dimanche 13 septembre 2015

La haine d’Israël à l’état pur

Quand on aime on ne compte pas dit l’adage ! A n’en pas douter, l’Etat d’Israël est très ‘’aimé’’. C’est ce que chacun peut constater en surfant sur le net. A tel point qu’il est temps d’espérer un remède  radical pour ses ‘’soupirants’’. 

Mais sera-t-il suffisant ? La France, l’Europe, les autorités occidentales le veulent elles ? 

Le doute est plus que justifié lorsqu’il est loisible de juxtaposer l’image de nazis à celle des Israéliens sans que le politique n’intervienne judiciairement.

Un défaut de volonté qui alimente la haine gratuite du Juif, qu’il soit israélien ou non !

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.

« Le Nazisme d’hier et le Sionisme d’aujourd’hui » est censé démontrer, par une association de photos judicieusement choisies, l’accointance idéologique entre l’Allemagne d’Hitler et l’Etat d’Israël. Seule, évidemment, l’analyse haineuse permet un tel rapprochement.

L’examen de quelques diapositives le prouve !


Comparer un mur d’un camp de concentration empêchant de paisibles et inoffensifs civils de fuir l’avenir lugubre promis parce que Juifs avec la clôture de sécurité construite pour sauvegarder la vie des civils israéliens est, de fait, antisémite. 

D’autant plus lorsque l’on sait que la partie en béton de la clôture israélienne est dressée uniquement sur les portions du tracé où le sniper ‘’palestinien’’, de son village, peut mettre ses ‘’dons’’ en pratique sur les civils israéliens vaquant à leurs occupations quotidiennes.

‘’Talents’’ que l’on retrouve chez l’allemand dès lors qu’un juif s’autorisait à faire le mur du ghetto. Les ‘’Palestiniens’’ n’ont jamais eu à craindre un scénario aussi meurtrier.


La photo ci-après aspire à nous faire croire que les ‘’Palestiniens’’ sont enfermés comme le furent les Juifs sous le IIIème Reich. On aurait apprécié alors, voir ceux-ci aussi joufflus que le sont les individus sur la photo associée. 

Par ailleurs, les pro-’’palestiniens’’ seraient bien en mal de nous indiquer l’emplacement de tels camps !


Quant aux contrôles, on eût aimé que les adolescents ‘’palestiniens’’ soient aussi pacifiques que l’étaient les Juifs du siècle passé qui n’avaient pas même un canif sur eux. Un grand nombre d’Israéliens seraient, de nos jours, encore en vie.


La photo de l’enfant juif levant les mains a été prise lors de la répression de l’insurrection juive qui se déroula du 19 avril au 16 mai 1943 dans le ghetto de Varsovie. L’adjoindre à une photo de jeunes enfants ‘’palestiniens’’ les mains dans les poches face à un soldat tenant tout simplement son arme est preuve sans conteste de la haine portée à l’Etat d’Israël et à ceux qui défendent celui-ci du rêve de son éradication.


Le summum de l’hostilité envers le peuple juif n’est cependant pas dans les diapositives ci-dessus. Elle se trouve dans une comparaison ignominieuse qui entend prouver que les Israéliens ont et ‘’génocide’’ encore le ‘’peuple palestinien’’. 

La photo ci-dessous accole l’image d’un monticule de cadavres sortant des chambres à gaz nazies avec un cliché de corps brulés censés être une ‘’œuvre’’ israélienne.


Cette image est, de fait, le triste résultat de la haine hindou sur des musulmans vivant dans la région du Gujarat. C’est ce que nous indique un site en arabe et dont l’article est daté du 13 février 2008.

Preuve est donc faite que l’objectif unique de cette juxtaposition, reprise sans fin sur le net, est l’augmentation de l’hostilité envers l’Etat d’Israël mais également l’espoir d’une délégitimation internationale afin de le contraindre à céder au chantage de pseudos ‘’droits de l’hommistes’’ qui ne voient le juif que comme un individu sans aucun droit.

Pas même celui de vivre en homme libre sur la terre de ses ancêtres. Triste Europe qui autorise cela par son silence !

12 commentaires:

Réal Bergeron a dit…

L'Europe, Moyen-Orient, l'Afrique et l'Asie des temps modernes, ont toujours suinté à divers degrés, cette aversion innée pour ce qui sont ; juif, Juif ou sionisme. L'actualité nous en fait la démonstration à tous les jours.

l'exemple le plus patent de cette culture de haine viscérale à l'endroit du sionisme, par sa raison d'être étatique, nous est démontrée à tous vents par les Persans sur une proclamation pour une éradication éventuelle de l'État hébreu.

Le plus scandaleux, c'est qu'un membre du, machin ( ONU et consorts ), se permet ouvertement pour une proclamation d'éradication étatique d'un autre de ses membres sans sanction du dit, machin ( ONU et consorts ). C'est dire à quel point cette organisation du, machin ( ONU et consorts ), est une mascarade représentative.

Ce jeune État, foyer incontestable des Juifs, ayant su et saura toujours tenir haut son étendard à la face des fantasmés, qui veulent sa perte.

Robert a dit…

Expliquez moi comment les palestiniens pourraient aimer les israéliens qui veulent prendre leur pays. Ne faites pas semblant d'être surpris.

La haine d’Israël est compréhensible, non ?

Robert

Victor Perez a dit…

Robert,

Soutenir que les Juifs sont des voleurs est antisémite.

Je vous invite donc à retrouver votre groupe de même affinité sur ouma.com ou autres sites de même acabit.

Robert a dit…

Vous voulez nous dire que les israéliens ne veulent pas une partie de ce que certains appellent la Palestine ?

Il y a surement une mauvaise interprétation de la vérité. Expliquez mois svp.

Robert

Victor Perez a dit…

Robert,

Il y a juste le fait que la propagande antisémite musulman a pris possession de votre cerveau.

Il n'y a jamais eu de pays "Palestine" ni de "peuple palestinien". Et les Arabes de la Palestine mandataire ont reçu, en 1946, 80 % de ce territoire pour s'y établir.

En conséquence, accuser les juifs de voler un état imaginaire, de surcroît composé d'un territoire nommé depuis des millénaires la Judée, d'où vient étymologiquement le terme juif, est ANTISÉMITE.

Pour d'autres explications je vous renvoie à mes écrits et aux bonnes encyclopédies. Cela si vous êtes sincèrement désireux de vous instruire et non pas de mourir idiot.

Fin de cet échange stérile pour ma part.

Robert a dit…

Vous stoppez un échange dès que la personne ne pense pas comme vous. Vous refusez le dialogue. Je note.

Je persiste quand même à dire la vérité, au risque de ne pas être publié sur votre blog : les israéliens veulent une partie au moins de ce que le Monde appelle la Palestine (ou la Judée Samarie). Il est évident que si ce n'était pas le cas, il n'y aurait plus d'obstacle à la paix.

Robert

Victor Perez a dit…

Robert,

Je stoppe un échange dès lors qu'il ressasse des stupidités et affirme attester de la "vérité".

Je vous le démontre une dernière fois.

"Il est évident que si ce n'était pas le cas, il n'y aurait plus d'obstacle à la paix". Les Juifs seraient donc cet obstacle !

Pour quelles raisons donc y a t-il eu les guerres de 48, 56 et 67 , sachant que le " pays Palestine" fut "occupé" seulement après la guerre défensive de 1967 ?

Répondre à cette question c'est faire avancer sa réflexion. Le voulez-vous ?

Réponse qui m'indiffère.

Merci d'être passé et de ne plus insister.

Victor Perez a dit…

Robert,

Merci de ne pas insister. Si vous désirez savoir ce que je pense de votre "analyse" du conflit reportez vous, sur ce blog, à mes articles et à mes réponses aux commentaires de vos clones.

Vous y trouverez de quoi vous y instruire ou à monter toutes les cabales juives que vous désirerez.

Anonyme a dit…

Amusant de voir comment la propagande des deux camps est finalement basée sur le même argument : un stupide contresens historique visant à comparer l'autre au nazisme. Sur Internet cela s'appellerait un point Godwin, et là, les deux camps l'atteignent allègrement.

Cela fait 70 ans que la communication israélienne essaye d'imposer "arabes = nazis". Certainement un moyen d'unifier la population israélienne derrière un combat de survie ou d'inverser au niveau international la position de l'occupant et de l'occupé, ou encore de convaincre que la paix est impossible.... De nombreux "avantages" rhétoriques.

Mais de Ben Gourion à Netanyahou (dont les derniers propos seraient source de condamnation judiciaire en France), cette comparaison a toujours eu lieu que ce soit à l'encontre de Sadate, Saddam Hussein, Arafat, justifiant l'opposition à Oslo, la première guerre du Liban etc etc...

Petit rappel historique juste pour dire qu'il n'est pas étonnant que des opposants à Israël utilisent le même argument stupide, faux et particulièrement blessant envers les populations qui ont vécu la seconde guerre mondiale en Europe.

Peut-être qu'au lieu de faire la vierge effarouchée il serait plus intéressant d'analyser les pourquoi et comment la référence au nazisme est en permanence au premier plan.

Julien

Victor Perez a dit…

Julien,

Il est "amusant" de voir qu'il y a encore des individus de votre genre renvoyant dos à dos les juifs et les musulmans et de surcroît niant l'attrait du nazisme par les musulmans.

Des musulmans qui ont accueilli à bras ouvert les fuyards nazis dans leurs pays, qui font le salut nazi comme d'autres disent bonjour, qui ont eu de sacrées relations avec le III Reich et qui encore de nos jours refusent toute idée d'un état juif lorsqu'ils refusent d'admettre l'existence de ce peuple.

Bref ! Votre sujet est éculé et ne m’intéresse pas. Je suis sûr en revanche que vous trouverez preneur sur ouma.com et similaire.

Bon vent parmi vos proches d'idées.

Anonyme a dit…

ben voyons....

Qui renvoie dos à dos juifs et musulmans? Où donc est-ce écrit?
Ce que je renvoie dos à dos c'est la méthode stupide des extrémistes des deux camps.

Des musulmans ont accueilli des fuyards nazis? Des sud-américains aussi. Des états-uniens aussi, pas mal dans l'aérospatiale et la recherche. Sont-ce des nazis?
Une minorité de musulmans - en Palestine - ont eu des rapports étroits avec le IIIème Reich quand tous les autres étaient dans le camp allié. Ca en fait tous des nazis pour vous?
Lorsqu'on met palestinien entre guillemets, qu'on écrit 3 commentaires plus haut qu'ils n'existent pas... On peut douter de qui refuse d'admettre l'existence des autres...

De plus je ne parlais pas de rhétorique israélienne envers les musulmans mais bien envers les arabes. Sadate était un leader musulman ou nationaliste? Saddam Hussein un ayatollah peut-être? Arafat avait certainement la vie privée d'un intégriste musulman dans l'abstinence et le respect du Coran... Non cette rhétorique s'applique bien aux arabes qu'ils soient religieux ou laïcs ainsi qu'aux évènements historiques tel Netanyahou qualifiant Rabin de Chamberlain, le parallèle entre Cisjordanie et Sudètes etc etc...

Quant à trouver le sujet éculé, vous ne devez pas avoir accès aux sources d'information puisque Netanyahou vient de le remettre en scène.

Que par contre il ne vous intéresse pas, je peux aisément le comprendre puisqu'il met en pièce votre rhétorique de diabolisation et que vous n'avez rien à y répondre en dehors des trois évènements non représentatifs que vous avez cité.

Sinon vous prenez toujours de haut les gens comme ça?

Julien

Victor Perez a dit…

Julien,

Vous dites : "Ce que je renvoie dos à dos c'est la méthode stupide des extrémistes des deux camps"

Que les Juifs rappellent le réel rapprochement idéologique et/ou les faits communs entre l'Islam (l'Iran n'est pas un pays arabe et ils soutient ardemment le Hezbollah) et le III Reich soit pour vous de "l'extrémisme" explique fort bien le peu d'intérêt de débattre avec vous.

Comme d'écrire "Lorsqu'on met palestinien entre guillemets, qu'on écrit 3 commentaires plus haut qu'ils n'existent pas..."

Mettre le temps au présent démontre encore une fois l'inintérêt pour moi de débattre sur le même sujet ressassé par ceux qui refusent de faire face à la réalité.

Une réalité qui finira tôt ou tard à vous exploser en pleine face. Vos subtilités musulmans/arabes/religieux/laïcs doivent bien faire rire ceux qui dirigent ces masses.

Bonne continuation en Europe et fin de ce débat. Merci de ne pas insister.