jeudi 21 avril 2016

Israël : « petit pays de merde »

En 2001, l’Ambassadeur français à Londres, Daniel Bernard, a alors, sans aucun doute, dévoilé le parti pris planétaire concernant l’Etat d’Israël en le qualifiant de « petit pays de merde ». Crise internationale aidant et pression musulmane contraignante, ce pays a été jugé , sans procès, ‘’responsable’’ de (presque ?) toutes les catastrophes mondiales. 

Toutes les ‘’bonnes consciences’’ de la planète, médias, intellectuels et politiques, se sont donc donné le mot pour le placer sous surveillance internationale ! Pas un mot, une pensée israélienne, pas un geste politique n’échappent en conséquence à leurs multiples examens !

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog

Israël, depuis sa renaissance sur la terre de ses ancêtres, n’a eu d’autres rêves que de vivre en paix dans ses frontières. Une paix que beaucoup lui refusent et que d’autres, par mercantilisme, peur et/ou antisémitisme, donnent la main.

Ainsi, si la résolution 242 de 1967 exige, pour ceux qui savent lire correctement, un retrait DE territoires pour que l’Etat du peuple juif puisse, enfin, se doter de frontières sûres, et donc défendables, les ‘’faiseurs de paix’’ parlent, quant à eux, d’un retrait aux « frontières de 1967 » avec quelque échanges acceptés de part et d’autres. 

Autrement dit, retrait quasi-total sur ce que les experts nomment les « frontières d’Auschwitz » !

Quelques uns sont même prêts à voter prochainement au Conseil de Sécurité une résolution dans ce sens, avant même l’exigence d’une reconnaissance pleine et entière du monde musulman, Hamas et Hezbollah entre autres « résistants » compris, d’Israël comme étant l’Etat du peuple juif.

Une résolution contraignante qui ne résoudra pas le conflit car si les « frontières de 1967 » n’ont jamais existé ni ne sont sûres, et l’abandon d’un « droit au retour des descendants des réfugiés palestiniens en Israël même » jamais exigé, l’Etat d’Israël sera tout de même mis en demeure d’accepter ces oukases ! 

Des ‘’frontières’’ expropriant de surcroît la veille ville de Jérusalem et le Mont du Temple, premier lieu saint du Judaïsme !
   
L’Etat d’Israël est peut-être un « petit pays de merde », mais certainement pas suicidaire ni désireux de renoncer à sa quintessence !

 Le peuple juif debout à jamais

Autre lecture et donc autre décision de la ‘’communauté internationale’’.

Le Premier Ministre Benjamin Netanyahou a eu vent d’un accord entre Obama et Poutine concernant un retour du plateau du Golan aux mains des Syriens, quel que soit la forme que prendra la réconciliation nationale. Un territoire devenu un havre de paix et de vie depuis qu’il est entre les mains israéliennes, alors qu’il servait de fortin à l’armée des Assad.

Le tir aux Israéliens de ce plateau était de rigueur avant 1967.

« Nous allons renforcer les implantations, l'industrie et l'agriculture, par les décisions que nous prenons aujourd'hui, il est temps que la communauté internationale reconnaisse deux faits: La frontière ne va pas changer, peu importe ce que ce passera du côté syrien. Le temps est venu après 50 ans de reconnaître la souveraineté israélienne sur les hauteurs du Golan »

N’ayant rien de plus urgent à s’occuper, les USA d’Obama se sont empressés d’assurer que « Le plateau ne fait pas partie d'Israël et c’est ainsi depuis 1967. La discussion sur l’avenir du plateau devrait être décidée dans des négociations. À l'heure actuelle, il y a un problème pour négocier en raison de la situation en Syrie ».

Pour l’Allemagne, « C’est une violation du droit international. Le plateau fait partie du droit international et de la Convention des Nations Unies, aucun pays ne peut déclarer qu’une partie lui appartient aux dépens d’un autre pays ».

S’il y a négociation et donc possibilité que ce territoire reste entre les mains israéliennes, pour les ‘’faiseurs de paix’’ il est hors de question de laisser accroire cette possibilité et que cette logique bénéficie à ce « petit pays de merde » !

D’où ces réactions immédiates qui ne pouvaient attendre !

L’Unesco, pour sa part, n’est pas en reste ! Une résolution récente de plus se réfère au Mont du Temple comme à un lieu saint exclusivement musulman. La France, mais pas seulement, y a coopéré.

« L'Unesco choisit d'ignorer le lien historique unique qui existe entre le judaïsme et le mont du Temple, l'endroit où ont été érigés deux temples pendant 1000 ans. L'ONU réécrit une partie fondamentale de l'histoire humaine et prouve encore une fois qu'elle n'a aucune limite », a affirmé le Premier ministre Benjamin Netanyahou.

Suite à cette condamnation israélienne, la directrice générale de l'UNESCO Irina Bokova s’est empressée de déclarer que « Jérusalem est une mosaïque de cultures et de peuples, dont l'histoire a façonné l'histoire de l'humanité tout entière. Seul un esprit de respect et le dialogue peut construire la confiance dont nous avons besoin pour avancer - et c'est la force de l'UNESCO, dans l'intérêt de tous »

Cette dernière résolution y a sans doute fortement contribué !

Acte après acte, l’Etat d’Israël est, par cette constante animosité, le seul pays auquel tout quidam sait quelles seront ses frontières futures, que sa Capitale Jérusalem ne sera pas une et indivisible, que la Veille ville n’en fera pas partie, que le lieu le plus saint du Judaïsme (entre autres lieux) ne sera pas entre ses mains et que le pays à naître à ses côtés sera judenrein.

Cela, sans que le peuple israélien soit le moins du monde consulté !

On n’ose imaginer, de surcroît à ce jour, une exigence internationale d’un droit de retour de centaines de milliers d’étrangers en son sein ! 

Viendra t-elle ?

Est-il nécessaire de préciser que le « petit pays de merde », l’Etat devenu le Juif des nations poursuivra la défense de ses intérêts et refusera d’être la Tchécoslovaquie du 21éme siècle ?

14 commentaires:

Israel Eden a dit…

Victor Perez, bravo pour l'ensemble de votre œuvre, je voudrais juste rajouter une chose essentielles, nous sommes en train de subir une SHOAH DIPLOMATIQUE elle tue les nôtres par procuration, je ne crois pas que le monde soit tellement naïf qu'il ignore les desseins de l'islam à l'égard des Juifs en général et d'Israël en particulier, mais voila 70 ans après la seconde guerre mondiale il est plus pratique de ne pas re souiller ses mains une seconde fois, alors les nations essaient de nous détruire par procuration. Lorsque le vote de l'ONU en 1948 nous a permis de construire enfin notre état, certains signataires prédisaient que nous ne tiendrions pas 10 ans, le grabataire jacques chirac lui même à dit un jour "Israël, ce serra bientôt une affaire réglée"... Baruh HM nous sommes la pour durer, et ça leur fait mal au Q

Betty Ernotte a dit…

Heureusement que les rêves ne sont pas la réalité. Ils peuvent TOUS vouloir annihiler ISRAËL ils n'y arriveront pas. Israël vivra éternellement. Personne n'arrivera à déraciner ce peuple. Ce petit pays de merde est plus courageux, plus intelligent, plus novateur que n'importe quel autre pays dans le monde et de là cette jalousie féroce à vouloir foudroyer cette toute petite parcelle de terre que des hommes, par leur courage et leur volonté, ont transformé en un merveilleux pays. Tout le monde connait l'histoire de MASSADA. Possible que l'on attaquera Israël MAIS cette fois, MASSADA NE SERA PAS RÉPÉTÉ. et Israël vivra AU DÉPEND des nations qui auront voulu détruire ce petit pays de merde. Bettclo

Hanna a dit…

Merci pour vos articles qui sont des modèles d'analyse.
Je crois aussi que les rêves de nos ennemis ne se réaliseront pas. Un jour, nous rirons d'eux et de leur insignifiance.
On raconte que l’archéologue Israel Eldad avait l’habitude d’aller au Musée Israel le jour de Tisha Beav. Il se plantait devant le buste de l’empereur Hadrien et lui disait: « L‘empire romain n’existe plus. De toute ta puissance que reste-t-il? Rien que des statues. Et voici qu’à nouveau existe un état juif indépendant, Hadrien, Hadrien! C’est toi qui a appelé cet endroit Aelia Capitolina et ce pays Palestine. Ouvre les yeux et regarde où tu te trouves: au Musée Israel, à Jerusalem! »
Mais en attendant, certains jours sont difficiles...
Je vous souhaite un bon Pessah
חג פסח שמח

Victor Perez a dit…

Merci et Hag saméah ve casher à tous

Betty Ernotte a dit…


Merci à Victor Perez pour ses écrits et à Hanna pour son beau texte. Hag Sameah. Bettclo

Réal Bergeron a dit…

Cette UNESCO, tentacule du machin(ONU), gangrenée par l'islamisme antisioniste qui carbure à l'éradication de l'État hébreu.

La réalité historique ne ment jamais :

:« Je n’ai pas été surpris que la France vote en faveur de l’octroi d’un siège à l’« Etat Palestinien ». Je sais depuis longtemps que la France reste le pays de Pétain ».

:« Si l’UNESCO avait existé pendant la Seconde Guerre Mondiale, elle aurait défini le camp d’Auschwitz Birkenau comme un lieu de villégiature, et les Waffen SS comme des animateurs socio-culturels ».
( Par Guy Millière )

Quoi qu'on en dise et qu'on en fasse, il n'existera jamais un État dit " Palestine " sur le territoire israélien historique.

Longue vie à Israël!

Yossef a dit…

Ce qui m'inquiète beaucoup, c'est l'apathie des représentants juifs de France et d'Europe devant l'attitude de l'Europe à l'endroit d'Israel et maintenant du Judaisme (UNESCO). Les leaders juifs d'Europe semblent tétanisés, leur pesant silence leur fait perdre toute crédibilité, ils refusent d'abandonner le "politiquement correct" et continuent de caresser dans le sens du poil les dirigeants européens, qui se moquent littéralement d'eux . Maintenant, soit les organisations juives européennes réagissent fermement et sans hypocrisie, soit elles invitent officiellement les juifs à quitter l'Europe.

Marc a dit…

La Palestine existera un jour, c'est sûr.

Pourquoi les juifs quitteraient la France ou l'Europe ? Ils peuvent partir mais il n'y a pas de raisons nouvelles.

Marc

Victor Perez a dit…

Marc,

"Pourquoi les juifs quitteraient la France ou l'Europe ?"

Parce qu'il existe des individus tels que vous rêvant à une "Palestine" avant que l’oumma devienne démocratique.

Marc a dit…

Votre réponse est vraiment nulle. Palestine ou pas, pourquoi voulez vous que les juifs quittent l'Europe ?

Ils feraient mieux d'y rester si la Palestine est un aussi grand danger.

Marc

Victor Perez a dit…

Marc,

La seule question que vous devriez vous poser est de savoir pour quelle raison les Juifs quittent actuellement et de plus en plus votre si "merveilleux" pays ?

Et s'ils choisissent Israël (et non la Palestine laïus très révélateur ) c'est probablement que c'est moins dangereux.

Commencez donc à réfléchir plutôt qu'agir sur des pulsions en défense d'une propagande antisémite. Cela vous fera avancer dans la réflexion.

Marc a dit…

Je n'ai jamais dit que les juifs voulaient partir pour la Palestine !

Cela dit, si ils veulent partir, et pour aller où ils veulent, ils peuvent le faire. L'Europe n'est pas si merveilleuse que ça, mais est ce mieux ailleurs ?

Marc

(et je ne répondrai plus à votre mauvaise foi !!!)

Victor Perez a dit…

Marc,

Les Juifs français le font. Ils quittent votre pays dangereux de plus en plus et immigrent en Israël.

Comme conseillé précédemment, commencez à réfléchir.

Marc a dit…

Ils sont libres de partir.... je leur souhaite une meilleur vie qu'ici, ou ailleurs.

Marc