dimanche 4 mai 2014

L’Etat d’Israël refuse, encore, la ‘’Paix’’

On ne le dira jamais assez ! La gauche, dont Charles Enderlin et un fervent adepte, ne voit la paix advenir dans le conflit proche-oriental que par la soumission totale de l’Etat d’Israël aux oukases du camp de ceux qui ont échoué à l’éradiquer. Dans un billet sur son blog reprenant un article de Nahum Barnéa, éditorialiste du Yediot Aharonot, il assure haut et fort que « Les américains rejettent la responsabilité de l’échec sur Israël ». 

Ce qui depuis l’an 2009, et l’élection de Barak Obama, n’est pas en soi une grande nouvelle et n’étonne que ceux qui le veulent bien.

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.

Si dans ce billet l’on trouve les accusations contre l’Etat Israël, on y trouve, bien sûr, les « concessions de Mahmoud Abbas ».

«  La démilitarisation de la Palestine.
- Un tracé de la frontière laissant 80 pour cent des colons en territoire israélien.
- Laisser Israël des zones de sécurité (surtout dans la vallée du Jourdain) pendant cinq ans, les États Unis prenant ensuite la relève.
- Les quartiers de colonisation Juifs à Jérusalem Est resteront sous la souveraineté israélienne
- Le retour de réfugiés ne se ferait qu’avec l’accord d’Israël « Israël ne sera pas submergée de réfugiés ! » a-t-il dit ».

Un véritable plan de ‘’paix’’ ! Que nul, doté de logique, n’en rie !

Si la démilitarisation du futur état est la base minimum de tout accord, les ‘’concessions’’ du Président de l’Autorité palestinienne ne vont pas jusqu’à accorder la nationalité ‘’palestinienne’’ aux vingt pourcent des israéliens situés sur le territoire de ce nouvel état. Environ une centaine de mille. L’état à naître est donc destiné à devenir judenrein. Vidé, nettoyé de toutes présences de Juifs.

C’est pourtant de paix qu’il s’agit !

Ira-t-il jusqu’à détruire les synagogues comme le fit le Hamas dès sa prise de contrôle de la bande de Gaza ? A priori non, mais nul ne s’engagera pour ceux qui, à coup sûr, le déborderont alors !

Le grotesque étant que parallèlement le Président de l’AP refuse de reconnaître que le deuxième état soit, entre autres, celui de ces Juifs qui seront priés de déguerpir au plus vite ! La gauche, citant l’administration us, vous assurera pourtant qu’Abbas à fait des ‘’concessions’’ !

Si l’on ne s’appesantira point sur la relève US dans la vallée du Jourdain privant ainsi l’état hébreu, après les cinq premières années, de la seule surveillance efficace, le quidam éclairé notera que le Mont du Temple ne fait pas partie de ces ‘’concessions palestiniennes’’. Celui-ci devant se transformer, ad vitam aeternam, en « esplanade des mosquées ».

Ce qui n’offusquera pas le ‘’professionnel’’ de France 2 pourtant, paraît-il, juif.

Le comique de ces ‘’concessions’’ est l’assurance de Mahmoud Abbas que « Le retour de réfugiés ne se ferait qu’avec l’accord d’Israël ». « Israël ne sera pas submergé de réfugiés ! » a-t-il précisé !

Comique, risible est l’entêtement de vouloir créer un état purifié de Juifs et d’exiger corrélativement de voir sa propre population prendre la nationalité du pays voisin.

Ceci dit, les réfugiés de 1948 n’étant dorénavant qu’une poignée de quelques milliers, gageons que l’Etat juif ne se fera pas prié, à titre humanitaire et pour clore définitivement le conflit, de leur ouvrir ses portes.

Le hic étant que les réfugiés de 1948 ont enfanté des millions de petits ‘’réfugiés’’. Et, unique dans l’histoire du droit international, ces petits ont hérité du statut de leurs arrières grands-parents, voire de leurs ancêtres !

Et gag sur le gâteau de la ‘’paix’’, Israël serait seul à décider de leur retour ! Qui gagerait un kopeck sur l’accord à cette ‘’concession’’ du Hamas, du Djihad et de tant d’autres associations ‘’caritatives’’ ? Charles Enderlin et ses clones évidemment ! Soit une minorité de Juifs israéliens n’ayant aucun pignon sur rue. 

Quant à l’administration us actuelle, elle ne sera plus en poste pour parer au conflit qui reprendra à coup sûr de plus belle. Pour cause, bien sûr, du refus d’Israël de laisser retourner « chez eux les réfugiés » !

Un conflit qui démarrera aussitôt le retrait israélien terminé de la « Palestine » judenrein qui aura comme capitale ‘’Al-Qods’’ ! Evidemment !

A n’en pas douter, le terme paix est ici galvaudé ! La seule paix possible sera celle qui soutiendra la solution de deux états pour deux peuples. Elle ne pourra advenir que lorsque le monde musulman acceptera ouvertement que l’Etat d’Israël soit l’Etat du peuple juif, que Jérusalem soit la capitale une et indivisible de cet état, et que celui-ci n’ait rien à voir avec les soi-disant ‘’réfugiés’’.

Lorsque ces conditions seront pleinement acceptées, il sera alors temps de dessiner les frontières du nouvel état. Un état qui contiendra des citoyens Juifs et garantira la sécurité de ses voisins.

Toutes tentatives de sortir de ce chemin logique n’est que poudre aux yeux de la part de ceux qui ont d’autres intérêts, idéologiques ou non, que celui du peuple juif.

14 commentaires:

José a dit…

C'était pour montrer que la paix était impossible ?

Vous avez gagné ! Certes, on le savait déjà.

La paix devra prendre un autre chemin, et ne peut pas être qu'entre les mains des deux protagonistes.

José

Victor Perez a dit…

José,

Déposséder le droit du peuple juif a dire son mot dans la paix est le rêve de beaucoup.

Mon article aura eu au moins ce mérite de vous avoir contraint à vous dévoiler.

patrick a dit…

Je crois que José a raison, le Likoud n'a pas abandonné sa charte et il n'y aura pas d'état palestinien pour l'instant.

Reprenons quand même les concessions d'Abbas...

- La démilitarisation de la Palestine.

Abandon du droit de tout état à assurer sa propre défense. Et ce sans réelle garantie de sécurité.

- Un tracé de la frontière laissant 80 pour cent des colons en territoire israélien.

Seulement 20% à rapatrier.... C'est énorme cela dit. A moins que ces colons, de nationalité israélienne n'abandonnent leur nationalité pour rester sur leur terre "ancestrale"

- Laisser Israël des zones de sécurité (surtout dans la vallée du Jourdain) pendant cinq ans, les États Unis prenant ensuite la relève.

Abandon du droit fondamental d'un état à protéger ses propres frontières. C'est un deuxième élément de souveraineté abandonné.

- Les quartiers de colonisation Juifs à Jérusalem Est resteront sous la souveraineté israélienne

Acceptation de ce qui a été pris de fait et illégalement.

- Le retour de réfugiés ne se ferait qu’avec l’accord d’Israël « Israël ne sera pas submergée de réfugiés !

Ce qui est exactement ce que demande Israël puisque cela lui permet de légalement et moralement refuser tout retour.

Le peuple juif - disons plutôt le gouvernement de Netanyahou - a eu son mot à dire. Il a refusé ces concessions et continue de réclamer l'autorisation palestinienne de l'état juif à avoir un caractère juif.

Cela dit, tout le monde le savait. La question est devenue "et maintenant on fait quoi?"

Victor Perez a dit…

Patrick,

Vous n'êtes qu'un rigolo. José a t-il parlé du Likoud ? Je ne m'en étais pas aperçu !

Ceci dit votre vision est tellement caricaturale qu'elle en devient stupide.

"le Likoud n'a pas abandonné sa charte et il n'y aura pas d'état palestinien pour l'instant"

Le Likoud est au pouvoir par la grâce du peuple. C'est donc le peuple qui ne voudrait pas d'état "palestinien" malgré que la très grande majorité le souhaite ?

Le blocage actuel n'est-il pas dû à la simple raison que vos amis refusent même l'idée de reconnaître Israël comme étant l'état du peuple juif ?

Comment les Israéliens pourraient permettre une "Palestine" qui leur refuserait leur propre droit à un état ?

"Abandon du droit de tout état à assurer sa propre défense"

Contre qui ? Le Hamas & Co ?

"C'est énorme cela dit. A moins que ces colons, de nationalité israélienne n'abandonnent leur nationalité pour rester sur leur terre "ancestrale""

Pour quelles raisons la double nationalité leur serait interdite ?

Ancestrale avec guillemets ? Dites moi tout ! Le peuple juif serait-il inventé ? Qu'en est-il du peuple "palestinien" ? Parlez moi donc de leurs "ancêtres" !

"Abandon du droit fondamental d'un état à protéger ses propres frontières"

Contre qui ? Le Hamas & Co ? L'Iran aussi ?

"Acceptation de ce qui a été pris de fait et illégalement"

Faux ! Israël ne devant se retirer que DE territoires pour recevoir enfin des "frontières sures" comme l'indique la résolution 242, ce pays a donc décidé, et c'est son droit, où passeront ses frontières le moment venu.

"- Le retour de réfugiés ne se ferait qu’avec l’accord d’Israël « Israël ne sera pas submergée de réfugiés !"

Le Hamas & Co l'acceptent ? Êtes vous aussi naïf pour croire à cette stupidité ?

"Il a refusé ces concessions et continue de réclamer l'autorisation palestinienne de l'état juif à avoir un caractère juif."

Cela est la "vérité" que vous a introduit entre vos deux oreilles la propagande antisémite. La vérité n'est autre que l'exigence d'une reconnaissance musulmane du droit du peuple juif à disposer son propre état. A savoir l'Etat d'Israël.

Le peuple juif n'a nulle besoin d'une quelconque autorisation pour être ce qu'il souhaite être.

"et maintenant on fait quoi?"

Tout simplement vous allez essayez de votre côté de comprendre le conflit sans revenir vers moi avec des interprétations tronquées et des affirmations stupides. Ainsi peut-être sortirez-vous par le haut de la propagande qui vous assaille ?

Pour ma part je m’apprêtes à aller fêter le 66 ème anniversaire de la renaissance de mon pays.

Merci d'être passé !

patrick a dit…

Vous êtes fort en récitations. Votre instituteur doit être fier de vous.

- "Vous n'êtes qu'un rigolo. José a t-il parlé du Likoud ? Je ne m'en étais pas aperçu !"

Il parle d'Irsaël et le Likoud a la majorité. Non?



-"Ceci dit votre vision est tellement caricaturale qu'elle en devient stupide.

"le Likoud n'a pas abandonné sa charte et il n'y aura pas d'état palestinien pour l'instant"

Le Likoud est au pouvoir par la grâce du peuple. C'est donc le peuple qui ne voudrait pas d'état "palestinien" malgré que la très grande majorité le souhaite ?"

La majorité des français sont anti européens et ils ont élu un gouvernement pro-européen. Votre argumentaire est stupide ou d'une naïveté affligeante.



-"Le blocage actuel n'est-il pas dû à la simple raison que vos amis refusent même l'idée de reconnaître Israël comme étant l'état du peuple juif ?"

Si et c'est exactement le reproche que je faisais au Likoud. De bloquer en réclamant une autorisation déjà acquise.



-"Comment les Israéliens pourraient permettre une "Palestine" qui leur refuserait leur propre droit à un état ?"

Ce n'est pas le cas vu les concessions faites. Et de toutes façons ils n'ont pas le choix.



-""Abandon du droit de tout état à assurer sa propre défense"

Contre qui ? Le Hamas & Co ?"

Peu importe. Assurer sa sécurité est une des souverainetés généralement assurée par un état. Peut être voudriez vous démilitariser Israël et demander une augmentation du protectorat US?



-""C'est énorme cela dit. A moins que ces colons, de nationalité israélienne n'abandonnent leur nationalité pour rester sur leur terre "ancestrale""

Pour quelles raisons la double nationalité leur serait interdite ?"

Pourquoi pas, mais cela n'est pas envisageable ni à l'ordre du jour tant qu'il n'y a pas de frontières ni d'état palestinien.



-"Ancestrale avec guillemets ? Dites moi tout ! Le peuple juif serait-il inventé ? Qu'en est-il du peuple "palestinien" ? Parlez moi donc de leurs "ancêtres" !"

Que les peuples juif et arabe soient inventés ou non ne change rien au fait actuel. Il y a deux peuples qui revendiquent une terre. Un état de 66 ans et un peuple tout aussi autochtone que les juifs palestiniens. Inutile de dévier la conversation.

a suivre

patrick a dit…

Suite


-""Abandon du droit fondamental d'un état à protéger ses propres frontières"

Contre qui ? Le Hamas & Co ? L'Iran aussi ?"

Peu importe. C'est de la souveraineté de l'état dont on parle. Demandons donc à la Jordanie d'assurer la sécurité des frontières israéliennes le jour où il y en aura.



-""Acceptation de ce qui a été pris de fait et illégalement"

Faux ! Israël ne devant se retirer que DE territoires pour recevoir enfin des "frontières sures" comme l'indique la résolution 242, ce pays a donc décidé, et c'est son droit, où passeront ses frontières le moment venu."

Inutile de noyer le poisson. Territoires pris par la guerre donc illégalement. Légitime défense ou non.



-""- Le retour de réfugiés ne se ferait qu’avec l’accord d’Israël « Israël ne sera pas submergée de réfugiés !"

Le Hamas & Co l'acceptent ? Êtes vous aussi naïf pour croire à cette stupidité ?"

Négociez donc avec le Hamas qui malgré tout fut élu. Comme le Likoud. Et puis peu importe que le Hamas refuse. Israël sera dans son bon droit et se défendra.



-""Il a refusé ces concessions et continue de réclamer l'autorisation palestinienne de l'état juif à avoir un caractère juif."

Cela est la "vérité" que vous a introduit entre vos deux oreilles la propagande antisémite. La vérité n'est autre que l'exigence d'une reconnaissance musulmane du droit du peuple juif à disposer son propre état. A savoir l'Etat d'Israël."

Ca c'est fait depuis 48. Combien de fois est cité "état juif" dans la résolution 181 ou la déclaration d'indépendance? Traiter avec lui signifie le reconnaître tel qu'il est.



-"Le peuple juif n'a nulle besoin d'une quelconque autorisation pour être ce qu'il souhaite être."

C'est exactement ce que je dis.



-""et maintenant on fait quoi?"

Tout simplement vous allez essayez de votre côté de comprendre le conflit sans revenir vers moi avec des interprétations tronquées et des affirmations stupides. Ainsi peut-être sortirez-vous par le haut de la propagande qui vous assaille ?

Pour ma part je m’apprêtes à aller fêter le 66 ème anniversaire de la renaissance de mon pays."

Je ne parlais pas de vous et moi mais de ce que vont faire vos dirigeants. C'était une figure de style.



-"Merci d'être passé !"

De rien c'est un vrai plaisir.



Si vous répondez - rien n'est moins sûr - pourriez vous faire l'effort d'arrêter de mélanger "peuple juif" et israéliens. On dirait que vous cherchez des arguments pour les Merah qui tuent des juifs sous prétexte fallacieux d'anti-israélisme.

Victor Perez a dit…

Patrick,

Je ne vais pas perdre mon temps à répondre à cette vision tronquée mais citer vos bêtises.

"le Likoud a la majorité. Non?"

Non ! Juste 20 sièges sur 120.

"De bloquer en réclamant une autorisation déjà acquise"

J'ai donc rêvé le fait qu'Abbas refuse même d'en débattre. Malgré que cela est "acquis" selon vos dires !

Vous êtes pitoyable !

"Et de toutes façons ils n'ont pas le choix."

Comme je l'ai déjà dit à José, beaucoup rêvent de déposséder le peuple juif d'avoir son mot à dire pour la paix. Il suffit de creuser un peu pour voir ce qui ce cache derrière les mots. Si vous n'êtes pas José vous ne valez pas mieux.

"voudriez vous démilitariser Israël"

Il n'y a que les individus de votre genre qui, y pensent.

"Que les peuples juif et arabe soient inventés ou non ne change rien au fait actuel"

Mais alors pourquoi avoir mis des guillemets à ancestrale ?

"Négociez donc avec le Hamas qui malgré tout fut élu."

Négocier avec son assassin ?

"Combien de fois est cité "état juif" dans la résolution 181 ou la déclaration d'indépendance?"

Combien de fois ces termes ont été repris par ceux qui ont déclaré la guerre éradicatrice à Israël état du peuple juif ? zéro ?

"Je ne parlais pas de vous et moi mais de ce que vont faire vos dirigeants"

J'avais pas compris ! Merci de l'info !

Bref ! Qui aurait envie de débattre avec un individu au simplisme si anti-israélien ? Un antisémite ou un enfant ignorant du conflit. Personne d'autres.

Inutile de me répondre. Votre prochain commentaire rejoindra, comme ceux écrits sous d'autre pseudos, la poubelle.

Victor Perez a dit…

Patrick,

Comme promis votre prose a rejoint sa juste place. La poubelle.

Lorsque vous cesserez de jongler avec les mots, et prendrez la réalité pour ce qu'elle est, alors le débat pourra devenir enrichissant.

José a dit…

Je vous informe que je ne suis pas Patrick.....

Cela dit, vous aimez compliquer ce conflit idiot. Les palestiniens n'ont pas à décréter qu’Israël est le pays du peuple juif. C'est le pays des israéliens et ces derniers en feront ce qu'ils veulent.

Pour le reste, je vous laisse à votre combat....

José

Victor Perez a dit…

José,

Que vous soyez Patrick ou non ne change rien aux stupidités que vous écrivez.

Les "Palestiniens" n'ont pas à "décréter qu’Israël est le pays du peuple juif" car les Juifs se passent de leur accord.

Croire le contraire est plus qu'idiot !

Les "Palestiniens" doivent en revanche reconnaître et accepter qu'Israël soit ce qu'il est, à savoir la nation du peuple juif.

Il n'y a que les clones gorgés de propagande haineuse comme vous pour ne pas vouloir comprendre que la paix doit se signer entre deux ex-ennemis qui ont compris qu'ils doivent reconnaître l'autre pour ce qu'il est.

Au final, votre combat se révèle être à l'image de vos amis : antisémite.

José a dit…

Israel est le pays des israeliens et je ne vois toujours pas pourquoi vous compliquez les choses.

Passez à un autre point plus important.

José

Victor Perez a dit…

José,

Faites mieux que cela. Passez à un autre sujet. Celui-ci est apparemment trop complexe pour vous.

José a dit…

Israël pays du peuple juif n'a pas de sens dans le civil. Arcboutez vous la dessus et vous serez certain que rien n'avancera. Si c'est votre but, vous avez gagné.

Dans le cas contraire, il y a des sujets que chacun devrait aborder car des sacrifices sont à prévoir. Les négociations, si elles peuvent recommencer, seront difficiles.

Cela dit, il n'y a aucune chance. D'autres intervenants devront s'en mêler pour que les choses avancent un peu. Je ne comprends toujours pas pourquoi cette solution convient mieux aux deux peuples, On avancera bien un jour.

Pour terminer je voudrais dire, en référence à un article qui disait que 93% des palestiniens sont anti-israéliens, que peu de peuples sont très amis avec leurs occupants (les palestiniens considèrent les israéliens comme des occupants, et ils semblent avoir raison malgré votre refus de ce qualificatif).

José

Victor Perez a dit…

Mon pauvre José,

En fait, vous n'êtes pas débordé par la quintessence même du conflit mais vous êtes parti prenante dans la dispersion de la haine du Juif.

Deux exemples qui le prouvent.

"Israël pays du peuple juif n'a pas de sens dans le civil" mais a sens dans la résolution du conflit. Car tant que les musulmans n'accepteront pas le droit du peuple juif a avoir son propre état le conflit perdurera.

C'est aussi simple que cela.

Deuxième exemple : " 93% des palestiniens sont anti-israéliens" dites-vous !

En fait, 93 % des "palestiniens" sont ANTISÉMITES et non pas anti-israéliens.

Le questionnaire international portait sur les Juifs et nullement sur les Israéliens. Que vous ayez fait cette modification est plus que parlante.

Tout doit justifier la haine que l'on porte aux Juifs.

En conclusion, le conflit n'est pas complexe pour vous car vous l'avez réduit à sa plus simple expression. La haine du Juif qui se nomme antisémitisme.

Au mieux des cas vous en êtes un antisémite qui s'ignore. Ce que je doute très fortement.

Sur ce, allez poster vos stupidités sur omma.com &co, ils se feront une joie d’accueillir vos "analyses".

Mon blog est réservé à ceux qui font l'effort de réfléchir loin de toute haine.