dimanche 13 novembre 2016

Touche pas à mon Trump !

Cyril Hanouna anime une émission quotidienne intitulée « Touche pas à mon poste ». Le jour de l’élection de Donald J. Trump, cet idéologue, bien français dans sa tête, l’a débaptisé en « Trump pas mon poste » avant de ‘’démontrer’’ ce que deviendrait son plateau télévisuel si était appliquée la campagne électorale du nouveau président us.


En fin de programme, l'animateur a demandé « aux personnes mexicaines, aux femmes, aux homosexuels puis aux étrangers, de quitter le plateau ». Ce qui a conduit, immanquablement, à vider totalement la plate-forme, chroniqueurs compris.

Nul, évidemment, n’a jamais entendu le 45é président professer l’expulsion du pays des mexicains et des étrangers possédants la nationalité, ou le retranchement de la société américaine des femmes ou encore des homosexuels.

Seul un cerveau endoctriné à l’idéologie européenne peut en tirer ces conclusions sordides !

Une doctrine qui impose le multiculturalisme, l’abolition des frontières et la fin de l’intégration des nouveaux venus, majoritairement entrée sans autorisations. Ce qui, a contrario, désigne d’un doigt réprobateur ceux qui s’y opposent de façon légale et pacifique.

Si l’animateur avait poussé ‘’l’humour’’ à fond, il aurait dû bousculer cette idéologie européenne dominante en exigeant, de la même façon, le départ du plateau des hétérosexuels forcément « homophobes » ou encore des Français de souches forcément « islamophobes ».

S’il avait eu ce courage, il aurait pu également, une fois le plateau vidé, inviter les sondeurs qui se sont tous trompés en cette élection mais aussi, sans que la liste soit exhaustive, pour le brexit ou lors du référendum de 2005 concernant la constitution européenne.

Il aurait pu y ajouter les ‘’journalistes’’ qui, quasiment tous, répétaient à l’envie ces sondages, ces ‘’intellectuels’’ qui indiquaient la ‘’bonne voie’’ à suivre et les experts qui ‘’analysaient’’ les raisons du ‘’choix de la majorité’’… révélée par tous ces sondages.

Sans oublier les hommes politiques, quasiment de tous bords, incitant à souscrire à cette idéologie dominante !

Il aurait ainsi illustré, sans appel, que la majorité se trouve ailleurs.

Mais l’on ne crache pas dans la main qui vous nourrit ! Quels médias auraient diffusé une telle émission ?

On peut s’étonner par ailleurs que sur les dizaines de spectateurs sortis, aucun ne s’est révélé être homme, hétérosexuel, et français depuis plusieurs générations. Effet du nombre agissant, l’un des chroniqueurs ayant ces ‘’défauts’’ semble t-il, et resté seul, s’est senti contraint de suivre la meute.

Le seul mérite de cette émission a été de démontrer combien la France, mais pas seulement, est atteinte par cette idéologie inculquant une culpabilité démesurée à l’encontre de l’autre. Une doctrine menant à l’effacement de la raison et de l’intérêt du plus grand nombre.

Si Donald J. Trump tient ses promesses, nul doute que ce politiquement correct a des soucis à se faire. Dans le cas contraire les guerres civiles s’inviteront car les majorités refuseront de rester silencieuses plus longtemps.

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog

8 commentaires:

bluelavander a dit…

J'aimais bien cet animateur mais, lors de cette émission, à mon avis, il sort, totalement de son rôle et frise le ridicule. On a le droit de penser ce que l'on veut, mais imposer aux autres ses idées comme il le fait, dépasse les bornes. Qu'il s'occupe de la politique française, cela ne me gêne nullement, mais de celle des pays étrangers libres, démocratiques fait plus que de me déranger....

Réal Bergeron a dit…

Il est hilarant de constater que de grands médias locaux et internationaux, commentateurs politiques et maisons de sondage, sont aujourd'hui, cocus politiques.

Cyril Hanouna, un hurluberlu de la confrérie des illuminés de la bonne conscience.

En réalité, ce qui titille ces illuminés de la bonne conscience c'est l'évidence que ce n'est pas le parti républicain qui a gagné la présidentielle américaine mais bien, Donald John Trump, seul, qui a gagné la présidentielle américaine sans rien devoir à quiconque du parti républicain et que le congrès et la chambre des représentants, lui soient favorables.

Le système électoral démocratique des ÉUA, est le plus représentatif en proportionnalité des divisions territoriales. Plusieur devraient s'en inspirer.

Il faudrait renseigner, Cyril Hanouna, sur les déclarations publiques d'Hillary Marie Rodham Clinton, qui ont grandement contribué au basculement de la campagne électorale présidentielle américaine de la démocrate au placard plein à craquer de squelettes.

Et voici :
:« Pour généraliser, en gros, vous pouvez placer la moitié des partisans de Trump dans ce que j'appelle le panier des gens pitoyables ».
:« Des racistes, sexistes, homophobes, xénophobes, islamophobes. Vous n’avez qu’à choisir ».

http://anotao.com/nouvelles/link/ru/francais.rt.com/international/26180-hillary-clinton-insulte-electeurs-donald
https://francais.rt.com/international/28644-reuters-supprime-sondage-qui-montrait-effondrement-clinton

Deux citations très à propos :
:« Gagne celui qui reçoit les votes ( grands électeurs ), non ceux qui manifestent le jour après ». ( Rosaly )
:« Et tourne, tourne la farandole des hypocrites, la valse des baveux, le carrousel des traîtres ». ( Rosaly )

La morale est qu'en politique, rien est acquis et tout peut se transformer et se créer.

P/S Le plus grand gagnant de cette nouvelle présidentielle américaine, est sans aucun doute, Israël.

gé a dit…

En même temps les émissions d'Hanouna c'est pas vraiment de l'analyse politique fine, de la réflexion ou des éléments qui poussent à la réflexion. On appelait ça de la télé poubelle dans le temps alors qu'en attendre?
C'est hélas ce genre de comportement inculte et de diabolisation outrancière qui pourrait aider à mener un LePen ou pire au pouvoir chez nous. J'en arrive à me demander si ces gens là sont stupides au point de ne pas s'en rendre compte ou si c'est délibéré tant c'est énorme.

Bref je suis tout de même rassuré sur un point. J'avais lu sur un blog complotiste d'extrême droite que des blogs relayant l'extrême droite israélienne s'étaient fait gauler à piller le droit d'auteur de photojournalistes dont ils vomissent le travail à longueur d'articles. Et que ça pourrait leur coûter cher. Je vois à votre retour que vous n'en faites pas partie :-)

Victor Perez a dit…

gé,

Hanouna et consorts n'auraient pas rejeté votre comparaison de notre travail avec l'extrême droite européenne.

Leur idéologie fétide, que nous dénonçons à longueur de colonnes, confond racisme et défense des valeurs, cultures, frontières, hymnes ou drapeaux. Être fiers de cela c'est dorénavant être "d'extrême droite".

Cela serait risible si ce n'était si catastrophique pour la défense de notre civilisation.

gé a dit…

Que nenni M. Perez. J'ai écrit extrême droite israélienne. Les extrêmes droites européennes et israéliennes ne sont pas du tout les mêmes. Certaines valeurs se recoupent mais elles n'ont ni la même histoire ni les mêmes origines idéologiques ni les mêmes buts.

De même ce qui va caractériser une extrême droite ce ne sont pas les valeurs que vous listez "défense des valeurs, cultures, frontières, hymnes ou drapeaux". Il existe des gauches patriotiques cela n'a rien à voir avec les valeurs.
Ce qui va vous caractériser d'extrême droite c'est la radicalité et l'intransigeance dans vos formulations, votre agressivité envers tout ce qui n'est pas de votre camp, la violence - verbale sur les blogs - et le tout saupoudré de conspirationnisme (par ex : le monde entier complote contre vous) ou de théorie du complot ("affaire" Enderlin, ONU, ONG etc etc)... J'en oublie mais il existe diverses extrêmes droites et je ne peux pas tout mettre dans un commentaire. Déjà dans une thèse y'aurait pas la place pour en faire le tour.

Bref. Je ne vous félicite pas pour vos choix télévisuels mais je suis quand même rassuré que vous n'ayez pas pillé le droit d'auteur de ces photojournalistes, qui selon votre dogme, font tous de la désinformation exprès et veulent tous la destruction d'Israël et des Juifs.

Victor Perez a dit…

Gé,

Les seules gauches "patriotiques" que je connaisse sont des gauches penchant pour la dictature. Même la gauche israélienne, qui se dit sioniste, a abandonné l'idée de Jérusalem capitale d'Israël et lève le drapeau avec beaucoup de difficultés.

Quant au ton employé il ne fait pas le programme. Défendre fortement ses idées et condamner ceux qui insultent l'intellect ne fait pas de l'individu un extrémiste.

Bien au contraire. C'est probablement celui-ci qui sauvera notre civilisation et la démocratie sans démolir les droits inhérents à chacun.

Pour ce qui est des programmes télévisuels...méa culpa. La chaîne animaux et Science et vie étaient en rupture de programme intéressants ce jour là. lol !

gé a dit…

lol, quel dommage, prenez un abonnement satellite y a du choix.

Il est évident que le "ton employé il ne fait pas le programme". Mais la façon d'appliquer le programme peut faire partie du programme et le ton laisse présager ce que donneraient ces gens là au pouvoir.

"Défendre fortement ses idées et condamner ceux qui insultent l'intellect ne fait pas de l'individu un extrémiste"
Tout à fait vrai à nouveau. Sauf que là nous ne parlons pas de ça. Combattre des personnes et non des idées. Combattre des "petits" en les harcelants jusqu'à leur faire perdre leur travail, leur vie sociale etc. Combattre des journalistes avec des techniques de swating, usurpation d'identité etc... ou même des méthodes de harcèlement sur le web et les réseaux sociaux... Tout cela est bien de l'extrémisme. Ces gens là, appliquant n'importe quelle idéologie même la plus humaniste sont de la graine de dictateur, de la graine de fasciste. Indépendamment des valeurs soit disant défendues.
Et vu qu'ils se revendiquent farouchement anti-gauche, je ne vois pas de quoi ils peuvent se revendiquer si ce n'est de l'extrême droite. Terme qu'ils réfutent en expliquant qu'ils sont contre l'extrême droite française.... Déni de réalité.

Le communisme était une idée généreuse. Son application fut une des pires catastrophes du XXeme siècle. Donc oui le ton peut nous préparer à ce que sera le programme.

Et pour en revenir à votre texte, le "ton" donné par ce présentateur est puant même si je suis certain qu'il veut défendre des valeurs qui méritent d'être entendues.

Victor Perez a dit…

Gé,

Pour accéder à Animaux ou Science et Vie il faut, d'Israël, un abonnement satellite !

Quant à votre description de l'extrémisme il s'applique, en tout point, également à ceux qui se revendiquent farouchement anti-droite. Et je ne vois pas de quoi ils peuvent se revendiquer si fièrement si ce n'est d'idéologies fétide, telles le communisme ou l'anarchisme. Idéologies qu'ils récusent en expliquant qu'ils sont pour les "droits de l'homme". Et tant pis si ceux-ci effacent les droits à la propriété, à la liberté d'expression, ou pire, confirment un narratif mensonger et inventé pour éradiquer un pays qui se veut d'abord être un refuge pour un peuple qui fut tant et tant persécuté par ces "droits de l'hommisme" écœurants qui furent un temps de la graine de dictateurs avant d'en être les principaux soutiens.

Leur répondre en collant à la stricte réalité et fermement n'est pas à mon sens se complaire à l'extrême droite mais dans la seule défense de la vérité.

Cette précision apportée à la signification de l'extrémisme, je ne vois pas ce qui me concerne personnellement dans votre description.

Je ne harcèle personne, je n'attaque pas les journalistes mais seulement leurs proses, ni ne troll sur le web. Mes 1000 et plus articles sont là pour en témoigner.

A contrario, le fait que vous me harcelez avec votre explication fumeuse me pousse à avoir envers vous les plus grands soupçons. Il ne suffit pas de condamner une émission stupide se basant sur "l'information" des médias gauchistes pour pouvoir s'acheter à bon compte, à mes yeux, une virginité.