vendredi 14 juin 2013

Bertrand Delanoë et Arno Klarsfeld, amis d’Israël ?

Lors d’une récente visite à Ramallah, le Maire de Paris Bertrand Delanoë est devenu citoyen d’honneur de « l’Etat de Palestine ». Lors d’une cérémonie officielle, le « Président de la Palestine » Mahmoud Abbas lui a remis un passeport ‘’palestinien’’ signé de sa propre main. Bertrand Delanoë aura-t-il maintenant le courage politique de devenir citoyen d’honneur du Tibet ? Nul ne le croira ! On ne plaisante pas avec les intérêts chinois comme chaque politique occidental le fait avec l’état du peuple juif.

Suite à la remise de son passeport il souhaita « devenir citoyen d’un état en plein exercice, un vrai état en amitié avec ses voisins, l’état de la liberté du peuple palestinien, en respect, en amitié, et en paix avec le peuple israélien ». Sautant sur l’occasion, Mahmoud Abbas lui répondit que « C’est notre espoir d’arriver à un état palestinien indépendant qui vit en sécurité et paix avec ses voisins, y compris Israël »

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.

Si l’un se veut ou joue au naïf, le second est quant à lui plus subtil ! Si le premier pense au peuple juif de nationalité israélienne, l’autre pense à un Israël devenu énième état musulman par la démographie et le « juste droit de retour » de centaines de milliers de « réfugiés » au sein de l’Etat d’Israël actuel.

La cérémonie aurait, à coup sûr, tourné autrement, aurait pris un ton moins enjoué si le Maire de Paris avait osé souhaiter « un état en plein exercice (…) en respect, en amitié et en paix avec Israël, Etat du peuple juif ». L’intérêt bien compris de ces ‘’grands hommes d’états’’ occidentaux est de ne pas se fâcher avec le monde musulman. Ils savent, ils connaissent à n’en pas douter son refus d’accepter toute idée d’un tel état. Ils contribuent ainsi, par leurs lâchetés, à la pérennité du conflit.

Ils ne sont pas les seuls dans ce cas !

Arno Klarsfeld a prononcé un texte au Parlement européen lors la conférence internationale Culture et résolution des conflits en Europe et au Moyen orient à l’initiative du Projet Aladin. Dans celui-ci, il y explique qu’en 2002, « au moment de la 2ème intifada, j’ai accompli mon service militaire en Israël dans une unité combattante. A cette période j’étais sous l’impression, suite aux attentats kamikazes quasi quotidiens qui touchaient Jérusalem qu’une partie du peuple palestinien rejetait Israël en tant que peuple juif au Moyen orient ».

A contrario, son ‘’impression’’ est donc qu’une partie du « peuple palestinien » accepte l’idée d’un Etat d’Israël, état du peuple juif !

Il le confirme !

« L’Iran fait peser une menace existentielle sur Israël
-          Au nord le Hezbollah ne veut pas d’un Etat juif
-          Au sud le Hamas ne veut pas d’un Etat juif
-           (…)
-          A l’est l’autorité palestinienne reconnait Israël »

Quel Israël ? Etat du peuple juif ? D’où tient-il cette reconnaissance ? Mahmoud Abbas lui-même rejette le caractère juif de l’Etat d’Israël et n’accepte pas l’idée assurant que le « problème des réfugiés sera résolu au sein de l’état palestinien »

Est-il donc si compliqué, même pour un soutien incontestable d’Israël, d’admettre ce refus, d’arrêter de faire le jeu du monde musulman, de confirmer, au parlement européen, ou à d’autres organismes internationaux, que les ‘’Palestiniens’’ veulent une paix autre que celle des cimetières pour le peuple juif  et, ainsi, faire perdurer ce conflit ?

« D…préserve moi de mes amis, mes ennemis je m’en charge » dit l’adage. Israël a décidément trop d’amis !

14 commentaires:

kravi a dit…

Retour d'ascenseur pour Delanoë: quand on reçoit un terroriste avec les honneurs, on est "honoré" par des génocidaires.

Anonyme a dit…

Vous comparez la situation en future Palestine avec celle du Tibet? Les actes israéliens avec ceux de la Chine? Lapsus ou aveu?

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Ni l'un ni l'autre mais seulement une inversion des valeurs de votre part qui vous fait oublier que c'est le monde musulman qui veut l'éradication de l'état juif.

Prochain commentaire avec pseudo ou il rejoindra la corbeille.

kravi a dit…

manœuvre typique de la rhétorique perverse : sortir un élément du contexte où il a été émis pour attirer l'interlocuteur vers son argumentation partisane. Les gogos s'y laissent prendre, mais Victor vous a coupé l'herbe sous le pied.

commentaire avec pseudo a dit…

Je voulais juste voir si Victor Perez se laissait prendre à ses propres méthodes.

Cela dit il répond avec une phrase toute faite, une espèce d'élégie qui veut nous faire plaindre l'état le plus puissant, le plus prospère et le plus démocratique de la région.

J'en conclus qu'il n'est ni bête ni naïf comme il souhaite souvent nous le faire croire avec ses démonstrations primaires.

Quoique. Utiliser le drame tibétain (qui n'a rien à voir avec le cas unique dans l'histoire d'Israël-Palestine) fait aussi partie des manoeuvres typiques de la rhétorique perverse : l'association dégradante.

Toujours est-il qu'il a clairement comparé le comportement chinois au Tibet avec le comportement israélien au MO. Et lorsque l'on passe son temps à faire le pointilleux sur chaque virgule pour trouver une "preuve" d'antisémitisme. Ben ça fait torchon

Victor PEREZ a dit…

Commentaire...,

Il est dans votre liberté de faire les associations que vous voulez, mais rien dans mon article ne relie le drame tibétain et le conflit proche-oriental.

Quoi que vous disiez, le drame tibétain m'a servi à démontrer la politique nocive de Delanoë et la lâcheté de ces moralistes à deux balles. Vous auriez beaucoup de mal à me prouver autre chose. Comme par exemple un quelconque rapprochement entre l'attitude de la Chine et d'Israël.

commentaire avec pseudo a dit…

" rien dans mon article ne relie le drame tibétain et le conflit proche-oriental."

"Bertrand Delanoë aura-t-il maintenant le courage politique de devenir citoyen d’honneur du Tibet ? Nul ne le croira ! On ne plaisante pas avec les intérêts chinois comme chaque politique occidental le fait avec l’état du peuple juif."

"Quoi que vous disiez, le drame tibétain m'a servi à démontrer la politique nocive de Delanoë et la lâcheté de ces moralistes à deux balles."

En comparant l'incomparable, votre comparaison est au mieux stupide.

"Vous auriez beaucoup de mal à me prouver autre chose. Comme par exemple un quelconque rapprochement entre l'attitude de la Chine et d'Israël."

C'est vous qui l'avez dit. Si Delanoë doit devenir citoyen d'honneur de tous les "états" opprimés, c'est que la future Palestine est opprimée.

Je ne me suis même pas attaché au reste. Si vous considérez le fils Klarsfeld (et Delanoë d'ailleurs) comme un ennemi d'Israël c'est que vous ignorez tout de sa biographie..

Victor PEREZ a dit…

Commentaire...,

Ce qui est stupide est votre inversion de la réalité. Comme celle-ci ne colle pas à votre idéologie vous sautez sur chaque petite distorsion que vous permet le texte. Votre façon de faire démontre le peu de réflexion qui est le vôtre et votre volonté de faire abstraction du sujet traité par l'article. Cela est preuve qu'il vous dérange.

Le Tibet et Israël ont ceci en commun d'avoir des ennemis mortels. La différence entre eux est qu'Israël a su repousser l'envahisseur en 1948. Par ailleurs, c'est Israël qui a proposé la paix (1967, 1993, 2000, 2008), et donc la création d'une "Palestine" libre, et c'est le monde musulman qui l'a refusé car ces plans assuraient la pérennité d'Israël.

Delanoë ayant la même analyse que vous est devenu, par le politiquement correct imposé, citoyen d'honneur d'un "pays" non existant officiellement mais où l'on condamne les homos entre autres mœurs et où l'on cherche le meilleur moyen d'arriver à mettre Israël dans le même triste état que le Tibet.

D'où la seule comparaison possible entre la Chine et la "Palestine" sur le plan politique. Il n'y en a pas d'autres possibles si l'on n'est pas lobotomisé. Apparemment vous l'êtes.

En revanche, le politiquement correct imposé par votre idéologie fétide, n'impose nullement de défendre le Tibet. Et cela ne vous dérange même pas ! Pour ma part, je trouve cette attitude écœurante.

En fait, vous êtes un bon petit soldat de ce politiquement correct. Toujours faire diversion et s'écarter des sujets et des réalités qui fâchent !

Quant à Klarsfeld, d'autres israéliens ont des biographies mieux garnies. Cela ne leur donne nullement le droit de parler au nom de la collectivité israélienne et surtout de faire le jeu des adversaires. Un "jeu" qui, là encore, ne vous dérange nullement et qui a comme objectif l'éradication de l'état du peuple juif.

Et c'est la "future Palestine" qui est à vos yeux opprimée ! Triste constat de votre mentalité !

Bref ! Je vous invite à aller étudier les tenants et aboutissants de ce conflit avant de revenir poster sur mon blog. Cela vous évitera de tenir des absurdités.

commentaire avec pseudo a dit…

"En revanche, le politiquement correct imposé par votre idéologie fétide, n'impose nullement de défendre le Tibet. Et cela ne vous dérange même pas ! Pour ma part, je trouve cette attitude écœurante."

Sauf que, cher Monsieur, la quasi totalité des mairies communistes et beaucoup de mairies de gauche ont affiché ouvertement leur solidarité au Tibet par des drapeaux devant leurs mairies. A savoir que la Chine est assez puissante pour se foutre totalement de tout cela si ce n'est des protestations diplomatiques de pure forme.

Le fond de votre article est : "Klarsfeld fils et Delanoë sont des méchants antisionistes". Comment voulez-vous débattre d'une opinion étayée par 1 acte/personne au mépris de tout ce qu'ils ont fait dans le passé. C'est ridicule.
Je dirais même qu'au contraire, si quelqu'un comme Klarsfeld fils, farouche pro-israélien,prend une attitude plus modérée, vous pourriez réfléchir au pourquoi au lieu de hurler primitivement à la destruction d'Israël.

Et pour votre comparaison, dans l'opinion générale les tibétains sont un peuple opprimé. Lorsque vous les comparez aux palestiniens, vous faites vous-même l'analogie. Pas moi. Ni mon "idéologie fétide", mais bien la votre. De même lorsque vous comparez l'attitude de Delanoé envers Israël et envers la Chine.
Mais faire une comparaison entre le conflit Moyen-Oriental et n'importe quoi d'autre est déjà crétin, puisqu'il s'agit, à ma connaissance, d'un conflit dont les tenants et aboutissants sont uniques dans l'Histoire. Inutile d'être un "spécialiste neutre" comme vous pour s'en rendre compte....

Victor PEREZ a dit…

Commentaire..,

Exit encore une fois le fond de l'affaire, et de mon article, concernant la volonté de l'AP d'éradiquer l'état du peuple juif. Les "opprimés" désirant éradiquer les "opprimants". lol !

Exit aussi les volontés de paix israéliennes et les refus successifs du monde musulman. Des opprimants en faveur d'une "Palestine" libre et les opprimés opposés. re lol!

Rien d'étonnant à cette triste vision, vos amis les communistes ont le même objectif. Pas d'état basé sur la religion juive.

Ces mêmes communistes qui oublient de manifester contre la Chine mais qui en revanche accueillent et honorent des terroristes... pardon des "résistants" dès lors qu'ils ont du sang juif sur leurs mains.

Cette vision qui vous fait également dire que "Klarsfeld fils et Delanoë sont des méchants antisionistes". Un raccourci qui met à coup sûr en valeur votre rapprochement entre le Tibet, qui n'a nul projet de détruire la Chine, et les "Palestiniens" rêvant de la fin de l'état du peuple juif.

Faut-il s'étonner de voir de plus en plus d'individus écœurés par votre idéologie mortelle ?

commentaire avec pseudo a dit…

Jolie leçon de rhétorique perverse. Votre ami vous le fera-t-il remarquer? Surement pas puisque la ligne idéologique est plus importante que l'honnêteté.

Que répondre à ce florilège de mauvaise foi?

Vous dites que le fond de votre article, qui titre que Delanoé et Klarsfeld ne sont pas des "amis" d'Israël, est que les arabes ils sont méchants et que Israël veut la paix en continuant la colonisation et en refusant de négocier des frontières.

Mais voyez vous, le fond de votre article ce n'est pas du tout ça.

Le fond de votre article consiste à jeter l’opprobre sur deux pro-israéliens qui ne sont pas aussi extrémistes que le voudrait votre doxa.

Et sur des attaques ad-hominem aussi stupides, je ne vois pas d'intérêt à discuter. Vous donnez votre avis, vous en avez le droit et c'est très bien comme ça. Point.

Par contre le fait que vous compariez vous-même les peuples tibétains et palestiniens est particulièrement intéressant. Auriez vous digéré la réalité de terrain que les grands noms du sionisme eux-même avouaient? Serait-ce ancré en vous et ressorti sous forme de lapsus?

C'est intéressant, car reconnaître des torts est un très grand pas vers la paix. Abbas avait reconnu l'erreur "historique" de la résolution de Khartoum. Si vous vous y mettez aussi (à la différence d'un Bennett qui se croit partout chez lui, quel sans-gêne), ça peut avancer.

Victor PEREZ a dit…

Commentaire...,

Du bla-bla. Rien que du vent. Voilà ce que vaut votre dernier commentaire. Il ne contient pas un seul fait mais juste votre opinion dont je me moque royalement.

commentaire avec pseudo a dit…

Merci de confirmer ainsi par un nouvel effet de rhétorique perverse (dénigrement en lieu et place d'argument) ce que j'écris.

Votre ami spécialiste expliquera mieux que moi les objectifs de cette technique : chercher à m'énerver, donner l'illusion que vous prenez de la hauteur dans le débat, éviter les questionnements gênants etc etc...

J'en déduis également que vous n'êtes pas prêt à regarder l'histoire d'Israël sans idéologie. Ca viendra.

Obligatoirement.

Bonne continuation.

Victor PEREZ a dit…

Commentaire...,

Lorsque vous me communiquerez vos arguments et non pas votre opinion le vent que vous faites s'estompera.

Bon vent ! Mais ailleurs que sur mon blog.