vendredi 17 février 2017

La rage des gauchistes

Lorsque l’on veut abattre son chien on affirme qu’il a la rage ! Lorsque l’on veut abattre un homme politique, Président de son état, on assure qu’il occupe illégitimement son poste, qu’il est incapable, fou à enfermer ou encore qu’il représente une menace pour le pays.

Toutes choses, et d’autres, hurlées jour après jour, dans la quasi-totalité des tabloïds de la planète, par nos ‘’maîtres à penser’’ si ‘’compétents’’ et ‘’rationnels’’ que sont les journalistes !


Sauf qu’à brailler sans cesse et sur tout acte de Donald Trump, ceux-ci finissent et finiront par rebuter leurs lectorats les plus fidèles. 

Telle Alexandra Schwartzbrod qui, dans un texte intitulé « Israël: la position puérile et dangereuse de Trump », s’offre le plaisir de taper à la fois sur le Président US et l’Etat d’Israël, ses sujets fétiches.

« S'exprimant comme un enfant à la maternelle, le président a déclaré mercredi ne pas trancher entre les solutions à un ou deux Etats. Et semble ne pas comprendre qu'un statu quo pourrait plonger à terme l'Etat hébreu dans la guerre civile ».

« On aurait dit un enfant, à la maternelle, répétant à la maîtresse les propos entendus dans la bouche de ses parents ».

A savoir :

« L’enfant » est milliardaire, possède des dizaines d’entreprises, assure un revenu à des milliers de travailleurs à travers la planète et a été élu, très largement, Président des Etats-Unis. 

A la portée de tout enfant évidemment !

On reste étonné que cette pigiste ‘’adulte’’ n’en ait pas fait autant, sinon plus !


Quant à la position personnelle du Président us sur le conflit proche-oriental, il est vrai qu’elle dérange ceux qui avaient tant conseillé l’Etat d’Israël toutes ces dernières années ! Celui-ci se retrouve de nos jours avec le groupe terroriste Hamas gouvernant la bande de Gaza, et le Hezbollah armé de dizaines de milliers de missiles, violant ainsi la résolution 1701, et administrant le Liban.

Sans oublier une Autorité palestinienne refusant encore et toujours de reconnaître « l’entité sioniste » comme état du peuple juif malgré les accords d’Oslo.

jeudi 9 février 2017

L’Etat d’Israël, un accusé de choix !

Le Décodex est un outil merveilleux. Il rappel à chacun combien il est loisible de rire franchement de ces journaux se glorifiant d’être « d’informations fiables ». Une logorrhée qui veut nous faire comprendre que les faits annoncés sont vérifiés et vérifiables, et les analyses crédibles et de bon sens.

Tout un programme !

Dans un édito de Libération intitulé « Israël : face à la colonisation, marteler le droit » et écrit par Alexandra Schwartzbrod, Directrice adjointe de la rédaction, les poncifs de menteuse et d’endoctrinée reviennent le plus souvent !


Ainsi, le lecteur lambda sera désinformé en apprenant que « (…) le Parlement israélien a voté lundi soir une loi qui permettra à l’Etat de s’approprier des centaines d’hectares de terres palestiniennes, une sorte de vol organisé et légalisé ».

Outre que cette éditorialiste serait incapable de démontrer historiquement et légalement que ces « terres sont palestiniennes », la loi de régularisation votée « (…) considère les propriétaires spoliés en Cisjordanie comme «expropriés d’office» et leur propose une compensation (…) ».

Dixit le collègue de cette menteuse Nissim Behar exerçant dans le même tabloïd !

Subséquemment, il ne s’agit pas d’un « vol légalisé » comme affirmé mais de dédommager les propriétaires ‘’palestiniens’’ dans le cas où leurs titres de propriétés seraient reconnus par un tribunal. Pour un ‘’palestinien’’ menacé de mort par l’Autorité palestinienne en cas de vente de sa terre à un Juif, celui-ci se verrait soi gratifié d’une terre équivalente soi enrichi de plusieurs dizaines de milliers de shéquels.

Chacun devinera aisément quel sera son choix ! Option évidemment insupportable pour les pro-‘’palestiniens’’ de Libé !

Autre insulte à l’intellect de celle qui se prétend Directrice adjointe du quotidien :

« Si Israël est un Etat démocratique, celle-ci devra déclarer le texte voté lundi contraire aux lois fondamentales du pays ».

Dans le cas contraire ? L’Etat d’Israël ne serait plus démocratique ? Serait-elle juge en la matière elle qui officie dans un journal où trône exclusivement un anti-israélisme primaire pour cause de doctrine islamogauchiste ?

De surcroît, parler de « lois fondamentales » concernant ce sujet mais sans citer lesquelles démontre le peu de crédibilité de cette journaleuse ! Aucune légalité n’ayant fixé les frontières et les Accords d’Oslo attestant l’administration israélienne dans la zone C de Judée et Samarie, on voit mal quelle loi étaiera un verdict dans ce sens !

jeudi 2 février 2017

Quand Le Monde fait de l'Humour!

Il ne faut pas croire que le journal de ‘’référence’’ Le Monde ne fait que dans l’information. Il lui arrive de faire, de temps à autre, dans l’humour. Certes involontairement, mais qui fait quelque bien aux mandibules des lecteurs, actuellement très contractées!

Décider à pourfendre la désinformation, ou du moins celle qu’il juge comme telle, ce quotidien du soir a créé un outil qu’il dénomme le Décodex. Pour aider, affirme t-il, à « vérifier les informations qui circulent sur Internet et dénicher les rumeurs, exagérations ou déformations ».

Connaissant le ‘’sérieux’’ de ce tabloïd, chacun ira donc vérifier le ‘’danger’’ à fréquenter tel ou tel site !

En premier lieu, celui dudit journal lui-même, lemonde.fr.


Nous voilà ‘’rassuré’’ quant à son sérieux quand bien même y manque l’indication de sa couleur politique !

Deuxième recherche, Libération, autre parution combattant la ‘’désinformation’’ de la fachosphère.


Encore ‘’rassurant’’ !

L’Humanité, édition aux abois économiques, est lui aussi jugé « fiable » par le Décodex.


Idem pour Le Monde Diplomatique.


De même pour le site Mediapart :


Nous pouvons donc être ‘’satisfait’’, ce n’est pas dans les sites précités, de gauche et d'extrême gauche, que l’on trouvera des « rumeurs, exagérations ou déformations » !

En revanche.... si l’on recherche le site JSSnews


Quelle « colonisation » ? Celle, entre autres, de Jérusalem et de la Judée par… les Juifs !