vendredi 7 mars 2008

Conseils à un gouvernement impotent

Il y a une semaine, le gouvernement Olmert expédia les Forces de Défenses d’Israël dans la bande de Gaza suite à la recrudescence de missiles sur Sdérot mais aussi sur Ashqelon. Le peuple israélien avait cru comprendre, alors, que son exaspération lourde de plus de deux années d’impuissances avait atteint le Premier ministre et l’avait poussé à agir envers les terroristes. Quelle ne fut pas leurs surprises et leurs interrogations quant au retrait de Tsahal, 48 h plus tard, et cela avant d’avoir obtenu des résultats tangibles hors mis l’élimination d’une centaine de meurtriers, une denrée locale qui repousse aussitôt l’armée revenue dans ses casernes. Ce qui permis au dirigeants ‘’palestiniens’’ de crier ‘’victoire’’ et aux israéliens d’accroître leur ras le bol d’un gouvernement qui ne pense et n’agit qu’en fonction de la communauté internationale.

Cette ‘’victoire’’ est justifiée si l’on y voit du temps accordé aux groupes terroristes pour se réapprovisionner en armes, réajuster leurs tirs de missiles, ou bien encore dissimuler des charges explosives le long de la frontière internationale. L’une d’entres elles a d’ailleurs tué un soldat et blessé un autre à vie, car ses deux jambes lui ont été sectionnées. ‘’Succès’’ qui a encouragé le même jour un autre assassin arabo-israélien à pénétrer dans une école religieuse de Jérusalem pour y massacrer le maximum d’étudiants. Huit morts et une dizaine de blessés qui confortent ainsi la sensation de ‘’victoire’’ d’individus qui ont le paradis d’Allah en ligne de mire plutôt que le paradis sur terre et la cohabitation pacifique entre peuples et cultures différents.

Cet ‘’échec’’ israélien, n’en doutons pas, renforce et encourage tous ceux (et ils sont de plus en plus nombreux) qui espèrent mettre une fin à l’existence d’Israël. Il est donc urgent que le gouvernement Olmert se ressaisisse et mette un terme définitive à l’existence du Hamas et de ses affiliés dans la bande de Gaza. Il faut pour cela que l’armée reprenne le contrôle de la frontière avec l’Egypte ; qu’elle réinvestisse -lentement mais surement afin de préserver autant que possible la vie de chaque soldat- la bande de Gaza quartier par quartier, rue par rue, maison par maison ; qu’elle récupère toutes les armes trouvées et détruise totalement leurs abris ; et enfin se saisisse des responsables politiques et de leurs hommes de mains afin d’être juger publiquement pours crimes de guerre et contre l’humanité. Le tout faisant fi de l’acharnement de la communauté mondiale à imposer, alors, à Israël l’arrêt des combats, soit par pression ‘’amicale’’ ou résolutions du Conseil de Sécurité. L’intérêt du pays l’impose car si, pour palier à la faillite morale des occidentaux et à leur mercantilisme, Israël agit en vue d’une destruction totale de la production nucléaire iranienne, les missiles expédiés de la bande de Gaza se joindront évidemment à ceux arrivant d’Iran, du Liban et probablement de Syrie. Pourquoi se priver en conséquence d’une sécurité retrouvée dans le sud du pays ?

Une fois le calme totalement réinstallé en cet endroit, l’état juif pourra à nouveau se désengager de ce territoire et passer la main aux ‘’modérés’’ de Mahmud Abbas. Il sera plus facile alors de discuter de la coexistence pacifique entre les deux peuples ou bien de démontrer que « modéré » n’existe pas dans le langage musulman.

En attendant ce moment, il y a une autre action que le gouvernement se doit d’entreprendre dans les plus brefs délais. Installer dans le code pénal israélien la peine de mort comme condamnation ultime. Ainsi, ceux qui organisent les crimes contre l’humanité sauront que la fin de leurs procès publics se concrétisera par une pendaison puis, comme Adolphe Eichmann, une incinération et leurs cendres jetées à la mer. Leur ‘’courage’’ n’étant pas leur qualité première, il y a fort à parier que peu de commanditaires crieront ‘’victoire’’ lors de chaque futur assassinat d’Israéliens.

Evidemment, Israël devra à nouveau faire fi des remontrances ‘’bien intentionnées ‘’de la ‘’bien-pensance’’ internationale et affirmer son refus catégorique de vivre dans un monde théorique alors que sa population est réellement menacée. Et si cela ne suffira pas à la convaincre, un rappel cinglant du droit de l’homme israélien à vivre en paix et en toute sécurité chez lui devrait museler cette idéologie nauséabonde qui fait le lit du nazislamisme.

Ces deux actions, l’élimination physique du terrorisme dans la bande de Gaza et la condamnation à la peine de mort de ses commanditaires et de ses hommes de mains, se doivent d’être entreprises au plus tôt afin d’empêcher toute immixtion dans le conflit des arabo-israéliens en faveur de leurs frères de sang ‘’palestiniens’’. Un danger qui grandit au fur et à mesure des ‘’victoires’’ des ennemis d’Israël.

Il est à craindre malheureusement que le gouvernement d’Olmert ne soit incapable de le comprendre et nous prépare par son inaction d’autres ‘’échecs’’.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Victor!
Je sens ici votre discours intransigeant mais modéré!
Remettons les choses en ordre: le nazilisme (que je codamne comme vous) n'est qu'une réaction à un nazisionisme, et remonte à 1948.

La guerre que mêne les arabes est une guerre d'usure, et vous savez que l'eau érode la pierre la plus dur. Les crimes contre "l'humanité" sont partagés entre les deux parties, il est donc impossible de juger ce conflit par cette accusation.

D'autre part, comment faites-vous pour nous dire que les kamikazes donnent leur vie et qu'ils auraient peurs d'une pendaison ou autres sanctions capitales????

A nouveau Victor, à propos de mercantilisme, Cet état juif (ou sioniste) a été crée par l'angleterre et soutenu par les US, pour avoir une porte d'entrée sécurisée sur l'immense baril de pétrole moyen-oriental! Votre peuple se trouve entre le marteau et l'enclume...
Seul une réconciliation avec les autochtones garantira une paix durable en terre sainte, un
Grand-moyen-orient où les hébreux pourront se réinstaller.
Soyez le lien entre orient et occident, tel est la vocation de votre peuple...

Victor

Victor PEREZ a dit…

Il est étonnant de voir comment un individu en arrive à juger une réalité en partant d'un monde vrituel basé sur des contrevérités.

Ainsi le nazislamisme est une réaction au nazisionisme qui remonte à 1948. C'est évidemment ce dernier qui a refusé le deuxième partage de sa terre et déclaré la guerre aux voisins !!!!

Faut il être si idiot pour affirmer ceci ou tout simplement être un antisémite ?

Pour ce qui est de l'eau qui érode la pierre, je rassure le commentateur ci-dessus, cela fait 2.000 années que nous nous battions pour récupérer notre pays.

Et la pierre se fendit en 1948.

Pour les kamikazes, désireux de mort autant les condamner à la potence avant tout carnage chez les civils israéliens.
Quant à leurs commanditaires le courage n'étant pas leur fort, je gage qu'ils seraient moins fiers s'ils connaissaient par avance leurs fins au bout d'une corde.

Quant au mercantilisme de la Gande-bretagne, en effet... On se demande même comment cela se fait il que le foyer arabe prévu dans la lettre de Balfour de 1917 fut créer en 1922 ( la Jordanie)et le foyer juif en 1948, après seulement s'être aperçu qu'ils ne pouvaient faire autrement que d'accorder un état à un peuple que beaucoup ont désiré voir comme mort.

Bref! il est temps que l'antisémite ci-dessus aille soit se soigner soit se faire voir ailleurs.

Ludovic Lagrogne a dit…

"J'ai gagné, tu ne m' as pas battu !"
Cri de triomphe d' un jeune arabe qui m' avait défié au bras de fer dans un campement où j' étais de passage.
Ne souhaitant pas lui faire perdre la face devant l' assemblée, je m' étais contenté de feindre une égalité de force débouchant sur un match nul.
Ce jour là, je n' ai pas perdu puisque j' ai appris.

Vous dites, Victor: "Ce qui permis au dirigeants ‘’palestiniens’’ de crier ‘’victoire’’ "

J' ai trouvé aussi très regrettable que mr Olmert, par deux fois, ne finisse pas le travail.
Certes, des pertes matérielles sérieuses ont été encaissées par le hezbollah et le hamas à ces occasions, leur pouvoir de nuisance émoussé pour un temps, une trêve obtenue dans les tirs de missiles Grad sur Ashkelon, mais rien de définitif. Grâce au bouclier de la FINUL, à la bienveillance de l' Egypte, l' Iran et la Syrie auront tôt fait de leur procurer un arsenal meilleur. Cela est certainement déjà réalisé pour le hezb' et en cours pour le hamas.
Au contraire, quand on connait la mentalité des arabo-musulmans, on ne peut s' étonner que par deux fois ils aient pu crier victoire, quel qu' ait pu être le nombre de morts dans leurs rangs et les destructions subies. Et cette "victoire" conforte la oumma dans son espoir de parvenir un jour à "effacer Israël de la page du temps".
Il est contre productif d' engager le combat contre ces gens si l' on n' est pas décidé à le mener à son terme quel qu' en soit le prix des deux cotés.
Je suis persuadé que mr Olmert doit être mou au bras de fer tout comme il l' a été dans la conduite de ces batailles.
Ce n' est pas le chef de guerre dont Israël a besoin en ce moment.
Il devrait le comprendre de lui-même et démissionner au lieu de s' accrocher désespérément au pouvoir.

Ludovic Lagrogne