jeudi 9 avril 2015

La France au service de l’antisémitisme

La France, semble t-il, va d’ici peu profiter de la brouille entre Barak Obama et Benjamin Netanyahou pour mener le Conseil de Sécurité de l’Onu vers une nouvelle résolution concernant le règlement du conflit israélo-arabe. Le veto us s’y fera, paraît-il, inexistant.

D’où l’espoir de la France mais aussi de la Ouma de voir enfin le ‘’droit international’’ s’adapter à leurs exigences !

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.

A croire les rumeurs qui circulent, le projet permettrait de définir la ligne d’armistice de 1949, dite « frontières de 1967 », comme point de référence pour les négociations tout en laissant la place à des échanges de territoires, Jérusalem comme la capitale des deux Etats, et appellerait à « une solution juste pour les réfugiés palestiniens » qui ne sont, faut-il le rappeler, que les descendants des véritables réfugiés quasiment tous disparus aujourd’hui.


Si l’on ne peut dire que la proposition française prévoit également l’obligation de l’Autorité palestinienne de reconnaître l’Etat d’Israël comme « Etat du peuple juif » ainsi que la fin de toute revendication, celle-ci peut être très satisfaite du service rendu français.

De prime abord, chacun vérifiera par cette posture française que les résolutions du Conseil de sécurité n’ont que peu de valeur. Il en va ainsi de la résolution 242 de 1967 qui sera remplacée et qui exigea, dans sa version officielle anglaise, le « retrait des forces armées israéliennes de territoires occupés au cours du récent conflit » et parallèlement « la fin de toute revendication ou de tout état de belligérance, respect et reconnaissance de la souveraineté, de l'intégrité territoriale et de l'indépendance politique de chaque État de la région et de son droit de vivre en paix à l'intérieur de frontières sûres et reconnues, à l'abri de menaces ou d'actes de violence ».

Si quarante-huit années plus tard nul ne peut démontrer que l’Etat du peuple juif a obtenu, depuis lors, le respect et la reconnaissance de sa souveraineté ainsi que de son intégrité territoriale, L’Etat d’Israël s’est en revanche intégralement retiré du Sinaï, du sud Liban, de la bande de Gaza et des zones A et B décrites dans les accords d’Oslo. Ce pays s’est donc plié à cette résolution sans que la partie adverse ne fasse la moindre concession.

Mais le Juif ayant, apparemment, droit à un statut spécial, la France, grâce à son expérience passée en la matière, se charge de changer les règles du jeu. 

Celles-ci ont-elles quelques chances d’aboutir ? Seuls les naïfs l’affirmeront.

Ainsi, Jérusalem et, entre autres lieus saints et/ou historiques, sa veille ville comprenant le Mont du Temple resteront ad vitam aeternam la capitale de l’Etat d’Israël.

Les descendants des réfugiés de 1948 n’obtiendront jamais un droit de retour en son sein.

La « Palestine » ne verra le jour que lorsque l’intention de l’Ouma de reconnaître le droit du peuple juif à un état sur la terre ancestrale sera réelle et effective.

Chacun constatera que le refus obstiné de l’Ouma d’accepter ces exigences minimales israéliennes ne mènera pas à la paix !

Chacun s’interrogera donc sur la finalité de cette nouvelle résolution onusienne récompensant le refus du monde musulman et qui n’aura d’autre objectif que celui de légaliser le jeu anti-israélien qui consistera, alors, à permettre des sanctions internationales, des condamnations, des boycotts et, au final, l’accroissement de l’antisémitisme à travers la planète !

Si de l’Europe, et particulièrement de la France, l’Etat d’Israël n’a rien à attendre, il n’en va pas de même des Etats Unis d’Amérique qui auront leur mot à dire sur le financement de l’Onu après une résolution si anti-israélienne, mais aussi sur les sanctions, les boycotts et les condamnations qui ne manqueront pas d’intervenir.

Quand bien même Barak Obama est encore au pouvoir pour quelques mois, les USA n’oublieront pas leur principal allié au Proche-Orient. Celui-ci défendant, sans attendre le bon vouloir de quiconque, ses intérêts et en premier lieu son existence.

28 commentaires:

ramuncho a dit…

Ce qui est le plus triste, c'est que des français juifs continuent a soutenir et voter pour un parti qui est complètement anti Israél.Ne savent ils pas que sans l'Etat d'Israél, les juifs seraient humiliés et maltraités, surtout après la présence en France d'un nombre très important de maghrébins.

Réal Bergeron a dit…

Quelle prétentieuse République française. Jusqu'où serait-elle prête à aller pour se donner un semblant de crédibilité internationale ?

Cette France en perte de d'identité sociale qui étale un ramassis de relents d'interminables vaudevilles dits, négociations pour 2 États, en prétendant détenir la solution de paix au Proche-Orient.

Il faudrait lui suggérer à cette France qui se cherche, de passer le balais chez elle avant de vouloir le faire chez le voisin.

Bertrand a dit…

Vous croyez vraiment qu'être pour une solution à deux états, Israël et Palestine, c'est être antisémite ?

Chacun ses idées mais quand même !

Bertrand

Victor Perez a dit…

Bertrand,

Soutenir une résolution comprenant le droit de retour de centaines de milliers de descendants des réfugiés au sein de l'état d'Israël c'est effectivement être antisémite.

C'est malheureusement la voie choisie par la France et sa politique arabe.

Elle e a perdu le sens des valeurs.

Bertrand a dit…

Je ne soutiens pas une résolution mais la possibilité de créer l’État de Palestine, et la possibilité de voir Israël laisser cet État libre.

Le droit au retour est une bêtise mais n'est pas de mon ressort.

Bertrand

Joseph a dit…

Il va falloir se mettre autour d'une table pour rejeter ce droit au retour. Plus difficile que de tout refuser en bloc.

J'encourage Israël à prendre le taureau par les cornes, avant qu'une autre solution ne soit imposée.

Joseph

Victor Perez a dit…

Bertrand,

"J'apprécie" énormément ce qui est de votre ressort ou non.

Ceci dit, pour qu'un état de "Palestine" soit créer pour un peuple dont vous êtes incapable de me raconter son passé il faut auparavant que tous leurs "frères" reconnaissent le droit du peuple juif, vieux de plusieurs millénaires dans la région et ailleurs, à son autodétermination sur la terre ancestrale.

Croyez vous que cette reconnaissance soit de votre ressort ?

Victor Perez a dit…

Joseph,

Il n'y a aucune nécessité de se mettre autour d'une table pour rejeter l'assassinat prémédité de l'état du peuple juif.

J'encourage ceux qui soutiennent le "peuple palestinien" à comprendre que le peuple juif n'a nulle intention de se suicider avant que l'idée même d'un état de "Palestine" ne s'évapore définitivement.

Bertrand a dit…

Israël a été créé je crois après les guerres, en 1948.

Les israéliens feront ce qu'ils veulent de leur pays. Ils peuvent en faire un état purement juif, ou être plus ouverts. Cela ne concerne qu'eux !

Bertrand

Victor Perez a dit…

Bertrand,

Si cela ne dépendait que des Israéliens alors la paix régnerait depuis bien avant 48. Les massacres des Juifs avait commencé bien avant cette date.

Quant à Israël "plus ouvert"...lol !

Demandez que ses voisins le soient autant. Mais cela ne vous viendra pas à l'esprit. Preuve que vous ne vivez pas vous-même dans un pays où la réflexion est ouverte.

Bertrand a dit…

Je vois qu'on parle partout, sauf en Israël, de colonies illégales.... et peut être que ces colonies ne sont pas du goût des palestiniens.

Je vous accorde qu'ils son pénibles de ne pas penser comme vous. Les choses seraient plus simples dans ce détail.

Bertrand

Victor Perez a dit…

Bertrand,

En 1938 on parlait partout des Juifs dont on ne savait que faire. Cela a conduit aux chambres à gaz.

Ce monde était-il alors pour autant un monde de Vérité, de Justice, d’honnêteté intellectuelle ?

Aujourd'hui le monde qui vous plait tant parle de "l'abus de judaïsation" de Jérusalem. C'est à ce point !

Cela authentifie t-il plus ceux que vous appelez "Palestiniens", et dont vous êtes incapable de conter leur passé, ou la Judée et la Samarie comme territoires "occupés" ?

Judée d'où vient étymologiquement Juif.

Que vous participiez par vos commentaires pitoyables à ce narratif mensonger me démontre qu'au mieux vous êtes un idiot utile de l'antisémitisme.

Bertrand a dit…

Je ne suis le porte parole de personne et j'essaye juste de comprendre cet imbroglio du proche orient ou deux thèses opposées s'affrontent sans que personne ne veuille trancher une bonne fois pour toute.

L'ONU a une version (et pas mal de pays) et Israël une autre. Si cela vous semble normal.... ça ne l'est pas pour moi.

Bertrand

Marc le nul a dit…

Bertrand ne dit pas des choses qui vous plaisent mais pourquoi lui renvoyer d'autres questions au lieu de lui répondre ?

Votre titre est provocateur et je pense que ça vous amuse.

De qui êtes vous l'idiot utile ? Les israéliens bien sûr, mais qui d'autres ? Comment les appelle t on ?

Sionistes, ..... ? Ceux qui pensent avoir "la science infuse", ceux qui ne se trompe jamais contre tous les autres pauvres idiots qui pensent mal ...

Marc le nul

Victor Perez a dit…

Bertrand,

Vous n'êtes pas un porte-parole mais vous récitez le narratif antisémite des "palestiniens".

Que la planète s'occupe autant de ce conflit en aidant les "Palestiniens" financièrement et politiquement en ignorant quasiment tous les autres ne vous intrigue pas ? Cela vous semble normal ?

Lorsque vous comprendrez ceci alors seulement vous ne serez plus le porte-flingue des antisémites.

Victor Perez a dit…

Marc le nul,

Je ne suis pas un "idiot utile" car vous vous êtes arrêté sur mon blog, et d'autre part car je suis israélien et sioniste vivant sur place.

De surcroît je sais de quoi je parle. je ne me contente pas comme vous d’ânonner ce que racontent les médias.

Essayez donc de trouver dans mes écrits des faits non avérés, de la mauvaise foi, de la désinformation, etc...

Tout ce que l'on trouve dans les commentaires tel que le votre.

Montrez moi donc ou et quand je ne lui aurais pas répondu ?

Si pas de réponse correcte cela vous identifiera parfaitement à votre pseudo.

Marc le nul a dit…

L'occupation de la Cisjordanie ou Judée Samarie est elle écrite dans votre propagande ?

Marc le nul

Bertrand a dit…

La situation des palestiniens mérite qu'on les aide contre un pays qui veut prendre leur terre. Il me semble que tout le monde, sauf les israéliens, est d'accord avec ça.

Les faits se passent très facilement de toute propagande israélienne ou palestinienne.

Il n'y a pas grand monde pour soutenir l'occupation.

Bertrand

Victor Perez a dit…

Marc le nul,

Comment peut-on occuper un territoire qui n'appartient légalement à personne ?

Qui et quoi a décidé que ces territoires dans leurs totalités doivent revenir aux "Palestiniens", peuple dont vous êtes incapable de me conter le passé historique ni dans cette région ni ailleurs ?

Je ne vous ferais pas l'injure, en revanche, de vous raconter le passé juif sur cette terre.

Vous-même le reconnaissez en nommant ces terres Judée et Samarie. Ou Cisjordanie ce qui est une "preuve flagrante et évidente" de corrélation entre ce peuple imaginaire et cette terre.

Pour être sérieux, La zone A et B ainsi que Gaza sont entre les seules mains des "Palestiniens".

La résolution 242 est donc respectée par Israël qui attend toujours la part devant lui revenir. La Paix.

Pour conclure, votre pseudo vous sied très bien.

Victor Perez a dit…

Bertrand,

Même message que celui adressé à Marc le nul + Un lien qui vous montrera combien le narratif antisémite à prise sur vous.

http://www.dreuz.info/2015/04/le-larousse-de-1925-dit-que-la-palestine-etait-un-etat-juif-avec-pour-capitale-jerusalem/

Le jour où le pétrole n'aura plus d'importance on vous fera réciter autre chose.

Bertrand a dit…

J'ai lu (un peu rapidement) le texte de votre lien.

Un État juif, oui mais ça ne veut pas dire Israël. Si ?

C'est vrai qu'on peut tout faire dire .....

Mais je comprends mieux maintenant pourquoi vous voulez à tout prix que le monde reconnaisse Israël comme État juif. Israël est un pays "normal" qui fera ce qu'il veut de ce qu'il a reçu en 1948.

Bertrand

Victor Perez a dit…

Bertrand,

Il est vrai que le texte était tellement long que vous n'avez pu le lire que "rapidement". lol !

Outre qu'importe le nom de l'état juif donné en 48 par les Juifs vivant alors en cette région, les "palestiniens" ne sont nulle part cités par le Larousse. (Ni autre dictionnaire ou encyclopédie). Et cela vous indiffère.

Ce constat démontre que votre dernier message n'est pas que de la mauvaise foi mais sent plutôt l'antisémitisme. Nuire à Israël, le seul état du peuple juif, vous est primordial.

Je vous prenais seulement pour un idiot utile. Veuillez m'excuser.

Bertrand a dit…

Vous savez que lorsqu'on parle de palestiniens, on ne parle que des personnes qui vivent en Cisjordanie.

Elles ont le droit d'y vivre et de créer leur État. Israël a surement moins de droit qu'eux sur cette terre.

Et arrêtez de parler d'histoire ou de religion. Parlons des faits actuels !

Bertrand

Victor Perez a dit…

Bertrand,

Israël a moins de droit qu'un "peuple" inventé en 1967 pour lui nuire ?

Le fait que vous éliminiez l'histoire pour ne parler des faits actuels légitimant votre combat vous enfonce.

C'est votre droit ! Le mien est de vous mettre devant votre pitoyable réalité.

Olivier ADDA a dit…

Bertrand, en 1948 Israël acceptait le partage de la Palestine proposé par l'ONU, les Arabes voulaient seulement exterminer et chasser les juifs, pire que les Français et les Roumains avec les Roms de nos jours, si vous voulez.
La vérité c’est que l’existence d’Israël ne doit rien à l’ONU, et tout aux premiers soldats de Tsahal, aguerris pour nombre d’entre eux par les combats contre les Nazis dans la brigade juive de l’armée britannique, pendant que les arabes souhaitaient la victoire des nazis et attendaient Rommel.
La vérité c’est que l’ONU n’a rien fait pour faire respecter son vote sur le partage de la Palestine, n’a ni empêché ni même, à ma connaissance, blâmé la destruction de toutes les synagogues de
Jésuralem-Est et de la Judée-Samarie, annexée abusivement par la Jordanie, et pareil pour le massacre ou l’expulsion des juifs de ces régions, et je ne parle pas des ossements des martyrs de Kfar Etzion qui ont blanchi sans sépulture pendant un an (et demi) avant que le roi de Jordanie consente à les restituer.
La vérité c’est que l’ONU n’appelle à un cessez le feu que quand les arabes sont en difficulté, dans toutes les guerres de ce conflit.
L’ONU n’a jamais fait respecter Israël.
Pourquoi Israël devrait-il respecter l’ONU ? L'ONU n'est pas source de droit international, ce sont les traités et conventions internationaux qui fondent le droit international, l'ONU n'a qu'une autorité morale et politique, et vu son histoire et son présent, quel droit a-t-elle sur Israël? le droit du tous contre un?
Quant aux colonies, elles sont construites dans la partie de la Palestine que les Anglais, mandataire de la SDN, n'avaient pas interdite dès le début de leur mandat à l'immigration juive. La zone qu'ils ont réservée aux Arabes était attribuée à un émir hachémite et est devenue le royaume de Jordanie. Les britanniques se sont dépêchés de restreindre de plus en plus l'immigration juive en Palestine, finissant par essayer de l'interdire complètement en 1939, à la suite d'une série de violences et de pogroms de 1936 à 39 connue comme la Grande Révolte Arabe. La haine arabe palestinienne du juif avait gagné, des millions de juifs voulant fuir la menace nazie restaient piégés en Europe. La petite Anne Frank, dont la famille avait fui l'Allemagne, ne pourra quitter les Pays-Bas, le Royaume-Uni ne voudra pas d'elle.
Si cette haine arabe n'avait pas existé, il n'y aurait pas eu besoin de partage et de deux états; dès lors qu'il faut deux états, l'un d'eux doit être juif. C'est ce que demande Israël, et c'est juste

Robert a dit…

Je ne voulais pas répondre car tout le monde sait ici que les israéliens ont le droit d'occuper la Cisjordanie et que ceux qui y vivent n'ont aucun droit.

Ce site est de plus en plus anti logique. Il veut nous faire croire que seul Israël a la vérité.

Tant qu'on y mettra pas plus de force (obligations) ceux qui croient détenir LA vérité penseront qu'ils la détiennent.

Le Monde est en dessous de tout. Laisser faire est un crime contre l'humanité !

Désolant.

Robert

Victor Perez a dit…

Robert,

Effectivement, vous auriez mieux fait de vous abstenir de répondre.

D'autant plus que vous êtes incapable de fournir une quelconque loi internationale affirmant le droit légal "palestinien" sur ces terres, notamment la zone C.

Pas même un passé historique de ce peuple inventé en 1967 afin de vous permettre de tenir une logique que l'on sait tous maintenant antisémite car devant nuire aux Juifs d'Israël.

Une logique faisant oublier que les Arabes Palestiniens d'avant 1946, devenus depuis Jordaniens, ont reçu 80 % du territoire de la Palestine mandataire.

Et face à cette incapacité et cet oubli volontaire vous souhaitez que le monde y mette plus de force pour contraindre Israël.

Comme vous dites, c'est désolant de voir l'antisémitisme répandu par autant d'idiots utiles !

léopold a dit…

Je lis ces échanges un peu tard et m'en désole.

Je constate un front anti israélien qui cherche à se parer d'une fausse volonté de justice pour accabler, une fois de plus, le seul état démocratique du M.O. et cela au profit de théocraties arriérées, comme l'Iran notamment, qui a déclaré tout récemment que la destruction d'israel n'était pas négociable.

Il est évident qu'accepter de revenir aux lignes d'armistice, et NON DE FRONTIERES, comme certains le laissent entendre pour les nuls, équivaut à dresser le peloton d'exécution d'Israel.
S'il leur reste un petit brin de logique, sinond 'humanité ils devront se rendre à la raison: Israel n'a pas, n'aura pas, que ça plaise ou non à Obama, le désir de se suicider.