dimanche 20 décembre 2015

Médecins Sans Frontières et ses oublis au sujet de la ‘’Palestine’’

Médecins Sans Frontières (MSF) a recréé, à la Maison des métallos située à Paris, une installation multimédia qui permet aux visiteurs, casque sur les oreilles, de traverser une reconstitution d’immeubles délabrés, des décors d’appartements, des grillages, le tout agrémenté de témoignages filmés des habitants. 

Une exposition dénommée « In Between Wars », (Entre deux guerres), censée faire ressentir la vie malheureuse des ‘’Palestiniens’’ exposés à la ‘’soldatesque’’ israélienne. Et comme à l’habitude, il y manque quelques précisions pouvant inverser de tout en tout l’impression anti-israélienne recherchée !

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.

Si l’honnêteté intellectuelle avait été le moteur de MSF, cette Ong aurait dû informer, dès l’entrée des visiteurs, de la cause de ce conflit. A savoir, le désir continu des dirigeants ‘’palestiniens’’, ‘’modérés’’ ou non, de l’éradication de l’Etat du peuple juif !

L’installation de quelques panneaux, tel celui ci-dessous, indiquant les moyens utilisés pour cette fin, notamment les milliers de missiles tirés sur les civils israéliens, aurait éloigné tout soupçon de partialité.

                       Bilan israélien de la guerre de Gaza en 2014

Une autre précision aurait été celle d’indiquer que les rampes de lancement de ces missiles aveugles sont toujours positionnées au milieu des habitations, attirant, en toute logique, une réaction israélienne et, en conséquence, des victimes collatérales. 

Choix militaire des dirigeants ‘’palestiniens’’ malgré le fait que des terrains vagues sont nombreux dans la bande de Gaza.

                  Quelques tirs ‘’palestiniens’’ exécutés en 2014

La droiture aurait également exigé de la part de cette Ong d’indiquer que les infrastructures publiques de la bande de Gaza ont servi et servent toujours à cacher les armes, à tirer sur les soldats israéliens ou à creuser des tunnels traversant la frontière aux fins d’assassinats de civils israéliens.


Toutes ces indications, ainsi que beaucoup d’autres, auraient dû se trouver dans l’exposition afin d’informer les curieux de la réalité du conflit. 

Cependant, un autre choix a été privilégié par Médecins sans Frontières. Une préférence fidèle à l’idée de la Présidente de MSF France Docteur Marie-Pierre Allie, qui déjà en 2009, suite à l’opération défensive israélienne Plomb Durci, assurait dans un éditorial « que l'attaque israélienne sur la bande de Gaza est menée dans le cynisme, et avec aussi peu de respect pour les civils, que les guerres que les équipes de Médecins Sans Frontières ont fait face ces dernières années ».

Chacun doutera fort que les civils israéliens visés intentionnellement à chaque occasion par les ‘’palestiniens’’ ne le sont pas avec « cynisme » et que le Hamas, Djihad islamique et autre Fatah ont du « respect » pour eux ! 

Retenir que les conséquences sans signaler les causes, revient à innocenter les coupables et accuser les victimes. MSF a choisi l’idéologie ‘’humanitaire’’ plutôt que la réalité des faits et des attitudes des uns et des autres.

Une doctrine donnant toujours tort au plus fort même en cas de légitime défense !

Néanmoins si cette Ong se dit experte des droits de l’Homme, elle n’est cependant pas familière avec les lois sur les conflits armés comme l’est le groupe de militaires de haut niveau composé de généraux et de fonctionnaires de la défense, retraités d’Allemagne, de Colombie, d’Inde, d’Espagne, d’Australie, des Etats-Unis, de France, du Royaume-Uni et d’Italie, qui, à la suite d’investigations qui ont duré plusieurs mois sur le conflit de Gaza en 2014, Bordure protectrice, a conclu « que l’Etat d’Israël avait agi selon les lois des conflits armés, et avait largement dépassé ses exigences, malgré des rapports accablants de l’ONU et d’organisations non gouvernementales accusant l’armée israélienne de potentiels crimes de guerre ».

Extrait d’un tract d’avertissement largué par l’armée israélienne sur Gaza

Une position opposée à celle de MSF et qui a, pour le moins, le mérite de questionner l’objectif anti-israélien des organisateurs de l’exposition !

23 commentaires:

zicki71 a dit…

MALHEUREUSEMENT L'ANTISEMITISME .LA HAINE DU JUIF NON SEULEMENT N'A PAS DIMINUE' MAIS CES DERNIERS TEMPS A CONTINUE' D'AUGMENTER "GRÂCE" A' L'IGNORANCE ET AU FANATISME DES ISLAMISTES
AUX MENSONGES, COMMENTAIRES PARTIAUX ,AFFIRMATIONS INCOMPLÈTES ,INCORRECTES ,CALOMNIEUSES ET NON VERIFIEES PERSONNELLEMENT MAIS REPRISES D'AUTRES SOURCES , QUE DE NOMBREUX MEDIA ET LEURS JOURNALISTES, ONG ,CERTAINS GOUVERNEMENTS ET RESPONSABLES POLITIQUES NE CESSENT DE DIFFUSER CONTRE ISRAËL ET LES JUIFS ET MALHEUREUSEMENT AUSSI CERTAINS JUIFS ET ORGANISATIONS JUIVES ET
ISRAELIENNES .

ZICKI 71

Réal Bergeron a dit…

Plus rien ne reste à prouver dans cette corruption morale de ces, ONG inoculées, antisémites et antisionistes tel, MSF, dont Jean Vercors a renommé, Médecins sans scrupules, considéré comme apolitique en violant leur propre serment d'Hippocrate à respecter la neutralité et l'impartialité en étant classée comme organisation radicale de gauche anti-israélienne.

MSF, a vendu son âme au Hamas dans une croisade propagandiste anti-israélienne par le mensonge, falsifications d'événements, omissions volontaires et rejet d'impartialité.

Même le, machin ( ONU ), qui n'est pas reconnu comme porteur à la défense d'Israël, n'a pas cautionné l'allégation de " massacre " par MSF en dénoncant elle-même le Hamas pour avoir stoké des missiles dans les écoles de l'UNRWA, et tiré des roquettes sur Israël à coté des hôpitaux pour qu'Israël fasse des dégâts humain.

Le plus aberrant est de savoir que MSF, gère un budget annuel en France de 60 millions d'euros ( 40% du gouvernement ) et son budget mondial est d'environ 950 millions d'euros ( 87% de donations ).

Membres médiatisés de MSF ; Bashir, arrêté alors qu'il préparait l'assasinat du premier ministre Ehud Olmert - Felipe de Ribeiro directeur général de MSF-France de 2008-2009 citait qu'Israël profitait du fait que des tireurs " palestiniens " prenant position près des installations médicales comme une excuse pour attaquer ces sites - Dr. Marie-Pierre Allie présidente de MSF-France a affirmé que la violence à Gaza était pire que la violence contre les civils en Somalie, au Congo et au Darfour - Jason Cone directeur exécutif de MSA-USA déclare que les tirs de roquettes contre des civils israéliens sont des " actes de résistance " et la riposte israélienne, de terrorisme et cite aussi que certains attentats terroristes sont plus acceptables que d'autres - Mathilde Berthelot gestionnaire de programmes de MSF accuse Israël d'utiliser le terrorisme arabe dit " palestinien " comme un alibi pour une politique qui est répressive et expansionniste.

Les arrivistes propagandistes de MSF, savent que plus ils sont anti-israéliens, plus leur avancement est assuré chez les idiots utiles.

Un grand coup de balais reste à faire au sein de cette confrérie d'ONG vendue comme idiots utiles à la propagande désinformatrice pro-squatters arabes.

Anonyme a dit…

Trop méchant. Ils font de l'antisémitisme rha la la.

Ils auraient pu dire que les bombes israéliennes lâchées sur des zones habitées sont éthiques. c'est la moindre des choses. et puis ça change tellement les choses pour les civils de se prendre des bombes éthiques dans la gueule que des pas éthiques comme les roquettes du hamas.

Sont vraiment méchants msf

Ingmar

Victor Perez a dit…

Ingmar,

MSF ne sont pas méchant mais islamogauchiste. Tout comme vous qui ridiculisez le sujet.

Pierrot a dit…

ZICKI71 a beau crier, MSF a le droit de témoigner de la réalité de la situation, et même le droit de se tromper.

Éthique ou pas, ça fait mal ......

Pierrot

Victor Perez a dit…

Pierrot,

MSF a le "droit de se tromper" ou celui de mentir et de permettre l'envolée de l'antisémitisme ?

Lorsque vous aurez une éthique personnelle vous trouverez la réponse. En attendant je doute même que vous compreniez ce que j'écris !

Anonyme a dit…

En quoi je ridiculise le sujet? Vous écrivez que les populations civiles devraient se sentir heureuses de se prendre des bombes sur la gueule parce que leurs dirigeants sont méchants et que les jeteurs de bombes sont gentils. Du moins que msf devrait expliquer ça au public. En quoi je ridiculise le sujet plus que vous?

Ingmar

Victor Perez a dit…

Ingmar,

Si vous ne comprenez pas en quoi vous ridiculisez le sujet qu'est-ce qui me prouve que vous comprenez quoi que se soit au conflit ?

N'ayant pas de temps à perdre avec des idiots utiles et/ou antisémite ( à vous de choisir) de votre genre l'échange s'arrêtera là.

Anonyme a dit…

Il n'est pas question de comprendre le conflit dans cette expo mais de faire ressentir au bobo ce que c'est que de vivre dans la guerre.

Et dans cette optique quand on se prend une bombe dans la gueule on se fout de savoir si elle est éthique ou si celui qui l'a envoyé est un "gentil", on essaye juste de vivre.

La récitation de votre propagande à ce sujet est donc totalement hors de propos et Ingmar l'a parfaitement résumée en quelques phrases.

Fred

Victor Perez a dit…

Mon pauvre Fred allias à Pierrot ou Ingmar,

Je me doutais bien que vous alliez resurgir sous un autre pseudo. La rage est mauvaise conseillère.

Je vous parodie:

"quand on se prend une bombe dans la gueule on se fout de savoir si elle est éthique ou si celui qui l'a envoyé est un "gentil", on essaye juste de vivre"

C'est exactement ce que se sont dit les Israéliens lorsqu'ils ont reçu les 4000 missiles "palestiniens" (d'ailleurs c'est tout ce que ces derniers savent produire) sur leurs têtes à l'été 2014.

Quant à faire "ressentir au bobo ce que c'est que de vivre dans la guerre" Je n'ai pas encore vu cette ong, ni une autre, se préoccuper de montrer ce que vivent les Juifs sur leur terre depuis plus d'un siècle.

Ni d'ailleurs tous les Fred de votre genre qui récitent la propagande antisémite musulmane.

Ce qui est extrêmement parlant sur les motivations des uns et des autres!

Ne vous en déplaise donc, je continuerais à vous faire rire jaune et à expliquer à mes lecteurs la haine qui vous motive.

Inutile de revenir sous un autre pseudo, le sujet est épuisé.

Anonyme a dit…

re-MDR. Exactement ce que j'écrivais sous un autre article.

Vous savez à force de diffamer des gens qui n'ont aucun fond anti-israël, vous le créez.

Je me demande si ce n'est pas votre but en fait.

Enfin là la cerise c'est que vous êtes un gros jaloux, c'en est hilarant... Enfin, le fait de comparer la vie quotidienne des gazaouis et des habitants de Tel-Aviv se bat aussi pour la palme du meilleur sketch.

Suggérez donc à MSF de faire un casque de réalité virtuelle pour visiter Tel-Aviv mdr. Ils verront ce que c'est de vivre dans la guerre. Ah vous en ratez pas une c'est bien.

Bonne continuation

Stéphane

Victor Perez a dit…

Stéphane,

Vous êtes tellement conditionné, lobotomisé par la propagande antisémite que vous n’arrivez pas à imaginer la vie des israéliens lorsqu’ils n’ont que 15 secondes pour se mettre à l’abri d’un missile. La crainte lorsqu’ils montent dans un bus. Lorsqu’ils se promènent dans la rue. La crainte de recevoir une pierre assassine lorsqu’ils roulent, etc…

Et vous osez me demander ou se situe votre anti-israélisme primaire dans lequel vous êtes au plus haut ?

Je doute fort que vous vous rendiez compte de votre triste état intellectuel.

Peut-être qu'en continuant à lire mon blog vous en sortirez-vous !

Anonyme a dit…

Vous vous énervez mais vous en restez aussi rigolo.

Je n'écris pas que ce que vivent les israéliens est toujours une partie de plaisir. Bien évidemment qu'une roquette fait du dégât et des morts, que vivre sans savoir ce qui peut arriver est un stress permanent etc

Mais le comparer à la vie des gazaouis est indécent au possible. Restriction d'électricité, maisons détruites, risque de se prendre des bombes (des grosses, avec guidage laser genre qui rasent un quartier) à chaque fois que le hamas envoie une roquette etc etc.

Je veux bien que vous racontiez des âneries pour étayer votre propagande mais restez décent s'il vous plait. Là vous faites du Dieudonné en pire.

Si dire que les gazaouis vivent dans des conditions de merde bien pire qu'à Tel Aviv ou même dans les colonies est "anti-israélien primaire" au "plus haut point", alors je peux vous garantir que c'est la totalité de la planète, israéliens compris (sauf peut être vous et deux trois autres tarés) qui a un "triste état intellectuel"

Défendre l'indéfendable est une bien dure mission, vous vivez un véritable sacerdoce, j'espère que la conscience supporte.
En tout cas on rit de bon coeur, j'espère que vous tiendrez le coup.

Stéphane

Victor Perez a dit…

Stéphane,

A mon avis vous êtes à un stade si avancé que nul ne peut plus rien pour vous.

Vous me dites: "Je n'écris pas que ce que vivent les israéliens est toujours une partie de plaisir. Bien évidemment qu'une roquette fait du dégât et des morts, que vivre sans savoir ce qui peut arriver est un stress permanent etc"

Pour quelles raisons ni MSF ni toute autre ong, n'en font une expo ? Sans oublier que l'on peut rajouter le visuel: un bus explosé, un restaurant détruit, les corps déchiquetés, les photos des milliers de blessés handicapés à vie,...

Lorsque l'on veut faire du misérabilisme on peut. Sauf que le juif, la planète doit le haïr.

Ensuite, Voilà maintenant que vous reprochez aux Israéliens de tout faire pour se protéger de l'agression permanente qu'ils subissent depuis plus d'un siècle !?

Construction d'abris, missiles anti-missiles, sécurité renforcée dans les lieux publics, restaurants, bus,etc...

Protections qui interdisent l'arrivée de toute situation semblable à la bande de Gaza.

Qu'attendent donc les Gazaouis pour faire de même ? Que fais donc le hamas pour protéger son peuple ?

- Il construit des tunnels pour assassiner des civils juifs
- il équipe les zones civils de lancements de roquettes
- Installe ses armes dans les lieux publics (écoles, hôpitaux, mosquées,...)
- il entraîne ses hommes pour le prochain round qu'il déclenchera quand bon lui semblera, (guerres qu'Israël n'a jamais déclenché), au sein même de la population civile qu'il est censé protégé.

Sans oublier d'oublier de construire le système des eaux usées, le réseau d’électricité, les routes,....Toutes choses censées être utiles à son peuple. L'argent reçu étant employé à l'objectif de leur haine.

- De surcroît il déclenche des guerres qu'il sait d'avance perdues comptant sur (je vais être gentil) les idiots utiles de votre genre pour crier à "l'agression israélienne contre les civils".

Des idiots, des antisémites qui assurent ensuite, sans jamais le démontrer, qu'il y a eu des "crimes contre l'humanité" israéliens car, par exemple, Tsahal utilise "des grosses bombes avec guidage laser genre qui rasent un quartier".

Alors que tout honnête citoyen sait les coups de téléphones enregistrés, les sms, les tracts en arabe et les fusées éclairantes sur les toits avertisseurs d'un bombardement immédiat.

Des idiots utiles, des antisémites primaires qui reprochent ensuite aux Juifs les "conditions de merde" dans lesquels vivent les gazaouis.

Vous avez donc bien appris votre leçon. Le Hamas, mais aussi tous ceux qui rêvent à l'éradication de l'état du peuple juif vous remercient très chaleureusement de votre concours.

Quant aux autres, ils savent qui vous êtes exactement.

Anonyme a dit…

Bravo. Belle mauvaise foi, beau détournement de sujet.

Jusque là il n'y a que VOUS et uniquement VOUS qui parlez de juif "haï"

On pourrait disserter des heures sur qui a "créé" le Hamas pour emmerder Arafat, ou sur la différence flagrante de moyens financiers et d'aide militaire internationale étatsunienne... Il restera que ce n'est pas le sujet.

Le sujet c'est qu'il y a une expo qui plonge dans l'univers de la guerre. Et comme cela se passe chez vos ennemis haïs vous ne le supportez pas. Elle se passerait en Syrie au Mali ou en Irak vous ne trouveriez rien à redire quel que soit le camp dans lequel l'expo se place.

Alors vos belles leçons de morale....

Vous faites une bête propagande de guerre et ça va pas plus loin.

Du coup vous en devenez moins drôle sur le fond. Il reste heureusement le style.

Stéphane

Victor Perez a dit…

Stéphane,

Evidemment, aucune réponse de votre part sur mes remarques sur le Hamas & Co oh combien inattaquables.

La différence de moyens financiers ? En 1948 il y avait 5 armées constituées attaquant le tout jeune état juif. Malgré la différence de moyens militaires ils ont eu la déculottée.

Que cette expo soit faite dans un autre pays ne change en rien qu’elle est anti-israélienne et donc antisémite puisque se sont les ‘’agissements’’ des Juifs israéliens qui sont visés et non ceux des Arabes israéliens.

Que cette expo soit faite dans un pays occidentale dénote tout simplement le niveau atteint par celui-ci. Lorsque l’on sait que ce pays est habité par des millions de vos clones, faut-il s’en étonner ?

La morale fait dire que celui qui veut abattre son chien affirme qu’il a la rage.

Remplacez chien par Juif et vous aurez votre morale du WE. Triste constat !

Anonyme a dit…

Mais ce n'est pas le sujet de l'expo. Si vous voulez qu'on dise que le Hamas est un groupe violent et sans scrupules ni envers ses ennemis ni envers son propre peuple bien entendu que je suis d'accord. Mais ce n'est pas le sujet de l'expo. Pas le sujet de l'expo. Pas le sujet de l'expo.

Evidemment, le fait que cela se passe chez vos ennemis, signifie que ces bombes sont les votres et donc que l'expo est antisémite. Logique fallacieuse. Mais vous n'en démordrez pas. Ce que vous ne comprenez pas c'est que ce n'est pas le contexte politique que montre cette expo, mais le contexte humain : vivre dans la guerre. Les palestiniens sont un EXEMPLE. Simplement un exemple.

Mais pour vous compatir à la vie de merde des palestiniens de la bande de Gaza est de l'antisémitisme. Tordu non comme raisonnement? Compatir de la situation des familles israéliennes victimes des bombes humaines dans les bus ou les bars est-il de la haine anti-arabe? Ben non car ça ne marche que dans le sens qui vous arrange n'est il pas?

Petite parenthèses hors sujet sur votre digression de 48, l'historiographie officielle israélienne (c'est à dire sans les travaux des "nouveaux" historiens) parle de rapport de force équivalent en 48 du à la désorganisation et au manque de cohérence des armées arabes. Seule l'extrême droite continue de propager le mythe "david et goliath".

Quant à votre morale du week end, je dis ridicule. Déjà personne à part vous ne veut abattre personne, et surtout c'est vous qui accusez gratuitement d'antisémitisme quiconque a un minimum d'impartialité....

Il y a un com intéressant sur un autre blog qui se pose la question de savoir si à force de flinguer les modérés la droite israélienne ne va pas finir par se retrouver face à uniquement des tarés de Dieu qui n'ont rien à perdre... A méditer pendant shabat non?

Stéphane

Victor Perez a dit…

Stephane,

Quel est le sujet de l’expo ? Le savez vous vous –même ?

Le sujet est ‘’compatir à la vie de merde des palestiniens de la bande de Gaza’’. Dois-je vraiment vous préciser qui en est responsable aux yeux des visiteurs ?

Pas le Hamas n'est-ce pas !

Bizarre tout de même que parmi tous les dizaines de conflits dans lesquels MSF est partie prenante le seul exemple pris est les ‘’palestiniens’’ !

Pour quelles raisons n’ont-ils pas pris les Israéliens sous attaques permanentes ? Je vous laisse trouver tout seul la réponse.

Autre point ridicule de votre pensée :

‘’ l'historiographie officielle israélienne (c'est à dire sans les travaux des "nouveaux" historiens) parle de rapport de force équivalent en 48 du à la désorganisation et au manque de cohérence des armées arabes’’.

Heureusement qu’il y a les ‘’nouveaux historiens’’ !!!!!!!!!!!!!! Que feriez vous sans eux.

Au fait, que disent-ils pour les guerres de 56, 67, 73, 82 et toutes les intifada gagnées, et toutes les opérations étrangères réussies (tel Osirak).

Dernier point :

‘’Déjà personne à part vous ne veut abattre personne’’

J’ai du mal comprendre les intentions du Hamas & Co, mais aussi celles du Fatah refusant de reconnaître le droit du peuple juif à son état et à son insistance à exiger le droit de retour au sein d’Israël de centaines de milliers de ‘’réfugiés’’.

Je suis sûr que vous allez me renseigner à ce sujet.

Anonyme a dit…

- "Quel est le sujet de l’expo ? Le savez vous vous –même ?"

Vous auriez pu vous renseigner avant d'écrire un article qui traite tout le monde d'antisémite : http://www.msf.fr/actualite/evenements/exposition-between-wars-immersion-au-coeur-quotidien-palestiniens

- "Dois-je vraiment vous préciser qui en est responsable aux yeux des visiteurs ?"

Ben ça parle de l'occupation alors forcément....

- "Bizarre tout de même que parmi tous les dizaines de conflits dans lesquels MSF est partie prenante le seul exemple pris est les ‘’palestiniens’’ !"

Pas bizarre c'est celui qui coute le plus cher à la communauté internationale, donc forcément...

- "Heureusement qu’il y a les ‘’nouveaux historiens’’ !!!!!!!!!!!!!! Que feriez vous sans eux."

sauf que j'ai bien précisé "SANS les travaux des "nouveaux" historiens"

- "‘’Déjà personne à part vous ne veut abattre personne’’"

Dans notre discussion, et dans l'expo. Après évidemment qu'il y a toujours quelqu'un qui veut en flinguer un autre. Ce qui est amusant c'est que vous ne le voyez que dans un seul sens, c'est rigolo ça. Serait ce votre légendaire impartialité et neutralité qui fait à nouveau surface?

Si vous avez d'autres questions c'est avec plaisir, c'est bien plus appréciable que les accusations gratuites.

Stéphane

Yossef a dit…

MSF, BDS et consorts profitent de l'apathie des organisations juives et européennes, CRI en téte et s'en donnent à cœur joie pour salir Israel et indirectement les Juifs, mais les représentants de ces derniers ont profil bas, ils semblent tétanisés, il est loinle temps, où Mr Cukierman dénonçait l'alliance "vert, brun, rouge" et fasait pleurer mr Besancenot. Si les organisations juives continuent ainsi, autant qu'elles invitent tout de suite les Juifs à quitter l'Europe, pour ma part, j'ai quitté la France pour Israel , il a plus de 7 ans et malgré le fait, que ce n'est pas toujours facile, avec le recul nous ne regrettons notre décision.

Victor Perez a dit…

Stéphane,

Ridiculiser le débat est la seule ressource qui vous reste.

‘’- "Dois-je vraiment vous préciser qui en est responsable aux yeux des visiteurs ?"

Ben ça parle de l'occupation alors forcément.... ‘’

‘’Occupation’’ israélienne et donc augmentant la haine envers ce pays au vu des images que j’imagine horrible et donc l’antisémitisme. Merci de l’avoir confirmer.

Haine basée sur une propagande installée largement dans le subconscient des visiteurs et assurant le vol de la ‘Palestine’’, dont nul -pas même vous- ne peut tracer les frontières de ce si vieux pays, à un ‘’peuple palestinien’’, dont nul –pas même vous- ne peut conter son passé avant 1967, violant ainsi le droit international, dont nul, pas même vous- ne peut citer la loi indiquant une quelconque propriété ‘’palestinienne’’.

Conflit ‘’ qui coûte le plus cher à la communauté internationale’’ dites-vous ! Lol ! Je ne savais pas MSF comptable des deniers de la planète. Il vous faut bien l’excuser.

Pour conclure sur votre lien et sa conclusion : ‘’En reconstituant le quotidien des patients et collaborateurs de Médecins Sans Frontières, In Between Wars exprime le refus de contribuer à banaliser l'inacceptable’’.

Il faut donc croire que les ‘’Palestiniens’’ réfugiés de père en fils dans des camps de fortune dans les pays frères et ayant interdiction de vivre comme un citoyen du pays dans lesquels ils sont nés, est acceptable pour MSF. Et pour vous également puisque vous n’avez rien, à y redire.

je vous invite à aller voir cette exposition. Vous l’avez bien mérité.

On va en rester là. J’ai franchement mieux à faire que discuter avec un individu niant la réalité.

Anonyme a dit…

Oui c'est surement mieux d'en rester là. Vous êtes borné jusqu'à nier tout droit aux autres que vous, allant jusqu'à nier le plan de partage qui a permis la naissance - et surtout la reconnaissance - de votre état. Vous niez qu'il existe une population apatride en Cisjordanie et vous me reprochez de nier la réalité

"‘’Occupation’’ israélienne et donc augmentant la haine envers ce pays au vu des images que j’imagine horrible et donc l’antisémitisme."

Déjà, c'est un fait. Qui nie la réalité?
Parler de l'occupation de Chypre est elle de "l'anti-turquisme", et donc de l'islamophobie? Bien sûr que non.


Je crois que" je ne peux que vous conseiller de réfléchir à tête froide sur le sujet et de préférence sans vous monter le bourrichon avec vos amis. On peut croire aux miracles pour 2016...

Bonne journée

Stéphane

Victor Perez a dit…

Stéphane,

Merci pour vos vœux pour 2016.

Fasse que l'année civile à venir voit l'antisémitisme fondre comme neige au soleil et vous accorde, à vous et à vos clones, l'esprit questionneur quant à la situation de la "population apatride en Cisjordanie" entre 1948 et 1967, vous fasse remarquer que nul ne parle de nos jours de l'occupation de Chypre par les Turques, ou encore ne vous voit esquiver les questions gênant vos réflexions.

Des vœux que je répète à chaque fin d'année.