mardi 2 mars 2010

Quelques preuves formelles de ‘’l’apartheid israélien’’

Du 4 au 11 mars va être organisé la « sixième semaine annuelle contre l’apartheid israélien ». Une semaine remplie, selon le programme annoncée « de conférences, d’ateliers, de projections de films et d'évènements culturels » afin de « familiariser les participants avec les enjeux du conflit israélo-palestinien ainsi que pour donner de l'ampleur à l'élan grandissant de la campagne de boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) contre l'apartheid israélien ».

Un programme étalé sur 7 jours qui, le 10 mars, comprendra comme sujet parmi d’autres: « Entre l'oppression et l'autonomisation: citoyens palestiniens d'Israël sous l'apartheid ». Interviendra ce jour le « Palestinien-israélien » (présenté tel quel par le programme) -député-membre de la Knesset- Jamal Zahalka qui ne risque, à son retour au pays des ‘’ségrégationnistes’’ que… l’opprobre de ses pairs et de ses concitoyens juifs. Preuve incontestable de racisme envers un individu sensé être de ‘’second rang’’.

D’autres preuves irréfutables de ‘’l’apartheid’’ israélien, telles la réaction ci-dessus, pullulent en ce pays. Il est bon ici d’en dresser une toute petite liste.

Ainsi, les autres députés ‘’Palestiniens-israéliens’’ (mais pas seulement) ne sont pas épargnés par ce ‘’fléau typiquement israélien’’. L’élu Saïd Nafaa est accusé d’avoir eu des contacts avec l’ennemi en terre de Syrie sous le couvert d’un voyage religieux organisé en 2007 pour 280 notables druzes. Cela, malgré l’interdiction qui lui avait été notifiée par le ministre de l’Intérieur de l’époque. Comme sanction, la Commission parlementaire du parlement israélien s’est réunie pour approuver, à la majorité, la levée de l’immunité de cet élu. Depuis, toujours libre de ses mouvements et rémunéré par l’état, il attend d’être jugé. Dans l’attente, il n’a cependant pas décidé d’aller prêter main forte à son collègue Zahalka à Montréal ! Son identité de ‘’victime du racisme juif’’ aurait fait, pourtant, un tabac à cette réunion annuelle !

Autre exemple. Azmi Bishara est un ex-député qui a préféré en avril 2007 prendre la fuite sans l’annoncer auparavant, car soupçonné par les autorités d’avoir fourni des informations au Hezbollah pendant la deuxième guerre au Liban (juillet-août 2006), d’avoir reçu de l’argent en contrepartie, mais aussi d’avoir enfreint l’interdiction de financement d’une organisation terroriste. En répression, le gouvernement avait décidé de le destituer de sa nationalité mais aussi de sa pension d’ex-député.

Demandes toutes deux rejetées par la cour suprême d’Israël, comme l’ont déjà été les poursuites engagées à son encontre pour avoir fait l’éloge, depuis Damas, de la ‘’résistance populaire’’ ou pour l’organisation de voyages d’Arabes israéliens en Syrie.

Le parlementaire Taleb A-sana, quant à lui, a marqué à sa manière le premier anniversaire de l’opération « plomb durci » en prêtant le canal de son téléphone portable à un Ismaël Hanieyh saluant la présence des « Palestiniens des territoires de 1948 venus pour exprimer leur solidarité » avec les habitants de la bande de Gaza. « Nous nous retrouverons à la mosquée d’Al Aksa et à Jérusalem qui sera toujours arabe et islamique ». Exhortation inscrite dans la charte du Hamas qui a pour seul objectif la destruction de « l’entité sioniste ». Taleb A-Sana risque pour cette collaboration…rien, sinon le dégoût de ses concitoyens juifs.

D’autres dirigeants arabo-israéliens subissent, eux aussi, ‘’l’apartheid’’ de ce régime sioniste « en voie de disparition » comme le proclament tant ‘’d’autorités morales’’ de par le monde.

Mohammed Barakeh, chef du parti communiste à la Knesset, doit être jugé pour quatre accusations de voies de fait contre des agents de sécurité lors de manifestations.

Raed Salah, chef du Mouvement islamique, a été condamné, quant à lui, à neuf mois de prison pour avoir été déclaré coupable d'avoir craché sur un policier lors d'affrontements près de la mosquée Al Aqsa en 2007. On ne badine pas avec l’honneur des ‘’Afrikaners proche-orientaux’’.

Ces quelques exemples démontrent, s’il en était besoin, que les représentants de la minorité arabe israélienne ne sont guère inquiétés de leurs faits et gestes, et donc que nulle comparaison valable ne peut être soutenue entre le régime ségrégationniste d’Afrique du Sud d’alors et le régime parlementaire israélien en place depuis 1948.

Que les députés ou dirigeants nationaux arabo-israéliens prêtent leur main à cette accusation sordide ou l’affirment sans sourciller est dans leur logique des choses. Leur combat, sous prétention démocratique, pour un état de ‘’tous ses citoyens’’ les conduit à prêter main forte à ceux qui, comme leurs frères ‘’palestiniens’’, ne souhaitent rien d’autre que la disparition du seul état juif de la planète et donc seul refuge de ce peuple en cas de nécessité. Ce qui aura pour conséquence première de réexpédier les Juifs dans des ghettos, sur des terres d’accueil pas forcément affables et ayant des lois d’exceptions.

Tout un programme d’apartheid.

16 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est marrant. Depuis que tu parles dans le poste, tes textes sont bien moins haineux dans la forme. Applique le au fond et tu deviendras presque fréquentable

Victor PEREZ a dit…

A Anonyme,

Ce qui est haineux ce sont tes interventions qui ne s'appuient uniquement que sur des accusations méprisantes basées sur aucune preuves.

Anonyme a dit…

peut on être islamophobe ? tu le démontres

la série "enderlin" et la série "kouchner". de la diffamation sans preuve

"marianne et rue89 contre l'upjf". mais les journalistes usent tant de ruses pour te faire du mal exprés

une perle dans "mode d'emploi .... article anti israélien". Je te cite "Chaque quidam le lisant sait que ses articles narreront avec minutie un anti-isaélisme primaire fait, cependant, avec doigté par peur d’un procès pour antisémitisme !"

accusation gratuite, procès d'intention, tronquage et mise hors-contextes des dires et des faits....

on peut continuer longtemps.

je te disais juste que tu mettais un peu plus la forme, libre à toi de prendre ça pour de "la haine"

Victor PEREZ a dit…

A Anonyme,

Là où tu trouves de la haine, il n'y a que démonstrations de ta part que tu es un béni oui-oui.

Continue à écouter docilement le politiquement correct qui te fait affirmer que tous ses opposants sont des haineux.

Anonyme a dit…

Je serais donc un adepte du politiquement correct parce que je préfère des analyses à des agressions? Mais dis toi bien que ce sont justement les intolérances qui sont à la mode. Lis un peu autre chose que ces gens-là.
Il y a des gens ouverts et tolérants des deux côtés.

Tout ça parce que je t'ai dit que tu t'améliorais sur la forme...

Victor PEREZ a dit…

A Anonyme,

Tu parles de tolérance et tu m'affirmes, sans aucun argument, que (je cite) "Depuis que tu parles dans le poste, tes textes sont bien moins haineux dans la forme".

Affirmation gratuite qui ne tient la route que par le ressentiment que tu éprouves à mon égard.
(en fait, mes textes sont largement repris dans mes chroniques radiodiffusées. Ce qui prouve que tu ne fais vraiment pas attention à ce qui est dit mais que seul le détail anti-Perez t'interresse)

En fait, tu me voies avec tes yeux de haineux et d'intolérant. Tu affirmes ton opinion qui ne vaut rien puisque non expliquée.

Attitude que je me garde d'avoir dans tous mes articles. Moi, je cite puis j'explique mon point de vue.

C'est ce qui nous différencie et qui me permet d'attester de ton servilement au politiquement correct puisque qu'il tient un discours systématiquement contraire au mien. Un discours, au mieux, anti-israélien sinon antisémite. A toi de voir où tu te situes exactement.

Anonyme a dit…

Boum, l'argument qui clos tout : antisémite. Que tu as bien étayé en plus. Pas d'acord avec Victor Perez = antisémite. Implacable comme argument et comme démonstration. Pas de chance, je ne suis même pas anti-israël ce qui n'aurait rien à voir, mais que tu sembles mélanger. Rappelle toi au début du siècle ces antisémite européens qui militaient pour Israël. Si pour toi critiquer l'extrème droite israelienne c'est être anti-israël c'est que tu n'as rien compris à la démocratie et aux fondations mêmes d'un état démocratique.

Je crois que tu m'as mal compris. Je te disais que depuis que tu les racontes dans le poste, tes chroniques sont moins haineuses sur la forme. Je dirais que l'évolution s'est fait à partir du texte sur Bégin.
Le fond est le même, mais tu n'insultes plus.
Tu deviens politiquement correct. Comme le likoud qui distille son idéologie enveloppée de fausses volonté de paix. Finalement tu es très politiquement correct.

Tu vieillis Victor.

Victor PEREZ a dit…

A Anonyme,

Le hic avec ton raisonement est que tout ce qui ne cadre pas avec ta vision est forcément "d'extrême droite". D'où ta haine et mon affirmation catégorique de ton anti-israélisme ou de ton antisémitisme.

Ta vision sur le likoud, qui "distille son idéologie enveloppée de fausses volonté de paix", est démonstrative de ta haine. Qu'attends donc l'AP pour prouver sa volonté de paix en reprenant les discussions et ainsi démontrer que tu as raison ???

Tu ne t'es même pas posé cette question si simple!!!!

Ta méthode est d'affirmer ton opinion sans pour autant démontrer ce qu'elle vaut. Où sont donc mes insultes ???????

Mes textes sont à ta disposition. Cites moi donc des exemples. Je te prendrais enfin au sérieux.

Anonyme a dit…

Les exemples pour tes insultes non étayées : toute ta série sur Enderlin par exemple. Aucune preuve, des assertions, des procès d'intention.

Tu inverses les rôles. C'est toi qui traîte d'antisémite tous ceux qui ne sont pas 100% avec toi. Mais je vais rentrer dans ton jeu. Provisoirement.

Justement. Je ne considère pas d'extrème droite tout ce qui ne rentre pas dans mon schéma de pensée. Seulement, le nationalisme à outrance, la domination pour des raisons ethniques, culturelles ou identitaires, le sentiment d'un "peuple supérieur" sont des valeurs d'extrème droite. Ce n'est pas une insulte. C'est le placement sur un échiquier politique.

Deuxième point. Tu démontres ma supposée haine lorsque je dis que le Likoud ne veut pas réellement la paix. Est-ce vouloir la paix que d'augmenter la colonisation? Que de mettre au patrimoine israelien des sites palestiniens? Les incursions militaires constantes en territoire palestinien? Faire perdre sa crédibilité à l'AP au profit du Hamas?
Ce que je dis c'est de la haine?

Quand à l'AP... Crois tu réelement qu'Abbas a encore assez de poids et de crédibilité pour négocier au nom de la palestine? Si négociations il y a, ce sera Mitchell et d'autres qui négocieront indirectement pour les deux. Après Gaza il me semble difficile de négocier directement.
Seulement Israel sera cette fois obligé de négocier. Même si le soutien américain n'en dépend pas forcément, il y a, déjà, le poids de l'iran, mais surtout une question qui se pose. Soit israël accepte un état palestinien, soit il continue à coloniser et sera obligé, soit d'intégrer les palestiniens, avec le soucis démographique que cela engendrera, soit de les exterminer.

Le choix est dans le camp israelien, les palestiniens ont donné assez de gages ces 20 dernières années.
S'il te plait, ne me dis pas que j'idéalise les palestiniens. Les deux camps ont fait leurs erreurs assassines. Mais on sait qui est le plus puissant. Sera-t-il le plus sage?

Victor PEREZ a dit…

A Anonyme,

Comme je le pressentais, aucune citation précise de "mes insultes" et encore moins de démonstrations que mes textes lus sont ‘’moins haineux’’ que ceux écrits.

Uniquement des commentaires basés sur ton opinion qui ne valent qu'à tes yeux seulement.

C'est dire la rage qui t'anime à vouloir me persuader que tu es dans le vrai.

La preuve! Ton dernier commentaire est parlant de haine anti-israélienne et antisémite.

Être donc nationaliste c'est être pour toi d’office d'extrême droite ! Refuser que le peuple israélien ne soit plus qu'un mélange d'individus de provenance diversifiée et non plus le refuge du peuple juif est, en conséquence, pour toi, une "domination par raisons ethniques, culturelles ou identitaire"!!!

Pauvre de toi que l'Europe a éduqué à ne plus avoir de personnalité propre et qui voit en tous nationaux que des racistes.

''Le sentiment d'un peuple supérieur'' dis-tu !!!!???? Où as tu vu, lu, entendu ceci, sinon dans tes fantasmes antisémites ou dans l’opinion d’un individu qui ne représente que lui-même et qui suffit à justifier ta haine du juif ?

Ton placement sur l'échiquier politique n'est donc du, en fait, uniquement qu'à ta haine.

Quant à ta position sur le Likoud, elle démontre que tu vis dans un monde virtuel.

Le gouvernement Netanyahou est le premier à avoir gelé la construction en Judée et Samarie. Ce qui n'a pas empêché l'AP de refuser de se joindre aux discussions de Paix, alors que celles-ci se poursuivaient lors des discussions précédentes.

Pour ce qui est du ‘’patrimoine israélien des sites palestiniens’’… Permet moi de te corriger : ‘’le patrimoine juif situé sur un terrain disputé et administré par Israël’’.

Lorsqu’il y aura la paix, alors chacun saura quoi est à qui. En attendant, ta phraséologie démontre bien que tant que les juifs revendiqueront leur identité ils seront d’extrême droite forcément. Itou tant qu’ils poursuivront les criminels de guerre rêvant d’assassiner le plus de Juifs et se réfugiant en territoire de l’AP sensé surveiller leurs territoires.

Le reste de ton pauvre commentaire est à l’avenant.

Pour conclure, tant que la Oumma ne reconnaîtra pas le droit du peuple juif à s’autodéterminer sur une partie de la terre ancestrale il n’y aura malheureusement point de paix, et encore des individus comme toi qui se permettront de haïr les Juifs sous prétextes de défendre des ‘’palestiniens’’ dont ils se foutent royalement.

Je n’ai aucune envie de poursuivre cet échange. Retournes vers tes forums extrémistes de gauche où tu pourras déverser ton antisémitisme et délirer sur le peuple israélien sans que nul ne vienne t’interrompre.

Pour ma part, je n’ai nulle intention de te laisser polluer mon blog.

syrandel a dit…

Très bon article, merci.
Dommage que le dialogue qui suit n'en est pas un.
Si on cessait de parler de haine et de se jeter à la figure des noms d'oiseaux ...
Sur lepost.fr, j'ai réussi à communiquer de manière raisonnable avec deux personnes réputées "haineuses". Il s'avère qu'elles n'étaient virulentes qu'avec des articles trop partiaux.
Bonne continuation

Anonyme a dit…

Ta réponse prouve bien que tu lis que ce que tu veux lire et ne comprends que ce que tu avais préconçu avant.

J'ai dit "nationalisme A OUTRANCE" pour simple exemple.
J'ai dit que tes textes sont moins violents depuis que tu les causes à la radio, qu'ils soient écrits ou récités. C'est tout.

Tu as raison, inutile de discuter. Merci Syrandel pour votre mise au point "Il s'avère qu'elles n'étaient virulentes qu'avec des articles trop partiaux."

Victor PEREZ a dit…

A Anonyme,

J'accepte tout commentaire ayant trait au sujet traité dans la mesure ou il reste dans la réalité.

Le fait est, avec les tiens,est qu'ils se situent dans un monde virtuel. Mon blog n'est pas un forum où l'on peut déverser sa haine du juif. En conséquence, j'avais décidé de t'interdire son accés. Mais devant ton dernier message je n'ai pu résister à l'envie de le publier malgré tout.

Car, vois tu, je me pose la question de savoir qui est la personne qui doit juger de ce qu'est "un nationalisme à outrance"!!! Est-ce l'extrémiste de gauche que tu es?
Celui qui défend le nationalisme ''palestinien'' mais juge extrême celui du peuple juif recherchant un refuge et la sécurité pour s'épargner la fréquentation d'individus te ressemblant ?

Mais la cerise sur le gâteau est que tu ne réponds en rien aux réponses que je fais sur les sujets que tu abordes.

Pour cette raison, je me permets de te retourner l'accusation suivante:

"Ta réponse prouve bien que tu lis que ce que tu veux lire et ne comprends que ce que tu avais préconçu avant"

Pas un mot à retrancher et surtout une confirmation de l'interdiction d'accès à mon blog te concernant.

Thierry a dit…

@ Anonyme : je vous cite: "... le nationalisme à outrance, la domination pour des raisons ethniques, culturelles ou identitaires, le sentiment d'un "peuple supérieur" sont des valeurs d'extrème droite".

Ce sont là des "valeurs" tout à fait islamiques et coraniques.

Et puis : "Boum, l'argument qui clos tout : antisémite"; je dirais plutôt qu'à l'heure actuelle on peut hurler"mort aux juifs" sans risque dans des manifs, mais jamais mort aux musulmans (heureusement) ou à l'islam car là , l'argument qui clos tout : on est accusé de racisme et d'islamophobie (insulte suprème !).

Anonyme a dit…

Puisque tu censures le droit de réponse élémentaire à toute action journalistique, je vais devoir informer ton hébergeur du contenu qu'il héberge, ainsi que des liens que tu fais pointer sur des sites racistes


Cordialement

Victor PEREZ a dit…

A Anonyme,

Si je comprends bien, ou je te laisse étaler ton antisémitisme envers les Israéliens -et à travers eux envers les Juifs- ou tu signales mon blog à l'herbergeur dans l'espoir de le faire fermer!!!!!

Crois tu qu'il y a dilemme en ce qui me concerne ?

a) l'herbergeur ne pourra que me remercier de t'interdire l'accès aux commentaires. En effet l'antsémitisme est interdit par la loi. Et à lire tes dernières divagations on ne peut douter de cela.

b) Si tu me ''dénonce'' à l'herbergeur, merci de m'envoyer un double. Je serais curieux de connaître enfin les ''insultes'' que tu m'attribues ainsi que la ''haine'' qui me motive. Toutes choses que tu n'as pas été en mesure de me présenter directement.

c) De même en ce qui concerne les liens qui pointent vers des sites racistes ! Je serais curieux, en effet, de connaître ces derniers.

d) Crois tu que tu es le premier à agiter ce genre de menace ? Tu serais bien présomptueux. Plusieurs, avant toi, ont éssayé de me faire taire. N'ayant pas obtenu gain de cause, ils se sont tu depuis.

e) Il va de soi que d'ici là, tu reste interdit de commentaires sur mon blog.