mercredi 12 février 2014

La politique politicienne d’Itshak Herzog

Pour le nouveau leader de l’opposition de gauche Itshak Herzog, invité du Grand Direct de I24news, « Netanyahou n'a pas le courage de faire la paix » ! En revanche, selon lui Mahmoud Abbas, Président de l’Autorité palestinienne (AP), est un « véritable partenaire pour la paix ». Fort de ce constat, l’électeur moyen se réjouit d’avance à l’idée que lors des prochaines élections législatives l’Etat d’Israël aura (enfin ?) un candidat courageux au poste de Premier ministre car prêt à faire la paix !

Sera t-il élu ? Sauf à remplacer le rationnel par sa politique politicienne il est très peu probable qu’il le soit !

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.

Chacun sait que Benjamin Netanyahou refuse de libérer la vallée du Jourdain et de mettre la sécurité du pays entre des mains tiers. Questionné à ce sujet Itshak Herzog affirme que « La sécurité d’Israël est une valeur essentielle, suprême, à tout accord et elle doit être assurée par les soldats de Tsahal car eux seuls sont capables de protéger Israël ».

On peine à voir une quelconque différence entre les deux positions !

Chacun sait aussi que pour le Premier ministre le « droit de retour des réfugiés » au sein de l’Etat d’Israël n’est pas même sujet pour un débat quelconque. Interrogé sur cette exigence ‘’palestinienne’’ le député Herzog assure que « le droit au retour des Palestiniens "n’existait pas" et que les Palestiniens pouvaient aller dans les Etats arabes voisins ou attendre de vivre dans un future Etat palestinien ».

Du Netanyahou pur jus !

Chacun sait encore que, pour le gouvernement en place, la reconnaissance par la partie ‘’palestinienne’’ du lien entre l’Etat d’Israël et le peuple juif est la condition sine qua non à tout accord de paix. Sollicité à ce sujet Itshak Herzog soutient, lui aussi, que « La reconnaissance d’Israël en tant qu’Etat juif est très importante, mais elle ne doit être évoquée que dans un accord définitif ».

Benjamin Netanyahou a-t-il dit autre chose ?

On peine donc à voir où se trouve le ‘’courage’’ du prétendant au pouvoir ? Serait-il enfoui dans les sujets non abordés dans cette interview ? Le retrait total aux «  frontières de 1967 », transformant ainsi la Judée et de la Samarie en territoire judenrein, et le partage de la capitale mettant le Mont du Temple entre les mains étrangères au Judaïsme ?

Chacun en doutera !

Au final, le « véritable partenaire pour la paix », Mahmoud Abbas, cherchera en vain le courage d’Itshak Herzog ! Voire s’interrogera sur son refus de rejoindre la coalition au pouvoir tant les positions sur la résolution du conflit sont semblables.

C’est probablement ce qui arrivera dès lors que le parti Baït Hayehudi jugera qu’il ne peut continuer à participer à un gouvernement prêt à endosser un quelconque abandon du berceau historique du Judaïsme.

Au final, cet entretien au Grand Direct d’I24news aura eu le mérite de rassurer les soutiens de cette coalition qui préféreront toujours l’original à la copie !

15 commentaires:

jacky a dit…

En gros vous dites que la gauche et l'extrême droite israélienne se rejoignent sur les points importants.

J'ai bien lu?

Car dans ce cas tout vos "articles" vomissant la gauche vomissent aussi l'extrême droite israélienne.

Dur d'assumer de telles contradictions. Vous allez arrêter de vomir la gauche?

Victor Perez a dit…

Jacky,

Je ne savais pas que le parti Tnouhah de Livni, Yesh Atid de Lapid, et le Likoud de Netanyahou étaient des partis d'extrême droite tout comme le parti travailliste d'Herzog !

On en apprend tous les jours avec des énergumènes tel que vous qui n'ont, faute de mieux, que la médiocrité de qualifier le contradicteur d'extrémiste.

Continuez à me lire cela ne pourra que vous faire du mal ! Et je m'en réjouis d'avance. lol !

jacky a dit…

Bizarre que vous citiez les deux marginaux de la coalition en oubliant Benett, Lieberman, Yaalon... Tous des gauchistes convaincus... Tout comme le Likoud, le parti hérité de Jabotinski et dont la charte n'a rien à envier à celle du Hamas.

Si vous n'assumez pas vos positions et jouez à la Marine qui porte plainte dès qu'on dit extrême droite, grand bien vous fasse. Qualifier de médiocre tout ce qui ne vous sied point est bien facile, évite d'avoir à argumenter et clos toute discussion.

Toujours est-il que votre "article" dit clairement que la gauche et l'extrême droite se rejoignent. Ce que je trouve parfaitement savoureux venant de ce blog - très à gauche n'est-ce pas - et rien que pour des pépites comme celle là, je lirai dans l'avenir..

Victor Perez a dit…

Jacky,

Ce que je trouve de risible dans vos commentaires est votre façon de croire que vous comprenez le sujet traité.

Il ne s'agissait pas ici de comparer les partis mais de jauger ce que vaut la position du leader de l'opposition désireux de remplacer le Premier ministre actuel. Elle ne diffère en rien des positions de Benjamin Netanyahou.

C'est ce que j'ai voulu démontrer et que j'ai démontré. Et que vous n'avez pas compris.

Quant à vos stupides et médiocres accusations "d'extrémisme", sauf à démontrer que Netanyahou, mais aussi Itshak Herzog, puisqu'ils se rejoignent, sont des extrémistes de droite je vous considérerais comme un médiocre commentateur.

Et je le prouve !

Liberman est pour la solution à deux états, Ce qui fait à coup sûr un sacré "extrémiste". Non ?

Yaalon ne dirige aucun parti et à ce jour il n'a pas démissionné ni abandonné le Likoud. Que représente t-il actuellement hormis sa propre personne ? Rien !

Quant à assurer que le Likoud est l'égal du Hamas..
Il n'y a que les extrémistes de votre triste genre pour l'affirmer.

Un petit exemple :

Faut-il vous rappeler que Netanyahou est encore vivant et n'est nullement menacé alors qu'il est devenu adepte de la solution des deux états ? On dit même qu'il est prêt à lâcher 90% des territoires.

Qui oserait au sein du "peuple palestinien" reconnaître du bout des lèvres que l'Etat d'Israël est le pays du peuple juif ? Et quelles seraient les réactions du Hamas et des autres composantes de ce "peuple" vis à vis de cette reconnaissance ?

La réponse évidente à cette question, mais pas seulement, démontre la médiocrité de votre "pensée". Il n'y a que les extrémistes de votre genre pour établir une égalité entre un groupe terroriste et un parti démocratique comme le Likoud.

J'y suis habitué !

En ce qui concerne Benet, il dispose en tout et pour tout de 12 mandats et n'est pas à vos yeux un " marginal". Lol ! et re lol ! C'est même sur lui que vous appuyez votre "analyse". C'est dire combien les extrêmes se rejoignent !!!!!!!!!

Alors que Lapid en dispose de 19 et Livni de 6. Ce qui fait que sans la somme de ces deux "marginaux", comme vous dites, ce gouvernement ne peut se maintenir.

Je vous plains d'être aussi médiocre ! Est-ce votre extrémisme qui vous contraint à l'être ? Certainement !

A coup sûr il va vous obliger à assurer une nouvelle fois que je n'ai pas argumenté.

J'en ris d'avance !

jacky a dit…

Non, cette fois vous avez argumenté. Vous ne pouvez pas vous empêcher d'insulter et de mépriser, mais c'est votre caractère pas du tout extrémiste qui doit vouloir ça.

Reprenons donc. Bien évidemment que le but de votre "article" était de disqualifier le candidat de gauche, en mettant son blabla face à certains faits.

Cependant un auteur ne vise pas toujours juste et ce qui frappe vraiment dans ce que vous écrivez c'est bien que de la gauche à l'extrême droite la vision du conflit et de sa "résolution" est très proche. Et c'est cela qui pose problème. Ou au moins ça m'intéresse beaucoup plus que la politique politicienne d'où qu'elle vienne.

D'où mon intervention.

D'où mon questionnement : existe-t-il finalement en Israël un vrai débat contradictoire sur les négociations de paix, ou finalement, tout le monde est-il d'accord sur le fond et le reste n'est que joutes oratoires inutiles et politicardes?

Voilà pour ma non compréhension de votre texte.

Est-ce que j'ai comparé le Likoud au Hamas? Bien sûr que non. Leurs méthodes et légitimités divergent fortement. Leur extrémisme moins.
Netanyahou est certes en vie, mais Rabbin non. Et de nombreuses voix s'élèvent pour obtenir la libération de son assassin.... de gauche je suppose.

Ensuite Arafat a reconnu par écrit Israël. Abbas oralement. Le Hamas et autres Jihad n'ont pas apprécié en effet. [mode second degré : on] Le Hamas a toutefois accepté l'aide israélienne au début de son existence, lui envoie des missiles et se prend des bombes. C'est une reconnaissance tacite, non? [mode second degré : off]

N'est ce pas Israël qui a fortement fait pression pour que la Palestine ne soit pas reconnue à l'ONU?

Se dire pour une solution à 2 états ne signifie rien sauf à nommer explicitement ces deux états. Pour certains ni extrémistes, ni de droite, cela consiste à déplacer les populations arabes en Jordanie. Ca fait en effet deux états.

Inutile d'essayer de me convaincre que Lieberman est un gauchiste pacifiste, ça ne passera pas.

Votre décompte des sièges? Additionnez les Beitenou, Likoud, Bennet, Yaalon.... et les Lapid, Livni.... et vous me direz qui sont les marginaux. Extrême droite ou "centre"?

Maintenant pour être clair lorsque je parle ici d'extrême droite, je parle d'extrême droite israélienne et ne fait pas de parallèle avec les droites extrêmes européennes. Ce ne sont pas les mêmes. Ni idéologiquement ni historiquement.

Mais je suis aujourd'hui persuadé que vous êtes un ancien gauchiste français.
Votre haine envers tout ce qui est de gauche est typiquement le syndrome de l'ancien fumeur qui hait les fumeurs.
Vos crises d'urticaire lorsque l'on parle d'extrême droite, vous n'avez pas oublié l'ancien ennemi.
Et puis ce côté sectaire pseudo intello assez typique d'une certaine gauche déconnectée du réel.

Sans animosité aucune, j'aimerais quand même savoir si le débat existe vraiment en Israël. C'est la seule question qui m'intéresse dans votre texte.

Victor Perez a dit…

Jacky,

Merci de reconnaître que j'argumente. Ce qui contredit votre premier message.

Concernant mon ton "méprisant et insultant"...Je comprends que vous ne supportiez pas d'être ramener à la réalité. Vous vous y ferez.

Ceci dit, ne croyez pas que je vais perdre mon temps à répondre aux énormités que vous venez d'écrire et qui sont très éloignées du sujet de mon article.

Je vous invite à lire mon blog de long en large, ainsi vous aurez les réponses.

Ce qui vous préoccupe principalement est, selon ce que vous dites, de savoir si le débat existe en Israël.

Plus que partout ailleurs ! La preuve vos amis gauchistes viennent piocher dans ce même débat pour nuire à Israël. lol !

Ce n'est pas par hasard que j'ai intitulé mon article "politique politicienne". Il n'y a pas de différence en ce qui concerne le règlement du conflit. Même l'extrême gauche refuse de capituler face aux conditions imposées par ceux que vous défendez.

"Droit de retour", sécurité entre les mains étrangères en abandonnant la vallée du Jourdain, "Palestine" judenrein, et autre abandon de Jérusalem sont des lignes rouges partagées par la très grande majorité du peuple israélien.

Lignes rouges qui pour vous induisent que les Israéliens sont des "extrémistes de droite".

J'en ris encore ! Et tant que vous ne vous éloignerez pas de la propagande qui vous lobotomise le cerveau vous continuerez à voir les Juifs comme des fauteurs de guerre.

Au final, vous êtes plus à plaindre qu'à condamner.

Anonyme a dit…

Bonsoir,
Ce qui me dérange se sont les critiques individuelles, il y a autre chose à foutre ......!
Ceci dit revenons........Il y a une nette différence entre le Likoud et Avodah, Mais au sujet de la sécurité ils sont ensemble, puisqu'ils ont combattus dans les même tranchées !! La notion de deux états ne fait aucun doute, la haine imposé à Israël, venant de certains pays et Arabes et aussi des Européens hélas ...et d'ailleurs !! Ils faut s'unir, surtout pas donner à vos adversaires, de montrer vos faiblesses et Herzog et Netanyahou, ainsi que toute la classe politique Israélienne, pour ce qui concerne les groupuscules, ils apprendront dans l'avenir !! Et souvent à leurs dépend !!! La différence, se trouve dans le sociale, je ne trouve pas cela normale que prêt un tiers de la population se trouve dans la misère et en ce qui concerne le logement, là aussi il y a des gros problèmes. Espérons que les bénéfices émanant de l'exploitation du gaz et du pétrole, feront profiter à TOUTE la société Israélienne .......!
Michel Lechartier

Jacky a dit…

Votre première réponse était un tissu de poncifs et de mépris. Je vous disais donc qu'il n'y avait pas d'argument.
Votre deuxième réponse comprenait des arguments et j'en ai pris acte.

Libre à vous d'y voir de la contradiction. Cela ne fait que donner des doutes sur votre honnêteté de contradicteur.

Quand à votre dernière réponse, vous sombrez carrément dans l'insulte, le procès d'intention et des conclusions ou certitudes sorties de nulle part. De l'opinion. Et présentée de façon pas du tout extrémiste.

Attaquer le contradicteur plutôt que le discours est un procédé méprisable. N'y voyant rien de personnel, je ne peux qu'y voir une incapacité à défendre votre point de vue de façon honnête. Voire à défendre votre point de vue tout court.

- La réalité ce ne sont ni des assertions ni des insultes, mais des faits. Que vous confondiez ces concepts laisse douter de votre aptitude à en analyser des plus complexes.

- Ces "énormités" sont parfaitement reliées à votre article puisque vous y affirmez que de la gauche à l'extrême droite les opinions sont les mêmes. Si vous ne comprenez pas que cela interpelle, tant pis. Ne répondez pas, mais n'insultez pas.

- Oui, j'ai lu votre blog. Et? Je n'y vois pas ce sujet développé. Cela dit vu le nombre de pamphlets, cela a pu m'échapper.

- Oui, c'est une question qui me semble importante. Y'a-t-il débat de fond sur un sujet aussi sérieux ou un consensus noyé dans la politique politicienne. Encore une fois si vous vous en foutez ne répondez pas au lieu de faire des procès d'intention. Votre temps semble si précieux. Dommage de le gâcher à écrire de telles absurdités sur des gens que vous ne connaissez pas.

- Plus que partout ailleurs répondezé vous finalement entre deux insultes? Mais votre article dit le contraire. Alors faut-il croire vos commentaires ou vos articles?

- D'ailleurs votre paragraphe suivant redit qu'il y a consensus et qu'il ne s'agit que de politique politicienne. Vous êtes du genre à dire tout et son contraire. C'est sûr que dans ce cas on est sûr d'avoir raison.

- Qui est-ce que je défends? Merci de me citer précisément, sinon cela n'a aucune valeur. Mes amis seraient des gauchistes. A prouver également.

- Où ai-je écrit que LES israéliens étaient des extrémistes de droite? Ca m'intéresse.

- Et maintenant ce sont les juifs que j'accuserais d'être fauteurs de guerre. Tous les juifs, n'est-ce pas? Je suis donc antisémite en plus d'être gauchiste et ami de je ne sais qui. Il ne manque plus que les mots "nauséabond" ou "heures sombres de l'histoire" pour infirmer totalement votre capacité à défendre honnêtement une opinion. Car la totalité de votre dernier argumentaire est uniquement votre opinion. Opinion qui se contredit d'un paragraphe à l'autre en plus.

Et c'est moi qui serait à plaindre? Amusante conclusion.

Victor Perez a dit…

Jacky,

Je vous cite:

"Attaquer le contradicteur plutôt que le discours est un procédé méprisable. N'y voyant rien de personnel, je ne peux qu'y voir une incapacité à défendre votre point de vue de façon honnête. Voire à défendre votre point de vue tout court"

Avez-vous fait autre chose dans votre dernier commentaire ?

Parmi toute une série d’affirmations grotesques contenues dans votre précédent post et sur lesquelles j'ai refusé d'y perdre mon temps j'ai répondu précisément à la seule question qui vous intéresse dans mon texte.

A savoir "j'aimerais quand même savoir si le débat existe vraiment en Israël"

Où m'avez vous répondu ? Je cherche en vain des faits ou une analyse quelle qu’elle soit je n'en trouve pas.

La seule phrase s’y rapportant assure que j’affirme dans mon article que ‘’de la gauche à l'extrême droite les opinions sont les mêmes’’. Vous avez juste oublié de préciser ‘’sur le conflit’’. Relisez lentement ma réponse. ‘’ Il n'y a pas de différence en ce qui concerne le règlement du conflit’’

Ce qui ne vous a pas empêcher de conclure : ‘’ Si vous ne comprenez pas que cela interpelle, tant pis’’

Faut-il y comprendre autre chose que ‘’l’extrémisme de droite des Israéliens’’ ? Ou le ‘’gauchisme’’ des Israéliens ????????? J’en doute très très fortement. Si c’était le cas il n’y aurait pas débat, n’est-ce pas ? Lol !

Et vous osez parler de ‘’procès d’intentions’’ !

Pour conclure, commencez déjà par ne pas déformer les écritures. Cela sera un bon début pour que vous compreniez le conflit et que, pour ma part, je ne vous catalogue pas comme un lobotomisé par la propagande anti-israélienne islamo-gauchiste.

Jacky a dit…

Nous sommes donc d'accord sur un point : les règlements personnels sont inutilement blessants. Vous en souviendrez vous lorsqu'un prochain internaute laissera un commentaire?

La différence étant que vous vous basez sur un seul commentaire pour "analyser" votre contradicteur alors que tout internaute dispose de vos centaines de réponses. Ce qui est beaucoup plus précis.

Bien entendu qu'il s'agit du point de vue sur le conflit et sa résolution. Ce n'est pas sur les prix de l'immobilier ou l'augmentation des cigarettes. Bien que là aussi il devrait y avoir consensus.

Je vous cite :
"Ce qui vous préoccupe principalement est, selon ce que vous dites, de savoir si le débat existe en Israël.

Plus que partout ailleurs !"

Puis au paragraphe suivant :

"Il n'y a pas de différence en ce qui concerne le règlement du conflit."

Ce qui est le strict opposé. Comprenez que je ne puisse pas savoir ce que vous voulez dire puisque vous écrivez une chose et son contraire.

Prenons en compte la dernière puisque vous la répétez dans votre dernier message.

Et bien au risque de vous étonner je vais le prendre pour argent comptant. Je ne vis pas en Israël et mon info vient surtout des sites francophones.

Le décalage est immense. La majorité des articles attaquent une gauche qui veut "détruire Israël" en donnant tout aux "squatters" arabes qui devraient "rentrer chez eux en Jordanie" tout en incitant des parisiens de souche à "rentrer chez eux en Judée Samarie". Disant qu'il ne faut céder sur rien, que Netanyahu est un faible, limite "collabo".

Même si en parallèle il existe une presse "juive" moins souvent francophone qui elle parle d'une base de 67, d'une reconnaissance de la Palestine, etc etc...

Comme quoi la réalité de terrain et les presses partisanes n'ont que peu de choses à voir entre elles. Et c'est pour cela que l'avis de quelqu'un n'écrivant pas de son bureau parisien est intéressant.

Victor Perez a dit…

Jacky,

Vous vous trompez ! Je dispose de l'expérience incroyable acquise au fil du temps auprès des internautes tel que vous. Il ne me faut plus longtemps pour deviner leurs positions cachées sur le sujet. Une tournure de phrase et/ou une citation me suffisent.

D'où leur exaspération et leur rage dans leurs posts de réponses. Relisez les vôtres vous comprendrez.

Pour exemple :

Votre "art" à embrouiller le sujet pour pouvoir persister, par une écriture qui se veut savante, à affirmer la préséance de l'extrême droite sur tout le reste de la population.

Ce qui induit Israël = extrême droite.

Ou votre "art" à ne pas comprendre ce que j'écris et qui signifie que la majorité du peuple israélien est en accord avec les concessions de Netanyahou et donc celles du politicien Herzog. Celles reprises dans mon article.

Preuve ô combien gênante pour vos "réflexions" !

Au final, vous ne trompez que vous. Si cela vous amuse, j'en suis fort aise.

jacky a dit…

"Il ne me faut plus longtemps pour deviner leurs positions cachées sur le sujet. Une tournure de phrase et/ou une citation me suffisent."

En dehors du fait que c'est complètement imbécile de juger une personne sur une tournure de phrase, vous n'avez finalement pas compris que l'attaque personnelle est une méthode stupide de débat.

L'exaspération qui ressort de mes messages est bien là dessus et non pas sur le fond. Le fond est toujours discutable ou débattable les agressions gratuites imbéciles et infondées non.

Tout comme lorsque vous voulez me faire dire qu'Israël EST l'extrême droite. Quelle imbécilité. N'importe qui ayant ouvert un journal ces 60 dernières années sait très bien que c'est faux.

Elle monte, certes, mais comme partout dans le monde ou presque.

"Preuve ô combien gênante pour vos "réflexions" !"

Surtout après que j'ai écrit que je prenais votre témoignage comme argent comptant...
Inutile donc de le répéter en supputant que je ne l'ai pas compris. Ni d'enjoliver votre discours en ne parlant que de concessions, alors qu'il y a concessions ET blocages

Quand à ma façon d'écrire, si vous préférez un style kikou lol, j px ossi si vs voulez

Victor Perez a dit…

Jacky,

Vous me fatiguez. Je vais vous répondre une dernière fois.

Ce n'est jamais la personne que je juge, Je ne la connais pas, mais son fond de pensée au travers de sa prose.

La votre me rappelle singulièrement ceux qui veulent voir à tous prix l'Etat d'Israël comme un état extrémiste, pratiquant l'apartheid, commettant des crimes de guerre et contre l'humanité et similaire au régime nazi.

Si vous n'aviez pas remarqué ces petits "détails", comme dirait l'autre, c'est que vous ne connaissez rien au conflit

Et je comprendrais alors votre incompréhension envers mes réponses.

Ceci dit, vous êtes un comique qui s'ignore car vous faites exactement ce que vous me reprochez.

Je vous cite:

"La différence étant que vous vous basez sur un seul commentaire pour "analyser" votre contradicteur alors que tout internaute dispose de vos centaines de réponses."

"En dehors du fait que c'est complètement imbécile de juger une personne sur une tournure de phrase, vous n'avez finalement pas compris que l'attaque personnelle est une méthode stupide de débat."

Vous vous contredisez sans même vous en apercevoir !

Merci d'être passé.

jacky a dit…

Je ne vois pas où est la contradiction.

Sur des centaines de textes et de réponses il est possible de cerner non pas la personne en elle-même mais son idéologie, son discours, sa méthodologie, ses orientations....

Mais sur une tournure de phrase..... C'est ridicule sauf à être Elizabeth Teissier.

Et oui. L'attaque personnelle est stupide. Ma démonstration par l'exemple semble ne pas avoir atteint son but. Tant pis.

Bonne journée.

Victor Perez a dit…

Jacky,

"Mais sur une tournure de phrase..... C'est ridicule sauf à être Elizabeth Teissier"

C'est oublié que ces tournures de phrases ont été répétées des centaines de fois par vos clones.

Bonne journée.