samedi 30 mars 2013

France : démocratie ou monarchie quinquennale ?


Le vingt-deux avril 2012, François Hollande est arrivé en tête de l’élection présidentielle avec 28.63 % des votes. Qualifié pour le second tour, il décroche autour de sa candidature un soutien qui lui permet d’être élu Président de la République avec 51.64 % des suffrages exprimés. Un score qui lui permet d’obtenir via le Parti Socialiste et suite à des accords de coalition, lors des élections législatives qui suivirent, la majorité pleine et entière des députés à l’Assemblée parlementaire.

Ainsi, avec 28.63 % des bulletins représentant son véritable poids politique, soit un peu plus du quart des électeurs, François Hollande est assuré, par la grâce du scrutin majoritaire, de diriger selon son bon vouloir le pays pendant toute la durée de son quinquennat.

Quoi qu’il arrive !

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.

En Israël les élections législatives se font selon le scrutin proportionnel intégral à un tour. Le chef du parti emportant le plus grand nombre de voix est désigné pour rechercher et former une coalition de partis dessinant une majorité absolue au parlement et par son biais une majorité des électeurs. Ainsi, chaque loi proposée se devra d’obtenir l’agrément du gouvernement et l’accord des partis coalisés afin d’être votée et être mise en application par le parlement. Un jeu politique qui se fait avec le plein gré des électeurs car se sentant pleinement représentés par leurs propres élus. Des députés recherchant à tout instant le soutien de leurs électeurs car désireux de recevoir de nouveaux mandats lors d’élections futures.

Dans le cas d’un désaccord profond entre les partis, soit un nouveau gouvernement est formé avec une nouvelle majorité, soit les électeurs sont convoqués à des élections anticipées. Un système qui se révèle peut-être coûteux mais pleinement démocratique car perpétuellement respectueux du désidérata de la majorité du peuple.

Selon un sondage récent de CSA pour BFM-TV, François Hollande est vu comme un bon président par seulement 22% des Français. Selon un sondage LH2 pour Le Nouvel Observateur  moins d’un an après son élection à la présidence de la République, seuls 27% des Français se déclarent satisfaits alors que 68% se déclarent déçus.

Suite à un tel plébiscite nul ne peut douter qu’avec un mode de scrutin proportionnel de type israélien, la coalition se serait déjà disloquée. Les partis alliés ayant peur de faire les frais de ce désamour lors de prochaines élections. Ainsi, le parlement aurait tenté de former une nouvelle coalition sous la baguette d’un nouveau chef d’orchestre soit se serait dissoute pour en appeler à l’arbitrage des électeurs.

François Hollande, fort de son élection de 2012, tient tout de même à faire passer la loi concernant le mariage homosexuel malgré le refus de plus en plus grand de la population. L’idée d’un référendum à ce sujet n’est pas même à l’ordre du jour.

Lors de sa récente intervention télévisuelle, il a assuré comprendre « qu'il y a cette opposition qui correspond à des visions spirituelles que je respecte. Mais il y a un moment où il faut accepter la légitimité du Parlement et du suffrage avec le souci de trouver des apaisements nécessaires ».

La France est-elle encore réellement une démocratie attentive aux désirs du peuple ?

14 commentaires:

Anonyme a dit…

Les élection en France, c'est un chèque en blanc pour un produit ni vu , ni testé avec en plus aucune possibilité de reprise ou d'échange.
Il n'y a aucune obligation de la part de l'élu, et il demande au peuple, en échange de ce blanc seing, de respecter sa volonté, le seul problème est qu'il ne s'agit pas de la volonté du peuple mais de la sienne propre.
En fait il y a deux majorité : celle qui a voté sur des promesses et celle qui a vu et est mécontente. Chacun la sienne et comme ça tout le monde est démocrate.
Seul un référendum rend la parole au peuple.
Ce qui se passe s'appelle, de mon point de vue, une escroquerie, mais il n'y a personne pour instruire

Elie

Unknown a dit…

Elie,

Les élus appuient ce système sous l'excuse de stabilité. Dès que vous leur parlez de proportionnel il vous sortiront le "mauvais exemple" de la quatrième république.

Ronnie a dit…

Le mariage pour tous est un mauvais exemple. Il était clairement exposé dans son programme. C'est peut-être la seule promesse qu'il tient. De plus constitutionnellement il n'est pas sûr qu'il soit légal d'organiser un référendum sur ce sujet. Même si je serais pour afin d'arrêter les débats aux arguments surréalistes.
Ce sujet est aussi un mauvais exemple si l'on veut parler de finesse su peuple de France. Lorsque notre ancien président a ouvertement c***é sur le résultat d'un référendum dont le résultat était clair : NON, il n'y a pas eu 300.000 manifestants (selon la police, 1,5 million selon les organisateurs habitués à multiplier les pains). Par contre lorsqu'il s'agit d'empêcher 1000 ou 2000 personnes au maximum d'avoir les mêmes droits que les autres, là ils s'organisent. Et découvrent par la même occasion qu'il y a des violences policières dans les manifs et que c'est pas top. C'est ubuesque. La démocratie est bafouée : 0 manifestants. L'état proclame une égalité de droits strictement administrative : des manifestants à la pelle.

C'est par contre un bon exemple pour démontrer la perte des valeurs ou leur inversion par un grand nombre de français.

Pour le fond la proportionnelle en France serait aujourd'hui malheureusement dangereuse. La société israélienne est différente de la société française (et des sociétés européennes), en repli sur elle-même, en pleine crise financière mais aussi de valeurs. L'exemple italien est frappant. Que donneraient aujourd'hui des proportionnelles? Il y a de fortes chances que ce soit le FN qui ait à composer un gouvernement avec... une coalition Front de Gauche PC EELV tant la confiance envers les deux partis capitalistes est tombée.

Alors déni de démocratie, qui entraîne un maintien absolu au pouvoir des financiers qui ont déjà montré la faillite de leur gestion, ou chute dans un populisme charmeur mais irréaliste? La situation semble inextricable.

Unknown a dit…

Ronnie,

Ce que vous appelez "L'état proclame une égalité de droits strictement administrative" n'est rien d'autre qu'une remise en question de la base de la société. A savoir la famille.

Cela ouvrira aussi la porte aux adoptions d'enfants et à la procréation pour autrui, au mariage polygame voire un libre accès à la pédophilie en abaissant l'age au mariage comme le pratique les musulmans.

Ce n'est donc pas rien comme vous l'affirmez.

Pour ce qui est de la proportionnelle si les extrêmes sont arrivés à ce niveau c'est évidemment la faute du scrutin actuel. Un scrutin qui donnera toute latitude au FN en cas d'élection à la présidence. En revanche au scrutin proportionnel à un tour il n'aura pas la majorité absolue et devra composer avec d'autres partis s'il y arrive, ce qui n'est pas encore démontré.

Là où je suis en accord avec vous est que la France est dans de très mauvais draps. et rien n'est fait pour l'en sortir.

Ronnie a dit…

" n'est rien d'autre qu'une remise en question de la base de la société. A savoir la famille.

Cela ouvrira aussi la porte aux adoptions d'enfants et à la procréation pour autrui, au mariage polygame voire un libre accès à la pédophilie en abaissant l'age au mariage comme le pratique les musulmans."

Ce serait l'avantage du référendum comme je disais, pour éviter les arguments irrationnels. Vous avez oublié la zoophilie, la polygamie, la fin du monde.... Pour 2000 couples gay qui se marieront la première année, puis divorceront, puis finalement on arrivera à des chiffres ridicules, mais ils auront au moins le choix.
Rappelez vous les débats sur l'IVG, la pilule ou le pacs qui devaient détruire la société occidentale.
Après je comprends qu'une évolution sociale, concernant en plus des pd, puisse choquer certaines croyances ou convictions. Je les respecte, mais sur les frontons des mairies, il y a écrit "égalité". C'est le contrat social.
Je trouve inconséquent de continuer à sponsoriser la natalité sur une planète surpeuplée, mais je paye mes cotisations AF comme tout le monde et sans manifester. C'est également le contrat social

Bref, ce n'est pas le débat, je disais surtout que c'est un mauvais exemple pour le déni de démocratie puisque c'est jusqu'à présent la SEULE de ses promesses de campagne qui a été mise en place. Même si c'est certainement une arlésienne style vote des étrangers pour faire parler et détourner l'attention des sujets fondamentaux.

Pour le reste je ne suis pas sûr que le scrutin actuel ait autant de responsabilité. Il en a puisque nombre citoyens ne se sentent pas représentés.
Il est surtout couplé à l'incompétence des partis capitalistes face à la crise financière économique et sociétale. Jusqu'à présent, ces 15 dernières années il n'y a eu que du vent et des situations qui s’aggravent. Pire. Ils sont considérés comme responsables ou complices. La "résolution" de la crise chypriote ne rassurera pas sur ce point.

Et en effet le danger de ce scrutin serait un pouvoir absolu de l'extrême droite. Très dangereux. On voit en effet en Israël que l'extrême droite est obligée de composer avec des Livni mais aussi avec des partis ultra religieux. Ce qui limite son pouvoir de nuisance. Mais en rajoute aussi.
Mais d'accord avec vous, c'est peut-être le moins mauvais système de scrutin.

Unknown a dit…

Ronnie,

Les arguments irrationnels c'est vous qui les citez. "Zoophilie" et la "fin du monde".

Pour ma part je parle " d'adoptions d'enfants, de procréation pour autrui, de mariage polygame et de pédophilie en abaissant l'age au mariage comme le pratiquent les musulmans.

Des arguments totalement réalistes.

Sur les frontons il y a marqué Liberté, égalité, fraternité. Ceci dans une marge qui s'arrête là où commencent celles des autres. A priori, semble t-il, les autres seraient la majorité du peuple français.

Que des référendums se fassent sur ces sujets et la démocratie en sortira grandie !

Quels sont à vos yeux les partis capitalistes ? Le PS et ses soutiens plus à gauche que lui ?

L'UMP qui tremble dès lors qu'il faut allonger le délai de cotisations des retraites ?

En fait, le capitalisme a été éjecté de France depuis bien longtemps. C'est pour cette cause qu'augmentent l'assistanat et la misère.

Israël est un état capitaliste. Bien qu'il y ait des pauvres, plus pour des raisons de mode de vie, le chômage est quasi inexistant et l'économie et fleurissante.

C'est par le scrutin à la proportionnelle que ce petit pays est devenu l'un des plus vivants et des plus innovants de la planète. C'est par le scrutin majoritaire que la France a vu la faillite intellectuelle et économique l'atteindre.

Quant à l'extrême droite israélienne, je vous souhaite la même en France. Elle vous fera redécouvrir les joies d'avoir une belle nation à défendre et non pas un tiroir caisse quasiment vide qu'est la France.

Ronnie a dit…

????????

La GPA il a dit non. La PMA il a dit conseil d'éthique, qui y est opposé.
- polygamie : la loi ne parle pas de modifier le "nombre" de personnes qui se marient ensemble
- pédophilie : la loi ne parle pas de modifier l'âge de la majorité
- l'adoption est déjà autorisée SAUF pour les gays

Ce sont bien des arguments irrationnels. Je comprends qu'une société qui évolue fasse peur, mais de là à dire n'importe quoi.

En effet la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.

En quoi autoriser les gays à se marier comme les hétéros empiètera sur la liberté des autres (la majorité comme vous dites) de se marier ou non. En quoi autoriser l'adoption pour les couples gays empiètera sur la liberté des autres d'adopter ou non? En rien.
Certains parlent de la liberté des enfants.... En quoi choisissent-ils aujourd'hui? Certains choisissent de naître dans une famille avec papa alcoolique, tonton pédophile et maman sous Xanax? Au moins l'adoption évite en partie ces cas, car je vous garantie que pour adopter il faut montrer patte blanche et VRAIMENT le vouloir.

L'égalité en droits n'est pas négociable.

Et la Fraternité en prend un coup.

Vous me dites ensuite que les UMP et autres PS ne sont pas des partis capitalistes? Pouvez vous me dire qui a signé les traités européens, rédigés par des non élus, qui cassent tout le système social (retraites, santé, services publics...) au profit du privé?

Vous ne pouvez pas comparer avec Israël. Petit pays, pays récent, qui a eu l'intelligence de miser sur les secteurs de pointe ou d'en créer. C'est sûr qu'entre l'immigration et les colonies, rien qu'au niveau du bâtiment ça doit dépoter. Les hautes technologies avec l'argent US aussi.

Cela n'a RIEN à voir avec un pays comme la France qui avait réussi à créer, juste après la guerre (comme par hasard) un système exceptionnel qui a aujourd'hui atteint ses limites sans essayer de se renouveler.

Quand à l'extrême droite, ou l'extrême gauche d'ailleurs, ce ne sera pas ma tasse de thé. Il y a d'ailleurs plusieurs extrêmes droite en Israël.

Unknown a dit…

Ronnie,

Il y a vingt ans imaginer un mariage homoxesuel était de la science fiction. Alors les promesses d'un président si nul qui ne sera plus au pouvoir dans 4 ans.... Que valent elles ?

Aujourd'hui on passe la loi du mariage homo, dans quelques années si la cour européenne des droits de l'homme ne s'y mêle on passe à la procréation, puis à la polygamie, la pédophilie, ....

Voilà le réel danger. Cette loi est une boîte à pandore. Et l'ouvrir c'est condamner la société et les droits de la très grande majorité du peuple à se réduire voire à disparaître.

En quoi permettre l'adoption aux gays sera différents des hétéros ? Les deux papa pourront devenir comme tout autre alcooliques, tonton pédophile et la maman génitrice sous Xanax pour avoir vendu son bébé ? Un avenir encore moins rose que le cousin vivant dans une famille naturelle car devenant, de surcroît, homo lui-même. N'est-il pas à la bonne école ?

Si pour vous le PS et l'UMP sont des partis capitalistes, qu'est-ce alors le parti démocrate d'Obama ? La France est devenue un pays d'assistanat. D'où l'intérêt des "sans papiers" autrement dit des clandestins à venir s'enraciner dans celui-ci et être raser gratis à longueur de temps. Quant aux autres, pourquoi travailler puisque qu'il suffit de demander ? Et vous oser qualifier la politique suivie depuis quelques décennies de capitaliste ?

Israël n'a pas eu l'intelligence de miser, mais se sont les israéliens qui ont la liberté d'entreprendre. Ce que n'ont plus les français. Pas même l'envie de créer, découragés qu'ils sont par les partis capitaliste au pouvoir. lol !

C'est ensuite qu'est venu l'argent américain pour racheter les brevets israéliens et les exploiter financièrement. Tout mettre au crédit de l'argent US est un peu court. C'est une histoire de mentalité. L'Egypte et d'autres encore comme l'AP sont aidés par les USA, où sont leur résultats ? Aucun car leur société les en empêchent.

La France a aussi des colonies, de vraies celles-ci, et pourtant l'immobilier et aussi en berne. Sachez que l'immobilier est très cher en Israël. Votre analyse est donc fausse.

Comme pratiquement tout le reste.

Anonyme a dit…

Aaaaaaahh !! Et Victor sortit ENFIN du bois :
"Quant à l'extrême droite israélienne, je vous souhaite la même en France. Elle vous fera redécouvrir les joies d'avoir une belle nation à défendre..."

Ce qui a de bien avec vous autres fachos de pacotille, c'est que vous finissez toujours par vous trahir.
L'excès d'orgueil sans doute...

Bernardo

Unknown a dit…

Bernardo,

Avec les gauchistes de votre acabit nul n'est étonné de ce genre de réaction.

L'extrême droite que vous connaissez en Europe et ailleurs et qui vous sert de cache sexe pour votre idéologie morbide n'a rien à voir avec celle que l'on trouve en Israël.

Celle qui ressemble à la votre a été interdite par le parlement il y a bien longtemps ( parti Kach) et Otsma leisraël n'a pas même franchi le seuil d'éligibilité lors de la dernière élection.

Les autres partis que vous dénommez "extrême droite" ne sont que des partis nationalistes, patriotiques fiers de leur pays et loin de toute politique nauséeuse.

Mais il est vrai que pour les gauchistes réfléchissant peu, défendre sa patrie et en être un fier défenseur fait de soi un "extrémiste de droite".

C'est dire combien bas est tombée cette gauche française (pour ne parler que d'elle et que vous représentez si fierment) qui a tant de mal à chanter la Marseillaise et à brandir le drapeau.

Anonyme a dit…

Nooooon, c'est pas mon côté gaucho le responsable.
C'est pasque je suis issu d'une PMA voulue par deux hommes et que ça me procure des pulsions polygames voire pédophiles voire coprophiles, ect...
D'ailleurs, en parlant de fiotte :
http://www.lemonde.fr/international/article/2013/03/30/l-image-du-soldat-israelien-gilad-shalit-ternie_3150836_3210.html

Bonne journée, cher ami de la différence

Bernardo

Unknown a dit…

Bernardo,

Dans la liste que vous citez vous avez oublié les pulsions haineuses qui vous animent. Car dénommer Shalit de "fiotte" sans être soi-même sûr d'agir comme les deux militaires qui ont laissé leur vie ce même jour ne peut être jauger autrement.

Où est-ce de l'antisémitisme parce qu'il est juif ?

Il est tellement plus facile de juger à partir d'un fauteuil situé si loin du champ de bataille !

Par votre extrémisme, vous ne valez guère mieux que l'extrême droite. Il est vrai que les extrémismes se rejoignent.

Ronnie a dit…

"En quoi permettre l'adoption aux gays sera différents des hétéros ?"

C'est là où je voulais en venir. Des différences il n'y en aura pas. En dehors peut-être d'éléments d'une société qui n'étant pas prêts discrimineront ces enfants.

Dans les années 50 la légalisation de l'IVG était aussi de la science fiction. Et cela n'a pas débouché sur les craintes absurdes des réacs de l'époque. Et qui disait qu'on pourrait avorter jusqu'au 9ème mois, voire après, et autres délires du genre.
Si vos craintes ne servent pas seulement à attaquer le mariage gay, vous pourriez au choix militer auprès des associations de bio-éthique, ou encore mieux lutter contre les recherches sur tout ce qui touche la vie. Comme le clonage, le séquençage, la bio-ingenieurie...

Non suis-je bête, c'est juste le mariage gay qui ouvre la PMA et cie. Pas les recherches très discutables financées par nos gouvernements respectifs.

Soyez honnête avec vous même. C'est de voir deux pédés se marier qui vous dérange, le reste n'est que de l'emballage.

Pour le reste nous ne tomberons pas d'accord non plus. Si l'immobilier est cher en Israël c'est qu'il y a de la demande. Et que cette demande est concentrée sur certains points déjà saturés. Alors que dans les territoires le logement est subventionné. Mais je n'avais pris que des exemples, alors que c'est dans le fond que les politiques des deux pays sont différentes.

L'erreur de la France est d'avoir "universalisé" son système alors qu'il est le seul pays à l'appliquer. Et d'avoir persisté à le renforcer alors que les balances étaient toute dans le rouge. Erreur fatale.
Le capitalisme a montré ses failles, même les Etats-Unis se gauchisent un peu. Tout leur pognon est en Chine ou dans un système de dettes hallucinant. Le capitalisme est en train de mourir. Si Israël s'en sort encore bien, c'est pour deux raisons principales. C'est un état jeune, une "start-up" qui construit sa bulle financière. C'est également un état en guerre, et rien de mieux en ce moment que d'être en guerre. Outre les retombées immédiates, l'export des connaissances et des outils de la guerre est une manne formidable.

Il est donc normal que vous voyez de chez vous un UMP à gauche et un PS à l'extrême gauche. Je vous rassure d'ici on voit bien votre centre-droit à la place qu'il mérite sur l'échiquier politique.

Unknown a dit…

Ronnie,

Ce qui me dérange, je vous l'ai déjà expliqué, est que l'on ouvre une boîte à pandore. Et aux noms des droits de l'homme, en quoi voulez vous interdire la polygamie, la pédophilie, l'inceste consentant etc...

Certains auraient-ils plus de droits que d'autres ?

Au nom de quelles valeurs interdire, sinon la famille constituée telle que nous la connaissons ?

Ainsi, le capitalisme serait devenu communiste ? Car à vous lire, l'argent est en Chine. Qu'attendez-vous pour vous précipiter vers un tel régime ?

Pour l'immobilier en France. Il est vrai que le lois favorables aux locataires donnent envie d'investir puis de louer. lol !

Quant à la demande en Israël, elle vient justement de ces Juifs de diaspora désireux de prévoir un pied à terre au cas ou...Il fait bon vivre en Europe en ce moment.re lol!

Quant à l'économie israélienne, elle est aussi basée sur la médecine, la technologie, l'informatique, l’agriculture. N'y voir que l'export des moyens militaires est faux. D'autant plus que ces ventes doivent obtenir, pour la plupart, un agrément des USA car principal financier.

Pour conclure, gardez bien au chaud vos UMP et PS. Suite à leurs échecs vous aurez droit au final au FN. Et sincèrement je ne vous envie pas.