vendredi 12 décembre 2008

L’art de tronquer l’information

L’AFP est connue pour son art d’interpréter les faits dans le sens qu’indique son nouveau libellé acquit à l’aune de la ‘’guerre d’Oslo’’ : Agence France Palestine. Son dernier communiqué, repris sans vérification par les idiots utiles des médias francophones, ne dément pas cette nouvelle appellation.

Tsippi Livni, la Ministre des Affaires étrangères d’Israël, cheffe du parti centriste Kadima et briguant le poste de Premier ministre lors des élections de février prochain, a fait une déclaration devant des lycéens tel-aviviens concernant l’avenir de la région proche-orientale et la solution qui lui semble adéquate au conflit. Une solution partagée par une très large majorité d’Israéliens dès lors qu’un partenaire fiable se fera connaître.

Parlant des ‘’Palestiniens’’ elle s’est prononcée pour une solution à « deux entités nationales distinctes ». S’exprimant ensuite sur le caractère Juif et démocratique de l’Etat d’Israël elle affirma que la solution aux « aspirations nationales » des Arabes israéliens mais surtout de ceux se revendiquant êtres des ‘’Palestiniens de l’intérieur’’ « se trouvent ailleurs ». Autrement dit dans le nouvel état à créer.

Quoi de plus logique en effet que de croire que les valeurs, les us et coutumes des musulmans israéliens se trouveront plus à même de se développer en cet état plutôt qu’en l’état des Juifs ? Quoi de plus sensé que de supposer que leur drapeau et hymne ne seront jamais les emblèmes d’Israël ? Que la langue arabe ne sera pas non plus la langue officielle du refuge juif. Et pour les vivre en leur quotidien, les Arabes israéliens, comme tout individu dans une démocratie, sont libres de déménager où et quand ils le veulent.

Car, dit-elle encore, « l’état d’Israël EST l’état du peuple juif ». Et c’est là que le bat blesse. Car pour beaucoup, un état juif -avec ses valeurs, us et coutumes, drapeau, hymne, langue et monnaie- est de plus en plus inconcevable au nom du politiquement correct. (À la rigueur, un état composé de plusieurs communautés à l’image de la Belgique serait toléré par ces ‘’bonnes consciences’’. Cependant, les difficultés actuelles de ce pays démontrent, si besoin était, que cette solution serait chimérique).

Pour l’AFP, membre influent du combat anti-nation et propagandiste notoire, cette intervention filmée et diffusée sur toutes les chaînes israéliennes donne : « Israël: pour Tzipi Livni, les Arabes d'Israël doivent vivre dans un Etat palestinien ». Ainsi, si l’on en croit le titre on ne peut douter que Tsippi livni préconise, au nom de son parti, un TRANSFERT de cette population. Une idée qui évoque le nettoyage ethnique ; les pogroms pour ceux qui refusent l’extradition ; ou encore -liste non exhaustive- la chasse au faciès. « Nazisme et Apartheid » ne sont elles pas, selon les organes de propagandes, les deux mamelles qui abreuvent le peuple israélien ?

Pour avoir suivi cette affaire en live, je puis affirmer que cela n’a jamais été invoqué par cette dernière. Ni par aucun autre membre de Kadima. Seule ‘’l’analyse’’ des ‘’experts’’ démontrent l’idée subliminale qui a motivé la déclaration de Tsippi Livni.

La suite du communiqué est à l’avenant. Les réactions d’Ahmed Tibi -député arabo-palestinien israélien- et celle du porte-parole d’Abou Mazen, Nabil Abou Roudeina, sont retranscrites dans le seul objectif de donner de la substance à ce qui n’existe pas.

Ainsi fonctionne l’AFP. Mais nous n’en sommes plus surpris.

22 commentaires:

Jean a dit…

Personnellement j'aurais plutot exprimé le regret que Livni n'ait pas tenu les propos rapportés par l'AFP.

Vous vous insurgez contre l'AFP, comme si qu'envisager le transfert des arabes d'israel dans l'état palestinien créé, serait une monstruosité.

Quoi de plus normal que de vivre dans son pays, un pays pour la création duquel on milite ? Quoi de plus normal que de vivre dans son pays, avec son drapeau, ses Lois, ses coutumes, sa langue...plutot que de vivre dans un pays qui pratique l'apartheid ?

En vous focalisant sur la "désinformation" de cette façon là, vous ne faites que tomber à pieds joints dans le piège de la culpabilisation que tend en permanence l'AFP.

Victor PEREZ a dit…

@ Jean,

Baser mes articles sur de la propagande et des mensonges n'est pas mon genre.

Quant au problème des arabes israéliens s'ils désirent vivre ailleurs qu'en Israël je ne les retiendrai pas.

Je proposerai même un échange de population et de territoires lors d'un traité de paix.

En revanche, je ne les ferai pas monter dans des wagons comme il me semble vous voir le rêver.

Cette solution du nettoyage ethnique que vous préconisez ne vaut pas mieux que les actions de nos ennemis.

Méditez cela.

Jean a dit…

Vous adorez caricaturer et votre seul but consiste à tenter de discréditer celui qui n'est pas d'accord avec vous, quitte à prétendre lire dans ses reves.

Dans des wagons !? tous les jours des tas de gens voyagent dans des wagons. Sont-ils déportés et numérotés pour autant ?

Un échange de populations ?! Encore une idée creuse ! Mais qu'importe, ca fait intello.

Alors expliquez moi :

-Est-ce que vous prenez les arabes pour une vulgaire marchandise de bazar, ce pays pour un chouk et les dirigeants pour des marchands de tomates ?

-Est-ce que vous prenez les arabes pour les derniers des imbéciles en vous imaginant qu'ils vont accepter de quitter le pays alors qu'il est en train de leur tomber entre les mains comme un fruit mur, 'grace' notamment a des gens comme vous ?

-Est-ce que vous croyez que les dirigeants palestiniens sont suffisamment stupides pour imaginer un tel troc, alors qu'ils exigent par ailleurs le droit au retour des millions de palestiniens, ayant compris, eux, que c'est là le moyen le plus sur de mettre fin a l'Etat juif ?

-Est-ce que ces arabes que vous comptez échanger seront des volontaires ou pratiquerez-vous un tirage au sort ? Demanderez-vous aux responsables arabes de vous fournir la liste des arabes à transférer ? Est-ce que l'échange se fera 1 pour 1, ou dans une proportion inverse de celle qu'on a l'habitude de voir dans les échanges de prisonniers ?

Et ces arabes que vous comptez troquer, comment comptez vous les faire voyager ? en caleche, en bateau, ou par télé-déportation ?

Mais vous revez, je le lis !

Je vais vous dire ce qu'on entend par échange de populations :

Pas un seul arabe ne quittera Israel. Jamais aucun accord ne verra le jour sur ce principe. Les arabes ne sont pas des crétins comme vous avez tendance à le croire. L'échange consistera à déduire du nombre de réfugiés palestiniens devant bénéficier du droit au retour en Israel, le nombre de juifs restant dans les implantations. Pour exemple :
Considérons qu'il y aurait 4 millions de réfugiés. On échangerait les 200 000 juifs des implantations contre 200 000 réfugiés. Il ne resterait plus que 3,8 millions d'arabes a prétendre au droit de revenir en Israel.

Toute autre approche releverait de méthodes nazies telles que vous les concevez.

A votre tour de méditer ça.

Victor PEREZ a dit…

@ Jean,

Beaucoup de bla-bla pour cacher ce que vous préconisez. A savoir un nettoyage ethnique digne des plus sanguinaires régimes qu'à connus la planète. Rappelez-vous! C'est vous qui parlez de transfert.

Si je me trompe, racontez moi comment vous allez inciter les arabes israéliens à quitter Israël ?

Jean a dit…

J'aurais aimé lire autant de bla bla de votre part pour tenter de comprendre comment vous comptez réaliser cet échange hautement humanitaire.

Mais peut-etre ne savez vous pas de quoi vous parlez.

Si je vous disais que je compte inciter les arabes a quitter Israel en leur proposant en échange que des Juifs restent dans les implantations, est-ce que vous trouverez cette idée complètement stupide ? Pourtant c'est la votre.

Victor PEREZ a dit…

@ Jean,

Toujours du bla-bla et rien qui nous informe de votre choix quant au départ des arabes israéliens!!!!

Quant au dernier paragraphe de votre dernier post, il est complétement incompréhensible pour la simple raison que vous avez l'art de tronquer le sens des mots.

Pour ce qui est de réduire le nombre d'arabes israéliens, à l'instar du désir des ''palestiniens'' d'avoir un état judeirein, je préconise une méthode proche de celle développée par Liberman.

A savoir, un échange de territoires peuplés d'arabo-israéliens contre les territoires des implantations.

Quant à ceux désirant rester dans l'état juif, il devront accepter les devoirs qui vont avec les droits.

Dans le cas d'un refus de leurs part, des sanctions légales pécuniaires et juridiques devront être prises.

Jean a dit…

Ouf ! je suis soulagé. Les arabes n'auront pas a employer de moyens de transports dignes des nazis pour etre transférés dans l'état palestiniens.

Si je vous comprends bien, la chose se ferait automatiquement : leur maison, leur village, leur région deviendraient palestiniens et eux même perdraient la nationalité israelienne en vertu d'une décision à laquelle ils n'auront pas participé.

Et c'est vous qui m'accusiez d'avoir des reves de nazis ?

Dites moi encore. Tous ces arabes qui auront perdu la nationalité israelienne sans l'avoir demandé et qui se trouveront du jour au lendemain habiter en Palestine sans avoir déménagé, perdront-ils leur emploi dans les sociétés restées israeliennes où ils travaillaient ? Perdront-ils leurs droits a la retraite, aux soins...Seront-ils interdits de séjour en Israel en vertu d'un fichier informatisé qui les suivra de pere en fils éternellement afin que cet échange ne se fasse pas en monnaie de singe?

Vous parlez faux. Vous cherchez d'autres mots pour exprimer votre projet alors qu'il n'est pas moins digne des pires régimes sanguinaires que celui que vous voyez dans mes reves.

Victor PEREZ a dit…

@ Jean,

Toujours pas d'explications quant à vos propositions pour faire partir les arabo-israéliens. Votre petit jeu va continuer longtemps ?

Pour ce qui est de ma proposition... dîtes moi, les habitants français,riverains de la Suisse et travaillant en ce pays, perdent ils tout droit parce que non suisses et habitant en France ?

Tout cela devra être réglé entre les deux gouvernements.

Je note, par ailleurs, que les questions que vous vous posez sur les arabes israéliens devenus palestiniens, vous ne vous les posez pas sur les juifs israéliens obligés de déguerpir de l'état judeirein en construction.

Jean a dit…

J'aimerais bien comprendre enfin quel serait, selon vous, le but d'un échange de populations, terre comprise.

Je vais mettre de coté le casse tete moral et matériel d'un changement de nationalité et de résidence imposées a ces pauvres arabes israeliens, heureux élus de l'échange, afin de ne pas tuer le débat.

Mais si on échange des arabes contre des Juifs et qu'on retrouve ces arabes en Israël pour une raison ou une autre, expliquez moi alors quel est le but de cet échange ? Finalement, il n'aurait abouti qu'à perdre un bout de territoire israelien. Ne serait-il pas plus simple de décider d'un Etat binational ou d'une petite europe entre tous les pays de la région ? Chacun se trouvera alors libre de circuler et de travailler ou bon lui semble, ce qui simplifierait les choses.

A moins, bien entendu, que vous soyez attaché viscéralement au caractère juif de l'Etat d'Israel comme le serait un vulgaire Ultra Nationaliste Juif ( un malheur n'arrivant jamais seul, je me dois d'écrire ultra+nationaliste+juif) et que vous sentiez ce caractère menacé par les arabes...

En ce qui concerne les Juifs des implantations, je ne me pose effectivement aucune question à leur sujet. Je suis persuadé que le gouvernement qui conclurait un accord de ce genre avec les palestiniens saura trouver la bonne méthode pour expliquer à ces U.N.J ou se trouve l'interet supérieur du pays et de la paix. Les U.N.J de Goush Katif ne l'avaient-ils pas compris ?

(Ne vous impatientez pas, je répondrai à votre demande)

Victor PEREZ a dit…

@ Jean,

L'échec du retrait du goush katif et le nombre restant d'arabes israéliens après la réalisation de ma proposition ne doit pas nous conduire à ressembler aux pires tortionaires qu'à connu l'humanité.

Les arabes restant devront se considérer comme israélien à part entière. Droit et devoir iront ensemble. Dans le cas contraire, la loi devra les sanctionner.

Par ailleurs, ma proposition comprend l'installation définitif des Juifs des implantations là où ils se trouvent et non pas un départ.

L'art, qui vous est famillier, d'embrouiller tout ne vous sert à rien ici.

Jean a dit…

"Par ailleurs, ma proposition comprend l'installation définitif des Juifs des implantations là où ils se trouvent et non pas un départ."

Alors remontez les messages et relisez ce dernier paragraphe que j'écrivais et que vous jugiez incompréhensible. Vous allez le comprendre a présent.

Vous comptez inciter les arabes israeliens a devenir palestiniens en leur promettant en contre partie que les juifs vont rester dans leurs implantations !!!

C'est complètement stupide, vous ne croyez pas ?

Cette histoire d'échange de populations, c'est du bidon, c'est pipeau. Vous etes absolument incapable de me dire comment vous inciterez des arabes israeliens a devenir palestiniens.

Quant à votre incantation consistant a exiger des arabes qu'ils se considèrent comme israelien a part entière, c'est à mourir de rire. Vous comptez leur faire signer un papier comme on le fait pour les terroristes qu'on libère et les ferez vous jurer sur le coran ?

Vous êtes incapable d'identifier un problème. Vous arrivez avec vos solutions bidons et très convenues, et vous construisez le problème autour d'elles.

Vous n'avez strictement rien a proposer aux arabes israeliens en contrepartie de la perte de leur nationalité. Alors comment comptez-vous réaliser ce fameux échange ? Moi, je n'embrouille rien. C'est ce que vous écrivez qui n'a aucune consistance, et c'est le fait que je vous le démontre qui vous embrouille l'esprit.

Anonyme a dit…

pour tronquer l'information, arte a fait pas mal encore aujourd'hui.

il parait que la trêve est rompue (je ne savais pas que les palestiniens ne lançaient plus de kassam?), et bien sur, 2 raids aériens israéliens sur un palestinien de 47 ans... images habituelles, des soldats israéliens ramassent quelques bouts de ferraille, une israélienne qui a l'air choquée en chaise roulante, et la sempiternelle procession des palestiniens avec un cercueil, certainement appelant au meurtre, mais ça, pas un mot.

Il fallait vraiment regarder ça.... ce serait drôle si ce n'était terriblement manipulateur.

Victor PEREZ a dit…

@ Jean,

"Vous comptez inciter les arabes israeliens a devenir palestiniens en leur promettant en contre partie que les juifs vont rester dans leurs implantations !!!"

Non! je ne discute pas avec les arabes israéliens, je discute avec les ''palestiniens". Israël garde les implantations et en échange sont données les villes arabo-israéliennes situées aux abords de la futur frontière internationale.

Quant aux arabes israéliens qui souhaiteront rester en Israël,ils devront se conformer aux nouvelles règles instituées.

Droit ET devoir ou sanction, voire expulsion dans certains cas.

Ces petites indications sont fournis pour instruire les internautes lisant nos échanges. Ce qui met un terme définitivement à ce débat stérile , car débattre avec vous m'ennuie plus qu'il ne m'intéresse.

Victor PEREZ a dit…

@ Anonyme,

J'avais déjà écrit en 2003, au sujet d'Arte, deux articles accusateurs à ce propos.

ARTE ! Vecteur de haines ?

http://victor-perez.blogspot.com/2003/03/arte-vecteur-de-haines.html


Et:

ARTE ! Chaîne ANTISEMITE ?

http://victor-perez.blogspot.com/2003/04/arte-chane-antisemite.html


Au beau pays des droits de l'homme, rien n'a donc changé.

Jean a dit…

Vous discutez avec les palestiniens pour savoir quels sont les arabes israeliens vivant en territoire israelien qui vont devenir des palestiniens vivant en territoire palestinien ?!

Mais le grand anti-raciste et l'incarnation de la morale juive que vous êtes, n'est-il pas choqué que l'on ne demande pas leur avis aux principaux intéressés ? Avec la complicité d'un gouvernement étranger vous prétendez décider de retirer la nationalité israelienne a des citoyens israeliens, de les déporter dans un pays étranger sans les déplacer, de leur retirer leur emploi...etc, et tout cela sous le seul pretexte qu'ils sont arabes.
En 1940, vous auriez voté les lois anti-juives de vichy.

Effectivement, vous êtes un raciste.

Victor PEREZ a dit…

@ Jean,

Non seulement vous êtes insultant, mais vous ne savez pas lire.

Avec les ''palestiniens'' l'état juif négocie les frontières. C'est le droit régalien de chaque état de discuter avec les pays limitrophes sans tenir compte de leurs différentes minorités.

Pour ce qui est des arabes israéliens se trouvant sur le secteur cédé en échange des implantations, ma position était indiquée dans mon post précédent:

"Quant aux arabes israéliens qui souhaiteront rester en Israël,ils devront se conformer aux nouvelles règles instituées.

Droit ET devoir ou sanction, voire expulsion dans certains cas."

Cette petite précision démontre, si besoin était, toute l'inanité de discuter avec vous.

jean a dit…

Vous pensiez peut être que vous aviez l'exclusivité de l'emploi de l'insulte raciste ?

C'est bien plus facile de critiquer l'AFP qui se fiche pas mal de ce que vous pouvez écrire, que de répondre aux incohérences qu'un internaute relève dans vos propos. Lorsque vous souhaitez procéder a un échange de populations, cela signifie bien que vous voulez que des citoyens israeliens deviennent des citoyens palestiniens -sans même leur demander leur avis d'ailleurs- et ce, sur le simple motif qu'ils sont arabes.

Voila ce que vous avez écrit :

Pour ce qui est de réduire le nombre d'arabes israéliens, à l'instar du désir des ''palestiniens'' d'avoir un état judeirein, je préconise une méthode proche de celle développée par Liberman.

A savoir, un échange de territoires peuplés d'arabo-israéliens contre les territoires des implantations.


Votre but est bien de réduire le nombre d'israeliens d'origine arabe vivant en Israel pour le seul motif qu'ils sont arabes, et à l'instar des palestiniens, jusqu'a sa plus simple expression.

C'est du pur racisme avec une mise en application digne de la france de vichy.

Avant de me traiter de raciste en prétendant lire dans mes rêves a travers votre écran, efforcez vous d'accorder votre ramage avec le joli plumage bien à la mode qui vous sert de costume du dimanche.

Votre projet est un projet raciste. Les propos que l'afp met dans la bouche de Livni sont très exactement ceux que vous défendez et que vous concrétisez en partie en proposant cet échange.

Soit vous estimez qu'il n'y a pas de problème avec les arabes israeliens et dans ce cas pourquoi parler d'échange de populations ; soit vous estimez qu'il y en a un (lequel?) et dans ce cas comment pouvez imaginer le régler dans ce ridicule (en terme de nombre) échange. Et je ne parle là meme plus de la méthode.

Victor PEREZ a dit…

@ Jean,

Face à vos accusations stupides d'être un adepte des lois de vichy, je ne peux que vous renvoyer à votre premier post ''humaniste'' que je cite dans son intégralité et qui s'insurge du fait que Tsippi Livni ne propose pas clairement un TRANSFERT:

"Jean a dit...
Personnellement j'aurais plutot exprimé le regret que Livni n'ait pas tenu les propos rapportés par l'AFP.

Vous vous insurgez contre l'AFP, comme si qu'envisager le transfert des arabes d'israel dans l'état palestinien créé, serait une monstruosité.

Quoi de plus normal que de vivre dans son pays, un pays pour la création duquel on milite ? Quoi de plus normal que de vivre dans son pays, avec son drapeau, ses Lois, ses coutumes, sa langue...plutot que de vivre dans un pays qui pratique l'apartheid ?

En vous focalisant sur la "désinformation" de cette façon là, vous ne faites que tomber à pieds joints dans le piège de la culpabilisation que tend en permanence l'AFP."

Le rappel de ce post pour vous rappeler que c'est vous qui préconisez un TRANSFERT.

Pour ce qui est de ma position, je ne fais que singer celle des ''Palestiniens'' qui désirent un état judenrein.

S'ils sont antisémites pour désirer publiquement cela, alors je le concède je suis raciste.

Si, en revanche, cela est normal pour ces derniers, il est aussi normal pour les Israéliens de divorcer de ceux qui se considèrent comme une cinquième colonne.

Cela, évidemment, sans oublier que les arabes israéliens désirant vivre en tant que citoyen au sein d'un état juif pourront le faire en acceptant les droits Et les devoirs attenants à chacun.

Cette réponse, ayant le mérite d'être claire et totale, met fin à cet échange qui ne porte nulle part.

Jean a dit…

Non, votre réponse n'est pas claire du tout.

Vous dites que si les palestiniens veulent un Etat palestinien sans juif alors, à titre de réciprocité, vous voulez un Etat d’Israël sans arabe, et tant pis si on considère que c'est raciste. C'est ce que vous écrivez d'abord, ok ?

Avouez que ça ressemble bigrement à mon 1er message et aux propos que l'afp prête a Livni.

Ensuite vous écrivez que ceux des arabes qui souhaiteraient vivre en Israël pourront y rester.

Là, je ne comprends plus. D'abord je ne vois plus ou est la réciprocité que vous vouliez appliquer précédemment. Si c'est au choix des arabes israéliens de rester ou de partir, alors ce n'est plus au votre et qu'importe ce que font les palestiniens puisque vous n'avez pas le pouvoir de décider de mesures similaires, ce sont les arabes israéliens qui l’ont.

Ensuite je ne vois pas pourquoi ceux des arabes qui constituent la 5ème colonne, selon vous, décideraient de quitter le pays puisque leur vocation précisément c’est d’y rester et de le détruire de l’intérieur. Ce sont eux qui ne partiront pas justement.

Enfin je me demande bien quelles sont ces mesures que vous pourriez prendre contre des arabes qui ne rempliraient pas leurs devoirs, qu’il ne serait pas possible prendre aujourd'hui, et qui ne s’apparenteraient pas à ce nettoyage ethnique qui vous fait tant horreur.

Vous avez peur des mots. Vous réagissez comme ces programmes informatiques de censure automatique que l’on peut rencontrer sur certains forums. Vous lisez ‘transfert’ ‘arabe’ ‘palestine’ et le robot informatique que vous êtes traduit ‘raciste’ ‘nettoyage ethnique’ ‘nazi’, et il sonne le tocsin.

Je vais vous dire. Je préfère mille fois discuter avec un vrai bon gauchiste plutôt qu’avec vous. Le gauchiste en question sait ce qu’il veut, il a une vision très claire de son projet, il est très cohérent dans son raisonnement, il reste dans une parfaite logique et il explique ça généralement très bien. On peut critiquer son projet, le combattre, mais on ne peut pas lui reprocher d'être incohérent. Vous, vous n’avez strictement rien de tout cela, vous êtes obnubilé par les apparences, vous etes dans le délire complet.

C’est moi qui, cette fois, décide de renoncer à discuter avec le robot que vous êtes. Et moi, contrairement à vous, je m’y tiendrai.

Au risque de déclencher l'alerte rouge dans votre programme informatique anti-fanatique, j'ose vous dire shavoa tov et hag sameah.

Anonyme a dit…

La différence entre jean et victor est le côté humain de l'affaire.

Les arabes israéliens, pour victor, pourront rester en Israël en acceptant l'hymne, la monnaie, le drapeau, la langue, etc..Au cas contraire, seulement, ils seront expulsables.

Pour jean, rien de tout cela. Du peu que l'on peu comprendre de ce qu'il écrit aucun choix n'est donné aux arabes israéliens. Ils dégagent point barre.

C'est ce que l'on peut appeler, pour le moins, un manque d'humanisme

Anonyme a dit…

Le nettoyage ethnique ne fait pas peur à jean. Ce bonhomme est programmé comme l'étaient les nazis ou encore les bombes humaines palestiniennes.

Tout ce qui ne lui ressemble pas est mauvais.

j'ai peur que le peuple juif ne lui ressemble un jour.

Victor PEREZ a dit…

@ Anonyme,

Aucune chance que le peuple juif ne ressemble un jour à jean ou à ceux qui lui ressemblent.

Le peuple juif est un peuple humaniste et le restera encore longtemps.