dimanche 30 janvier 2011

Le B.D.S entre histoire, lois et antisémitisme

On ne le dira jamais assez, « l’appel au boycott est légal ». Tout au moins si l’on en croit la charte de la Campagne BDS France  qui est, selon celle-ci, « une réponse citoyenne et non violente à l’impunité d’Israël ». D’où cet outil « d'expression citoyenne pour l'application du Droit international » qui «lutte contre l'illégalité de la politique israélienne (…). Ce site vous en fournit un argumentaire factuel et juridique très documenté » (sic).

Mais avant d’étaler ‘’l’argumentaire juridique’’, B.D.S conte à ses lecteurs « un peu d’histoire ». Une fiction qui affirme que « La Palestine préexistait à Israël, même si c’était la Palestine colonisée, à une époque qui niait le principe d’autodétermination des peuples. A l’issue de la Première Guerre Mondiale, la Société des Nations (SDN) a donné mandat au Royaume Uni d’administrer la Palestine. Un simple mandat, car la Palestine n’appartenait ni à la SDN, ni au Royaume Uni. En 1947, le Royaume-Uni a annoncé qu’il entendait mettre fin à son mandat, et l’Assemblée générale a adopté la résolution 181 (II) recommandant un plan de partage, soit une solution à deux Etats. Cette recommandation n’avait pas de force créatrice, car l’ONU ne pouvait pas « donner » une terre qui ne lui appartenait pas » (re sic).

Ce court extrait laisse cependant deviner entre les lignes que la Palestine fut un temps un état indépendant. Un pays dont il est impossible à quiconque, sauf à falsifier l’histoire encore, de citer sa monnaie, sa capitale historique ou même l’un de ses dirigeants d’alors. S’il est précisé aussi qu’elle «n’appartenait ni à la SDN, ni au Royaume Uni», il est donné à comprendre que tout partage était donc illégal et que cette terre devait donc revenir de plein droit et en totalité à ses ‘’légitimes propriétaires’’ qui sont… les ‘’Palestiniens’’ évidemment !

Ce qui n’est pas dit en revanche et qui est occulté volontairement, est qu’une première partition eut lieu en 1923. Un partage que la Campagne BDS ne remet nullement en question malgré qu’il fut décidé par la même SDN, l’ancêtre de l’Onu, et mis en application par le même Royaume Uni. Une division créant sur près de quatre-vingt pour cent du territoire de la Palestine mandataire un pays nommé Transjordanie et devant revenir aux Arabes de la Palestine. Pays qui n’en fut pas moins attribué illogiquement à une tribu appartenant à la famille royale saoudienne afin de sauvegarder, par cela, les intérêts pétroliers anglais ! 

Les vingt pour cent restant devant revenir à l’autre peuple vivant alors sur le même territoire. Une contrée s’étalant de la Mer Méditerranée au Jourdain, comprenant Jérusalem, et devant satisfaire le vœu d’un refuge pour le peuple juif.

Tout cela et bien d’autres choses sont soustraites de l’intellect du lecteur. Et au vu de ‘’l’histoire’’ racontée, détaillée et analysée ici très très brièvement, on est à même d’imaginer ce que peut-être « l’argumentaire juridique » du groupe juridique de BDS !

Notons laconiquement tout d’abord que les membres de cette campagne se basent sur les lois du début du vingtième siècle édictées par cette même SDN. Une instance internationale ayant émis la résolution 181 en 1947 et qui, alors, « n’avait pas de force créatrice, car l’ONU ne pouvait pas « donner » une terre qui ne lui appartenait pas » mais qui, miracle, a retrouvé tout ses pouvoirs tant ils servent à délégitimer Israël.

C’est ainsi, que pour l’exemple, la résolution 194, votée par l’Assemblée générale de cette instance et n’ayant aucune valeur contraignante est citée comme argument à propos des «réfugiés palestiniens».

La IV° convention de Genève de 1949 est citée quant à elle pour son article 49 qui indique que « la puissance occupante ne pourra procéder à la déportation ou au transfert d'une partie de sa propre population civile dans le territoire occupé par elle ». Chacun cherchera, indéfiniment évidemment, les dates et lieux de ces ‘’transferts’’ et pourra même interroger les « colons » à ce sujet ! Des Israéliens volontaires pour peupler cette partie du territoire qui devait alors revenir au peuple juif lors du premier partage, et qu’une majorité de leurs concitoyens est prête à céder lorsque l’état juif sera formellement reconnu et considéré comme tel par le monde musulman.

Reconnaissance encore lointaine sur le terrain et totalement absent de cette campagne de Boycott, Désinvestissement, Sanctions. Une initiative publique qui tait sciemment à ses sympathisants son danger judiciaire car considérée par la justice française comme une « provocation publique à la discrimination». Un acte illégal coûtant lors de chaque procès quelques centaines d’Euros aux simples membres pris en flagrant délit d’antisémitisme mais rapporte gros électoralement aux hommes politiques le soutenant.

Une campagne donc qui n’hésite guère à tronquer l’histoire ou à interpréter les lois internationales selon ses besoins de délégitimation de l’état juif et qui démontre au final toute sa nocivité. Une nuisance exposant en plein jour le mal être des sociétés occidentales refusant de la combattre. 

17 commentaires:

negev a dit…

BDS ( bande de Salopards ) Ne fait que mentir et désinformer.

le mensonge pathologique est l'une de leur verrue

HERMINE a dit…

Vous savez, le promoteur de BDS, l'un de mes compatriotes, Pierre GALAND, ex-sénateur, a dit lors d'une de ses conférences sur la Palestine au siège de son parti belge, le Parti socialiste, et en compagnie d'un de leurs pilliers, Philippe MOREAU, qu'Israël "a volé" sa terre !! Et il a ajouté, calmement: "C'est la vérité".

Une centaine de personnes étaient présentes, la plupart originaires du Maghreb.

Si Israël a volé sa terre... je comprends alors qu'il souhaite la disparition d'Israël à long terme !!

Je souhaite que BDS et les membres du site Europalestine soient malmenés, voire condamnés !

Hermine Leboutte
Village de HONY,
Belgique

GdeC a dit…

on ne m'ôtera pas de l'idée que, alors que quant à moi je ne conteste absolument pas le droit aux juifs de disposer d'une terre, ce qui est leur droit le plus incontestable, le fait de reproduire un certain nombres de crimes (je parle des plus extrêmistes, bien sûr...)qu'ils ont eux mêmes vécus m'apparait assez incompréhensible.

Je ne comrpends aps non plus ce murd ressé entre les peuples, qui me semble d'un archaïsme sans nom. je ne comprends pas que des israeliens occupent illégalement des terrres palestiniennes, au mépris de la loi et du droit des palestiniens à dispsoer du même droit que les israeliens à disposer d'une terre. Et je soutiens le boycott BDS, dans la mesure où il est précisé que l'action doit nuire aux intérêts de ces extrêmistes parmi les israeliens (ce n'est pas lec as de tous) et que cela ne se transforme pas en action antisémite. Mais pour le moment, contrairement aux amalgames que propagent des juifs extrêmistes, tel n'est pas le cas; Hessel en est un magnifique exemple, ne vous en déplaise....

Victor PEREZ a dit…

GdeC,

Vous me faites l'effet d'un spectateur arrivant au milieu du film et racontant la fin du film sans avoir vu les tenants et les aboutissants du conflit.

Les Israéliens ont ''occupé'' ce territoire suite à la guerre de légitime défense de 1967. S'il n'en sont pas partis c'est pour la simple raison que vos amis ''palestiniens'' refusent aux Juifs ce qu'ils exigent pour eux-mêmes. a savoir un état.

Autre point, le mur a été construit pour bloquer la haine meurtrière de ces extrémistes voulant tuer du juif pour mieux jouir des vierges dans l'eau-delà.

Quant à votre ''humaniste'' Hessel, il me fait l'effet d'un vieux ''collabo'' refusant de prendre sa retraite. Lorsqu'il défendra avec la même vigueur les tibétains, les chrétiens soudanais ou encore les Kurdes et les Coptes je le considérerai tout autrement.

GdeC a dit…

@victor : mes amis palestiniens ? je n'en ai pas... Pas plus qu'israéliens.. Et pourtant, si j'en avais des deux côtés cela ne me générais pas outre mesure... par contre vous, je n'en suis pas si sûr. Votre agressivité vous trahis.. Ainsi, parler de collabo, cela est outrancier. tellement que vos propos s'en rendent ainsi caducs par là même. Croupissez donc dans votre moisi et votre pensée étroite. La connerie n'a pas de race ni de religion, manifestement...

Anonyme a dit…

"S'il n'en sont pas partis c'est pour la simple raison que vos amis ''palestiniens'' refusent aux Juifs ce qu'ils exigent pour eux-mêmes. a savoir un état."

Pourriez vous développer. Je ne vois aucun lien de cause à effet dans cette assertion.

Gilles-Michel DEHARBE a dit…

Le projet de mur entre la Grèce et la Turquie.

http://www.acisafra.fr/blog/?p=833#respond

GdeC nous sert la soupe façon
" Alan Hart ", auteur de l’ouvrage : Zionism: The Real Enemy Of the Jews.

http://www.alanhart.net/

Victor PEREZ a dit…

GdeC

Etant de gauche, je comprends absolument que le qualificatif de ''collabo'' vous gène.Vos insultes sont là pour le prouver.

Mais comment qualifier autrement ceux qui soutiennent l'éradication de l'état juif. Eradication par la force, version Hamas, éradication par la ruse version fatah ''modéré''.

Lorsque l'on prend parti dans un conflit sans prendre en compte tous les tenants et tous les aboutissants, il est logique de se ramasser.

La prochaine fois réfléchissez mieux avant d'intervenir dans un sujet que vous ne connaissez pas.

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

En 1967, après la guerre des six jours, Moché Dayan a proposé de restituer tous les territoires contre une paix totale.

Il reçut de la ligue arabe trois non. Non aux négociations, non à la reconnaissance d'Israël non à la paix.

En 2000 Israël s'est retiré du Liban. Le Hezbollah en a profité et n'attend qu'une occasion pour reprendre les hostilités contre l'état sioniste.

En 2005 Israël a évacué la bande de gaza, le Hamas en a pris le contrôle et ne rêve que d'éradiquer l'état juif.

Si Israël se retire de la Judée et de la Samarie... Que se passera t-il ?????

Epargnez moi comme réponse qu'Israël doit évacuer avant d'avoir la paix ou autre stupidités du même genre.

Ceux qui veulent la paix doivent montrer qu'ils sont prêts à suivre ce chemin.

Lorsqu'ils reconnaîtront Israël comme le foyer du peuple juif et le considéreront comme tel, le peuple israélien se retirera de ce territoire.

Pas avant.

geneghis a dit…

Il y a eu tout un documentaire très intéressant, sur ARTE la semaine dernière, qui montrait comment était né l'Etat d'Israël. Et je fus surprise que l'Etat d'Israël existait déjà avant 1947. Certes, il a été créé avant guerre par un anglais dont je ne me souviens plus du nom, mais c'était après le départ des ottomans.
Il ne faut pas perdre de vue que ce qui se passe en Israël est le fait d'une promesse faite à la Ligue Arabe qui n'a pas été tenue.
Et, contrairement à ce que je croyais, ce n'est pas que Laurence d'Arabie qui a fait cette promesse, mais les diplomates anglais en son entier.
Mais les Français n'ont pas respecté le pacte. Ce qui est incroyable vu que les ottomans ont été repoussés essentiellement par les anglais et la Ligue Arabe!
Les Français se sont servis de territoires, suivis par la GB and Co.
Cela a conduit à ce que l'on connait alors que juifs et musulmans se sont cotoyés sans trop de problèmes par rapport à ceux qu'ils connus avec les chrétiens.
Je pense qu'il est temps d'éclairer beaucoup de gens sur cette partie de l'histoire avant de faire des actes antisémites et islamophobes!

Anonyme a dit…

Cher Victor Perez, et cher GdC,

Je ne crois pas qu'il y de ait matiere a s'insulter.
Le mur de separation n'existe que depuis la deuxieme intifada. Il a prouve son efficacite a sauver des vies innocentes. Cher GdC, prenant frequemment l'avion, je passe egalement (comme vous surement) a des "checks points" humiliants. Vous en rappelez vous la raison? En faites vous des montagnes?
Pour ce qui est de BDS, dont vous etes si fier, je voudrais simplement dire quelques choses simples:
- le boycott est une arme qui a ete utilisee par les nazis contre les juifs, mais egalement par leurs allies arabes en Palestine avant la creation d'Israel. Etes-vous fier de perpetuer cette brillante tradition?
- il y a 20% de non-juifs en Israel et aucun juif en Palestine. Pourquoi? C'est d'autant plus frappant que les "lieux saints" juifs sont quasi-tous en Cisjordanie. En fait, les juifs ont ete chasses de Cisjordanie pendant la guerre de 1948. Donc l'"apartheid" n'est pas la ou l'on croit (ou plutot la ou vous pensez qu'il est). Je crois que cela eclaire d'un jour different la "colonisation" juive. Je crois aussi que si la politique d'apartheid des palestiniens a l'egard des juifs n'existait pas, il n'y aurait aucun probleme de colonies.
En fait, cher GdC, puisque vous avouez ne rien savoir des problemes d'Israel, vous devriez vous poser serieusement et sans concession la question de la raison de votre implication dans BdS.

G.B

Al-Fad a dit…

bla bla bla... Quel radoteur vous faites Victor ! Vous n'en avez pas marre de parler d'antisémitisme ? Je suis venu sur votre page pour voir si vous aviez enfin changé de disque depuis la dernière fois (ça doit faire une bonne année que je ne suis pas venu). Bon Dieu ! Ca me sidère qu'il y ait encore des gens pour vous soutenir. Vous n'avez pourtant que haine à transmettre. Mais bon il faut croire que les gens adorent ça.

Victor PEREZ a dit…

Al-Fad

Vous aussi vous n'avez pas changé. Vous êtes toujours incapable de démontrer que je suis, ainsi que ceux qui me soutiennent, dans le faux.

Dans votre bref commentaire aucun argument démontrant que l'antisémitisme a disparu de la planète et que les gens vous ressemblant sont prêts à vivre en bonne harmonie avec les Juifs, sans mensonges et sans projets malsains pour leur nuire.

Ce qui me permettrait effectivement de déposer le clavier aux oubliettes.

Bref! Si je peux me permettre une demande, revenez dans un an voire plus. Pas avant.

Merci d'avance

Al-Fad a dit…

Ca marche Victor ! A l'année prochaine ! :D

Victor PEREZ a dit…

Al-Fad,

ce n'est pas parce que l'on se sépare que mes lecteurs doivent se priver de lire votre prose du 22 octobre dernier, titrée "Qu'est-ce qu'une "Presse Libre" ?" et accessible en cliquant sur votre nom.

Je vous cite :

"Et tout ceci bien sûr, pour préparer l'arrivée au pouvoir du pseudo-socialiste DSK (directeur du FMI, donc ami du pouvoir oligarchique américain). Le peuple en 2012 va une nouvelle fois se faire avoir en votant pour un homme (encore un larbin bien évidemment) qui défend les marchés financiers au détriment des États et qui chaque matin n'a qu'une chose en tête, Israël. Autant dire que la France est cuite avec un politicien de cette espèce !"

Ce qui est rassurant avec le genre d'individu que vous êtes est que nous savons qui est le fautif à coup sûr. Le Juif.

Allez! A l'année prochaine.

Anonyme a dit…

Et si c'était Liebermann qui déclarait que tous les matins il pensait à ce qu'il pourrait faire pour la France, vous revoteriez pour lui

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Je vous avoue que j'ai du mal à comprendre votre dernier commentaire.

Ceci dit j'ai apprécié "vous revoteriez pour lui" !!!!!

Qui vous a dit que j'ai déjà voté pour Liberman ???????????

Ah ! S'il n'y avait pas tous ces raccourcis, que la pensée de certains serait monotone !!!!!!!