mercredi 27 avril 2016

La solution des deux états est morte

Qui peut croire encore, dans le conflit proche-oriental, à la solution de deux états dont l’un sera, indubitablement, judenrein, aura comme Capitale Jérusalem-est et dont ses frontières internationales seront les « frontières de 1967 » ?

Réponse, la France ! Ce pays qui récemment, par une résolution infecte à l’UNESCO, a reconnu, par la bande, que Jésus n’était pas Juif mais musulman.

Drapeau de la Palestine mandataire avant la renaissance de l’Etat d’Israël

Cette ‘’amie’’ du peuple juif compte même, dans cet objectif, organiser une grande réunion internationale à Paris le 30 mai prochain. Celle-ci rassemblera les membres du Quartet, de la Ligue arabe et du Conseil de sécurité. Une vingtaine de pays au total, à l’exception des ‘’Palestiniens’’, mais surtout des Israéliens, principale intéressés !

« Il n’y a pas d’autre solution au conflit que l’établissement de deux Etats, israélien et palestinien, vivant côte à côte en paix et en sécurité avec Jérusalem pour capitale partagée » assure Jean-Marc Ayrault le ministre des Affaires étrangères français. Celui-ci voyant dans ce conflit un sujet qui « alimente les tensions régionales et nourrit la propagande de Daech ». 

Toutes choses qui menacent la sécurité et l’économie de la France ! Charité bien ordonnée commence par soi-même dit l’adage !

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog

Qui peut donc croire, que le peuple israélien, quelque soit le gouvernement en place alors, acceptera de nouveau, et suite au retrait de la bande de Gaza, que des centaines de milliers d’israéliens, vivant actuellement en Judée et en Samarie, soient expulsés de leur maison mais aussi qu’un trait définitif soit tiré sur le berceau historique du Judaïsme au profit d’un peuple que nul ne peut, à ce jour, conter son passé avant 1967 ?

Qui peut supposer que les Israéliens accepteront que Jérusalem ne soit plus, un jour, leur Capitale une et indivisible ?

Qui peut conjecturer que les Israéliens accepteront que les frontières internationales de leur pays deviennent, peu ou prou, la ligne d’armistice de 1949, que beaucoup nomment « frontières de 1967 » ? Tracé qui permettra, du haut des collines de Judée et de Samarie, le tir aux pigeons israéliens ayant cru à la paix !

Réponse : la France, encore, qui organise sa conférence de la ‘’Paix’’ pour, dans les faits et aidée de ses alliés, contraindre l’Etat d’Israël à ce plan si ‘’merveilleux’’ ! 

Une Paix qui s’apparente à celle des cimetières.

Dans les faits, disons le, cette solution est morte et enterrée avec les illusions des « Accords d’Oslo » ! D’une part, pour la simple raison que le monde musulman n’est toujours pas réconcilié avec l’idée d’un état pour le peuple juif, et, d’autre part, parce que l’Etat d’Israël ne peut être lui-même l’enjeu d’un dénouement final. Seules la Judée et la Samarie sont des territoires disputés et doivent donc être seules concernées par un règlement politique.

Un règlement qui ne pourra valider le projet hitlérien d’un territoire sans juifs, ou des frontières non gardées par Tsahal, seule à même de garantir une Paix digne de ce nom.

La seule solution restante est en conséquence dans une sorte de confédération israélo-‘’palestinienne’’ installée sur ces territoires, non compris Jérusalem, qu’il reste à nommer, totalement indépendante, sauf pour ce qui concerne la défense extérieure, et ayant une constitution qui reste à construire mais qui sera basée sur le régime parlementaire démocratique tel que pratiqué en Israël voire dans les pays occidentaux.

L’Etat d’Israël restant, pour de longues décennies, le seul garant de la viabilité de cette Paix !

Un projet éphémère encore, les ‘’Palestiniens’’ fantasmant toujours à un retour « chez eux » dans l’état du peuple juif !

59 commentaires:

Anonyme a dit…

"Ce pays qui récemment, par une résolution infecte à l’UNESCO, a reconnu, par la bande, que Jésus n’était pas Juif mais musulman."

?????? Quelle résolution?

jeff

Réal Bergeron a dit…


Les seuls qui ont toujours préconisé une solution à deux États ont été, depuis cette utopique solution, les gérants d'estrade prêts à imposer politiquement cette utopique solution de paix en tentant même d'annihiler l'identité historique du peuple Juif.

Les premiers à ne jamais avoir voulu cette solution à deux États, sont les squatters arabes revendicateurs territoriaux eux-mêmes. Pourquoi voudraient-ils une solution à un conflit qu'ils ont créé et qui leur permet des subsides internationaux de la part des idiots utiles vendus à leur fallacieuse revendication territoriale ?

Les rêveurs peuvent toujours fantasmer à une solution à deux États en laissant les lucides à la réalité qu'il n'y aura jamais un État dit " Palestine " au Proche-Orient.

La solution est d'une simplicité, pour régler ce conflit inventé par les squatters arabes, d'Abou Ammar, depuis la Guerre de Six Jours. Que l'on coupe tous les subsides internationaux octroyés aux squatters arabes et vous verrez qu'ils retrouveront très rapidement leur identité qu'ils n'ont jamais perdu en squattant le territoire israélien, soit celle, Jordanienne.

Longue vie à Israël avec cette citation de, sir Winston Leonard Spencer Churchill, :« Dans le combat, ne tourne pas ton regard dans le pas ».

Victor Perez a dit…

Jeff,

http://www.europe-israel.org/2016/04/lunesco-desormais-aux-mains-de-lislam-vote-une-resolution-scandaleuse-le-peuple-juif-na-aucun-lien-religieux-avec-le-mont-du-temple-et-le-mur-occidental/

Anonyme a dit…

J'avais déjà cherché et trouvé ça :
http://www.europe-israel.org/2016/04/demande-des-pays-arabes-et-le-vote-de-la-france-lunesco-a-vote-une-resolution-remettant-en-cause-lexistence-de-jesus-chretiens-reveillez-vous/

Seulement dans les deux articles les termes de la résolution ne sont jamais cités, ce n'est qu'indignation et développement.

Jeff

Victor Perez a dit…

Jeff,

A partir de la page 32

http://unesdoc.unesco.org/images/0024/002446/244639f.pdf#xml=http://www.unesco.org/ulis/cgi-bin/ulis.pl?database=gcex&set=005721DA89_2_274&hits_rec=1&hits_lng=fre

Anonyme a dit…

Merci pour le lien. C'est pas évident à trouver.

Après lecture je comprends que vos collègues d'europe-israel.org aient préféré interpréter que citer.

Jeff

Caroline a dit…

Rechercher une solution au conflit devrait imposer de trouver une issue de paix. Les deux parties ne semblent pas vouloir cette sortie. Seule la communauté internationale pourra faire admettre la solution des deux pays.

Les israéliens vont dire qu'ils sont prêts à commencer des pourparlers tout de suite, mais nous savons bien que ce sera à des conditions que les palestiniens ne pourront pas accepter. Il faut donc que des tiers interviennent.

La France essaie, mais j'ai un doute sur la volonté de la communauté. Il faudra surement d'autres essais pour y arriver. Alors, essayons !

La volonté de paix est pour l'instant moins forte que la volonté sur la terre. Dommage.

Caroline

Victor Perez a dit…

Caroline,

Je vais poursuivre votre triste commentaire.

"Il faut donc que des tiers interviennent" afin de contraindre les Israéliens à abandonner Jérusalem, permettre la création d'un état judenrein (qui, paraît-il, vivra en paix au côté de l’état du peuple interdit dans ses limites), dans des frontières qui permettront le tir aux pigeons juifs et devront accorder un droit de retour aux "réfugiés" de père en fils chez eux, c'est à dire en Israël même.

Lorsque vous parlez paix, vous sous entendez paix des cimetières ?

Si ce conflit perdure c'est par la faute des collabos de votre genre. je comprends mieux l'état actuel de l'Occident.

Anonyme a dit…

Amusant de voir que pour certains israéliens le conflit perdure par la faute de personnes étrangères à la région et qui n'ont aucun pouvoir politique ou sociétal...

Les arguments que vous posez de manières "humoristique" sur les frontières indéfendables, le problème des réfugiés, la certitude que l'hypothétique état arabe à naitre ne comportera pas de citoyens israéliens en son sein - et la très forte probabilité que les juifs n'y soient pas les bienvenus - etc etc... sont tout à fait recevables.

Les arguments d'autre part le sont également.

Il y a un problème politique, territorial qui perdure. C'est un fait.

Il y a maintenant deux problèmes supplémentaires qui rendent la solution à deux état et la paix tout court quasiment impossible.

- la haine qui s'est installée entre les deux peuples, qui se manifeste par les "intifadas" au couteau ou à la voiture bélier etc ou bien encore par les "prix à payer" ou autres descentes de colons. C'est à dire des individus et non des organisations officielles qui attisent la haine de part et d'autre.
- la dimension religieuse limite messianique qui remplace dans les deux sociétés petit à petit la dimension politique et territoriale du conflit.

Si l'on rajoute l'impossibilité aujourd'hui de démanteler les colonies et la mauvaise volonté politique de part et d'autre...

La paix c'est pas pour demain. Et bien évidemment cette conférence de Paris va faire un flop, les deux principaux intéressés n'y étant même pas conviés dans les premières phases.

La seule solution serait que cette conférence impose la paix par les armes et une occupation. Inconcevable. Inacceptable pour les deux parties. Inacceptable pour les partenaires commerciaux d'Israël, USA en tête.

A mon humble avis de non spécialiste, vous êtes partis pour encore de nombreuses années de conflit.
Si les commentaires que vous laissez sur votre blog reflètent l'opinion israélienne c'est que l'opinion israélienne ne veut plus la paix non plus. La boucle est bouclée.

gégé

Victor Perez a dit…

Gégé,

Vos raccourcis burlesques :

‘’ Amusant de voir que pour certains israéliens le conflit perdure par la faute de personnes étrangères à la région et qui n'ont aucun pouvoir politique ou sociétal...’’

Et le pouvoir financier ? Y avez-vous pensé ?

‘’ Il y a maintenant deux problèmes supplémentaires qui rendent la solution à deux état et la paix tout court quasiment impossible. - la haine qui s'est installée entre les deux peuples’’

La haine envers le peuple israélien s’est installée lorsque celui-ci n’était encore que le peuple juif. Bien avant donc la création d’un état pour le peuple arabe en 1946 dont fait partie le ‘’peuple palestinien’’.

‘’ Les arguments d'autre part le sont également.’’

Lesquels ? Je suis curieux de les connaître ! Mais surtout, de connaître la base de votre réflexion qui légitime leurs ‘’arguments’’.

‘’ La seule solution serait que cette conférence impose la paix par les armes et une occupation’’

Quelle paix ? Celle qui permettra un retour de centaines de milliers de ‘’réfugiés en Israël même ? Par ailleurs, que vous mettez sur un pied d’égalité Israël, état de droit, avec des organisations terroristes comme le Fatah de Mahmoud Abbas me fait sourire.

‘’ Si les commentaires que vous laissez sur votre blog reflètent l'opinion israélienne c'est que l'opinion israélienne ne veut plus la paix non plus’’

Je ne connais pas de peuple autre que juif qui désire autant la paix. Les israéliens ne croient plus en leur ‘’partenaire’’ tant est que l’on ait pu le qualifier ainsi un jour !

Comme vous le dites, Israël est partie pour encore de longues années de conflit. Grâce aux euros et l’aide politique international de pays vendu à l’islam. Telle la France.

Anonyme a dit…

Le pouvoir financier des "collabos" comme Caroline, selon vous responsable de la perduration du conflit. Raccourci grotesque disiez vous?

* "La haine envers le peuple israélien s’est installée lorsque celui-ci n’était encore que le peuple juif. Bien avant donc la création d’un état pour le peuple arabe en 1946 dont fait partie le ‘’peuple palestinien’"

Donc la création d'Israël, les revendications territoriales, l'immigration massive, ne seraient qu'un prétexte pour justifier la "haine du juif". Raccourci grotesque disiez vous?

* "Lesquels ? Je suis curieux de les connaître !"

Vous ne les connaissez pas? Dur de faire la paix sans écouter les arguments de l'autre partie. Ce n'est plus grotesque. Là soit vous vous moquez, soit vous êtes un autiste qui vit sur Mars.

* "Mais surtout, de connaître la base de votre réflexion qui légitime leurs ‘’arguments’’."

L'écoute. L'écoute des deux parties. C'est pas mal pour comprendre les tenants et aboutissants.

* "Quelle paix ? Celle qui permettra un retour de centaines de milliers de ‘’réfugiés en Israël même ? Par ailleurs, que vous mettez sur un pied d’égalité Israël, état de droit, avec des organisations terroristes comme le Fatah de Mahmoud Abbas me fait sourire."

C'est vrai que pour faire la paix c'est intéressant de dénier toute légitimité à l'ennemi, celui avec qui on doit faire la paix... Vous en avez envie tant que ça de la paix?

* "Je ne connais pas de peuple autre que juif qui désire autant la paix."

Ils désirent la paix comme tout le monde, mais à leurs conditions exclusives. Faire la paix c'est faire des concessions, en refuser, en demander au partenaire. C'est pas le mettre devant le fait accompli et l'accuser de haine.

* "Les israéliens ne croient plus en leur ‘’partenaire’’ tant est que l’on ait pu le qualifier ainsi un jour !"

On peut faire la paix tout seul? Je ne crois pas. Et en général la paix se fait avec un ennemi. Quelqu'un que l'on n'aime pas, qui nous aime pas et en qui on a pas confiance. C'est vrai qu'il faut du courage politique pour surmonter tout ça...

* "Comme vous le dites, Israël est partie pour encore de longues années de conflit. Grâce aux euros et l’aide politique international de pays vendu à l’islam. Telle la France."

Le plus rigolo, du moins si ce n'était dramatique, c'est que vous venez de passer un commentaire entier à dire que vous ne reconnaissez pas le seul partenaire qui existe pour faire la paix, que vous n'écoutez pas leurs arguments, que en gros vous ne négocierez pas avec eux à cause de leur haine qui date de bien "avant 46".... et vous concluez que c'est la faute de la France.

C'est épatant comme argumentaire dites moi.

gégé

Victor Perez a dit…

Gégé,

J’ai beaucoup de mal à comprendre votre réponse ?

‘’ Donc la création d'Israël, les revendications territoriales, l'immigration massive, ne seraient qu'un prétexte pour justifier la "haine du juif". Raccourci grotesque disiez vous?’’

Ce sont ceux là leurs arguments ? Si c’est le cas, pour vous les Juifs ne sont pas sur leurs terres ! Parce que minorité ils n’auraient pas le droit de récupérer la terre où ils ont toujours habité ! La Jordanie ne fut pas suffiusante pour loger tous les arabes de la Palestine mandataire ?

Et vous souhaitez ‘’ L'écoute. L'écoute des deux parties. C'est pas mal pour comprendre les tenants et aboutissants’’ Faut-il aussi qu’Israël négocie son droit à l’existence ? Pas mal comme base de réflexion ! lol !

Encore quelques perles de votre main :

‘’ C'est vrai que pour faire la paix c'est intéressant de dénier toute légitimité à l'ennemi, celui avec qui on doit faire la paix..’’

Pouvez-vous m’indiquer quand donc le monde musulman et l’AP ont reconnu la légitimité de l’état du peuple juif ? re lol !

‘’ Ils désirent la paix comme tout le monde, mais à leurs conditions exclusives. Faire la paix c'est faire des concessions, en refuser, en demander au partenaire. C'est pas le mettre devant le fait accompli et l'accuser de haine.’’

Avez-vous la liste des concessions de l’AP ? Ou même de ses contre-propositions aux propositions de paix israélienne ? 1967 et les 3 non de Khartoum, camp David où l’on appris qu’il n’y avait jamais eu temple juif à Jérusalem, Taba où le refus d’un droit de retour déclencha l’intifada, 2008 où l’on attend encore la réponse d’Abbou Mazen, ….

Et vous osez parler d’écoute ! A mon avis vous devez être français pour croire autant en la parole de ‘’paix’’ de vos amis ‘’palestiniens’’ et du monde musulman !

Caroline a dit…

Victor n'admettra jamais que les deux parties ne pourront jamais faire la paix et que des tiers devront agir. Les arguments ne sont donc pas intéressants.

L'essai de la France peut être intéressant dans le sens où les deux parties seront présentes dans un deuxième temps. Chacun pourra donc faire valoir ses arguments, une fois que la communauté serait à peu près d'accord sur un objectif commun. Ce n'est pas gagné !!!!

Il y aura d'autres tentatives. Il faut l'espérer...

Caroline

Victor Perez a dit…

Caroline,

Vous avez du mal à admettre que la paix de la partie "palestinienne" est destinée aux idiots utiles telle que vous.

Si cette partie avait voulu la Paix, elle aurait été signée depuis fort longtemps.

En fait, vous et d'autres leur servez d'instruments politique pour contraindre les puissances à intervenir afin de faire plier Israël à leurs conditions sans qu'eux-mêmes ne fassent la moindre concession.

Pas même la reconnaissance qu'Israël est la pleine propriété du peuple juif en annulant ce fumeux "droit au retour" qui n'existe que dans leur imagination.

Elle est belle votre "paix".

Anonyme a dit…

Je comprends parfaitement que vous ayez du mal à comprendre ma réponse, vous êtes trop habitué aux discours extrémistes, qu'ils viennent de vos amis ou de vos ennemis. Un discours non partisan ne doit pas faire partie de votre logiciel.

Que "les juifs" soient sur leur terre ou non cela ne change pas le fait que la démographie et les rapports de force ont subi un changement brutal et que des heurts étaient inévitables.
Pour vous éviter de beugler "antisémite", je confirme puisqu'il faut le faire à chaque fois, qu'Israël est un état reconnu, légal et qu'il organise son immigration comme il le souhaite. Du moins chez lui, et c'est là qu'est tout le problème : pas de frontières reconnues par la partie israélienne.

Votre idée de déporter - enfin loger - tous les arabes de Palestine mandataire en Jordanie est intéressante. Vous dites chercher la paix?????

Vous cautionneriez donc l'expulsion des juifs moyen orientaux des pays arabes lors de la création d'Israël? Chacun chez soi dans des frontières tracées au crayon et à la règle sur une carte? Ca a toujours apporté la paix ces façons de faire, l'Afrique étant le plus bel exemple. Votre envie et vos méthodes pour faire la paix me sidèrent.

Quand donc l'AP a reconnu la légitimité d'Israël en tant qu'état? Dès sa naissance, Oslo I, accords de Washington. Puis dans tous les autres accords. Il faut bien reconnaitre la partie adverse pour signer un accord, non?

Quant au monde musulman, hors les quelques états ayant signé une paix, et les quelques états reconnaissant officiellement Israël, ils sont bien nombreux à signer des accords officiels ou non, reconnaissant de facto l'état israélien. La belle démocratie saoudienne par exemple.

Quant aux propositions palestiniennes elles parlent de frontières de 67 négociées avec échange de territoires, partage de jérusalem, et droit au retour. Ce droit au retour étant bien entendu impossible à mettre en oeuvre. Il faudra négocier. Ce que ne semblent savoir faire ni israéliens ni palestiniens.

Et en conclusion vous arrivez à vous tromper une dernière fois. Je ne crois en la parole de paix ni des israéliens ni des palestiniens, qui ne sont ni l'un ni l'autre mes amis ou mes ennemis. Et ma nationalité n'y change rien. Si vous pensiez avec cette basse attaque personnelle passer du débat à l'insulte, c'est loupé.

gégé

Caroline a dit…

Laissons faire les choses et un jour elles avanceront. On ne peut rester dans cette situation sous prétexte que les demandes des deux pays ne sont pas prêtes à se rencontrer. Il faut négocier et donc se parler sans arrières pensées.

C'est vrai qu'il faudrait mettre des règles pour que ça marche mais ça viendra peut être. La communauté internationale pourrait contrôler toutes ces discussions, sans s'en mêler trop bien sûr.

Je suis optimiste car c'est une démarche de ce type (et il en faudra plusieurs) qui fera avancer le proche orient. Ne pas en vouloir, c'est ne pas vouloir la paix.

Caroline

Victor Perez a dit…

Gégé,

L’infirme affirme que ce sont les autres qui le sont. Le lobotomisé idem !

‘’ qu'Israël est un état reconnu’’

Qu’Israël soit reconnu comme un fait, il n’y a pas besoin d’accord d’Oslo pour cela. Mais quel est le pays musulman qui reconnaît, qui accepte qu’Israël soit le pays appartenant au peuple juif ? Citez moi en un seul ! La Jordanie et l’Egypte compris ! Sans une réponse vérifiable par tous, chacun devinera qui est ‘’ habitué aux discours extrémistes’’.

Autre stupidité :

‘’ pas de frontières reconnues par la partie israélienne.’’ Quel pays musulman, y compris l’AP, a reconnu les frontières internationales d’Israël en 1948 ? même le Liban, lequel n’a aucun territoire ‘’occupé’’ ne les reconnaît pas.

Là c’est le pompon !

‘’ Votre idée de déporter - enfin loger - tous les arabes de Palestine mandataire en Jordanie est intéressante. Vous dites chercher la paix?????’’

Où avez-vous lu ceci écrit de ma main ? C’est dire combien vous rêvez de voir ce qui a entre vos deux oreilles écris de ma main. C’est dire combien vous êtes endoctriné.

‘’ Quant au monde musulman, hors les quelques états ayant signé une paix, et les quelques états reconnaissant officiellement Israël, ils sont bien nombreux à signer des accords officiels ou non, reconnaissant de facto l'état israélien. La belle démocratie saoudienne par exemple’’

Citez-moi un seul qui renonce au ‘’droit de retour des réfugiés palestiniens’’ au sein même d’Israël ! Si vous ne le pouvez, vous comprendrez (ce que je doute finalement) les raisons de la poursuite de la guerre.

Bref ! Encore un commentaire stupide lequel vous auriez pu vous en dispensez !

Dispensez vous des suivants. lol !

Victor Perez a dit…

Caroline,

Comme vous le dites, laissons faire les choses.

Un jour l'Islam sera enfermé dans les mosquées et les musulmans deviendront libres de vivre leur vie et non celle imposée par les tarés d'Allah.

Alors la paix adviendra partout dans le monde et non pas seulement au Proche-Orient.

Anonyme a dit…

Jouer avec les mots et les concepts, ça permet de tenter de décrédibiliser tout ce qui ne rentre pas dans votre doxa. Le procédé est connu mais il fonctionne encore.

Bien évidemment si vous voulez que tout un chacun reconnaisse le "caractère juif" d'Israël vous pouvez dire qu'aucun état de la planète n'a reconnu Israël.
Israël a bien entendu reconnu l'Italie comme "état du peuple catholique d'ascendance méditerranéenne qui sait cuire les pâtes"

Arrêtez de jouer avec les mots. Les accords internationaux se signent entre états ou entités reconnues et non entre peuples, religion, couleur de peau ou taille de sexe.

Israël est reconnu comme état légitime. C'est plus que suffisant pour négocier. C'est une reconnaissance. Point.

Les frontières???? En 48 vous avez raison, les pays musulmans ont refusé. En 2016 la totalité de la communauté internationale reconnait celles dites de 67 en y admettant des possibilités d'échange par négociation sauf.... un état qui n'est pas musulman.

Où ai-je lu que vous voudriez les voir en Jordanie??? "La Jordanie ne fut pas suffiusante pour loger tous les arabes de la Palestine mandataire ?" 1er mai 15h16

Dois je rajouter que cela apparait dans chaque commentaire de votre alter ego "real bergeron" que par un étrange hasard vous ne reprenez jamais lorsqu'il dérape...

Les réfugiés.... Vous utilisez cet argument un peu comme nos politiques utilisent le droit de vote des immigrés, la légalisation du cannabis etc. Un épouvantail, une diversion. Car vous savez pertinemment, et le monde sait pertinemment que jamais Israël ne pourra l'accepter sinon à vouloir se suicider.
Négociez donc des frontières, les arabes palestiniens auront leur état en Cisjordanie et ce droit du retour ne s'appliquera jamais en Israël.
Enfin, il y a 20 ans ça aurait pu marcher... Aujourd'hui même cette solution est impossible.
A la différence de Caroline, je suis plutôt pessimiste. Je ne vois la paix qu'à travers la fin de l'AP et une occupation, assumée cette fois, de la Cisjordanie par Israël. Assumée, c'est à dire avec ses devoirs aussi.
Ou bien une occupation internationale des territoires.
Je ne vois rien d'autre de crédibles se profiler. Votre ridicule confédération dans laquelle deux peuples qui se haïssent maintenant deviendraient d'un coup copain.... excusez moi c'est les bisounours votre truc.

gégé

Victor Perez a dit…

Gégé,

Jouer sur les mots ?

‘’ Bien évidemment si vous voulez que tout un chacun reconnaisse le "caractère juif" d'Israël’’

Qui le demande hormis ceux qui dévient, comme vous, du vrai motif de ce conflit ? A savoir reconnaître qu’Israël est bien le pays du peuple juif, sa légitimité en tant que tel. A savoir que le ‘’droit de retour des réfugiés’’ en Israël même est abandonné. Le Hamas, le Djihad islamique, le Fatah, l’Iran, L’Egypte, la Jordanie, etc…y consentent ? Par quel pays musulman l’objectif de 48 a-t-il été abandonné ?

Vous m’accusez de jouer sur les mots alors que vous êtes incapable de me citer UN SEUL pays musulman de nos jours ayant renoncé au moyen de détruire de l’intérieur l’Etat du peuple juif. Est-ce vous qui ferez face à cette exigence une fois votre paix bidon signée ?

Le pompon encore :

‘’ Où ai-je lu que vous voudriez les voir en Jordanie??? "La Jordanie ne fut pas suffiusante pour loger tous les arabes de la Palestine mandataire ?" 1er mai 15h16’’

Comment en êtes-vous arrivé à cette conclusion vicieuse qui en dit long sur vous ?

Avez-vous remarqué le point d’interrogation ? C’est une question et non une affirmation. Une question-réponse à votre attention signifiant, pour ceux qui ne sont pas de mauvaise foi comme vous, qu’un partage a déjà eu lieu en 1946 octroyant un état pour le peuple arabe de la Palestine mandataire, vos Palestiniens. Le reste devenant, de fait et selon toute logique, le territoire du second peuple sur ce territoire, le peuple juif. Un territoire comprenant aussi la Judée, la Samarie et Gaza.

Au nom de quoi un deuxième partage a été commis par votre communauté internationale si ‘’neutre’’ et si bienveillante ? Seul le refus musulman d’un état pour le peuple juif en est la cause.

Votre côté risible maintenant :

‘’ Les frontières???? En 48 vous avez raison, les pays musulmans ont refusé. En 2016 la totalité de la communauté internationale reconnait celles dites de 67 en y admettant des possibilités d'échange par négociation sauf.... un état qui n'est pas musulman’’

La communauté internationale reconnaît aussi que les ‘’colonies’’ sont ‘’illégales’’. Endosse t-elle le rêve nazi d’un territoire nettoyé de tous juifs ? Silence radio à ce sujet !

Vous-même, êtes vous pour ou contre ? Ne répondez pas, je connais votre réponse.

Ceci dit, on efface 48 et l’on recommence la partie ? Les Juifs évacuent Jérusalem-est, ville jamais sainte de l’Islam sauf depuis 1967. Israël autorise un état judenrein à ses côtés. un état vivant en paix …cela va sans dire ! lol et re lol ! N’obtient pas d’abord le renoncement de toutes les parties du ‘’droit de retour’’ ?

La ‘’paix’’ rêvée par tout israélien !

Pour quelle raison escamotez-vous la raison de l’intifada en 2001 ou l’absence de réponse d’Abbou Mazen en 2008 ? Et vous osez assurer que ‘’ le monde sait pertinemment que jamais Israël ne pourra l'accepter sinon à vouloir se suicider’’ ! Quand donc la communauté internationale a contraint le monde musulman à renoncer à cette exigence assassine ?

Jamais ! Et là encore vous ne pourrez me contredire !

‘’ Négociez donc des frontières, les arabes palestiniens auront leur état en Cisjordanie et ce droit du retour ne s'appliquera jamais en Israël.’’

C’est si facile la paix ! Qu’ont donc négociés Barak et Clinton en 2000, Olmert et Bush en 2008 ? Pas les frontières ?

Quelles ont été les contre-propositions ‘’palestiniennes’’ que vous êtes incapable, une fois encore, de m’indiquer ?

Victor Perez a dit…

Suite,

Poursuivons le rire :

‘’ Votre ridicule confédération dans laquelle deux peuples qui se haïssent maintenant deviendraient d'un coup copain’’

Parce que deux états côte à côte c’est la paix assurée ? Vous rendez vous compte de la hauteur de vos stupidités ? J’imagine le Hamas ou l’Iran dansant avec les Israéliens le jour anniversaire de l’indépendance d’Israël !

Il n’y aura pas d’autres alternatives à cette confédération. Pour la simple raison qu’il n’y aucune raison d’attribuer ce territoire à un peuple inventé dans le seul objectif de détruire Israël. Ces territoires s’appellent depuis la nuit des temps la Judée et la Samarie. Et les Juifs ont le droit d’y vivre pleinement comme chez eux.

L’appeler ‘’Cisjordanie’’ démontre seulement le degré de lobotomisation qui est le vôtre.

Et imaginer une occupation internationale de la Judée et Samarie ….Faudra d’abord déclarer la guerre à Israël. Et vous êtes nombreux à jouir de cet espoir. Attention toutefois aux retombées.

Anonyme a dit…

@gégé,

Avec qui Israël doit-il signer la paix? Mahmoud Abbas, président n'ayant aucune légitimité?

Gagnera t-il de futures élections ? Aux élection de Bir zaït le Hamas est arrivé en tête.
Le hamas reconnaît, reconnaîtra t-il Israël, état juif, même dans les frontières de 1967?

Qui peut l'affirmer?

lapaix

Caroline a dit…

Je suis un peu d'accord avec gégé. Il faut une issue à ce merd... !

Soit Israël prend possession de la Cisjordanie, soit il laisse les palestiniens tranquilles. Ce statut quo est insupportable.

Peut être que la communauté internationale pourrait ainsi bouger un peu. La géopolitique bloque tout.

Caroline

Anonyme a dit…

Que de blabla M. Perez....

- Si je résume votre premier paragraphe, le seul motif du conflit c'est le judaïsme et comme tout le monde est antisémite une paix signée ne peut qu'être bidon.

L'Europe a eu droit à ce genre de diatribes pour préparer 1914. Les allemands étaient mauvais de nature, des barbares, et ils voudront toujours nous voler et nous détruire...

Les allemands subissaient le même discours...

Des discours d'extrémistes bellicistes.

- Votre second paragraphe résume ce que je disais. On prend une règle, un stylo et une carte, on trace un trait et on met d'un côté les arabes de l'autre les juifs et la paix survient par miracle....

Un deuxième partage???? Oui bien sûr...

Vous parlez de l'Alsace-Lorraine?

- Ce qui vous fait rire maintenant...

Vous commencez par confondre colonies ISRAELIENNE, c'est à dire des citoyens de la métropole, en lien avec la métropole, avec des liens économiques avec la métropole, l'armée de la métropole, financé par la métropole etc... avec la présence de juifs.

Votre discours prend l'eau. Les colonies sont illégales, la présence de juifs n'est pas illégale.
Vous avez beau utiliser le mot du prof de sport autrichien "judenrein" que ça ne change pas les faits.

Ensuite vous partez en délire. Personne ne parle d'effacer l'histoire mais de négocier honnêtement des frontières. Un état moderne se définit par sa monnaie, son système politique et son territoire délimité par des frontières. Que vous chantiez autre chose en vous référant sans cesse à Hitler ne change pas les faits.

J'ai dit "honnêtement", faire des propositions inacceptables et ensuite pleurer que c'est l'autre qui refuse n'est pas honnête.

Et vous me balancez encore votre épouvantail : le droit au retour.
Sera-t-il un jour d'actualité dans l'agenda israélien???? Etats-Unien???? Européen???? et par ricochet pensez vous vraiment que les arabes y croient encore? Vous les prenez pour des demeurés???

Anonyme a dit…

Continuons à vous faire rire.

Je ne crois plus non plus à la solution à deux états.
Votre confédération magique est juste encore plus ridicule et plus utopique.

Mais c'est bien vous affirmez vous même :

"’il n’y aucune raison d’attribuer ce territoire à un peuple inventé dans le seul objectif de détruire Israël. Ces territoires s’appellent depuis la nuit des temps la Judée et la Samarie. Et les Juifs ont le droit d’y vivre pleinement comme chez eux."

Vous ne voulez pas négocier, surtout avec un peuple "inventé". Ca y est. Les arabes ont été inventés pour détruire Israël.

Vous vous rendez compte de vos âneries?

Par contre vos menaces finales sont à prendre en compte.
L'option Samson.
Possible grâce aux sous marins nucléaires vendus par des pays occidentaux antisémites qui rêvent à l'éradication d'Israël.

Il faut juste prier pour que le bouton ne tombe jamais entre les mains d'un extrémiste de votre trempe.

gégé

Anonyme a dit…

lapaix,

C'est sûr que les AP, Fatah et Hamas sont loin d'être les partenaires idéaux pour signer une paix. Surtout qu'ils risquent d'être dépassés par des encore plus extrémistes.
Le positif est que le Hamas commence à reconnaître Israël, des pourparlers ont déjà eu lieu. Mais c'est sûr faut pas rêver.

Seulement il n'y a pas d'alternative. C'est soit la paix avec eux, soit rien.

Ou alors Israël devra assumer et occuper ou annexer franco. Ce ne serait même pas la pire des solutions.

gégé

Victor Perez a dit…

Gégé,

Le propre de gugusses comme vous est qu’ils ne répondent jamais précisément aux questions ni aux arguments vérifiés et vérifiables de leurs contradicteurs.

Je vais vous répondre une dernière fois avant d’exiger de votre part des réponses précises.

C’est vous qui m’accusez de jouer sur les mots avez-vous plus haut ?

‘’ - Si je résume votre premier paragraphe, le seul motif du conflit c'est le judaïsme et comme tout le monde est antisémite une paix signée ne peut qu'être bidon.’’

La Jordanie a été créée en 1946. Avez-vous vu un pays musulman attaquer ce pays ? 5 ont attaqué le pays qui pratique le Judaïsme. Et ce n’est pas la raison ? Qui aujourd’hui accepte qu’Israël soit la propriété du peuple juif ? Toujours pas de réponses de votre part.

‘’ Un deuxième partage???? Oui bien sûr...’’

Le premier partage de la Palestine mandataire a eu lieu en 1946, et le second de ce qui restait pour le second peuple du territoire en 1948 sous la pression du monde musulman refusant un état pour le peuple…JUIF. Cela est une réalité. Quel rapport avec l’Alsace-lorraine ? Vous vous gargarisez de mots creux. Cela vous valorise semble t-il ! lol !

‘’ Vous commencez par confondre colonies ISRAELIENNE, c'est à dire des citoyens de la métropole, en lien avec la métropole, avec des liens économiques avec la métropole, l'armée de la métropole, financé par la métropole etc... avec la présence de juifs’’

Il y a eu toujours des Juifs en Judée et en Samarie jusqu’au nettoyage ethnique ordonné par la Jordanie en 48. En quelque sorte, avec vos mots creux, ‘’métropole et colonie’’, vous validez la méthode nazie. Faudrait-il qu’Israël en fasse autant maintenant, comme cela les idiots utiles tel que vous affirmeront, enfin, dans quelques années la propriété israélienne ?

Vous allez me répondre NON et pourtant vous n’attendez qu’un nouveau nettoyage ethnique des Juifs… pardon des israéliens de religion juive de ces territoires. C’est d’un triste !

‘’ . Les colonies sont illégales’’

Montrez moi que votre discours n’est pas du vent, pas une propagande et indiquez moi les lois internationales affirmant cette stupidité ! Je doute que vous les connaissez !

‘’ J'ai dit "honnêtement", faire des propositions inacceptables et ensuite pleurer que c'est l'autre qui refuse n'est pas honnête.’’

Quelles sont vos propositions acceptables pour les ‘’palestiniens’’ ? Frontières de 1967, indéfendables pour Israël, Jérusalem-est capitale de la seule Palestine, Une ‘’Palestine’’ vidée de ces Israéliens mais vivant en ‘’paix’’ avec Israël ? Ces conditions sont-elles acceptables pour les Israéliens ? Mais je vous rassure elles le sont pour vos amis terroristes qui exigent de surcroît un droit de retour en Israël.

Si cela n’est pas la preuve de votre endoctrinement à la propagande antisémite musulmane qu’est-ce donc ?

Et pour finir, le summum de la stupidité :

‘’ Ca y est. Les arabes ont été inventés pour détruire Israël.’’

Pas les Arabes, mais les ‘’palestiniens’’. Si je me trompe racontez moi le passé de ce peuple avant 1967. Puis l’histoire de leur pays ‘’volé’’. Sans réponses précises à ce sujet, vous démontrerez ce que j’affirme. Que vous êtes au mieux un idiot utile à la haine du juif.

‘’ Il faut juste prier pour que le bouton ne tombe jamais entre les mains d'un extrémiste de votre trempe’’

Depuis la renaissance d’Israël, aucune guerre n’a jamais été déclenchée par Israël. ce fameux bouton se trouve dorénavant entre les mains de vos amis par l’intermédiaire de l’Iran. Faites donc ce vœu à leurs propos.

‘’ Le positif est que le Hamas commence à reconnaître Israël’’

Qu’attendez-vous pour informer le peuple israélien ? Il ne s’en est pas rendu compte !

Après toutes ces lacunes, ces esquives, ces conseils idiots qu’attendre de vous dans le prochain commentaire ?

Pas grand-chose de réel ni d’intéressant pour l’intellect !

Victor Perez a dit…

Caroline,

''Je suis un peu d'accord avec gégé.''

Un peu seulement ? Il ne va pas apprécié ! lol !

Anonyme a dit…

Vous savez M. Perez, à la différence de vous j'accepte parfaitement les contradictions. Je ne traite pas de noms d'oiseau ou de racisme celui qui n'est pas d'accord. J'essaye de l'écouter et si ses arguments tiennent un tant soit peu la route je ne m'y opposerai pas systématiquement. Je peux même m'y rallier ou modifier mon opinion, analyser différemment etc.

Même vous avez des arguments tout à fait recevables. C'est un peu dur de les trier dans le flot de jugements, d'insultes et de propagande, mais certains de vos arguments sont parfaitement acceptables. Des "frontières de 67" indéfendables, le droit absolu pour les juifs de vivre au MO (ou partout ailleurs d'ailleurs), la position plus qu'ambigüe de l'AP, une présence juive ininterrompue dans le berceau du Judaïsme...

Si je ne répond à vos "mauvaises" question c'est parce qu'elles sont biaisées et fallacieuses.
Par exemple, en effet aucun pays arabe n'a attaqué la Jordanie lors de sa création et 5 armées ont attaqué Israël. Êtes-vous sûr que ce soit uniquement par antisémitisme, ou ne serait-ce pas plutôt parce que l'immigration massive d'européens, qui se constituent unilatéralement en état leur a donné de grandes craintes tant au point de vue ethnique que géopolitique?

Autre exemple. "En quelque sorte, avec vos mots creux, ‘’métropole et colonie’’, vous validez la méthode nazie."

Dès que je suis précis, bien plus que vous qui confondez à dessein tous les concepts de nationalité, d'ethnie, de culture, de religion, de droit, d'histoire... vous qualifiez mes mots de creux et remettez Hitler sur le tapis.
Une colonie = lien avec une métropole, ce qui est le cas pour les colonies israéliennes en Cisjordanie, que vous le vouliez ou non. Ce ne sont pas des juifs qui s'installent comme ça, mais une opération de grande envergure financée et soutenue par un état. Ce qui n'a rien à voir.

Encore une question fallacieuse : "Si je me trompe racontez moi le passé de ce peuple avant 1967. Puis l’histoire de leur pays ‘’volé’’."

Racontez moi le passé des israéliens avant 48. De la même manière impossible de raconter l'histoire des palestiniens avant la création de leur état "Palestine"
Personne ne parle de "pays volé" puisqu'avant 46 et la Transjordanie il n'y avait AUCUN état sur ces terres qui dépendaient des anglais, des turcs ou des arabes, des romains, des hébreux, des cananéens... mais jamais aucun "pays".

Je suppose que vous trouverez tout cela "creux" "antisémite" "stupide" "risible" et censurerez tout cela... Mais quels que soient les qualificatifs que vous accolerez aux faits, cela ne les changera pas

gégé

Victor Perez a dit…

Gégé,

Ce que vous écrivez est risible. D’où mon questionnement sur votre ‘’impossibilité’’ à réfléchir et sur vos excuses de l’inexcusable !

‘’Êtes-vous sûr que ce soit uniquement par antisémitisme, ou ne serait-ce pas plutôt parce que l'immigration massive d'européens’’

Il est vrai que les ‘’millions’’ de Juifs étaient un grand danger face aux ‘’quelques individus’’ arabes de cette région ! lol !

‘’ Une colonie = lien avec une métropole’’

Une métropole a des frontières reconnues. Pouvez-vous m’indiquer quelles sont-elles concernant Israël ? Et si elles n’existent pas sur le flanc EST, comment faites vous pour définir ces villes comme des ‘’colonies’’ ?

‘’ Racontez moi le passé des israéliens avant 48’’

Je peux vous raconter le passé des israéliens sur plusieurs millénaires. Les Israéliens étant, vous le savez fort bien, partie intégrante du peuple juif.

Concernant les ‘’palestiniens’’ impossible ! Vous pouvez effectivement me raconter le passé millénaire des Arabes sans les différencier, du Maroc à l’Irak et de la Turquie au Soudan. Les Marocains sont-ils de ‘’Palestiniens’’ ? Ceci dit, que différencie les Arabes jordaniens de vos ‘’palestiniens’’ ???????????????

‘’ il n'y avait AUCUN état sur ces terres qui dépendaient des anglais, des turcs ou des arabes, des romains, des hébreux, des cananéens... mais jamais aucun "pays".’’

Les Hébreux n’avaient pas de pays sur cette terre ? Mais où donc avez-vous passé vos cours d’histoire-géo ? lol !

Anonyme a dit…

Je n'excuse rien du tout M. Perez, j'essaie de comprendre c'est différent, même si pour certains modérés réfléchir et comprendre c'est la même chose qu'excuser.

Encore une fois, il faut chercher les arguments entre les piques perfides et arriver à les extraire de l'idéologie, c'est fatigant.

- "Il est vrai que les ‘’millions’’ de Juifs étaient un grand danger face aux ‘’quelques individus’’ arabes de cette région ! lol !"

Belle contradiction avec tout ce que vous avez écrit et tout ce que dit votre doxa. C'en est amusant.
Vous ne voyez donc plus d'inconvénients au droit au retour. Après tout quelques milliers d'arabes dans cette masse d'israéliens ne devraient rien changer.
De même lorsque vos amis d'extrême droite parlent "d'invasion" musulmane en occident. Ce ne sont pas quelques arabes qui vont faire peur.
Il y avait donc un peuple, le peuple arabe, présent majoritairement en Palestine mandataire? Et bien dites moi, vous changez. Vous devenez limite antisémite lol.


Maintenant si ça vous rassure de penser que la seule raison du conflit israélo arabe est l'antisémitisme, c'est votre droit. Mais ne venez plus parler de réflexion...

- "Une métropole a des frontières reconnues. Pouvez-vous m’indiquer quelles sont-elles concernant Israël ? Et si elles n’existent pas sur le flanc EST, comment faites vous pour définir ces villes comme des ‘’colonies’’ ?"

Tout simplement car ces territoires n'appartiennent pas à Israël. Je ne dis pas qu'ils appartiennent à quiconque, mais ils n'appartiennent pas à Israël. Pas trop dur à comprendre quand même.
On pourrait rajouter, je sais que cela va faire polémique, que comme la communauté internationale reconnait Israël dans les "frontières de 67", ces colonies sont donc hors des frontières reconnues.

- Là vous jouez tellement avec les mots que je me permet de vous paraphraser.
Je peux vous raconter le passé des palestiniens sur plusieurs millénaires. Les palestiniens étant, vous le savez fort bien, partie intégrante du peuple arabe.
Concernant les israéliens impossible ! Vous pouvez effectivement me raconter le passé millénaire des juifs, du Maroc à l’Irak et de l'Espagne à l'Union Soviétique. Les juifs marocains sont-ils des mizrahim?

Je ne fais que reprendre votre argumentaire fallacieux à l'envers, qui dans un sens ou l'autre ne reflète en aucun cas ma pensée. je préfère préciser pour éviter de perdre du temps avec des noms d'oiseau. La présence juive en "Palestine" est légitime, Israël en tant qu'état est légitime et les arabes le sont aussi. Du moins si l'on se réfère au passé et à l'histoire.

- Si vous considérez les royaumes Hébreux comme "état" - souvenez vous que les royaumes d'Israël et de Juda n'étaient pas juifs mais polythéistes comme leurs voisins d'après les études les plus récentes en contradiction avec les assertions de la Bible -, alors la "Palestine" c'est le pays de tout le monde :-)

Après la conquête de Canaan par les hébreux, ce fut le pays des hébreux, après la conquête perse ce fut le pays des perses, après la conquête grecque ce fut le pays des grecs, après la conquête romaine ce fut le pays des romains, après la conquête arabe, ce fut le pays des arabes, après la conquête turque ce fut le pays des ottomans, après la 1ere GM, le pays des anglais...

Mais dans tout ça, je ne vois pas un état constitué... Je sais c'est un peu précis, ça semblera surement creux à vos yeux.

gégé

Victor Perez a dit…

Gégé,

Faute d’arguments vous devenez fatiguant.

‘’ Les palestiniens étant, vous le savez fort bien, partie intégrante du peuple arabe’’

Où est donc l’histoire millénaire de vos ‘’palestiniens’’ ? Qu’attendez-vous pour la conter ? Puis les différences entre eux et les Jordaniens qui vivaient sur le même territoire ! N’y a t-il pas ‘’d’études récentes’’ pouvant vous aider ?

Sans même retour ou immigration des Juifs au 19éme siècle, les Juifs y vivant avaient le droit à LEUR pays. Evidemment comprenant la Judée, la Samarie et Jérusalem n’en déplaise aux arabes d’alors qui étaient dans leur grande majorité des non sédentaires.

‘’ Tout simplement car ces territoires n'appartiennent pas à Israël’’

Démontrez le ! Je peux vous racontez le passé historique de ce peuple sur cette terre. Y compris pour ceux qui n’y vivaient pas et se tournaient alors vers Jérusalem pour y prier. Je peux vous parler de la conférence de San Remo de 1922. De la résolution 181 qui n’était pas contraignante. Etc…

Que vous affirmiez que cette ville, ou encore Hébron n’appartiennent pas à ce peuple démontre combien la propagande a prise sur vous.

‘’ comme la communauté internationale reconnait Israël dans les "frontières de 67’’

Israël a-t-il son mot à dire ? Que la communauté s’occupe des dictatures qui la dirigent et qui contraignent L’UNESCO à nier le lien du Judaïsme avec le Mont du Temple, le caveau des patriarches et la tombe de Rachel.

Elle est belle votre "communauté internationale" !

‘’ Israël en tant qu'état est légitime et les arabes le sont aussi’’

Votre ‘’pensée’’ poussée à l’extrême : faut-il donc créer un troisième pays pour les Arabes israéliens ? Ils sont eux aussi légitimes.

‘’ souvenez vous que les royaumes d'Israël et de Juda n'étaient pas juifs mais polythéistes comme leurs voisins d'après les études les plus récentes en contradiction avec les assertions de la Bible’’

J’ai même appris par ces ‘’études’’ que le ‘’peuple juif fut inventé’’... pour emmerder le monde et les arabes évidemment.

‘’ Après la conquête de Canaan par les hébreux, ce fut le pays des hébreux, après la conquête perse ce fut le pays des perses, après la conquête grecque ce fut le pays des grecs, après la conquête romaine ce fut le pays des romains, après la conquête arabe, ce fut le pays des arabes, après la conquête turque ce fut le pays des ottomans, après la 1ere GM, le pays des anglais...’’

Après le pays des anglais c’est, à nouveau, le pays des juifs. Ad vitam aeternam Et seul ce pays délimitera ses frontières.

Anonyme a dit…

Votre conclusion est claire "Et seul ce pays délimitera ses frontières"

Elle met fin à tout débat. Israël décidera unilatéralement. Point.

J'ai saisi votre pensée très clairement.

Pour le reste vous confondez encore et toujours les concepts. Par exemple s'il est évident qu'Hébron a une histoire lointaine et profonde avec le Judaïsme, le territoire n'appartient pas légalement à Israël l'état, l'entité juridique.

"Les juifs avaient droit à leur état"... Certainement. D'ailleurs ils l'ont il s'appelle Israël. "
"Evidemment comprenant la Judée, la Samarie et Jérusalem n’en déplaise aux arabes d’alors qui étaient dans leur grande majorité des non sédentaires."
Ma foi, le grand Israël, de la Méditerranée à l'Irak puisque vous préférez les versions bibliques aux versions historiques ou légales.

Démontrer que ces territoires n'appartiennent pas légalement à Israël? Facile puisque vous ne pouvez pas me fournir de traités délimitant les frontières d'Israël.

"J’ai même appris par ces ‘’études’’ que le ‘’peuple juif fut inventé’’"
Tout les peuple furent inventés, cela ne signifie pas qu'ils n'existent pas.

Et d'ailleurs les études que je citais prenaient en compte les textes moyen orientaux et plus seulement la Bible, vous avez le droit de préférer croire plutôt qu'étudier.

Bref, je ne vais pas tout reprendre. L'histoire des palestiniens c'est l'histoire des arabes jusqu'au nationalisme arabes puis la création des états arabes... sauf pour ceux nés à l'ouest du Jourdain...

Vous avez de toute façon conclu la discussion. Israël décidera seul, sans tenir compte de personne et c'est réglé.
Je serais tenté de dire : Allez-y, au moins ce conflit prendra fin.

gégé

Victor Perez a dit…

Gégé,

Pas un de vos commentaires n’a contenu de la logique, du bon sens, de l’honnêteté intellectuelle ou des arguments vérifiés et vérifiables par tous.

‘’ : Allez-y, au moins ce conflit prendra fin.’’ Me dites-vous !

Parce que vous imaginez que les antisémites et les idiots utiles à ce triste fléau, tel que vous, vont permettre la fin de ce conflit ?

Si vous le pensez c’est que vous n’avez rien compris à celui-ci.

Le territoire qu’Israël occupera sera toujours ‘’illégalement acquis’’. Untel affirmera que ‘’ ces territoires n'appartiennent pas légalement à Israël’’ car ce pays ne peut ‘’ fournir de traités délimitant ses frontières’’. Un autre ‘’ qu'Hébron a une histoire lointaine et profonde avec le Judaïsme’’ mais ‘’n'appartient pas légalement à Israël l'état, l'entité juridique’’, idem pour Jérusalem, ou encore ‘’Tout les peuple furent inventés’’ tel que l’affirment vos ‘’études’’ et donc le pays des hébreux n’a pas existé alors. Les Juifs n’ont donc aucun passé ni droit sur ces territoires !

David, Salomon, Hérode ou encore Jésus doivent se tordre de rire dans leurs tombes..

Il y aura toujours une ‘’bonne excuse’’ pour poursuivre la haine du juif. Même si nul autre peuple ne peut se prévaloir d’une légalité sur ces territoires, d’un passé historique ou même d’un ancien état qui fut détruit alors et occupé depuis près de 2000 ans.

Votre ‘’réflexion’’ je la connais par cœur.

Pour clore cet échange sans saveur, je vous rappelle que les accords d’Oslo accordent à Israël seul l’administration pleine et entière sur la zone C. Je pourrais même rappeler la résolution 242 qui parle de retrait DE territoires. Israël s’est retiré du Sinaï, de Gaza et des zones A et B. Il a donc rempli sa part. Cela sans avoir la PAIX pourtant exigé par cette résolution. Vous qui parlez de légalité, votre incompétence est ici démontrée.

Cette situation perdurera malheureusement tant qu’il y aura des individus qui seront intraitables avec les droits et le passé des Juifs mais seront incapables de fournir des textes de lois ou même conter le ‘’passé historique des palestiniens’’ sur ces territoires. Pas même une différence d’avec les Jordaniens qui justifierait un deuxième état pour les Arabes de la Palestine mandataire restés à l’ouest du Jourdain.

Continuez à ânonner avec la meute, Israël poursuivra sa route tels ses droits et ses besoins l’obligeront.

Fin de l’échange.

Anonyme a dit…

Je vois.

Vous êtes coincé. Vous plongez donc dans le sophisme, l'injure et la censure.

Vous énoncez vite fait Oslo - que vous vomissez par ailleurs - et la 242 sans prendre le temps d'expliciter.

Vous prenez vos lecteurs pour des imbéciles.
Ou alors des "déjà acquis".

Et vous osez parler d'honnêteté intellectuelle.

Si vous voulez faire croire que la seule raison au conflit - pire encore si vous le croyez vraiment - est l'antisémitisme d'un peuple de barbares terroristes qui ont été inventés juste pour emmerder Israël et les juifs, ben ma foi, bon courage.

gégé

Victor Perez a dit…

Gégé,

Il n’y a que les idiots utiles qui croient ce qu’on leur raconte sans vérifier. Mes lecteurs sont loin d’être dans ce cas là.

Une dernière preuve de votre état :

‘’ Si vous voulez faire croire que la seule raison au conflit - pire encore si vous le croyez vraiment - est l'antisémitisme d'un peuple de barbares terroristes qui ont été inventés juste pour emmerder Israël et les juifs, ben ma foi, bon courage’’.

Ceci est la stricte réalité. Une réalité que vous escamotez car la propagande vous l’ordonne. Voici ce que vous avez écrit dans votre précédent post :

‘’ L'histoire des palestiniens c'est l'histoire des arabes jusqu'au nationalisme arabes puis la création des états arabes... sauf pour ceux nés à l'ouest du Jourdain...’’

Un nationalisme arabe de ceux nés à l’ouest du jourdain né…..en 1967. De 1948 à 1967, ils se sentaient très bien sous l’occupation illégale de la Jordanie.

Comprenez-vous pour quelle raison je mets un terme à ce si triste échange pour l’intellect ?

J’en doute !

N’insistez plus.

Victor Perez a dit…

Gégé,

Je vous ai demandé de ne plus insister.

Revenez lorsque vous pourrez me démontrer que le nationalisme ‘’palestinien’’ a existé avant 1967 et que ce ‘’peuple’’ n’a rien à voir avec le peuple jordanien sur le plan culture, langue, religion, passé historique et autres.

Sans cela, aucun intérêt à débattre avec vous. Vos mots creux m’ont lassé !

Anonyme a dit…

Moi c'est votre mauvaise foi et votre malhonnêteté intellectuelle qui me lasse.

Allez vous renseigner au lieu de réciter votre propagande de guerre et vous ne poserez plus ad nauseam cette question stupide et hors propos.

gégé

Victor Perez a dit…

Gégé,

Si vous êtes si honnête et de bonne foi que vous le prétendez, qu’attendez-vous pour démontrer que ma question est stupide ? Contez nous ENFIN le passé du ‘’peuple palestinien’’ d’avant 1967 et ses différences d’avec le peuple jordanien extrait de la Palestine mandataire d’avant le premier partage de 1946.

Toutes autres réponses que celle que j’attends rejoindra la poubelle.

A vous de jouer et de montrer votre honnêteté intellectuelle.

Anonyme a dit…

C'était dans le commentaire "creux" qui "(vous) a lassé" et que vous avez censuré.

Je ne le réécrirai pas, il vous suffit de le diffuser. Mais votre grande honnêteté intellectuelle vous en empêchera je suppose.


gégé

Victor Perez a dit…

Gégé,

Vous n’êtes qu’un sacré menteur. Si vous l’aviez fait vous auriez été auteur d’un véritable scoop. Car il n’a jamais eu de ‘’peuple palestinien’’ avant 1967 et nul ne peut lister les différences entre celui-ci et le peuple jordanien car il n’y en a pas.

Dès lors que les lobotomisés de votre genre sont contraints de parler du passé historique des ‘’palestiniens’’ il se rabattent aussitôt sur les Arabes, incapables qu’ils sont.

D’ailleurs voici ce que vous écriviez plus haut :

‘’ L'histoire des palestiniens c'est l'histoire des arabes jusqu'au nationalisme arabes puis la création des états arabes... ‘’

Fin définitive de notre échange.

Anonyme a dit…

Ce bon vieux Victor Perez. Rien ne change ici. Toujours un plaisir de lire les échanges et votre vocabulaire si... fleuri.

Des débats qui n'en finissent pas, la mauvaise foi, le radotage et récitations... Et hop quand on est coincé on censure et une phrase lapidaire censée montrer l'écrasante victoire du Bien contre les méchants antisémites. Alors qu'en fait ça ne montre que les limites de la propagande lorsque l'on tombe sur quelqu'un qui a lu deux trois trucs.

Continuez bien, mais je me demande de plus en plus pour quel camp vous jouez. Les deux je dirais. Disons plutôt ceux dans les deux camps qui ne veulent pas trouver de solution et trouvent un intérêt quelconque dans cette situation génératrice de souffrance et de mort.

Fred

Victor Perez a dit…

Fred,

Qui peut croire que ce que j'écris ne dérange pas votre "vérité"?

Si cela était le cas perdrez vous votre temps à pondre des mots creux qui sentent le règlement de compte plutôt que le débat digne de ce nom ? Non !

Continuez à me lire, cela ne nuira pas à vos neurones. Si vous en avez ! 😂

Anonyme a dit…

Arrêtez votre rhétorique de vérité, et d'implication personnelle.

C'est bien la preuve que le débat ne vous intéresse pas. Un débat ce n'est pas sur les personnes mais les idées et les concepts. Un débat ce n'est pas LA "vérité" mais des arguments.

Quant au règlement de compte... lol. J'aurais bien aimé lire la réponse plus haut. pour une fois qu'il y a du répondant à votre mauvaise foi... Mais si vous l'avez censuré, c'est peut être que ça "dérange votre vérité"

Fred

Victor Perez a dit…

Fred,

Vous chercheriez le débat et non le règlement de compte vous auriez compris que rien d’important n’a été ‘’censuré’’.

En voici la preuve !

Ce que je demande à Gégé :

‘’ Contez nous ENFIN le passé du ‘’peuple palestinien’’ d’avant 1967 et ses différences d’avec le peuple jordanien extrait de la Palestine mandataire d’avant le premier partage de 1946.

Toutes autres réponses que celle que j’attends rejoindra la poubelle’’ (11 mai 2016 à 10:59)

Sa réponse (11 mai 2016 à 11:54) :

‘’ C'était dans le commentaire "creux" qui "(vous) a lassé" et que vous avez censuré.’’

Je comprends parfaitement votre déception de ne pas lire ENFIN ce passé et ses différences. Je ‘’compatis’’, d’autant plus que vous êtes, vous-même, incapable de les produire pour, ainsi, enrichir le débat d’arguments, comme vous dites.

Je vous promets de vous diffuser dès lors que vous seriez capable de me les transmettre.

D’ici là, débattre autour de mots creux ne m’intéresse pas. Merci donc de garder vos ‘’débats’’ loin de mon blog. Ou subissez ma ‘’censure’’ ! Lol !

Anonyme a dit…

Non merci. J'ai renoncé il y a bien longtemps à aborder un sujet sérieux avec vous.

Autant, comme dit par un autre, certains de vos arguments sont tout à fait acceptables, autant vous êtes inapte au dialogue.

Me faire insulter ou censurer ne m'intéresse pas. Le jour où je lirais un échange contradictoire ici qui ne se termine pas dans la censure ou l'insulte je débattrai volontiers.

D'ici là je ne perdrais pas mon temps à essayer de démontrer à un inquisiteur que les femmes ne sont pas toutes des antis... euh des sorcières :-)

Fred

Victor Perez a dit…

Fred,

A qui désirez vous faire croire que vous souhaitez aborder un sujet sérieux ? Si c’était le cas, vous m’auriez déjà conter le passé du ‘’peuple palestinien’’ avant 1967 et celui de son pays ‘’volé’’.

Incapable que vous êtes, vous démonterez ainsi qu’il n’y a pas eu censure de ma part envers Gégé mais une fin d'un débat fatiguant.

Lorsque vous, et vos clones, cesserez vos "débats qui n'en finissent pas, la mauvaise foi, le radotage et récitations" de votre propagande, alors nous pourrons reprendre une discussion sensée et digne de ce nom emplie d'arguments vérifiés et vérifiables par tous.

Pour le moment, gardez vos tristes commentaires aux mots creux loin de mon blog.

Anonyme a dit…

Bof je vais tenter et j'attends la censure et les insultes qui ont déjà commencées. Cela ne fera que démontrer que mon intervention était dans le juste.

Comme il vous l'a dit c'est la question en elle même qui est biaisée, et vous le savez pertinemment. Et vous parlez de mauvaise foi mdr.

Y avait-il une majorité arabe vivant en Palestine mandataire? Oui ou non?
Israël existe-t-il? oui ou non?
Le pays arabe prévu existe-t-il? oui ou non?
Les personnes arabes vivant en Palestine mandataire ont-elles des droits humains? Autodétermination, nationalité...? oui ou non?

Les arabes vivant depuis des siècles sur ces territoires ont-ils des droits?

C'est là la seule et unique question qui se pose vraiment.

L'histoire du peuple palestinien est l'histoire du peuple arabe. Contrairement à ce qu'a dit gégé, ce n'est pas jusqu'au nationalisme arabe puisqu'il y a grandement contribué. Le nationalisme arabe, comme vous l'ignorez à dessein, c'est l'unification du peuple arabe, une "grande arabie". Ce qui répond à votre questionnement débile "De 1948 à 1967, ils se sentaient très bien sous l’occupation illégale de la Jordanie." Ben oui forcément.

Cela répond-il à votre question sournoise?

Le peuple arabe est un seul peuple. Qu'il vive en Jordanie en Palestine ou en Syrie. Le nationalisme arabe l'a défini ainsi mettant de côté les différences et les critères religieux et se définissant par "l'arabophonie" et une culture commune.
Il y a des arabes en majorité en Cisjordanie depuis des siècles.
Israël, état juif existe.
Il existe une partie du peuple arabe sans nationalité, sans état. Ils se font appeler palestiniens. Des apatrides sur leur terre ancestrale sous occupation, ça ne vous rappelle rien?

Le conflit israélo-arabe est bien un conflit de nationalisme à ses origines. Malgré quelques erreurs gégé n'avait pas tort de dire que votre façon de voir l'origine de ce conflit dans ses composantes récentes était stupide.

Ayant recadré votre question sournoise et tenté de remettre en contexte voyons si vous répondrez à la mienne, ou si vous allez fuir d'une façon ou d'une autre...

"Les arabes vivant depuis des siècles sur ces territoires ont-ils des droits?"

Je vous remercie à l'avance de garder vos réflexions agressives, méprisantes, haineuses ou blessantes pour vos amis.

Fred

Victor Perez a dit…

Fred,

Pour recadrer vous avez recadré le débat ! Vous avez même confirmé, involontairement, que Gégé n'avez rien de "répondant"

Finalement vous reconnaissez qu’il n’y a jamais eu de ‘’peuple palestinien’’ ni de ‘’Palestine volée’’. Les Juifs sont donc bien chez eux également en Judée et en Samarie autant que les Arabes s’y trouvant actuellement et qu’ils s’agit de territoires disputés et non pas de ‘’colonisation’’.

Je vous rappelle que les Juifs s'y trouvaient jusqu'à l'épuration ethnique de 1948.

Puisque vous êtes sur le bon chemin, expliquez moi ce qui justifie qu’il y ait eu deux partages de la Palestine mandataire ? Une fois en 1946 pour créer la Transjordanie sur 80% des terres en faveur de la ‘’ majorité arabe vivant en Palestine mandataire’’ qui a évidemment ‘’ des droits humains? Autodétermination, nationalité...?’’ puis une seconde en 47 en faveur des mêmes arabes restés sur la rive ouest du Jourdain puisqu’il n’y avait qu’un seul peuple arabe en cette région ? Vous-même le reconnaissez. Si je me trompe vous serez bien aimable de m’expliquer la différence entre eux !

Si vous persistez à croire qu’il s’agit d’un deuxième peuple, de surcroît sans m’expliquer les différences entre eux, pour quelles raisons n’y aurait-il pas aussi un troisième état pour le peuple arabo-israélien ?????????????? lol !

Si vous persistez à écrire que la Jordanie n’a rien à voir avec la Palestine mandataire et qu’il s’agit de deux peuples différents, vous comprendrez que je refuserai de perdre mon temps avec la propagande habituelle inintéressante.

Ceci dit, une petite avant le shabbat :

‘’ Il existe une partie du peuple arabe sans nationalité, sans état. Ils se font appeler palestiniens. Des apatrides sur leur terre ancestrale sous occupation, ça ne vous rappelle rien?’’ dites-vous !

Des apatrides ? ‘’ De 1948 à 1967, ils se sentaient très bien sous l’occupation illégale de la Jordanie." Ben oui forcément. Me répondez-vous !

Faudrait savoir ! Ah ! j’ai oublié ! Ils sont apatrides depuis 1967 lol !

Vous n’avez pas l’impression que la propagande antisémite fait mumuse avec vous ?

Anonyme a dit…

Je suis fan de votre mauvaise foi c'est toujours une franche rigolade que de lire vos commentaires. Esquives et re-esquives sacré argumentaire.

Je remarque que vous êtes très fort pour poser des questions idiotes mais quand il s'agit de répondre, il n'y a plus personne...

Les arabes vivant depuis des siècles sur le territoire nommé aujourd'hui Cisjordanie, ont-ils des droits?

Je me tape totalement du fait qu'il y ait un ou plusieurs peuples arabes. D'après le nationalisme arabe il n'existe qu'un peuple arabe, d'après les frontières actuelles il en existe autant que d'états, et d'après la récupération religieuse il n'existe que l'Umma....

Ce qui m'intéresse c'est que sur cette terre il y avait des juifs, des arabes principalement, avec une majorité arabe.
Aujourd'hui il y a un état juif, donc des droits et une légitimité pour les citoyens de cet état.

Et les autres? Ont-ils des droits?

Juste un exemple de vos incohérence pour terminer

"Des apatrides ? ‘’ De 1948 à 1967, ils se sentaient très bien sous l’occupation illégale de la Jordanie." Ben oui forcément. Me répondez-vous !

Faudrait savoir ! Ah ! j’ai oublié ! Ils sont apatrides depuis 1967 lol !"

- Ah bon? Ils avaient quelle nationalité avant 48? Britannique? Turque?
- Ben oui. Apogée du nationalisme arabe. Des arabes dans un état arabe. Pour quelle raison auraient-ils refusé?

Et vos remarques perfides ne changent rien aux faits.

Fred

Joseph a dit…

Pourquoi tournez en rond pour ne rien dire ? La communauté internationale semble avoir tranché et il faut se tourner vers elle pour améliorer le présent.

Rien ne sert de sortir l'histoire ou la religion, le présent et le Monde sont plus importants.

Joseph

Victor Perez a dit…

Joseph,

Lorsque vous parlez de "communauté internationale" vous parlez des pays tels L'Iran, l'Algérie, le soudan,...et la France qui ont voté une résolution à l'Unesco contre l'histoire du peuple juif à Jérusalem ?

C'est sur qu'avec vous et cette "communauté" Israël est bien gardé.

Joseph a dit…

Je parle de tous les pays du monde, tout simplement.

Et c'est avec eux qu’Israël doit négocier un éventuel changement d'avis. Être seul contre tous les autres pays ne me semble pas être une solution.

Mais faites bien ce que vous voulez. Amusez vous bien à palabrer..... mais ça ne sert à RIEN.

Mais c'est votre problème !

Joseph

Victor Perez a dit…

Fred,

C’est vous qui parliez de ‘’débat’’ et de ‘’mauvaise foi’’ ? Comme je le doutais vous évitez toutes mes questions de bon sens et de logique. D’où l’inintérêt de poursuivre cet échange.

Ceci dit, quelques réponses avant de mette un terme à ce débat que je savais d'avance stérile.

"Les arabes vivant depuis des siècles sur le territoire nommé aujourd'hui Cisjordanie"

Depuis des siècles, lol, et la résolution 181 parle de la Judée et de la Samarie pour définir le partage de 47. Ils ont laissé de sacrées traces vos "palestiniens" ! re lol !

Pour la nationalité de vos ‘’palestiniens’’ ils avaient la même nationalité que les arabes devenus Jordaniens en 1946. Et vous leur voyez des droits à un deuxième état sur la part devant revenir au peuple juif ! Deux ? Pas plus ? lol.

La Palestine mandataire s’étalait avant 1946 et de la création de la Transjordanie pour les Arabes de cette région de la méditerranée à l’Irak. Pour vous, il faut partager ce territoire pour contenter les arabes autant que les Juifs ont du territoire à prendre.

C’est ce que l’AP et le Hamas dans des styles différents exigent.

Vous ne valez guère mieux. Au final, la propagande antisémite ne fait pas mumuse avec vous. Vous êtes un participant actif de ce fléau.

Fin de cet échange.

Victor Perez a dit…

Joseph,

Vous avez raison. Israël n'étant pas un état souverain il se doit de demander "l'avis de tous les pays du monde, tout simplement".

C'est simple la vie ! Merci !

Anonyme a dit…

@Fredo

la terre appartient aux arabes c'est ce que vous dites "Ce qui m'intéresse c'est que sur cette terre il y avait des juifs, des arabes principalement, avec une majorité arabe"

Les Juifs n'y ont donc aucun droit ? C'est simple la réflexion.

En Israël les arabes refusent l'état juif et désirent le transformer en état de tous les citoyens.

On leur attribue un nouvel état ?

Il y a des baffes qui se perdent tant l'antisémitisme est grand chez certains.

gaïtan

Anonyme a dit…

Gaitan,

Relisez et sortez de votre logique de guerre "eux ou nous".

Personne à part vous n'a écrit que les juifs n'avaient pas de droits.

Ce que j'ai écrit c'est qu'ils ne sont pas les seuls à en avoir.

Quant à vos éructations sur l'antisémitisme ou votre volonté de passer à la violence physique... aucun intérêt à répondre.

Victor Perez

CQFD, merci d'avoir ainsi étalé votre malhonnêteté.
Réciter ainsi encore et encore quelque chose n'en fait pas une réalité.
J'ai démontré l'inanité de vos questions, c'est une façon d'y répondre, vous n'avez même pas abordé la seule que j'ai posé. "Les arabes vivant dans la Cisjordanie d'aujourd'hui ont-ils des droits?"
Au fait, Victor, pouvez vous me préciser si les mosquées ont été construites en 48 pour emmerder Israël ou en 67 lors de l'invention de la présence arabe? MDR

Fred

Au fait Gaitan et Joseph c'est des pseudos à vous?

Victor Perez a dit…

Fred,

Vous n’avez pas répondu à Gaïtan. On offre un troisième état aux arabo-israéliens ? Eux aussi étaient là depuis ‘’des siècles’’, ils avaient aussi construits des mosquées.

L’antisémitisme est une deuxième nature pour vous. Ne pas reconnaître une limite territoriale aux droits des Arabes lorsqu’ils s’agit de dépouiller des Juifs EST antisémite.

Si encore vous aviez démontré la réalité de plusieurs peuples arabes vivant en Palestine mandataire avant 1946, justifiant ainsi la création de plusieurs états ! Même cela vous en êtes incapable.

Mais pas d’oublier les droits des Juifs sur Jérusalem, la Judée et la Samarie, seuls noms attribués depuis des millénaires. Et à ce jour encore de vigueur. Cisjordanie et Rive-ouest n’ayant aucun sens pour ce peuple inventé en 1967.

Fin de cet échange. Tout autre post de votre part rejoindra la poubelle. Lorsque la logique, le bon sens et l’honnêteté intellectuelle seront votre fort, vous serez le bienvenu.

Victor Perez a dit…

Fred,

Allez donc vérifier si la célébration de la nakba par des dizaines de milliers d'arabo-israéliens est de la rhétorique.

Si cela n'en est pas, vous aurez encore une démonstration de l'échec de votre triste réflexion.

A me lire, vous finirez par vous y habituer.