mercredi 10 octobre 2012

Le côté hideux de Riposte Laïque


Pour quelles raisons certains rédacteurs de Riposte Laïque se sentent de plus en plus obligés de prévenir, dans le corps de leurs articles, toutes accusations d’antisémitisme à leur encontre ? N’est-ce pas une façon détournée de reconnaître le bienfondé d’une telle charge et de tenter, par ce subterfuge, de désarmer, d’avance, leurs contradicteurs ?

Ainsi, Caroline Alamachère, dans un article intitulé « MM. Bernheim et Mergui, arrêtez d’accuser les Gaulois des crimes racistes commis par des musulmans ! » s’était sentie contrainte d’indiquer en post-scriptum: « afin de garantir toute tentative d’accusation déplacée et inacceptable d’antisémitisme, je précise que mon compagnon est… juif ».

Sauf à rappeler que tout antisémite a toujours son ‘’bon juif’’, l’article a le seul ‘’mérite’’ de réduire MM Bernheim et Mergui, respectivement Grand Rabbin et Président du Consistoire central israélite, à n’être d’abord que deux individus emblématiques d’une communauté juive réclamant réparation, protection et justice mais aussi ‘’oublieuse des devoirs et de la solidarité dus à la France’’. Une communauté contestée dans ses revendications, dans un article ordurier, par l’auteure qui se revendique « souchienne ». Une « gauloise » qui refuse de reconnaître la part française de la collaboration vichyssoise avec l’Allemagne nazie, mais qui, au moment opportun, se glorifiera sans l’ombre d’un doute de la part belle offerte par ses Justes.

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog. 

Stéphane Bornat, autre rédacteur de Riposte Laïque, a quant à lui écrit dans un style approchant un article intitulé « Trop de juifs français militent pour une immigration musulmane et pour l’islam ».

Si l’auteur précise en conclusion « Je ne suis pas dans un délire antisémite car, étant laïc, je ne suis pas entrain de critiquer cette religion mais les prises de position au nom de cette religion dans l’espace public », rien n’empêchera le quidam d’être heurté par l’adverbe « trop » du titre ! D’autant plus lorsqu’il s’apercevra que les quelques rares juifs recensés par l’article, Dray, Jacubowitz, Klugman, Fabius, Kouchner, le maire de Toulouse M. Cohen, et pour terminer Valls, ne se distinguent pas particulièrement par leur judaïsme, n’ont jamais parlé au nom de cette religion ni n’arborent de ‘’particularités juives’’ telles les doigts crocus ou de nez prééminent qui permettrait de les reconnaître parmi cent comme l’enseigna à une certaine époque la propagandastaffel.

Des Juifs seulement « leaders de l’antiracisme (…) qui montent au créneau et ce sont eux qui vous ont fait des procès », « qui courtisent les révolutions islamiques arabes » ou mettent « la kippa dans le cadre de (leurs) fonctions ». Sept individus employant pleinement et seulement leurs droits civiques mais qui autorisent l’auteur à généraliser et rendre LES Juifs « protecteurs » et « fervents défenseurs » de l’immigration et de l’islamisation de la société occidentale.

Chacun sait donc qui devra payer un jour ou l’autre la note de l’immigration et des abus de l’Islam !

Si l’on rajoute à cela la dénonciation tout azimut de l’abattage rituel et la demande d’interdiction de la circoncision, la face hideuse de Riposte Laïque apparaît.

Riposte Laïque organise le dix novembre une « Marche contre le Fascisme Islamiste ». Une marche se disant en faveur de la Liberté d’expression mais que certains membres de cette association, mais aussi la direction pour cause de complicité dans cette diffusion, refusent d’emblée aux Juifs.

Au fait, ces Juifs ? Des sous-hommes ?

48 commentaires:

Marcoroz a dit…

Merci Victor d'avoir attiré notre attention sur cet article. Je n'aurais pas imaginé cette Caroline Alamachère, alias Caroline Courvoisier, alias Caroline Gorette, alias je ne sais quoi encore, capable d'écrire de telles ignominies. Et cependant, nous avions bien raison, toi et moi, de dénoncer Riposte Laïque et ses dérapages incessants. Les masques tombent. Nous n'avons vraiment rien à faire avec ces gens là.

Giora a dit…

Les dérapages de Riposte Laïque sont effectivement incessants.
Et il est exact que nous n'avons vraiment rien à faire avec ces gens là.

Caroline Alamachère a dit…

Bonjour,

On m’informe que vous m'accusez d'antisémitisme suite à l'article de RL que manifestement vous n'avez pas compris. Je n'ai tout d'abord rien contre MM. Mergui et Bernheim, je me suis simplement indignée du fait que les Français étaient systématiquement accusés d'avoir tué des Juifs pendant la guerre, comme si tous les Français en étaient coupables alors qu'il ne s'agit que d'une poignée d'individus collabos haut placés qui ont perpétrés ces actes. Je le dis dans mon article, sans doute, cela vous aura échappé.

Je dis aussi que ces Juifs qui sont morts sont "nôtres", c'est à dire pleinement français. Encore quelque chose qui vous a échappé. Le terme de Gaulois n'est qu'une façon d'illustrer mon propos et en aucun cas l'affirmation d'une supériorité territoriale ou je ne sais quoi d'autre. Un Africain adhérant aux valeurs de la France est aussi français que vous et moi, même s'il n'est pas gaulois. Vous saisissez?

Je considère les Juifs français comme d'abord français avant d'être juifs. Je ne fais pas de différence entre un Dupont et un Lévy, d'où mon incompréhension et ma colère lorsque des propos visent à semer la zizanie entre Dupont et Lévy. Les propos de MM Bernheim et Mergui étaient tendancieux et je ne vois pas en quoi il serait interdit de les critiquer. Ce n'est pas ces messieurs que j'ai critiqués mais leur discours. Cela vous aura également échappé.

Je vous signale que j'ai reçu des félicitations et des remerciements de la part de Juifs qui, eux, ont parfaitement compris et partagé ma colère. Ce n'est pas votre cas, vous n’avez pas compris mon propos, je le regrette.

Quant à mon PS sur mon compagnon juif, j'ai hésité. Je voulais expliquer que mon propos n’était pas contre les Juifs. C’était sans doute maladroit.

99,9 % de mes articles de Riposte Laïque sont contre l'islam et je ne crois pas vous avoir entendu protester. Pour une fois que j'avais une critique à faire sur un propos, vous me sautez dessus ! Pourquoi n'aurais-je pas le droit de critiquer une parole sous prétexte que c’est un Juif qui la prononce ? Si je ne suis pas d'accord j'ai le droit de le dire, je n'ai attaqué personne, n'ai tenu aucun propos antisémite. Je vous ferais remarquer (vous pouvez vérifier) que dans de très nombreux articles contre l'islam je prends systématiquement la défense des Juifs, je proteste contre les "mort aux Juifs" des fous d'Allah et leurs appels récurrents à les tuer dans l'indifférence générale. Vérifiez dans mes articles et vous verrez, j'y reviens constamment...

Juifs, athées, chrétiens, nous sommes tous sur le même bateau et ce bateau est en train de couler dangereusement. Alors au lieu de chercher des noises sur ce qui s'est passé autrefois et dont le peuple français n'est pas coupable, il est plus urgent de s’occuper de ce qui se passe au présent et de se donner la main car ni les Juifs ni les goyim n'en sortiront vivants s'ils ne s'unissent pas sans réserve contre ce nouveau nazisme. Car à quoi servirait le devoir de mémoire si c'est pour ne pas voir que le nazisme est de retour? Savez-vous que le mufti était ami avec Hitler et Himmler? Que Al-Qaradawi appelle régulièrement les musulmans à "finir le travail"? Cela aussi je le dénonce dans mes articles, car c'est intolérable. Mais cela vous ne l'avez sans doute pas lu, tellement vous étiez occupé à me traiter d'antisémite...

Vous êtes complètement dans l'erreur à mon sujet mais je continuerai de défendre les Juifs sans réserve contre les appels au meurtre de l'islam, tout comme je critiquerai tout propos venant de Juifs me semblant infondés. Et je ne vois vraiment pas au nom de quoi ce serait condamnable.

Je ne doute pas que vous publierez ma réponse.

Au plaisir de vous croiser un jour.
Caroline Alamachère

Victor PEREZ a dit…

Caroline Alamachère,

Votre longue réponse est un aveu.

Vous me dites « Je considère les Juifs français comme d'abord français avant d'être juifs ». Le titre de votre article demande cependant que ces messieurs Mergui et Bernheim « arrêtent d’accuser les gaulois » !

Ne sont-ils pas eux-mêmes gaulois ?

Par ailleurs, où est écrit dans leurs citations qu’ils accusent les « souchiens » ? (autre terme que vous avez utilisé. Ne sont-ils pas des souchiens ?). Vous le sous entendez. Autrement dit vous mettez dans leurs bouches vos propres sous entendus. Pas très beau tout cela ! Est-ce dans le seul objectif d’avoir quelque chose à leur reprocher ?

Autre citation de votre article : « Vous et les musulmans, cessez une fois pour toutes d’imputer vos victimes à la France où vous êtes tout de même bien heureux de vivre, ». Ils doivent donc se taire et dire merci à la France pays qui les accueille ? Je croyais pourtant que s’était leur pays également et que la liberté d’expression était un droit et un combat de Riposte !

J’arrête là ! Je ne vais pas perdre mon temps à analyser plus en avant votre texte.

En fait, vous avez été tellement heurté par vos propres propos à la relecture de votre pamphlet, que vous avez jugé utile de préciser la religion de votre compagnon. C’est tout votre article qui était maladroit et non cette simple phrase.

Pour ce qui est du reste de votre commentaire, je vous invite à vous plonger dans les articles de mon blog. Vous y trouverez les réponses à vos interrogations et affirmations qui me concernent directement.

Vous y trouverez par exemple, une dénonciation complète de l’Islam et de ses soutiens mais aucun racisme ni quelques phrases qui le laisseraient supposer. Une dénonciation formelle de ces Juifs honteux et complices des ennemis d’Israël mais aucun antisémitisme.

Méthode dont vous devriez vous inspirez à l’avenir.

Anonyme a dit…

Bravo Caroline!!!!

Marcoroz a dit…

J'ajouterai que si 99,9 % (sic) des articles de Caroline A. publiés sur RL sont contre l'islam, comme elle l'écrit, cela suppose qu'elle en ait déjà publié au moins mille, rien que sur le site de RL. Autrement, comment pourrait-on arriver à ce pourcentage ?

Et donc, soit Caroline prétend avoir déjà publié au moins mille articles, ce qui me semble peu crédible, soit elle ne se rend pas compte de la fréquence à laquelle ce sont les Juifs, ou certains Juifs en tant que tels, qui sont montrés du doigt sur le site de RL.

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Bravo pour quoi ? D'avoir séparer les Juifs du reste des Français ?

Prenez un pseudo pour le prochain commentaire ou celui-ci rejoindra la corbeille.

Anonyme a dit…

pour repondre a Victor Perez,
Il ne faut pas chercher des poux la ou n y en a pas...??????

popi soudure a dit…

qu ' il y ait des antisémites a riposte laique est vrais mais ils sont minoritaires ! la grande majorité des plumes et des lecteurs ne le sont pas , il y a beaucoup de pro israel ! c ' est vrais que les juifs ultra gauche et autres idiots utiles juifs sont critiqués pour leur soutien a l ' immigration et meme parfois a l ' islam qu ' ils essayent de dédouaner en mettant dos a dos les 2 religions et c ' est la que le " bas blesse" et provoque l 'hire de certaines plumes et de lecteurs mais je le repete ce n ' est pas la majorité ! moi meme je critique ces juifs honteux et collabos dans certains commentaires de leurs articles !

lessakele a dit…

J'avais relevé une très bonne remarque de Michel Gurfinkiel, à propos de ces soi-disant Laïcs et de leurs campagnes de fenêtre de tir (à balles à blanc, comme à Argenteuil, il faut bien le reconnaître!) contre la communauté juive : il reprenait l'analogie du chat d'Edgar Alan Poe : Poe s'était fendu de la compagnie d'un chat dont il espérait qu'il le débarrasse des rats qui infestaient sa demeure. Mais, le chat, paresseux, s'était donné une cible plus facile : il ne cessait de tourner autour de la cage du canari préféré du célèbre auteur... jusqu'au jour où ce qui devait arriver arriva : le chat dévora le canari et, peut-on ajouter, les rats se mirent à danser.
C'est ce à quoi s'exerce Riposte Laïque, à travers ses fustigations inlassables de la casherout, de la circoncision, de l'altérité radicale de gauche que ressentent viscéralement un trop grand nombre de ses scribouillards à la petite semaine, à l'égard de la Judéïté, emblématique d'un syndrome d'assimilation qui ne saurait être totale, sans provoquer le reniement de ce qu'être Juif veut dire, que cela plaise ou non aux fustigateurs de tous les temps, de toute spécificité historique et au-delà, du peuple juif.
Comme le fait bien ressortir l'amalgamiste Caroline A., les Juifs sont sommés d'oublier qui ils sont,et de disparaître, sous peine d'être désignés comme cible privilégiée, tant par les terroristes salafistes issus des banlieues et grandes villes "gauloises" (La Croisette de Cannes, Strasbourg, Toulouse) que par les défenseurs auto-proclamés de la Nation : les "souchiens" : qu'est-ce qu'il faut être profondément stupide pour reprendre cette insulte qu'on doit à l'égérie voilée pro-palestiniste Houria Bouteldja! .
Et ces nouveaux commissaires de la bien-pensance laïque poursuivront leur tautologie, soit disant pour s'attaquer en priorité à "l'Islam", mais en réalité, parce que comme le faux "libertaire" Onfray, ils sont déjà convertis à un néo-marcionisme (influence majeure de la pensée nazie) qui veut éradiquer les racines juives de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, comme l'Eglise du Grand Reich entendait couper la Chrétienté de son premier Testament "d'origine suspecte", jugé tribal, archaïque, etc.
Par contre, on pourrait retenir de ces critiques infondées, un fond de bon sens, qui consisterait à ce que la communauté défende toujours ses propres valeurs et spécificités, mais évite de se piquer de faire flèche de tout bois avec les propres prescriptions alimentaires ou relatives à la circoncision en Islam, qui n'ont rien à voir avec ce qu'édicté depuis le mont Sinaï.

Quant à voir des gens de gauche d'origine juive en porte-drapeau d'un antiracisme de fast-food hallal, les Brasillach Le pénistes de RL auraient dû prendre en compte les débats internes souvent très vifs existant entre diverses tendances, aux seules fins de toujours mettre dans le même sac, dont ils ne savent pas comment s'en débarrasser, mais comptent sur l'Islamisme pour finir par y parvenir, les "JUIFS", vieille obsession...

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

Avant de chercher des poux commencez à vous présenter. Cela me donnera peut-être envie de publier vos stupidités.

lessakele a dit…

J'ajouterai que le prétendu patriotisme de bazar de Caroline Machin scie la branche sur laquelle elle se prétend assise : l'Islamisme est un totalitarisme qui doit s'analyser comme tel (évitant éventuellement de verser au racisme), A La LUMIERE du phénomène totalitaire de toute l'histoire, en particulier du XXès., soit le Communisme dont beaucoup de ces soi-disant néo-nationalistes sont issus, et ce pourquoi ils refoulent leur propre passé obscur, en véritable livre noir, et le Nazisme, à travers toutes les formes de collaboration auxquelles il a donné lieu. D'abord pour bien savoir ce que peut être un collabo et comment il va s'y prendre pour justifier son salaire ou sa feuille de chou, ensuite pour savoir combattre ces façons de ranger les gens et les citoyens dans des listes selon l'origine ethnique, comme on le pratique parfois sur "Riposte". L'intimation sous forme de menace : oubliez le passé de la France sinon... Sinon quoi Caroline Machin? Le principe de la démocratie impose un droit d'inventaire de toute erreur passée sous peine de risquer de la revivre dans un autre contexte et sous une autre forme. Alors, Caroline, si vous avez tant peur de l'Islam, battez-vous contre l'Islam et ne dérivez pas en route contre tout ce qui refuse de vous ressembler. Les Juifs et Israël sont aux premières loges, en France comme au Moyen-Orient, ne reste plus qu'à tirer sur le pianiste? C'est la marque profonde des lâches et elle est saillante, au beau milieu du Front.

lessakele a dit…

J'ajouterai que les propos de l'acabit de ceux de cette Caroline relèvent d'une forme de révisionnisme historique, dès qu'on considère l'histoire entière du peuple juif, et l'émergence de sa doctrine fondamentale, de l'Alliance, ainsi que son épopée vers la fondation du Premier Etat-Nation de l'histoire antique, jusqu'à la renaissance de cet état au XXès. Y compris quant à la signification de l'Exil :
Les Juifs de tous les temps n'ont pas attendu les textes vomitoires de Riposte Laïque pour traiter de l'Unicité du genre humain, ni promulguer les bornes spirituelles constituant les frontières d'un Etat qui ne soit ni une cité-Etat du genre de celles qui prévalaient à l'époque, ni un empire, comme l'ont été toutes les entités triomphantes de ces périodes.
En ne distinguant pas cette doctrine à l'origine de toutes les petites différences qui gênent tant les anciens gauchistes, néo-convertis au nationalisme de RL, ceux-ci se privent de comprendre les origines du premier rempart contre le totalitarisme, sa jurisprudence, ainsi que l'antithèse même des sectes prosélytes qui s'en prétendent issus, qu'il s'agisse des errements chrétiens durant 2000 ans, dont la France est la fille aînée, ou de l'Islamisme de Mahomet à nos jours...

elisseievna@gmail.com a dit…

Au contraire, Caroline veut nous rapprocher des français chrétiens d'origine, que nous soyons ensemble, et qu'on ne laisse pas certains discours tenus soit par des corrompus soit par des inconscients nous séparer, les juifs de la diaspora vivent en diaspora, solidaires de leurs concitoyen, ils veulent non seulement justice commme à tout etre humain, mais une attention particuliere, ils ne peuvent pas prétendre ignorer leur histoire, et encore moins manquer de reconnnaissance, et quand on a été en France pendant la guerre, on sait quelle reconnaissance on doit a quantité de français .. d'ou la colere de Aron contre BHL.

Marcoroz a dit…

Avons-nous besoin qu'on nous rapproche des autres ? Ecrire que les Juifs "ont été tués à la guerre" et que "les autres victimes du nazisme" sont "habituellement soigneusement minorées" (qui y mettrait ce "soin", et dans quel but ?), est-ce ainsi qu'on s'y prend pour oeuvrer au rapprochement ? Ecrire "Vous et les musulmans, cessez une fois pour toutes d’imputer vos victimes à la France où vous êtes tout de même bien heureux de vivre", et ajouter que les Juifs, comme les musulmans, se posent "en perpétuelles victimes", c'est oeuvrer à rapprocher les Juifs des "Français chrétiens d'origine" ? Si vraiment c'est ce qu'elle essaye de faire, le moins qu'on puisse dire est qu'elle s'y prend très mal !

Marcoroz a dit…

Ils sont de moins en moins minoritaires. En tout cas, ils sont de plus en plus présents. D'autre part, on peut aussi être "pro Israël" et en même temps antisémite.

Anonyme a dit…

"Pour quelles raisons certains rédacteurs de Riposte Laïque se sentent de plus en plus obligés de prévenir, dans le corps de leurs articles, toutes accusations d’antisémitisme à leur encontre ?"

C'est simple. Grâce à des gens comme vous et des articles comme les vôtres.
Des "pensées" qui utilisent tellement l'accusation d'antisémitisme que l'on ne saura bientôt plus ce qu'est l'antisémitisme. Et des Juifs continueront à en prendre plein la gueule pendant que vous dénoncez la p'tite dame qui a parlé de son compagnon juif.

Mention spéciale au commentaire qui encule les mouches (désolé c'est cru mais il n'existe aucune autre façon d'appeler cela) sur les 99,9%. Lorsqu'on attaque sur de tels détails, c'est que l'on n'a vraiment, mais vraiment rien à dire, et qu'il vaut mieux, mais vraiment mieux, fermer sa gueule. cf l'intervention précédente du monsieur qui n'est qu'une opinion, de la généralisation abusive. Ah, si on savait ce qu'on sait, on aurait bien raison de penser ce qu'on pense.

Je précise que je n'adhère en aucun points au discours de l'article et de l'auteur que vous dénoncez, mais par pitié, mettez des argument dans vos articles, et surtout dans les réponses que vous lui faites. Monter en épingle votre petite opinion étriquée en faisant de la rhétorique indigeste est indigne d'un débat.
Vous venez par stupidité, vous et vos amis, de lui donner le très beau rôle. Etait-ce votre but?

burneout

Victor PEREZ a dit…

burneout,

A vous suivre il n'y a rien dans les deux articles de Riposte Laïque qui justifie mon soupçon d'antisémitisme à leur égard ?

C'est alors que nous n'avons pas la même définition de l'antisémitisme!

Marcoroz a dit…

Ils sont où, les arguments de celui qui prétend que nous ne présentons aucun argument ? J'ai beau chercher...

Anonyme a dit…

Je vous donne la mienne : "hostilité envers les juifs"

L'article incriminé fait des décomptes de très mauvais goût, condamne l'Islam en France(ça devrait vous plaire) et refuse d'être assimilé ni aux rafles, ni à l'antisémitisme actuel. Avec en fond un ras-le-bol des politiques de victimisation communautaire car l'auteur explique qu'il s'agit de la même communauté, la communauté française. Et en extrapolant, que ce sont les antisémites qui font cette différence. En seriez-vous?

Pour l'autre il parle "de" juifs et non "des" juifs. Et la kippa de M. Vals est aussi insupportable que le signe de croix de M. Sarkozy (dans le cadre de leurs fonctions bien entendu), représentants d'un état laïc.
Je sais que les listes, ça sent mauvais, la forme de l'article est critiquable.
RL est censé lutter contre l'ingérence religieuse dans le politique, même si sa cible principale et presque unique est l'Islam.
Alors à vous lire, lorsqu'ils dénoncent l'ingérence de l'Islam vous applaudissez et lorsqu'ils pointent un des rares abus du judaïsme cela devient insupportable d'antisémitisme. Je me trompe?

Pour conclure, vous savez très bien que le problème est le communautarisme, et les articles comme le votre ne font que le renforcer. La seule communauté acceptable dans une République laïque est la communauté française. Point. Juifs, musulmans, chrétiens... Rien à péter. Français. leurs croyances et leurs superstitions, c'est dans le cadre privé. Point. Si vous vous considérez victime, pointez donc le vrai coupable, le communautarisme et cessez donc de l'alimenter.

burneout

Victor PEREZ a dit…

Burneout,

Une république laïque n'a pas à interdire les religions tant qu'elles restent dans le domaine du privé. Ce que ne fait pas l'Islam avec ses exigences qui sont le contraire des droits de l'homme. D'où mon combat propre contre cette religion.

En revanche, le Judaïsme n'emmerde personne sauf ceux qui veulent s'en servir comme feuille de vigne pour cacher des intentions malhonnêtes, racistes mais aussi antisémites.

Et pour ce qui est de la "victimisation" communautaire...Le devoir de mémoire et la Justice sont des dus à toute communautés ou groupes d'hommes. Si la communauté nationale a fauté, elle se doit de dédommager et surtout de ne jamais oublier afin de ne pas retomber dans les même travers. Objectif que combattent ces deux "auteurs" par leur misérables textes que vous semblez appréciez au nom de piètres valeurs qui ne sont pas miennes.

Marcoroz a dit…

Ce monsieur anonyme ne supporte pas la kippa de M. Valls, qui n'est pas plus juif que je suis Quéchua ? En quoi les Juifs sont-ils concernés, alors ?

Et ce monsieur sans nom supporte-t-il mieux la kippa de Benoît XVI ?

Anonyme a dit…

Benoit XVI est un leader religieux, il porte les signes ostentatoires qu'il souhaite.
M. Valls quelles que soient ses convictions religieuses (dont je me fous royalement tant que cela reste dans sa sphère privée) est ministre de l'intérieur d'un pays laïc.
Qu'il porte une kippa ou quoi que ce soit comme signe de solidarité ou de ce qu'il veut, ne me dérange pas tant que c'est en dehors de ses fonctions étatiques.
Mais peut-être pensez vous qu'un ministre doit faire des rapprochements communautaristes?
Et bien pas en France car la seule communauté reconnue par la République est la communauté française... Malheureusement c'est de plus en plus de la théorie...

Burneout

Anonyme a dit…

Sur la théorie nous sommes d'accord à 100% sur le premier point. "Une république laïque n'a pas à interdire les religions tant qu'elles restent dans le domaine du privé."

En théorie je suis d'accord avec le dernier point également. Lorsque l'Etat faute gravement envers un groupe de personnes il doit réparations et devoir de mémoire pour éviter d'y retomber. Ce qui m'ennuie plus c'est la lourdeur et la durée de ces commémorations qui finissent par exclure le juif de la communauté nationale en le montrant "différent". Qui donne des arguments et des armes à ceux qui choisissent leur petite communauté au lieu de la communauté nationale. L'Allemagne en tant qu'Etat a une incommensurable dette envers la communauté juive. Peut-on pour autant reprocher le nazisme aux nouveaux-nés allemands, ou même au peuple allemand qui inclue également une population juive. Je crois que c'est ça qu'a voulu dire l'article. De même elle pointe que dans la communauté française ce sont plus souvent les François que les Ahmed ou Moshe qui souffrent de ces luttes communautaristes. Et c'est exactement ça qui est puant dans cet article c'est que sous prétexte d'unifier la communauté l'auteur rajoute des clivages. Et c'est bien ce point qu'il faut dénoncer et pas un supposé antisémitisme.

Après comme vous le dites, le Judaïsme en tant que tel a su rester dans la sphère privée et n'a quasiment jamais essayé de s'imposer dans la sphère publique. Seuls certains membres influents se disant appartenir à la communauté commencent réellement à casser les couilles avec des accusations permanentes d'antisémitisme ou de nazisme qui contribuent à banaliser, à faire oublier l'horreur que fut le nazisme et qu'est encore l'antisémitisme ou toute autre forme de discrimination. Souvenez vous le "pas catholique" de Fabius, Siné, les listes de journalistes dont le seul tort est de ne pas avoir la même vision du conflit au PO... Tout cela contribue grâce aux relais des médias à accentuer encore ce clivage, à marginaliser les populations désignées comme appartenant à une communauté. Bien sûr il faut lutter, particulièrement en ce moment, pour garantir la sécurité de ces personnes. Mais aussi et surtout, lutter pour restaurer l'unité de la République, ce qui est le seul et unique moyen d'attaquer tout ce mal à la racine au lieu d'en soigner les conséquences au cas par cas.

Burneout

Victor PEREZ a dit…

Burneout,

Je vous cite:

"Ce qui m'ennuie plus c'est la lourdeur et la durée de ces commémorations qui finissent par exclure le juif de la communauté nationale en le montrant "différent". Qui donne des arguments et des armes à ceux qui choisissent leur petite communauté au lieu de la communauté nationale".

Ceux qui excluent les Juifs sont des antisémites. Car les juifs ont le droit, comme chacun, de se battre pour leur vision de la communauté nationale et pour garder vive la mémoire qui gène tant ceux qui veulent recommencer.

Dire aussi que ceux-ci choisissent "leur petite communauté au lieu de la communauté nationale" alors que cela est totalement faux, démontre bien combien vous même êtes atteint par cette vision qui refuse qu'un Juif soit un citoyen comme tous les autres.

En fait, vos "bons sentiments" vous enfoncent.

Marcoroz a dit…

Qu'est-ce que vous racontez ? "Certains membres influents se disant appartenir à la communauté" ? Si ce sont des membres, c'est qu'ils appartiennent à la communauté, car s'ils n'y appartenaient pas ils n'en seraient pas membres. Alors que signifie "se disant" ? Et en quoi des membres "influents" de la communauté - juive, si je comprends un tant soit peu ce que vous baragouinez - peuvent-ils être responsable d'une phrase sur Fabius prononcée par un non-juif, ou des faits et gestes d'un Siné ? Où sont les "accusations permanentes" de nazisme ? Où sont les "listes de journalistes" ? De qui est cette "même vision" que ces journalistes n'auraient pas ?

Vous vous relisez, parfois ?

Marcoroz a dit…

Si les Juifs, ou certains Juifs ont une responsabilité dans les faits et gestes de M. Valls, peut-être ces Juifs sont-ils aussi responsables des faits et gestes du pape ?

Victor PEREZ a dit…

Burneout,

Même le savoir vivre vous ne le connaissez pas. Il est d'usage français lorsque l'on pénètre dans un endroit de retirer son chapeau par respect des accueillants.

Lorsque l'on rentre dans une synagogue, l'usage est au contraire de se couvrir la tête par respect des accueillants. Ce qu'il fit!

http://www.dailymotion.com/video/xttd9m_valls-les-juifs-de-france-peuvent-porter-avec-fierte-la-kippa_news

Jetez aux orties votre nationalisme écoeurant et apprenez à vivre avec vos concitoyens.

Anonyme a dit…

Heu... Je parle du communautarisme. Ceux qui choisissent "leur petite communauté au lieu de la communauté nationale" ne sont pas forcément juifs. Je pensais plutôt en écrivant à ceux qui veulent des horaires de piscine spéciaux pour les femmes. Mais vous avez raison, la communauté juive a aussi ses cons et ses extrémistes pour qui l'intérêt d'un groupe de personnes passe avant l'intérêt général.

"Car les juifs ont le droit, comme chacun, de se battre pour leur vision de la communauté nationale et pour garder vive la mémoire qui gène tant ceux qui veulent recommencer."

Exactement ce que j'écrivais. Accusation à peine masquée d'antisémitisme et allusions au nazisme. Ce n'est pas ça le devoir de mémoire M. Perez. Le devoir de mémoire ce n'est pas minimiser le nazisme en accusant un contradicteur de vouloir recommencer la Shoah. Le devoir de mémoire, je verrais plus ça comme une analyse des évènements afin d'éviter leur reproduction.

"combien vous même êtes atteint par cette vision qui refuse qu'un Juif soit un citoyen comme tous les autres."

Encore vos délires d'antisémitisme de supermarché. Ce que je refuse c'est que le sentiment d'appartenance à une communauté soit supérieur au sentiment d'appartenance à la communauté française. Si cela fait de moi un antisémite c'est que nous n'avons vraiment pas la même définition de l'antisémitisme.

Burneout

Victor PEREZ a dit…

Burneout,

Si vous n'acceptez pas les différences, de vision, de moeurs et/ou de coutumes légales, alors c'est que vous avez un sacré problème avec vos concitoyens. Seuls les véritables démocrates ne voient pas raison à stigmatiser telle ou telle "communauté" lorsqu'elle se plie, sans le moindre doute, aux règles et lois du pays.

La question qui se pose est de savoir si vous êtes un démocrate.

A vous, dans votre coin, à y répondre. Que vous le soyez ou non m'indiffère.

Anonyme a dit…

lol. C'est le tenancier d'un blog ultra-nationaliste israélien qui va me reprocher à moi d'être nationaliste.

Vous confondez nationalisme et laïcité. Nous avons exclu en 1905 les curés des affaires publiques. Aujourd'hui je ne souhaite pas qu'une religion quelle qu'elle soit, et même au sens plus large une communauté, s'ingère dans la vie de l'Etat, tous domaines confondus. Et même symbolique.

"Même le savoir vivre vous ne le connaissez pas. Il est d'usage français lorsque l'on pénètre dans un endroit de retirer son chapeau par respect des accueillants.

Lorsque l'on rentre dans une synagogue, l'usage est au contraire de se couvrir la tête par respect des accueillants. Ce qu'il fit!"

Et en France les seuls chapeaux disponibles pour les ministres de l'intérieur sont des kippas, bien entendu. Je vous serais reconnaissant de ne pas nous prendre pour des imbéciles.
Que les juifs de France puissent porter avec fierté leur kippa, évidemment, c'est la liberté de culte, droit inaliénable, mais un ministre dans l'exercice de ses fonctions, non. Pourquoi pas une ministre avec un voile intégral lorsqu'elle traverse un quartier à majorité musulmane? Par respect bien entendu... Non, sur le territoire chacun est censé être égal devant les institutions et ces institutions doivent rester religieusement neutres.

Je pensais dans ma jeunesse que le nationalisme était une des plaies des relations humaines, source de discorde et de guerre entre les peuples et même au sein des peuples. Il y a pire. Le communautarisme. Celui que vous défendez, mais que vous défendez en France.

Burneout

Victor PEREZ a dit…

Burneout,

La laïcité n'a jamais été l'interdiction des religions. Seuls les nationalistes de votre genre, en quelque sorte une communauté au triste passé, ont cette triste lecture. Une laïcité qui autorise donc tout un chacun de se battre pour sa vision quelle qu'elle soit et tant qu'elle s'inscrit dans la légalité.

Votre exclusion sous prétexte fallacieux de communautarisme juive vous dépeint tel que vous êtes. Dès que vous apercevez un juif vous y voyez une communauté voulant dominer le pays. C'est dire!

Pour la Kippa de Valls, il lui faudra, ainsi tous autres individus entrant dans une synagogue, qu'il la remette. A moins qu'il n'ait son propre chapeau. Ce qu'il n'avait pas et q'on aperçoit dans la petite vidéo que je vous ai communiqué.

Ainsi en va le savoir vivre. Mais savez vous vivre avec d'autres que vous-même ? Certaines "communautés" n'ont pas ce talent.

Anonyme a dit…

Je réponds aux deux fils au même endroit dans un soucis de clarté.

Vos agressions sont ridicules. Pour exemple où ai-je écrit "Dès que vous apercevez un juif vous y voyez une communauté voulant dominer le pays."

Je serais ravi que vous me citiez.

De même citez moi lorsque je dis que la laïcité est l'interdiction des religions.
Ou encore des mots de ma part qui font penser que je défends un nationalisme quelconque. A moins que vous ne confondiez le nationalisme avec autre chose.

Vous ne trouverez pas, car toutes ces citations que vous m'attribuez n'ont jamais été écrites. Elles n'existent que dans votre tête. Je dis même plutôt l'exact contraire.

De même vous semblez penser que je considère la kippa comme un danger pour la démocratie. Vous êtes profondément ridicule. Si vous n'êtes pas capable de tenir un débat sans vous travestir en procureur stalinien, prévenez et on arrête tout de suite, j'ai autre chose à faire que de me défendre d'accusations dont le ridicule flirte avec le mensonge.

Je suis, oui, gêné lorsqu'un représentant de l'état arbore un signe religieux pendant l'exercice de ses fonctions. MMme Alliot Marie avait caché ses cheveux lors d'une intervention télévisée dans un pays musulman, cela est du respect, elle est dans un pays musulman et se plie aux coutumes. Elle aurait porté une burqa intégrale avec grillage pour rentrer dans une mosquée française, cela aurait dépassé les bornes. M. Valls aurait porté un bonnet, une casquette, un bandana... cela n'aurait pas eu du tout le même sens.

Puisque vous parlez de légalité, en 1905, la France a écrit dans ses lois que le fait religieux devait rester dans la sphère privée. Vous comprenez donc que chacun fait ce qui lui convient au niveau religieux, mais pas lorsqu'il représente les lois françaises. Le dernier signe religieux toléré à l'assemblée nationale pour un élu était la soutane de l'abbé Pierre. Aujourd'hui il serait contraint de venir en civil afin de respecter la loi.

Mais je vous devine du genre à défendre la laïcité lorsqu'elle s'adresse à toutes les religions en dehors de la votre. Là elle devient de l'antisémitisme si vous êtes juif, de l'islamophobie si vous êtes musulman et de l'intolérance si vous êtes dans d'autres sectes/croyances.

Et vous m'accusez, moi, de ne pas savoir vivre avec les autres et de ne pas respecter les simagrées exigées par les croyances des uns et des autres. Et bien si, nous vivons ensemble, vous avez le droit de porter une tenue d'Hassidim, je respecte vos croyances et accepterait très volontiers de porter une kippa si je devais rentrer dans une synagogue. Mais pas en tant que fonctionnaires représentant l'état.

Si bien entendu votre réponse est encore un procès gratuit d'antisémitisme, ou une diatribe disant que je suis pire qu'Hitler, il est même inutile de publier ce commentaire.

PS : je n'avais pas vu la réponse du Monsieur qui sodomise les diptères avec les 99,9%. Même réponse : pouvez vous citer les endroits ou j'écris que la conduite de M. Valls est dictée par "les juifs"? Ca m'intéresse. Vous sortez du même centre de formation aux méthodes de procès staliniens que l'animateur du blog? Parce que sur ce coup, c'est fin, allusion aux tristement célèbres protocoles avec un peu de théorie du complot moderne et un soupçon de rappel au nazisme. Tout ça en une phrase alors que nous parlions kippa, laïcité, représentant de l'état. Bravo.

Burneout

Victor PEREZ a dit…

Burneout,

Vous êtes étonné de me voir analyser vos commentaires de la sorte ? Relisez vous. Peut-être y verrez vous ce que j'y vois ? Un monceau de haine camouflée envers tout ce qui est religion et quelle qu'elle soit et fasse.

Et pour justifier votre refus vous me parlez d'Alliot Marie qui cache ses cheveux lors d'une intervention télévisée. Où se trouve la comparaison avec Valls ou quiconque d'autres qui pénètre dans un lieu saint pour d'autres concitoyens ? L'une subit la dictature d'une religion qui est d'abord politique l'autre renvoie un signe de politesse envers les hôtes.

Se déchausser dans une mosquée est aussi un signe de politesse. Qu'une femme, quelle qu'elle soit, pénètre dans cette même mosquée et pas ailleurs, elle devra se couvrir la tête. Cela s'appelle du savoir vivre ensemble.

Faire de tels amalgames justifient pleinement mon questionnement à votre égard. Votre refus de voir vos concitoyens vivre pleinement avec tous leurs droits vous déplaît parce que vous avez des opinions qui tranchent avec la démocratie.

A vous suivre sur ce terrain, nous devrions interdire tous les partis politiques car séparant les hommes, la gastronomie car il y a beaucoup d'interdits alimentaires, les langues, etc... Autrement dit il nous faudrait supprimer toute l'humanité.

C'est ce qu'essaient de faire à chaque fois les totalitarismes. Et votre opinion pave la route au prochain.

Est-ce cela que vous voulez ?

Anonyme a dit…

Je crois que vous ne suivez pas du tout. N'êtes vous pas capable de différencier la sphère publique de la sphère privée?
Un Ministre de la République n'a pas à porter un signe religieux PENDANT QU'IL EXERCE SES FONCTIONS. Pour le reste peu importe puisque cette même laïcité garantie le droit de culte.
La différence est uniquement là. Une kippa est un symbole religieux fort.
D'ailleurs c'est un faux débat. Si notre société laïque n'était pas actuellement sous le feu d'exigences religieuses qui s'immiscent dans la vie publique, cette histoire de kippa m'aurait laissé indifférent.
Seulement aujourd'hui, pour préserver nos valeurs de laïcité il ne faut laisser passer aucune concession, aucun symbole au religieux. A tous les religieux.
J'ai pu lire ici ou là que la différenciation sexuelle dans les piscines municipales était une preuve de respect et un gage de vivre ensemble. Est-ce aussi votre opinion? Ou bien seriez vous comme moi un totalitariste qui refuse que le religieux s'immisce dans la vie publique?

Burneout

Victor PEREZ a dit…

Burneout,

Comme vous dites, il s'agit d'un faux débat car le Judaïsme n'emmerde personne. Venir donc reprocher à Valls d'avoir respecter le lieu PRIVE qui l’accueillait est ridicule sauf à vouloir s'en servir comme feuille de vigne pour dénoncer à moindre frais l'Islam.

Vous défendez une laïcité qui n'existe pas. Tout comme Marine Le Pen qui a demandé aux Juifs un petit effort. De ne plus être ce qu'ils sont et ne plus porter la Kippa dans la rue. Un petit geste en faveur de la Laïcité.

Rien de grave n'est-ce pas ?

Anonyme a dit…

Et bien vous allez m'expliquer comment le Ministre va pouvoir expliquer aux musulmans que la religion ne doit pas s'ingérer dans l'état sous prétexte de laïcité AVEC UNE KIPPA SUR LA TÊTE!

C'est une question de crédibilité et d'exemplarité. Si vous ne comprenez pas que toutes les religions et que tous les citoyens doivent respecter la MÊME loi, votre vivre ensemble ne va pas durer longtemps.

Marine Le Pen demande aux juifs de ne plus porter de kippa dans la rue. La laïcité ne demande pas ça, au contraire elle GARANTIE CE DROIT. La laïcité demande que l'état et la religion soient strictement séparés. L'interdiction du voile est tout simplement l'interdiction de se promener masqué dans un lieu fréquenté par le public, rien à voir avec la kippa, rien à voir avec mes propos.

Et je ne dis rien de plus que ce que la loi de 1905 dit... Si cela ne vous convient pas vous pouvez toujours appeler à la désobéissance civique. Peu vous suivront, car tout pratiquant religieux intelligent sait que son droit de culte est garanti si aucune religion "concurrente" ne s'ingère dans l'état. Pas même symboliquement.

Burneout

Victor PEREZ a dit…

Burneout,

La synagogue est un lieu privé. Dans celle-ci tout individu est tenu de se conformer à la règle d'hospitalité. Idem pour les mosquées ou tout autre temple.

Votre problème est que vous confondez tout pour la simple raison que l'état français, mais aussi tous les autres pays européens,n'ont pas exigé l'adaptation de l'Islam aux valeurs de l'Occident. Les politiques ont manqué de courage.

Et tant que cela ne sera pas fait rien n'arrêtera les religieux musulmans de vouloir transformer l'environnement à leur vision contraire aux droits de l'homme, de la femme et de l'enfant.

Arrêtez donc de tout amalgamer et merci d'être passé pour faire la démonstration de l'intransigeance de ceux parlent au nom de la "communauté nationale".

Fin de la discussion.

Anonyme a dit…

Je vois surtout la votre. Ce sont les gens comme vous (et non comme les juifs dans leur très grande majorité) qui placent leur communauté au dessus des valeurs de la République qui sont responsables du merdier actuel.

Quand à mon supposé nationalisme, lol et re lol, respecter les même lois et le fameux "égalité" de la devise n'est pas du nationalisme, mais du vivre ensemble. J'attends votre prochain article ultra nationaliste avec impatience pour y copier coller vos réponses anti-nationalistes. Vous êtes vraiment prêt à écrire n'importe quoi pour avoir le dernier mot.

Bien à vous, et inutile de publier puisque je m'adresse uniquement à vous, vous en tant qu'individu.

Burneout

Victor PEREZ a dit…

Burneout,

N'attendez pas mon prochain article "ultra-nationaliste" et servez vous de ceux déjà écris afin de coller, sans les trafiquer de votre interprétation bien sûr, mes réponses "anti-nationalistes".

Je me marre d'avance.

A vous lire.

ciardi michel a dit…

Cher Victor Pérez,

Ma mère étant juive, il est difficile de me taxer d’antisémitisme. D’ailleurs je me sens donner moins d’armes à l’antisémitisme (qui d’ailleurs n’a pas besoin de nous pour l’être) que tous ces juifs de gauche qui tels des chrétiens tendant l’autre joue, font le lit des islamistes.
Je pense à Julien Dray, Georges-Marc Benamou où Éric Ghébali en passant par Moscovici (pour mettre les ashkénazes dans le coup).
Vous n’êtes pas sans ignorer que c’est l’islamisation qui est un danger pour la France, que cette islamisation va de pair avec le développement des actes antisémites (demander à Sammy Gozlan) et des délires antijuifs comme ceux d’Alain Soral ou de Dieudonné voir l’antisionisme militant de la majorité des medias et des journalistes français.
Je sais que pour certains en Israël, le développement de l’antisémitisme en France est une bonne chose car il va augmenter le nombre d’olim.
Né à paris dans le 14e arrondissement, je suis français, amoureux de mon pays et si je pense toujours à Israël c’est avec une pensée émue pour les malheurs de ce pays qui est celui de mes ancêtres, et du peuple juif, peuple auquel j’appartiens et suis fier d’appartenir, mais j’appartiens en premier lieu au peuple français, je rappelle au passage que l’occident auquel à mon sens appartient également Israël, s’est créé à partir de la civilisation judéo-chrétienne.
«Dans son article sur Riposte Laïque, Stéphane Bornat écrivait « je pense que la France républicaine et laïque est en danger et que l’islam n’est pas le seul responsable. »
Donc , pour lui, la France est en danger en partie à cause des juifs. L’AFP, dans un lapsus glaçant, parle des juifs hébergés par la France, un journal en ligne laïque passe un article antisémite, le front National qui se veut national est désormais dirigé par un quarteron de frétillants soraliens et si les Français juifs protestent ils seront appelés à rejoindre leur lieu naturel : Israël.
Au fond ils rejoignent ceux qui en Israël nous demandent également de rejoindre notre terre naturelle.
Pour les deux un juif ne saurait être un patriote et pire un patriote français.
Cher Victor Pérez, ce n’est pas vous faire injure que de penser que vous avez oublié ce que la France à apportée aux juifs ; de l’abbé Grégoire à Napoléon sans oublier les carolingiens.
Riposte Laïque, fut et est toujours du coté des juifs contre les islamo-gauchistes et les fascistes islamistes, que ce soit sur la flottille ou sur Gaza où sur les bruits de bottes musulmanes au Moyen-Orient.
Riposte Laïque a rendu publiques les vidéos de Guy Sauvage sur les vociférations « égorgez les juifs » de groupes de jeunes musulmans, Riposte Laïque à mis en ligne la dernière interview de Bat Ye'or donner justement à Riposte Laïque ou un des derniers textes de Jean-Jacques Moskowitz, président d'Europe Israël.
Je voudrais simplement vous faire remarquer cher Victor Pérez, que si Caroline Alamachère a crue bien d’écrire que son compagnon était juif, c’est parce qu’aujourd’hui en France et sous la gauche s’attaquer au politiquement correct c’est être aussi près du tribunal que la roche tarpéienne est proche du capitole, donc il faut, même inconsciemment, se protéger.
Caroline Alamachère ne peut être taxé d’antisémitisme quand elle critique un Joël Mergui, élu président du consistoire par la grâce de la gauche juive bourgeoise et bien pensante.
Riposte Laïque défend les juifs, Israël et le sionisme parce qu’ils représentent, et l’idéologie d’un état nation, tout comme la France et l’avant-poste de notre lutte contre le fascisme islamique.
Le travail que vous faîtes avec votre blog rejoint celui de Riposte Laïque, aussi cher Victor Pérez ne vous trompez pas de cible et surtout d’ennemi.
Shabbat shalom.

Michel Ciardi

Victor PEREZ a dit…

Michel Ciardi,

Si je vous rejoins sur certains points, je diverge sur d'autres.

Cependant, j'ai intitulé mon article "le coté hideux de Riposte Laïque". Ce qui signifie qu'il y a aussi un bon côté. Et que je ne me trompe pas d'ennemi.

Anonyme a dit…

Que d'hypocrisie et de mauvaise foi !

C. Alamachere s'est emballée et ne veut pas le reconnaître. M. Mergui n'a pas accusé la France d'être responsable de la tuerie de Toulouse; il fait donc l'objet d'un procès d'intention.

Le texte de J. Bornat est une souillure qui fait passer au second plan l'idée qu'il veut défendre. Dire le contraire, c'est nier l'évidence.

Le Judaïsme a récemment fait l'objet de fréquentes attaques de la part de RL. Qui veut bien me traiter de menteur ?

Si un ami se fait soudain inamical, n'est-on pas en droit de réagir et de s'interroger sur ses motivations justement quand son amitié nous tient à coeur ?

Et bien il semblerait que non. Une intervenante sur une radio juive dit même que c'est honteux. Certains font des rapprochements peu flatteurs en amalgamant à tours de bras.

Alliance objective, soit! Mais pourquoi pas : plus si affinité ?

Est-on nécessairement un abruti quand on se pose ce genre de questions ?

Davidex.

Marcoroz a dit…

Depuis, RL a encore cultivé son côté hideux en publiant le dégueulis antisémite d'un certain Olivier Marot...

Anonyme a dit…

Je lis plus haut "Un Africain adhérant aux valeurs de la France est aussi français que vous et moi, même s'il n'est pas gaulois."

Question:
Quand on n'adhère pas aux valeurs de la France tout en étant né en France et de parents français on est quoi?

Victor PEREZ a dit…

Anonyme,

C'est quoi ne pas adhérer aux valeurs de la France ? Serait-ce adhérer aux "valeurs islamique" qui nous renvoie à la préhistoire ?

Pour le prochain commentaire choisissez un pseudo ou celui-ci rejoindra la corbeille.

Koopa Troopa a dit…

La paranoïa juive m'étonnera toujours. Riposte Laïque, ce storchon sioniste, antisémite ??? Elle est farce celle là. Comme disait Coluche : "Pour les Juifs, on est toujours trop contre et jamais assez pour"...

Victor PEREZ a dit…

Koopa Troopa,

Vous avez voulu démontrer quoi sinon votre haine de tout ce qui ne vous ressemble pas ?