répondre sur Jssnews: Victor Perez induit le lecteur dans l'erreur.

Voyez sur Google, Wikipedia: Yasser Arafat, Biographie:

« 1988 Dans le même temps, l'OLP
reconnaît la résolution 181 de l'ONU de 1947 qui partage la Palestine en deux États, l'un juif, l'autre arabe, reconnaissant de facto l'existence de l'État d'Israël et elle réaffirme sa condamnation du terrorisme. (59) »

(59) renvoyant sur Google : Le Monde diplomatique, 1er janvier 2006, Un cahier spécial sur le Proche-Orient, Chronologie générale (jusque 2001)

« 1988: 12 - 15 novembre: Dix-neuvième session du Conseil national palestinien à Alger: l'OLP proclame l'État de Palestine, reconnaît les résolutions 181, 242 et 338, et réaffirme sa condamnation du terrorisme. »

Hermine Leboutte
Sioniste
Belgique, Liège
Le 15 mars 2014.

Victor Perez a dit…

Hermine,

Cette reconnaissance est bonne pour les gogos de votre genre.

Reconnaissance d'Israël "de facto", "implicite"...

Même les accords d'Oslo la mentionne.

Mais dès lors qu'il s'agit de préciser que ce pays sera le pays du peuple juif le monde musulman s'y refuse.

Pourquoi ?

Essayez d'y réfléchir ! S'y vous trouvez la réponse vous trouverez, de même, pour quelles raisons le conflit perdure.

Et si vous ne trouvez pas, alors je ne peux rien pour vous !

Quant à "Sioniste" vous concernant, il est de trop. Un authentique Sioniste ne lit pas Le monde diplomatique.

Anonyme a dit…

"Un authentique Sioniste ne lit pas Le monde diplomatique."

Le sionisme est un mouvement de libération et d'émancipation des juifs.
Un sioniste n'est pas exclusivement d'extrême droite. Il a même été créé et soutenu par la gauche et la gauche dure.
Un sioniste n'est pas forcément un con sectaire. Il peut lire autre chose que jsnews, dreuzinfo et autres europe-israël.
Un sioniste n'est pas non plus forcément un con fasciste qui s'arroge le droit de dire qui est sioniste et qui ne l'est pas.

Croire en un état juif et le défendre ne signifie pas anoner une propagande qui dessert les intérêts de la paix et de la continuité d'Israël.

Un sioniste à qui vous allez certainement dénier le droit à la parole.

Hermine Leboutte a dit…

Victor Perez,

Eu égard de vos premiers mots tout à fait irrespectueux, je ne lirai pas la suite...

A vous de ne pas induire le lecteur dans l'erreur et de devenir un expert ...

Hermine Leboutte

Victor Perez a dit…

Hermine,

Avec toute la meilleure volonté, je n'égalerais jamais votre "expertise".

Victor Perez a dit…

Anonyme,

Croire que dénigrer Le Monde diplomatique fait du contradicteur forcément un "extrémiste de droite" réduit forcément l'intérêt de vous lire.

Croire que la gauche et la gauche dure israéliennes ont quelque chose à voir avec l’extrémisme de gauche de ce torchon est une insulte à la mémoire de ceux qui ont construit Israël.

Croire qu'un véritable Sioniste est incapable de reconnaître les siens est abêtissant. Vous avez bien reconnu les vôtres dans mon rejet du journal. Et j'ai la prétention de ne pas être plus con que vous.

Croire, enfin, que l'on peut défendre l'état du peuple juif en s'adonnant à une idéologie qui lui refuse le droit à l'existence est tout simplement idiot.

Dernier détail, prochain commentaire avec un pseudo ou je serais contraint de placer vos commentaires à leurs justes places. La poubelle.

Et je n'en serais pas désolé ! lol !

nanard a dit…

"Croire que dénigrer Le Monde diplomatique fait du contradicteur forcément un "extrémiste de droite" réduit forcément l'intérêt de vous lire."

Dénigrer un contradicteur car il cite une source non orthodoxe à vos yeux est preuve d'obscurantisme et d'extrémisme. Et comme vous n'êtes pas vraiment gauchiste, on peut situer votre extrémisme facilement.

"Croire que la gauche et la gauche dure israéliennes ont quelque chose à voir avec l’extrémisme de gauche de ce torchon est une insulte à la mémoire de ceux qui ont construit Israël."

Cracher sur l'extrême gauche française c'est cracher sur les ouvriers qui ont collectés des fonds par leurs syndicat pour acheter des terres en Palestine.
Cracher sur la gauche européenne c'est cracher sur Herzl..
Cracher sur la gauche c'est cracher sur tout ce qui a construit Israël avant que ce ne soit récupéré par l'extrême droite et les religieux.
Enfin cracher sur la gauche c'est cracher sur toute la partie de la population israélienne qui ne vote pas à l'extrême droite.
Pour finir, cracher sur un "torchon" qu'on n'a pas lu n'est vraiment pas sérieux quand on veut faire la morale à une dame qui vous parlait gentiment.

"Croire qu'un véritable Sioniste est incapable de reconnaître les siens est abêtissant."

Parce que vous vous considérez comme un "véritable sioniste"..... Lorsqu'on crache sur la moitié de la population d'Israël car elle est de gauche, je ne suis pas sûr que l'on soit un sioniste. Lorsqu'on incite à la haine et que l'on éloigne ainsi la paix pour les israéliens, je ne suis pas sûr que l'on soit un sioniste.

"Vous avez bien reconnu les vôtres dans mon rejet du journal."

Les "miens"? Ce que par contre je suis sûr d'avoir reconnu c'est l'intolérance.

"Et j'ai la prétention de ne pas être plus con que vous."

Je ne vous connait pas personnellement je ne peux dire. Ce qui est sûr c'est que vous vous informez moins que moi uniquement par sectarisme. Je vous lis ainsi que vos amis d'extrême droite, alors que vous ne faites pas l'effort de lire autre chose que ce qui répète encore et encore vos salades.

"Croire, enfin, que l'on peut défendre l'état du peuple juif en s'adonnant à une idéologie qui lui refuse le droit à l'existence est tout simplement idiot."

Ben voyons. Je vous prierais de bien vouloir me citer des articles du Monde Diplomatique refusant le droit à l'existence des juifs. Ou même d'Israël.
Vous ne pourrez pas puisque vous ne le lisez pas.
Moi par contre je peux vous citer des dizaines d'articles de vous ou de vos copains qui refusent le droit à l'existence du peuple palestinien. Qui refusent même d'admettre qu'ils existent.

Et si vous voulez un pseudo, nous dirons : nanard

Victor Perez a dit…

Nanard,

Je dénigre un contradicteur qui se dit Sioniste et qui se sert du Monde diplomatique antisioniste. On ne peut, sauf à être un idiot parfait et non un sioniste, se servir de la lecture de ce torchon pour défendre Israël.

Je me répète. La gauche du début du 20 éme siècle n'a strictement rien à voir avec celle de nos jours. Cette dernière passe son temps à délégitimer l'état du peuple juif.

Le Monde diplomatique en bon représentant de cette gauche antisémite qui va du NPA, des Verts, des coco jusqu'à une petite partie des socialistes ne se gène pas pour y prendre une bonne part.

Je doute fort qu' Herzel, Bengourion ou encore Golda Meïr se vantent d'avoir une quelconque accointance avec cette gauche immonde. Une gauche qui manifeste avec le Hamas et le Hezbollah dans les rues de Paris en portant des slogans Israël= nazi.

On peut y rajouter l'extrême droite et une bonne partie de l'UMP. Les extrêmes s'attirent, chacun sait au moins ça. Au moins ces derrniers ne se joignent pas aux méfaits de la gauche.

Venir donc me qualifier d’extrémiste de droite est risible et démontre la médiocrité de votre réflexion simpliste.

Je ne suis aujourd'hui qu'Israélien et Sioniste. Vos couleurs politiques m'indiffèrent.

Quant à votre affirmation que je lis moins que vous...c'est le bonbon !

Mes articles, depuis plus d'une dizaine d'années, critiquent la gauche (mais pas seulement) et vous osez assurer que je ne la lis pas !!!!! Ne mourrez pas idiot et servez vous du module de recherche de Google installé sur mon blog.

Vous y verrez plein de vos amis de cette gauche devenue antisémite qui se cache derrière le paravent de l'antisionisme, cette doctrine qui se veut contre une politique israélienne (toutes en fin de compte) mais est au final pour la délégitimation du seul état du peuple juif.

Dominique Vidal, pour ne citer que lui, en fait partie. Un exemple vivant parfait d''intolérance sectaire.

Pour ce qui est de cette gauche israélienne qui ne représente pas la moitié de la population comme vous l'affirmez mais une minorité elle est dans l'opposition car devenue dangereuse pour l'état. A mon avis elle y restera jusqu'à ce qu'elle redevienne Sioniste et donc ...majoritaire. Le peuple n'est pas encore devenu idiot.

Pour ce qui est du "peuple palestinien"...Qui refuse son existence ? Le seul refus que je connaisse est celui de leur narratif mensonger qui a réussi, pour ce qui vous concerne, à vous faire prendre des vessies pour des lanternes.

Chacun s'éclairant avec les moyens intellectuel qu'il possède je vous plains de vous être fait lobotomisé !

Merci d'avoir pris un pseudo. Mon insistance vous ayant gratifié d'un peu de politesse. Vous n'avez donc pas tout perdu en vous arrêtant sur mon blog. lol !



marcel cohen dumani a dit…

Bravo pour votre article, Kerry ne connait même pas l'histoire, ni celle du 33ème président des USA Harry Truman, voir le document original signé par lui sur la reconnaissance de l'Etat: juif.
Le texte exact est:This government has been informed that a jewish state has been proclaimed in Palestine, and recognition has been requested by the provisional Government thereof. The United States recognizes the provisional government as the de facto authority of the new Jewish State, le document original signé par Harry Truman biffe le terme new Jewish State et le remplace par the State of Israel.
Les archives de Harry Truman "on line" sur le web sont intéressantes à plus d'un titre.


http://www.trumanlibrary.org/whistlestop/study_collections/israel/large/documents/index.php?documentdate=1948-05-14&documentid=48&collectionid=ROI&pagenumber=1

nanard a dit…

Si je peux comprendre que par idéologie vous dénigriez un journal ou des personnes (souvent), je comprends beaucoup moins que vous preniez de si haut une commentatrice qui n'a fait que citer une chronologie d'un journal que vous haïssez.

Une chronologie!!!! Pas une analyse, un commentaire ou un édito. Non une chronologie.

Plutôt que d'attaquer bêtement cette dame vous auriez pu reprendre ce qui vous défrise dans cette chronologie.

Vous avez à nouveau montré les sionistes comme arrogants, méprisants et intolérants.. Peut-être est-ce ça que vous appelez "vrai sioniste"

Pour le reste vous semblez tellement borné que je pressens une discussion qui va dans le mur.

Dommage. Le sionisme a plusieurs visages et plusieurs courants. Pourquoi ne montrer que le plus extrémiste et le plus à droite? C'est votre ligne éditoriale après tout.

Bonne soirée

nanard a dit…

Evidemment. La 181 parle d'un état juif et d'un état arabe. Le texte officiel de reconnaissance reprend les termes de la résolution. Il est d'ailleurs intéressant de constater qu'à ses débuts Israël ne demandait pas au monde de définir son caractère mais souhaitait une légitimité au sein des nations. Légitimité obtenue (difficilement chez les arabes et facilement en occident) et maintenant on régresse.

Qui sait, peut-être que le successeur d'Obama biffera dans sa reconnaissance état arabe et le remplacera par état de Palestine.

Victor Perez a dit…

Nanard,

Je vous cite tellement vous êtes risible :

"Il est d'ailleurs intéressant de constater qu'à ses débuts Israël ne demandait pas au monde de définir son caractère mais souhaitait une légitimité au sein des nations"

A cette époque Israël ne recherchait pas une légitimité acquise par la 181 mais son droit à exister en paix.

Ensuite, Israël ne recherche pas actuellement du monde de "définir son caractère" mais du monde musulman de reconnaître le droit du peuple juif à son état.

C'est fou ce que vous avez compris le conflit ! Cela donne évidemment envie de "dialoguer" avec un tel connaisseur.

Victor Perez a dit…

Nanard,

Je comprends votre refus de répondre à mon dernier commentaire. Lorsque l'on n'a pas d'arguments mais qui'un avis, de surcroît tronqué par une lecture propagandiste, on ne peut faire face.

Si en effet le Sionisme peut avoir plusieurs visages, il n'a pas, c'est sûr, celui du Monde diplomatique et de cette gauche devenue antisémite. Celui qui, par médiocrité, place aussitôt le contradicteur dans le côté "le plus extrémiste et le plus à droite" de l'échelle politique.

Venant de cette gauche perdue cela en devient presque un compliment !

nanard a dit…

Monsieur Perez, au lieu de pérorer et de mépriser le monde entier, vous devriez vous renseigner un peu. Votre rire n'en deviendrait pas jaune.

Aujourd'hui encore certains état ne reconnaissent pas la légitimité d'Israël. La Mauritanie l'a reconnue en 1999, la Jordanie en 94, l'AP en 93... Près de 50 ans après.
Alors venir frimer en me disant qu'il n'y a eu aucun problème de légitimité depuis la 181 enlève toute once de sérieux à vos commentaires.

Lorsque la France négocie avec un état est-ce qu'elle lui demande de reconnaître un "état laïc et républicain".
Non.
La Chine un "état plus gros producteur de riz"?
Non plus.

Tout simplement car ce sont leurs affaires. C'est à eux de définir leur caractère, et ce qu'ils font de leur destin commun.
Que la droite israélienne ait mis ça comme pré-requis pour toute négociation est incompréhensible. Vous croyez que les palestiniens n'ont pas vu les synagogues et les kippas?

Mais ce n'est pas le sujet. Je n'ai pas non plus envie de dialoguer avec quelqu'un dont le seul but est d'avoir raison. Faites du sport ou l'armée si c'est gagner qui vous intéresse au détriment de tout le reste.

J'ai lu beaucoup de vos réponses aux commentaires.
Toujours cette morgue, cette haine, cette lutte en permanence. Et même quand vous prenez une déculottée il faut que vous la rameniez en ayant bien pris soin de censurer le cuistre qui a osé vous donner une bonne leçon.

Si ça vous amuse de passer pour un imbécile borné sur votre propre blog, c'est votre problème. Par contre l'image que vous renvoyez des "soldats du net" et de leur employeur est catastrophique.

C'est sûr, c'est ça un "vrai sioniste". Israël doit vous remercier chaudement.
Il vous suffit de tapoter 5 minutes sur votre clavier pour créer des dizaines d'antisionistes.

Quelle réussite.

Ah oui et pour répondre à votre question idiote du commentaire du dessus tapez donc "les palestiniens n'existent pas" dans un moteur de recherche.
Vous y trouverez tous vos amis "gauchistes" et même quelques trolls sur jeuxvideo.com

Victor Perez a dit…

Nanard,

C'est avec de tel "arguments" que vous pensez me donnez une déculottée ? Il faut être un "imbécile borné" (comme vous dites) pour le croire.

Aux exemples de pays qui ont reconnu tardivement la légitimité d'Israël vous auriez pu ajouter tous les autres pays musulmans. Ceux qui justement refusèrent et refusent encore que le peuple juif ait son propre état sur la terre de ses ancêtres.

Israël se moque que ces pays la reconnaissent ou non. Cela ne l'a guère empêcher d'arriver au niveau où elle se trouve !

Quant à reconnaître La Chine comme un "état plus gros producteur de riz"...Risible !

Y a t-il quelqu'un qui ne reconnaît pas ce pays comme le pays des chinois ?

Israël est-il reconnu comme étant le pays du peuple juif ? Pouvez vous me citer des pays musulmans qui le reconnaissent ?

L'Ap peut-être ????????????? En 93 dites vous ? Et pourquoi pas en 1988 et 2004 comme l'a affirmé Kerry récemment ? Serrait-ce possible qu'il ait menti ? lol ! Comme vous le faites pour 1993 !

Vous vous prétendez instruit sur le conflit et vous ignorez ce refus majeur ? Imbécile avez vous dit ?

Soyez le si cela vous fait plaisir mais comptez sur moi pour rappeler à chaque fois cette vérité, cette réalité qui vous dérange tant, vous et tant d'autres lobotomisés par une propagande qui n'a qu'une seule fin. Celle de l'éradication de l'état du peuple juif.

nanard a dit…

Vous jouez avec les mots.

Israël est reconnu comme Etat légitime. Avez vous lu la déclaration d'indépendance qui fait office de constitution. Avez vous compté combien de fois "juif" ou "état juif" est cité?

Reconnaître la légitimité d'un état c'est reconnaître sa constitution.

Vouloir faire reconnaître Israël comme état du peuple juif signifie leur faire dire "le sionisme nous a vaincu"

Vous ne savez peut-être pas, diplomate comme vous êtes, que pour arriver à un accord il faut que les deux parties se sentent sur un pied d'égalité (même lorsque la réalité est toute autre). Demander une humiliation en pré-requis des négociations est stupide si l'objectif est d'arriver à un accord. Sinon c'est très fin. Ca permet de rejeter l'échec sur l'autre.

Ce que vous faites très bien.

Une reconnaissance de facto comme actuelle permet de ménager les deux.

1993, c'est la déclaration de principe d'Oslo dans laquelle Arafat reconnait Israël. C'est un document signé par les deux parties, je le considère donc valable comme toute la communauté internationale. Et vous?

Non semble dire votre commentaire.

Je ne permettrais pas de dire que je vous ai mis une déculottée. Ce n'est pas mon objectif. Je voulais juste vous mettre sous le nez votre grossièreté envers une internaute sous le seul prétexte que ses sources ne sont pas Europe-Israël.

Ces déculottées je les ai lues dans de nombreux fils de commentaires. Vous les finissez toujours par de la censure et une "conclusion" formatée. C'est pour moi un aveu.

Quand au "peuple juif" "en danger", en fait vous voulez dire Israël, nous ne sommes plus en 35, ni en Europe. Il a aujourd'hui le pouvoir de vitrifier la planète. Ce qui change la donne.Non?

Victor Perez a dit…

Nanard,

Vous me faites pensez à un enfant qui refuse de comprendre l’essence même du problème.

Israël est reconnu comme un fait existant. Quant au droit du peuple juif à exister dans l’état d’Israël comme leur état c’est NON ! Car une constitution se modifie une fois la majorité démographique changée. D’où l’intérêt d’un ‘’droit de retour’’ de centaines de milliers de soit disant ‘’réfugiés’’, individus héritant de ce titre et n’ayant jamais vécu en Israël.

Il faut, comme vous l’avez résumé qu’ils admettent que le Sionisme les a vaincu. Autrement dit qu’ils renoncent au vœu d’éradication de l’état du peuple juif car c’est là la quintessence du conflit que vous préférez ignorer.

Ce n’est malheureusement pas demain l’avant-veille de cette renonciation. D’où la poursuite du conflit. Que vous soutenez sans même vous en apercevoir.

Par ailleurs, vous assurez que ‘’ Demander une humiliation en pré-requis des négociations est stupide’’.

Pré-requis ???????? Où ça ? Qui ça ??????

Ce qui est réellement stupide c’est d’affirmer qu’il s’agit d’une condition pour négocier. A ce jour seuls les ‘’palestiniens’’ ont des conditions pour ‘’négocier’’. Pas Israël !

Quant aux ‘’déculottées’’………lol ! Je n’ai encore trouvé personne qui puisse contredire les faits que j’avance par des arguments intelligibles. Mes interlocuteurs ne font que tourner en rond et jouer sur les mots. Comme vous le faites si admirablement sur le ‘’caractère juif’’ alors qu’il s’agit d’admettre Israël comme état du peuple juif.

D’où ma lassitude à répéter toujours les mêmes choses. D’ailleurs, cette réponse vous la retrouverez maintes fois ailleurs.

Un conseil donc. Ne me lassez pas où je serais contraint de ‘’censurer’’ une fois de plus une ‘’déculottée’’ lol !

nanard a dit…

Vous êtes illogique.

Les négociations se bloquent à cause de cette revendication. C'est donc un pré-requis ou un "non négociable", ce qui revient au même.

Vous raisonnez comme si Israël allait permettre le droit au retour. Le monde entier sait que ça n'arrivera jamais.

De même qu'Israël soit reconnu comme "état du peuple juif" ou non, si la démographie change, le caractère de l'état changera et la reconnaissance ne servira à rien.

Dans tous les cas ça ne sert à rien sauf à bloquer les négociations. Car ce sont bien les israéliens qui définissent leur état, ne serait-ce qu'au nom du droit à l'auto détermination.

Le sionisme les a vaincu. Ils le savent, il n'est pas besoin de rajouter de l'humiliation à l'humiliation si l'on cherche sincèrement un accord.
Ils savent aussi que l'éradication d'Israël ne sera ni demain ni après demain ni même le jour d'après et les suivants.

Vous confondez les origines du conflit et sa poursuite. En 50 ans les choses ont un peu changé.

Ils cherchent maintenant à récupérer leurs droits qu'ils ont perdu en 48. Erreur historique disait Abbas.

Quant aux déculottées je ne parle pas de moi mais des nombreuses personnes vous en ayant mise. Ca finit toujours pareil. Je le répète, c'est pour moi l'aveu de votre échec à faire avaler votre propagande. En particulier sur les sujets comme le droit où manifestement vous n'y connaissez rien et confondez avec vos opinions.

Victor Perez a dit…

Nanard,

Croyez vous être logique ?

Les ‘palestiniens’’ se refusent à reconnaître le droit du peuple juif à posséder son propre état et vous proposez quoi ? Que les israéliens y renoncent car cela bloque les négociations. Lol !

Quelles négociations au fait ? Celles qui doivent aboutir à la solution de deux états pour DEUX peuples. Et donc à un état appartenant au peuple juif ! Ce que refusent les ‘’palestiniens’’.

CQFD !

Vous avez une drôle de logique. Je suis donc fort aise d’être ‘’illogique’’ selon vous. Cela sonne pour moi comme un diagnostique saint.

Autre ‘’logique’’ de votre part. Je vous cite :

‘’ Vous raisonnez comme si Israël allait permettre le droit au retour. Le monde entier sait que ça n'arrivera jamais’’

Les ‘’palestiniens’’ le savent-ils aussi ? Si oui, pourquoi continuent-ils à réclamer ce droit au retour ? Pour bloquer les négociations ? je ne vous vois pas dénoncer cette revendication ! lol !

Ils comptent bien envahir l’état du peuple juif par un retour de centaines de milliers de ‘’réfugiés’’ pour ainsi changer la démographie, puis la constitution, puis…annoncer haut et fort la fin de l’état du peuple juif.

Vous contentez d’ânonner que le monde entier… ou qu’Israël n’admettra pas … Il n’empêche que la guerre se poursuivra. C’est ce que recherche votre ‘’logique’’ ? A quoi bon ces négociations alors ?

Il faut donc bien que le monde musulman accepte Israël comme état du peuple juif afin de mettre un terme définitif à toutes revendications futures.

Quant à parler de ‘’droits’’ des ‘’palestiniens’’… Lesquels ? Pouvez vous m’en faire la liste. Je parle des droits légaux et des droits historiques. Ou même tout autre droit !

Voici une occasion pour vous de me mettre une ‘’déculottée’’ car selon vous ‘’ le droit où manifestement je n'y connais rien et que je confonds avec mes opinions’’

Si vous avez un problème pour constituer cette liste, servez vous des ‘’déculottées’’ précédentes que j’ai reçu. (Des ‘’déculottées’’ encore en ligne ! Bizarre non ? Je n’en ai pas honte apparemment).

Si vous vous contentez de phrase creuses, alors je serai contraint de mettre un terme à cet échange. Vous pourrez alors claironnez partout que vous m’avez mis une sacrée ‘’déculottée’’! lol !

A vous lire !

nanard a dit…

Je crois que je perds du temps. Vous ne lisez pas. Vous répondez à des mots-clé par des phrases toutes faites.

Pour exemple, si je ne condamne pas explicitement les demandes de droit au retour c'est parce que je n'y crois pas et les arabes non plus. Pour leur opinion publique et ne pas perdre la face ils vont tenter d'en obtenir le plus possible. S'ils en ont 2.000 ça suffira et ça ne changera rien à rien.

C'est une perte de temps d'en parler.

"Il faut donc bien que le monde musulman accepte Israël comme état du peuple juif afin de mettre un terme définitif à toutes revendications futures."

Non, il suffit que l'accord éventuel marque officiellement la fin des revendications.
C'est même le but de l'accord.

Mais bref c'est inutile. Que je vous explique les choses ne sert à rien puisque vous détenez la vérité absolue à travers le temps et l'espace. Je vais donc vous faire plaisir et clore cet échange.
- vous avez toujours raison sur tous les sujets. Vous êtes omniscient.
- Israël est très très gentil
- les arabes sont très très méchants
- tous ceux qui ne pensent pas exactement comme vous sont des méchants antisémites velus qui veulent vous tuer.

Voilà je me rends à la vérité que vous proclamez à travers le web tel un prophète dans le désert mécréant.

En espérant que vous soyez satisfait. Voyez-vous je n'ai pas le temps qu'Hector entre autres a perdu à essayer de vous expliquer le droit international. Pour rien. Même pas un débat intelligent à offrir à vos lecteurs.

Victor Perez a dit…

Nanard,

Une pirouette et Nanard se barre ! Il se dégonfle comme une baudruche !

En fait, vous ne savez faire que du vent !

Les Arabes ne croient pas au "droit du retour" dites vous ? La bonne blague ! lol ! Alors pourquoi ce refus obstiné de l’Ap à satisfaire Israël dans son exigence de l’Etat pour les Juifs ? Avez-vous entendu pour quelles raisons Mahmoud Abbas s’y refuse ? Je suis sûr que non !

Mais si ce que vous dites est vrai, sur quoi ont donc achoppé les négociations en 2000 et 2008 ? Jérusalem fut partagé et le territoire évacué à près de 100% !

Selon ‘’l'expert’’ que vous êtes il faut que ‘’ l'accord éventuel marque officiellement la fin des revendications’’. Pensez vous que Barak et Olmert sont si idiots qu’ils n’y ont pas pensé ? Evidemment que oui ! Ce qui revenait pour l’Ap à reconnaître qu’Israël sera l’état du peuple juif.

Pensez-vous que c’est cela la vraie raison de leur refus ? On reviendrait donc à la case départ !

Je suis sûr que vous me répondrez de nouveau ‘’ Je crois que je perds du temps. Vous ne lisez pas. Vous répondez à des mots-clé par des phrases toutes faites’’.

Devant vos ‘’analyses’’ approfondies je m’efface ! lol !

Quant à ma demande plus haut : ‘’ Pouvez vous m’en faire la liste. Je parle des droits légaux et des droits historiques. Ou même tout autre droit !’’ des ‘’Palestiniens’’.

La seule réponse de votre part est ‘’ Voyez-vous je n'ai pas le temps qu'Hector entre autres a perdu à essayer de vous expliquer le droit international.’’

Vous auriez pu, plutôt que d’ânonner toutes vos stupidités ci-dessus dénuées de tout bon sens, faire un copier/coller des ‘déculottées’’ que j’ai reçu selon vos dires ! Cela aura permis aux lecteurs de jauger vos affirmations.

Je vous renvoie donc aux réponses que je lui ai faites et qui démontrent, au final, qu’hormis les droits inscrits dans les accords d’Oslo, il n’en en pas d’autres.

Par cette déculottée, je mets fin à notre échange. Vous avez été la preuve que sorti de votre propagande vous êtes incapable de débattre intelligemment !

Merci quand même d’être passé et n’hésitez pas à pérorer partout sur la ‘’déculottée’’ que vous m’avez mise ! lol !

nanard a dit…

CQFD.

Vous mettez fin à un échange que j'ai déjà arrêté. Vous me couvrez d'insultes
Et vous imaginez mettre une déculottée.

Que vous soyez bête est une chose. Que vous pensiez votre lectorat assez stupide pour tomber dans ce panneau grossier est pathétique et insultant.

Victor Perez a dit…

Nanard,

Ne prenez pas mon lectorat pour idiot. Il a toutes les qualifications requises pour s'apercevoir que vous êtes incapable de répondre à de simples questions concernant le conflit.

Bon vent !

Hector a dit…

Je vous ai mis un beau cul nu ici : http://victor-perez.blogspot.fr/2014/03/benjamin-netanyahou-se-doit-dimiter.html#comment-form

Dommage que vous ayez censuré ma réponse qui renvoyait votre "argument" du passeport dans les cordes (montrez moi celui de Lieberman, votre confusion entre une région administrée par la GB et un état....)

Ou encore sur la 181 ou vous PENSEZ QUE blablabla.... Ce dont tout le monde se fout dans une discussion sur le droit.

Être incompétent n'est pas grave du tout. Prendre de haut ceux qui le sont plus est ridicule et appelle à la "déculottée". Celle que vous avez eue et que seule la censure vous a permis d'arrêter....

Comme vous dites votre lectorat n'est pas idiot....

Victor Perez a dit…

Hector,

Nanard parti voici Hector qui revient. Apparemment vous souffrez du syndrome du dédoublement de la personnalité. lol !

Ceci dit et entre nous. Je me moque de votre avis qui m’indiffère.

Si déjà vous renvoyez les lecteurs à un de vos pitoyable commentaire à l'image de celui-ci, alors laissons le découvrir mes réponses qui suivent et juger si vous êtes resté dans la réalité ou avez surfé sur la propagande qui meubles vos "analyses".

Avec près de 4000 lecteurs par mois, je connais déjà la réponse.

Comme vous le dites si bien, mon lectorat n'est pas à idiot.

Bon vent !

Victor Perez a dit…

Hector,

Inutile d'insister. Discuter avec des individus de votre genre m'ennuie.

Plutôt que de vouloir refaire le débat, je vous invite à aller comprendre mes réponses d'alors.

Avec de la volonté je suis sûr que vous finirez pas les comprendre.

Bon WE ailleurs que sur mon blog.