lundi 30 mars 2015

« Au nom du Temple » : Une nouvelle charge anti-israélienne de Charles ENDERLIN

A l’occasion de la diffusion par France 2 de son documentaire tiré de son livre « Au nom du Temple », Charles Enderlin répond aux questions de Télérama . Un documentaire censé expliquer aux téléspectateurs « les raisons de la quatrième victoire de Benjamin Netanyahou » et un correspondant permanent à Jérusalem décrit comme ne s’écartant « jamais de son rôle d'observateur sans concession de la société israélienne ».

De quoi faire rire et sourire jaune tout véritable quidam, honnête intellectuellement et connaisseur du conflit, à la lecture de tant de mensonges et d’absurdités dites par ce ‘’professionnel’’ !


Suivent donc quelques corrections :

- « Mais la perspective de Naftali Bennet à la tête d'un ministère de l'Education constituerait un choc pour la gauche israélienne, sachant que le précédent ministre de l'Education, du Likoud, organisait tout de même des excursions dans les colonies, notamment à Hébron… ».

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.

Outre que les parents avaient alors le choix de refuser cette excursion pour leurs enfants, il ne s’agissait pas de visiter la « colonie » de Kiryat Arba sise aux côtés de Hébron, ou toutes autres, mais le tombeau des patriarches où sont enterrés Abraham, Sarah, Isaac, Rébecca, Jacob et Léa

Pèlerinage sur un lieu saint qui ne peut que choquer cette gauche dont on se demande encore ce qu’elle peut bien faire au sein d’un peuple qui revendique fièrement dans sa grand majorité son Judaïsme ?

- « Oui, sur l'Etat palestinien, ils sont, à peu de chose près, sur la même ligne. Avigdor Libermann (Israël notre maison) veut bien d'un Etat palestinien mais essentiellement pour se débarrasser de la population arabe israélienne car il veut ‘’deux Etats ethniquement homogènes’’ ».

Chacun y verra dans cette affirmation la solution de deux états pour deux peuples.

Mais Charles Enderlin étant un « observateur sans concession » selon ses pairs, chacun s’étonnera de ne jamais l’avoir entendu, lors d’un quelconque reportage, renseigner ses téléspectateurs sur la revendication de l’Autorité palestinienne de se « débarrasser » de la population juive afin de créer une « Palestine » judenrein ? Ni sur son exigence d’un Etat d’Israël binational car se devant de recevoir des centaines de milliers de descendants des « réfugiés » ? 

Là encore deux états certes, l’un étant exclusivement pour les arabes, le second devant se transformer petit à petit en un énième état musulman accordant les droits aux minorités que chacun sait.

Par ses silences répétitifs et le choix de ses mots, aux yeux de la gauche fétide représenté par le ‘’pro’’ de France 2 Avigdor Liebermann est un donc extrémiste et Mahmoud Abbas un grand ‘’pacificateur’’ !

- « Une seule fois, en 2009, après le fameux discours au Caire de Barack Obama, il a prononcé les mots « Etat palestinien » mais en y ajoutant des conditions inacceptables »

Quelles sont-elles ?

- Reconnaissance d’Israël comme étant l’état nation du peuple juif, une « Palestine » totalement démilitarisé, abandon de la revendication du ‘’droit au retour’’ des descendants des « réfugiés » au sein même de l’Etat d’Israël et la sécurité de celui-ci restant entre ses propres mains.

Inacceptables ces conditions ? Chacun en conclura l’objectif réel de Charles Enderlin à défendre autant les ‘’Palestiniens’’ !

- « Difficile, parce que le discours de Netanyahou, totalement sécuritaire, est fondé sur la peur. Il veut faire peur et il a réussi en déclarant que la politique de la gauche et du centre amènerait les islamistes aux portes de Jérusalem ».

C’est un ‘’pro’’ qui l’affirme ! Ceux qui croiront un instant à la possibilité de voir le Hamas et/ou le Hezbollah parmi tant d’autres organisations ‘’charitables’’HamasHH s’installer en Judée et en Samarie sont donc des imbéciles et influençables au possible !

- « Benyamin Netanyahou a réussi son pari, il reste au pouvoir, il va former sa coalition de droite dure, pouvoir mettre en chantier son grand projet, faire voter une loi déclarant Israël « Etat nation du peuple juif », avec tout ce que cela représente pour la démocratie israélienne : seuls les juifs auront des droits nationaux dans l'Israël qu'il envisage, les minorités n'auront qu'à des droits individuels ».

Vers quel état s’est tourné Charles Enderlin, dans les débuts des années 70, pour faire sa propre immigration si ce n’est dans l’état des Juifs tant voulu par Théodore Herzl ? Fondateur par ailleurs du Fonds pour l’implantation juive en Palestine mandataire et un état des Juifs consacré de surcroît par la résolution onusienne 181 ! 

Les Arabes israéliens avaient-ils, alors, des droits nationaux ?

- « Le sionisme religieux ne renoncera pas à la terre d'Israël, à Jérusalem et au Mont du temple »

Chacun s’interrogera quant aux raisons qui ont poussé la gauche laïque si chère au cœur du journaleux à n’a pas avoir fait renaître l’Etat des Juifs ailleurs que sur la terre de leurs ancêtres ?

Par le correctif de ces quelques dires du ‘’pro’’ parmi tant d’autres, nul ne peut plus douter qu’il s’agisse d’un propagandiste au service des intérêts ennemis d’Israël. Que la France se serve encore de lui est symptomatique de son manque de volonté de combattre l’antisémitisme. 

6 commentaires:

zicki71 a dit…

Que fait encore cet individu en Israël. Qu'il aille habiter à Gaza.

Yeroushalmi a dit…

Mais qu'attendent les autorités israëliennes pour lui retirer son autorisation d'exercer ?? il ne s'agit pas de réduire la liberté d'expression mais de sanctionner des "crimes médiatiques" ...

Et Vive la Vie ! a dit…

Dans la famille Enderlin, la propagande anti-israélienne est un métier, une raison d'être.
Voici ce que Danièle Kriegel (épouse de Charles Enderlin) a publié dans Le Point (avec en bas de page, un court film de propagande de l'AFP) :
http://www.lepoint.fr/monde/israel-la-segregation-au-quotidien-02-06-2013-1675505_24.php

En 9 ans d'abonnement au Point, je n'ai jamais lu ne serait-ce qu'un seul article positif de Danièle Kriegel sur Israël.

Ducky Smockton a dit…

LA RÉALITÉ

Monsieur Enderlin, vous êtes au journalisme ce que le cloaque est à l’égout. Vous êtes un imposteur, et vous ne pourrez plus tromper tout le monde tout le temps.

HAUTE DÉFINITION

Enderlin (Charles) :
Du service Public au service de la désinformation, de la haine, de l’incitation à la haine, au lynchage, au meurtre… ” Prix Goebbels de la désinformation ” (du nom du ministre allemand de la Propagande du IIIe Reich); Scénariste et producteur de fictions. Capable de transformer le vivant en mort; de faire apparaître et disparaître les cicatrices; d’empêcher les blessures par balles de guerre de saigner. Journaliste à l’objectivité sans faille. Modèle professionnel de Jacques Chirac et des journalistes français. Détenteur de rushes invisibles, mais néanmoins accablants. Les montrera le jour suivant la Saint-GlinGlin 2019, selon une clause signée avec le metteur en scène de Pallywood et les acteurs, MM. Al-Dura le père (?), le fils, et le Saint Esprit.

Victor Perez a dit…

Et vive la vie,

Dans leur plume ne sera jamais tracé l'antisémitisme arabo- israélien.

Par ailleurs, quel objectif poursuit la dénonciation de ce racisme ordinaire sinon la condamnation de la société israélienne dans sa totalité ?

Anonyme a dit…

Décidément Bibi' qui gagne, ça passe très mal à Bobolandia

Franco