jeudi 17 juin 2010

Quand on n’a que la haine pour se justifier !

Mohamed Sifaoui a écrit un article intitulé « Les apéros gênants ! » où il dénonce violemment, plus par l’insulte que par la raison, l’opération ‘’apéro saucisson pinard’’ qui devait se tenir le 18 juin à la Goutte d’or à Paris. Apéro organisé pour condamner l’emprise de l’Islam religieux depuis plusieurs années, sur certaines rues de la capitale et cela tous les vendredis après-midi, mais plus généralement l’islamisation de la France. Une manifestation cependant interdite par la préfecture pour cause d’éventuels troubles à l’ordre publique.

Le principal, voir le seul reproche que fait le « Journaliste, Ecrivain et Réalisateur » Sifaoui à cette invitation à blâmer cette possession de l’espace public sans autorisation EST d’être organisée par l’extrême droite, pour cause d’être soutenue par un groupuscule dénommé Bloc identitaire. Et suivant l’adage ‘’qui s’assemble se ressemble’’, l’auteur atteste que « les contributeurs de "Riposte Laïque" sont à la laïcité ce qu’est l’égout au bain moussant. Un titre, notamment quand il est usurpé, n’a jamais fait le produit. Et de ce point de vue, il est clair, que Riposte Laïque et leurs amis xénophobes sont loin de figurer parmi les AOC des militants laïques voire anti-islamistes. Par contre, ils sont désormais en bonne place sur la liste des défenseurs d’une France rance. Il faut vraiment avoir faim de haine pour aller partager avec eux ne serait-ce un bout de baguette ».

Pour mieux enfoncer cet avis nauséeux, il renvoie ces organisateurs « aux autres apéros géants organisés chaque vendredi sous le thème ‘’Allah Akbar ! ‘’ par des groupuscules islamistes ».

On a les comparaisons que l’on peut.

« Les uns veulent occuper l’espace public avec leurs bottes en cuir, leur moustache de beauf, le béret de la haine et de la xénophobie sur la tête (…) pour provoquer ceux qui squattent illégalement, chaque semaine, l’espace public vêtu de leurs kamis, djellabas et autre tchador ».

Comparaison n’est certes pas raison. Et Mohamed Sifaoui n’est pas un modèle de vertu ou d’intelligence pour que l’on prenne au pied de la lettre ses rapprochements. En effet, il est futile de croire ainsi que seuls les extrémistes de droite ont la préoccupation du devenir de leurs pays.

Pour preuve, Mohamed Sifaoui, que l’on ne peut taxer de cette tare (quoique ! lorsqu’on lit sur son blog sa haine de certains Juifs et Musulmans on s’interroge), affirme avoir « dénoncé, dès 2002, dans un livre intitulé ‘’ La France malade de l’islamisme’’ l’occupation illicite de l’espace public dans le 18e arrondissement par les hordes islamistes qui se sont incontestablement approprié une partie du quartier et notamment les jours de prières ».

Si donc pour Sifaoui le problème existe, ce seraient les moyens employés qui posent problème. « lorsque l’on se dit démocrate, lorsqu’on prétend défendre la république, on ne répond jamais à un trouble à l’ordre public en organisant un autre trouble à l’ordre public. Sinon, ce n’est pas la République, c’est l’anarchie ».

Lorsque l’on défend la République affirme t-il, « on consulte des avocats, on signe des pétitions, on prend des rendez-vous avec le maire et le préfet, on introduit une action en justice, on interpelle les politiques, on créé des pages sur Facebook, on écrit des articles, on fait des communiqués, on alerte la presse, on organise des débats de sensibilisation, bref ; on fait ce que ferait tout démocrate soucieux de l’intérêt général qui mène son combat de manière civilisée, mais surtout intelligente, on puise son inspiration dans les principes républicains et non pas chez les excités du bloc identitaire ».

A lire cette prose, on ne doute plus de ce que le républicain Mohamed Sifaoui a surement tenté pour faire interdire cette occupation de l’espace public par ceux qui sont « vêtu de leurs kamis, djellabas et autre tchador ». Des moyens qui n’ont jusqu’à ce jour, malheureusement, rien donné. L’effet Sifaoui à fait plouf !

L’effet Riposte Laïque a, quant à lui, mis la pression sur la mairie du XVIII, la Maire de Paris, la Préfecture de Paris, si ce n’est sur le gouvernement par le nombre ‘’d’apéros gênants’’ organisé un peu partout en France.

De surcroît, les médias se sont saisis du sujet et les organisations ‘’antiracistes’’ n’ont pu faire moins que de condamner, cependant du bout des lèvres, les prières sur l’espace publique.

Résultats qui ne peuvent que réjouir la majorité des Français démocrates, patriotiques et républicains inquiets de l’islamisation de la France, voire de l’Europe, et qui ne sont pas d’extrême droite.

Des Français de plus en plus nombreux à s’élever contre ce danger, mais aussi à condamner ceux qui, pour des raisons obscures d’égo, font le jeu des Islamistes. Des individus venus de divers horizons politiques et qui se retrouvent autour d’organisations apolitiques telle Riposte Laïque et de ses contributeurs. Des citoyens décidés à combattre le laxisme des pouvoirs publics et la complaisance électoraliste des partis politiques.

Bref ! Des Français fiers de leur pays et exigeant que tous ses habitants se retrouvent autour de la devise Liberté, Egalité, Fraternité et des lois qui ont servis jusqu’à présent les droits de l’homme, de la femme et de l’enfant.

9 commentaires:

Naibed a dit…

Bravo !

Article repris sur AW (ANNA Watch) à l'adresse ici

JdM a dit…

Voilà quelqu'un de bien plus intéressant que ce bouffon de Sifaoui.
http://lessakele.over-blog.fr/article-retour-sur-l-interdiction-du-sursaut-republicain-a-la-goutte-d-or-et-un-mot-sur-la-belgique-52410696.html

Naibed a dit…

NB: Sur AW, l'article a été enrichie par une interview d'Alain Finkielkraut du 27/11/2006, suite au bal des faux-culs protestant contre les propos du Pape ! J'ai fait un petit transcript d'une partie des propos de Finkie. Des propos qu'on pourrait retourner, en les adaptant au contexte, à Mohammed Sifaoui !

Rio sur Seine a dit…

J'ai admiré Mohamed Sifaoui un certain temps, jusqu'à ce que je comprenne l'hypocrisie de ce type, particulièrement évidente de par son attitude vis à vis de mouvements laïques pourtant de gauche comme lui, et qui combattent comme lui l'islamisme radical.

Il apparait que pour Mr Sifaoui, le combat contre l'islamisme radical, n'est rien d'autre que son fond de commerce, une marque enregistrée, ou une sorte de marque franchisée pour être plus précis, tellement il refuse à ce que d'autres s'associent à ce combat dont il aurait le monopole exclusif.

Pour ce qui est d'un français, blanc, chez lui, dans sa patrie, pour Mr Sifaoui il n'est pas question d'avoir la moindre opinion que ce soit en la matière car c'est forcément motivé par des considérations racistes.

Pas besoin d'aller plus loin pour comprendre que Mohamed Sifaoui se fout de nous.

Naibed a dit…

Bien vu, Rio sur Seine !

Nina a dit…

C'est marrant j'avais moi aussi répondu à Sifaoui. Cela fait un moment que je l'ai dans le collimateur :
http://www.bivouac-id.com/2010/06/17/reponse-a-mohamed-sifaoui/

geneghis a dit…

Mince alors! J'avais écrit tout un pavé et tout s'est envolé car je n'avais pas le module complémentaire pour saisir le code...
Je vais donc résumer ce que j'ai écrit dans les grandes lignes.
J'ai lu l'article de Safaoui et ce brûlot m'a gênée dans le fait qu'il écrive que tous les laïcs sont des fachos racistes.
Mais je pense qu'il faille parfois se genre d'articles pour montrer sa révolte contre une société de plus en plus ségrégationniste, une société où les gens doivent automatiquement faire partie d'un groupe et de s'y tenir pour ne pas paraître traître à une cause, une société qui se base sur des médias qui font une montagne d'une souris, une société qui stigmatise celui qui est différent, que ce soit d'obédience religieuse, d'un parti politique, de tradition différente, de couleur de peau ou de statut social.
Le fait que je ne travaille pas me permets d'être en contact avec des gens de différents genres qui me permettent d'avoir des points de vue différents, des comportements différents.
Quand j'ai lu cet article de Safaoui, j'y ai plus ressenti de la révolte que de la haine. Une révolte contre une société de moins en moins tolérante, de plus en plus appeurée et de plus en plus prête à suivre des "prophètes" populistes qui tiennent des discours enchanteurs mais qui sont en fait de plus en plus individualistes et de moins en moins solidaires.
C'est ainsi que j'ai ressenti cet article, plus une révolte qu'une démonstration de haine.

Naibed a dit…

Décidément ! il y en a encore qui ont tous les culots, et qui osent encore nous faire le coup gluant de leurs pauv'z'opprimés !

Une société de plus en plus ségrégationniste ?

Alors que la société européenne a largement ouvert ses portes à une immigration musulmane qui s'est révélée être une immigration de peuplement, une colonisation par des peuples qui se croient à l'abri de toute critique, assimilée à un blasphème, et veulent imposer leur mode de vie, leur culture et leur "religion" rétrogrades et barbares au lieu de faire l'effort de s'assimiller et de se civiliser ! Une immigration qui brime et enferme ses femmes, pourchasse les homosexuels, considère les autres, les juifs, les chrétiens, etc. comme de la merde alors qu'ils sont venus en France (et plus généralement, en Europe) pour profiter d'eux et de leur système social ! Une immigration qui ne respecte pas l'identité de ceux chez qui elle s'installe, accapare le territoire, dégrade son cadre de vie, et transforme les endroits qu'elle occupe en zones de non-droits à la sauce maffioso-musulmane. Des jungles citadines où les femmes n'osent plus sortir non accompagnées, de peur d'être prises pour «du gibier», et ou règnent ouvertement la délinquance, les vols, les cambriolages, la haine et le racisme envers les «sous-chiens» dont on brûle les «caisses» et qu'on terrorise pour faire déguerpir, tandis que s'intallent les barbus, les petits caïds, et le commerce de la drogue ! Des populations qui se répandent en vociférations haineuses, lorsqu'on caricature leur prophète, critique leur religion, ou tout simplement pour soutenir leurs «frères» qui agressent l'État d'Israël, et se réjouir des attentats qu'ils provoquent partout dans le monde.

Alors que les «antiracistes» (à-sens-unique, bien entendu) comme les pourris de la Halde, du MRAP, de la LDH, etc. jouent depuis des années au jeu de la paille et de la poutre, traquant la moindre once de «racisme», le moindre soupçon de discrimination, réelle ou supposée (voir l'affaire Truchelut) dans les populations de souche, tandis qu'ils se refusent à condamner quoi que ce soit dans le racisme anti-occidental, anti-blancs, anti-juifs, anti-femmes, anti-homosexuels, chez leurs chers protégés, leur cher prolétariat de substitution !

Alors que nos z'élites", nos politicards de tous bords, nos journaleux plus menteurs que des arracheurs de dents cachent ces faits, et n'ont de cesse de trouver toutes les excuses possibles, pour pratiquer des «accomodements» de plus en plus «déraisonnables» !

Naibed a dit…

(suite)

Quant à Mohammed Sifaoui, ce petit monsieur qui semble se réserver à lui seul le droit critiquer - sur le mode qui lui convient, c'est-à-dire en édulcorant les faits qui gênent - ses coreligionnaires musulmans, tout en se refusant à juger l’idéologie islamique (dans laquelle baigne depuis son enfance, et dont il ne peut se détacher), il se fait le complice objectif de ceux qu'il prétend critiquer, et adopte les mêmes comportements qu'eux : il cherche à leur trouver toutes les excuses possibles, pour leur substituer des boucs émissaires (la société "occidentale" (coupable de n'en faire jamais assez), les juifs (qu'il poursuit de sa haine et de ses délires antisémite), Israël (dont il fait le bouc émissaire par excellence), etc. ...

Quand certains se rebellent contre la situation intolérable créée par ses coreligionnaires, et osent la remettre en question, il s'invente des «méchants» à qui il colle des étiquettes “infamantes” d’«identitaires», d’«extrême-droite» et autres, qui lui permettent de jeter l’opprobre sans autre forme de procès !


Remarquons aussi que notre multiculturaliste gavée de relativisme culturel, et empreinte de compréhension et d'irénisme envers ceux que défend Sifaoui, voit chez ce dernier de la révolte, plutôt que de la haine. Une «révolte» contre une société de moins en moins tolérante ! Ah bon ?!


@Nina

Très très bonne réponse à ce tartuffe de Sifaoui, Nina ! Ca nous change du discours à gerber des bien-pensants à la sauce multicucul !