vendredi 6 juin 2008

L’Affaire Charles Enderlin

Ce que l’on appelle l’Affaire Al-Dura est en train de se transformer en une Affaire Charles Enderlin. Faute d’avoir reconnut en son temps une erreur, ou d’entamer un procès sur le fond dans l’objectif unique de prouver ses dires sur « l’assassinat de l’enfant Mohamed » et ainsi faire taire tous ses opposants, l’envoyé permanent de France 2 en terre sainte devient au fil des jours le sujet d’un combat qui le dépasse de plus en plus.

Une pétition en sa faveur a été organisée par l’hebdomadaire Le Nouvel Obs. Cette revue dont chacun ‘’connaît’’ son sérieux et son bon sens est entrain de nous confirmer, preuves à l’appui, le divorce entre les lecteurs et le corporatisme journalistique, mais aussi, chose plus surprenante, le peu de soutien dont jouit Charles Enderlin au sein de la profession.

A l’heure de la rédaction de ces lignes, seuls 5 ‘’personnalités’’, une petite centaine de collègues, et encore moins d’internautes ont signé cet appel qui, étrangement, affirme l’intégrité professionnelle du journaliste sans jamais prouver, par des faits, sa « bonne foi ». Seule la dénonciation des ‘’diffamateurs’’ sert de justification à leur réquisitoire à l’encontre de la décision du tribunal innocentant P. Karsenty.

C’est très peu pour un magazine aussi connu et engagé, soyons en sûrs, dans la réussite de cette pétition. C’est un échec si l’on considère que presque la totalité des commentaires publiés à sa suite déjugent cette initiative. C’est une catastrophe si l’on y ajoute toutes les réactions non publiées car forum ‘’modéré’’ oblige.

L’analyse succincte des commentaires diffusés démontre, de prime abord, l’exigence des lecteurs d’une information totale et non partielle. La deuxième donnée que l’on en tire n’est autre que l’incompréhension de l’initiative elle-même. La troisième idée forte, et non la moins réjouissante, est le constat de la perte de crédibilité qui touche les signataires. La quatrième est la certitude que la pétition discréditera en bout de course Charles Enderlin. La cinquième démontre que malgré la censure appliquée à l’encontre des thèses opposées, le public est instruit de l’entièreté de l’affaire et que les bloggeurs ont nuit gravement à la santé morale des éditions papiers.

Bref ! Si une pétition a comme but d’atteindre le résultat escompté au départ, il semblerait à première vue que c’est l’objectif contraire qui sera obtenu. A savoir l’obligation morale mais aussi professionnelle des médias d’aborder le sujet par tous les bouts et, en conséquence, de nuire à la réputation de leur protégé. Car n’en doutons plus maintenant, l’enfant Al-dura n’est pas mort, son père nullement blessé et les Israéliens innocents de ce péché rituel qui leur colle à la peau pour cause d’antisémitisme chronique de certains pigistes, médias et politiques.

************

D'autres articles sur Charles Enderlin au moyen du module de recherche de Google sur la page d'acceuil de ce blog

13 commentaires:

Anonyme a dit…

"maintenant, l’enfant Al-dura n’est pas mort, son père nullement blessé et les Israéliens innocents de ce péché rituel qui leur colle à la peau pour cause d’antisémitisme chronique de certains pigistes, médias et politiques"
oui mais malheureusement le mal est fait ,la portee de cet acte depasse l'entendement .la gravite dans l'esprit du monde entier est imprime au fer rouge,"le reportage mensonger qui a ete diffuse a attise la haine qui couvait dans le monde contre nous et ni rien ni personne ne pourra jamais effacer cette ignominie.

Anonyme a dit…

Monsieur,

Vous devriez recompter les signataires, dont je suis, de cet appel. Vous avez un certain retard.

Comptez-vous pour rien Theo Klein et Avraham Burg ? Entre autres.

Salutations,

Catherine Robin

Victor PEREZ a dit…

Mme Robin,

Croyez vous sincèrement que j'ai un retard ?

A compter et recompter le nombre de signatures de collègues, de personnalités et d'internautes à la date d'aujourd'hui, j'ai la preuve de mes affirmations.

Le Nouvel Obs., secondé par France 2 n'a pu réunir un nombre d'individus digne de leurs prestiges nationales et internationales suffisant pour démentir toute assertion de solitude dans leur combat malsain. A savoir le bâillonnement des lecteurs et téléspectateurs.

Vous même, il se peut qu'un jour vous regrettiez votre soutien.

Pour ce qui est de Klein et de Burg, je les tiens personnellement pour individus insignifiants.

Bien cordialement.

Anonyme a dit…

Cher M. Perez,

Absolument. Certainement aussi insignifiants que vous. Sauf si l'on considère qu'un "profil" défini par un signe astrologique, une localisation géographique, l'appartenance à un sexe et un âge, donnent une importance signifiante à sa propre personne.

J'imagine donc que toutes les autres "personnalités" soutenant cet appel sont des "insignifiants" aux yeux de "Victor Perez". Qui est lui, certainement, une remarquable personnalité ....

Vous m'aurez bien fait rire, en tout cas.

Salutations,

Catherine Robin

Anonyme a dit…

Pour Catherine Robin

Pourriez vous m'indiquer en quoi Klein et Burg seraient plus qualifiés que vous et moi pour juger de cette affaire ? Ont-ils des compétences en la matière qui les mettraient au dessus du lot ?

Ou peut-etre estimez vous que le fait pour eux d'être juifs et de défendre Enderlin suffit à prouver que la cause est bonne puisque tout ceci se résume a un combat entre pro-israelien et pro-arabe ?

Tout ça prouve plutot que vous n'avez rien compris à l'affaire.
De toutes ces personnalités signataires de la pétition, pas une seule n'a été capable d'avancer le moindre argument pour défendre la these enderlinesque. Ils se contentent de pétitionner comme le feraient des écoliers qui ne seraient pas contents de leur cantine scolaire.
A tous les gogos dont vous faites partie, ils disent : 'du haut de notre auguste personne nous vous interdisons de mettre en doute ce que nous vous disons'.
Du haut de sa petite personne, Karsenty a été autorisé par la juge en appel à mettre en doute ce que vous raconte Enderlin et que son caméraman arabe lui a soufflé a l'oreille.

Vous vous interdisez le doute car vous avez le rejoint le clan pro-arabe, puisque selon vous il s'agit là d'une affaire de clan.

Vous n'avez vraiment rien compris.

Victor PEREZ a dit…

Mme Robin,

Il semblerait que ma réponse vous a touché. D'un ton affable vous voici prendre un ton insultant.

Faut il être connu pour n'être point insignifiant ? Ce qui dévoilerait, par déduction, votre propre insignifiance.

Ne faut il pas plutôt faire preuve de bon sens et de logique que plutôt d'idéologie comme Klein et Burg mais aussi tous ceux qui ont leur nom à leur côté ?

Ont ils seulement pris la peine de lire la thèse opposée à Enderlin ?

Vous-même l'avez vous lu ?

J'en doute très fortement.

Cordialement

Victor PEREZ a dit…

Voici le lien qui mène aux réactions des lecteurs du Nouvel Obs. suite à la pétition Pour Charles Enderlin.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/20080604
.OBS7106/lsreactions00e5.html?l=0

Lien retiré par la direction du magazine pour cause d'opposition des lecteurs à leur initiative.

Anonyme a dit…

Victor,

Catherine Robin à essayer de trouver un peu de réconfort auprès d'enderlin en allant vous dénoncer sur le blog du baroudeur sus-nommé.
C'est en la lisant que je suis arrivé sur votre propre blog.
Heureusement que vous êtes a Hadéra, sinon vous étiez bon pour la rafle. :)

Cordial shalom

Victor PEREZ a dit…

Par deux fois elle a cherché un peu de réconfort auprès de celui qui a diffusé un faux.

De surcroît, elle se permet de sous entendre que les enfants ''palestiniens'' tués par Tsahal l'ont été volontairement alors que TOUS l'ont été comme dégâts collatéraux. A l'exact opposé de TOUS les enfants israéliens qui eux ont été ASSASSINES VOLONTAIREMENT.

Bah! Pour l'histoire, ils resteront des idéologues, comme l'ont été tous les idiots utiles du passé.

Ofek a dit…

Pétition Enderlin : Les élites de la honte de la France : http://www.surlautrerive.com/article-20212546.html

Anonyme a dit…

Je constate que Catherine ROBIN
envoie des messages pendant son temps de travail et quelle n'a pas grand chose à faire.
Son patron devrait lui donner du travail à moins qu'elle travaille au service cancan.
En ce qui concerne ANDERLIN, il faut qu'il assume.
Sissi

Catherine Robin a dit…

Aux courageux "Anonymes".

Je ne poste pas sous anonymat, moi.

Et quant à savoir d'où je le fais, ce sont de pures conjectures. Cela ne vous regardant en rien, d'ailleurs.

Bien à vous, courageux internautes.

Catherine Robin

Victor PEREZ a dit…

A la courageuse Catherine

C'est vrai! On connaît votre nom, Mais pas seulement.

On connaît aussi votre ton hargneux et agressif dès que l'on met en doute vos capacités à comprendre l'Affaire Charles Enderlin dans sa complexité.

La preuve étant que vous n'avez pas répondu aux questions qui vous étaient posés.

Postez sur le blog d'Enderlin, là-bas vous serez comprise et publiée tant que vous caresserez le dos de votre héros.